Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 UFo - Moonbase

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Cette fanfic est...
Pourrie
UFo - Moonbase - Page 2 Vote_lcap9%UFo - Moonbase - Page 2 Vote_rcap
 9% [ 1 ]
Potable
UFo - Moonbase - Page 2 Vote_lcap0%UFo - Moonbase - Page 2 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Divertissante
UFo - Moonbase - Page 2 Vote_lcap9%UFo - Moonbase - Page 2 Vote_rcap
 9% [ 1 ]
Intéressante (on veut la suite, quoi)
UFo - Moonbase - Page 2 Vote_lcap36%UFo - Moonbase - Page 2 Vote_rcap
 36% [ 4 ]
Magnifique à se rouler par terre (si vous cochez ça, c'est que vous avez bu XD)
UFo - Moonbase - Page 2 Vote_lcap45%UFo - Moonbase - Page 2 Vote_rcap
 45% [ 5 ]
Total des votes : 11
 

AuteurMessage
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyDim 9 Juil - 15:40

Tu veux la suite ? La voilà Mr. Green (hé oui je chôme pas)



Chapitre 5 : Do not worry oh my darling


Dans la pièce commune où tout les membres de Moonbase pouvaient venir se détendre, Regan était affalé sur un fauteuil, et discutait avec quelques autres pilotes.
" - Alors, Regan, demain, retour sur Terre ? fit un des hommes
- Ouais...vais revoir Jane, et ça c'est pas de refus, répondit-il.
- Tu fais comment, pour la voiture ?
- Kester va me prêter la sienne.
- Le pot ! C'est un bijou, sa caisse !
- C'est bien pour ça que ça m'ennuie, si je l'abîme, je suis un homme mort.( -_- )"

Alors que Regan conversait, la voix robotisée de Moonbase retentit :
" Séance d'entraînement, les pilotes Regan, Leton, Marvicci et Shweyer sont appelés."

" Rhô, je pars demain, mais décidément, j'aurai pas la paix avant d'être dans la navette, je crois...", marmonna Regan en se levant sans motivation.
Il parcourut quelques mètres pour se rendre dans le couloir menant aux appartements, et ouvrit la première porte.
"Elle est où, cette tenue de sport, en plus ? J'vous l'dis, les gars, c'est fourbe, une tenue de sport, ça se cache à la première occasion...", fit le roux en passant la tête par la porte.
Une fois ses vêtements retrouvés, Regan quitta ses congénères et se rendit à la salle de sport.

"- Oh non, c'est PAS VRAI !
- Hé si, Regan, c'est moi qui fais le cours, répondit Jeff avec un sourire jusqu'aux oreilles.
- Pff...
- Ben viens là, tant que t'y es, tu vas t'exercer. (ce qui signifiait "tu vas morfler, mouahaha", dans le langage de Jeff)
- Aïe. Je le sens mal.
- Mheu non. Bon, on commence. Vous autres, observez bien, c'est instructif."

Jeff saisit Regan au col et le souleva de terre.
"Lacheuuuuuuuuh môaaaaaaaaaaaa ! AIIIIIIIEUH !"
Regan était par terre (mais est-ce que ça vous surprend vraiment, après tout ?)
"Oh, mais relève-toi..! Une..deux...ah ! tu vois bien que tu es encore en état de te battre ! On recommence !"
Jeff saisit encore le roux et l'envoya contre un mur.
"Mais aïe-heu ! Vous ne devriez pas être si brutal !
- Tu as raison, je pourrais casser le mur. T'es à moitié endormi, aujourd'hui, toi.
- J'ai eu une longue journée" , répondit Regan, l'air contrit.
Jeff lacha le pilote, qui se laissa glisser contre le mur pour s'effondrer sur le sol.
"Debout ! dit Jeff en secouant la tête.
- Rhô, ça vient, ça vient...
- Bon, sois un peu sérieux, cette fois, fini la rigolade, je sais bien tu es plus doué que ça.
- Ok."

Les deux hommes engagèrent à nouveau le combat, et à l'issue de plusieurs tentatives, Regan se débrouilla pour empoigner le bras de Jeff et le ramener dans son dos.
" - Ok, c'est bon, fit Jeff.
- Non, répondit Regan en refusant de lacher prise.
- Allez !
- Non.
- Allez ! Tu vas me le casser !
- D'accord..."
Regan lacha prise, mais aussitôt, Jeff se retourna et frappa Regan, qui se retrouva encore une fois au sol.
" - C'était une erreur. Tu aurais dû me le casser."
Les deux reprirent leur lutte, et Jeff envoya encore Regan au tapis.
" Allez, relève toi...1, 2, 3..."
Alors que Jeff comptait, Regan se relava lentement
" 4, 5, 6...Tu peux y aller, Regan, j'en ai fini avec toi pour aujourd'hui. Tu progresses, tu progresses."

Le pilote souffla, et se dirigea vers la sortie, puis s'arrêta pour répondre.

" Non, vous êtes toujours trop fort pour moi.
- Mais non. Tu m'as presque eu, tout à l'heure, mais il te manque l'instinct du tueur.
- Ouais, je suis un chic type, moi, ironisa t-il
- T'es sur Terre, demain, alors ?
- Ouais.
- Dis bonjour à ta femme de ma part. A dans deux jours.
- Merci, salut.
- De rien."

Une fois Regan sorti, Jeff se tourna vers les autres pilotes, et prit une grande inspiration.
" Bon, je pense qu'on va faire un peu de théorie, maintenant."


Lorsque Regan retourna à la salle commune, il retrouva ses amis en combinaison, en train de boire un café.
" Vous vous mettez en combinaison pour boire un coup, maintenant ?
- C'est Relsan qui veut ça, jusqu'à ce que l'alerte soit levée, répondit un des hommes.
- Quoi encore ? On est prêts à décoller en une minute après notre réveil, mais ça suffit pas ?
- Oui, il paraît que des fluctuations étranges ont été détectées dans je ne sais quoi, il ne prend pas de risque.
- *soupir*
- Et tu seras ravi d'apprendre qu'il veut maintenant deux entraînements par jour, lança un des gars.
- *grand soupir*
- Tu veux un café ?
- Oui, très noir, parce sinon, je vais défaillir... -_- répondit Regan en s'affalant dans un fauteuil.
- Avec un peu de chance, Relsan va finir par nous faire dormir dans les hangars des Interceptors, plaisanta un pilote.
- N'en parle même pas, ça pourrait lui donner l'idée " , soupira le rouquin.




[Terre, extérieur, piste de décollage.]


Un module lunaire se posa sur le terrain.
James Regan en sortit, habillé en civil, puis il se dirigea vers les constructions, la carte d'ouverture du garage de Kester dans la main.
Il chercha le garage 311, et l'ouvrit, puis prit possession de la voiture de Kester, qui serait la sienne pendant deux jours.
La tête encore un peu embrûmée par le voyage, il mit le moteur en marche et prit une route qui, malgré le temps passé sur la Lune, lui était toujours familière : Regan se dirigeait vers l'autoroute qui lui permettrait de rejoindre son foyer.

[Dans un immeuble]

Regan, le sourire aux lèvres, montait les escaliers. Il se passa la main dans les cheveux avant d' ouvrir doucement la porte de l'appartement 29.

A l'intérieur, face au miroir, Jane Regan était en train de se préparer et de se faire aussi belle que possible pour le retour de son mari.
Le pilote entra dans la pièce et s'approcha d'elle.

" Hello, Jane
- James !
- Ben oui c'est moi."
Ils s'embrassèrent.
"- Je me suis tellement inquiétée pour toi !
- Hé, j't'avais pourtant dit qu'on parlait pas de ça...j'vais toujours bien, moi, de toutes façons...
- Je sais, pardon, mais c'est juste que je... Elle se tut en s'apercevant du regard de Regan.
- ...tu as l'air épuisé ! C'est à cause du voyage ? Tu n'aurais peut être pas dû venir...
- Très drôle...tu es l'excuse la plus mignonne pour passer une de ces bonnes nuits auxquelles je pense...c'est bien parce que tu me manques que j'ai une si mauvaise mine..."

Ils commencèrent à s'embrasser, puis Jane se recula brusquement.

"Oh, le resto ! fit elle en se souvenant soudainement.
- Quoi ?
- Le restaurant !
- Heu...restaurant ?
- Mais oui ! Avant ton départ, on avait décidé qu'on irait, pour fêter ton retour !
- On doit vraiment ? demanda James.
- C'était ton idée, je te rappelle !
- Mais c'était il y a une semaine, quand j'étais jeune !
- Bon, allez, viens, va prendre une douche et prépare toi, tu te sentiras plus motivé après ça ! fit Jane en le poussant vers la salle de bain.

"Je peux pô boire un coup, avant ?
- Prends ta douche d'abord !
- Seulement si tu viens m'apporter un verre ^^
- Oui, Maître.
- Oui chérie ^__^



Une heure plus tard, la voiture filait sur la route.
Regan et sa femme passèrent un délicieux moment, et il faisait déjà nuit lorsqu'ils sortirent du restaurant pour regagner la voiture de Kester.

Quelques minutes plus tard, dans la voiture conduite par Regan, le silence régnait, à peine rompu de temps en temps par le ronronnement du moteur lors des accélérations.
Jane dormait, et Regan fixait la route, un brin somnolent en raison de la monotonie du paysage nocturne.
Mais, alors que tout était calme, sans crier gare, Jeanne se réveilla en sursaut, et hurla : ATTENTION !!!
Avant que Regan ne puisse réagir, elle actionna le frein à main de la voiture, qui fit un dérapage bruyant puis s'arrêta dans un crissement de pneus.
Là, Regan découvrit, éclairé par les phares blancs, un chat siamois.
Jane descendit et le recueillit :
"Oh, Jim...ce n'est pas un chat sauvage, regarde, il ne me griffe pas...mais il n'a pas de collier....
- Jamais vu de siamois sauvage de toute façon...
- Dis...qu'est ce qu'on devrait en faire...? demanda elle en retournant à l'intérieur.
- L'emmener à..."
Il s'interrompit.
Sur le côté de la route, une lueur avait surgi, puis disparu aussitôt...Ce qui inquiétait Regan, c'est que le type de lumière qu'il venait de voir ressemblait fort aux lumières qui éclairaient l'intérieur des ....Un cri horrifié de Jane interrompit ses pensées, et ce qu'il découvrit ensuite confirma ses craintes.
Deux créatures en combinaisons grises assaillaient chaque flanc de la voiture.
Regan eut le reflexe de fermer les fenetres ouvertes à cause de la chaleur de cette nuit d'été.
Mais la commande n'eut pas d'effet.
Il appuya sur le bouton d'ouverture des portes, mais plus rien ne répondait dans la voiture, et Regan comprit avec horreur pourquoi : Un des aliens avait ouvert le capot et débranché un cable électrique.
Soudain, Jeanne et Regan sentirent leurs forces les abandonner, passant par les vitres ouvertes, les extraterrestres venait de leur assener au moyen d'un long tube métallique une décharche électrique qui les paralysa.
Avant de perdre conscience, tous deux se sentirent trainés à l'extérieur de la voiture...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyDim 9 Juil - 19:02

Chapitre pondu à l'instant Very Happy

Chapitre 6 : Organic Theory


L'aube pointait son nez lorsque Regan se réveilla dans la voiture.
Seul.
Les portières étaient grandes ouvertes.
Il se redressa...cherchant Jane du regard, il ne trouva que le chat à ses côtés qui le regardait fixement en ronronnant.
Paniqué, la gorge serrée, il se jeta hors du véhicule, mais plus trace de Jane à l'exterieur non plus...
"Non...non...pitié, non..." pensa t-il...
Regan, complètement affolé, reprit le volant en bousculant le chat, et fonça vers l'aire de décollage des navettes conduisant à la base lunaire.
Il devait avertir Relsan de cette attaque, il devait récupérer Jane...
Alors qu'il roulait à grande vitesse sur la route déserte, des lambeaux de souvenirs revinrent dans sa tête...Une lumière rouge intense...
...qui l'examinait de haut en bas....

Pendant ce temps, sur la Lune, Ayumi découvrait le résultat de l'analyse ADN du coeur trouvé parmi les organes de l'alien.
A la vue de ce qui s'affichait à l'écran, elle commença à s'inquiéter...l'ADN était incontestablement celui d'un organe humain.
La scientifique compara cet ADN avec celui recueilli sur les reins : il n'était pas le même.
L'ADN du coeur était humain.
L'ADN des reins ne l'était pas. Celui de la plupart des autres organes non plus, d'ailleurs.
Cela ne pouvait vouloir dire qu'une chose : ce coeur avait appartenu à un être humain à un moment ou a un autre.
Restait à savoir qui.

Les arbres défilaient à toute vitesse de part et d'autre de la voiture, mais Regan ne les voyait plus, pas plus qu'il ne voyait sa route, tant ses yeux étaient embués de larmes.
Il était...complètement paniqué.
La gorge serrée douloureusement, le coeur battant, transpirant de peur, au bord de l'évanouissement, Regan filait, filait vers son but. Moonbase.
Pourvu qu'ils puissent faire quelque chose...
Bon sang, Jane, Jane....
Des souvenirs lui déchiraient le coeur.
Jane, les joues adorablement roses, qui lui déclarait sa flamme - Leur dernière sortie au restaurant, les plaisanteries qu'ils avaient échangées - Leurs retrouvailles, il y avait quelques heures, mais qui paraissaient déjà un passé lointain - Les noms qu'ils avaient imaginé pour l'enfant qu'ils auraient un jour - Les mains moites de Jane lorsqu'elle l'avait enlacé, à son départ sur Moonbase - La première fois qu'ils avaient fait l'amour - Le jour où Jane avait perdu son frère, les larmes qui avaient perlé sur ses joues, qu'il avait essuyées - Jane...

Sur Moonbase, Ayumi mettait au jour une bien triste vérité. Son ADN et celui du coeur humain analysé avaient des points communs frappants.
Frappants comme un coup de poignard dans le coeur.
Ayumi sanglotait, sans pouvoir s'arrêter, la tête lui tournait. Elle répétait un seul mot : "Maman, Maman, Maman...."


Quelques heures après son départ, Regan était dans le bureau de Relsan. Il lui avait expliqué ce qu'il s'était passé et était à présent en sanglots devant ce que venait de lui expliquer le commandant...
"....subi une attaque durant ton absence...Nous avons récupéré le cadavre presque intact d'un spécimen...et d'après l'analyse, certains organes qu'ils possédaient provenaient d'humains enlevés...l'ADN l'a confirmé...Michel Radgrem, Sarah Shoashei...et...Matsumoto Hikari...
- Non....non...ce n'est pas possible...ils...elle n'est peut etre pas encore tuée !!...peut être qu'ils n'ont pas encore besoin de ses organes, et qu'ils la gardent vivante !
- C'est possible. Mais Regan, l'autopsie de l'alien a montré que leurs corps sont devenus faibles...apparemment une dégénérescence de l'évolution...
- Je...
- A l'heure qu'il est, les seules parties de ta femme qui soient encore vivantes sont ses organes, dans le corps d'un alien..."

C' en était trop pour Regan.
C'etait insupportable, non seulement sa femme était morte, mais en plus, elle l'était de façon irrespectueuse, considérée comme de la vulgaire viande destinée à faire survivre ces créatures qui les attaquaient...Regan ne pouvait supporter qu'on ait pu traiter ainsi la femme qu'il aimait.
Il sortit de la pièce, effondré.
- Jane - Leur mariage - Jane - Jane - Ses yeux clairs - Jane !! Jane...Jane - Les fleurs qu'il lui avait offertes la première fois - Son parfum, si doux, sucré et apaisant - Jane - Sa voix, qui savait si bien apaiser son coeur -

Ayumi serrait le petit coeur dans ses mains.
Maman... Pourquoi ils t'ont fait ça ? Pourquoi toi ?
Oh, Maman.........et qu'ont ils fait de toi, après t'avoir volé ton coeur ? Est-ce qu'ils t'ont aussi pris le reste ?
Qu'ont-ils fait de tes mains, celles qui m'aidaient à marcher quand j'étais petite ?

De tes lèvres, qui m'embrassaient le soir, avant de me coucher, comme un sort pour me protéger des mauvais rêve ?
Maman....


Sur l'écran de contrôle, une alerte s'affichait, mais Ayumi ne voulut pas la voir.

Une sirène ulula dans tout le Dôme.
"Un appareil volant identifié comme étant un de ceux de nos ennemis vient d'être remarqué, il semble quitter la Terre..." prévint Relsan.

Jeff, à ses côtés, le regarda dans les yeux et l'interrogea :

"C'est eux qui ont enlevé la femme de Regan, n'est-ce-pas ?
- En effet. Sa femme est à bord. Mais peut-être pas en vie.
- Qu'allez vous faire ?
- L'éliminer.
- Mais....et sa femme ? Si elle était encore en vie, on ne peut pas prendre le risque de la tuer ?
- Je ne peux faire autrement. Désolé. Vous, appelez et préparez les pilotes, dit il en s'adressant à l'image de Kester sur le visiophone qu'il venait d'allumer.
- Bien.
- Mais...vous ne pouvez pas faire ça à Regan ! reprit Jeff.
- Encore une fois, je n'ai pas le choix. Pardon."

Regan et Shweyer furent envoyés pour abattre l'ennemi.
Jeff se rua pour trouver Kester et le plaqua contre un mur.

" Kester ! Vous vous rendez compte de ce que vous venez de faire ?
- Qu'y a t-il ?
- La femme de Regan se trouve dans ce vaisseau, et vous venez de l'envoyer le détruire, et elle avec ?!!
- Je...je suis désolé...il ne m'en a rien dit...je...
- Il était déjà effondré, mais je crois...qu'il va se détruire, cette fois...Il faut le rappeler ! fit Jeff en relachant Kester.
- Tout de suite....Allo, Regan, vous me recevez ? Rentrez à la base, s'il vous plaît, j'ai appris pour...
- Si ce n'est pas moi qui fait ça, ça sera de toutes façons quelqu'un d'autre. Elle est peut être même déjà morte. Et je veux tuer ceux qui l'ont tuée ou qui la tueront, répondit le pilote froidement.
- Regan..."

Plus aucun son ne leur parvint de la radio de Regan : il l'avait coupée.

"- Que fait -il ? demanda
- Son métier. Il va détruire le vaisseau.
- Oh non....Shweyer ne peut pas le faire ?
- C'est trop tard Regan est déjà à l'avant."

Dans son Interceptor, Regan avait déjà la main sur la commande du missile.
Il se prépara à tirer, et regarda sa main qui tremblait.
Regan regarda l'alliance qui scintillait sur son annulaire. Soudain, des larmes embuèrent ses yeux, et il ne put se résoudre à lancer le missile. Le vaisseau ennemi passa devant lui et disparut de son champ de vision.

Dans le vaisseau d'à côté, Lucas Shweyer hurlait dans sa radio, mais il s'évertuait à contacter Regan en vain.
" REGAN ! IL VA NOUS ECHAPPER, QU EST CE QUE TU FOUS ??!!!"


Peu après, Regan était dans le bureau de Relsan, en larmes.
" Regan, je crois que...tu as besoin de repos...tu es suspendu...
- Non, je veux continuer, j'en suis capable...je ne sais pas pourquoi je n'ai pas pu...
- Regan, s'il te plaît...tu vas te tuer, si tu continues...
- COMME SI J AVAIS ENCORE ENVIE DE VIVRE !!" hurla le pilote, sortant en larmes...

Profondément troublé, le commandant Relsan, regarda Regan s'enfuir en sanglotant.
Cependant, dans sa confusion, un détail lui échappa : Un chat siamois avait suivi Regan...


Deux jours passèrent, et Regan pleurait toujours à chaudes larmes.
Dans la petite chambre, Joey, et Jonathan ne savaient pas comment s'y prendre...tous deux tentaient maladroitement de lui témoigner leur affection et leur soutien, mais ils essayaient de ne pas délaisser Hikari, qui elle aussi était malheureuse, même si elle cachait sa tristesse.

Les quatre personnes vivaient à présent dans une sorte de brouillard fait de larmes et de gêne, ponctué de temps en temps par les miaulements du chat qui semblait avoir adopté Regan et ne le laissait presque jamais seul.

Soudain, le signal d'alarme résonna, faisant sursauter Jonathan. Il quitta Regan et Joey pour se rendre au lieu de décollage.
A son soulagement, il apprit de Jeff qu'il ne s'agissait que d'un vol d'entraînement, et qu'il n'y avait pas d'ennemis à combattre.

Quelques minutes après, Regan cessa brusquement de pleurer, poussa violemment Joey, et courut en direction du hangar n°12.

Jonathan fut étonné quand Regan vint le trouver, alors qu'il était prêt à faire décoller son Interceptor.
Il commença à bredouiller quelque chose pour lui demander ce qu'il désirait, mais Regan l'attaqua en poussant des cris inhumains.
Complètement impuissant devant une attaque de ce type, Jonathan fut éjecté de l'Interceptor, mais Jeff arriva à la rescousse, alerté par Joey qui s'était inquiétée du départ soudain de Regan.
Les deux hommes luttaient, et Jonathan, toujours au sol, eut l'espace d'un instant l'impression que Regan se battait en feulant comme un chat.
A deux mètres, Jeff n'en menait pas large, il était littéralement dominé par Regan, qui se battait en le griffant de ses ongles et en tentant de le mordre.
Regan finit par pousser brusquement Jeff qui tomba à la renverse hors du vaisseau, et il décolla aussitôt.

Aussitôt, Jeff et Jonathan coururent rapporter le comportement de Regan au commandant.
Alors qu'ils allaient commencer leur récit, Joey entra en trombe dans le bureau et alluma un des ordinateurs.

"Venez voir ça ! J'ai branché ma caméra, et regardez ça !
- Le chat ! On croirait qu'il...qu'il pilote !"

Jonathan et Jeff se regardèrent.

"Regan ! Oh non.."
Ils expliquèrent à Joey et à Relsan ce qu'ils venaient de comprendre à l'instant.

" Le chat ? C'est ce chat qui...qui influence l'esprit de Regan depuis le début ? Vous plaisantez ?
- Je...pense...vous savez...les aliens...ils font bien des transplantations d'organes humains...........je pense qu'ils n'ont pas eu de mal à s'emparer du chat pour le...
- Il faut tuer cette bête !"

Soudain, Relsan regarda l'écran de contrôle et s'écria : "Regardez ça ! Regan ! On dirait qu'il va s'écraser ....Sur Moonbase !!!"

Dans le couloir menant à l'appartement de Joey, une troupe de chiens dangereux couraient, dirigés par Kester.
Le chat continuait à contrôler Regan.

Celui ci, dans l'Interceptor 12, les yeux fixes droit devant lui, ne touchait plus aux commandes et laissait le vaisseau filer droit sur la base. Il commença à enlever son alliance.

Les chiens trouvèrent le chat, et, après quelques minutes de luttes, il fut tué.

Regan, reprit soudainement conscience et détourna l'appareil pour éviter Moonbase.
Mais le vaisseau allait trop vite, il ne put sauver sa vie.

Non loin du Dôme, l'Interceptor 12 s'écrasa sur le sol lunaire.


Dernière édition par le Dim 9 Juil - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyDim 9 Juil - 19:23

O_O Les aliens piquent des parties d'humains et se les greffe ? Horrible ! OO

Pauvre Regan ! En plus avec l'autre chat psychopathe....mais ils sont capables de combien d'autres coups fourrés ces aliens ? Laughing

Vivement la suite.

P.S : J'adore ce passage :

Citation :
- Mais c'était il y a une semaine, quand j'étais jeune !- Bon, allez, viens, va prendre une douche et prépare toi, tu te sentiras plus motivé après ça ! fit Jane en le poussant vers la salle de bain.

"Je peux pô boire un coup, avant ?
- Prends ta douche d'abord !
- Seulement si tu viens m'apporter un verre ^^
- Oui, Maître.
- Oui chérie ^__^

_________________
UFo - Moonbase - Page 2 Pitgnaturewn4

*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Watcha
Silver Tamer
Silver Tamer
Watcha

Masculin
Nombre de messages : 1428
Age : 31
partenaire digimon : zudomon et myotismon
Date d'inscription : 21/06/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyDim 9 Juil - 20:29

pas mal, mais j'ai pas compris le truc avec le chat . Neutral

tu peux m'expliquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyLun 10 Juil - 11:43

Il contrôle l'esprit de Regan, et ce parce que ce sont les extraterrestres qui l'ont bidouillé, ce chat Mr. Green (hum je sors)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyLun 10 Juil - 18:48

Encore un nouveau chapitre, mais j'en suis pas très contente, peut-être que je vais l'enlever ou le changer un peu...

Chapitre 7 : Seul - Crossing ways



Les jours qui s'ensuivirent après la mort de Regan furent tristement calmes.
Son corps fut ramené sur Terre et enterré discrètement dans le petit cimetière de la ville où lui et sa femme habitaient.

Sur Moonbase, le moral des membres était au plus bas.
Tout cela commençait à faire beaucoup de mauvaises nouvelles...

Même Relsan semblait avoir perdu son énergie.
Par chance, aucune attaque ne survint pendant ces jours.

Ayumi commençait à se remettre du choc de la découverte de ce que les extraterrestres avaient fait de sa mère, soutenue par Jonathan et Joey.
Une partie d'elle pleurait toujours, mais une autre voulait continuer avec plus d'ardeur à contribuer aux recherches pour mieux trouver les points faibles de ceux qui avaient fait du mal à sa mère et la venger.

Jonathan, lui, continuait les entraînements.
Mais son vaisseau ayant été détruit, il pilotait à présent avec l'Interceptor 08, celui de Regan, ce qui lui déchirait le coeur.
Il lui semblait parfois sentir sa présence, aux commandes, comme si l'appareil avait absorbé la personnalité de Regan...
Bien que les Interceptors soient tous identiques (hormis leur numéro gravé sur les côtés) il se sentait un peu comme un intrus dans ce vaisseau. Comme s'il le rejetait...

Le jeune pilote continuait aussi à suivre les séances de sport, mais Jeff avait perdu son sens de l'humour, et que ce soit lui ou non qui fasse le cours, c'était tout aussi morne et triste.

Un soir, dans son lit, à côté du lit vide de Regan, Jonathan fit un étrange rêve...

Il marchait, dans son ancien lycée, le couloir était vide, il ne trouvait pas la salle où il devait avoir cours....soudain, il se rendait compte qu'il avait oublié son sac de cours, et il faisait demi tour pour rentrer chez lui le chercher. C'est alors qu'il se retrouvait face à Regan, qui lui disait qu'il pouvait lui prêter son sac, puisque lui n'aurait plus cours, maintenant. Jonathan acceptait en remerciant, et rentrait en cours (dans son rêve, il avait oublié qu'il ne trouvait plus la salle.) Il ouvrait le sac de Regan, et il se sentait un peu mal à l'aise avec cet objet qui ne lui appartenait pas. Il prenait la trousse, l'ouvrait, et trouvait dedans un crayon qui ne fonctionnait pas. Il en prenait un autre, mais pas plus de résultat. Il tentait alors d'ouvrir un livre, mais celui ci n'avait que des pages blanches. Et à côté de lui, son amie, Maria, lui expliquait qu'il ne pourrait pas se servir des affaires de Regan, parce qu'elles n'étaient pas à lui. Arrivait alors Regan, et celui ci accusait Jonathan de lui avoir volé ses affaires.

Jonathan se réveilla, mal à l'aise après un tel rêve...supposant qu'il était dû au choc de la mort de Regan, il se rendormit tant bien que mal.


Le lendemain matin, Jonathan avait mal à la tête, à cause de son mauvais sommeil de la nuit passée, mais il se leva tout de même et partit prendre son petit déjeuner.
Joey, bien que le garçon ne lui ait rien dit, devina qu'il n'était pas très bien et demanda à Ayumi :
" Tu crois qu'il est malade ?
- Non...cette nuit, je l'ai entendu se réveiller et pleurer...
- A cause de Regan ?
- Il y a des chances..."

Mais Jonathan ne pleurait pas tant à cause de la mort de Regan qu'à cause de ce que son rêve lui avait rappelé.
Le lycée.
Sa scolarité.
Là où il avait appris les relations humaines.
Un vrai désastre.

On l'oubliait souvent. On ne le remarquait jamais. Et dire que lui, au départ, il s'en fichait. Quand au sein de la classe des bandes se formaient, il était celui qui restait, à part. Il ne ressentait pas non plus le besoin d'être avec les autres. Mais, quand il avait besoin d'aide, il avait terriblement peur de l'avouer, alors, il se débrouillait toujours tout seul. Mais quelques fois, il se sentait de trop, quand tout le monde riait. Malheureusement, il était là, qu'il le veuille ou pas...alors, il attendait que la journée passe, pour rentrer chez lui et se cacher des autres. Parfois, il regrettait de ne pas avoir d'amis à qui confier des secrets. C'était si douloureux de voir les autres parler doucement, de choses et d'autres, et de n'être pas mis au courant, de ne pas être considéré comme quelqu'un digne de savoir.
Il avait fait des efforts pour qu'on le remarque. Mais il avait l'impression que même s'il hurlait, il resterait celui que l'on écouterait jamais, par habitude de ne pas l'entendre parler. Il aurait voulu quelqu'un pour le défendre, pour prouver son existence. Il aurait voulu qu'on parle un peu de lui, pour sentir qu'il existait.
Il aurait voulu qu'on lui demande un service, qu'on compte sur lui.
Et puis, un jour, son rêve s'était réalisé...une année, deux filles, deux amies, l'avaient remarqué. Justement parce qu'il était seul.
Elles s'appelaient...Maria et Clara.
Clara était une fille blonde, un peu ronde, mais elle s'en fichait, et ses amis aussi, car ils voyaient bien sa personnalité prête à aider qui le lui demandait.
Maria était grande et maigre, et sur ses yeux bleus étaient dispersées ça et là quelques mèches de ses courts cheveux noirs. Elle était le genre de fille qui aimait plus que tout défendre ceux qui étaient injustement mis à part ou stupidement tournés en ridicule, à cause de la bêtise de ceux qui se moquaient des autres dès qu'ils ne rentraient pas dans leurs critères personnels.
Ces deux filles lui avaient redonné le goût d'exister. Il s'était affirmé. Oh, il avait fait des jaloux, en montrant son intelligence, mais maintenant, il avait des gens pour l'aider.
Maria le défendait lorsqu'il se sentait mal et que les autres en profitaient. Elle était son modèle : elle assumait qui elle était, elle défendait toujours ceux qu'elle aimait, et elle ne cédait jamais à la tentation d'être injustement méchante avec ceux qu'elle n'appréciait pas, pour se défouler. Lorsqu'il était à ses côtés, il n'avait peur de rien. Après le lycée, ils ne s'étaient pas perdus de vue, et ils se voyaient régulièrement pour profiter de leur amitié et se sentir vivre.
C'était en voulant devenir quelqu'un d'aussi bien que Maria qu'il était parti sur Moonbase.

Jonathan se rendit soudainement compte qu'il était un des derniers dans le restaurant de la base, et il finit rapidement son petit déjeuner. En sortant, il croisa Joey qui lui annonça que des vaisseaux extraterrestres avaient été découverts dans le sol terrien !
" ....ils...ils auraient cachés leurs vaisseaux ? demanda Jonathan ?
- Oui, dans des souterrains creusés spécialement par eux... ils se gênent pas, comme tu peux voir...
- Mais...de quand datent-ils, ces souterrains ?
- De peu de temps, et il semblerait que leurs appareils ne soient cachés là que depuis deux jours. On va en ramener un ici, pour l'observer, et les autres seront aussi examinés par des organismes sur Terre."

Ayumi arriva, et, en les rejoignant, fit : "C'est génial ! On n'a jamais eu la chance de découvrir un appareil intact ! On va en apprendre plein sur leurs technologies !"

"Et on les butera de plus belle ensuite, ajouta Joey.
- Ouais ! rigola Ayumi, un grand sourire sur le visage.

C'était la première fois que Jonathan voyait la jeune femme aussi détendue depuis la découverte du coeur, et même depuis qu'il l'avait rencontrée.
Apprendre qu'une femme si triste intérieurement pouvait encore profiter de quelques étincelles de joie lui réchauffa le coeur, et curieusement, le rassura.
Il pensa à Regan, en se demandant s'il aurait encore pu sourire, lui aussi, après ce qu'il lui était arrivé...


[Le lendemain, dans l'après midi]

Dans le laboratoire, l'ambiance était presque à la fête, Jonathan et Joey n'en revenaient pas de voir cela.
Ayumi elle-même avait momentanément laissé sa tristesse pour se livrer aux analyses du vaisseau entier.

Sur Terre, un appareil était étudié à Paris, un autre avait été rapatrié à Manhattan, et le dernier se trouvait à Kyoto.

Les journaux télévisés ne parlaient que de ça.
Mais bientôt, ces mêmes journaux ne parleraient plus que de nouvelles bien plus sanglantes...
Revenir en haut Aller en bas
Watcha
Silver Tamer
Silver Tamer
Watcha

Masculin
Nombre de messages : 1428
Age : 31
partenaire digimon : zudomon et myotismon
Date d'inscription : 21/06/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyLun 10 Juil - 19:29

sérieux, c'est l'un des chapitres que je préfère, tu peux le modifier un peu si tu veux, mais j'adore déja.

Citation :
et le dernier se trouvait à Kyoto.

t'as pas intéret à ce qu'ils détruisent nintendo Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyLun 10 Juil - 23:11

Mwa j'aime bien chapitre ^_____^

Wé on va tous les buter ces aliens! Laughing

_________________
UFo - Moonbase - Page 2 Pitgnaturewn4

*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyMar 11 Juil - 12:19

Mâââârci...^___^
Hier soir et ce matin, j'ai réfléchi pour trouver des chansons adaptées aux persos, et j'ai finalement trouvé un thème musical pour chaque personnage...

Les voilà (si vous ne connaissez pas Radioblog, cliquez-là vous voir où cliquer pour entendre la chanson correspondante ^^ vous trompez pô de titre)

Jonathan Wanny : Seul - Madame Kay
Jeff : So Cold - Breaking Benjamin
James Regan (et Jane) : Atomic Sky - Indochine ( pas trouvé de lien, si quelqu'un peut m'aider)
Joey : She's a Rebel - Green day
Ayumi Hikari : My Real Life - Chanson de Niko Robin dans un Cd de One Pice

C'est tout ce que j'ai trouvé pour le moment, et je peux aussi vous dire que j'ai bien l'intention de faire venir un nouveau personnage, et peut-être même un deuxième...

Sinon, ça serait bien que vous me disiez ce que vous pensez des musiques, si vous trouvez qu'elles collent bien au perso ou pas, ou si vous vous en fichez totalement Mr. Green

EDIT Posei : J'me suis permis d'éditer, parce que She's a Rebel c'est de Green day et pas Greeday comme t'avais marqué Laughing

Edit Dreki : Maieuuuuuh c'est une faute de frappe


Dernière édition par le Mer 12 Juil - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyMer 12 Juil - 12:43

Le titre du chapitre provient d'une chanson de Bénabar ^^


Chapitre 8 : "J'ai pas le mal du pays, j'ai le mal de la planète"


"- C'est génial ! Qui aurait pensé à utiliser des réacteurs avec un tel carburant ? C'est dix fois mieux que les nôtres !
- On va pouvoir faire de même, ça leur fera les pieds, à ces envahisseurs de mes deux !
- Ca vous fait pas un peu peur, quand même, de voir à quel point ils ont de l'avance sur nous ?"

C'était Joey, qui, avec Jonathan, tenait compagnie aux scientifiques excités par toutes ces découvertes, venait de poser la question.

" - Mais justement, on les rattrape !
- Moui...ben tant mieux...moi, demain, je retourne chez moi pendant trois jours !
- Ah ? Et c'est où, chez toi ?
- Secret.
- Oh.
- Ayumi, venez voir ! Des nouvelles de la Terre !"

La personne qui l'avait appelée pointa du doigt l'écran sur lequel on pouvait voir les vaisseaux récupérés et examinés minutieusement.
Un journaliste annonçait qu'il avait été découvert que les extraterrestres avaient une avance technologique effrayante, mais que ces mêmes découvertes allaient permettre un progrès immense et révolutionnaire. Puis, l'image passa sur un dirigeant militaire déclarant que désormais, grâce à ces formidables progrès, on pourrait riposter avec des attaques de même puissance, et tout ça pour que youpi.

Dans le couloir, des pas rapides se firent entendre, puis le commandant Relsan entra, et fit :
" - Hikari, et tous les autres, pourriez vous collaborer avec l'équipe technologique, pour établir les plans des nouveaux vaisseaux améliorés ? Une autre équipe s'occupe déjà de ce qui concerne les défenses du sol.
- Pas de problème ! répondit-elle. C'est un plaisir de se servir de leur erreur pour devenir plus puissants !
- Mouahaha, j'aimerais bien voir la tronche qu'ils vont faire quand ils verront qu'on leur a piqué leur technologie ! rit Joey.
- Mais bien sûr, Joey, mais allez aussi vous mêler de tout ça, et retenez bien comment ça fonctionne, car c'est ce genre de truc qu'il vous faudra réparer, dès qu'on les utilisera. Et Jonathan, je vous le dis comme à tous les pilotes : dès que leur fabrication sera achevée, vous allez faire partie de la première génération de pilotes à tester ces nouveaux appareils, je vous fais confiance pour vous y adapter rapidement !
- Je vais tâcher " répondit Jonathan, bien qu'il ne soit pas si sûr de réussir si facilement...

Dès que Relsan fut sorti, le jeune homme s'approcha d'Ayumi et lui demanda si le type de pilotage risquait d'être modifié. Celle ci le rassura, en lui expliquant que les seules choses qui changeraient serait les sensations : plus de vitesse, d'accélération et de précision.
"On ne va tout de même pas changer complètement les commandes des Interceptors...ça serait courir à notre perte, imagine un peu si une attaque survenait et que vous n'étiez pas habitués aux nouvelles commandes...
- De plus, ajouta Jeff à haute voix en entrant, si on adoptait exactement les mêmes modes de combat, ça serait surtout un avantage pour eux, ils connaîtraient parfaitement nos capacités.
- Tout à fait d'accord, renchérit Kester en arrivant et en donnant une tape dans le dos de Jeff."

C'est alors que Relsan revint et beugla : "Que toutes les personnes non concernées par l'élaboration des plans des nouveaux Interceptors sortent !"

"- Rhô, fit Jeff, ça va, j'y vais...
- Moi, je reste, c'est quand même le secteur que je dirige, dit Kester."

Jonathan, qui n'avait rien à faire en attendant de découvrir son nouvel Interceptor 12, suivit Jeff.
" - J'aime pas ça, tout ce changement d'un coup...Ca risque de tout bouleverser, on n'a vraiment pas intérêt à subir une attaque en ce moment...
- Et si c'était le cas...?
- Ben, ça risquerait d'être une bataille un peu désorganisée...bon, viens, nous, on n'a plus qu'à aller boire un coup pour passer le temps..."

Le jeune homme suivit le colosse jusque dans la salle de détente, que tout le monde appelait "le salon", et tous deux se laissèrent tomber dans des fauteuils.
Jonathan entortillait une mèche de cheveux autour de ses doigts, tout en buvant un chocolat chaud de l'autre main.

" - Ca va pas, Jonathan ? T'as l'air nerveux.
- C'est que...je commence un peu à me sentir mal, ici...on est toujours en attente d'une attaque, on sait peu de choses sur ceux qui nous attaquent, et pour finir, je crois que je ne vais plus supporter d'être toujours enfermé dans ce Dôme...
- Tu sais, s'il n'y avait pas de danger, on pourrait sortir souvent voir le paysage lunaire, même si c'est un peu monotone...mais je crois que c'est la Terre qui te manque. Tu sais quoi ? Je vais demander à Relsan de t'accorder une permission pour retourner sur Terre...
- Ah...merci..." répondit Jonathan, d'un air distrait...

Le lendemain, Jeff vint trouver le jeune pilote au saut du lit, et lui annonça :
"- Tu sais quoi ? Bonne nouvelle pour toi ! Tu peux te rendre sur la Terre dès ce midi !
- Ah ! C'est génial ! Pendant combien de temps ?
- Une semaine !
- Wouawh ! Merci, Jeff ! Je vous serai jamais assez reconnaissant !
- Allez, du balai, va préparer tes affaires !"

Le midi, Jonathan avait dit au revoir à Joey et Jeff, et se dirigeait vers la navette amarrés au tunnel de verre qui faisait le lien entre elle et le sas de Moonbase.
Cette navette était là pour lui.
Il y entra, s'assit sur un siège, et ranga son sac dans un compartiment destiné à cet usage.
"Décollage, vérifiez votre ceinture, des secousses violentes sont à prévoir."

Jonathan se sentait un peu comme dans un de ces rêves qu'on fait plusieurs fois : c'était étrange de se retrouver dans la même navette que le jour de sa venue sur la Lune.
Cette fois, cependant, il n'avait pas peur de ce qu'il allait trouver, et il sourit à l'idée de retrouver son appartement, de revoir ses parents, et surtout de pouvoir raconter sa
nouvelle vie à Maria.

Il était prévu que le véhicule spatial se pose à proximité de sa ville. Jonathan se rappela que le jour de son départ pour la base lunaire, il avait dû prendre plusieurs trains pour se rendre au lieu de décollage situé en France, dans une ville construite exprès...
Doucement bercé par le rythme de croisière de la navette, hypnotisé par les ronronnements du moteur, le jeune homme s'assoupit.

Ce fut la voix de synthèse de l'engin qui le réveilla :
"Arrivée imminente, veuillez vous préparer à sortir. Un taxi vous attend à l'extérieur pour vous mener chez vous."

Quelques minutes plus tard, le taxi en question déposait Jonathan devant son immeuble.

Lentement, avec un sentiment mélangé de familiarité avec les lieux et d'être comme un étranger, Jonathan poussa la grande porte de l'immeuble et entra.
La porte se referma derrière lui avec le même bruit qu'avant son départ. Il commença à monter les marches, puis, arrivé à son étage, il se dirigea vers son appartement.
Numéro 21.
Jonathan tourna la clef à l'intérieur de la serrure, et passa le bras pour appuyer sur l'interrupteur qui était sur le mur dans l'entrée.
Mais avant qu'il n'ait pu le faire, quelque chose saisit son bras et l'entraîna à l'intérieur.
Puis, on alluma la lumière.
Jonathan découvrit alors avec stupeur dans son appartement, ses parents ainsi que Maria et Clara.
" - Jonathaaaaaan ! fit Maria en lui sautant au cou, l'étranglant à demi.
- Hé, pousse toi, Maria, moi aussi je veux lui dire bonjour, protesta Clara.
- Nan, moi d'abord, répondit Maria, en étranglant toujours Jonathan sans s'en rendre compte.
- Bon, poussez vous, les filles, Maman veut dire bonjour à son fils chéri, fit la mère de Jonathan.
- Arghhh, laissa échapper ce dernier tandis que Maria le lâchait enfin.
- Pouuuuusseeeez vouuuuuus tooooouuuuuuuus !!! Attention, Jonathan, c'est ton Papa d'amour qui vient te faire un gros bisouuuu !
- Ah non, dégage, toi, j'étais là en première, fit Maman.
- Pousse toi, Chérie, ze veux faire un gros smack à mon fils."

Jonathan profita de ce moment d'inattention de ses parents pour se faufiler entre leurs jambes et s'enfuir.

Après ces retrouvailles plus qu'originales, les cinq fêtèrent son retour en mangeant un énorme gâteau, et en débouchant une vieille bouteille de vin sortir tout droit de la cave des Wanny.

" - On a organisé tout ça ce matin, quand on a su que tu allais passer une semaine ici ! s'exclama le père de Jonathan en rajustant ses lunettes qui étaient de travers depuis la bataille pour embrasser Jonathan.
- Et tes amies se sont libérées spécialement pour l'occasion, ajouta sa mère, tout en passant la main dans ses cheveux en bataille."


Pendant que la famille et les amies de Jonathan fêtaient son retour, dans un autre pays, quelqu'un pleurait la perte de son frère.

Dans le noir, caché derrière une armoire, pleurait un homme.
Les mains emmêlées dans ses cheveux roux, comme pour cacher leur couleur trop vive pour sa détresse, c'était sur la mort de son grand frère qu'il pleurait.
Par sa taille, on pouvait deviner qu'il avait un moins d'une vingtaine d'années. Seize ans, peut-être dix sept.
Le jeune homme releva un peu la tête pour regarder la lumière qui filtrait par l'interstice de la porte, et cette faible lueur fit briller ses deux yeux emplis de rage et de haine.

Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyMer 12 Juil - 13:22

Je trouve le titre marrant mwa Laughing

Sinon j'aime bien le chapitre ^^. On a enfin de l'espoir supplémentaire pour le sujet " tuons tous les alines Twisted Evil " Laughing. La famille de Jonathan est hum particulière XDD. Vivement la suite !

_________________
UFo - Moonbase - Page 2 Pitgnaturewn4

*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyMer 12 Juil - 13:46

oh, zut, tes espoirs de buter tous les aliens vont etre déçus...enfin un peu, quoi ^^ enfin, ça sera dans les prochains chapitres ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyVen 14 Juil - 13:33

Chapitre 9 : - The Xtraterrestrian word - Chassez les ennuis, ils reviennent au galop -


[ Terre, Appartement n°21, chez Jonathan Wanny ]

Jonathan se sentait un peu débordé par l'affection de ses parents, il avait quitté la table les avait laissés à leurs discussions quant au parcours de Jonahthan, et était parti dans la chambre, trouver un peu de tranquillité pour discuter avec ses amies.

[ Terre, une maison inconnue ]

Un homme aux cheveux blonds était entré dans la petite chambre et avait entendu les sanglots de son fils. Il l'avait fait sortir, l'avait assis sur son lit, et parlait avec lui pour tenter de l'apaiser.
En entendant la voix grave de son mari accompagnée de celle entrecoupée de sanglots de son fils, Mme Regan avait accouru :
"Alexis ! Que...?!"

[ Lune, Moonbase, quartier scientifique ]

" - Dites, regarder le scan des parois ! On dirait qu'il y a quelque chose, ici....s'exclama un homme en pointant du doigt une petite tâche sur la feuille que la machine avait imprimée.
- Attendez...donc, ça serait...là ?! fit Hikari en passant la main sur les parois de l'intérieur de l'appareil extraterrestre, puis en s'arrêtant à l'endroit correspondant à la tâche...Mais oui ! je sens quelque chose !" s'écria t-elle.

Elle retira sa main, et l'on découvrit alors un détail passé inaperçu jusque là : un minuscule trou, d'à peine un milimètre de diamètre...

"Qu'est ce que c'est...?" demanda une jeune femme.



Pendant ce temps, sur Terre, Jonathan Wanny raccompagnait ses parents et qui s'en allaient jusqu'à la porte, et retournait dans la chambre, avec Maria et Clara.

"- Ouf...ils m'étouffent vraiment, quand ils sont comme ça, soupira t-il.
- Bah, c'est rigolo ! rit Clara.
- Ils me font honte, parfois répondit Jonathan.
- Et tu sais quoi, Jonathan ? C'est pour ça que tu veux toujours te renfermer sur toi-même...tu fais tout pour ne pas faire comme tes parents qui te font honte...
- Et alors ? C'est mal ?
- Non, bien sûr, et en plus, maintenant, tu n'es plus si fermé qu'autrefois, mais...
- Mais un peu quand même, compléta Clara.
- Mais...mais c'est en moi, je n'y peux...
- Je ne dis pas que c'est mal, mais ça te nuit, parfois...tu sais, tu devrais ne plus te soucier de ton père et ta mère, pour la perdre complètement, cette mauvaise habitude.
- Mais ! Mais oui, sur Moonbase, sans eux, je me suis senti...plus moi, plus libre...Mais dès que je suis revenu sur Terre, ils m'ont sauté dessus, à grands cris, dès qu'ils m'ont à portée de main, ils ne me lâchent plus ! Malgré le fait que j'aie grandi, que j'aie quitté la maison, que je sois parti sur la Lune !
- C'est bien pour ça qu'ils ont du mal à se retenir de faire ça...ils t'aiment, alors ils profitent de ta présence ! De plus, ils ont comme nous, très peur que tu meures, là bas..
- Maria, t'aurais dû devenir psy...dit Jonathan en souriant. Soudain, son sourire se tordit légèrement, mais heureusement, les filles n'avaient rien remarqué.
Les propos de Maria à propos de leur craintes à propos des risques qu'il meure lui avaient cruellement rappelé Regan et sa femme qui avait peur pour lui.
Des voix glacées entremêlées résonnaient dans ses oreilles...c'était les derniers mots de Regan avant de mourir qui lui revenaient en mémoire...




Loin d'ici, dans la petite chambre d'Alexis Regan, se déroulait une discussion grave.

" - Alexis...pourquoi refuses-tu obstinément d'aller sur Moonbase pour venger ton frère ? Sa mort ne te fait donc rien ?
- BIEN SUR QUE SI ! A ton avis, pourquoi je pleure comme ça !? cria le garçon roux.
- Mais alors, pourquoi ? demanda sa mère.
- Parce que...je ne veux pas mourir, j'ai trop peur de ce qu'ils font...
- De quoi parles-tu ?
- Les organes...ON VOUS L A DIT, NON ? LA FEMME DE JAMES EST MORTE POUR QU ON LUI PRENNE SES ORGANES, ET LUI, IL EST MORT CONTROLE MENTALEMENT PAR EUX !
- Alexis...Nous savons tout ça ! Mais...nous aussi, nous avons mal pour James, pour Jane, mais nous sommes trop vieux pour nous battre et aller le venger ! C'est pour ça que...
- J'ai compris...vous venez de me donner une très bonne raison de partir. J'irai sur Moonbase, puisque si je reste ici, vous continuerez à me harceler, vous qui vous n'avez pas peur de me faire mourir pour venger James ! Vous ne craignez pas pour moi ! Tout ce à quoi vous pensez, c'est à venger James ! Eh bien j'irai, mais ne comptez pas avoir de nouvelles de moi, puisque vous ne m'aimez pas. Ou plus.
- Alexis !
- Je vais faire mes valises, demain vous m'emmènerez au Centre de Recrutement, et ça sera la dernière fois qu'on se verra !"


Sur la Lune, les scientifiques découvraient ce qui se trouvait caché dans le minuscule trou.

"- Une caméra ?...attendez....elle n'est pas en marche...ce n'est...
- Envoyez une détection d'activité électrique sur cette zone !
- ...Activité détectée...répondit Ayumi d'un air sombre...
- Ils...ILS NOUS OBSERVENT ?
- Il faut prévenir les autres laboratoires sur Terre !"

Mais personne n'eut le temps de prévenir qui que ce soit.
Simultanément, sur Moonbase, à Paris, Manhattan et Kyoto, les vaisseaux explosèrent.
Ayumi vit une lumière blanche jaillir des fenêtres de l'engin, puis de gigantesques flammes, et le bruit, le bruit....
Elle fut propulsé contre le mur, qui céda, puis attendit, paralysée de peur, une jambe tordue dans un angle inquiétant, les mains sur les oreilles...elle sentit quelque chose de chaud et liquide sur ses doigts. Du sang coulait de ses oreilles.


Au Centre de Recrutement, Alexis Regan attendait devant un bureau, tandis que ses parents repartaient, franchissant les portes de verre.
Soudain, le jeune homme roux entendit un son distordu résonner : il s'agissait d'une alerte. Une voix résonna dans tout le bâtiment.


" ICI RELSAN ! LES ENGINS EXTRATERRESTRES ETAIENT PIEGES ! EXPLOSIONS SUR MOONBASE, A PARIS, KYOTO ET MANHATTAN ! ICI, PRESQUE TOUS LES SCIENTIFIQUES TRAVAILLANT SUR L APPAREIL SONT MORTS, IL RESTE TROIS SURVIVANTS BLESSES, ET KESTER EST DECEDE !"

Alexis sentit ses jambes trembler, mais il ne pouvait renoncer, il avait pris sa décision.
" Monsieur", fit une voix devant lui.
Le garçon sursauta et cligna des yeux, découvrant un homme devant lui.
" - Monsieur, vous êtes engagé. A cause de ce que vous venez d'entendre, nous avons plus que jamais besoin de volontaires. Quelle fonction souhaitez vous remplir ?
- Je...j'en sais rien, répondit Alexis d'une voix rauque.
- Vous n'avez pas de connaissances scientifiques particulières ? Nous allons alors vous attribuer le poste de pilote. Vous pourrez apprendre le métier sur place."



Sur la Lune, les membres affluaient vers le lieu de l'explosion pour éteindre l'incendie et secourir les survivants.
Relsan envoyait des messages de demande de retour à ceux partis sur Terre, dont un adressé à Jonathan, tout en pleurant. Kester était mort. Un des hommes les plus forts, comme lui et Jeff. Pour la première fois depuis longtemps, le commandant Relsan ressentait de la peur.

Ayumi fut emmenée avec deux autres rescapés sur un brancard, et emmenée dans l'hôpital, heureusement préservé de l'explosion.

Relsan rejoignit Jeff, qui constatait l'ampleur des dégats.
" On aurait jamais prévu ça. Une explosion à l'intérieur du Dôme. Heureusement, les murs extérieurs n'ont pas été percés, sinon, on aurait pu dire adieu à notre air, et à nos vies.
- Il va falloir éviter que cette partie ne s'effondre et cause justement le problème que vous évoquez. Venez, Jeff, je vais vous montrer une fonction de Moonbase que je suis seul à connaître."

Relsan mena Jeff dans un sous-sol.
Puis, il se plaça devant un grand clavier, et appuya sur un bouton qui déclencha un message dans tout le Dôme :
" Veuillez évacuer le lieu de l'explosion. Veuillez évacuer."

Le commandant vérifia sur un écran que tout le monde était parti, puis activa une commande.
Aussitôt, des murs semblables aux parois extérieurs du Dôme s'élevèrent entre la partie intacte et celle ravagée par l'explosion.
Puis, Relsan enclencha un autre interrupteur, et le lieu du sinistre commença à trembler, puis, se fendit en deux, et tomba.
Le Dôme était amputé d'une partie de lui-même, pour ça survie.

"- Voilà une des ressources de survie de Moonbase. Maintenant, il ne va pas falloir perdre de temps. Ils ont eu tout le temps de nous observer. Tout le monde est sous le choc. Ils ne vont sûrement pas tarder à attaquer. Et la navette qui amène les nouveaux et ramène les autres pilotes ne doit pas être atteinte. Venez, Jeff, nous allons préparer tout ce que nous pouvons pour les repousser quand ils arriveront. Et quand ce sera fait, nous reverrons tous nos modes de combat et de défense."


Alors que Moonbase commençait à panser ses blessures, la navette filait vers la Lune.
A l'intérieur Jonathan regardait les personnes qui l'accompagnaient. Des nouveaux membres. Cinq. Parmi eux, un garçon de l'âge de Joey environ, aux cheveux roux. Comme Regan.
Jonathan frisonna à la pensée de Regan. Il se détourna, et regarda les parois de la navette qu'il prenait pour la troisième fois.
Ce qu'il venait de se passer avec les vaisseaux était terrifiant.
Mais visiblement, il n'était pas le seul à avoir peur. Tous les autres avaient le visage tendu, trahissant leur appréhension. Sauf le garçon roux, qui lui, avait une expression de colère et de tristesse infinie dans ses traits.


Alors, ça vous plaît toujours ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyVen 14 Juil - 17:50

Toujours ! Razz

Dis donc, c'est des malins les extraterrestres !

Par contre je n'ai pas compris le titre ^^" ( enfin le début du titre ).

Et je suis aussi triste pour Alexis Sad

Vivement la suite ! Very Happy

_________________
UFo - Moonbase - Page 2 Pitgnaturewn4

*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptySam 15 Juil - 12:18

Ben, le début du titre, en anglais, veut juste dire "La parole extraterrestre" Razz c'est tout, y a rien de spécial à comprendre ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyDim 16 Juil - 14:43

Chapitre 10 : Y a t-il quelqu'un qui se soucie de lui ?


La navette se posa doucement sur le sol lunaire. Avec d'infinie précautions, l'engin s'amarra au tunnel de verre.
Jonathan jeta un regard à travers le hublot pour découvrir dans quel état il allait retrouver Moonbase.
Le moteur s'arrêta, et le ronronnement des réacteurs cessa progressivement.
Le Dôme avait perdu sa forme originelle. Il était comme amputé d'un de ses membres. Jonathan ne put s'empêcher de pleurer un peu, de peur et d'impuissance devant ce qui s'était passé.
Il se demandait si tout cela avait un sens. Se battre, mais seulement repousser l'échéance de sa disparition. Le découragement s'immisçait en Jonathan comme un cancer, au fur et à mesure qu'il s'avançait vers le sas. Les ennemis finiraient bien par avoir ce qu'ils voudraient, à quoi cela servait t-il de s'acharner, hormis à provoquer de faux espoirs ?
Le sas s'ouvrit, mais le jeune homme ne fit pas un pas. Etonnés, les autres attendirent, puis finirent par passer devant ce garçon au regard vide et bleu...
Jonathan ne savait plus quoi faire...il ne voulait plus rien faire, plus rien tenter, ne plus souffrir des espoirs déçus, et admettre la défaite...
Une main se posa lourdement sur son épaule.
C'était Jeff. Le colosse ne dit rien, devant l'attitude de Jonathan, et le souleva pour le prendre sur ses épaules.
" J'ai marché seul longtemps, Jonathan. Je m'étais résigné à accomplir mes tâches comme un automate, pour ne plus rien sentir, j'avais enfoui mon coeur tout au fond de moi. Et c'est toi qui m'a montré la lueur d'espoir, qui m'a appris qu'on avait le droit de ne pas être infaillible, et d'être faible, même trop...nous sommes humains...Mais Jonathan, quand on nous fait du mal, nous souffrons; quand on nous rend heureux, nous sourions; quand nous voyons l'injustice, nous nous révoltons...c'est ce qui fait notre humanité, ne perds pas la tienne, Jonathan...on a peut-être beau être plus faible que nos ennemis, mais...ils n'ont pas le droit de faire du mal à des innocents...certes, les hommes commettent aussi des crimes, mais...nous, qui avons pris notre décision, nous sommes là pour empêcher les extraterrestres d'en commettre, mais quand ce sera fini...je te promets que je continuerai à défendre les gens innocents sur Terre...
- ...comment pourriez-vous....on a tous ce rêve, mais tout seul, on n'arrive à rien...alors, on abandonne, et on devient comme tout le monde, indifférent...
- Non...moi...je veux faire passer ce que je crois juste, d'abord parmi mon entourage, les gens qui m'aiment...si mes idéaux sont justes, si je parviens à convaincre ces gens-là, alors il y a des chances, pour que...eux aussi, ils commencent à défendre le "bien", et ainsi de suite..." Si tu veux un monde meilleur, fais le petit, et il grandira..."
- Je...Jeff...posez moi...je pense que je vais pouvoir marcher, maintenant..."

Jeff s'exécuta, et regarda Jonathan repartir, le sourire aux lèvres...
Le militaire tourna les talons et partit vers l'observatoire.

Essuyant les dernières larmes présentes sur ses joues, Jonathan entra dans l'appartement, et y trouva Joey, en train de veiler Hikari, qui était étendue sur son lit, un bandage sur la tête, une jambe plâtrée, et quelques pansements sur la peau...

" Elle va bien, maintenant. Elle a eu quelques lésions aux oreilles, mais on a pu la soigner...maintenant, il faut attendre qu'elle se rétablisse et se remette du choc..." murmura Joey...
Puis, elle ajouta :
" Tu veux bien la veiller ?..je dois aller accueillir le garçon qui va nous rejoindre...à la place de Regan...
- "garçon" ? demanda -t-il en s'approchant.
- Il a presque mon âge...il a 17 ans... Et...C'est le frère de Regan..."

Sur ces mots, Joey sortit, referma doucement la porte, et traversa le couloir...lentement, elle descendit les escaliers...

Elle avait une appréhension énorme, avant de rencontrer le petit frère de Regan...il devait être dans un sale état psychologique, à venir si peu de temps après sa mort...

Perdue dans ses pensées, la jeune fille aux cheveux noir corbeau heurta de plein fouet le garçon en question, accompagné de Relsan.

"- Ah !! Pardon...excuse moi..." fit elle, mal à l'aise de voir une autre personne de son âge en ce lieu.
Le garçon ne répondit rien et se contenta de dévisager Joey de ses yeux noirs. Ne sachant comment réagir, elle resta là, faisant face à ce regard brillant, encadré par des cheveux roux bouclés.
Ce fut Relsan qui rompit le silence de ces deux êtres aux yeux noirs qui se fixaient mutuellement.
" Joey, voici Alexis Regan....heu...vu les circonstances, un entraînement collectif va avoir lieu pour les pilotes, tu l'emmèneras, et préviens Jonathan aussi..."


Peu de temps après, Alexis défaisait sa valise dans l'appartement de Joey, le regard trouble.

" Heu...Alexis, ça va être l'heure de l'entraînement...viens...Jonathan va t'accompagner... Jonathan, il faut que tu ailles dans le bureau qui appartenait à Kester, pour savoir quel Interceptor il aura..."

Le garçon roux se retourna, et suivit Jonathan à l'extérieur de la chambre, toujours sans dire un mot.
En approchant du bureau de Kester, Jonathan se demanda qui allait être son successeur.
En entrant, il eut la surprise d'entendre une voix féminine l'accueillir.
C'était Linda.

"Bonjour ! Alexis, je me présente, je suis Linda, et dorénavant, c'est moi qui dirigerai les pilotes des Interceptors... Le tien sera le 15. Je vais t'emmener au hangar.
Jonathan, tu peux repartir, rends toi au hangar 08, et sois prêt à décoller, je vais donner les consignes de l'entraînement par radio.


Jonathan s'exécuta et sortit.

Puis, Linda se leva, et lança une combinaison à Alexis : Mets ça, et suis moi.
Le futur pilote revêtit le vêtement, et fit comprendre à Linda qu'il était prêt. Ils sortirent du bureau, et Linda claqua la porte de nervosité.
Pendant qu'ils marchaient, elle demanda :

"Quelle est la raison de ta venue ici ?
- Mes parents m'ont poussé là pour venger mon frère.
- Toi, tu n'en avais pas envie ?
- Non. Je n'avais pas le courage. Mais...maintenant, je n'ai plus personne, ni mes parents, ni mon frère.
- Tes parents sont morts ?
- Non. Mais, maintenant...ils se fichent de ce qui m'arrive, du moment que je venge mon frère.
- Et...tu es venu tout de même, pour le venger ?
- Non. Je suis venu...pour fuir...
- Nous sommes arrivés."

Un tunnel de verre s'étirait devant eux, reliant le sas du Dôme à l'Interceptor.

" Monte dedans. Je vais t'apprendre les commandes. Tu verras, c'est intuitif, on s'y habitue très vite.
- D' accord.
- Tu sais, Alexis, si tu n'as pas quelque chose qui te motive vraiment pour piloter, rentre chez toi...sinon, tu n'arriveras à rien de bon...
- Je n'ai nulle part où aller. Autant me rendre utile ici.
- A ta guise. Active ce levier, et suis à la lettre chacun de mes ordres. Je passe en mode simulation, dès que tu seras prêt à piloter réellement, on commencera l'entraînement avec les autres..Appuie là, ça va simuler le décollage.
- ok...AHHHH ! C'est brusque !
- Bon, avec ça, dirige ton vaisseau, et change de direction." L'Interceptor vira sur le côté.
" - Ce...cette sensation...j'aime bien piloter, avoua Alexis à demi mot.
- Alors....si tu te sens en phase avec ta machine, essaie un looping. Attention, l'effet risque de te surprendre, la première fois, mais ne panique pas, sinon tu risques de t'écraser, et la simulation s'arrêtera automatiquement."
Le pilote effectua la figure. Alexis se sentit comme entraîné dans un tourbillon, mais il ne lâcha pas les commandes et le looping s'acheva sans encombre.
" - ...hé...une fois la surprise passée, c'est pas mal...!
- On dirait que tu te détends enfin, Alex ! A la bonne heure ! On arrête la simulation !
- On va...?
- Oui, allez, décolle pour de bon, maintenant.

Deux secondes plus tard, l'Interceptor 15 volait dans le ciel lunaire.

" Allez hop, Interceptors 08, 02, 05, décollez et rejoignez nous !"

Aussitôt, Alexis vite trois hangars s'ouvrir et libérer les autres Interceptors.

" On va commencer par faire des tirs !" Linda tapa "#TARGET_MODE" sur l'ordinateur de bord, et dix cibles se matérialisèrent devant eux.
" Bien ! Vous devinez ce qu'il y a à faire ! C'est parti ! Jonathan, commence ! Je vais voler pour défendre la cible, et tu vas devoir m'éviter et la détruire ! ordonna Linda.
- Bien, j'y vais, répondit nerveusement Jonathan. Il se demandait ce qu'il se passerait s'il tirait par accident sur Linda.
- Ok ! Alexis, prête moi les commandes, s'il te plaît...demanda Linda."

Jonathan fit demi tour pour prendre de la distance, puis s'élança. L'Interceptor 08 bondit en avant, et fonça sur celui d'Alexis et Linda.

"Ne pense pas à Regan, ne pense pas à Alexis...concentre toi", se répétait Jonathan. Alors qu'il prenait de la vitesse, il ne pouvait s'empêcher d'imaginer qu'il risquait de tuer le petit frère du défunt Regan.

Il ferma les yeux.

" Jonathan, EVITE MOI !" cria Linda, qui voyait toujours l'Interceptor 08 foncer vers elle.

Le pilote se reprit, et évita au dernier moment l'Interceptor 15, puis vira à gauche, et tira.
La cible explosa.

" - Bien joué, Jonathan Wanny ! Mais tu m'as fait une de ces frayeurs ! s'exclama Linda.

Mais elle fut interrompue par un signal d'alerte qui résonna dans chacun des vaisseaux comme dans tout le Dôme.

"ALEEEERTE ! hurla la voix de Relsan. Hikari a détecté deux vaisseaux hostiles approchant à grande vitesse de la Lune !
- Attendez...Hikari travaille de nouveau ? Déjà ?!
- ...elle a insisté pour ! Mais ne perdez pas de temps ! Vos radars vont vous indiquer leur position, détruisez-les au plus vite, mais prenez garde ! S'il ne sont que deux, ils sont peut-être plus forts qu'il n'y paraît !
- Bien ! Un vaisseau est déjà en vue sur mon radar.
- Tachez de les expulser rapidement, car une navette doit venir bientôt, pour nous apporter du matériel neuf, afin de remplacer celui qui a été détruit par l'explosion !"

La seconde d'après, les deux vaisseaux ennemis étaient en vue.

" Bien ! Interceptor 08, avec moi ! cria Linda.
- Bien, répondit Jonathan.
- Interceptors 02 et 05, prenez l'autre ! Tachez de survivre ! Si vous le descendez avant nous, venez nous aider !
- Bien", répondirent en choeur Flint et Shweyer.
- Alexis, à toi de jouer, vu la situation, ça ne devrait pas être trop dur...
- Ne vous inquiétez Je vais le tuer, parce que j'ai si peur de mourir que je n'ai pas le choix."

Chaque couple de vaisseaux engagea la bataille.
Lucas et Shweyer maîtrisaient la situation, et tiraient l'un après l'autre sur leur ennemi, ne lui laissant aucun répit.

Jonathan commença lança un tir, mais l'ennemi l'esquiva en virant vers Alexis.

"Concentration d'énergie détectée sur l'ennemi ! Il va tirer, esquive, Alexis" s'écria Hikari.

L'Interceptor 15 l'évita de peu, mais alors qu'il tentait de reprendre sa position, l'ennemi de Shweyer et Flint leur échappa et vint se poster derrière Alexis.

"Oh non ! Ils encerclent notre vaisseau ! gémit Linda.
- Linda ! Je fais quoi ?!! Je tire ! ? cria Alexis, paniqué.
- Venez nous aider ! Prenez celui qui est derrière nous, on va tirer sur l'autre !"

Les trois Interceptors restants encerclèrent alors leur ennemi, et Jonathan lança son missile, puis enchaîna avec un tir auquel succédèrent ceux de Shweyer et Flint.

" Votre cible semble presque à court de résistance, achevez la ! dit Hikari, en fixant son écran.

Les trois pilotes tirèrent ensemble, et le vaisseau ennemi explosa, et ses débris retombèrent lentement...

Cependant, Alexis avait plus de difficulté : ses tirs ne suffisaient pas à mettre l'ennemi hors jeu , et celui ci venait de faire demi-tour et s'enfuyait.

"Il s'échappe ! cria Linda. Tirez tous vos missiles vers lui, il faut l'avoir !
- Non, laissez tomber, que les Interceptors 08, 02, et 05 rentrent, ordonna Regan.
- Je lance le processus de récupération des vaisseaux, informa Hikari.
- Linda, vous et Alexis allez le suivre...activez le mode furtif...c'est l'occasion de découvrir leur planète et d'en savoir plus !
- Mais ! C'est terriblement risqué ! Je sais bien que notre ennemi est affaiblie, mais si leur planète nous repère ?
- Si elle vous repère ? Eh bien filez au plus vite...mais je fais confiance à notre ami Alexis, lui qui semble tellement en phase avec les commandes qu'il ne fait plus qu'un avec l'Interceptor ! De plus, il vous l'a dit lui-même, non ? Il ne veut absolument pas mourir. Il déploiera donc toute son énergie à survivre. Faites lui confiance !
- Que des mots" répliqua Linda...

Ces paroles, qui exprimaient le manque de confiance de Linda envers Alexis le piqua au vif. Sans dire un mot, il accéléra brusquement, et se lança à la poursuite de l'ennemi.

"- Alexis ! Tu n'as pas enclenché le mode furtif ! protesta Linda, en le faisant elle-même.
- Si j'avais eu le temps, je vous aurais laissé descendre, mais là, on est embarqués, alors je ne peux plus rien faire pour vous...si vous voulez pas m'aider, eh bien au moins, me gênez pas !
- Bon...j'ai compris, autant me donner à fond, alors....je vais tout faire pour qu'on en ressorte sains et saufs.
- Pour sauver votre propre peau, plutôt. Vous ne vous souciez pas de ce qui m'arrivera, j'imagine du moment que vous, vous serez en vie.
- C'est triste à avouer, mais oui. Je suis humaine, c'est comme ça."

Pendant qu'ils parlaient, les deux pilotes ne virent pas le petit point qui se dessinait devant eux. Il s'agissait de la planète, encore lointaine, d'où venait le vaisseau qu'ils suivaient.
Revenir en haut Aller en bas
joey
la dingue du forum
la dingue du forum
joey

Féminin
Nombre de messages : 2103
Age : 29
Localisation : A l'aube des ténébres là ou peut être ma place...
Date d'inscription : 16/07/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyDim 16 Juil - 16:25

voila j'ai tout lus !! et tes vraiment une accro aux rouquins XDD (je le savais déjà) j'adore ta fiiiic et surtout hikari quand elle tiens le coeur de sa mére dans les mains I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://joey578.skyblog.com/
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyDim 16 Juil - 20:21

Mais nan, c'est pô que j'suis accro aux rouquins...c'est que Regan, si il est roux, c'est parce que dans la vraie série, c'est Kid qui le joue, et si Alexis est roux aussi, c'est parce que c'est le frère de Regan et que c'est cens être LE kid ^^
Hum, peut être trop fouillis, mon raisonnement...bref, pour faire simple, on va dire que : Oui, Joey, suis accro aux rouquins ^^ I love you
Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyDim 16 Juil - 20:45

joey a écrit:
voila j'ai tout lus !! et tes vraiment une accro aux rouquins XDD (je le savais déjà) j'adore ta fiiiic et surtout hikari quand elle tiens le coeur de sa mére dans les mains I love you I love you

Beurk, Joey, c'est répugnant !! XDD

Sinon j'ai bien aimé ce chapitre, le mode furtif c'est kwa ? On détecte pas le vaisseau sur le radar ou bien on peut devenir invisible ??

En tout cas vivement la suite. Alexis semble devoir apprendre le " self control" Laughing

_________________
UFo - Moonbase - Page 2 Pitgnaturewn4

*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyDim 16 Juil - 20:53

Ben oui, en gros c'est ça, le mode furtif...ils deviennent..furtif, XD...enfin pas repérables, à moins qu'on ne sache qu'ils sont là et qu'on les cherche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 10:42

Chapitre 11 : Ressemblance.

Le disque formé par la planète vers laquelle se dirigeait, à vitesse constante, l'Interceptor 15 grossissait à vue d'oeil.

" Bon...continuez à le suivre, et allumez votre caméra, les images vont nous être envoyées en direct...Je suis curieux de voir à quoi tout cela ressemble, fit Relsan...
- Caméra de l'Interceptor 15 activée, la réception des images débute, informa Ayumi.
- ...approchez vous encore, puis vous vous placerez en orbite...demanda le commandant. "Ayumi, grossissez moi ça, je veux voir à quoi ressemblent leurs structures...Il faudrait aussi prélever un peu de leur atmosphère...
- Mais...on va se faire repérer ! protesta Linda.
- Bon...placez vous d'abord en orbite, on va prendre le temps d'enregistrer pas mal d'images, et vous rentrerez...
- Ravi de voir que vous tenez un peu à nous, Relsan, ironisa Alexis.
- C'est ça. Prenez votre temps, ils ne semblent pas vous avoir repérés, et autant avoir des images de qualité, car on refera pas ça tous les jours !
- ...heu...on dirait que quelque chose bouge, en bas, fit Alexis en regardant les images agrandies que transmettait la caméra.
- En effet ! C'est le vaisseau que vous suiviez tout à l'heure ! Je crois qu'ils nous ont détecté à cause de la connexion pour la transmission vidéo ! s'écria Hikari.
- VITE ! Partez avant que d'autres n'arrivent !" cria Relsan.

Alexis, complètement terrorisé, tira convulsivement le levier de direction pour faire virer son engin, puis il enclencha l'accélérateur et l'Interceptor redémarra en trombe vers la Lune.

" Linda ! Y a pas moyen de tirer vers l'arrière, pour l'empêcher de nous suivre ?! cria Alexis, paniqué.
- Non ! Si tu veux lui tirer dessus, il faut que tu fasses un demi-tour !
- Non...je peux pas prendre le risque...il faut que je fonce, tout en esquivant si jamais il tire..." dit Alexis, plus pour lui-même que pour Linda.

Sur la carte 3D, Ayumi, terrifiée, voyait les deux vaisseaux progresser vers la Lune. L'ennemi ne renonçait pas à la poursuite...si cela continuait ainsi, les deux seraient bientôt à Moonbase...

Ayumi paniquait intérieurement. Cela n'avait pas de sens. Que voulaient-ils ? Le vaisseau de Moonbase s'était éloigné de leur planète, alors pourquoi continuaient-ils à le poursuivre ? Peut-être voulaient-ils le détruire pour l'empêcher de divulguer des informations ? Mais dans ce cas, pourquoi ne tiraient-ils pas ?

Puis, à force d'observer le comportement de l'appareil extraterrestre, elle comprit.
L'engin suivait de très près le vaisseau d'Alexis, le poussant à utiliser toute la vitesse dont la machine était capable, et beaucoup plus de carburant par la même occasion.
Ils espéraient que l'Interceptor 15 tomberait en panne, et qu'ils pourraient ainsi le ramener sur leur planète, l'étudier, et par la même occasion, prendre les organes d'Alexis et Linda !

" - Alexis ! hurla Hikari.
- Que...qu'est ce qu'il y a, répondit la voix terrorisée du pilote.
- Coupe tout ce qui n'est pas nécessaire à la mise en mouvement de l'Interceptor ! Et coupe le moteur, cesse d'accélérer, reste à la même vitesse ! Il ne faut pas que ta jauge de carburant tombe à zéro ! Tout ce dont tu dois te soucier, c'est d'arriver à Moonbase, et seulement à ce moment-là tu réactiveras tes moteurs pour freiner ! Allez ! Coupe tout ! Peu importe si tu n'as plus de radio ni rien !"

Alexis obéit, et constata avec surprise que même s'il n'augmentait pas sa vitesse, le vaisseau derrière lui n'en profitait pas pour tirer et l'éliminer...Peut-être n'avait-il plus de quoi le faire, suite à son précédent combat..?
Moonbase commençait à être visible, et Alexis se prépara à remettre les moteurs en marche pour freiner et atterrir.

Dès qu'il eut remis le contact, la voix d'Ayumi se fit entendre :

"Parfait ! Pose-toi, je lance le processus de récupération de ton Interceptor ! fit-elle.
- Et te soucie pas de l'ennemi, il a beau être toujours là, Flint va décoller et l'éliminer, car apparemment, après son combat de tout à l'heure, il n'a plus de quoi se battre..! ajouta le commandant Relsan.
- Je décolle ! dit Flint.
- Bien ! fit Relsan.
- Quels sont vos ordres ?
- Puisqu'il est innofensif, mettez hors service ses moteurs, mais ne le détruisez pas entièrement...je serais curieux de voir à quoi ressemble un alien vivant...
- Ou sont les moteurs, dans leurs vaisseaux ?
- En observant leurs appareils, on a découvert qu'ils se trouvaient de part et d'autre des ailes. Bon courage. J'ai vraiment envie de découvrir à quoi ils ressemblent."

Ayumi se le demandait aussi...jusqu'à maintenant, elle n'avait vu que des cadavres calcinés, et ce n'étaient pas les organes et les os qui restaient qui pouvaient permettre d'entrevoir leur apparence réelle...la jeune scientifique se demandait si ces aliens avaient forme humaine, puisque leurs organes étaient semblables à ceux des humains - leur faiblesse mise à part - ou si la nature avait trouvé un nouveau type de corps propice à la vie et au développement.


L'Interceptor 02 contourna le vaisseau ennemi qui tentait de fuir, et lança un tir sur l'endroit que lui avait indiqué le commandant.
Puis, il vira sur le côté et tira encore. Le rayon destructeur percuta l'appareil extraterrestre, qui, comme paralysé, cessa d'avancer. La seconde d'après, il s'écrasa durement sur le sol lunaire.


" - Lancez les équipes pour ramener le vaisseau extraterrestre et son pilote !" demanda Relsan.

Pendant que l'Interceptor et son pilote étaient ramenés automatiquement au hangar 02, un module, s'apparentant à une sorte de 4×4 lunaire, sortait d'un des entrepôts et se dirigeait vers l'engin extraterrestre.
Un bras mécanique fut déployé, qui saisit l'aile du vaisseau, et le traîna maladroitement jusqu'à l'intérieur d'un hangar.
La grande porte porte du bâtiment coulissa et se referma.

Dans le hangar, on s'affairait autour de l'appareil.

" Peut-on l'ouvrir ? Ou bien est-ce risqué ? demanda l'un des hommes.
- Non, il ne devrait pas y avoir de piège, il ne peuvent pas avoir prévu que nous récupérerions le vaisseau...mais par mesure de précaution, je vais verrouiller ce hangar et activer les parois blindées qui isoleront totalement ce lieu...Avant que je ne lève cette protection, personne ne pourra en sortir ou y entrer, et l'éventuelle explosion ne pourra pas se propager. Que ceux qui ne veulent pas risquer de mourir sortent d'ici tout de suite, après il sera trop tard !" déclara Relsan.

Personne ne bougea.

" Bon, eh bien, c'est parti, verrouillez tout" ! ordonna Relsan au centre de contrôle au moyen d'un petit émetteur portatif.

Aussitôt, des déclics se firent entendre au niveau des issues, puis de gigantesques murs d'acier s'élevèrent du sol et vinrent se plaquer contre les parois de la salle.

"Bien...Hikari, puisque vous avez pu apprendre comment on ouvre ces engins, allez y...."

Ayumi s'approcha alors du vaisseau, et passa sa main sur les parois. Le métal était glacé. La jeune femme finit par trouver, au toucher, ce qu'elle cherchait : un léger creux, invisible à l'oeil nu et seulement détectable au toucher, qui déclenchait depuis l'extérieur l'ouverture de la porte lorsque on appuyait sa paume dessus. Elle y appliqua sa paume, mais contrairement au vaisseau piégé qui avait été examiné il y a quelques temps, rien ne s'ouvrit. Le vaisseau restait désespérement fermé.

" Soit le système d'ouverture du vaisseau que nous avions examiné avant était faux pour nous induire en erreur, soit cet appareil est hors d'usage, déclara Ayumi.
- Il va falloir découper une des parois, annonça un autre scientifique aux lunettes rectangulaires, qui se tenait un peu en retrait.
- N'est-ce pas risqué ? L'alien que nous allons y trouver va peut-être succomber, on ne sait pas s'ils ont la même atmosphère que nous ! objecta une femme.
- Si. On a trouvé des traces de dioxygène, de dioxyde de carbone, et de diazote dans les poumons des cadavres. Allez-y, Friedrich, commencez à découper cette paroi..." fit Ayumi.

L'homme en question, blond et trapu, s'avança et pointa vers les plaques métalliques une machine qui émit un rayon sur un point de la paroi. Presque aussitôt, le métal pointé par le rayon éclata et tout un carré du flanc du vaisseau tomba avec fracas sur le sol.
Friedrich éteignit alors l'appareil, et recula tandis que tout le monde s'avançait pour essayer d'apercevoir à quoi ressemblait le pilote.

Parmi les murmures grandissants, quelqu'un s'exclama : "Mais c'est une fille normale, c'est pas un alien !"

"- Non, Thomas, répondit Ayumi...il est pratiquement sûr que l'être que vous êtes en train de regarder est un, ou devrais-je dire une extraterrestre.
- Ben ça alors ! Comment ça se fait ? demanda le dénommé Thomas.
- Pourquoi une bulle de savon est-elle ronde ? répondit en retour Ayumi.
- Mais je n'en sais rien !
- Parce que c'est la configuration énergétique la plus efficace, enchaîna Relsan.
- Et c'est certainement pour cette raison que ces créatures d'une autre planète nous sont si semblables, conclut Ayumi.
- Vous croyez qu'ils ont aussi les mêmes animaux que nous ? demanda encore Thomas.
- Peut-être, mais je suppose qu'il doit tout de même y avoir quelques différences entre les habitants de cette planète et ceux de la Terre, tout de même...dit Ayumi. Il faudrait, pour le savoir, mieux examiner ce spécimen, ainsi que tous les renseignements sur sa planète que nous avons pu collecter.
- Ah, au fait, j'allais oublier, toute cette sécurité ne nous est plus nécessaire", nota le commandant Relsan.

Il prit alors son émetteur et ordonna le déverrouillage du hangar et la redescente des murs d'acier.
Cette opération effectuée, plusieurs personnes se précipitèrent dans le hangar pour découvrir l'allure de l'alien.

Relsan les renvoya avec colère, et demanda à ce que l'on emmène au plus vite l'extraterrestre dans l'hôpital, pour la maintenir en vie et l'étudier.

Rares furent ceux qui furent autorisés à voir entrer dans l'hôpital, mais par chance, tous les colocataires d'Ayumi furent autorisés à y pénétrer pour découvrir l'alien.
Ainsi, Jonathan, Alexis, et Joey regardaient avec stupeur la créature auprès de qui s'affairaient Ayumi et les autres.

" Il ne faut pas qu'elle bouge, ça pourrait agraver son état. Sanglez la, et branchez ses vaisseaux sanguins aux appareils, il va falloir trimer dur pour empêcher la mort, puisque ses organes sont aussi faibles que ceux des autres aliens qu'on a étudiés, apparemment, et qu'elle est blessée. Flint aurait pu être plus délicat, ça nous aurait simplifié la tâche. !
- Ayumi, je suis chirurgien, laissez moi vous aider, puisque leur anatomie est semblable à celle des humains..." fit soudain une voix douce derrière la jene femme...

Elle se retourna vivement et découvrit un homme aux cheveux étonnament blancs, malgré son visage jeune. Mais en regardant ses yeux, en voyant leur couleur rouge, Hikari comprit. Cet homme était un albinos.

" Enchanté, je m'appelle Sigu...je suis arrivé à la base y a peu de temps...pendant le voyage de l'Interceptor 15 entre la Lune et cette nouvelle planète...
- Et comment vous connaissez mon nom ?
- Relsan m'a dit de m'adresser à vous et m'a décrit qui vous étiez.
- Bien, ça ira pour les présentations, alors maintenant, il va falloir que vous opériez, et moi, je vais vous observer faire, pour voir un corps extraterrestre en fonctionnement...si jamais vous constatez des différences par rapport au humains, précisez-le moi...il y en aura sûrement quelques-unes, je pense..."



Et voilà, c'est fini pour ce chapitre Razz
Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 14:44

Bon, au moins les aliens ne sont pas des créatures à 3 têtes et à 6 bras Laughing

Vivement la suite ^^, Alexis est très ironique je trouve.

_________________
UFo - Moonbase - Page 2 Pitgnaturewn4

*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 19:11

Merci Very Happy ^^

Heum, peut-être que je vais bientôt envoyer la fin de la fic, je me demande si je fais durer le plaisir ou po...telle est la question Smile (mais en fait, je ne sais pas du tout comment je vais réussir à finir tout ça Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyMer 19 Juil - 11:50

Chapitre 12 : Hôpital.



Dans la petite salle de l'hôpital, le jeune albinos Sigu s'affairait autour du corps de l'extraterrestre, tandis qu'Ayumi l'observait faire.

" - Ca va être fini, pourriez-vous m'apporter des compresses, s'il vous plaît, Ayumi ? fit le chirurgien en tournant ses yeux rouges vers elle.
- Voilà, dit-elle en lui tendant un petit paquet de compresses.
- Hum, je pense que si on lui fait régulièrement des perfusions et qu'elle reste dans ce lit d'hôpital, elle s'en sortira...
- Nous allons avoir besoin d'étudier son corps, de l'interroger, et de faire quelques tests avec elle...pensez-vous que ça sera possible ?
- Hum. Elle va d'abord être bien trop faible pour ça, mais vous pourrez toujours commencer à essayer de lui parler pour voir ses réactions...
- Et à propos, avez vous constaté des différences entre son corps et le corps humain ?
- Non, je n'en ai pas trouvé de visible pendant que je l'opérais, désolé."

Sigu et Ayumi ramenèrent ensuite l'alien dans une chambre de l'hôpital. Une fois cela fait, Sigu déclara qu'il allait se changer. En effet, ses vêtements étaient tâchés de sang, et bien que cela soit assorti à la couleur de ses yeux, ce n'était pas particulièrement à son goût. Mais avant qu'il ne parte, Relsan entra vivement dans la pièce.
" - On m'a dit que vous aviez fini, quelles sont les nouvelles ?
- Eh bien, hormis le fait que ce soit une extraterrestre, elle semble tout à fait normale, répondit Sigu.
- Mais...ce n'est pas une humaine, quand même, non ?
- Non, en effet, ses organes sont faibles, comme ceux de ses congénères, et Ayumi a fait un rapide test ADN, il est sûr qu'elle est extraterrestre. Si vous permettez, maintenant, commandant, j'aimerais bien changer de vêtements, reprit Sigu avec un sourire.
- Allez vous changer, Sigu. Ayumi, vous pouvez aussi vous reposer, je vais charger quelqu'un de veiller."

Et, le soir, tandis que Jonathan, Ayumi, et Joey jouaient au poker, idée lançée par cette dernière, Alexis avait été chargé de surveiller l'extraterrestre. Au moindre affolement d'une des machines qui mesuraient sa respiration ou les battements de son coeur, ou encore si l'alien se réveillait prématurément, il devait donner l'alerte.

Il était assis sur une chaise, une réserve de café à ses côtés, ainsi que le repas que Joey avait généreusement concocté pour lui, auquel il n'avait pas touché.
Les lumières étaient douces, et à écouter la respiration régulière du corps près de lui, il faillit plus d'une fois s'endormir.
Alexis se servit encore une tasse de café et attendit, immobile, quelques instants, les yeux posés sur le visage de l'extraterrestre. Il était frappé par ses cheveux châtains clairs qui tombaient tout autour de son visage, et par la blancheur de sa peau, parsemée de tâches de rousseur...tout cela était si humain ! Il lui était dur de parvenir à la voir comme une extraterrestre.

Un appareil à côté de lui émit un bip. Le rouquin se retourna, mais tout était normal. Il reprit sa position, et continua de veiller.

Alors que dans l'hôpital, Alexis faisait tout son possible pour ne pas dormir, dans l'appartement, Joey et Jonathan se battaient à propos d'une certaine tricherie, tandis qu'Ayumi les regardait, à la fois amusée et consternée par l'énergie qu'ils pouvaient encore avoir à dépenser à une telle heure.
Mais pour tout dire, elle était surtout très surprise de voir Jonathan se lâcher ainsi. Mais après tout, Joey l'avait cherché pendant toute la soirée.

" Espèce d'affreux Jojo ! Lache-môôaaa ! criait Joey tout en essayant de faire lâcher prise à Jonathan qui lui tirait les cheveux.
- Affreuse Jojo toi-même, Joey ! répliqua Jonathan en tirant plus fort.
- Dites, vous en pensez quoi, du nouveau chirurgien, Sigu ? fit Ayumi.
- Mais-heuuuuuu ! C'est pas le moment, tu vois bien qu'on est occupés, là ! protesta Joey en envoyant valser Jonathan à l'autre bout de la pièce.
- Tu le trouves mignon ? demanda Jonathan en se relevant brusquement et en rigolant.
- Heu...ben...c'est que...ben, oui, enfin non, mais si...enfin, j'aime bien ses yeux rouges, ses cheveux blancs, et puis c'est un homme charmant, et...
- Haha ! C'est un hoOooomme chaaaAAaarrrmaaaAaaaAAaaaant ! répéta Joey en prenant une voix grotesque.
- Allez, re-bière pour tout le monde ! hurla Jonathan.
- Que...Joey ! Jonathan ! Vous avez bu, tout à l'heure ? Mais...?? Vous êtes bourrés ?
- Vouiiiiiii ! gazouilla Jonathan, complètement pompette.
- Mais ! Z'êtes tarés ! Demain, vous travaillez, venez pas vous plaindre si vous avez la gueule de bois !
- Ah non, je me plains pas, môa. C'est bien la première fois que je m'amuse tant de ma vie, déclara Jonathan.
- J'vais me coucher, fit Ayumi.
- On te suit, firent Jonathan et Joey, en se calmant un peu.
- Rangez d'abord tout le bazar que vous avez fait, répliqua Ayumi, avec un sourire.
- Jonathan ! T'as défait mon lit, quand je t'ai envoyé dessus tout à l'heure ! se plaignit Joey.
- M'en fous" , marmonna le pilote en s'endormant déjà à moitié.


Le lendemain, Alexis avait de grands cernes sous les yeux, quand Sigu entra dans l'hôpital.

" Merci Alexis, maintenant, tu peux aller te reposer. Relsan t'a donné ta journée, tu vas pouvoir dormir !
- Alors je vais y aller, merci." répondit le garçon, en se levant.

Alors qui partait, Sigu le suivait de son regard rouge, et il vit le rouquin se retourner une fois vers l'extraterrestre avant de partir.
Peu de temps après, Ayumi le rejoignit.
" - Passé une bonne nuit ? demanda Sigu.
- Allez demander ça à mes colocataires, répondit-elle en riant.
- Bon...quel est le programme d'aujourd'hui ?
- Eh bien, je vais relever ce que les machines ont enregistré pendant la nuit, et comparer les rythmes cardiaques et respiratoires avec ceux des humains, voir si notre "amie" n'est pas en train de mourir, et enfin, attendre qu'elle se réveille, l'effet anésthésiant devrait s'estomper dans quelques heures, fit Ayumi.
- Chouette, répondit l'albinos.
- Et c'est tout ce que vous trouvez à dire ?"


Il s'avéra que le rythme cardiaque enregistré était légèrement plus rapide que celui des humains, mais la respiration était semblable.
Ayumi et Sigu ne firent pas d'autre découverte, et, un peu déçus tout de même, ils attendirent le réveil de l'alien.

" - Heum....et si elle est agressive, on fait quoi ? demanda Sigu en fixant Ayumi de ses yeux rouges brillants.
- Après une anésthésie, puisqu'elle est si semblable aux humains, il y a toutes les chances pour qu'elle soit complètement épuisée.
- Et si ce n'es pas le cas ? Après tout, ces extraterrestres nous ont fait pas mal de coups insoupçonnés, non ?
- Hé bien , vous vous transformez en superhéros et sauvez tout le monde.
- Vous préférez Superman ou Spiderman ?
- Taisez-vous, je crois bien qu'elle commence à reprendre conscience."

Pendant ce temps, une alerte sonnait dans le Dôme, mais ils ne l'entendirent pas : elles avaient été désactivées dans l'hôpital, pour éviter qu'un patient ne meure de crise cardiaque. En cas d'urgence, cependant, il était prévu qu'un message s'affiche sur les ordinateurs.

Cette alerte expliquait le fait que Jonathan soit en train de courir pour rejoindre son Interceptor.
Il s'agissait cette fois non pas d'une attaque, mais d'un météore indésirable qui se dirigeait vers la base.
Les chutes de corps célestes étaient fréquentes sur la Lune, mais la plupart tombaient sur des endroits déserts. Cependant, ce n'était pas le cas, et Jonathan, Linda et Lucas Shweyer avaient été demandés pour tirer sur le météore et le détourner vers un endroit où il ne causerait pas de dégât.

"Vous devez le dévier derrière l'entrepôt 41, pour cela, ne tirez pas de missiles, car il risquerait d'éclater et de retomber en petit éclats, ce qui serait tout aussi dangereux.
Utilisez vos tirs normaux, et rentrez vite. Ca ne devrait pas être trop dur."

Et, en effet, le météore changea rapidement de trajectoire lorsque les trois pilotes lancèrent leurs tirs sur lui. L'opération terminée, ils rentrèrent.

Après cela, Jonathan vint trouver Jeff, qui lui proposa d'aller voir Ayumi et Sigu dans l'hôpital.
Ils les trouvèrent en train de parler à l'extraterrestre, qui s'était apparemment réveillée. Sigu leur fit signe de les laisser, et ils ressortirent.

" T'as vu ça ! Ils ont pas froid aux yeux...attends, quand tu te dis qu'elle fait partie de ceux qui nous attaquent par tous les moyens, moi, ça me ficherait de sacrés frissons de me tenir à côté d'elle réveillée ! On ne sait pas de quoi elle est capable...
- Jeff, je te signale qu'elle est pratiquement semblable aux humains, donc après l'anéthésie, elle doit plus avoir de forces, et de plus, elle était sanglée au lit -_-
- Mouais...j'me méfie quand même, j'aime pas trop ça..."

Dans l'hôpital, Sigu parlait doucement à l'extraterrestre... elle venait de se réveiller et ne semblait pas encore l'entendre...elle marmonnait quelque chose dans une langue que les deux scientifiques ne comprenaient pas...

Puis, soudain, elle fit, en français : "Bonjour".
Sa voix était assez grave, et on y entendait la fatigue.

"Je suis dans votre base, n'est-ce-pas ?" dit-encore. On pouvait remarquer que la langue qu'elle parlait n'était pas sa langue maternelle à la façon incertaine qu'elle avait d'enchaîner les mots.

Sigu répondit doucement :
"Vous êtes faible, vous ne devrez pas bouger d'ici. Vous sentez vous bien ?
- Lumière...il n'y a pas assez de lumière, ici, répondit-elle.
- Je suis navré, nos éclairages sont au maximum, et nous aveuglent presque... Avez vous un nom ? Voulez vous nous parlez de votre planète ?
- Je veux que vous me laissiez rentrer chez moi.
- Nous avons besoin de vous pour vous examiner, et de plus, si vous sortez de cet hôpital vous mourrez à deux pas de la sortie, vu votre état."

L'extraterrestre marmonna à nouveau quelque chose dans sa langue, puis ferma ses yeux bleus et se rendormit.

"Eh bien, ça sera tout pour cette fois, décréta Hikari.
- Laissons la dormir...vous voulez boire quelque chose ? demanda Sigu, rendu dans l'accueil de l'hôpital, en s'approchant du distributeur de boissons.
- Un chocolat chaud.
- Je vais prendre pareil.
- Copieur.
- Je ne peux m'empêcher de prendre exemple sur une femme telle que vous.
- C EST FINI, VOTRE DELIRE, SIGU ? se mit à hurler Ayumi dans l'hôpital.
- Rhô, si on peut plus rigoler..."

Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 EmptyMer 19 Juil - 13:30

Les extraterrestres aiment la lumière on dirait. Et en plus ils parlent français Laughing Je suis sûr qu'ils l'ont appris en s'implantant des cerveaux Twisted Evil

Vivement la suite ^^

_________________
UFo - Moonbase - Page 2 Pitgnaturewn4

*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




UFo - Moonbase - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: UFo - Moonbase   UFo - Moonbase - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
UFo - Moonbase
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics : autres-
Sauter vers: