Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 [one-shot] Le secret

Aller en bas 
AuteurMessage
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

[one-shot]  Le secret Empty
MessageSujet: [one-shot] Le secret   [one-shot]  Le secret EmptyDim 16 Sep - 20:13

J'ai eu une nouvelle idée sur Satsuma et Kudamon. je me suis souvent demandé quand Kudamon a revelé sa vraie nature à Satsuma. Je reponds donc ici ^^


LE SECRET




Je lui dis ou je ne lui dis pas ?



Les rayons de l’aube commençaient à percer à travers les rideaux de la pièce et Kudamon était assis sur son arrière-train contemplant son partenaire encore endormi.
Cela faisait trois ans, quatre mois et dix jours que Satsuma et lui étaient devenus officiellement partenaires. Le petit digimon se souvenait qu’à cette époque, il n’avait songé qu’à obéir à Yggdrasill en observant attentivement les humains. Rapidement, Satsuma avait réussi à gagner sa confiance et lui avait montré ce que les humains étaient capables de faire.
Kudamon ne pourrait jamais oublier tout ce qu’il avait vu et vécu. Il aimait vraiment les humains maintenant autant que les digimon et se demandait comment il devrait réagir si Yggdrasill finissait par déterminer que l’existence des humains était mauvaise pour les digimon. Il ne voulait pas voir les humains disparaître mais il était aussi un digimon et ne pouvait se battre contre les ordres de Yggdrasill.
Fixant encore Satsuma, il se demanda comment son partenaire réagirait s’il lui avouer la vérité. Serait il déçu ? En colère ?
Chaque jour, Kudamon se posait ces questions mais n’osait jamais en parler avec Satsuma. Il avait si peur de perdre le lien qui les unissait mais il se sentait aussi honteux d’être aussi lâche. Satsuma était son partenaire et ami et avait une grande, une très grande confiance en lui. Une telle révélation ne risquait elle pas de détruire leur relation ?
Soudain il vit l’heure sur le réveil et songea qu’il était temps de réveiller son partenaire. Il monta doucement sur le torse de son partenaire et s’avança vers la tête de celui ci. Il sourit en voyant ses yeux et songea qu’il était la seule personne à voir Satsuma sans ses lunettes de soleil. Il posa alors sa tête contre la joue gauche de son partenaire et s’y frotta lentement. A ce contact, Satsuma ouvrit peu à peu les yeux et aperçut l’adorable tête de son partenaire et lui adressa un sourire.
_Bonjour, Kudamon, murmura Satsuma.
_Bonjour, Satsuma, répondit Kudamon en s’enroulant autour de son cou tandis que Satsuma lui caressait le dos.
_C’est vraiment agréable que tu te réveilles toujours avant moi, fit Satsuma. Tu es le plus doux des réveils.


Dans le milieu de la journée, Satsuma était assis à son bureau tandis que Kudamon se tenait sur son cou et écoutait Yushima qui passait parfois quand il n’était pas occuper à pêcher.
_Que viens donc le commandant du DATS ici ? ironisa Satsuma. Tu as vidé toutes les eaux de la ville où il y avait du poisson ?
_Tu n’es pas drôle, Satsuma-kun, soupira Yushima.
_Il faut bien que je te taquine un peu. Après tout, tu as beau être le commandant du DATS mais je suis sur qu’ Hasisba me connaît mieux que toi, fit Satsuma.
_Et j’espère bien, dit Yushima. Je n’aime pas tous ces soucis et je préfère autant de te les laisser autant que tu es d’accord.
_Pourquoi es tu venu alors ? Si tu as l’intention de ravitailler le DATS avec tes poissons, je préfère te dire que nous avons déjà eu un ravitaillement la semaine dernière, reprit Satsuma.
_Tu n’es vraiment pas drôle, soupira Yushima. Ecoute, j’ai encore essayé de contacter Suguru-kun mais il ne répond toujours pas …
_Il cherche Yggdrasill, tu le sais, lui rappela Satsuma. Qui sait où il a pu aller pour tenter de trouver une chose qui n’existe pas ?
_Pour beaucoup de digimon, Yggdrasill existe, dit subitement Kudamon.
_Pardon, Kudamon, s’excusa Satsuma. Je ne voulais pas te blesser dans tes croyances en disant cela.
_Ce n’est rien, assura Kudamon.
En lui-même, Kudamon comprenait ce que Satsuma voulait dire et surtout il ignorait tout de l’existence de Yggdrasill. Il était naturel pour lui d’avoir des doutes sur l’existence réelle d’un Dieu. Cela l’amena à une autre pensée: comment réagirait il s’il avait la preuve que ce Dieu existait ? Que dirait il s’il devait apprendre qu’il était le serviteur de ce Dieu ?
_Satsuma … , laissa échapper Kudamon malgré lui.
En entendant son nom et la petite voix de Kudamon, Satsuma tourna immédiatement la tête vers son partenaire.
_Tu as un problème, Kudamon ? demanda Satsuma soucieux.
Réalisant qu’il venait de prononcer le nom de son partenaire à voix audible, Kudamon se mordit les lèvres.
_Non, tout va bien, assura Kudamon.
Fixant longuement le digimon, Satsuma sentit que celui ci était perturbé. En fait, il avait commencé à remarquer depuis plusieurs semaines une certaine tristesse dans son regard à certains moments. Il avait attendu alors qu’il lui en parle mais celui ci ne l’avait jamais fait. Il songea alors qu’il devrait engager la conversation le premier.


Le soir, Satsuma entra dans la pièce lui servant de chambre après avoir pris plusieurs heures sur son temps de sommeil à superviser un combat contre un digimon. Kudamon était autour de son cou et avait laissé complètement pendre sa queue et sa tête. Il s’assit au bord du lit et prit doucement son partenaire pour le déposer à côté de lui.
_Kudamon, est ce que tu aurais des soucis ? demanda Satsuma.
_Je ne vois pas pourquoi tu me demande cela, fit Kudamon en essayant d’avoir un ton dégagé.
_J’ai l’impression depuis quelque temps que tu sembles triste. Kudamon, tu sais que tu peux tout me dire, assura Satsuma.
Tout en parlant, Satsuma caressa le dos du digimon qui fut très touché par cette marque d’amitié mais aussi très triste en sachant qu’il n’arriverait jamais à le dire. Il se décida toutefois à lever la tête.
_Je ne peux vraiment rien te cacher ? murmura Kudamon.
Caressant la petite tête de son partenaire, Satsuma lui sourit.
_Je ne crois pas, répondit malicieusement Satsuma.
Baissant à nouveau la tête, Kudamon se demanda rapidement s’il devait dire vraiment ce qui le tourmentait, c’est à dire sa véritable nature, ou inventer un mensonge convenable. Il ne pouvait pas se risquer à inventer n’importe quoi. Satsuma possédait un véritable don pour comprendre quand quelqu’un lui mentait. Il ferma et songea alors quel mensonge était suffisant pour le convaincre.
_Mon monde me manque … , murmura Kudamon.
Sous le choc de la nouvelle, Satsuma tourna la tête et se demanda pourquoi il lui avait demandé puis il tourna à nouveau la tête vers son partenaire.
_Tu es vraiment sur ? fit Satsuma.
_Je .. je ne voulais pas te le dire, dit Kudamon en baissant la tête.
_Je … je vais boire quelque chose, dit Satsuma en se relevant. J’ai soif.
Assis sur le lit, Kudamon regarda son partenaire passer la porte et la refermer puis baissa la tête en se reprochant d’être vraiment lâche. Pourquoi n’était il pas capable de parler franchement à Satsuma comme celui ci savait le faire ? Etait ce sa condition de Royal Knight qui l’y forçait ? Le petit digimon s’effondra alors sur l’oreiller et renifla l’odeur imprégnée dessus, celle de Satsuma, et se mit à pleurer.
Marchant à travers les couloirs à grands pas, Satsuma ne se souciait même pas des gens pouvant dormir tant cette histoire avec Kudamon le tracassait. Il ne pouvait pas croire que son partenaire voulait repartir au Digital World. Il se souvint lui-même qu’au moment où il s’était rendu là bas, son monde lui avait manqué mais c’était différent. Il lui semblait que c’était différent. Au Digital World, il s’était trouvé souvent en danger alors que dans son monde, Kudamon avait trouvé plus de moments heureux que de moments dangereux.

Pourquoi veux tu me quitter, Kudamon ?


Soudain une porte s’ouvrit derrière lui d’où sortit une adorable petite fille de onze ou douze ans avait des cheveux bruns mi-longs, des yeux violets, portant une chemise de nuit rose et à pieds nus. Celle ci fixa le capitaine, surprise, et s’avança vers lui.
_Il y a un accident digimon, capitaine ? demanda la petite fille.
_Oh, Yoshino ! s’exclama Satsuma. Je suis désolé de t’avoir réveillée.
_Je ne dormais pas encore, murmura Yoshino.
_A ton âge, les enfants sont couchés depuis deux bonnes heures, rappelle Satsuma
_Les enfants normaux, corrigea Yoshino. Mais comme je fais partie du DATS, je peux me coucher comme je veux puisque je peux être appelée si un digimon apparaît !
Satsuma sourit légèrement à la joie de vivre de cet enfant lorsque Yoshino s’immobilisa et remarqua l’absence de Kudamon.
_Où est Kudamon ? demanda Yoshino.
_J’avais besoin d’être un peu seul, dit Satsuma en essayant de paraître détendu.
_Même quand vous souhaitez être seul, Kudamon est toujours avec vous, fit Yoshino.
Satsuma détourna alors la tête tandis la petite fille continua sa réflexion:
_Vous vous êtes disputés ? demanda Yoshino d’une petite voix.
Surpris par la question de la fillette, Satsuma la regarda.
_Non … , répondit Satsuma. Kudamon s’ennuie dans notre monde et veut retourner au Digital World.
La petite Yoshino baissa la tête puis la redressa.
_Cela vous ennuie beaucoup mais vous le laisserez partir, hein ? fit Yoshino.
_Comment sais tu cela ? s’étonna Satsuma.
_Vous m’avez appris que nous devons traiter nos partenaires avec respect. Même si cela doit nous fendre le cœur, je pense que si nous voulons respecter ce principe, nous sommes obligés de laisser repartir nos partenaires s’ils le veulent, expliqua Yoshino.
Satsuma observa un long moment la petite fille et songea qu’elle avait raison. Par respect pour Kudamon, il ne pouvait pas l’obliger à rester vivre avec lui s’il n’y était pas bien. Il allongea le bras et caressa gentiment les cheveux de Yoshino.
_Tu es une brave petite fille, lui dit Satsuma. Tu seras une excellente membre du DATS.
_C’est vous qui m’avez tout appris, capitaine, rappela Yoshino.
_Vas dormir maintenant, dit Satsuma. Oyasumi nasai !
_Oyasumi nasai, capitaine ! répondit Yoshino.
La petite fille courut jusqu’à sa chambre et y rentra laissant Satsuma seul dans le couloir qui lui parut subitement immense. Il pensa à Kudamon et décida de parler avec lui.
Lorsqu’il revint dans sa chambre, Satsuma s’assit sur le lit et remarqua alors son partenaire digimon blotti contre son oreiller. Il trouva cette scène vraiment attendrissante lorsqu’il vit des larmes dans les yeux de son partenaire.
_Kudamon, ça ne va pas ? s’exclama Satsuma.
En entendant la voix de son partenaire, Kudamon releva la tête puis la détourna. Il ne sentit vraiment pas capable de le regarder dans les yeux.
_J’ai honte, Satsuma, murmura Kudamon.
S’allongea sur le lit, Satsuma caressa doucement le dos du digimon.
_Tu n’as pas avoir honte, Kudamon, dit Satsuma. C’est vrai … c’est dur à accepter mais je comprends … Je comprends que ton monde puisse te manquer et si tu veux repartir, tu es libre de le faire.
Kudamon se redressa un peu et se sentit encore plus mal quand il entendit les paroles de Satsuma. Son partenaire était vraiment la personne la plus gentille des deux mondes et lui ne savait même pas être honnête avec lui. Il se mit à renifler et se moucha dans l’oreiller.
_Pourquoi es tu si gentil, Satsuma ? demanda Kudamon.
_Tu es mon ami, répondit Satsuma. Kudamon …
Kudamon se sentit encore plus mal et pleura vraiment.
_J’ai menti, Satsuma ! cria Kudamon. Je ne veux pas rentrer !
Surpris, Satsuma fixa le petit digimon et se redressa légèrement dans le lit.
_Pourquoi m’as tu menti alors ? demanda Satsuma.
Baissant la tête, Kudamon poussa un faible soupir et songea qu’il était maintenant au pied du mur. Il ne pouvait plus reculer.

Le moment est venu. Comment vas tu réagir, Satsuma ?


_Tu sais que je suis un émissaire du Digital World, n’est ce pas ? commença Kudamon.
Satsuma répondit affirmativement et se demanda où il voulait en venir.
_Mais une personne m’a confié une autre mission. Une personne dont tu connais l’existence: Yggdrasill ! révéla Kudamon.
_Yggdrasill ? s’étonna Satsuma. Tu veux dire que ce Dieu existe vraiment ? Il est vraiment réel ? Ce n’est pas une légende ?
_C’est exact, approuva Kudamon.
_C’est incroyable ! s’exclama Satsuma, incapable de dire autre chose.
_Yggdrasill est entouré par un groupe de puissants digimon qu’on nomme Royal Knights et le servent fidèlement, ou sont sensés le faire, reprit Kudamon. Et … je suis l’une d’eux.
Satsuma observa longuement son partenaire et ne parvenait pas à croire ce que ses oreilles entendaient. Kudamon était alors un digimon très puissant ? Il se souvint alors que celui ci possédait des facultés impressionnantes pour son niveau enfant.
_La mission que Yggdrasill m’a confié est … , dit Kudamon mais ne sut pas continuer.
_En quoi cette mission te pose un problème ? comprit Satsuma.
Un long silence s’installa entre eux lorsque Kudamon le brisa:
_J’aime les humains ! cria Kudamon. Je vous aime vraiment !
_Quel est rapport ? demanda Satsuma étonné.
Cependant il n’eut pas besoin de la réponse de Kudamon pour comprendre car son esprit fit la déduction.
_Ta mission est de surveiller les humains, dit Satsuma.
_Tu as deviné, répondit Kudamon d’une voix morne.
_Quels projets, Yggdrasill a pour nous ? demanda Satsuma.
_Je ne sais pas. Il veut savoir si les humains ont une existence bénéfique ou non pour les digimon, expliqua Kudamon, la voix toujours morne.
_Je vois, dit Satsuma.
_Mais s’il veut éliminer les humains, je ne pourrais pas, murmura Kudamon. Je ne renie pas le fait d’être un Royal Knight et j’en suis toujours fier mais j’ai aussi pris du plaisir avec les humains et à combattre avec eux.
_Je te promets qu’une telle chose n’arrivera pas, assura Satsuma.
_Comment peux tu en être si sur ? demanda Kudamon.
_Car le DATS travaille à ce que la paix perpétue pour nos deux, rappela Satsuma. De plus, nous travaillerons tous les deux à cette tâche.
Kudamon soupira et ressentit la confiance de son partenaire. Il se sentit alors bien mieux et sauta sur le torse de Satsuma frottant sa petite tête contre lui.
_Satsuma … , murmura Kudamon. Tu n’es pas fâché ?
_Je n’ai pas à l’être, affirma Satsuma. Tu ne m’as pas menti, tu as juste gardé un secret. Chacun de nous est libre d’avoir ses propres secrets.
Kudamon poussa un véritable soupir de bonheur et monta jusqu’au visage de son partenaire. Il lui caressa la joue avec sa queue et blottit son corps contre l’autre.
_Je t’aime, Satsuma, murmura Kudamon.

Et je souhaite que rien ne nous sépare jamais.


Sentant son partenaire lui caresser la joue, Satsuma sourit et remonta sa main qui caressa le dos de son partenaire.
_Je t’aime aussi, Kudamon, murmura Satsuma.




FIN

_________________
[one-shot]  Le secret Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Dareen
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Dareen

Masculin
Nombre de messages : 307
Age : 31
Localisation : Chevauchant mon Dorugamon dans le digimonde
partenaire digimon : Dorumon
Date d'inscription : 12/01/2005

[one-shot]  Le secret Empty
MessageSujet: Re: [one-shot] Le secret   [one-shot]  Le secret EmptyVen 21 Sep - 20:59

C'est mignon I love you I love you

Ca me rappelle les fictions rock shippy du site Rocket Fic dwarf

En tout cas j'ai adoré cette fic thumleft

_________________
[one-shot]  Le secret Banieredareen
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
 
[one-shot] Le secret
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les secret de la 7eme mer
» Un GMI dans Secret Story
» [Vote] Mode de la motion de secret
» secret de lapin
» [Fan-Fiction] Journal d'un agent secret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics Digimon-
Sauter vers: