Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Digimon Savers 02

Aller en bas 
AuteurMessage
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Digimon Savers 02   Ven 21 Déc - 12:29

Digimon Savers 02



Chapitre 1: Onze ans plus tard

_Kaasan ! cria un petit garçon de cinq ans. Je n’ai pas mon sac !
A quatre pattes sous le canapé, le petit garçon semblait occupé à chercher l’objet. Assise sur le sol, à genoux, une petite fille de sept ans rangeait ses affaires dans son cartable tout en regardant les pieds du garçon dépasser de sous le canapé et poussa un soupir.
_Si tu continues à agir aussi bêtement, tu finiras par ressembler à Masaru-onichan ! Ton sac n’est certainement pas là ! s’exclama la fillette.
S’étant levée pour s’approcher du canapée, la petite fille avait des cheveux bruns, très proches du rouge, avec des yeux très bleus, et portait un tee-shirt rose avec une jupe verte lui arrivant après ses genoux et des baskets roses.
_Je l’ai posé près du canapé ! s’écria le gamin. Alors fous moi la paix, Mina !
Croisant les bras contre sa poitrine, les yeux bleus de la petite fille s’obscurcirent et se froncèrent lorsqu’une Raramon flotta autour du canapé puis se baissa avant de remonter avec un cartable vert.
_Il est ici, Ryo, annonça Raramon.
_Malgré ton jeune âge, tu dois apprendre à réfléchir, dit Mina d’un ton sentencieux.
Emergeant de son le canapé, le garçon apparut couvert de poussière. Il avait des cheveux blonds assez courts, des yeux aussi bleus que ceux de Mina et portait un tee-shirt blanc sous une veste verte sans manche, un jean noir et des baskets bleues.
_Arrête de me donner des leçons ! s’écria Ryo.
_Tu n’es vraiment pas mature, jugea Mina. A ton âge, je …
_Tais toi ! cria Ryo.
_Temps mort ! s’écria Raramon en s’interposant entre les deux. Ryo, vas te laver et toi, Mina, prépare vos bentos en attendant d’aller à l’école !
_Au fait, Raramon, où est kaasan ? demanda Mina.
_Elle a été appelé à son travail avant votre réveil. Cela l’ennuyait mais je lui ait assuré de bien m’occuper de vous deux et de vous déposer à l’école, répondit Raramon.
Avec un sourire, Mina sortit de la pièce tandis que son frère était monté se laver.
_Ces deux là ressemblent vraiment à leur père … , soupira Raramon. Pas de la même manière, il est vrai … Mina a hérité de son caractère et son intelligence tandis que Ryo s’est concenté de prendre son apparence et d’adopter le comportement de Yoshino.
Un quart d’heure plus tard, Raramon conduisait les deux enfants vers l’école. Durant le tajet, Mina, tint la main de Ryo.
_Raramon ! cria une forte voix devant eux.
_Ryo-chan ! cria une voix plus fluette.
Fendant la foule, un jeune homme de vingt-cinq ans aux cheveux bruns, coiffés avec une queue de cheval, portant un tee-shirt blanc, une veste rouge sans manche, un jean et des baskets oranges, axccompagné d’un Agumon, arriva à leur hauteur.
_Oyaho gozaimasu, Masaru-onichan, le salua Mina. Oyaho gozaimazu, Agumon. Oyaho gozaimasu, Sumaru !
_Oyaho ! dirent simplement Ryo et Raramon.
Près de Masaru se tenait un petit garçon de quatre qui était une copie parfaite de Masaru au même âge. Il portait un tee-shirt orange, un short marron et des baskets oranges. A son cou pendait un petit pendentif argenté.
_Vous savez ce que c’est, ça ? fit Sumaru d’un air typiquement Daimon.
_Le pendentif de Masaru-onichan, répondit Mina en prenant un regard austère.
_Maintenant il est à moi, affirma Sumaru. C’est la preuve d’un homme mur ! Je suis un homme maintenant !
_Ah ! C’est trop cool ! s’écria Ryo enchanté.
_C’est n’importe quoi, dit Mina d’une voix calme. Les garçons ne cessent d’être des enfants qu’à partir de la puberté, âge auxquel ils peuvent commencer à devenir des adultes, et celle ci n’arrive qu’après avoir dépassé sa dixième année.
_Je suis un homme, je te dis ! répliqua Sumaru en tendant son poing qui se couvrit d’une digisoul orange.
_Wah ! Je veux le faire aussi ! s’exclama Ryo enthoustiasmé.
_Ne dis pas de bêtises, soupira Mina. Si otosan te voyait, il …
_Il ne verra pas puisqu’il est mort, fit Ryo en haussant les épaules. Cesse de m’ennuyer avec lui et ce qu’il ferait si il devait être là.
A ce moment, le visage de la petite fille cessa complètement d’être aussi sérieux pour devenir triste puis très vite en colère.
_Ce n’est pas vrai ! Otosan n’est pas mort ! s’exclama Mina.
Le visage contracté par l’énervement mais aussi une sorte de crainte qu’elle tentait de dissimuler le plus possible, Mina serra fort les bretelles de son cartable et passa d’un pas nerveux le portail de l’école.
_C’est l’heure d’aller en cours, dit calmement Mina.
_Allons y aussi, Ryo-chan, déclara Sumaru. J’ai hâte de montrer mon pendentif à tous les élèves de l’école.
_Je suis juste derrière toi, Sumaru-sama, répondit Ryo.
Ainsi les deux petits garçons franchirent en courant le portail.
_Mina … , murmura Masaru. Elle est toujours …
_Elle n’a toujours pas accepté sa mort … , ajouta Raramon d’une voix triste.
_Si seulement … , commença Masaru.
_Tu n’as pas à culpabiliser, Masaru. Nous étions tous au Digital World mais en étant au monde humain, personne n’aurait rien pu faire, assura Raramon.
_Je sais … je sais … Mais c’était mon meilleur ami ! s’écria Masaru en donnant un puissant coup de poing dans le mur proche de lui.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Belzemon
membre Bébé
membre Bébé


Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 22
partenaire digimon : Belzemon.
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Mar 25 Déc - 15:59

Super, on veux la suite !
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-digital.logu2.com
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Mar 25 Déc - 16:23

suffit de demander Very Happy


Chapitre 2: Du passé au présent vers le futur



Au milieu d’une clairière au cœur d’une forêt, un Gaomon s’était agenouillé auprès d’un feu et soufflait sur la base afin de l’alimenter et d’accélerer sa progression. Quand il eut fini sa besogne, il se releva et s’assit sur une pierre.
_Gaomon ! Gaomon ! cria une voix depuis la forêt.
Réagissant aussitôt à cet appel, Gaomon se releva très vite et se précipita vers la forêt. Il dévala à toute vitesse une pente abrupte puis sauta par dessus un buisson épineux quand il arriva en face d’un Kiwimon lançant successivement ses petites têtes explosives de son bec sur le tronc d’un arbre.
_Je suis là, Gaomon ! cria la voix depuis le haut de l’arbre.
Levant la tête, le digimon aperçut un jeune homme de vingt-cinq ans aux cheveux blonds, des yeux très bleus et portait une chemise blanche, un jean et des chaussures marrons. Près de lui, un Wormmon le retenait avec ses fils gluants.
_Comme tu le vois, je suis un peu pris, dit l’humain d’un ton ironique.
_Je vais te délivrer tout de suite, master ! annonça Gaomon.
S’élançant rapidement, Gaomon se rua vers Kiwimon et bourra celui ci de coups de poing avant de le jeter sur un buisson d’orties. Ensuite il courut vers l’arbre et y grimpa jusqu’à la branche où était le jeune homme. Plongeant vers Wormmon, il expulsa celui ci de l’arbre d’un rapide coup de poing puis se tourna vers l’humain et l’aida à se détacher.
_Merci, Gaomon, le remercia l’humain en posant sa main sur la tête du digimon.
_Tu sais bien que je ferai n’importe quoi pour toi, master, assura Gaomon. Et puis, tous les deux sommes les seules personnes à qui nous raccrocher maintenant.
A la phrase prononcée par le digimon, le jeune homme ne dit rien mais son regard sembla devenir triste et lointain.
Ayant redescendus de l’arbre, l’humain et le digimon retournèrent à la clairière où le jeune homme s’assit sur une pierre tandis que Gaomon lui tendit une pomme qu’il prit. Il la porta à sa bouche, la mangement lentement.
_Pourquoi suis-je venu ici ? se demanda le jeune homme à haute voix.
_Préférerais tu être mort, master ? fit Gaomon.
_Non, je veux vivre, répondit le jeune homme. Je veux revenir chez moi … Cependant je ne sais pas du tout comment revenir. Cela fait bientôt cinq ans que nous sommes ici.
_Ne perds pas espoir, master. Je t’ai retrouvé alors d’autres finiront certainement par nous retrouver ici, assura Gaomon.
_Tu voulais être seul, rappela le jeune homme.
_Je sais … , murmura Gaomon en baissant la tête.
Quatre ans et sept mois plus tôt, au DATS, Gaomon observait ses amis digimon retrouver leurs partenaires: Yoshino avec Raramon, Chika avec Piyomon, Ikuto avec Falcomon, Miki et Megumi avec les Pawnchessmon, le capitaine avec Kudamon, Yushima avec Kamemon … Près de lui, Masaru et Agumon regardaient leurs amis avec un sourire complice.
Ne pouvant plus attendre, Gaomon s’approcha timidement du capitaine.
_Excusez moi, mais où est master, je vous prie ? demanda Gaomon.
A cet instant, tous les regards des humains se tournèrent vers le digimon puis leurs visages devinrent très tristes quand le capitaine rompit le silence.
_Tohma est mort … dans un accident, révèla Satsuma.
_QUOI ? cria Masaru.
_Master … , murmura Gaomon tombant à genoux.
Durant plusieurs jours, le digimon s’était muré dans le silence et l’isolement ne supportant de voir personne puis avait décidé de retourner au Digital World.
Au Digital World, il avait marché longtemps dans un désert avant d’atteindre l’océan où il s’était embarqué à bord d’une barque afin de trouver une ile déserte où s’isoler du monde.
Malheureusement au milieu de la traversée, sa barque fut engloutie par une vague au cours d’une tempête puis le corps du digimon fut charrié par les eaux avant d’être amené finalement sur une plage.
Au début de cette plage, près d’une forêt se tenait un humain blond d’une vingtaine d’années. Celui ci s’avança vers Gaomon et s’agenouilla près de lui.
_Es tu vivant ? demanda t-il.
Reprenant peu à peu connaissance, Gaomon entendit cette voix près de lui.
_Je crois, répondit Gaomon, mais j’aurai eu envie de mourir.
_Ne dis pas ça, s’exclama t-il. Je suis certain que la vie peut encore t’apporter.
_Je ne sais pas … master est mort … , murmura Gaomon d’une voix triste.
_Master ? répèta t-il surpris. Gaomon !!! C’est vraiment toi ?
Surpris par cette réaction, Gaomon se redressa et regarda l’humain quand il eut comme un violent choc en tombant sur les fesses.
_Master, c’est vraiment toi ? demanda Gaomon dont les yeux s’emplirent de larmes.
_Gaomon ! cria Tohma.
Sans hésiter, Gaomon se releva et courut vers son partenaire qui le serra dans ses bras.
_Master ! Master ! cria Gaomon en gémissant bruyamment.

_Tu penses qu’onnous a oublié ? demanda Gaomon.
_Je ne pense pas, répondit Tohma. Cependant ils me croient tous morts, chose que je conçois très bien, et ils savent que tu es très triste de cela. Je ne crois pas qu’ils te chercheront et même si ils le faisaient, c’est sur une certaine limite. Ils n’iront pas si loin.
_Tu as raison, approuva Gaomon. J’ai ramé plus d’une semaine et ensuite j’ai pu être charrié plusieurs jours … Au moment de la tempête, j’avais déjà dépassé la dernière ile du continent Tou depuis plus de deux jours …
_Tu connais les autres continents ? demanda Tohma.
_Kudamon m’a expliqué, répondit Gaomon. Le continent Tou se situe sur la partie la plus à l’ Est du Digital World où nous avons vécu nos aventures. Vers le bas, le continent Minami est presque rattachée à Tou par une sorte de passerelle composée d’une quinzaine d’iles alignées ensemble sur une seule ligne séparée par une centaine de mètres chacune. Ensuite vient Kita qui est la dernière terre avant le pôle Nord dont la distance entre les deux est de six cent kilomètres. Le plus éloigné des continents est Nishi, tout à l’ouest du Digital World. Il est séparé des Tou et Minami d’au moins sept mille kilomètres et de Kita d’environ neuf cent. Pour finir, on trouve Kaname au centre de ce monde où est l’ arbre du Digital World.
_Evidemment il a fallu que nous soyions sur le continent Nishi, soupira Tohma.
_Notre seul espoir serait de trouver un digimon aquatique ou aérien que nous puissions convaincre de nous emmener, dit Gaomon.
_Nous faisons cela depuis presque cinq ans, rappela Tohma d’un ton sévère. Penses tu vraiment qu’un miracle se produira ?
_Nous en avons fait beaucoup, reprit Gaomon. Et le fait que sois là avec moi en constitue un de plus. Ne perds pas espoir car je sais que nous finirons par retrouver tout le monde.
_Si seulement je n’avais pas été si curieux … , soupira Tohma.
Sortant de la réception organisée le jour où il avait reçu son prix Nobel, Tohma s’apprêta à entrer dans sa limousine quand il entendit un petit bip dans sa poche. Il plongea sa main dedans et sortit son digivice indiquant le signal d’un digimon.
Fronçant les sourcils, le jeune génie se demanda comment était ce possible puisque le portail était fermé et que la barrière dimensionnelle était réparée.
Désireux de comprendre, Tohma suivit le signal et finit par apercevoir un Doggymon.
_Viens ici ! ordonna Tohma. Que fais tu dans ce monde ? Comment es tu venu ?
Semblant ne pas vouloir répondre, le digimon s’enfuit et Tohma le poursuivit sur plusieurs mètres avant de s’immobiliser. Le jeune homme plongea pour l’attraper mais celui ci se retira vite et il bascula de l’autre côté dans le vide avant de tomber dans de l’eau glacée.
Au fond de l’eau, Tohma essaya de se débattre pour remonter mais l’eau était gelée qu’il lui sembla que ses muscles se geler à son contact.
Comprenant qu’il était en train de mourir, il songea à Mina, sa petite princesse d’un an qui devait l’attendre chaque soir à la fenêtre et triste de ne pas le voir … Combien de temps continuerait elle à attendre ?
Soudain un portail digital apparut juste devant le jeune homme qui s’étonna de le voir à un tel endroit et à un tel moment mais il réalisa que c’était son unique chance de vivre et s’engouffra à l’intérieur.

_Princesse … , murmura Tohma.
_Master, je te promet que nous reviendrons, assura Gaomon. Oublie le passé maintenant et tourne toi avec moi vers l’avenir !
_Heureusement que tu es là, dit Tohma avec un sourire en caressant la tête de son partenaire.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Belzemon
membre Bébé
membre Bébé


Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 22
partenaire digimon : Belzemon.
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Jeu 27 Déc - 16:53

Merci ! Un autre Chapitre ! Je veux la suite !
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-digital.logu2.com
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Ven 28 Déc - 18:10

contente que cela te plaise. attention l'action va commencer pour cette histoire.


Chapitre 3: Une nouvelle menace se profile



Au milieu d’une large clairière, dans une forêt luxuriante et épaisse située à une dizaine de kilomètres de l’ Arbre du Digital World, Dukemon était assis contre un arbre tandis que Kudamon se dressait sur ses pattes près d’un rocher.
_Dis moi, Kudamon, pourquoi restes tu au Digital World ? demanda Dukemon.
_Pourquoi me poses tu cette question ? Il n’est pas naturel pour un digimon de vivre dans ce monde ? fit Kudamon semblant ne pas comprendre.
_Kudamon, cesses de faire l’innoncent, reprit Dukemon. Tu sais très bien de quoi, ou plutôt qui, je veux parler.
_Très bien, répondit Kudamon en poussant un soupir. Je suis un Royal Knight, Dukemon, j’ai des responsabilités dans ce monde. Si j’étais au monde humain, c’est …
_Kudamon ! s’exclama Dukemon. Je croyais que tu appréciais beaucoup cet humain, ton partenaire. Tu n’as pas envie de faire comme tes amis et le rejoindre ?
_Si, avoua Kudamon, mais ma responsabilité est de rester ici. Satsuma le sait et le comprend très bien. D’ailleurs, il vient souvent ici comme il m’arriver d’aller là bas.
_Cela vous satisfait ? s’étonna Dukemon. Je pensais que des partenaires souhaitaient toujours être ensemble.
_Le lien entre Satsuma et moi est plus fort que cela. Même séparés, nous continuons à diriger nos pensées sur l’autre. Ce n’est pas gênant d’être loin l’un de l’autre car nous savons que l’autre va bien, expliqua Kudamon. Toutefois si il devait se passer quelque chose, je sais que je resterai avec lui.
_Je crois que je ne comprendrai jamais les digimon qui ont un partenaire, songea Dukemon.
Soudain deux mains se posèrent sur le rocher où était Kudamon puis Satsuma apparut et posa sa main droite sur le dos du digimon qui se retourna.
_Satsuma ! s’exclama Kudamon.
_Tu vas bien ? demanda Satsuma puis leva la tête vers Dukemon. Konnichiwa Dukemon !
_Konnichiwa capitaine Satsuma, répondit Dukemon.
A ce moment, une lueur apparut dans le ciel et se posa devant eux se révèlant être Magnamon.
_Dukemon, Kudamon, nous avons un problème, annonça Magnamon. Selon Dynasmon, une menace planerait sur le temple dans la plaine Honshu sur Kaname.
_Qu’est que ce temple, Kudamon ? demanda Satsuma.
_C’est là où est conservé un digi-œuf de l’un des Seigneurs Démons, répondit Kudamon. Il faut intervenir très vite. Si ce …
_Si ce digi-œuf est pris, ce sera une catastrophe, achèva Dukemon.
_Kudamon, allons y ! s’exclama Satsuma.
Saisissant son digivice, Satsuma scanna sa digisoul et fit évoluer Kudamon en Reppamon puis monta sur le dos de son partenaire.
Rapidement, les trois digimon atteignirent le temple où ils aperçurent un Dobermon face à Dynasmon. Le Royal Knight barrait l’accès au temple au digimon et celui ci ne cessait de l’attaquer. Il aurait voulu répliquer mais cela pouvait le faire quitter les escaliers dégageant ainsi l’accès au temple et c’était vraiment risqué.
Soudain Reppamon apparut en sautant et plongeant sa main au milieu du dos de Dobermon qui se détruisit instantanément et redevint un digi-œuf. Il se posa alors au sol et Satsuma descendit tandis que Dukemon et Magnamon les rejoignirent.
_Tu as réussi, Reppamon, constata Magnamon. Bravo !
_Je n’ai rien fait seul, objecta Reppamon. Nous avons réussi.
_En attendant, allons à l’intérieur, décida Satsuma.
_Je gardais l’entrée. Personne n’est à l’intérieur, s’exclama Dynasmon.
_Avec tout le respect que je te porte, Dynasmon, tu étais occupé à combattre. De plus, tu étais au pied des escaliers. Une personne était toujours capable d’entrer. Nous devons être sur que rien n’est entré, reprit Satsuma plus fermement.
_Le capitaine Satsuma raison, approuva Magnamon. J’ai confiance en toi, Dynasmon, mais nous savons qu’un combat demande de l’attention. Durant un très court laps de temps, un ennemi a pu profiter d’une inattention pour passer.
_Et puis si il n’y a rien, ce sera juste une routine, ajouta Dukemon.
_C’est vrai. Mieux faut être prudents avec ce qui se cache là dedans, songea Dynasmon en se tournant vers le temple.
S’engageant les premiers, Satsuma, suivi de Reppamon, s’approchèrent des escaliers et commencèrent à les gravir. Au même moment, de nombreuses Dogukumon apparurent et bloquèrent l’accès aux Royal Knights.
_Satsuma, il faut … , commença Reppamon.
_Non ! hurla Dukemon. Reppamon, capitaine Satsuma, allez à l’intérieur et protégez le digi-œuf ! Je suis certain que c’est une embuscade !
_Oui, nous nous chargerons d’eux, assura Magnamon. Cela nous prendra un moment mais nous les détruirons tous ! Allez y !
_Allons y, Reppamon ! s’écria Satsuma.
Courant à présent le long de l’escalier, Satsuma et Reppamon arrivèrent vite en haut, sur un large palier de dalles pavées, puis entrèrent à l’intérieur du temple.
Tous deux se retrouvèrent dans une grande pièce très sombre où dans le fond se dressait un haut escalier de très étroites marches avec un grand coffre en bois.
_Satsuma, là bas ! cria Reppamon.
Alerté par le cri de son partenaire, Satsuma fixa le bas de l’escalier et y aperçut une personne. Elle ne semblait pas vraiment grande et portait une sorte de drap noir la recouvrant.
_En avant, Reppamon ! ordonna Satsuma.
Aussitôt le digimon se précipita vers la personne en noir lorsque celle ci sembla tendre un bras sous ce voile noir puis Reppamon fut repoussé en arrière et atterit contre le mur puis régressa en Kudamon.
_Kudamon ! cria Satsuma.
_Satsuma ! s’écria Kudamon en se redressant. Fais moi évoluer maintenant !
Acquiesant d’un signe de tête, Satsuma prit son digisoul et fit évoluer son partenaire en Sleipmon qui fit ainsi prêt à combattre encore.
_Satsuma, vas chercher les autres ! ordonna Sleipmon.
Hochant de la tête, Satsuma fixa un instant son partenaire puis se précipita vers la sortie et descendit l’escalier jusqu’à mi-chemin puis s’arrêta pour apercevoir la fin de la bataille. Dukemon achèvait cinq Dokugumon avec son attaque Final Elysée et deux avec sa lance, Magnamon en détruisit huit avec son attaque Magna Explosion et Dynasmon trois avec son Souffle de Wyvern.
_Tout le monde, le digi-œuf est menacé ! cria Satsuma. Depêchez vous ! Notre ennemi est très puissant !
Détruisant chacun un Dokugumon qui reestait, les trois Royal Knights s’élancèrent ensuite et entrèrent dans le temple mais n’aperçurent personne.
_Il n’y a personne, constata Dynasmon.
_Quoi ? Et Kudamon ? demanda Satsuma qui venait de les rejoindre.
_Il est là, capitaine Satsuma, annonça Dukemon.
Courant vers Dukemon, Satsuma rejoignit Kudamon qui était tombé au sol, le corps recouvert de blessures de partout.
_Kudamon ! s’écria Satsuma. Comment peux tu avoir autant de blessures en si peu de temps ?
_Ce pouvoir … , murmura Kudamon. Il a fait comme quand j’étais Reppamon …
_Tu veux dire … il t’a juste jeté contre le mur ? s’exclama Satsuma stupéfait. Mais la puissance de Sleipmon est bien plus forte !
_On dirait que la puissance de cet ennemi dépasse celle d’un Royal Knight, dit Kudamon.
_Efrrayant … , murmura Dukamon n’en revenant.
_Et il a emporté l’œuf, révèla Dynasmon depuis le haut de l’escalier devant le coffre ouvert.
_Non ! Impossible ! s’écria Magnamon. Cela veut dire que …
_Devant une telle force, que pouvons faire ? demanda Dukemon. Et surtout comment le retrouver ? Il doit être n’importe où !
_Je pense qu’il pourrait venir à nous, songea Satsuma.
_C’est vraiment ma tête qui a cogné contre ce mur ? fit Kudamon.
_Laisses moi expliquer, reprit Satsuma. Il existe sept digi-œufs de Seigneurs Démons. Si notre ennemi est venu jusqu’ici le prendre, il pourrait être possible qu’il cherche à s’emparer des six autres.
_C’est très possible, approuva Magnamon.
_Dans ce cas, tous les Royals Knights doivent surveiller les temples où sont conservés ces digi-œufs, décréta Dukemon.
_Il a battu facilement Sleipmon, rappela Dynasmon.
_Kudamon et moi allons retourner au monde humain, annonça Satsuma. De là, je compte refaire tourner le DATS pour surveiller le Digital World, en particulier les six temples. Si quelqu’un s’en approche, une équipe viendra vous aider.
_Décidement tu avais encore tout prévu, dit Kudamon malicieusement.
_Tu devrais savoir que je réfléchis très vite à un moyen d’action sans négliger le moindre détail, lui rappela Satsuma en caressant d’un doigt la tête du digimon.
_Dans ce cas, partons vite ! s’exclama Kudamon.
Hochant la tête, Satsuma l’approuva puis sortit un petit boitier de son imperméable et appuya sur le bouton dessus. A cet instant, un portail digital s’ouvrit ornementé d’un cercle qui l’entourait semblable à une stèle.
_Allons y ! Pour protéger le Digital World ! s’exclama Satsuma en passant à travers le portail.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Jeu 3 Jan - 13:36

plus de commentaires ? Sad

Chapitre 4: La rencontre



Sur une plaine du continent Kita, un Dorumon avançait en portant un Tokomon sur son dos quand celui ci s’arreta au bord d’une rivière pour boire et le petit digimon sauta à terre.
_Doru-nii-chan, où allons nous ? demanda Tokomon.
_Là où nous pourrons vivre en paix, répondit Dorumon.
_Et c’est où ? insista Tokomon.
_Là où des méchants digimon ne viendront pas nous attaquer, répondit Dorumon.
_Pourquoi des méchants nous attaquent toujours, Doru-ni-chan ? continua Tokomon.
_Je ne sais pas … , soupira Dorumon. Nous devons avoir assez de malchance pour arriver dans un endroit où il y a justement un mauvais digimon.
Dorumon termina de boire et redressa la tête pour apercevoir au loin les montagnes qui se trouvaient tout à l’extremité du continent. Il se demanda intérieurement si un jour, ils devraient aller jusque là bas. D’ailleurs que ferait ils après ? Quand ils seraient à la fin des terres, ils ne pourraient plus fuir …
_Doru-nii-chan, j’ai faim, se plaignit Tokomon.
_Je vais chercher quelque chose, dit Dorumon. Reste là et mets toi en sécurité si quelque chose se produit.
Sautant du dos du digimon, Tokomon se posa sur l’herbe fraiche puis Dorumon commença à s’éloigner lorsqu’un Cerberumon arriva au pas de course et s’arrêta devant le digimon.
_Je t’ai finalement retrouvé, s’exclama Cerberumon.
_Oh non ! C’est Cerberumon, le digimon qui est venu nous trouver en premier dans notre ville que nous avons du fuir, dit Tokomon effrayé.
_Je t’en prie ! Laisse nous ! Nous n’avons rien fait de mal ! s’écria Dorumon.
_Je regrette mais je dois t’éliminer, reprit Cerberumon. C’est un ordre.
_Pourquoi ? s’exclama Dorumon ne pouvant pas comprendre.
Ne répondant pas, Cerberumon se jeta sur le digimon qui tomba au sol puis leva sa patte lui infligeant une sérieuse blessure sur le dos. Voulant protéger son ami, Tokomon envoya de nombreuses bulles mais celles ci n’eurent pas vraiment d’effet.
Au sol, Dorumon continuait à subir les griffes de Cerberumon et se demanda pourquoi il devait toujours souffrir autant. Pourquoi tout le monde le pourchassait il ? Pourquoi n’avait il pas le droit d’aboir une existence paisible ? Mentalement, il souhaita pouvoir rencontrer un jour, une personne qui soit son ami et qui nui lui fasse jamais de mal.
Soudain un portail digital, sans aucune ornementation dans lequel le digimon tomba à l’intérieur. Aussitôt Tokomon se précipita et sauta rapidement dedans puis le portail se referma juste après lui.


_A demain, Ayako-chan ! s’écria Mina en saluant son amie de la main.
_A demain, Mina-chan ! répondit Ayako à quelques mètres d’elle.
Sortant de l’école, Mina tenait les bretelles de son cartable tout en marchant sur le trottoir. La petite fille était ravie d’avoir enfin ses sept ans puisqu’elle pouvait maintenant rentrer seule de l’école, à condition de ne pas mettre moins d’une heure ou de prévénir si elle devait faire quelque chose avec un camarade de classe.
Passant sous un long tunnel pour rentrer chez elle, la petite fille n’en était pas du tout effrayée. Pour de nombreux enfants, il s’agissait d’un endroit sur lequel on se racontait bon nombre d’histoires effrayantes donnant ainsi la chair de poule à ceux qui passaient par là.
Cependant Mina n’avait vraiment peur de telles choses. Pourquoi s’inquiéter de fantômes, de monstres ou toute autre créature sortie de l’imagination humaine ? Ces choses n’existaient pas donc il était inutile d’avoir peur pour si peu. Ce genre d’histoires étaient juste bonnes à effrayer les enfants de l’âge de son petit frère bien qu’au même âge, elle n’avait jamais su y croire.
Soudain au beau milieu du tunnel un portail digital s’ouvrit au-dessus d’elle d’où tomba Dorumon et Tokomon sur le sol.
_Vous … vous êtes des digimon ? demanda Mina en gardant une marge de sécurité.
_Oui, répondit Dorumon. Tu vas nous attaquer aussi ?
_Pourquoi je vous attaquerai ? s’étonna Mina. Je suis une humaine et je n’ai pas de partenaire digimon comme okaasan ou Masaru-onichan.
_Doru-ni-chan, c’est quoi une humaine ? demanda Tokomon.
_Je ne sais pas, avoua Dorumon en baissant la tête.
Se rapprochant des deux digimon, Mina posa sa main sur le front de Dorumon puis expliqua tout ce qu’elle savait sur le monde humains, le Digital World et leurs habitants, de la même manière que son père aurait pu le faire.
_Les humains attaquent les digimon ? voulut savoir Dorumon.
_Si tu es gentil, non, assura Mina. Viens, je te présenterai à okaasan.
_Non, je ne peux pas, petite humaine, dit Dorumon. Quand je suis quelque part, de mauvaises personnes m’attaquent toujours et ceux sont des innoncents qui paient le prix. Je ne peux pas y aller ou ta okaasan risque d’être blessée.
_Tu es blessé, fit remarquer Mina en apercevant son dos.
_La douleur est ma compagne, soupira Dorumon.
La main posée sur la tête du digimon, la petite fille se laissa aller à le caresser tout en l’observant. Il lui faisait une grande peine et avait vraiment envie de l’aider.
_Je vais te mettre à l’abri, décida Mina.
_Je ne veux pas mettre les autres en dangers, protesta Dorumon.
_Je connais un endroit sur que personne ne connaît sauf moi, assura Mina. Je te soignerai et t’apporterai à manger.
_C’est vraiment sur ? fit Dorumon.
_Personne ne sait où c’est sauf moi, répondit Mina. C’est tellement à l’abri que n’importe qui peut passer devant sans la voir.
Plus tard, la petite fille revenait à sa maison et ouvrit la porte avec précipitation puis entra en courant à l’intérieur.
_Je suis rentrée ! cria Mina.
Courant dans le couloir, elle passa devant la porte ouverte du salon où sa mère jouait avec ryo et Raramon.
_Konnichiwa okaasan ! Konnichiwa Ryo ! cria Mina.
Ne s’arrêtant même pas, Mina courut immédiatement à l’étage tandis que Yoshino, Raramon et Ryo échangèrent un regard de surprise.
_Depuis quand est elle si pressée ? s’étonna Yoshino.
_Elle a peut être un amoureux, rigola Raramon.
_Raramon ! Elle a sept ans ! s’écria Yoshino.
_Et alors ? Quand tu en avais neuf, tu étais tombée amoureuse d’un garçon de cinquième année et chaque jour, après les cours, tu le suivais pour …
Furieuse, la jeune femme saisit sa partenaire, qui s’arrêta immédiatement de parler, et se mit à la déformer dans tous les sens tandis que Ryo les regardait en riant et battant des mains.
A l’étage, Mina s’était rendue dans sa chambre, lieu très ordonné, où elle avait déposé son cartable en plein milieu du passage puis se précipita vers son armoire où elle jeta plusieurs affaires à travers tout avant de prendre un sac à dos. Elle vida son contenu sur le sol puis fonça à la salle de bain où elle fourra dans son sac une trousse à pharmacie.
Ensuite la petite fille sortit très rapidement de la pièce et courut descendre les escaliers puis se précipita dans la cuisine où elle remplit son sac de nourriture avant de retourner dans le salon où elle reprit une attitude plus normale.
_Okaasan, puis-je sortir ce soir ? demanda Mina en s’inclinant.
_Tu as quelque chose de prévu ? demanda Yoshino en levant la tête vers sa fille.
_J’ai un travail de recherches à effectuer pour l’école et, avec des amis, nous avons décidé de le faire ensemble. Nous devons nous retrouver à la bibliothèque tout à l’heure, expliqua Mina. Puis-je y aller, okaasan ?
_Tu seras rentrée pour le diner ? fit Yoshino.
_Bien sur, répondit Mina.
_Dans ce cas, vas y, accepta Yoshino.
_Arigato gozaimazu okaasan, la remercia en s’inclinant fortement.
_Hey, onee-chan ! cria Ryo.
_Qu’il y a t-il? demanda Mina en se tournant vers son frère.
_Il est mignon ? fit malicieusement Ryo avant déclater de rire.
_Tu me raconteras, hein ? ajouta Raramon avec un grand sourire.
_DAMARE ! lui hurla Mina avant de partir.
Une demie-heure plus tard, Mina marchait à travers les allées du parc du quartier où elle vivait en compagnie de Dorumon portant Tokomon sur sa tête. Après plusieurs minutes, elle les entraina vers les buissons et remonta vers une collline où était cachée une petite cabane abandonnée derrière un bosquet d’arbres et de végétation.
_Ici est ma cachette, révèla Mina. Personne ne vous trouvera jamais.
Entrant à l’intérieur, Dorumon regarda la pièce où se trouvait un vieux matelas, une caisse de livres et quelques jouets dans un coin.
Soudain Mina prit Tokomon et le déposa devant une belle assiette remplie de diverses sucreries. Sans se faire prier, le digimon se rua dessus.
_Viens, Dorumon, je vais te soigner, dit Mina avec un grand sourire.
Etonné, Dorumon observa la petite fille nettoyer ses plaies puis les bander et se demanda pourquoi elle faisait cela. Depuis sa naissance, personne n’avait agi ainsi. Il avait toujours été seul et avait donc du se débrouiller seul.
_Pourquoi es tu si gentille ? demanda Dorumon.
_Tu es blessé et en difficulté. Il faut toujours venir en aide à ceux qui en ont besoin et protéger chaque vie. Mon père agissait toujours ainsi avant de partir, expliqua Mina.
_C’est quoi un père ? s’étonna Dorumon.
_Contrairement aux digimon, nous, humains, naissons de deux humains qu’on nomme père et mère. C’est eux qui nous donnent la vie et nous élèvent, répondit Mina.
_Comme moi avec Tokomon ? s’exclama Dorumon. J’ai trouvé son digi-œuf et depuis je l’élève tout seul.
_Je crois qu’on peut dire cela, concèda Mina après un instant de réflexion.
Tout en parlant, la petite fille avait laissé aller sa main à caresser la fourrure de Dorumon. Se sentant en confiance, le digimon se détendit puis se coucha sur le sol. Peu à peu, la petite fille posa son corps contre celui du digimon, tous deux respirant au même rythme.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
GaoGomamon
le plus grand fan de Gaomon des deux mondes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1579
Age : 24
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Jeu 3 Jan - 18:08

Pov' Milie..... En manque de reconaissance >.<

Moi J'adore !!!!!!!

Donc.... La suite Very Happy

Perso le couple Yoshino/Tohma, Chuis pas trop fan. Mais je m'y suis Habitué Razz
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Ven 4 Jan - 0:25

Chapitre 5: Try again !



_Aniki, Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? s’écria Agumon en pleurant.
Déjà en colère, Masaru commença à perdre partience et finit par envoyer un bon coup de poing en pleine tête de son partenaire.
_La ferme ! cria Masaru dont le bras gauche avait un bandage retenu à l’épaule.
La salle de contrôle du DATS ressemblait en ce moment à une infirmerie après une périlleuse et longue bataille. Pourtant celle ci n’avait duré qu’au strict minimum cinq minutes. En effet, il avait suffi à l’ennemi, cette mystérieuse personne au voile noir de tous les projeter aux alentours pour régresser d’un seul coup. Elle avait même envoyé Masaru contre un arbre sans que celui ci put faire quelque chose.
Assis à son fauteuil, Satsuma observait d’un regard impénétrable, dissimulant de l’inquiétude, Kudamon se reposant devant lui. Au sol, Ikuto soutenait Falcomon, bandé de partout, et avait lui-même une joue blessée. Dans un fauteuil, Chika regardait Piyomon, blessée bien que celui ci conservait un regard dur et ferme.
Au milieu de ces blessés, Miki et Megumi contemplaient ainsi leurs amis, partagées entre la stupéfaction.
_Vous vous rendez compte que c’est notre troisième échec ? s’exclama Ikuto.
_Comment ça ? s’étonna Chika. Nous avons combattu juste deux fois.
_Souviens toi que le combat mené par le capitaine seul avec les Royals Knights a été un échec, rappela Falcomon.
_C’est vrai, reconnut Satsuma. Cela fait trois digi-œufs perdus.
_Si seulement Tohma était là, soupira Masaru en se laissant tomber dans un fauteuil. Il aurait déjà trouvé une faille à notre ennemi, imaginé un plan pour protéger mieux le temple ou les digi-œufs …
_Eh bien, il n’est plus là ! s’écria Ikuto. Masaru, nous ne pouvons pas vivre au passé car ton meilleur ami n’est plus là pour t’aider !
_Je sais, Ikuto, reprit Masaru. Cependant nous appliquons notre statégie d’aller défendre un temple dès qu’un digimon, autre que les Royal Knights, se pointe près de l’un d’eux. Notre ennemi est seul et il repousse n’importe qui, même si sa force est cent fois supérieure.
Le jeune homme se tut un instant.
_J’ai vu beaucoup de choses quand j’étais au Digital World … j’ai entendu de nombreux faits et légendes … mais jamais je n’ai entendu parlé de ça, reprit Masaru. Ce genre de choses n’existe pas … c’est comme si notre ennemi possédait un don de magie !
_Ca veut dire que nous devons abandonner ? fit Piyomon en détournant la tête.
_Pas question ! rugit Masaru en se mettant debout. Même si on tombe, on doit continuer !
_Masaru a raison …, dit une voix faible derrière eux.
_Kudamon, tu vas bien ? demanda Satsuma en fixant son partenaire qui venait de s’éveiller.
_Oui … , répondit Kudamon. Ecoutez, tout le monde … Masaru a raison: le pouvoir de cet ennemi est inconnu et personne ne pourrait dire ce que c’est. Toutefois il a encore raison: nous ne pouvons pas abandonner. Les Seigneurs Démons sont trop dangereux pour laisser leurs digi-œufs dans les mains de n’importe qui.
_Il reste quatre digi-œufs. En répartissant correctement nos amis, les Royal Knights, ils pourraient tenir en nous attendant, songea Satsuma. Il faut combiner les forces de chacun.
_Il y a autre chose, objecta Kudamon. Nous ne connaissons que l’emplacement de six temples. Autrement dit, le septième doit être retrouvé rapidement.
_Papa a dit qu’il s’en occupait. Je me demande si il peut vraiment réussir. Le Digital World est tellement immense, dit Chika.
_Si il y a un homme pour réussir ce genre de choses, c’est Suguru-kun, assura Satsuma. Il est le seul à connaître bien ce monde, en dehors des Royal Knights, et est la personne la plus têtue et fière que je connaisse. Sa fierté ne le laissera pas revenir invaincu.
_Et en attendant que papa fait ça, nous, nous allons protéger les temples ! La prochaine fois, l’ennemi ne passera pas ! s’écria Masaru.
A ce moment, la porte de la salle s’ouvrit et Yoshino entra avec Raramon.
_La prochaine fois, je viens avec vous, déclara Yoshino.
_Oui, on ne va rester assis ici, approuva Raramon.
_Yoshino ? s’étonna Masaru. Tu ne peux pas venir !
_Et pourquoi ? demanda vivement Yoshino.
_Eh bien, tu dois rester avec Mina et Ryo, objecta Masaru. Et puis, Tohma ne te laisserai pas partir donc moi non plus.
_Masaru, nous avons toujours combattu ensemble et je ne peux pas rester ici pendant que vous combattez, reprit fermement Yoshino. Alors oublie l’idée de m’en empêcher !
_Mais … , commença Masaru.
_De toute manière, tu es blessé. Ainsi si tu ne veux pas que je vienne, je ne veux pas non plus que tu y ailles ainsi, lança Yoshino.
_C’est juste une légère blessure, assura Masaru.
Le jeune homme détacha son bandage retenant son bras qui tomba au sol puis se mit à lever celui ci quand il dut s’interrompre: la douleur dans son bras était vraiment trop forte.
_Bon … OK … tu peux venir, soupira Masaru.
_Alerte ! Notre ennemi vient d’apparaître au continent Minami vers le Sud, dans le désert où sont Magnamon et Rhodoknightmon ! s’écria Miki.
_Quoi ? tonna Satsuma. A ce rythme, nous …
_Nous devons y aller, Satsuma, s’exclama Kudamon.
_Tu te rends compte dans l’état où tu es ? fit Satsuma. Tu as remarqué celui des autres digimon ? Cette salle ressemble à une infirmerie de caserne militaire en temps de guerre !
_Qu’importe, Satsuma. Nous avons promis aux Royal Knights de leur porter assistance et nous devons respecter cet engagement, rappela Kudamon.
_Oui, nous devons protéger le Digital World, s’exclama Piyomon.
_Piyomon …, murmura Chika.
_Si les Seigneurs Démons ressuscitent tous, le Digital World ne sera plus qu’un tas de cendres. Est ce que c’est cela que vous voulez ? s’écria Ikuto. Faites ce que vous voulez mais Falcomon et moi irons combattre !
_Ouais, nous devons y aller, approuva Masaru.
_Cette fois, je vais l’exploser, aniki ! Je te le promets ! s’exclama Agumon.
_On se demande qui est sensé être prendre les décisions ici, songea Satsuma avec un sourire. Bien. Dans ce cas, nous irons. Je vous demande donc de faire de votre mieux et de donner le maximum de vous-même.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
FlyingHope
membre digi-oeuf
membre digi-oeuf


Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Dim 13 Jan - 21:39

Elle est super bien cette histoire, bravo ^^ ! Mais ou est la suite?

A oui quelques remarques:
s'il te plaît évite de trop utiliser le japonais... ou alors donne une petite traduction. lol je suis obligé de trop faire travailler ma mémoire et desfois je m'imagine des trucs bizarres (j'ai cherché pendant 5 minutes qui était ce personnage au doux nom de otosan ^^ )
Continue de mêler du mystère (voir ajoutes en encore ^^ ) dans tes histoires car ça les rends vraiment prenantes et on a vraiment envi de connaître la suite :p
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Lun 14 Jan - 13:09

la voila la suite Very Happy

Chapitre 6: Le retour de Tohma



Quelque part, au milieu d’un immense, se dressait un temple, étrange et mystérieux, devant lequel se déroulait une bataille. En effet, Rhodoknightmon et Magnamon donnaient tout ce qu’ils avaient pour empêcher leur ennemi, cette étrange personne voilée en noire, de pénétrer à l’intérieur.
Lançant son long et fin rouleau jaune, Rhodoknightmon essaya d’attraper avec leur adversaire mais celle ci se déroba. Elle bougea quelque chose sous son voile et Magnamon comprit qu’elle comptait attaquer.
Décidé à laisser son allié se faire attaquer comme moyen de diversion, Magnamon contourna Rhodoknightmon et s’éloigna du combat. Cependant au moment où l’ennemi envoya à terre son ami, Magnamon utilisa de toute puissance son attaque Magna Explosion qui se dirigea vers leur ennemi créant une incroyable explosion.
_Joli coup, Magnamon, le félicita Rhodoknightmon.
_A nous deux, nous sommes meilleurs que le DATS et les autres Royal Knights ayant déjà défié cet ennemi, dit Magnamon.
_Qui est ce qui est plus fort que le DATS ? s’écria une voix venant vers eux.
Reconnaissant cette voix, les deux Royal Knights se tournèrent et aperçurent Shinegreymon, Rosemon, Ravemon et Garudamon arriver vers eux puis se poser sur le sol tandis que leurs partenaires sautèrent à terre.
_Sleipmon n’est pas là ? s’étonna Rhodoknightmon.
_Le capitaine ne veut pas que Kudamon combatte. Il a été blessé très sérieusement lors de nos derniers combats et craint qu’un autre lui soit fatal, expliqua Chika.
_D’après ce que Dukemon m’a raconté, il est vrai que Sleipmon est celui qui a subi le plus de dégâts, se souvint Magnamon. Je préssens que Kudamon doit être en train de râler après le capitaine Satsuma pour venir nous aider.
_L’ennemi est où ? demanda Masaru en serrant son poing droit et maudissant son bras gauche qui le gênait dans ses mouvements.
_Je viens de lui porter un coup sérieux, déclara Magnamon. Il fallait vous dépêcher si vous vouliez le faire avant moi.
Au même moment, la fumée de l’explosion, recouvrant les lieux, se dispersa et révèla leur ennemi se tenant debout, apparement intact.
_Je rêve ? s’écria Magnamon stupéfait.
_Parfait, il est à nous Shinegreymon ! Go ! cria Masaru.
_Masaru-nii-chan, tu as déjà ... , commença Chika.
Au moment où la jeune fille parla, Shinegreymon fonça vers l’ennemi quand celui l’éjecta plus loin et il s’écrasa au sol.
_Essayé cette stratégie, achèva Chika en poussant un soupir. Quel idiot !
_Non, c’était parfait, Chika, l’interrompit Yoshino puis se tourna vers Masaru. Masaru, continue ainsi avec Shinegreymon !
_Pas de souci ! Je vais lui montrer ce qu’est un homme ! s’écria Masaru. Go, Shinegreymon !
_Es tu devenue folle, Yoshino-oneesama ? demanda Chika surprise.
_Durant le temps que cet idiot attaque l’ennemi, il va l’occuper. Durant ce temps, nous pouvons le surprendre et l’attaquer, expliqua Yoshino.
_Super plan, s’exclama Ikuto.
_Rhodoknightmon, tu pourrais essayer de le ligoter, suggèra Magnamon.
_Puisqu’il est occupé avec Shinegreymon, je pense réussir. Préparez vous ensuite à lancer vos attaques les plus puissantes, dit Rhodoknightmon.
_Aucun problème. A présent, on va l’exploser ! s’écria Ikuto.


Monté sur le dos de Gaogamon, Tohma observait les différents paysages de la forêt défiler devant lui cherchant un digimon tandis que son partenaire galopait. Soudain celui ci atteignit une clairière où s’élèvait un grand temple.
_Master, ce temple … il dégage une aura vraiment effrayante et étrange, dit Gaogamon.
_Je me demande ce que c’est, dit Tohma. C’est risqué d’y entrer ?
_Je suis là pour te protéger, master, rappela Gaogamon.
Cedant à la curiosité, le jeune homme décida de rentrer à l’intérieur puis Gaogamon redevint Gaomon puis tous deux entrèrent.
A l’intérieur, ils découvrirent une salle de taille moyenne avec un long escalier menant à un large coffre en bois. Aussitôt Gaomon sursauta.
_Je sais quel est cet endroit et pourquoi il me semble hostile, master, s’écria Gaomon. C’est l’un des temples où sont gardés les digi-œufs des Seigneurs Démons !
_Seigneurs Démons ? Comme Belphemon ? fit Tohma.
Gaomon hocha la tête pour répondre oui.
_Allons voir ce qu’il y a d’autre, décida Tohma.
_Comme tu veux, master, mais je dois t’avouer que cet endroit me … , commença Gaomon.
_Tu peux attendre dehors, tu sais, dit Tohma en posant sa main sur sa tête.
_Pas question ! s’exclama vivement Gaomon.
_Réaction aussi typique que Masaru fonçant vers un ennemi, commenta Tohma amusé.
Les deux partenaires traversèrent la salle et marchèrent à travers un long couloir avant de prend un escalier en colimaçon aux marches si étroites qu’ils ne cessaient de tomber. Celui ci leur parut être éternel quand ils atteignirent une grande salle couverte d’inscriptions.
_Ces fresques … cela ressemble aux anciennes écritures du monde humain, songea Tohma.
_Il s’agit de langage digital, révèla Gaomon.
_Pourrais tu traduire ce qui est écrit ? demanda Tohma intérressé.
_Kudamon m’a appris de nombreux mots et la tournure des phrases mais je n’arrive pas à comprendre le sens d’un texte, avoua Gaomon. Je suis vraiment désolé mais la grammaire de cette écriture est si complexe qu’on peut interpréter chaque phrase de dix manières possibles.
_Ce n’est rien, Gaomon, assura Tohma.
Le jeune homme s’approcha de l’un des murs et observa en détail chacun des signes.
_C’est fascinant, murmura Tohma.
Tendant sa main, il voulut caresser la pierre pour sentir les contours des signes. Cependant au contact de sa main, le signe se mit à briller …


Pendant ce temps, la bataille faisait rage dans le désert du continent Minami. Malgré la diversion de Masaru et Shinegreymon, l’ennemi avait réussi à déjouer Rhodoknightmon qui s’était retrouvé ligoté avec son propre rouleau tombant ainsi au sol.
N’ayant plus rien à perdre, les digimon s’étaient décidés à attaquer ensemble. Ainsi Shinegreymon, Rosemon, Ravemon, Garudamon et Magnamon entourèrent leur ennemi de tous les côtés puis déclenchèrent respectivement leurs attaques Burst Glorious, Tentations Interdites, Ame no Ohariri, Lame Vent et Magna Explosion. Toutes ces attaques recouvrirent le terrain de lumière et de brume avant d’exploser.
_Est ce que … , commença Chika.
Quand la fumée se dispersa peu à peu, tout le monde chercha leur ennemi du regard mais découvrit que personne ne se trouvait là où ils avaient attaqué.
_On l’a eu ? s’exclama Ikuto avec une certaine réserve.
_Il était inenvisageable de penser pouvoir survivre à une attaque commune d’une telle puissance, déclara Magnamon.
_Bien parlé, Magnamon ! s’écria Masaru.
_Un instant vous deux ! les arrêta Yoshino. Où est le digi-œuf si nous l’avons détruit ?
_C’est vrai, reconnut Chika. Un digimon détruit redevient un œuf.
_Ce n’était peut être pas un digimon, dit Ravemon.
_Tu veux dire qu’on a tué un humain ? s’écria Chika horrifiée.
_Un humain n’a pas de pouvoir comme cela, rappela Yoshino. Un humain peut utiliser de la digisoul mais pas projeter à distance quelqu’un. Il doit le frapper.
_Cela veut dire que notre ennemi n’était ni humain ni digimon, reprit Magnamon. Qu’est que cela signifie ?
Brusquement une charge d’énergie noire frappa violemment Magnamon dans le dos qui tomba au sol. Avant même que chacun puisse voir d’où cela venait, une autre charge plus puissante encore frappa encore le Royal Knight. Celui ci se mit à briller puis redevint un Veemon. Celui ci tomba au sol et tourna la tête vers tout le monde puis s’évanouit.
_Magnamon ! C’est pas vrai ! s’écria Yoshino. C’est le pire !
_D’où venait l’attaque ? demanda Chika en tournant la tête partout.
_Par ici ! cria Garudamon.
Tout le monde leva alors la tête vers Garudamon et le découvrirent en train de poursuivre leur ennemi, cette mystérieuse personne voilée.
_Il a survécu … , dit Masaru stupéfait.
_Il est parvenu à affaiblir un Royal Knight … , ajouta Yoshino.
_Il vole … , continua Ikuto.
_Ce type est invulnérable, aniki, fit Shinegreymon.
_Garudamon, vas y ! cria Chika. Attrape moi ce type encapuchonné et bats le ! Allez !
Depuis le sol, la jeune fille ne cessait d’agiter ses bras pour encourager son partenaire à combattre comme si elle était à un match de catch. Observant leur amie, Masaru, Yoshino et Ikuto avaient les yeux très écarquillés, semblant sortir de leur orbite
_Il a choisi les airs, c’est notre domaine, s’exclama Chika. Utilise tes ailes pour rabbattre le vent vers lui !
Aussitôt Garudamon battit à fond ses ailes et créa un puissant courant d’air qui bloqua l’avancée de son ennemi et le projeta en arrière. Sans hésiter, le digimon le saisit au passage et le serra très fort dans sa patte droite puis le tendit aux autres digimon.
_Génial ! s’écria Masaru. Cette fois, c’est fini ! IKAI !!!
Immédiatement, Shinegreymon, Rosemon et Ravemon balancèrent à nouveau leurs attaques. Cependant le poing de Garudamon fléchit en subissant aussi celless ci et relâcha légérement l’ennemi. Cela suffit à celui ci pour s’échapper quand Miragegaogamon surgit à ce moment et lui donna un bon coup de pied qui la fit tomber au sol avant de lui envoyer son attaque Full Blaster Moon où il perdit son voile pour Lilithmon.
_Miragegaogamon, merci pour ça, dit Ikuto. C’est bon de te revoir !
_Je ne suis pas venu seul, annonça Miragegaomon.
_J’espère ne pas vous avoir trop inquiétés, dit une voix derrière eux.
Surpris, tout le monde se retourna et découvrit Tohma derrière eux leur souriant.
_Tohma ! s’écrièrent Chika et Ikuto.
_Tohma … , murmura Yoshino en terminant mentalement. Tu es revenu … Mina avait raison de croire que tu reviendrai … Pourquoi ne t’avons nous jamais cru, ma chérie ?
_Tohma ! cria Masaru d’un ton très surpris tandis que son poing droit venait de se serrer.
_Master, il faut s’occuper de cet ennemi ! s’exclama Miragegaomon.
_Oui, depêchons ! s’écria Ikuto en revenant dans le combat.
Aussitôt tout le monde se précipita vers Lilithmon tandis qu’ Ikuto et Ravemon arborèrent tous deux un visage horrifié.
_Lilithmon ! crièrent ils ensemble.
_Qui est ce ? demanda Masaru.
_Il se pourrait que ce soit un Seigneur Démon, émit Tohma.
_Tu es médium ? s’étonna Ikuto en fixant son ami.
_Gaomon et moi sommes venus ici depuis le continent Nishi par un temple gardant un digi-œuf d’un Seigneur Démon. Puisque cette bataille que vous menez se passe juste à côté d’un autre temple ayant la même fonction, je suppose qu’elle soit un Seigneur Démon et combattrai pour ramener ses congénères, expliqua Tohma
_Pas perdu son intelligence … , commenta Ikuto.
_Aniki ! cria Shinegreymon.
_Master ! appela Miragegaogamon.
Au moment où les digimon appellaient leurs partenaires, Lilithmon s’entoura d’une puissante aura noire puis disparut.
_Disparu ! Incroyable ! s’exclama Yoshino.
_Au moins, nous savons qui nous combattons, songea Ikuto.
Soudain Masaru se retourna vers Tohma puis s’élança vers son ami et lui décocha un bon coup de poing qui le fit tomber au sol.
_Refais nous ce sale coup encore une fois et je te tue ! s’écria Masaru.
_C’est vraiment bon de te revoir Masaru, dit Tohma en souriant à son ami.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
FlyingHope
membre digi-oeuf
membre digi-oeuf


Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 29
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Sam 19 Jan - 16:06

Cool ^^! La suite!
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Sam 26 Jan - 1:57

Chapitre 7: Réflexions



De retour au DATS, Yoshino avait entrepris, pour le capitaine Satsuma et Kudamon, le récit de la bataille au temple du continent Minami puis Tohma avait enchainé sur ses aventures depuis sa disparition.
Durant le temps des explications, Miki et Megumi avaient aidé leurs amis à se soigner. Assis dans un fauteuil, Masaru pestait encore en regardant son bras gauche bandé. Dans un autre fauteuil, Chika bandait l’aile droite de Piyomon. Ikuto se tenait au sol en train de nettoyer les plaies de Falcomon. Dans un fauteuil plus éloigné, Veemon se reposait encore.
_Ainsi c’est aux Seigneurs Démons que nous avons affaire, dit Kudamon. C’est ennuyeux.
_Nous risquons d’être confrontés à quatre d’entre eux, en comptant Lilithmon, puisque trois digi-œufs ont été pris, ajouta Ikuto.
_Ils ont une telle force … , reprit Kudamon en fixant Veemon. En une attaque, ils sont capables de faire régresser un Royal Knight. C’est vraiment mauvais.
_On a battu Belphemon ! On les détruira aussi ! s’écria Masaru.
_Cela me rappelle une chose, master, s’exclama subitement Gaomon.
_Qu’est que c’est ? demanda Tohma.
_C’est une discussion que j’ai eu il y a un moment avec Omegamon. Celui ci revenait du temple où Kurata a dérobé le digi-œuf de Belphemon et m’a confié que le digi-œuf n’était toujours pas revenu à sa place, révèla Gaomon.
_Quoi ? Cela veut dire qu’il ne reste que deux digi-œufs, comprit Yoshino. C’est le pire !
_Kudamon, il n’y a rien que tu saches sur les Seigneurs Démons ? demanda Satsuma en se tournant vers son partenaire.
_Je ne sais rien, avoua Kudamon. En dehors des faits racontés par les légendes circulant au Digital World, j’ignore tout de cette période comme de ce qui s’est passé avant.
_Tu n’étais peut être pas né, suggèra Raramon.
_Je suis un Royal Knight. Je devais être né puisque les Royal Knights ont été crée dès le commencement du Digital World afin de le protéger, reprit Kudamon.
_Il est possible que tous les Royal Knights n’ont pas crée ensemble, songea Gaomon.
_J’aimerai savoir, soupira Kudamon.
En lui-même, le renard digimon maudit ce sentiment d’impuissance où il était incapable d’apporter des éléments suceptible de les aider. Soudain il sentit un doigt se poser sur son dos et le caresser doucement ainsi. Fermant les yeux, il ressentit ce que son partenaire voulait lui dire, car il savait sans même le voir que c’était lui. Ce n’était pas de sa faute et personne ne lui en voulait. Entre eux, pas besoin de mot pour se comprendre. Leurs sentiments étaient bien plus forts que cela.
_Merci, Satsuma, murmura d’un ton très bas Kudamon en se lovant contre son cou.
_En attendant, Lilithmon semble plus puissante que Belphemon, fit Falcomon. Souvenez quand Shinegreymon est passé au mode Burst … il a régressé dans la seconde qui a suivi.
_J’avais une faiblesse, protesta Agumon qui se retourna, vexé, pour bouder.
_Comment a t-elle pu être battu ? se demanda Yoshino en se grattant le menton.
_On pourrait demander aux autres Royal Knights, proposa Chika. L’un d’eux doit forcément le savoir.
_Non, personne ne le sait, dit faiblement une voix derrière eux.
S’étant redressé dans le fauteuil dans lequel il était installé, Veemon observait l’équipe du DATS, le regard ennuyé.
_Que veux tu dire, Veemon ? demanda Kudamon.
_Je me souviens pas non plus, Kudamon, reprit Veemon. Dans ma mémoire, j’ai l’impression d’avoir un vrai trou noir occultant ce qui s’est passé avant les Seigneurs Démons. C’est comme si ma vie avait commencé après eux.
_Ce n’est pas parce que tu n’as pas de souvenirs que les autres Royal Knights n’en ont pas, objecta Masaru. Nous devons essayer !
_Je m’y suis déjà intérréssé. En dehors de Dukemon et Omegamon, j’ai interrogé tout le monde et personne ne peut se souvenir, révèla Veemon.
_C’est vraiment étrange, avoua Ikuto en se grattant la tête.
_Et si … nous avions été tué au cours de la bataille ? fit subitement Kudamon. En tant que Royal Knights, notre devoir était de protéger le Digital World des Seigneurs Démons.
_Mais pourquoi n’avons nous pas conservé nos souvenirs ? s’étonna Veemon. Je ne trouve pas cela très sensé.
_Parce que vous étiez chacun seul, expliqua Raramon. Pour qu’un digimon se rappelle de ses souvenirs, il a besoin d’avoir un partenaire qui lui permet de retrouver son passé à partir de leurs souvenirs communs.
_Tu essaies de ma convaincre sur l’avantage d’avoir un partenaire ? fit Veemon incrédule.
_Elle a raison, reprit Kudamon. J’ai déjà pu l’observer. Seuls les digimon qui ont un partenaires sont capables de se souvenir de leur passé.
_Qu’importe, ce n’est pas ça qui nous fait avancer, Kudamon, rappela Satsuma. Notre seule priorité doit être de ramener Lilithmon à son état de digi-œuf !
_Ne vous inquietez pas, boss, je m’en occupe ! s’écria Masaru d’un ton prétentieux.
_Il n’a pas du tout changé, commenta Tohma à Yoshino.
_Pour que cet idiot change, il faudrait que tous les habitants des deux mondes prient pendant des années, lui répondit Yoshino amusée.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Ven 1 Fév - 0:54

Chapitre 8: Retour en famille



_Papa ! cria Sumaru.
Masaru venait tout juste d’ouvrir la porte d’entrée de la famille Daimon que son fils lui sauta immédiatement au cou.
_Alors gamin, tu as été sage avec oba-chan ? demanda Masaru en ébourriffant les cheveux de son fils.
_Oba-chan, il nous a préparé des tas de bonnes choses à manger, expliqua Sumaru. Des onigiris, des usayagi, des …
_Et vous avez joué avec quoi ? reprit Masaru.
_Ryo-chan et moi avons joué dans le jardin à faire des combats. Moi, j’étais Agu-nii-chan et lui était Gao-chan. C’était cool ! s’exclama Sumaru.
_Je ne pensais pas que tu avais un fils, dit Tohma derrière Masaru. Félicitations.
_Merci, répondit Masaru en déposant Sumaru au sol.
_Enfin … c’est pas un fils mais son clone, rigola Yoshino. A quatre ans, ce gosse cherche déjà à combattre tous les digimon qu’ils voient.
_Que voulez vous ? Mon fils est un homme ! s’exclama Masaru d’un ton fier.
_C’est surtout un Daimon, murmura Tohma à Yoshino qui ria.
Les trois adultes rentrèrent dans la maison tandis que Sumaru avait déjà couru vers le salon où Ryo était installé au sol devant la télévision à regarder un dessin animé.
_Ryo-chan, ta mère est revenue ! s’écria Sumaru.
_C’est vrai ? fit Ryo avec un large sourire.
S’approchant de son ami, Sumaru lui donna alors un violent coup de poing sur la tête.
_Bien sur ! Un homme ne ment jamais ! s’écria Sumaru.
_Je suis désolé, Sumaru-sama, s’excusa Ryo en courbant la tête.
Excité, Ryo se leva et aperçut sa mère à l’entrée du salon se précipitant vers elle.
_Kaasan ! cria Ryo en se jetant au cou de Yoshino qui s’était accroupie.
_Je suis rentré, mon chéri, dit Yoshino en serrant son fils.
_Kaasan ? qui est ce gamin ? se demanda mentalement Tohma en les observant tous deux.
Baissant la tête, le jeune homme se rappela que cinq années avaient passé durant lesquelles il avait été déclaré légalement mort. Dissimulant une légère moue, il songea que Yoshino était une jeune femme ravissante et il n’y avait rien d’étonnant à …
_Je t’ai même ramené une surprise ! annonça Yoshino d’une voix claironnante.
_Un cadeau ? Tu m’as acheté un cadeau ? C’est quoi ? voulut savoir Ryo.
_Ce n’est pas vraiment cela, dit Yoshino malicieusement.
_Je ne comprends pas, fit Ryo avec une moue.
_Tu sais ce que ta sœur dit toujours et ce à quoi tu reponds en disant qu’elle se trompe car il ne peut pas revenir, reprit Yoshino.
_Papa ? s’exclama Ryo. Mais tu as dit …
_Je … nous nous sommes trompés … , dit Yoshino.
La jeune femme se tourna alors vers Tohma en posant ses mains sur les épaules de son fils.
_Je … Quand tu es parti en Suède, j’ai constaté qu’il y avait une petite graine qu’il s’était installé dans mon ventre … et plusieurs mois après ta disparition, celle ci a donné ce petit garçon, expliqua Yoshino.
_Tu veux dire … c’est mon … fils, bredouilla presque Tohma.
_Tu crois peut être qu’on a retrouvé une de tes mèches pour créer un clone de toi pour que ce mome ait des cheveux aussi blonds que les tiens, un visage comme le tien et la même couleur d’yeux que toi et Mina ? s’exclama Masaru derrière lui.
_Eh bien, on t’a greffé un cerveau, Masaru, fit Tohma en se retournant vers lui, impressionné.
Au même moment, Ryo s’avança lentement vers lui, hésitant.
_Pa … papa ? fit Ryo intimidé.
Voulant se mettre à la portée de l’enfant, le jeune homme s’agenouilla et posa sa main gauche sur l’épaule de son fils puis caressa doucement sa joue droite avec l’autre.
_Je n’aurai jamais pu imaginer …
_Papa, tu ne nous quitteras plus, hein ? demanda Ryo avec des larmes aux yeux.
Spontanément, Tohma passa ses bras autour de la taille du petit garçon et le serra très fort contre lui en déposant un baiser dans ses cheveux.
_Non, je te promets de rester avec vous, répondit Tohma.
_Papa … , murmura Ryo en enfouissant son visage contre son torse.
_Je vais aller chercher Mina, décida Yoshino.
_Elle n’est pas là, révèla Sayuri en arrivant dans le salon.
_Pardon ? A presque vingt heures, ma fille n’est pas ici ? s’exclama Yoshino dont la voix montrait une certaine colère.
_Elle n’est même pas rentrée, dit Sumaru. Elle nous a raccompagné devant la maison, Ryo-chan et moi, puis nous a dit de dire à oba-chan qu’elle dormait chez une amie pour travailler sur un travail scolaire.
_Elle a un téléphone cellulaire, rappela Yoshino d’un ton féroce.
_J’ai appelé, dit Sayuri, mais il est fermé.
_Nous devons appeler toute sa classe ! Je veux savoir où est ma fille ! s’écria Yoshino.
_On va y passer la nuit, s’exclama Raramon ennuyée.
_Je ne veux pas le savoir ! Notre priorité est de retrouver Mina ! Au travail tout le monde et plus vite que ça ! hurla Yoshino.
_Dis Masaru, elle a pris des cours avec le capitaine ou quoi ? fit Tohma en se tournant vers son meilleur ami.
_Aucune idée mais dès que tu lui dis qu’il y a un truc avec ses gosses, elle devient pire qu’une panthère affamée, répondit Masaru. Une fois, elle m’a donné une dizaine de gifles en une minute car j’ai dit que ce n’était pas grave quand Ryo avait eu une indigestion.
Soudain le téléphone de la maison retentit et Masaru, le plus proche, le décrocha.
_Résidence Daimon, fit Masaru.
_Masaru-onichan ? fit la voix de Mina. C’est toi ? C’est vraiment toi ?
_Mina ? s’écria Masaru. Où es tu ? On …
_J’ai eu peur tout à l’heure … est blessé … , le coupa Mina.
_Pourquoi as tu peur ? Tu es blessée ? Qu’est qui s’est passé ? s’écria Masaru.
_Mina ! cria une voix derrière elle.
Brusquement, la communication sembla se couper et le jeune homme n’entendit plus rien du tout dans le combiné.
_Mina ! Mina ! Mina ! Mina ! Mina ! cria Masaru. Shimada !
S’approchant du téléphone, Yoshino prit des mains le combiné de Masaru puis le raccrocha. Ensuite elle décrocha et appuya sur la touche rappel. Rapidement, elle entendit une tonalité puis un message enregistré sur un répondeur.
_Elle est à la maison, s’écria Yoshino. En avant, les garçons !
_Je te jure … c’est quand elle s’inquiète qu’elle est donne le meilleur d’elle-même. Elle est vraiment … , fit Masaru en se grattant la tête.
_Les femmes sont des créatures mystérieuses et incompréhensibles. Nous pouvons nous entendre avec elles mais pas les comprendre, songea Tohma.
_Tu dois avoir raison, approuva Masaru.
_Vous comptez rester là vous deux ? leur cria Yoshino, déjà sur le seul de la porte avec Raramon, Agumon et Gaomon.
_Non, madame ! s’écrièrent ils ensemble.


Pendant ce temps, Mina était agenouillée dans sa chambre et soignait Tokomon, encore inconscient, le corps couvert de blessures, puis le reposa sur un coussin.
_Tu m’en veux ? demanda Mina.
_Je t’ai dit que je voulais impliquer personne, rappela Dorumon.
_C’est devenu trop sérieux, fit Mina. Si nous continuons, d’autres personnes seront blessées. Des gens qui n’ont rien à voir avec nous.
_Je ne veux pas, protesta Dorumon.
_Tu veux que d’autres personnes souffrent comme Tokomon ? demanda Mina en se levant. C’est vraiment égoïste !
Dorumon détourna un instant la tête puis regarda longuement Tokomon sur son coussin et finit par la baisser.
_Je n’aurai pas du l’emmené, murmura Dorumon.
Il poussa un long soupir.
_Je n’aurai pas du rester ici, ajouta Dorumon.
_Dorumon … , commença Mina.
_J’aurai du rester au Digital World et mourir là bas. De toute manière, tout le monde veut ma mort, reprit Dorumon.
_Dorumon ! cria Mina.
La petite fille se jeta au cou du digimon, le visage ruissellant de larmes.
_Je veux rester avec toi, Dorumon ! Tout le monde peut vivre et personne ne peut décider si tu mérites de mourir ou non ! Ne pars pas ! Je veux être avec toi ! s’écria Mina.
_Mina … , murmura Dorumon. Je veux … aussi être avec toi … toujours …
En même temps, l’enfant et le digimon s’étaient serrés très fort puis tous deux liberèrent leur digisoul, bleue, puis Dorumon évolua en Dorugamon.
_Tu as évolué ? s’écria Mina surprise.
_Partons, Mina. Puisque je vole, nous pouvons aller n’importe où et nous serons toujours tous les deux, dit Dorugamon.
_Ma famille va s’inquiéter, fit Mina en baissant la tête.
_Si tu me présentait à ta mère, elle ne serait pas inquiète de te savoir avec un digimon qui est la cible constante d’attaque ? demanda Dorugamon.
_C’est vrai … elle n’apprécierait pas, songea Mina tristement.
_Nous n’avons pas d’autre moyen d’être ensemble, déplora Dorugamon, mais je comprends que tu veuilles rester ici alors …
_Non ! cria Mina en courant vers Dorugamon. Je ne peux supporter de rester ici sans toi. Je viens avec toi.
_Mina …, murmura Dorugamon.


Durant ce temps, la voiture de Yoshino fonçait à travers la ville, brûlant tous les feux tricolores et les stops rencontrés, quand ils arrivèrent devant la maison où un morceau du mur s’écroula pour laisser sortir Dorugamon.
_Qu’est que c’est ? demanda Masaru stupéfait.
_Mina !!! cria Tohma.


oba-chan: du mot obasan pour désigner une femme d'un certain âge. toutefois ici il désigne plutôt la grand-mère de sumaru, Sayuri. Le garçon utilise le prefixe chan montrant son affection.
kaasan: maman en japonais
oni-chan: grand frère. toutefois il est courant au Japon d'utiliser ce terme pour une personne qui a juste une dizaine d'années de plus que soi.
shimada: merde en japonais

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Mar 5 Fév - 14:26

Chapitre 9: Bataille des génies: père vs fille



_Je ne détecte aucun signal de digimon, déclara Miki.
_C’est le même pour moi, ajouta Megumi.
_Nous ne sommes pas fous ! Nous avons vu ce digimon ! s’écria Tohma.
_Avez vous essayé de localiser un signal depuis notre maison ? demanda Yoshino.
_C’est de là nous sommes parties ! répliqua Megumi furieusement.
_C’est étrange, Satsuma, dit Kudamon. Le signal d’un digimon apparaissant au monde humain est immédiatement détecté. Dès l’apparition de ce digimon vu par Masaru et les autres, nous aurions du être capables de recevoir son signal.
_Et si nos machines avaient été hacké ? suggèra Chika. Un système informatique peut être craqué par beaucoup de pirates.
_Je ne pense pas cela soit possible, dit Satsuma. Pour pénétrer sur le serveur du DATS, il faur percer de nombreuses lignes de défenses requierant l’utilisation d’une bonne centaine de mots de passe.
_Quoi ? Qui retient tout ça ? s’écria Masaru stupéfait.
_Kudamon et moi, répondit calmement Satsuma.
_Vous êtes vraiment humain, boss ? demanda Masaru, les yeux écarquillés.
_Vois tu, Masaru, à la différence de ton père et toi, je sais utiliser correctemment mon cerveau ainsi que ma mémoire, répliqua Satsuma gardant parfaitement son ton calme.
Ayant beaucoup de respect pour son capitaine, le jeune homme ne répliqua rien mais les grognements étouffés qu’il poussa en disait long sur ses pensées actuelles ce qui arracha un sourire à Satsuma.
_En présence du professeur Daimon ou parlant de lui, tu ressembles vraiment à un gamin, Satsuma, lui murmura Kudamon désapprobateur.
_As tu déjà vu un gosse sortir une telle réplique ? demanda Satsuma sur le même ton.
N’ayant même pas envie de répliquer, Kudamon se contenta de soupirer puis reporta son attention sur les différents écrans.
_Il n’y a vraiment aucun signal de digimon en ville, reprit Miki.
_Le dernier apparu remonte déjà à deux ou trois semaines, ajouta Megumi.
_Ce n’est pas possible ! Tout digimon est toujours détecté ! rugit Tohma.
_Nous ne savons même ce que c’est, songea Yoshino. Je me souviens qu’il avait de larges ailes et était noir ou bleu.
_Bleu foncé, précisa Masaru. Il ressemblait à un dragon.
_A quoi cela nous avance t-il ? La seule chose qui importe est que Mina est en danger et nous ne savons pas où elle est ! s’exclama Tohma.
_Ne t’énerves pas, reprit Yoshino. Nous savons mais nous avons justement besoin de nous rappeller comment était ce digimon pour l’identifier. Si nous l’identifions, nbous pourrons peut être retrouver le signal.
_Tu sais combien de digimon sont enregistrés dans la base de données du DATS ? fit Tohma. 653 … tu crois que nous pouvons tous les vérifier ?
_653, c’était avant, soupira Yoshino. La base de données a été remise à jour et en compte 986. Je sais …. C’est le pire !
_Malheureusement nous devons faire ces vérifications, master. En l’absence d’un signal nous permettant de le localiser, c’est notre unique moyen, intervint Gaomon.
_Gaomon … , murmura Tohma.
Le jeune homme se tourna vers son partenaire, le regard sérieux, puis hocha la tête.
_Tu as raison, commençons, décida Tohma.
_Gaomon est le seul qu’il écoute ? Nous, on pue, c’est ça ? fit Raramon en colère.
_Ils ont passé cinq ans ensemble et leur survie a été du à leur sens de la coopération et d’équipe. C’est naturel pour eux de s’écouter sans douter, songea Yoshino en prenant sa partenaire dans ses bras.
_Oui, c’était la même chose pour Agumon et moi quand nous sommes revenus, ajouta Masaru. J’avais du mal à croire les autres, Agumon aussi, mais l’autre était là pour indiquer qu’ils avaient raison.
Soudain la porte s’ouvrit par laquelle entra Sayuri suivi de Ryo et Sumaru.
_Chouette endroit, songea Sumaru en s’avançant vers un ordinateur. C’est quoi ça ?
_Un objet dont tu dois te tenir éloigné, lui répliqua Tohma. Je connais les risques de tenir un ordinateur près d’un Daimon.
_Kaasan, qu’est que tu fais là ? s’étonna Masaru. Je t’ai dit …
_Je sais … , le coupa Sayuri, mais au moment de faire les devoirs, Ryo-chan s’est rendu compte qu’il n’avait pas son matériel de dessin. Ainsi nous sommes allés le chercher quand à la maison, Sumaru et lui ont découvert …
_Lui ! s’écria Ryo en tenant Tokomon. Il est trop mignon, hein ?
_Un autre digimon ? s’étonna Kudamon. Pourquoi nous n’avons rien constaté ?
_Je crois que nous avons vraiment un sérieux bug, songea Satsuma.
_Mais il est inquiet. Il n’arrête pas de réclamer son frère, ajouta Ryo en baissant la tête.
_Doru-nii-chan … Mina-nee-chan … où sont ils partis ? fit Tokomon.
_Mina-nee-chan ? répètèrent ensemble Yoshino et Tohma.
_C’est bien cette gamine là ? fit Masaru en montrant une photo à Tokomon.
_Oui, c’est Mina-nee-chan, s’exclama joyeusement Tokomon. Savez vous où elle est ? Elle s’entend vraiment bien avec Doru-nii-chan donc elle doit être avec lui.
_Cela veut dire que Mina est impliquée avec ce digimon depuis plusieurs jours, comprit Yoshino. Ca explique pourquoi elle passe tout son temps dehors.
_Doru-nii-chan … , répèta Veemon dans un fauteuil proche, cela me rappelle Dorumon.
_Dorumon ? fut Kudamon surpris. Kurosaki, Shirokawa, faites une recherche !
Aussitôt les deux femmes lancèrent la recherche puis un dossier sur le digimon se matérialisa sur les écrans.
_Doru-nii-chan ! s’écria Tokomon en fixant l’image d’un écran.
_A t-il une évolution connue ? demanda Satsuma.
_Exacte, répondit Miki. Niveau adulte: Dorugamon.
En même temps, la jeune femme chargea les données sur Dorugamon.
_C’est lui ! C’est le digimon que nous avons vu ! s’écria Yoshino.
_Comme c’est étrange de penser qu’il existe, songea Veemon. Dorumon est sensé être un digimon rare. J’ai toujours cru qu’il était une légende.
_A présent, trouvez moi le signal de ce digimon ! ordonna Satsuma.
_C’est impossible, capitaine, révèla Megumi.
_Le signal de Dorumon n’est recensé ni dans notre monde ni au Digital World. Il semble avoir disparu, reprit Miki.
_Mina … , murmura Yoshino.
_Qu’est que tu dis, Yoshino ? fit Masaru en se tournant vers elle.
_C’est Mina … elle a infiltré les données du DATS et a reprogrammé le système de manière que Dorumon et Tokomon ne soient pas découverts, expliqua Yoshino.
_Impossible ! Une enfant de sept ans ne peut pas faire ça ! s’exclama Tohma.
_Ce n’est pas n’importe quelle enfant. C’est ta fille, Tohma, rappela Yoshino.
_Que veux tu dire ? demanda Tohma en fronçant les sourcils.
_Tu es un génie, master, et si je comprends bien ce que veut dire miss Yoshino, je pense que ta fille a hérité de tes capacités intellectuelles, expliqua Gaomon.
_Quoi ? s’écria Tohma.
_Pourquoi les hommes sont si nuls en psychologie, Yoshino ? demanda Raramon.
_Car ceux sont des hommes, rigola Yoshino.
_Que pouvons nous faire alors ? s’exclama Tohma. Si le signal n’existe plus, c’est …
Soudain le jeune homme se prit un magnifique et puissant coup de poing quile fit basculer au sol puis vit Masaru au-dessus de lui.
_C’est ta fille, Tohma ! C’est à toi de la retrouver ! Tu es le seul assez intelligent pour briser cette défense et localiser ce digimon ! Trouve les ! Trouve ta fille ! s’écria Masaru.
_Masaru .. , fit Tohma en se redressant. Je ne peux pas affronter ma propre fille …
Il se reprit immédiatement un autre coup de poing qui le reétendit au sol.
_Est ce que tu es un homme ? Tu dois la trouver ! Ta fille a besoin de toi ! tu vas l’abandonner en la laissant se débrouiller seule ? répliqua Masaru.
_Masaru … , murmura Tohma.
Un faible sourire passa sur les lèvres du jeune homme et songea que son meilleur ami ne changerait jamais. Il commença à se relever quand Masaru lui tendit la main et l’aida à se remettre debout.
_Soit ! Je vais reprogrammer la base de données du DATS ! annonça Tohma.
Ainsi le génie s’installa devant l’un des ordinateurs et durant des heures et des heures, il récrivit toutes sortes de programmes quand il arriva presque au but. Il allait charger un dossier important quand l’ordinateur se coupa.
_Qu’est que c’est ? Tu as réussi ? demanda Yoshino.
_Non, vraiment pas … , fit Tohma abasourdi. J’étais proche de réussir … quand tout s’et coupé .. je crois qu’elle surveille notre réseau et ayant constaté ma reprogrammation, elle s’est depêchée d’infiltrer mon ordinateur et l’éteindre.
Le jeune homme resta quelques minutes à observer l’écran noir.
_Elle m’a battu … elle m’a pris de vitesse … elle a …
_Tohma ! s’exclama Yoshino derrière lui.
_Yoshino-san …
_Dans ce cas de figure, il n’existe que deux hypothèses: la première où tu rallumes cet ordinateur et continue à lutter ou tu restes devant lui à te lamenter de cette défaite !
_Elle est plus forte et intelligente que moi … , dit Tohma en baissant la tête et évitant de regarder la jeune femme.
_Je vois … , constata Yoshino d’un ton sévère.
Détournant la tête, la jeune femme fit quelques pas pour s’éloigner.
_Je croyais être amoureuse d’un homme courageux, toujours prêt à lutter et à prendre des risques … on dirait que je me suis trompée …
_Yoshino-san, s’exclama Tohma d’une voix plus forte.
Au même instant, ses poings se serrèrent.
_Tu te trompes car je n’ai pas fini ! Je vais te montrer que je peux vaincre cette gamine, qu’importe son intelligence, qu’importe qu’elle soit ma fille ! décréta Tohma.
Aussitôt le jeune homme appuya sur le bouton démarrant l’ordinateur.
_Nous verrons bien … , dit Yoshino en gardant un ton toujours sévère.
_Yoshino, tu devrais être plus calme, conseilla Masaru. Ce n’est pas facile pour toi, mais pour lui non plus. Il revient après cinq ans et doit affronter ça !
_C’est une leçon apprise grâce à Mina, expliqua Yoshino avec un sourire. Un génie est doué d’une extrême sensibilité lui faisant prendre les échecs et les reflexions très à cœur. En lui parlant si durement, j’ai réveillé son égo si bien qu’il ne devrait pas abandonner avant d’être arrivé à la fin.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Lun 11 Fév - 21:55

Chapitre 10 : Adieu, Dorumon !


A plusieurs dizaine de kilomètres de Tokyo, dans les bois, Dorugamon se reposait dans une clairière. Adossée contre lui, Mina utilisait son ordinateur portable, héritage de son père qu’elle avait découvert dans un carton à trois ans, et s’en servait pour maintenir le brouillage sur le signal de Dorugamon afin de ne pas être repéré.
_Pourquoi tu utilises sans cesse cet objet ? demanda Dorugamon.
_C’est un ordinateur, répondit Mina. Quand tu maitrises complètement le concept, tu peux faire ce que tu veux.
La petite fille marqua une courte pause le temps d’appuyer sur plusieurs touches puis tourna la tête vers son ami digimon.
_Mais je suis incapable d’utiliser mon don pour faire quelque chose de contraire à mes principes. Je ne pourrais jamais faire du mal à quelqu’un, reprit Mina.
_Tu es vraiment une gentille personne, Mina, murmura Dorugamon.
_Toi aussi, Dorugamon, dit Mina en se blotissant contre le digimon.


Pendant ce temps, au DATS, la nuit était tombée depuis plusieurs heures. En dehors de Miki, Megumi et les Pawnchessmon qui surveillaient les deux mondes, le capitaine Satsuma, comme toujours insensible à la fatigue, tout le monde avait sombré dans le sommeil. Chacun sur un fauteuil, Masaru, Yoshino avec Raramon sur ses genoux, Chika, Ikuto et Veemon dormaient profondément. Au sol, Agumon, Gaomon, Falcomon et Piyomon somnolaient les uns contre les autres. Même Kudamon dormait, la tête et la queue pendant le long du cou de son partenaire.
Pendant ce temps, Tohma continuait son ouvrage dans le but de reprogrammer la base de données du DATS. Certes, il progressait mais dès qu’il parvenait à briser une défense d’un côté, une autre était renforcée.
_Si j’avais su qu’un jour, j’aurai à affronter une gamine de sept ans, qui plus est ma propre fille, j’aurai ri à celui qui me l’aurai dit, songea Tohma.


A un moment proche de l’aube, Mina dormait contre Dorugamon quand un troupeau de Grizzmon sortit brusquement de buissons touffus et chargea vers eux.
Réveillés en sursaut, Mina se redressa et Dorugamon se tint en position d’attaque.
_Nous sommes attaqués, constata Dorugamon.
_Fuyons ! s’écria Mina.
La petite fille s’apprêta à monter sur le digimon quand l’un des Grizzmon arriva derrière elle puis leva la patte la touchant à la joue. Celle ci saigna puis il l’envoya au sol au milieu de plusieurs d’entre eux.
_Mina ! cria Dorugamon.
Tournant la tête vers la petite humaine, Dorugamon s’aperçut que celle ci semblait s’être assommée en tombant sur le sol et ne pouvait donc pas se défendre.
_Mina ! Mina ! cria Dorugamon. Je dois protéger Mina ! Mina !
En même temps, le corps du digimon se couvrit de digisoul bleue et il se mit à évoluer en Dorugremon. Celui ci bondit au milieu des digimon, utilisant au passage ses lames pour les trancher en deux avant de sauter pour se placer au-dessus de la petite fille afin de la protéger avec son corps.
Ensuite il lança son attaque Métal Météores qui explosa partout détruisant chaque Grizzmon.
_Mina … , murmura Dorugremon en se penchant sur la fillette. Pourquoi ceux que j’aime souffrent ? Pourquoi ? D’abord Tokomon puis Mina … Pourquoi ?


Une heure plus tard, au DATS, tout le monde s’était réveillé, en dehors de Masaru mais personne n’était pressé pour cela, et observait Tohma.
_C’est étrange … Cela fait plusieurs heures que je n’ai pas essuyé une nouvelle manœuvre visant à m’empêcher ma reprogrammation, dit Tohma.
_Tu te plains que c’est trop facile ? fit Ikuto surpris.
_Si je n’ai plus de contre-attaque, cela veut dire que Mina a lâché son ordinateur ou ne peut plus l’utiliser, expliqua Tohma. A t-elle été blessé ? Mina …
_Je suis sure qu’elle va bien, assura Yoshino. Après tout, nous savons qu’elle est devenue amie avec le digimon qui est avec elle donc je suis sure qu’il la protège.
_Eh bien, celui là, il va se prendre mon poing dans sa figure quand je l’aurai en face de moi pour avoir enlevé ma fille, reprit Tohma.
_Excuse moi, Tohma, mais c’est pas moi qui est sensé dire ça ? fit Masaru interloqué.


Pendant ce temps, Dorugremon se tenait juste à coté de Mina, étendue sur le sol, les bras le long du corps. Celle ci commença alors à reprendre connaissance.
_Je me sens fatiguée …
_Mina … , murmura Dorugremon.
En entendant son nom, la fillette tourna la tête et aperçut le digimon. elle tressaillit un peu, plus par surprise qu’une réelle peur.
_Tu es … Dorugamon ? fit Mina.
_Je suis Dorugremon maintenant, révèla Dorugremon. Quand tu étais en danger, j’ai évolué.
_Merci, Dorugremon, dit Mina avec un sourire.
_Je suis vraiment désolé, avoua Dorugremon.
_De quoi parles tu ? demanda Mina en se redressant.
_Si tu es blessée, c’est de ma faute. Tu le sais que c’est après moi que les digimon en ont, rappela Dorugremon. Une si gentille petite fille mériterait d’être avec sa famille.
_Non ! Je ne regrette pas d’être ici ! Je me fiche même d’être dans cet état ! s’écria Mina. Je veux vraiment être avec toi ! Je veux rester avec toi pour toujours !
_Mina … , murmura Dorugremon.
_Ne connais tu donc aucun endroit où nous pourrions être en sécurité ? demanda Mina.
Dorugremon tourna la tête et fixa longuement l’horyzon avant de prendre la parole.
_Je connais un endroit où tu seras en sécurité, déclara Dorugremon.
_Dans ce cas, allons y ! Je suis prête ! s’écria Mina en montant sur le dos du digimon.


_Je l’ai ! cria Tohma.
Aussitôt tout le monde se précipita autour du jeune homme qui fixait des yeux la progression d’un signal.
_C’est bien lui, affirma Tohma. Le digimon que nous avons vu …
_Dans ce cas, allons y ! s’écria Masaru.
_Il y a quelque chose d’étrange, songea Ikuto en regardant l’écran.
_Que veux tu dire ? demanda Falcomon.
_Regardez vers où se dirige Dorugamon, dit Ikuto.
_Il se rapproche du DATS ! s’exclama Chika.
_C’est possible que ce soit un hasard, dit Satsuma. Nous avons vu souvent des digimon s’approcher d’ici puis repartir. Les digimon n’ont pas de carte de la ville pour s’orienter.
_Moi, j’aimerai une carte m’indiquant où sont des œufs sur le plat, s’exclama Agumon.
_De toute manière, retrouvons le tout de suite ! s’exclama Yoshino.
_Un instant, comment ferons nous quand on sera face à lui ? demanda Masaru.
_C’est toi qui nous demande ça ? s’étonna Tohma en fixant son ami. On l’attaque comme n’importe quel autre digimon !
_Oui, approuva Yoshino d’un hochement de tête.
_Vous avez oublié deux détails, fit Masaru en croisant les bras contre la poitrine. D’abord Mina doit être avec lui et une attaque pourrait la toucher. Ensuite elle doit certainement apprécier celui ci comme nous aimons nos partenaires. Si nous le blessons, elle sera furieuse.
_Je n’avais pas pensé à cela, réalisa Tohma en pâlissant un peu.
_Tu as vraiment changé, Masaru, fit Yoshino impressionnée.
_Pas tant que ça ! A la maison, il était toujours aussi stupide, intervint Chika. Il fallait le voir à la maison quand …
_LA FERME ! cria Masaru.
_Masaru et Yoshino, vous irez, décida Satsuma. Tohma, tu resteras ici pour surveiller le signal et les diriger. Il n’est pas exclu que Mina retente de le brouiller.
_Pardon ? Je veux y aller ! Je veux y aller ! Je veux y aller ! s’écria Ikuto.
_Ikuto, nous avons une autre priorité aussi, rappela vivement Satsuma. Si Lilithmon ou de ses alliés attaque, tu dois te tenir prêt avec Chika à partir au Digital World pour soutenir les Royal Knights dans cette nouvelle bataille !
_Ah oui ! C’est vrai ! s’exclama Ikuto. Pourvu qu’il y ait une attaque là bas alors !
_Le but serait plutôt qu’il n’y en ait pas, soupira Chika.


_Dorugamon, pourquoi survolons nous la ville ? demanda Mina.
_C’est plus court … , répondit Dorugamon.
_Je vois, dit Mina en caressant sa fourrure.
_Mina … je suis en train de trahir ta confiance … tu pourrais ne jamais me pardonner … mais je ne peux pas continuer ainsi … je refuse d’être avec toi si cela signifie que tu es exposée au danger et blessée, songea mentalement Dorugamon. Pardonne moi … pardonne moi …
Brusquement, le digimon descendit en piqué et s’arrêta au milieu de la place où était bâti le DATS puis avec sa queue, il déposa Mina sur le sol.
_Que fais tu ? C’est le DATS ! Ce n’est pas une cachette.
_C’est ici que tu seras en sécurité, dit Dorugamon.
_Dorugamon, que veux tu dire ? s’écria Mina.
_Tu ne mérites pas de partager ma vie, Mina, rentre là dedans et retrouve ta famille. Ensuite oublie moi, méprise moi … tout ce que tu veux … , fit Dorugamon.
Détournant la tête pour ne pas voir la fillette dont les yeux commencèrent à se remplir de larmes, Dorugamon déploya ses ailes et commença à s’envoler.
_DORUGAMON ! cria Mina.
_Adieu, Mina … , murmura Dorugamon en regardant la petite fille en bas.
Au même moment, un portail digital, non ornementé, s’ouvrit dans lequel entra le digimon puis se referma derrière lui.
_DORUGAMON !!!! hurla Mina, tombée à genoux, en sanglots.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Lun 11 Fév - 22:03

Chapitre 11: Frère et soeur



Posé sur la tête du petit Ryo, Tokomon observait le garçon taper son pied contre un ballon de football en marchant dans les coulors du DATS.
_Tu vas où est Doru-nii-chan ? demanda Tokomon.
_Je ne sais pas où il est, ni Mina-onee-chan, avoua Ryo, mais je ne peux pas attendre à ne rien faire là bas.
_Tu vas les chercher ? fit Tokomon.
_T’es pas bien, toi ? s’exclama Ryo. Si je pars comme ça au moment Mina a disparu de la même manière, je suis sur de me retrouver en pension jusqu’à ma majorité !
_C’est quoi une pension ? voulut savoir Tokomon.
_C’est comme une école, sauf que tu y restes tout le temps. Tu dors même là bas et tu dois faire toujours des devoirs, expliqua Ryo.
_C’est quoi l’école ? demanda Tokomon.
_Tu connais pas ? s’étonna Ryo avant de pousser un soupir. T’as trop de la chance !
_C’est quoi ? insista Tokomon.
_L’école est un truc construit par les adultes pour emprisonner les enfants et les obliger à étudier un tas de trucs ennuyeux, expliqua Ryo. Si il n’y avait pas l’école, je préfererai jouer au parc avec Sumaru et Mina-onee-chan ou rester à la maison jouer à la console.
_Pourquoi les adultes sont si méchants ? s’indigna Tokomon.
_Parce qu’ils regrettent de ne plus être des enfants, répondit Ryo. C’est pour cela que moi, j’ai décidé de ne pas trop grandir.
_Pourquoi ? fit Tokomon.
_Comme ça, je pourrais rester toujours enfant. Je pourrais toujours jouer et on sera toujours gentil avec moi, expliqua Ryo.
_Oh, c’est une bonne idée ! Moi aussi, je veux rester enfant ! s’exclama Tokomon.
En même temps, Ryo donna un bon coup de pied dans son ballon qui roula jusqu’au bout du couloir. Le garçon s’empressa de courir pour le récupérer puis posa son pied dessus. Il regarda alors de l’autre côté et constata qu’il était à côté de l’entrée du DATS.
_Dis, à quoi tu joues ? demanda Tokomon.
_Je ne joue pas, je n’entraine au foot, s’exclama Ryo.
_Pourquoi ? fit Tokomon.
_L’année prochaine, je vais rentrer en primaire. Mina-onee-chan y brille depuis déjà deux ans. Pour tout le monde, je suis déjà Norstein Ryo, le petit frère de la génie Norstein Mina. On s’attend déjà que mes résultats soient brillants … mais moi je n’ai pas appris à lire des hiraganas à trois ans, ni à déchiffrer des kanjis à cinq ! Je ne comprends rien aux ordinateurs sauf si c’est pour jouer aux jeux vidéos ! Je … je …
Le petit garçon s’arrêta un instant et baissa la tête, tristement.
_Je suis vraiment un nul … , avoua Ryo. Mon père et ma sœur sont des génies et moi je suis … normal … peut être même moins …
_Quel est le rapport avec le foot ? s’étonna Tokomon.
_Si je suis vraiment très bon, je pourrais rentrer dans l’équipe de l’école. Je dois être vraiment être bon, excellent. C’est ma seule chance, répondit Ryo.
_Ta seule chance pour quoi ? fit Tokomon ne comprenant pas.
_D’exister ! De montrer que je suis bon en quelque chose ! s’exclama Ryo. Si je ne peux pas être le meilleur en classe, je serai le meilleur sur le terrain de sport !
_Les humains sont si compliqués, soupira Tokomon dont l’esprit était tout embrouillé.
_Allons s’entrainer maintenant, décida fermement Ryo.
Le petit garçon poussa la porte et se retrouva à l’air libre en haut de l’escalier quand il aperçut quelqu’un agenouillé sur le sol de la place et pleurer.
Incapable de voir une personne pleurer, Ryo laissa là son ballon et courut vers elle. Il fut à peine arrivé près d’elle qu’il la reconnut.
_Mina-nee-chan ! cria Ryo.
_Alors Doru-nii-chan doit être là ! s’exclama Tokomon.
_Tokomon, vas chercher mon père et les autres, dit Ryo. Je vais m’occuper de lui parler.
_OK, répondit Tokomon.
Bondissant jusqu’au sol, le petit digimon se mit à courir vite qu’une telle rapidité étonna le petit garçon. Ensuite celui ci s’avança et posa sa main sur l’épaule de sa sœur.
_Onee-chan ? dit Ryo.
_Fiche moi la paix, Ryo! lança Mina.
_Pourquoi tu pleures ? Je n’aime pas te voir pleurer, dit Ryo.
_Ce n’est pas vrai ! Tu passes ton temps à m’ennuyer ! protesta Mina.
_Hey, les petits frères servent à ça, non ? Ennuyer leur grande sœur doit être leur mission première mais quand leur grande sœur ne va bien, c’est à eux de s’en occuper pour qu’elle aille mieux, expliqua Ryo.
le petit garçon s’arrêta un instant puis se rapprocha de sa sœur.
_Même si je ne le dis jamais, je t’aime, onee-chan, avoua Ryo.
_Pousse ta main de là ! Tu me salis ! cria Mina.
_Onee-chan ! cria Ryo dont les yeux se mirent à pleurer.


Pendant ce temps, Tokomon courut à travers les couloirs du DATS et atteignit la salle de contrôle où il sauta sur le bureau de Satsuma pour se faire remarquer.
_J’ai trouvé ! cria Tokomon.
_C’est bien, Tokomon, dit Kudamon, la tête tournée vers les écrans.
_J’ai trouvé ! répèta Tokomon un peu plus impatient.
_Tu es un bon garçon, continua Kudamon. A présent, laisses nous travailler.
_Mais j’ai trouvé ! insista Tokomon.
_Tokomon, nous sommes en plein travail ! s’exclama Kudamon en se tournant vers lui. Vas voir Ryo et Sumaru et jouez sans nous déranger ! Ca suffit les bêtises !
_Si vous le prenez ainsi, déclara Tokomon, je vais rejoindre Ryo et tous les deux, on partira avec Doru-nii-chan et Mina-nee-chan !
_QUOI ? cria Tohma en se levant de son siège, situé à l’autre bout de la pièce.
Aussitôt le jeune homme courut vers le petit digimon et le maintint dans ses bras pour le retenir afin qu’il ne parte pas.
_Tu sais où ils sont ? demanda Tohma.
_Peut être … , répondit Tokomon.
_Dis nous ce que tu sais, ordonna Tohma.
_Non, non ! Je ne fais que des bêtises ! Tokomon ne fait que des bêtises ! Tokomon ne fait que des bêtises ! Tokomon ne fait que des bêtises ! chantonna Tokomon.
_Bravo, Kudamon, dit Satsuma d’un ton désapprobateur.
_Tu crois que je le savais ? Je te rappelle que si je ne l’avais, ça aurait été toi et si cela avait été toi, ce petit se serait changé en digi-œuf rien qu’au son de ta voix ! se défendit Kudamon.
_On dirait qu’il y a de l’eau sur le feu dans la meilleure équipe, commenta Veemon amusé.
_LA FERME ! crièrent ensemble Satsuma et Kudamon en se tournant vers Veemon.
_Ils … ils se réconcilient vite … , bredouilla Veemon en tombant de son fauteuil.
_Tokomon, dis moi où ils sont ! s’écria Tohma.
_Non ! répondit Tokomon.
Furieux, Tohma enrageait lorsque Chika s’approcha de lui puis prit Tokomon pour le carresser doucement.
_Je te présente nos excuses, de la part de Kudamon et Tohma, mais nous sommes inquiets. Tokomon, si tu peux aider, tu dois le faire, dit Chika.
_Tu es gentille alors je vais vous montrer, décida Tokomon.
_Tu vois, Tohma, il faut être gentil avec un petit, expliqua Chika.
_Quand tu auras un gosse, on verra comment tu seras, d’accord ? fit Tohma.


Pendant ce temps, Ryo continuait à essayer de consoler sa grande sœur mais Mina se contentait de lui lancer des répliques dont le taux d’aggressivité était plus ou moins élèvé. Soudain Tohma apparut avec Chika et Tokomon puis s’agenouilla près de Mina.
_Princesse … , murmura Tohma.
En même temps, il passa ses bras autour d’elle.
_Laisse moi, Ryo … , bougonna Mina.
_C’est moi, princesse, dit Tohma.
_LAISSE MOI ! JE VEUX ETRE SEULE ! cria Mina.
_Princesse … , murmura Tohma. Pourquoi cela doit se passer ainsi ? Ma princesse …

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Lun 11 Fév - 22:38

chapitre 11: Mauvaises nouvelles du Digital World


Peu après avoir retrouvé Mina, le capitaine Satsuma avait rappelé Masaru et Yoshino en ajoutant que Dorugamon était retourné au Digital World.
_Où est Mina ? demanda Yoshino soucieuse en entrant.
_Elle s’est enfermée dans une chambre du DATS .. , répondit Tohma maussade dans un fauteuil. Elle veut être seule …
_Mina … , soupira Yoshino en baissant la tête.
_Je me demande pourquoi Dorugamon est parti, songea Masaru. Elle n’a rien laissé entendre ? Pas un seul mot dessus ?
_Non, elle s’est refermée plus durement et fermement qu’une huitre que Yushima-san aurait pêché, répondit Ikuto.
_Je crois qu’ Ikuto imite ton style et celui du professeur Daimon, murmura Kudamon à l’oreille de Satsuma qui lui répondit par un léger frolement de doigt sur son dos.
_Ce qui m’ennuie dans cette affaire, c’est pourquoi des digimon attaquent toujours ce digimon, dit subitement Satsuma, les sourcils froncés. Il n’est pas ordinaire qu’un digimon soit tant attaqué.
_D’après les dires de Tokomon, il a toujours été attaqué depuis sa naissance. Peu importe où il allait, un digimon le retrouvait toujours, ajouta Raramon.
_C’est ce détail qui nous ennuie, Satsuma et moi, fit Kudamon. Ordinairement, un bébé n’est jamais attaqué. Il faut s’être fait des ennemis pour être tant poursuivi et je ne vois comment une personne aurait autant d’ennemi juste par le fait de naitre.
_C’est vrai. Theoriquement, un digimon sortant d’un digi-œuf ne sait rien du tout, et si il a eu une autre vie avant, il est sensé avoir tout oublié, approuva Veemon. Je ne comprends pas non plus pourquoi nous n’avons jamais constaté cela. Les Royal Knights sont sensés porter assistance à tous les digimon en danger.
_Il y a une chose que j’ai remarqué aussi, intervint Gaomon. Il n’a pas d’aura.
_Que veux tu dire, Gaomon ? demanda Tohma.
_Un digimon émet une certaine aura ce qui nous permet de sentir quand un autre digimon approche de nous, expliqua Gaomon. Cependant je n’ai absolument rien senti.
_Tu es sur de ça ? Moi, je n’ai jamais senti de truc pareil ! s’exclama Agumon.
_Tous les digimon peuvent le sentir, répliqua Falcomon d’un ton sévère.
_Cela ne m’étonne pas d’ Agumon. Son cerveau doit être si petit qu’il ne peut se concentrer que sur peu de choses donc utilise uniquement ses sens primaires, dit Gaomon.
_En attendant, je pense qu’il faut le retrouver, décida Kudamon.
_En plus, cela rendra Mina joyeuse à nouveau, approuva Raramon.
Soudain le Digital Dive se mit à fonctionner tout seul et s’illumina avant de s’ouvrir pour laisser tomber au sol Suguru, un Kotemon et un Elecmon. Les deux digimon étaient évanouis tandis que le corps de l’humain semblait n’être fait que de plaies d’où s’écoulaient de nombreux ruisselets de sang.
En apercevant son ami dans cet état, Satsuma s’avança vers lui et l’aida à se lever. Ne cherchant même pas à protester, celui ci s’appuya sur l’épaule de son meilleur ami qui se pencha un peu pour mieux le soutenir.
_Comment as tu fait ton compte ? demanda Satsuma. Je ne crois pas t’avoir vu dans un tel état. Tu as besoin de soin.
_Aide moi à m’asseoir dans un fauteuil et tout ira bien, assura Suguru.
_Suguru-kun, tu pisses le sang partout ! Tu as besoin de soin ! s’exclama Satsuma.
_Satsuma-kun, tu es la logique et moi l’impulsivité, non ? fit Suguru.
_On peut dire ça ainsi, approuva Satsuma.
_Dans ce cas, laisses moi utiliser la logique cette fois, annonça Suguru. Je dois vous raconter tout ce qui est arrivé … Le Digital World est en grand danger …
_Cette aura … , dit subitement Veemon.
Sautant de son fauteuil, le digimon s’approcha de Kotemon et Elecmon puis les fixa.
_Oui, Veemon. Je ressens comme toi, déclara Kudamon.
_Cela veut dire qu’ils sont … , commença Veemon d’un ton ennuyé.
_Oui, l’interrompit Kudamon d’une voix neutre mais forte.
_J’ai vraiment peur pour l’avenir, songea Veemon en baissant la tête.
_Hey ! Qu’est que votre cinéma veut dire ? s’écria Masaru.
_Kotemon est Craniunmon et Elecmon Alforceveedramon, révèla Kudamon gravement.
_Pas possible ! cria Yoshino.
_A présent, tu me conduis à ce fauteuil, Satsuma-kun ? C’est fatiguant de rester debout à ton cou ! s’exclama Suguru.
_Je me demande toujours comment tu fais pour te retrouver dans de tels ennuis. Tu as vraiment un don pour ça, commenta Satsuma avec un sourire.
Tout en parlant, Satsuma aida son ami à avancer puis à s’asseoir dans un fauteuil.
_Bon … par où je commence ? demanda Suguru. C’est assez long et compliqué …
_Le commencement est toujours le mieux, Suguru-kun, assura Satsuma.
_Vous savez, j’étais au Digital World, et …
_Ca, on sait, le coupa brusquement Satsuma. Tu devais cherchais le dernier temple dont l’emplacement était inconnu. Au fait !
_Tu m’as dit de commencer au commencement, rappela séchement Suguru. Si tu perds déjà la mémoire à ton âge, il faut consulter !
_Mais pas ce que nous savons déjà, bakamon ! s’écria Satsuma. Tais toi et raconte nous ton histoire, à partir du moment où nous n’avons plus eu de nouvelles !
_Faudrait savoir ! s’exclama Suguru. Je raconte ou pas ? Tu viens de me dire de me taire !
_Daimon Suguru m’a toujours paru mature …, dit Veemon avec des yeux écarquillés. Et je croyais … le capitaine semblait si mature aussi …
_Quand les humains ont en face d’eux une personne au caractère opposé aux leurs, ils cessent tout comportement normal pour agir comme des enfants de primaire, soupira Kudamon. J’ai de très bons exemples en tête …
_Pas les humains … les hommes … , précisa Yoshino en détournant la tête.
_Satsuma, professeur Daimon, intervint Kudamon, je sais que tous deux n’êtes vraiment pas capables de rester dans la même pièce plus de cinq minutes en ayant une conversation normale mais ceci est important. Alors … FERMEZ LA TOUS LES DEUX !!!
Surpris par le ton agressif et rude de Kudamon, tous deux cessèrent ainsi leurs hostilités.
_A présent, professeur Daimon, continuez, reprit Kudamon puis tourna la tête vers Satsuma. Et toi, si tu ouvres la bouche pour autre chose que commenter l’histoire, je te jure que je te mords une oreille !
_Tu as vraiment l’air en colère, constata Satsuma.
_Il y a longtemps que vous m’énervez, se contenta de répondre Kudamon.
_Bon …, reprit Suguru. J’étais donc au Digital World et je marchais sur le continent Kita quand Craniunmon est venu nous trouver.
_Nous ? répèta Tohma. Vous vous êtes trompés entre le watashi et le watashitachi ?
Amusé par la réflexion de Tohma, Satsuma fit semblant de tousser et mit sa main devant sa bouche pour dissimuler un faible éclat de rire.
_Non, j’étais accompagné de Leormon évidemment, expliqua Suguru. Vous ne suivez vraiment pas !
_Si c’était Masaru, je l’aurai frappé depuis longtemps … , soupira Tohma.
_Papa ! cria Masaru énervé. Qui est ce Leormon ?
_Je ne vous ait pas expliqué ? s’étonna Suguru.
_Non, vraiment pas ! cria Masaru.
_Tu sais qu’un fils ne doit pas crier sur son père ? lui rappela Suguru.
_Et un père doit donner l’exemple, tu sais ça ? répliqua Masaru. Dis nous le vite !
_Bon OK, soupira Suguru. Leormon est mon partenaire mais c’est si évident.
_Excusez moi mais votre partenaire n’est pas sensé être … ? fit Yoshino surprise.
_Quoi ? Je ne vous ait pas dit que je l’avais retrouvé ? s’étonna Suguru.
_Parfois, je me demande comment une personne peut t’enerver autant, Satsuma, alors que tu es toujours imperturbable, mais en entendant cela, je crois que même un moine bouddhiste perdrait son sang-froid face à lui, soupira Kudamon.
_Ah, ah, ah, je comprends mieux pourquoi vous ne compreniez rien, rigola Suguru. Je pensais que vous étiez stupides !
_Mais quelle planète il vient cet huluberlu ? s’exclama Tohma stupéfait.
_Pour le bien de l’humanité, il faut mieux l’oublier, lui répondit Satsuma.
_Quand je suis parti, j’ai marché plusieurs jours dans le désert du continent Tou lorsqu’un jour … , commença Suguru.
Traversant le désert, malgré un vent lui fouettant le visage et sous le soleil brûlant, Suguru continuait à avancer quand il sentit une griffure au visage puis tomba en arrière.
_Tu es sur mon territoire, grogna une voix menaçante.
_Qui es tu ? demanda Suguru en se relevant.
_Je suis le gardien de ce secteur et un maitre du combat, déclara la voix.
_Maitre du combat ? fit Suguru surpris.
Le scientifique crut rêver et son cœur sembla s’accélerer en songeant que Banchouleomon était de retour. Son meilleur ami revenait vers lui. Soudain un lionceau digimon sauta près de lui, en position de combat.
_Où est le maitre du combat ? s’étonna Suguru.
_C’est moi, Leormon-sama, dit le digimon. Si tu veux passer, il faudra me battre.
_Tu es son apprenti, rétorqua Suguru. Le seul maitre du combat qui existe est un puissant, grand et magnifique lion digimon !
_Je le suis ! s’écria Leormon.
_Non ! cria Suguru.
_Si ! insista Leormon !
La joute verbale entre l’humain et le digimon dura plusieurs heures lorsque Leormon perdit patience le premier et attaqua le premier Suguru. Cependant celui ci réagit promptement et envoya son poing dans son ventre ce qui le fit tomber à terre.
A ce moment, Suguru s’immobilisa et observa longuement son poing puis Leormon avant de courir vers le digimon puis s’agenouilla près de lui et le prit dans ses bras.
_Leormon, pardon, tu as raison ! Tu es un maitre du combat ! s’exclama Suguru. Mon ami, tu es enfin revenu !
_Tu es tombé sur la tête ou quoi ? s’étonna Leormon. Et arrête de faire ça ! Un homme …
_Un homme heureux peut montrer ses émotions, l’interrompit Suguru. Tu ne te souviens de rien de ce que nous avons vécu ensemble ?
_Je ne vois pas de quoi tu parles. J’ai toujours vécu ici, affirma Leormon.
_Laisse moi tout te raconter …, reprit Suguru. Cela a commencé il y a plusieurs années par un combat entre hommes …

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Lun 11 Fév - 22:38

_C’est typique … , commenta Satsuma.
_Après cela, nous sommes sortis ensemble du désert et avons atteint l’océan où un Whamon a accepté de nous transporter sur Kita, reprit Suguru. Nous avions débarqué un jour ou deux que Craniunmon est arrivé. Il nous a prévénu qu’un temple avait été attaqué et me demandait de l’aide pour en défendre le dernier.
_C’est impossible, Suguru-kun, intervint Satsuma. Nous n’avons reçu aucun signal. Tout est normal au Digital World.
_Ce n’est pas votre faute, expliqua Suguru. N’ayant pas confiance, Dynasmon et Duftmon ont déconnecté votre système.
_Quoi ? s’écria Veemon. Ce n’est pas juste ! Les Royal Knights ont tous décidé de se battre au côté du DATS pour protéger le Digital World ! Ils n’ont pas le droit de revenir sur leur parole ! C’est …
_C’est une chose qui ne devrait pas nous étonner, l’interrompit Kudamon. Si déplorable est cette attitude, nous avons souvent constaté que certains Royal Knights n’étaient toujours pas favorables aux humains.
_Chacun a son avis, Kudamon, mais c’est leur survie de notre monde qui est en jeu. Le pouvoir de notre ennemi est trop fort pour laisser nos conflits personnels s’en mêler. Seul compte notre devoir, s’enflamma Veemon.
_C’est amusant de t’entendre parler ainsi, constata Kudamon. Il n’y a pas si longtemps, tu avais encore du mal à comprendre pourquoi un digimon pouvait être avec un humain.
_Je .. je crois que je commence à comprendre, avoua Veemon un peu hésitant. C’est vrai, j’étais encore sceptible sur ce sujet mais lors de notre dernier combat, j’aurai du mourir .. mais vous êtes arrivés pour nous sauver, Rhodoknightmon et moi, vous aviez la force de repousser l’ennemi alors aucun de nous deux ne pouvait la toucher … peut être les digimon sont ils vraiment plus forts avec un humain, ai-je pensé, puis plus tard, j’ai perdu tant d’énergie que j’ai régressé … vous ne m’avez pas abandonné et m’avez emmené ici … Au départ, je pensais demeurer sur le côté mais me laissiez parler, me déplacer où je voulais … alors je crois maintenant que le cœur des humains peut être vraiment bon pour les digimon.
_Si c’est ainsi, Magnamon sera plus fort quand tu évolueras à nouveau, commenta Kudamon.
_Tu crois ? s’étonna Veemon avant de prendre de l’assurance. Oui, je ferai de mon mieux et je vous aiderai à écraser cette sorcière digimon !
_En attendant, cela un cinquième temple d’attaqué, nous avons perdu quatre digi-œufs et Lilithmon continue à se balader librement au Digital World, rappela Satsuma.
_Attends, pas cinq, l’interrompit Suguru. Avant que Craniunmon vienne à moi, il y a eu un autre combat.
_Cela veut dire qu’il ne reste plus que deux digi-œufs, fit Chika. Celui du temple où Tohma est réapparu et celui du continent Nishi.
_A ce rythme, nous perdrons ce qui reste et nous ne pouvons pas nous le permettre. Ils sont trop dangereux, intervint Yoshino.
_Et si on les déplaçait ailleurs ? suggèra Masaru.
_C’est une bonne idée, Masaru, approuva Tohma, mais elle est inadaptable. Nous sommes incapables de protéger le lieu où ils sont. A moins de posséder une chambre-forte capable de résister au rayonnement d’une bombe nucléaire, c’est inutile.
_C’est possible, Tohma, annonça Satsuma d’un ton calme.
_Pardon, monsieur ? s’exclama Tohma. Une telle chose est …
_Tu ne connais pas encore tout du DATS, Tohma, le coupa Kudamon amusé.
_A l’origine, chaque bâtiment conçu pour une branche du DATS a été équipé d’une grande chambre-forte dans le sous-sol destinée à accueuillir des personnes si un digimon s’avèrait trop dangereux. Cependant cette idée fut vite abandonnée pour une question pratique mais les chambres sont restées, elles, expliqua Satsuma.
_C’est vraiment sur ? fit Ikuto. Lilithmon est vraiment très forte.
_Je l’ai testé une fois une journée entiere, répondit Kudamon, et aucune attaque de Sleipmon n’a pu causer la moindre égratignure.
_Et la sécurité ? s’informa Suguru. On pourrait passer tout simplement par la porte.
_Cette porte ne s’ouvre que par un code. Il est à la fois le plus simple et le plus compliqué de tous, répondit Satsuma.
_Quel genre de code est ce ? s’étonna Tohma.
_Eh bien, cette porte est contrôlée par un boitier de commande qui n’autorise son ouverture que par l’apposition de ma paume et d’une patte de Kudamon, révèla Satsuma.
_En effet, c’est inviolable, s’exclama Yoshino. Une empreinte digitale est unique et à moins de couper la main du capitaine et une patte de Kudamon.
_Sans compter qu’on ne sait pas quelle main Satsuma-kun a choisi et encore moins la patte que Kudamon utilise, ajouta Suguru. C’est bien pensé ! T’es vraiment un homme !
_Il ne changera jamais, soupira Satsuma avec un léger sourire.
_En plus, je ne l’ai pas encore dit mais … , commença Suguru.
_Bakuru, libère moi tout de suite ce fichu truc ou je te griffe si fort jusqu’à ce que ton visage ne soit plus que des marques ! cria une voix depuis sa veste.
_Sapristi ! Je l’ai oublié ! réalisa Suguru en se donnant une claque au front.
Celui ci plongea sa main dans une poche et sortit un digivice qu’il tendit devant lui.
_Release, Leormon ! cria Suguru.
Aussitôt Leormon se matérialisa devant puis sauta pour se percher sur sa tête et lui donner un coup de griffe sur une joue.
_Comment as tu pu me laisser là dedans ? Tu es … ! s’écria Leormon.
_Je voulais te protéger du combat. Tu n’es pas encore capable d’évoluer alors c’est mieux que tu restes à l’abri, rappela Suguru.
_Non, non , non ! Un homme va combattre coûte que coûte ! répliqua Leormon.
_Incroyable ! Suguru-kun parvient à réfléchir certaines fois, murmura très bas Satsuma que seul Kudamon entendit.
_Enfin pour revenir au sujet, reprit Suguru avant de retirer une patte de Leormon de sa joue. Toi, laisse mon visage tranquille !
_Je dois t’apprendre à respecter la volonté d’un homme, répliqua Leormon. Tu as l’avantage pour le moment mais quand j’aurai enfin évolué, je t’écraserai mon poing sur la tête !
_Et je te rebalancerai le mien, renchérit Suguru.
_Je ne pourrais plus dire que Masaru est immature maintenant, soupira Tohma.
_Papa, ça te dérangerait de revenir à nos affaires ? demanda Masaru en toussant un peu.
_Ah oui … Après notre dernier combat, Omegamon est venu vers nous et m’a donné quelque chose pour ramener au DATS afin qu’ils soient en sécurité, reprit Suguru.
Retirant son sac de son dos, il ouvrit celui ci pour en sortir deux digi-œufs qu’il posa sur le bureau de Satsuma.
_Qu’est que c’est ? Omegamon veut transformer le DATS en nurserie ? s’étonna Veemon.
_Il s’agit des deux digi-œufs restant des Seigneurs Démons, révèla Suguru.
_Omegamon est celui qu’on considère comme le chef des Royal Knights … il fait confiance … il nous fait confiance … , fit Kudamon étonné.
_Dans ce cas, nous garderons ces digi-œufs, trancha Satsuma. Ensuite nous continuerons notre surveillance pour retrouver Lilithmon et la détruire !
_Ouais ! Je vais lui envoyer mon poing en pleine face ! s’écria Masaru.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   Dim 17 Fév - 18:04

Chapitre 12: Une journée en famille



_Kaasan ! Kaasan ! Kaasan ! cria Ryo. Je n’ai pas mon cahier ! Je ne peux pas faire mes devoirs ! Mais où il est ?
Depuis la cuisine, Yoshino entendit ainsi son fils tandis qu’elle préparait un gâteau.
_Mais comment fait il pour ne jamais retrouver ses affaires ? soupira Yoshino.
_Mina a hérité de Tohma et Ryo de toi, se contenta de répondre Raramon.
_Qu’est que tu veux dire ? s’exclama Yoshino en tendant une spatule vers Raramon.
_C’est évident, non ? Sa chambre est aussi bien rangée que la tienne quand tu étais enfant. Sans compter, tu passais des heures à chercher tes affaires, rappela Raramon.
_Raramon … , dit Yoshino en déposant sa spatule. Viens me voir …
_Je vais voir Ryo, décida Tohma, indifférent au sort que sa compagne s’apprêtait à faire subir à sa partenaire.
Sortant de la cuisine, le jeune homme traversa le couloir et entra dans le salon où Ryo courait partout pour regarder dans tous les coins.
_Je ne pense pas que ce cahier soit dans les plantes, dit Tohma
_Mais il doit être ici. Je fais toujours mes devoirs ici sur cette petite table, s’exclama Ryo.
_Où l’as tu la dernière fois ? demanda Tohma. Essaies de te souvenir.
_Eh bien … , réfléchit Ryo. Oh, je sais !
Sans perdre une seconde, le petit garçon démarra au pas de course avant de revenir quelques minutes, essoufflé et un cahier dans les mains.
_J’avais oublié que je l’avais pris dans ma chambre, fit Ryo.
Détournant légerement la tête, le petit garçon s’avança vers la petite table et s’agenouilla sur le sol en ouvrant son cahier.
_Qu’est que tu dois étudier ? demanda Tohma.
_Euh … des kanjis … , répondit Ryo un peu hésitant.
_En maternelle ? je croyais qu’on en commençait l’étude à partir de la première année de l’école primaire, s’étonna Tohma.
_C’est … un nouveau programme, assura Ryo en essayant de se cacher derrière un livre. Et puis … je suis en dernière année.
_Oui, vous devez apprendre quelques bases, comprit Tohma. C’est bien.
_Oui, exactement, approuva Ryo en se détendant un peu.
_Dans ce cas, tu dois savoir yomimasu et ikimasu s’écrivent avec le même kanji, dit Tohma. Il s’agit d’une des premières choses qu’on apprend.
_C’est une évidence, répondit Ryo en riant un peu.
Fixant son fils d’un petit sourire, Tohma finit par s’asseoir à sa hauteur.
_Tu n’étudies pas les kanjis en classe, n’est ce pas ? fit Tohma.
_C’était un piège cette question … , réalisa Ryo.
Baissant la tête, le petit garçon poussa un long soupir et se recroquivilla sur lui-même.
_Je ne suis vraiment qu’un minable … , murmura Ryo.
_Penses tu vraiment que l’intelligence se mesure à tes aptitudes scolaires ou ton comportement en classe ou à la maison ? demanda Tohma.
_Mina est intelligente, elle, rappela Ryo avant d’ajouter juste après. Comme toi …
_Personne ne nait comme génie, Ryo. Comme tout, cela demande du travail, reprit Tohma. Je ne suis pas né avec mes facultés. Je les ait appris en grandissant.
_Tu as été diplômé à l’université à treize ans, rappela Ryo.
_Est ce que tu sais combien j’avais de moyenne à ton âge ? demanda Tohma.
_90% ? fit Ryo avec une moue.
_Oh non ! s’exclama Tohma. Je n’avais presque que des 45% … j’ai même une fois un 15%.
_Quoi ? s’écria Ryo surpris.
_A l’époque, je pensais qu’à jouer … les études, l’école, je trouvais cela vraiment ennuyeux … Ensuite j’ai muri et je me suis vraiment concentré dessus, expliqua Tohma. Est ce que tu comprends ce que cela veut dire ?
_Je crois … , répondit Ryo. mais pourquoi Mina, quand elle avait mon âge, était capable d’utiliser un ordinateur ou de lire un livre de kanjis ?
_Les filles sont plus matures que les garçons, déclara Tohma. Je ne vois pas d’autre explication à cela.
Soudain la sonnerie retentit depuis l’entrée puis quelques instants plus tard, Sumaru arriva en courant dans le salon.
_Konnichiwa minna ! s’écria Sumaru.
_Konnichiwa Sumaru-sama ! répondit Ryo en se levant.
_Sumaru-sama ? Pourquoi mon fils doit être si respectueux avec celui de Masaru ? Il n’y a vraiment aucune justice, soupira Tohma.
_Daimon Masaru-sama est arrivé, s’exclama Masaru. Je vous ait manqué ?
_Une épine dans mon pied me manquerait plus, le nargua Tohma.
_Toi ! cria Masaru en serrant son poing. Tu mériterai que …
_Excusez moi mais Mina est là ? demanda Sumaru.
_Elle est dans sa chambre, lui indiqua Yoshino.
_Je vais lui dire bonjour, déclara Sumaru en partant au pas de course.
_Il est vraiment pressé, s’étonna Tohma.
_Il est vraiment très poli avec Mina et veut toujours la saluer, songea Masaru.
_Sauf qu’il est toujours seul avec elle … je me demande … peut être sont ils amoureux et profitent de ces moments de bonjour pour se faire quelques bisous, s’exclama Yoshino avec un large sourire.
_Je vais l’arrêter ce gosse ! s’écria Tohma en courant vers les escaliers.
_Si il réagit déjà ainsi quand Mina a juste sept ans, je me demande comment il sera quand elle aura atteint la puberté, rigola Yoshino.
Pendant ce temps, Sumaru avait déjà atteint l’étage supérieur et frappa assez bruyamment à la porte de la chambre de Mina.
_Mina-san, tu es là ? appela Sumaru.
N’obtenant aucune réponse, le petit garçon s’inquièta car son amie lui répondait toujours d’entrer. Se souvenant qu’il était un homme, il prit une inspiration et entra. Il aperçut la petite fille devant un miroir et fut surpris par son accoutrement. Celle ci portait un tee-shirt noir montrant son nombril, un short très cout noir couvrant juste ses cuisses, des chaussettes et des baskets noires. Il remarqua que même ses cheveux étaient devenus noirs.
_Mina ? Qu’est que tu as fait ? s’écria Sumaru.
Sans accorder un regard au petit garçon, Mina se détourna de lui et s’apprêta à passer la porte.
_Tu ne comptes pas sortir ainsi ? s’exclama Sumaru.
_Un bébé peut il comprendre ses ainés ? fit Mina sans tourner la tête.
Brusquement Tohma apparut sur le seuil de la porte et fixa tout de suite Sumaru.
_Toi, laisse ma fille tranquille et redescends en bas ! ordonna Tohma.
_Ta fille, elle n’est pas vraiment normale … , dit Sumaru. Regarde …
Tournant la tête, le jeune homme vit alors sa fille revêtue de son très étrange accoutrement. Il eut une étrange sensation qui lui glaça le sang et poussa un superbe hurlement.
_Mina ! Qu’est que ce déguisement ? cria Tohma dont la voix semblait presque rivaliser avec celle du capitaine Satsuma.
_Je sors. Il faut bien que je m’habille décemment, déclara Mina d’une voix froide.
_Mina … qu’est qui t’arrives ? s’étonna Sumaru. Tu es …
_Je ne savais pas qu’un bébé savait parler, commenta Mina.
_Je t’interdis de sortir ainsi ! s’écria Tohma. Tu ne sortiras pas habillée ainsi. Tu ne …
_Mata ne, dit Mina.
Sans se soucier de son père, la petite fille passa devant lui comme si il n’était pas là et descendit l’escalier. Revenant de sa surprise, Tohma courut après elle mais celle ci s’était déjà rendue à la porte d’entrée où elle avait disparu.
_Je rêve ? fit Tohma. Depuis quand elle est aussi rapide ?
_Tu as rattrapé Mina ? demanda Sumaru qui venait juste de descendre l’escalier.
_Elle … elle est partie … , dit Tohma. Et si …
_Elle ira bien, assura Sumaru. De toute manière, la moindre personne qui l’embêtera, je lui butt his face !
De retour dans le salon, Tohma raconta leur mésaventure d’un ton ennuyé et inquiet.
_Tu sais, je pense qu’elle a besoin d’être seule, dit Masaru.
_Qu’est que tu veux dire, aniki ? demanda Agumon. Je ne comprends pas.
_Tu ne comprends jamais rien, Agumon ! lui répliqua Masaru.
_Ce n’est pas le seul, déclara Gaomon tout en buvant une tasse de café.
_Ce que je veux dire, c’est que Mina a vécu des moments forts avec ce digimon, Dorumon, et elle se sent très triste, rappela Masaru. Alors je crois qu’aucun de nous ne saura la soulager avec tous les mots que tu nous pourrons lui dire.
_C’est vrai … Un partenaire ne peut s’oublier ainsi … , approuva tristement Yoshino.
_Oui, comme quand Gaomon a appris que Tohma était mort … il ne voulait plus nous parler, ni même nous voir, ajouta Raramon ;
_Ne me parle de ça ! s’écria Gaomon furieusement.
_Dans ce cas … et si Mina allait au Digital World pour tenter de retrouver Dorumon ? fit Tohma en se redressant.
_Elle ne le fera pas, assura Masaru. Cette gamine a des principes. Partir sans prévénir personne ne lui ressemble pas du tout.
_Oui, Mina prévient toujours quand elle part quelque part, pourquoi elle y va et quand elle reviendra. Elle n’a jamais fait autrement, approuva Yoshino.
_Tellement ennuyeux … , commenta Ryo, occupé à jouer à la console avec Sumaru.
_Non, responsable, répliqua Yoshino. Si tu veux sortir comme elle, un jour, tu devras apprendre à le faire aussi !
_Je crois que j’irai pas à l’école tout seul avant le collège au moins, soupira Ryo.
_Cela veut dire que tu seras longtemps avec moi, dit Raramon.
_Super ! tu pourrais pas plutôt évoluer en Lilamon ou Rosemon pour aller à l’école ? Ca impressionnerait trop les garçons ! répliqua Ryo.
_Quoi ? Il pense déjà à ça ? s’exclama Yoshino.
La jeune femme tourna alors la tête vers Masaru et Tohma qui se disputaient la dernière part de gâteau et elle poussa un profond soupir.
_Les garçons sont la pire espèce existante …, soupira Yoshino.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Digimon Savers 02   

Revenir en haut Aller en bas
 
Digimon Savers 02
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics Digimon-
Sauter vers: