Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Digital World Reality

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Neko-kun
GLE
GLE
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 27
Localisation : Au Digital World, en train de foncer vers la bataille !!!!
partenaire digimon : Blackagumon
Date d'inscription : 17/07/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Dim 5 Aoû - 1:19

Notre petit Juju-kun devient courageux! ^^ Vive Jaaku!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
WaterGirl_89
La princesse de Digiduo
La princesse de Digiduo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 29
Localisation : Dans un coin paumé près de la fin du monde....
partenaire digimon : Garurumon, le plus mignon des louloups! *_*
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Dim 5 Aoû - 1:21

Gure est un fou, mégalo et sadique TT Vivement qu'on lui fasse la peau U_U
Tu t'es inspiré d'Higurahsi pour le coup du choc électrique? XD Je voyais d'ici le petit pistolet électrique dans la main de Gure Rolling Eyes

Juju rejoint les gentils? Very Happy Enfin une bonne nouvelle!!! cheers cheers cheers ça commençait à m'énerver tout ça TT"

suite:

_________________

--> http://himegime-bluestar.skyrock.com
MaJ: 10/01/09
Revenir en haut Aller en bas
http://watergirl89.skyblog.com
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 26
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Dim 5 Aoû - 23:19

Oooooh ! Je rejoinds les personnes de l'autre monde si j'ai bien compris ? C'est cooool ! Par contre franchement, la technique de Gure est passée de mode : la flatterie ! Non mais oh, remets toi à jour le vieux ! MDR !

Vivement la suite ^^

_________________


*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Lun 6 Aoû - 11:34

Poseidonjd a écrit:
Oooooh ! Je rejoins les personnes de l'autre monde si j'ai bien compris ? C'est cooool !
ouais ... a l'origine, j'avais prevu que tu rejoingnes notre équipe mais en y reflechissant, j'ai trouvé que ca collait pas vraiment. ca faisait ... bizzare de mettre un nouveau dans la bande car tous les cinq sont dejà bien unis
par contre, t'envoyer dans l'autre monde permet d'utiliser ensuite de nouvelles pistes

Poseidonjd a écrit:
Par contre franchement, la technique de Gure est passée de mode : la flatterie !
il ne sert pas uniquement de la flatterie. il a construit des lunettes qui "endorment" le cerveau humain en lui parlant calmement

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
veemon1710
membre Ultime
membre Ultime
avatar

Masculin
Nombre de messages : 642
Age : 26
Localisation : Chez moi
partenaire digimon : Veemon , Blackagumon et Terriermon
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Lun 6 Aoû - 11:49

pas mal comme idée mais quand on sera qui sont les personnes de l'autre monde
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Lun 6 Aoû - 14:26

25] NOUVELLE STRATEGIE




Cela faisait au moins douze semaines que les cinq Tamers avaient établi leur base dans la Data Foret. Installés en plein de cœur d’un bois profond, ils avaient construits trois huttes assez spacieuses, une pour les garçons, une pour les filles et une pour ranger les provisions et le matériel, dans lesquelles ils avaient aménagés un mobilier leur assurant un confort minimum: des lits dont le cadre était fait en bois relié par de la ficelle et le tout recouvert par de la mousse ou de la bruyère, des étagères pour disposer agréablement leurs objets, quelques chaises et un fauteuil qu’ Emilie s’était réclamée le droit de l’utiliser en tant que chef, deux bassines pour pouvoir se laver avec de la cendre ou laver la vaisselle, quelques assiettes et récipients pour cuisiner … Ils étaient même parvenus à concevoir une petite cheminée au centre du camp où ils grillaient la viande.
En parlant de nourriture, les faibles provisions que chacun d’eux avait amené dans son sac n’avait duré que cinq jours. Si bien que les Tamers et les digimon avaient du vite partir en mission régulièrement dans la forêt pour cueillir des baies et des fruits ou pêcher du poisson.
Leur existence dans la forêt leur parut vraiment paisible et personne ne ressentit la pression de savoir qu’un Tamer pouvait les surprendre à tout moment et les dénoncer à Gure. Toutefois, chacun faisait attention à ce qu’il faisait et envoyait toujours un de ses digimon reconnaître le terrain pour s’y aventurer ensuite.
La seule chose qui inquiètait vraiment les Tamers et à quoi ils pensaient chaque soir lors de leur veillée devant le feu de la cheminée était d’imaginer ce que leur famille pouvait penser. Chaque jour passé au Digital World ne semblait pas les affecter mais la nuit était une épreuve bien plus difficile: la nuit réveillait les craintes endormies tout le long de la journée. Ils étaient peut être de très bons et de très forts Tamers pouvant battre n’importe quel ennemi mais contre la souffrance morale, la force et la puissance était inutile.
Si seulement ils pouvaient rentrer … Si un seul d’entre eux rentrait pour prévenir leur famille et leur dire que tout allait bien: il n’y avait pas de souci à se faire et contrôlant parfaitement la situation. Ce n’était pas l’entière vérité mais c’était un mensonge qui rassurerait leurs proches. Malheureusement il était impossible de réaliser un tel plan: Gure avait désactivé la fonction leur permettant de revenir au monde réel de leur digivice si bien que tout retour au monde réel était inenvisageable.
Pour le moment, le seul moyen qu’ils connaissaient pour rentrer se résumait à un seul mot: Gure. Le professeur connaissait tous les secrets du Digital World et était le seul à pouvoir accèder librement à leur monde. Cependant ils se doutaient que lui rendre visite ne serait guère de bon augure et dans le meilleur des cas, ils se retrouveraient tous les cinq dans une cellule de prison … et ils préfèraient ne pas penser au pire.
Malgré tout, la situation finissait par devenir plus ou moins tendue, particulièrement à cause du manque d’action et de cette attende mais le bon sens de Mike, la gentillesse d’ Alexia et les diversions d’ Emilie permettaient toujours de rebondir sur un meilleur sujet. Du moins, cela put se dérouler de cette manière tout ce temps jusqu’à un fameux soir où Guillaume en eut assez de cette attitude passive.
Ce soir là se passa comme chaque soir: Emilie était assise dans son fauteuil, Penguinmon sur ses genoux et Terriermon sur les épaules tandis que Gaomon se reposait contre ses jambes. La jeune fille observait ses amis dans leurs occupations habituelles: Alexia serrée contre le torse de Virgile qui la serrait dans ses bras tandis que leurs digimon mangeaient plus loin avec ceux de Guillaume. De l’autre côté, Mike était installé dans un siège et lisait un livre. Derrière lui, Kotemon et Demisorcemon s’entrainaient dans un combat amical tandis que Gomamon somnolait sur les genoux de son Tamer.
Devant la cheminée qui servait à cuire les repas, Guillaume s’affairait à alimenter le feu pour cuire de bons poissons pêchés durant l’après-midi. Soudain le jeune homme se rendit compte que les flammes grandissaient et il voulut les arrêter. Il se leva pour saisir le tisonnier quand son bras accrocha malencontreusement la bouteille d’huile que Coronamon avait oublié de ranger quand il avait aidé son Tamer à mettre le couvert.
Dans cette chute, la bouteille d’huile se déboucha et se renversa entièrement sur le foyer qui s’enflamma davantage. Constatant cela, Guillaume se demanda quelle était l’idée la mieux devant une telle chose lorsque la cheminée explosa dans une immense fumée noire.
Dès qu’ils avaient aperçu l’accident, tout le monde s’était relevé pour se mettre en arrière et personne n’avait imaginé que Guillaume resterait …
La formidable explosion de la cheminée projeta le jeune homme en arrière qui tomba sur le dos tout en se recevant tout un tas de cendres bouillantes sur lui. Conscient du danger, il effectua plusieurs rouler bouler pour éteindre les braises.
Quand il se redressa, il aperçut les restes fumant de la cheminée, ses poings se serrèrent brusquement, et la seconde explosion de la soirée se fit entendre:
_J’en ai assez ! Je ne suis pas resté dans ce monde pour faire du camping ! cria Guillaume. Je suis ici pour me battre pas pour jouer au boy scout !
Laissant ses amis stupéfaits par cette subite crise, le jeune homme fonça vers sa hutte où il rassembla en vitesse ses affaires et sortit, un sac sur le dos, où ses amis l’attendaient dehors, Emilie en tête en bonne chef.
_Guillaume, qu’est que tu fais ? Tu ne peux pas nous lâcher ! s’exclama Emilie.
_J’en ai marre de cette vie ! Je suis un Tamer et là pour combattre des ennemis ! Je ne veux pas rester assis sans rien faire ! exulta Guillaume.
_C’est dangereux, dit doucement Alexia qui semblait effrayée.
_Et alors ? répliqua Guillaume ? C’est ma vie ! Je peux en faire ce que je veux, non ?
A cette dernière réplique, le jeune homme se reçut un si violent coup de poing au niveau de l’estomac. Il en perdit l’équilibre et dégringola les deux marches se retrouvant allongé sur le sol. Il remarqua alors Emilie, le poing droit serré, plus furieuse que jamais. Celle ci le saisit alors fermement par son col ce qui surprit tout le monde.
_Ecoute bien, crétin, s’écria Emilie. Sais tu combien la vie est précieuse ? Elle est une chose inestimable qu’il faut chérir chaque jour ! Je peux pardonner beaucoup de choses quand un ami est en colère mais pas qu’il dénigre la vie !
Lâchant violemment le jeune homme qui tomba en arrière sous le coup de la surprise mais surtout il ne se rappelant pas de l’avoir déjà vu ainsi ce qui lui fit oublier un peu sa colère. Alors qu’ Emilie s’écarta toujours furieuse, Alexia s’avança pour s’agenouiller près de Guillaume et l’aida à se redresser.
_Pourquoi es tu si en colère ? demanda Alexia d’un ton timide.
_C’est pas tes affaires ! répondit Guillaume devenu boudeur.
_Quand une dispute éclate, elle devient celle de l’équipe, dit Mike en s’avançant.
_Ca va … , reprit Guillaume excédé. J’ai un peu peté les plombs … C’est oublié …
_Si tu ne nous dis pas ce que tu as sur le cœur, tu vas rassasser tous tes sentiments et ils vont éclater à nouveau, encore plus fort, répliqua Alexia. Parle nous.
Partagé entre l’envie de s’énerver à nouveau et de s’enfermer dans la hutte, le jeune homme voulut se relever lorsqu’il entendit mentalement une sorte de ricanement ce qui le fit retomber à terre. Il lutta pour ne pas pleurer mais une larme perla tout de même de ses yeux.
_Je veux rentrer … , murmura Guillaume.
_C’est ça ? comprit Alexia. Tu veux rentrer dans notre monde ?
Baissant la tête, Guillaume ne voulut pas ses amis et se maudit de ne pas être plus résistant.
_Ma famille me manque … , avoua Guillaume. Même ma sœur et ses tours débiles me manquent aussi … D’habitude je veux toujours l’éviter mais là j’ai envie de la serrer dans mes bras … je dois être cinglé.
Alors qu’il parlait, Alexia passa un bras autour des épaules de son ami tout en baissant la tête elle aussi.
_Ma famille me manque aussi, dit Alexia. Je ne cesse de penser à ma mère et ma grand-mère qui doivent s’imaginer toutes de sortes de choses …
A cet instant, Mike et Virgile s’assirent à leur tour contre la hutte, la tête eux aussi baissée pensant à leur famille quelque part au monde réel.
Observant ses amis déprimer, Emilie ressentit elle aussi sa propre tristesse qu’elle avait tenté d’enfouir. Elle aurait aimée trouver les mots pour rassurer ses amis comme tout bon chef mais aucun ne lui venait. La seule chose dont elle avait envie était de rejoindre ses amis et de s’asseoir contre la hutte.
Près d’eux, les digimon contemplaient chacun les cinq Tamers et semblaient tristes. Ils parlèrent ensemble lorsque Gaomon s’avança vers Emilie.
_Milie, nous venons de décider d’une chose, annonça Gaomon.
_Qu’est que c’est ? demanda Emilie en se tournant vers Gaomon.
_Rentrez dans votre monde ! reprit Gaomon. Ce monde est à nous et c’est notre combat ! Vous n’avez rien à y faire !
Lentement, Emilie observa attentivement Gaomon qui lui parut très sur de lui et décidé. Elle balaya ensuite de plusieurs regards les digimon qui lui semblèrent tous décidés à combattre par eux-même. Elle se rappela alors de pourquoi elle avait décidé de se battre: ramener la paix au Digital World et libèrer tous les digimon de l’influence de Gure. Elle porta un autre regard aux digimon et souhaita qu’un jour, tous les digimon ressemblent à ceux là.
Revenant à la réalité, la jeune fille fronça les sourcils en songeant combien la bataille sera dure avant de parvenir jusque là bas.
_Ca suffit ! s’exclama Emilie. Guillaume, les digimon, ils ont raison ! Nous devons reprendre l’offensive ! Nous sommes restés inactifs trop longtemps !
_Mais onesama, Gure nous prendra si on sort de la forêt, objecta Alexia.
_Virgile, quel est l’effectif total des Tamers ci ? demanda Emilie sans tenir compte de l’interruption d’ Alexia.
_Euh je l’ignore, fit Virgiole surpris par la question.
_Eh bien, prends ton ordinateur et interroge le ! répliqua Emilie. Go !
D’ordinaire, Virgile appréciait taquiner Emilie sur son autorité et en discutant le plus possible un de ses ordres avant de l’executer mais il vit combien celle ci semblait très déterminée et très peu patiente et n’eut pas envie de savoir ce que Guillaume avait pu ressentir. Se levant plus ou moins de manière rapide, il alla chercher l’ordinateur de la hutte matériel puis se connecta au réseau de la Tamer Union pour s’infiltrer dans leurs dossiers pour rechercher l’information réclamée par Emilie.
_Au dernier recensement d’il y a une heure, il y a exactement 368 Tamers, annonça Virgile.
_Peux tu me définir les effectifs de chaque grade ? demanda Emilie.
Virgile tourna la tête vers Emilie, le regard partagé entre l’exaspération et l’interrogation.
_T’es chiante, Emilie ! lança Virgile.
_Je me donne beaucoup de mal pour y parvenir, répondit Emilie en souriant.
Replongeant dans les fichiers, Virgile filtra sa recherche par groupes de Tamers.
_Il y a 106 Normal Tamers, 226 Bronze Tamers, 26 Silver Tamers et seulement 10 Gold Tamers, exposa Virgile devenu soucieux. C’est bizzare ces chiffres. Comment cela se fait qu’il y ait autant de Bronze Tamers ?
_Car nous devons prendre conscience du lien qui unit un Tamer à son partenaire pour que celui ci atteigne le niveau Complet et ainsi devenir un Silver Tamer, répondit Mike.
_Quels Tamers ne se soucient pas de ses digimon ? Après tout, ceux sont eux qui nous donnent notre pouvoir. Il faut l’accepter pour devenir fort, non ? fit Alexia.
_Je ne crois pas que Paul soit un Tamer de ce genre, rappela Gaomon.
_Mais Elke s’en soucie par contre. Quelle est la différence alors ? Ils sont dans le même camp et n’ont pas les même principes ! Qu’est qui donne le vrai pouvoir ? demanda Alexia.
_L’amour, répondit Guillaume faiblement.
Tout en répondant, le jeune homme porta son regard en direction de Blackagumon, Guillmon et Ruyddamon en se remémorant tout ce qu’il avait vécu avec eux.
_Le lien qui nous unit un Tamer à son équipe de base est basé sur une confiance mutuelle où chacun connaît sa place et peut ressentir les émotions de l’autre. Seul ce sentiment d’amour peut construire et alimenter la relation pour la rendre plus forte que tout. C’est alors que le Tamer devient fort, reprit Guillaume.
_Depuis quand es tu aussi savant ? s’étonna Mike.
_Ce que tu appelles amour, ce n’est pas plutôt une sorte de respect ? suggèra Virgile.
Guillaume ferma alors les yeux en secouant négativement la tête.
_J’étais faible avant … je n’étais qu’un Bronze Tamer comme les autres … mais un jour Ginruymon a été attaqué et a manqué de mourir. Ce jour là, j’ai réalisé combien il était important pour moi. J’avais envie de pleurer comme une fontaine.
Guillaume fit alors une pause puis reprit son récit:
_Mais quand j’ai été en danger, c’est Black qui a pu me trouver. Il a ressenti le danger et il est venu m’aider en évoluant tout seul. Dark n’a pas été assez fort et j’ai commencé à ressentir en moi sa souffrance. Dans mon cœur, j’avais mal à chaque fois qu’il recevait un coup.
Il s’interrompit à nouveau pour se redresser:
_J’ai voulu alors l’aider à être plus fort de toute mon âme car je refusais de le perdre mais surtout pour qu’il cesse de souffrir. A cet instant, je suis devenu un Silver Tamer et il a évolué au niveau Complet: Skullgreymon ! Mais ce n’est pas le plus étonnant.
_Tu as encore une histoire en réserve ? ironisa Virgile.
Sans tenir compte de l’interruption, Guillaume poursuivit son récit:
_Après avoir battu son adversaire, j’ai cru que Skullgreymon allait le tuer comme le ferait n’importe quel digimon sauvage. Après tout, il s’était battu tout seul … Pourtant il s’est arrêté pour se tourner vers moi … et il m’a demandé si il devait le tuer ou non. A partir de là, j’ai compris combien le lien entre Tamer et son digimon était plus puissant que tout.
Après ce récit, Guillaume se tut et un profond silence s’installa parmi eux. Finalement ce fut Alexia qui le rompit.
_Oui, je crois que je comprends … je comprends un peu mieux, dit Alexia doucement.
_Je le sais aussi, ajouta Emilie en tournant la tête vers ses digimon. Mes digimon et moi formons une équipe solide. Ils savent ce que je ressens et seuls eux sont capable de m’apporter le réconfort dont j’ai besoin.
_Quand Coronamon t’a protégé, Virgile, ce n’était pas du respect, rappela Petitmamon, c’était vraiment de l’amour même si je n’arrive pas à comprendre vraiment le mot.
Virgile tourna la tête vers Petitmamon puis observa Coronamon ainsi que Demidevimon en se souvenant des fois où ses digimon lui avaient sauvé la vie.
_Tu n’as pas tort, jugea Virgile. Je n’y avait jamais réfléchi avant.
_Je ne peux pas te le reprocher, fit Mike. Pour ma part, je crois que j’ai encore du mal à accepter tout cela. Au départ, je croyais me trouver dans un monde sans histoires … Je me suis bien trompé.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Lun 6 Aoû - 14:26

_Il n’est pas trop tard pour réaliser ce monde, s’exclama Emilie.
_Tu as une idée ? demanda Guillaume.
_Ecoutez, Gure a fait de nous des hors-à-loi mais au Digital World, combien d’amis nous sommes nous faits ? Combien de Tamers inexpérimentés avons nous aidés ou sauvés ? Toute cette expérience, ces contacts … cela peut il changer parce que nous sommes sur une liste noire ? L’amitié s’arrête t-elle à cela ? exposa Emilie.
_Je vois ton idée, Milie, comprit Mike. Tu veux demander de l’aide à tout ceux qui croient encore en nous.
_C’est bien ça, approuva Emilie. Si nous pouvons réunir assez de Tamers, nous pourrons former une armée assez nombreuse pour venir à bout des mauvais Tamers et nous emparer de la Tamer Union afin d’arrêter Gure !
_Pourquoi personne n’a une cette idée plus tôt ? demanda Alexia. Elle est très bonne !
_Excusez moi de stopper vos effusions, mais comment on rassemble cette armée depuis cette forêt ? les interrompit Virgile.
_T’es au courant qu’avec l’ordinateur il est possible d’envoyer un e-mail à n’importe qui au Digital World ? lui répondit Mike amusé.
_Et tu sais que tu es le type le plus énervant ? rétorqua Virgile résistant à l’envie de se lever et de frapper son ami.
_Ca suffit ! s’écria Emilie. Avez vous chacun un contact digne de confiance ?
_Mon pote Koji est vraiment digne de confiance, répondit instantanément Guillaume.
_Moi, j’ai des amis mais j’en suis pas vraiment sure, ajouta Alexia.
_Moi, j’ai sauvé pas mal de personnes mais j’ai pas vraiment d’amis dans ce monde à part vous, juste des copains mais je ne suis pas sur d’eux, continua Virgile.
_J’ai quelques amis mais je ne suis pas complètement sur d’eux, enchaina Mike.
_Moi, je connais bien une fille, achèva Emilie. Cela fait deux et ce sera suffisant pour débuter. Ecrivons leur un e-mail pour leur expliquer notre version à la cabane et on leur demandera leur aide.
Ainsi Emilie, Alexia et Guillaume s’assirent à tour de rôle devant l’ordinateur afin de rédiger cet e-mail à leur ami. Lorsque les trois e-mail furent envoyés, Emilie alla s’asseoir dans son fauteuil et leva la tête pour regarder le ciel étoilé.
_Il ne reste plus à attendre si ils viendront, annonça Emilie.
_Je suis certaine qu’ils le feront, assura Alexia confiante.
_Ou sinon le Digital World et notre monde sont perdus, reprit Mike.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 31
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Lun 6 Aoû - 14:28

J'ai rattrapé toues les chapitres !
Super !! continue comme ça ! Mais sniff pourquoi as-t-il fallu que le QG soit vide....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 26
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Lun 6 Aoû - 19:46

@ Demi : Pour te ridiculiser ! xD !

Allez les Tamers, courage !

_________________


*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Neko-kun
GLE
GLE
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 27
Localisation : Au Digital World, en train de foncer vers la bataille !!!!
partenaire digimon : Blackagumon
Date d'inscription : 17/07/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Lun 6 Aoû - 22:32

Maieuh, pourquoi c'est moi qui me prends le pain? TT D'accord j'ai pété les plombs, mais j'avais pas tort au fond Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Mar 7 Aoû - 0:58

26] ADIEU DIGITAL WORLD



A la lueur du clair de lune, une jeune fille aux cheveux brune âgé de seize ans marchait d’un pas hésitant sur un sentier de la Data Forest qu’elle ne connaissait pas du tout. A ses côtés l’accompagnait comme toujours Veemon, son partenaire digimon. En suivant des indications sur son digivice, la fille s’aperçut qu’elle devait sortir du sentier et s’aventurer dans des buissons de nature effrayante. Mentalement, elle maudit son amie qui lui avait demandé de venir ici à une telle heure de la nuit mais se maudit aussi elle-même de sa curiosité.
S’engageant dans des buissons épineux, es deux partenaires parvint après un bon moment à un petit bois de sapins dans lequel elle crut perdre le reste de sa peau. Enfin ils arrivèrent dans une clairière où trônait une superbe cabane. Ils s’avançèrent à la porte qui s’ouvrit à l’instant même où elle comptait frapper.
A l’intérieur de la cabane, la jeune fille et son partenaire furent conviés à s’asseoir aux côtés d’un garçon accompagné d’un Arcademon ayant vraisemblablement deux ou trois ans de moins qu’elle. Devant eux se tenait une ligne droite de chaises sur lesquelles étaient assises respectivement Virgile, Alexia, Emilie et Guillaume.
_Nous sommes au complet, dit Emilie. Cette séance peut commencer.
_A l’exception de Mr parfait qui a perdu contre moi à la courte-paille qui a donc le devoir de garder le camp ! crut bon de rappeller Virgile d’un air très fier en se balançant sur sa chaise.
_Où sommes nous ? demanda le garçon. Lord Dragon m’a dit qu’il devait me parler de choses incroyables mais je ne comprends rien.
_Cela va arriver, Koji, répondit Guillaume en souriant. Milie va tout expliquer.
De son côté, Emilie scruta son auditoire qui lui parut sur ses gardes et pria de toute son âme d’être suffisament convaincante pour les persuader de la justesse de leur cause.
_Ruki-chan, Koji-chan, nous vous avons appelé pour que vous soyiez les premiers informés à connaître les véritables projets de Gure, commença Emilie.
_Et par là, pourquoi vous êtes devenus des criminels, fit Mania soucieuse.
Longtemps, Emilie prit la parole pour raconter en détail la conversation surprise par ces habitants venus d’un autre monde, insistant bien sur le fait que le Digital World existait vraiment hors d’un serveur mais surtout que chaque digimon était un être vivant disposant en lui d’un cœur et de sentiments réagissant comme un humain. Elle continua même en exposant leurs propres doutes sur le sujet et comment cette révélation avait ébranlé toutes leurs convictions et croyances.
Pour terminer son discours, la jeune fille aborda le dernier point qui était le plus sensible: leur décision de combattre Gure afin de rendre une véritable paix au Digital World. Pour cela, elle leur expliqua leur situation et leur incapacité à sortir de leur retraite. Ainsi elle leur proposa de former une armée de manière très discrète en informant tous les Tamers qui se trouvaient à Digi-central. Quand cette armée serait prête, ils sortiraient de la forêt pour en prendre la tête et attaquer la Tamer Union et en finir avec Gure et les mauvais Tamers.
_Par conséquent, c’est un travail de longue haleine mais qui demande surtout une grande méfiance: Gure peut à tout moment se rendre compte de notre plan, rappela Virgile.
_Tu nous prends pour des idiots ? rétorqua Ruki. Evidemment que nous ferons attention !
_Cela signifie que tu acceptes cette mission ? demanda Emilie en fixant Ruki.
_Je ne compte pas laisser ce monde si fantastique aux mains de Gure et de ses alliés ! Je veux combattre avec vous et les vaincre ! s’exclama Ruki.
Koji se leva au même instant, les poings serrés.
_Tu peux compter sur moi pour t’aider, Ruki-san ! Moi aussi je veux le combattre et protéger ce monde !
_A présent, la réunion est terminée, annonça Emilie. Il ne sert à rien à vous garder ici plus longtemps si ce n’est qu’à avertir Gure de se méfier de vous.
Les jours qui suivirent cette réunion noturne furent très bien occupés par les trois nouveaux alliés des cinq Tamers. Le lendemain matin, Koji s’était levé très tôt pour réfléchir aux moyens d’actions à utiliser pour avertir la population de Digi-central tout en n’attirant nullement l’attention de Gure. Tout en réfléchissant, il avait envoyé un e-mail à Ruki pour lui demander de le rejoindre à sa Digi-ferme.
A l’intérieur de la maison, les trois compères ont eu l’idée d’organiser chacun de leur côté plusieurs évènements tous très diffèrents sans aucun lien entre eux. En surface, l’un d’eux animait et s’occupait d’attirer plusieurs personnes dans un bâtiment sécurisé où l’autre d’entre eux leur expliquait la nature de ce monde, leurs motivations, leurs liens avec les cinq Tamers considérés comme grands criminels ainsi que leur plan à long terme.
A la suite de leur premier événènement, un tournoi de cartes Digimon organisé par Samy, aucun d’eux ne s’était senti satisfait et ne croyait pas avoir convaincu grand monde. Cependant en se connectant deux ou trois jours plus tard sur le système de messagerie sécurisée mis au point par Virgile afin de communiquer librement des détails de l’opération et laisser une adresse à leurs futurs adeptes, Koji eut la surprise de voir une cinquantaine d’e-mail affirmant qu’ils croyaient en leur cause et se sentaient prêts à les aider.
Au bout du cinquième événement, le trio avait fait un beau nombre d’adeptes, au moins cent-cinquante. Soucieux de se structurer, les trois amis avaient organisé une soirée privée dans la cave du théatre en les invitant tous grâce au système de message sécurisée en précisant une heure, l’itinéaire à suivre et l’entrée à prendre diffèrant chaque fois pour chaque personne et enfin un mot de passe.
A cette première réunion qui marquait l’ouverture officielle de l’armée de libération du Digital World, comme voulait l’appeler Ruki, le duo parla longuement des choses à faire, de la néccessité à rester discret …
Cependant dans le fond de la salle, un jeune garçon d’une quinzaine d’années observait attentivement le duo installé sur la scène en serrant de sa main son oreille droite afin de dissimiler le récepteur de son comlink. Lorsque la réunion s’acheva, il quitta discrètement la salle avec un petit groupe de jeunes de son âge qu’il quitta assez vite. Ensuite il courut à travers les rues et gagna la Tamer Union où il demanda à Palmon si il pouvait voir Gure immédiatement au sujet d’une affaire urgente et secrète. Celle ci lui dit de se rendre au troisième étage où il frappa puis entra.
Le professeur Gure était assis devant un d’immenses écrans retransmettant en direct ce qui se passait au Digital World. Le garçon s’avança vers lui.
_Professeur, j’ai surpris une réunion clandestine, dit le garçon. Trois Tamers sont en contact avec les criminels et fomentent un coup d’état.
Surpris, Gure tourna la tête vers son interlocuteur.
_Es tu bien sur de ce que tu avances ? demanda Gure d’un ton méfiant.
_J’ai enregistré leur discussion sur mon comlink, révèla le garçon en tendant l’appareil.
_Et comment as tu su pour cette réunion ? l’interrogea Gure.
_Je suis un hackeur professionnel, professeur. Dans le réseau de communication, j’ête vers son interlocuteur.
_Es tu bien sur de ce que tu avances ? demanda Gure d’un ton méfiant.
_J’ai enregistré leur discussion sur mon comlink, révèla le garçon en tendant l’appareil.
_Et comment as tu su pour cette réunion ? l’interrogea Gure.
_Je suis un hackeur professionnel, professeur. Dans le réseau de communication, j’ai découvert la présence d’un réseau parrallèle sécurisé. Je l’ai infiltré et appris une réunion spéciale pour ce soir. Je m’y suis rendu pour en apprendre plus, expliqua le garçon.
_Tu es un cas intérréssant, jugea Gure. Vas au sous-sol et attends moi.
_Bien, professeur, fit le garçon.
Saluant poliment le professeur, le garçon se retira laissant celui ci seul. Gure écouta alors la conversation et se sentit furieux de ne pas s’en être rendu compte plus tôt. Il avait sous-estimé la nuisance de ces cinq Tamers et cela risquait de lui coûter beaucoup. Si il ne prenait pas une décision rapidement, cela pouvait lui amener une sérieuse défaite.
_J’ai besoin d’en discuter avec mon cher allié, songea Gure.
Un quart d’heure plus tard, Tai arriva dans la pièce et rejoignit le professeur en songeant que ce n’était pas une heure pour réveiller le chef des meilleurs Tamers.
_Tai, nous avons un problème, annonça Gure. Ces Tamers ont réussi à gangrener ce monde et nous risquons bientôt d’être attaqués.
_Eh bien, nous les recevrons, répliqua Tai. A nous dix incarnons l’élite des Tamers !
_Tai, crois tu vraiment que ton équipe est capable de venir à bout des forces de 194 Tamers qui utiliseront tous leurs digimon ? répliqua Gure.
_Euh, je ne crois pas, fit Tai étonné. Mais de quoi parlez vous ?
Pour toute réponse, Gure lui diffusa la conversation de la réunion de ce soir.
_En effet, cela s’annonce mal, avoua Tai.
_Il faut réagir et vite, Tai, déclara Gure.
_Que diriez vous de renvoyer tous les Tamers chez eux ? proposa Tai.
_Mais j’en ai besoin d’eux, rappella Gure.
_Maitre, vous avez avec vous dix Tamers très expérimentés. De plus, nous allons récupérer tous les digimon de ces Tamers. Cela doit représenter un bon million de digimon que nous pourrons dresser à notre guise ! exposa Tai.
_Je vois que tu as l’esprit large, mon garçon, jugea Gure.
_D’ici un mois, nous serons alors capables d’envahir le monde réel ! reprit Tai.
_Tu sais comment me convaincre, mon garçon, dit Gure amusé.
Quelques heures plus tard, le soleil commença à se lever sur le Digital World lorsqu’un immense flash de lumière branche partit du sommet de la Tamer Union et recouvrit complètement le Digital World.
A Fourmies, Emilie se réveilla, la tête posée sur ses couvertures roulées en boule, un livre posé sur la poitrine. Elle regarda autour d’elle et se demanda ce qui s’était passé car elle ne s’endormait jamais sur un livre. Pourtant elle n’avait aucun moyen de s’en rappeller.
A Lisieux, Guillaume se réveilla dans son lit et retira ses couvertures lorsqu’il s’aperçut qu’il était habillé et non en pyjama sans avoir connaissance de ce qu’il avait fait la veille.
A Strasbourg, Alexia se réveilla sur le clavier de son ordinateur et regarda l’heure: 14h23 – 27 Juillet 2007. Etonnée, elle se demanda comment cela pouvait être possible car son dernier souvenir était sa fête d’anniversaire le 26 Juin.
A Bordeaux, Mike se réveilla sur le sol, près de son bureau où était posé son ordinateur allumé. Le jeune homme se releva et se demanda comment il avait pu se retrouver là sur le sol sans avoir le moindre souvenir.
A Strasbourg, Virgile se réveilla dans pièce sombre, la tête posée sur l’ordinateur portable de son frère et se demanda ce qui avait bien pu lui arriver.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
WaterGirl_89
La princesse de Digiduo
La princesse de Digiduo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 29
Localisation : Dans un coin paumé près de la fin du monde....
partenaire digimon : Garurumon, le plus mignon des louloups! *_*
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Mar 7 Aoû - 1:24

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHH!!!! J'AIME PAS CA J'AIME PAS CA J'AIME PAS CA DU TOUUUUUUUUUUUUUUT!!!!!!! >.<

*frappe dans le mur avec le pied* Je veux tuer Gure!!!!!!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Vite vite! Qu'on se souvienne de tout!!!!!!! >.<
Juste quand ça commença à devenir intéressant! TT Mais flute! Une si jolie armée..... on lui aurait fait la peau >_> Foutu hacker! >________< CREVE SAL CONN**D!!!!!!!! Twisted Evil

suite:

_________________

--> http://himegime-bluestar.skyrock.com
MaJ: 10/01/09
Revenir en haut Aller en bas
http://watergirl89.skyblog.com
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 26
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Mar 7 Aoû - 15:57

Wata a déjà tout dit, je peux plus rien ajouter ! xD

_________________


*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Mer 8 Aoû - 19:53

27] RETROUVER SES SOUVENIRS – partie 1



_Alexia, je veux savoir ! Où étais tu ? s’écria la mère d’ Alexia.
Assise dans le canapé, Alexia contemplait sa mère qui était visiblement à bout de nerfs et aurait bien aimé lui apporter les réponses qu’elle souhaitait entendre mais la jeune fille n’en avait pas le moindre souvenir. Elle ne comprenait pas comment un mois complet avait pu s’effacer de sa mémoire. Où avait elle été ? Avec qui ? Pourquoi ?
_Alexia, réponds ! Où étais tu ? reprenait sa mère.
Fatiguée d’entendre sans cesse la même chose, la jeune fille leva la tête vers sa mère et fit un secouement négatif de la tête.
_Je ne sais pas, maman. Je ne me souviens rien, dit Alexia.
_Tu ne peux pas avoir oublié un mois complet ! s’exclama sa mère. Où étais tu ?
_Je ne sais pas ! cria Alexia. Lâche moi un peu ! J’en ai marre !
Enervée, la jeune fille se leva et courut vers sa chambre où elle s’enferma afin de ne plus voir sa mère. Ensuite elle se tourna vers la pièce puis s’avança pour s’écrouler sur son lit. Elle ferma alors les yeux et essaya de visualiser à nouveau ce qui s’était passé après sa fête d’anniversaire. Elle se souvint du départ de ses invités, du rangement puis se souvint qu’elle s’était approchée de l’ordinateur pour s’y asseoir. Elle s’était connectée à Internet et avait chargé un site mais après … c’était le trou noir. Elle ne parvenait pas à se souvenir du nom de ce site et encore moins de son contenu.
Rouvrant les yeux, Alexia songea alors que son ordinateur en bas était le seul souvenir qui lui restait. Peut être contenait il des réponses ou au moins quelques éléments de réponse ? Quand sa mère et sa grand-mère iraient coucher, elle se promit de descendre en bas afin d’inspecter les fichiers contenus à l’intérieur.


A quelques mètres de la gare de Strasbourg, Virgile était assis sur un banc, l’ordinateur de son frère sur ses genoux. Le jeune homme ne comprenait absolument rien de ce qui lui était arrivé. Il s’était réveillé dans la salle où était conservée les objets trouvés de la gare. Quand un employé l’avait trouvé là, il avait cherché à le question mais très vite, Virgile avait cherché des réponses. Après avoir recherché l’origine de l’ordinateur, l’employé lui avait appris que celui ci avait été trouvé dans le TGV-Est le 27 Juin au soir. Peu après, il avait aussi su la date d’aujourd’hui: le 27 Juillet.
Assis sur son banc, Virgile ne comprenait pas comment un mois complet avait pu s’effacer de sa mémoire. Pourquoi avait il abandonné l’ordinateur ? Pourquoi était il revenu près de lui ? Durant un instant, il se demanda si des extraterrestres ne l’avaient pas enlevé lorsqu’il s’étonna d’être à Strasbourg. Pourquoi avait il pris le train pour venir ici ? Il n’avait aucune raison. Il ne connaissait personne vivant ici.
Ayant de plus en plus de questions lui venant à l’esprit et ne sachant pas du tout y répondre, le jeune homme songea que son frère pourrait peut être l’aider à comprendre. Il prit alors son téléphone cellulaire et composa le numéro de son frère.


Depuis bientôt un mois, Jérémie ne quittait pas son appartement et semblait se plaire à passer le plus de temps possible dans sa chambre. En fait, il voulait explorer tous les logiciels transmis lors de sa conversation avec le commandant pour les utiliser à capter la présence de son frère à travers le Digital World mais surtout afin de communiquer avec lui.
Souvent, il se levait pour aller jusqu’à son lit et passait la main sous les couvertures pour toucher la coquille du digi-œuf qu’il avait reçu. Il se demandait si cela était normal qu’il ne soit pas encore éclos et surtout quelle sorte de digimon pouvait bien se trouver à l’intérieur.
Depuis quelques heures, il se rendit compte que la carte du Digital World affiché en plein écran venait de changer brusquement: tous les signaux venaient de disparaître à l’exception d’une petite dizaine réunis à la Tamer Union. Il réduisit alors la carte et ouvrit le planisphère du monde réel où il découvrit des milliers de signaux répartis partout sur la planète: divers pays d’ Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Mexique, Russie, Japon, Chine, Inde, Australie, Afrique, Arabie …
Depuis qu’il étudiait le Digital World, Jérémie savait que chacun de ses signaux était émis par le digivice d’un Tamer. Cela signifiait que chaque Tamer était rentré chez lui. Pourquoi ? en cherchant à le comprendre, le jeune homme décida d’aller voir sur le site du jeu si celui ci connaissait un bug lorsqu’il se rendit compte que celui ci avait disparu des favoris de l’ordinateur de son frère.
Refusant de céder au découragement, Jérémie se rendit sur Google et tapa dans le champ de recherche les mots « Digital World Network » et valida en appuyant sur la touche entrée. Le moteur afficha immédiatement le message suivant: « aucun résultat trouvé ».
Dépité, Jérémie ne fut pas long à comprendre: Gure avait du être confronté à un gros souci concernant des Tamers et pour conserver son avantage, il avait renvoyé tout le monde chez lui en prenant le soin d’effacer le serveur du jeu. Ainsi personne ne pouvait plus remonter à lui.
_Merde ! Ce type a pensé à tout ! s’écria Jérémie furieux.
A cet instant, il pensa alors à son frère et se demanda pourquoi il n’était pas revenu lorsqu’il se rappela que celui ci avait pris son ordinateur portable pour se rendre chez sa petite amie. Quand il s’était retrouvé au Digital World, l’ordinateur avait pu être emmené n’importe où et son frère pouvait se trouver n’importe où. Soudain son téléphone cellulaire retentit et il tendit le bras pour le prendre puis l’ouvrit.
_Jérémie, j’ai un gros problème ! s’exclama la voix de Virgile.
_Virgile ? fit Jérémie surpris et ravi. Où es tu ?
_Devant la gare de Strasbourg. Je ne comprends pas du tout ce que je fais là. Tu sais pourquoi je suis ici ? demanda Virgile.
_Attends, tu ne te souviens pas de cela ? s’étonna Jérémie.
_Alors sais tu pourquoi je suis ici ? insista Virgile.
En l’espace d’un instant, Jérémi comprit pourquoi son frère n’avait aucun souvenir: Gure avait retiré tous les détails de la mémoire des joueurs concernant les digimon. Puisque son frère avait connu sa petite amie grâce à un forum digimon, il ne pouvait pas s’en souvenir.
_Tu es parti fin Juin pour voir ta petite amie, Alexia, mais tu n’es jamais arrivé là bas. Je crois savoir ce qui t’es arrivé, dit Jérémie.
_Alors explique moi vite cela ! s’écria Virgile.
Indécis, Jérémie se demanda si cela était une bonne idée de tout lui raconter. Après tout, c’était peut être mieux ainsi. Il se résolut donc à ne pas le lui dire maintenant.
_Je ne préfère pas te le dire, avoua Jérémie. Je dois régler d’autres choses avant.
_Quoi ? Mais je veux savoir ! s’écria Virgile.
A Strasbourg, les passants se trouvant près de Virgile se retournèrent vers lui afin de comprendre d’où venait ces cris. Celui ci comprit qu’il venait de se faire remarquer et décida de changer de sujet.
_Et c’est fille ? C’est qui ? reprit Virgile.
En son fort intérieur, Jérémie jugea que cela pourrait l’occuper un bon moment. Ainsi il lui donna le nom d’ Alexia ainsi que ses coordonnées.


Vers vingt et une heure, Alexia attendait d’entendre sa mère et sa grand-mère se coucher. Allongée sur le plancher, la jeune fille avait plaqué son oreille sur le plancher et écoutait tous les bruits produits en bas. Finalement, elle entendit sa mère pousser la porte de sa chambre et un peu plus tard, sa grand-mère se dirigea vers le salon. La jeune attendit encore une bonne heure, histoire que toutes les deux soient bien endormies, puis déverrouilla la porte de sa chambre pour sortir et se rendit jusqu’au salon où elle s’installa devant son ordinateur.
A peine, Alexia se fut elle assise devant l’ordinateur qu’elle ressentit une profonde douleur à l’intérieur. C’était comme si on essayait de lui compresser le cerveau ou qu’on lui tapait sur la tête avec une masse. Dans la profonde douleur, elle vit aussi de nombreux flashs très courts mais surtout très vagues où elle ne remarquait que des couleurs.
La main gauche posée sur le front, la jeune fille appuya sur le bouton de marche ce qui alluma l’ordinateur en quelques minutes puis ouvrit rapidement sa session. Elle aperçut alors son fond d’écran constitué par diffèrentes images de Yamato. Etonnée, elle se demanda pourquoi elle avait mis un tel fond d’écran car elle était incapable de reconnaître le personnage. Cependant elle ressentit alors une douleur encore plus fort à la tête qui lui procura des flashs plus précis montrant diffèrentes scènes où ce personnage évoluait.
Essayant de lutter contre la douleur, Alexia se connecta à Internet et ouvrit ses favoris. Elle chercha alors quelque chose qui puisse lui rappeller quelque chose en ouvrant un par un chaque site mais aucun souvenir ne lui revint tandis que sa douleur s’adoucit peu à peu.
Alors que sa tête ne la faisait plus souffrir, Alexia ouvrit le site Digiduo: la page se chargea affichant en premier le logo du mois représentant Yushima en tenue d’été sous le soleil. Elle commença à inspecter son contenu lorsqu’elle ressentit une violente douleur à la tête.
Portant les mains à sa tête, Alexia n’en avait pas senti une aussi douloureuse comme si quelqu’un lui labourait le cerveau ou y avait placé des explosifs. Dans sa douleur, elle aperçut dans un flash, un forum rouge, orange et blanc mais surtout une bannière en haut avec diffèrent Elus et digimon sur un fond noir où était inscrit Digiduo.
Relevant la tête malgré l’insoutenable douleur, la jeune fille remarqua le nom du site et comprit alors que ces maux de tête n’étaient pas ordinaires: plus elle se rapprochait de ses souvenirs oubliés, plus elle avait mal.
Se redressant dans sa chaise, elle soutint sa tête de son bras gauche et de l’autre bras, elle cliqua sur le lien forum. La page se chargea très vite et le forum apparut tel qu’il lui était apparu dans sa vision. A cet instant, elle ressentit une douleur encore plus forte et eut encore plusieurs flashs où elle se vit discuter dessus mais aussi avec des membres sur MSN … Elle entendit aussi plusieurs noms comme Emilie, Demi, Juju, Guillaume, Mike, Koji, Dreki …
Décidée à surmonter la douleur, Alexia décida de s’élancer à l’exploration du forum lorsqu’elle s’évanouit, le cerveau saturé par tous ces maux.


Quand Alexia se réveilla, elle se trouvait son lit. Elle se demanda quelques instants ce qui s’était passé puis se rémémora ses recherches sur l’ordinateur et surtout comprenant que le forum Digiduo était certainement la clé pour retrouver ses souvenirs disparus.
Quand elle fut levée, la jeune fille descendit à la cuisine où trouva un mot de sa mère annonçant qu’elle était partie faire des courses mais surtout qu’elle avait pris un rendez-vous chez un psychiatre. Elle poussa un soupir et songea qu’il était urgent de retrouver la mémoire afin de tout expliquer à sa mère.
Bien décidée à retrouver ses souvenirs, la jeune fille se rendit au salon lorsque la sonnette à la porte d’entrée retentit. Elle alla ouvrir: c’était un garçon d’une vingtaine d’années aux cheveux chatains qu’elle ne connaissait pas. Elle nota tout de même que celui ci semblait embarrassé d’être là.
_Ecoute, je vais te paraître bizzare mais tu te souviens de moi ? demanda le garçon.
_Je ne sais pas, répondit Alexia après un instant de réflexion, j’ai oublié tout un mois et d’autres choses de ma vie.
_Toi aussi ? s’étonna le garçon.
_Tu veux dire que … tu as oublié toi aussi un mois complet ? s’écria Alexia.
_Mon dernier souvenir remonte à un mois. J’étais dans un train pour rendre visite à ma petite amie et je me suis réveillé ici à la gare, avoua le garçon. Je ne sais même pas qui elle est.
_Pourquoi es tu venu me voir ? demanda Alexia.
_Mon frère … il m’a dit que ma petite amie était ici, dit le garçon. C’est ta sœur ?
_Je n’ai aucune sœur, lui répondit Alexia. Cela veut dire que … Non ! Je pourrais jamais oublier une telle chose !
_Je n’y comprends rien, fit le garçon dépité. Au fait, je m’appelle Virgile.
_Moi, c’est Alexia, dit Alexia.
A peine, les jeunes eurent ils dit leurs prénoms que tous deux ressentirent une profonde douleur à la tête. Virgile se tint la tête et aperçut quelques flashs très rapides et flous tandis que la douleur d’ Alexia fut encore plus vive mais elle vit surtout plusieurs scènes où elle se promenait avec Virgile ou des conversations MSN avec lui.
_Ton frère a raison: c’est bien moi, annonça Alexia.
Aussitôt la jeune fille fit rentrer Virgile dans sa maison et l’amena au salon où tous deux s’installèrent dans un canapé. La jeune fille raconta alors ses recherches mais surtout que les réponses se trouvaient certainement sur ce fameux forum.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you


Dernière édition par le Mer 8 Aoû - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Mer 8 Aoû - 19:54

Bien décidé à retrouver lui aussi ses souvenirs, Virgile lui proposa de l’aider à chercher puisque lui aussi avait un ordinateur. Les deux jeunes se relevèrent pour s’installer devant leur machine. Alors que tous deux se connectèrent au forum Digiduo, ils sentirent leur mal de tête se renforcer au fur à mesure qu’ils lisaient les topic. Soudain Alexia ouvrit celui parlant du jeu Digital World Network. Elle essaya de le lire attentivement mais sa douleur résonna à travers tout son crane comme si celui ci allait exploser. Cependant elle vit aussi différentes scènes avec de nombreux jeunes, d’étranges créatures partout.
Ne supportant plus la douleur, la jeune fille se releva en se tenant toujours la tête et voulut s’éloigner de l’ordinateur. Ne regardant pas vraiment où elle mettait ses pieds, elle trébucha dans le pied de sa chaise et s’étala au sol. Elle se redressa doucement lorsqu’elle vit tomber sur sa poitrine un étrange objet attaché à son cou.
Se remettant debout, Alexia posa la main dessus et constata que cet objet était attaché à son cou par une très fine cordelette. Elle songea que celui ci devait être sous son débardeur puisqu’elle ne l’avait pas remarqué et celui ci avait glissé lors de sa chute.
Détachant l’objet, elle le prit et le regarda: il s’agissait d’une sorte de boitier bleu avec un écran, plusieurs petits boutons et un gros rouge au centre. Rien qu’en le regardant, sa douleur augmenta et elle eut la vision de ces créatures étranges se changeant en d’autres créatures lorsqu’une fille aux cheveux bleus utilisait cet objet.
Essayant de comprendre, Alexia se demanda qui pouvait être cette fille mais surtout pourquoi elle avait cet objet. Une idée folle lui traversa alors l’esprit: si cette fille et elle ne faisait qu’une seule et même personne ?
A cet instant, elle tendit vers elle l’objet et se décida à l’utiliser. Elle appuya alors sur le bouton rouge: le digivice s’illumina et produisit un rayon de lumière qui toucha le front d’ Alexia en transfèra tous ses souvenirs disparus. La jeune fille ferma alors les yeux mais ne ressentit plus aucune douleur sauf une sorte de douce chaleur.
Quand elle rouvrit les yeux, elle aperçut son digivice redevenu normal mais surtout elle se souvenait de qui elle était: une Tamer.
La jeune fille se tourna ensuite vers Virgile qui s’occupait toujours de lire des topic, la tête tenue par une main. Elle ressentit une profonde tristesse en songeant que celui ci ne se souvenait même plus de leur amour puis s’avança vers lui.
_Vi-kun, peux tu retirer ton tee-shirt ? demanda Alexia.
Désarçonné, le jeune homme s’interrompit dans son ouvrage et tournala tête vers la jeune fille en se demandant ce qu’elle avait.
_J’ai pas vraiment envie de faire ce à quoi tu penses, bredouilla Virgile.
Comprenant à quoi son petit ami pensait et surtout que sa question était, en effet, très ambiguë, elle rigola puis précisa les choses.
_Non, je ne pense à cela, dit Alexia. J’ai trouvé un moyen pour récupérer les souvenirs.
_C’est vrai ? s’étonna Virgile. Et en quoi ôter mon tee-shirt peut aider ?
_Fais le ! le pressa Alexia.
Assez hésitant, Virgile songea qu’il n’avait rien à faire. De toute manière, si cette voulait faire à quoi il pensait, il était assez fort pour l’en empêcher. Il retira donc son tee-shirt et le posa sur sa chaise. A la vue de son torse, Alexia songea que son petit ami était vraiment bien musclé et très beau. Cependant elle essaya de se détourner de cette pensée et regarda son cou où elle vit pendre un digivice jaune. Elle s’approcha de lui et le détacha puis le tendit vers Virgile. Celui ci s’illumina puis émit un rayon de lumière qui se dirigea vers le jeune homme pour toucher son front. A ce contact, il ferma les yeux et reçut ses souvenirs perdus tout en ressentant une agréable et douce chaleur.
Lorsque le jeune homme rouvrit les yeux, il aperçut Alexia qui attendait, impatiente et anxieuse. A présent, il se rappelait et enlaça la jeune fille pour l’embrasser.
_Tout va bien maintenant, lui murmura doucement Virgile.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Mer 8 Aoû - 22:57

chapitre de Jeudi en avance Razz

28] RETROUVER SES SOUVENIRS – partie 2



En pleine nuit, la ville de Tokyo brillait par ses lumières. Tout le monde semblait dormir du sommeil de l’innoncence sauf à l’exception d’un immense complexe au centre de la capitale nipponne où s’affairait de nombreux employés le jour comme la nuit.
Dans la partie réservée à la direction, deux personnes se tenaient dans une grande salle. Celle ci était complètement blanche ete équipé d’un gigantesque ordinateur composé de dizaine d’écrans. Assis devant l’incroyable machine, Gure fixait un des écrans affichant les signaux de tous les Tamers répartis dans le monde et un autre montrant Alexia et Virgile ayant récupérés leurs souvenirs.
A côté de lui attendait un jeune garçon de quatorze ans. Celui ci avec des cheveux bruns, très désordonnés, des yeux marrons et portait un tee-shirt bleu, un short marron lui arrivant un peu avant les genoux et des baskets blanches. Il semblait fixé lui aussi les deux écrans avec un grand interet.
_Maitre, que devons nous faire, demanda le garçon. Je ne peux pas engager une bataille dans ce monde si tôt. Seuls nos partenaires peuvent venir dans notre monde tant que vous n’avez pas crée des portails pouvant amener de nombreux digimon.
_Et il serait dangereux d’engager une bataille maintenant. J’ai besoin de préparer ce monde avant notre invasion et prise de pouvoir, ajouta Gure.
_Alors que dois-je faire ? Sonner à la porte et leur donner une invitation afin de se rendre ici pour les éliminer ? lança le garçon acidement.
_Tu n’as guère d’imagination, mon petit Tai, fit Gure. Tu te souviens de Rouka ?
_Le petit toutou qui obéit qu’à son maitre ? fit Tai en haussant les épaules.
_Penses ce que tu veux de lui, Tai, mais Rouka a été élèvé en un samourai et ne connaît qu’une loi: celle de la fidélité à un maitre, rappela Gure.
_En quoi, cela nous sert il ? demanda Tai ne comprenant pas où voulait en venir Gure.
_Tout simplement, Rouka est un maitre dans l’art d’apparaître n’importe où, se rendre discret et éliminer sans souci un ennemi, reprit Gure. Il ne lui sera pas dur de tuer tous ces Tamers.
_Vous voulez les tuer ? s’écria Tai stupéfait.
Bien que le jeune homme savait que tout ceci n’était qu’un simple jeu, il n’arrivait pas à se faire à l’idée de tuer aussi nettement un être humain. Si encore, cela avait été au cours d’un combat, c’est plus simple …
_Tu fais des états d’âme, mon petit Tai ? fit Gure d’un ton faussement étonné. Tu es un grand, non ? Tu sais bien que ce n’est qu’un jeu. Dans un jeu, le seul but est de gagner et d’écraser l’adversaire par tous les moyens.
Tai baissa alors la tête:
_Je sais, c’est juste que je préfère un combat normal …
Gure se tourna alors vers le garçon et eut un regard, froid empli de colère.
_De toute manière, je dirige ce jeu. Si tu refuses de suivre mes règles, je te tue en premier et tu rentreras pour toujours chez toi dans ta petite vie monotone !
Effrayé par une telle menace, Tai se redressa immédiatement:
_Non, je suis à vos ordres, maitre ! s’exclama Tai.


A Fourmies, Emilie avait les mains plongées dans l’eau savonneuse de l’évier afin de laver la vaisselle. Depuis hier, la jeune fille était préoccupée par ce qui avait bien pu lui arriver. Elle ne parvenait pas à comprendre ce qui avait pu se passer. Pourquoi s’était elle réveillée sur son lit aucun souvenir de ce qu’elle avait fait depuis un an ? Elle ne pouvait être tombée dans le coma car elle se serait trouvée dans un hôpital, bardée de fils. Si encore, elle s’était réveillée à terre, sur le carrelage, ou en bas des escaliers, il aurait plus facile de comprendre.
Etait il possible qu’une personne l’ait poussée, droguée, contrôlée … Elle réfuta tout de suite cette idée: ces choses là ne se produisaient pas dans la vraie vie, uniquement dans ces séries et dessins animés dont elle était fan. Cependant dans la vraie vie, rien de tout cela n’existait: il n’y avait que du quoditien, des faits banals et ordinaires.
Pourtant comment pouvait elle expliquer cette absence de souvenirs ? Elle leva la tête pour regarder l’immense pature par la baie vitrée en se demandant comment elle pourrait percer ce mystère et ce qu’il y avait au bout.
Après la vaisselle, la jeune filla alluma la télévision et s’installa dans uns des fauteuils du salon. A l’écran, un journaliste présentait un reportage spécial faisant le point sur les jeunes originaires de divers pays et affirant que ceux ci étaient tous rentrés chez eux. Le seul fait étrange était que tous souffraient d’une perte de mémoire allant d’une dizaine de jours à deux ou trois mois.
En entendant qu’elle n’était pas la seule à souffrir d’amnésie, Emilie devint vivement intéressée et augmenta le volume sonore.
Le journaliste présenta plusieurs reportages montrant plusieurs familles à travers le monde où leur enfant disparu souffrait d’une amnésie partielle: il se souvenait de sa vie familiale, scolaire, sociale … mais était incapable de se rappeller ce qui s’était passé le temps de sa disparition. Pour lui, il avait encore l’impression d’être au jour de sa disparition comme si celui ci venait de se réveiller d’une bonne nuit de sommeil, une très longue nuit.
Ecoutant chacun de ces cas, Emilie se demanda si cela lui apprendrait comment guérir de cette amnésie. Soudain le journaliste reprit la parole pour effectuer une transition:
_Après ces nombreux reportages sur ces familles bouleversées, nous écoutons le professeur Gure qui serait en mesure de nous apporter de nombreuses réponses, dit le journaliste.
Aussitôt l’image du journaliste disparut pour laisser place à celle du professeur Gure, assis tranquillement derrière un bureau, un sourire confiant sur ses lèvres.
_Mesdames, messieurs, j’ai conscience de m’adresser à des milliers de gens de notre monde et ce que je m’apprête à vous dévoiler va bouleverser tout ce à quoi notre espèce croit depuis des siècles, commença le professeur Gure.
Le professeur s’arrêta pour marquer une pause puis reprit de plus bel:
_Depuis plusieurs années, j’ai effectué de nombreuses recherches en matière informatique et cela m’a amené à découvrir l’existence d’un monde parrallèle à notre monde, reprit Gure. Cet autre monde s’est relié au nôtre grâce au dévellopement du réseau Internet et est entierement constitué de données.
Etonnée, Emilie fixa le professeur se demanda à quoi cet autre monde pouvait ressembler et si il y existait de la vie.
_Vous voulez sans doute parler d’un monde virtuel hébergé par un serveur ? suggèra la voix du journaliste.
_Non, ce monde existe en dehors de notre monde, reprit Gure en secouant la tête. Il est vraiment étonnant car bien qu’il soit complètement digital, celui ci ressemble étonnament aux paysages de notre monde.
_Mais quel est le lien avec les disparitions ? le coupa le journaliste.
_J’allais y venir, jeune homme, répondit Gure. Voyiez vous, j’ai mis au point un procédé pour se rendre à l’intérieur de ce monde. Je me suis donc rendu là bas et j’ai pu observé tout ce que j’y ait découvert. Je crois que beaucoup n’en reviendront mais ce monde contient de la vie: des créatures peuplent ce monde !
_Mais nous ne voyons toujours pas … , fit le journaliste.
_A ces créatures, j’ai donné le nom de Digital Monsters que je simplifie en Digimon et chacun d’eux est puissant et dangereux, reprit Gure sans tenir compte de l’interruption.
Tout en parlant, le professeur Gure diffusa de multiples diapositives montrant toutes sortes de digimon attaquant un arbre ou un autre digimon.
Assise dans son fauteuil, Emilie ressentit une profonde douleur à la tête à la vue de ces digimon et dut se la tenir.
_Avec le temps, les digimon ont appris à intéferer avec notre monde et à partir de notre technologie, ils ont enlevé vos enfants qui avaient mystérieusement disparu, reprit Gure.
_Mais que s’est il passé ensuite ? demanda le journaliste.
_En fait, je m’en suis rendu compte en effectuant mes recherches. J’ai rencontré de nombreux enfants, effrayés d’être là, expliqua Gure. J’ai utilisé alors un produit de ma composition que chacun d’eux oublie les horribles choses qu’ils ont vivre et puissent reprendre une vie normale là où en était avant leur enlèvement puis je leur ai demandé d’où ils venaient et je les ait renvoyé chez eux.
Ecoutant attentivement les explications du professeur Gure, la jeune fille ne semblait guère convaincue. Elle songeait que cela paraissait tellement incroyable.
_Ces créatures, digimon, peuvent elles venir dans notre monde ? demanda le journaliste.
_A terme, il se pourrait, répondit Gure. Mais je compte continuer mon étude et réussir à protéger de mon mieux notre monde.
Se sentant encore plus perdue, Emilie se releva et se demanda à quoi rimait tout cela. Cet autre monde existait il ? Pourquoi ce nom de digimon lui semblait si famillier ?
Secouant la tête, la jeune fille décida de se rafraichir les idées avec une bonne douche. Elle s’enferma alors dans la salle de bain et ôta ses vetements tout en écoutant la radio. Ensuite elle passa devant le miroir lorsqu’elle y remarqua quelque chose.
Emilie s’immobilisa et regarda attentivement son reflet pour apercevoir un étrange objet posé sur sa poitrine, pendu à son cou.
Surprise, la jeune fille le détacha et l’observa: celui ci était un petit boitier rouge constitué par un écran, de plusieurs boutons dont un gros rouge au milieu. Cependant la simple vision de ci lui occassionna un mal de tête encore plus violent que celui de la dernière fois. Elle se vit également dans de courts flashs entourée par ces créatures vues dans le reportage.
Ne sachant plus quoi croire, la jeune fille se demanda en qui elle devait avoir confiance: Gure affirmant que ces créatures étaient dangereuses ou ses visions montrant l’inverse.
Cependant elle se souvint de ses douleurs et se demanda si celles ci n’étaient du à des moments où elle voyait ou entendait des choses de ses souvenirs perdus. Elle décida de faire confiance en ses visions et appuya sur le bouton du digivice.
A cet instant, le digivice s’illumina puis émit un rayon de lumière qui se dirigea vers la jeune fille pour toucher son front. A ce contact, elle ferma les yeux et reçut ses souvenirs perdus tout en ressentant une agréable et douce chaleur.
Quand le transfert fut terminé, Emilie garda les yeux fermés quelques instants.
_Penguinmon ? Gaomon ? Terriermon ? Vous êtes là ?
Elle ouvrit alors les yeux et constata alors qu’aucun de ses digimon n’étaient là. Elle serra dans sa main son digivice et décida de les trouver. Elle s’habilla en vitesse puis courut dans sa chambre pour s’installer à son bureau. La jeune fille retourna le digivice et ôta le couvercle pour prendre un cable USB puis le referma. Elle adapta celui ci sur la fente du digivice à l’endroit où on scannait une carte puis le connecta à l’USB de l’ordinateur.
Aussitôt l’ordinateur reconnut l’appareil et l’écran devint complètement noir avant de se colorier de multiples couleurs changeant à chaque instant. Ensuite un message apparut au centre: « connexion avec le Digital World » suivi de « connexion établie avec le Digital World ». Après, Emilie effectua une manipulation sur son digivice puis un autre mesage apparut: « recherche de votre partenaire digimon en cours » et quelques minutes plus tard, Penguinmon apparut à l’écran.
_Penguinmon ! s’écria Emilie.
_Je suis si content de te voir, Milie ! s’exclama Penguinmon.
_Où sont Gaomon et Terriermon ? demanda Emilie.
_Je ne peux pas les trouver, murmura Penguinmon en baissant la tête.
Déçue, Emilie baissa la tête en songeant qu’elle avait maintenant perdu tous ses digimon puis se ressaisit en songeant que Penguinmon était encore là mais surtout qu’il fallait arrêter Gure. Elle décida alors de télécharger son partenaire dans le monde réel.
Elle fit quelques manipulations avec son digivice puis une fenêtre de téléchargement apparut à l’écran de l’ordinateur. Après deux bonnes heures, celui ci se termina puis Emilie déconnecta son digivice et le tendit droit devant elle:
_Penguinmon, release ! cria Emilie.
Aussitôt le petit digimon se matérialisa devant mais une sphère de données l’entoura et le fit régresser à son niveau Bébé II: Tsunomon. Surprise, Emilie le prit dans ses bras.
_Tsunomon, pourquoi ? s’étonna Emilie.
_Ton monde me fait absorber beaucoup d’énergie, murmura Tsunomon.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
veemon1710
membre Ultime
membre Ultime
avatar

Masculin
Nombre de messages : 642
Age : 26
Localisation : Chez moi
partenaire digimon : Veemon , Blackagumon et Terriermon
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Jeu 9 Aoû - 14:26

Bon chapitre mais pourquoi Gure ne veut pas vous battre en combat normal il a peur ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Jeu 9 Aoû - 15:25

Non, il a besoin de conforter une bonne position pour prendre le pouvoir .. pour cela, il se donne une image glorieuse mais surtout il veut rendre les digimon horribles aux yeux des humains.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Neko-kun
GLE
GLE
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 27
Localisation : Au Digital World, en train de foncer vers la bataille !!!!
partenaire digimon : Blackagumon
Date d'inscription : 17/07/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Jeu 9 Aoû - 17:01

>.< Quelle pourriture ce Gure! Et dire que dans le jeu DS il est super sympas! TT Je vais le massacrer!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 26
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Jeu 9 Aoû - 18:54

Et voilà que Gure se fait passer pour le bon Samaritain qui a sauvé tous les enfants ! >.<

Vivement la suite, qu'on lui file une bonne correction ! Maintenant on sait comment il tient Tai en son pouvoir...

_________________


*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
veemon1710
membre Ultime
membre Ultime
avatar

Masculin
Nombre de messages : 642
Age : 26
Localisation : Chez moi
partenaire digimon : Veemon , Blackagumon et Terriermon
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Jeu 9 Aoû - 23:35

Pas idiot l'astuce qu'il utilise mais a mon avis les tamers et l'organisation vont lui faire découvrir la vérité donc il sera démasqué.Quand meme tai n'a rien n'a craindre de Gure parce que c'est le plus fort des autres tamers alors il aura pas le cran de le suprimer parce que les autres peuvent perdre bien plus facilement que tai tandis que lui il a beaucoup plus de chance qu'il gagne Facce aux tamers.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Ven 10 Aoû - 0:08

Citation :
Quand meme tai n'a rien n'a craindre de Gure parce que c'est le plus fort des autres tamers alors il aura pas le cran de le suprimer parce que les autres peuvent perdre bien plus facilement que tai tandis que lui il a beaucoup plus de chance qu'il gagne Face aux tamers.
hum, tu ne comprends pas bien ..
Tai est le chef des mauvais Tamers mais il est à pied d'égalité avec ses compagnons. Tous possedent le meme pouvoir (en dehors de Heros Boy qui est trop faible pour le supporter)

cependant la chose qui fait que Gure domine les mauvais Tamers est que chacun a oublié sa sie et ne pense qu'au jeu.
Remarquez que leurs vetements changent au monde réel mais ils n'y pretent pas attention.
Pour eux, desobeir à Gure, c'est quitter le jeu et revenir à une triste vie ... sans oublier que ceux sont pour la plupart des ados, ils sont tous au depart un peu frustrés, enervés par la famille ...
c'est la grande question: quand on a pouvoir, doit l'utiliser toujours et ne plus retourner là on est encore faible ?

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Dim 12 Aoû - 23:37

29] RETROUVER SES SOUVENIRS – PARTIE 3



A Paris, Jérémie continuait toujours à regarder l’écran de son ordinateur où brillait en permanence les milliers de signaux indiquant chacun un Tamer. Le jeune homme avait tenté d’entrer plusieurs fois en contact avec l’une des personnes de la fameuse organisation l’ayant contacté involontairement mais la communiquait était toujours aussi brouillée.
Soudain à l’écran, il vit subitement disparaître un signal situé dans une ville du Nevada, suivi d’autres originaires réciproguement de Kyoto au Japon, Hamburg en Allemagne, Berne en Suisse et Dakar au Sénégal.
Effrayé, Jérémie se demanda ce que cela pouvait bien signifier: pourquoi le signal de chaque Tamer disparaissait l’un après l’autre. Il eut subitement une horrible idée: si Gure avait décidé d’éliminer chacun d’eux pour éviter que l’un d’eux puisse un jour retrouver la mémoire ? Instantanément, il songea à son frère et que celui ci courait un danger mortel si son intuition ne le trompait pas.


Se promenant dans les rues de Bordeaux, Mike ne pensait qu’à son réveil sur le sol de son appartement près de son bureau. Le jeune homme ne comprenait pas ce qui lui était arrivé: il ne souffrait d’aucun problème de santé pouvant le conduire à rester inconscient un mois. Cette durée de temps lui semblait si grande mais pourtant réelle: il était incapable de dire ce qu’il avait fait depuis un mois. La seule chose dont il se souvenait était d’être rentré d’une journée de travail le 28 Juin. Après cette date, c’était le vide complet, un trou noir.
Ne pouvant trouver aucune réponse à ses interrogations, Mike passa la porte de son immeuble puis monta jusqu’à son appartement pour y rentrer.
A peine le jeune homme fut entré qu’il remarqua la présence d’un garçon de seize ans en face de lui. Le regard noir glacé et impénétrable, celui ci avait de courts cheveux noirs entourés par un bandeau rouge. Sous un kimono noir, il portait un tee-shirt noir sans manche et un jean noir. A sa taille, une ceinture rouge serrait le kimono tandis que des baskets noires étaient à ses pieds et un digivice noir et bleu pendait à son cou.
Tenant fermement un superbe sabre japonais dans sa main droite, le garçon fixait Mike.
De son côté, Mike n’aimait pas cela. D’ordinaire, il aurait rappelé que cet appartement était à lui et l’aurait prié de sortir mais face à une arme, c’était beaucoup plus délicat. Il ne tenait pas à être tué car il avait joué au héros.
Egalement à la vue de son digivice, il ressentit une vive douleur au niveau de la tête sans comprendre pourquoi.
_Qui es tu ? Pourquoi es tu ici ? demanda Mike calmement.
_Watashi desu anata Shinigami, récita le garçon.
_En quelle langue parles tu ? Cela ressemble à du japonais, s’étonna Mike.
_Shinu ! cria le garçon.
Le garçon fit un incroyable bond pour se retrouver juste derrière celui ci puis leva son sabre pour le frapper dans le dos. Cependant Mike réagit plus vite, par instinct de survie, et se baissa avant de se plaquer sur le sol et de rouler jusqu’à la cuisine. Ensuite il se releva et ouvrit un placard pour prendre un paquet de sel et l’ouvrit pour le lancer sur son agresseur.
Agressé par le sel, le garçon dut s’arrêter et se frotter les yeux. Aussitôt Mike fonça vers sa chambre et courut à sa fenêtre où il aperçut un camion qui passait à cet instant. Estimant que cela était son unique chance de survie, il emjamba la fenêtre et sauta dans le vide en visant le toit du camion où il reçut parfaitement sur la bâche.
A son appartement, le garçon s’était finalement rincé les yeux lorsqu’un Renamon se matérialisa derrière.
_Rouka-sama, la cible a fui, dit Renamon.
Sans montrer de réaction, Rouka se tourna vers son partenaire en détachant son digivice et cherchant avec un signal.
_Aucun souci, son digivice nous conduira à lui, rappela Rouka.
Ensuite le je jeune samourai s’approcha de Renamon et posa sa paume sur son ventre puis tous deux disparurent en quelques secondes.
Réfugié sur le toit du camion, Mike était resté là jusqu’à celui ci se soit arrêté à un feu tricolore où le jeune homme en avait profité pour marcher jusqu’à la cabine et saisi la barre du feu. Assis en califourchon au-dessus du vide, le jeune homme avait essayé de ne pas regarder en bas et s’était déplacé doucement jusqu’à la barre verticale maintenant le feu puis s’y était laissé glissé doucement au sol.
Parvenu finalement au sol, il se laissa tomber brusquement sous le coup de l’émotion et de la fatigue. Le jeune homme n’arrivait pas à comprendre pourquoi quelqu’un voulait le tuer. Il n’était impliqué en rien pouvant mettre sa vie en danger. A moins que cela ne soit lié à ce qui s’était passé dirant ce mois dont il ne sera ppelait aucun souvenir. Mais qu’avait il bien pu se passer dans sa vie pour qu’une telle chose arrive ?
_Si tu cherches à avoir de l’argent, ce n’est ainsi que tu en auras ! s’exclama une voix moqueuse derrière lui.
Mike se retourna alors et aperçut son amie Sandra et se redressa, un peu honteux d’avoir été reconnu dans une telle situation.
_Je … il m’ait arrivé un truc dingue, avoua Mike.
_Je le crois bien. Tu as complètement disparu depuis un mois, dit Sandra. Tu n’es même jamais revenu à ton appart. Où étais tu ?
_Je ne sais pas, répondit Mike. Cependant on vient d’essayer de me tuer.
Calmement, Mike fit le récit de son aventure ce qui laissa son amie perplexe et ne sachant guère si elle devait le croire.
_Et pourquoi un samourai ? fit Sandra.
_J’en sais rien du tout ! s’exclama Mike. Ecoute, c’est vrai !: Je ne te mens pas !
_Et ton samourai était accompagné par un digimon ? rigola Sandra.
En entendant le nom de digimon, Mike ressentit la douleur revenir mais un peu plus fort encore. Pourtant il était incapable de dire de quoi il s’agissait.
_Qu’est qu’un digimon ? demanda Mike en faisant une moue d’incompréhension.
_Là, tu te fiches de moi, s’exclama Sandra. Tu es un fan de ces monstres depuis des années !
_Je ne comprends pas de quoi tu parles, reprit Mike.
_Vas voir un psy, Mike ! Je crois que tu en as besoin ! lança Sandra.
Sur ce, la jeune fille s’éloigna laissant Mike seul dans la rue en ne comprenant rien de ce qui lui arrivait. Pourtant il lui restait encore ce mot de digimon et se décida de faire des recherches sur le sujet.


A Strasbourg, dans la cuisine d’ Alexia, Virgile et Alexia étaient assis devant la table et regardaient Pagumon et Nyaromon en train de manger. Depuis que les jeunes avaient retrouvé leurs souvenirs, Virgile avait eu immédiatement l’idée de récupérer leurs partenaires. Ainsi après quelques manipulations, le jeune homme les avait téléchargé dans leurs digivices puis tous deux les avaient matérialisé.
_Que devrions faire, Vi-kun ? demanda Alexia.
_Je crois qu’il faut nous rendre au Digital World. Après tout, c’est là que tout a commencé, non ? Gure y est certainement, affirma Virgile.
_Mais le serveur du jeu a été effacé, rappela Alexia. Nous n’avons aucun moyen d’y aller.
_Il doit y avoir certainement une solution, dit Virgile soucieux.
Le silence s’installa alors entre eux pour réfléchir à un moyen d’action mais la jeune fille le brisa au bout de plusieurs minutes.
_Tu crois qu’onesama et les autres vont bien ? demanda Alexia.
_Ils ont probablement du tout oublié eux aussi, fit Virgile.
_Mais il est possible qu’ils se souviennent, répliqua Alexia.
_Ce n’est pas certain, rétorqua Virgile. Seul notre digivice peut rendre complètement notre mémoire. Si on ne le trouve pas, rien ne revient.
_Au bout d’un moment, ils se laveront et le trouveront, objecta Alexia.
_Rien ne dit qu’ils appuieront sur le bouton, la contredit Virgile.
A ce moment, un bruit les fit cesser immédiatement leur conversation: la porte d’entrée venait de s’ouvrir. Comprenant le danger d’être découverts, les deux jeunes attrapèrent chacun leur partenaire et coururent dans le couloir pour monter dans la chambre d’ Alexia.


Dans la salle d’un cyber-centre, Mike s’était installé devant un ordinateur et effectuait des recherches sur ce nom: digimon. Bien qu’il possédait un ordinateur muni d’une connexion Internet, il ne se sentait guère à l’abri à son appartement avec un samourai l’y attendant certainement pour le tuer.
A partir du moteur de recherche Google, il lisait des dizaines d’informations sur les digimon, le dessin animé, les mangas, les cartes … chaque information lui procurait une douleur encore plus vive à la tête qu’il devait se la tenir de la main gauche.
Quittant un énième site de Digifan, il retourna sur Google et regarda ses résultats puis aperçut un résumé d’un article de presse d’une conférence sur les digimon.
Vivement intéressé, Mike ouvrit la page et lut les explications d’un certain professeur gure rapportées par le journaliste. Selon le professeur, il existerait un monde fait complètement de données parrallèle et indépendant à ce monde ci. A l’intérieur vivrait de redoutables créatures n’obéissant qu’à l’instinct et attaquant dès qu’un adversaire se présentait, elle attaquait férocement. Le professeur leur avait donné le nom de Digital Monsters ou pour simplifier les choses Digimon. Dans ses propos, le professeur insistait sur le fait qu’aucun de ces monstres ne pouvait être considérés comme ami.
Face à l’écran, Mike ressentait maintenant une immense douleur à l’intérieur de sa tête comme si une bombe explosait à l’intérieur. Les deux mains posées sur sa tête, il essayait que cela passe mais cela lui semblait empirer.
A cet instant, l’homme à côté de lui se releva pour partir lorsqu’il trébucha dans son sac et tomba sur Mike qui s’étala violemment sur le sol. Dans la chute, son digivice se détacha et fut éjecté à quelques mètres de lui.
Après s’être relevé sans aide, le jeune homme aperçut l’étrange objet et le saisit fermement dans sa main. Son mal de tête augmenta considérablement et eut plusieurs flashs de lui avec plusieurs digimon.
Fermant les yeux, Mike décida de faire confiance en ces visions et appuya sur le bouton central. A cet instant, le digivice s’illumina puis un rayon de lumière toucha son front. Le jeune homme re ressentit plus aucune douleur mais une douce et agréable chaleur tandis qu’il reçut ses souvenirs disparus.
Lorsque Mike rouvrit les yeux, il pouvait se souvenir du Digital World, de ses amis, Gure … Il se rappela alors que son monde était en danger. Aussitôt il s’installa à nouveau devant l’ordinateur en maintenant son digivice dans sa main puis le retourna et ôta le couvercle pour prendre un cable USB et le referma. Il adapta celui ci sur la fente du digivice à l’endroit où on scannait une carte puis le connecta à l’USB de l’ordinateur.
Aussitôt l’ordinateur reconnut l’appareil et l’écran devint complètement noir avant de se colorier de multiples couleurs changeant à chaque instant. Ensuite un message apparut au centre: « connexion avec le Digital World » suivi de « connexion établie avec le Digital World ». Mike effectua alors une manipulation sur son digivice puis un autre mesage apparut: « recherche de votre partenaire digimon en cours » et quelques minutes plus tard, Demisorcemon apparut à l’écran.
_Mike, tu es enfin là ! Je ne pensais pas te revoir, avoua Demisorcemon.
_Je suis bien là et je vais te faire venir, annonça Mike.
Rapidement, Mike fit quelques manipulations pour programmer le téléchargement de son partenaire dans son digimon. Après trois heures, il obtint enfin celui dans son digivice puis le retira et sortit du cyber-centre.
Marchant dans les rues, Mike se demanda quelle serait la prochaine étape lorsqu’il songea à ses amis. Peut être étaient ils en danger comme lui l’avait été aussi ? Mentalement il se rappela qu’ Emilie vivait à Fourmies dans le Nord, Virgile à Paris, Alexia à Strasbourg en Alsace et Guillaume à Lisieux en Normandie. Ainsi il décida de se rendre chez Guillaume puis Emilie, Virgile et enfin Alexia.
Courant à toute vitesse vers la gare, Mike y fut assez vite et consulta les horaires des trains. A sa grande horreur, il constata qu’il n’y avait aucun train pour Lisieux ou la Normandie et le prochain pour Paris serait dans trois jours.
Jugeant qu’il ne pouvait perdre aucun temps, Mike se décida de faire une chose qu’il n’aurait jamais osé faire, que personne n’a jamais fait: voler un train.
S’infiltrant discrètement sur les quais, il roda là où se trouvait peu de gens et remarqua un train vide et sans employé. Il courut jusqu’à lui et sauta dans la locomotive.
_Allez ! Je dois démarrer ce truc et trouver mes amis ! s’exclama Mike.



traduction des phrases japonaises:

Watashi desu anata Shinigami: Je suis ton Shinagami.
Shinu: Meurs !

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
WaterGirl_89
La princesse de Digiduo
La princesse de Digiduo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 29
Localisation : Dans un coin paumé près de la fin du monde....
partenaire digimon : Garurumon, le plus mignon des louloups! *_*
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Lun 13 Aoû - 0:10

Voler un train? XD Onee! C'est trop fou! Pourvu qu'il fasse pas un accident! O.O"
Et ça se voit que tu n'as pas regarder sur le site de la SNCF! Des trains pour Paris, y'en à pleins chaque jours^^" J'ai regardé les horaires de Stras-Paris l'autre jour... Maintenant, de Bordeaux à Lisieux je sais pas lol!

C'est devenu instinctif qu'on sache comment charger nos partenaires ou quoi? O.o Enfin bref! XD
Je suis heureuse! Nyaromon, enfin te revoilà! Very Happy

suite:

_________________

--> http://himegime-bluestar.skyrock.com
MaJ: 10/01/09
Revenir en haut Aller en bas
http://watergirl89.skyblog.com
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digital World Reality   Lun 13 Aoû - 0:18

Alexia a écrit:
Voler un train? XD Onee! C'est trop fou! Pourvu qu'il fasse pas un accident! O.O"
ouais, mais faut faire ce qui faut pour sauver le monde ^^

Alexia a écrit:
Et ça se voit que tu n'as pas regarder sur le site de la SNCF! Des trains pour Paris, y'en à pleins chaque jours^^" J'ai regardé les horaires de Stras-Paris l'autre jour... Maintenant, de Bordeaux à Lisieux je sais pas
Oui mais je ne voulais justement pas que Mike se rende à Paris. Autrement il aurait rencontré Jérémie et cette rencontre n'est pas encore prevue.
et puis honnetement on peut dire qu'il yv a greve des trains, c'est pas trop tiré par les cheveux Rolling Eyes

Alexia a écrit:
C'est devenu instinctif qu'on sache comment charger nos partenaires ou quoi? O.o Enfin bref! XD
comme je l'ai expliqué sur MSN, le digivice est l'outil indispensable d'un Tamer et tout Tamer commence son apprentissage en apprenant à l'utiliser. généralement, il apprend les bases avec l' Agumon qui l'enregistre puis peu à peu, il apprend le reste.
Ensuite nous, on a deux mois environs d'experiences ajouté à quatre mois vécus en forêt. Nous maitrisons donc notre digivice parfaitement.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Digital World Reality   

Revenir en haut Aller en bas
 
Digital World Reality
Revenir en haut 
Page 5 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Yu-gi-oh! World Championship 2009
» SMALL WORLD
» forge world AERONAUTICA
» Clipper Round The World - Cinquième étape
» Prêt de cartes pour la World Cup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics Digimon-
Sauter vers: