Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Digimon Savers - La réouverture du portail

Aller en bas 
AuteurMessage
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Digimon Savers - La réouverture du portail   Sam 16 Fév - 2:24

Cette fic est un one-shot. il s'agit d'un préquel à ma fic Digimon Savers 02 qui se place après l'épisode 48


La réouverture du portail


_Daimon Masaru, cesse de faire l’andouille ! cria Kyoko pour la énième fois.
Debout devant la surface d’un lac d’une taille moyenne, Kyoko avait les bras croisés contre sa poitrine et observait le sauveur des deux mondes en train de batifoler avec son dinosaure de compagnie. A ses pieds se tenait Salamon, partagé entre résignation et désespoir.
Techniquement, songea Kyoko, le jeune homme et elle sortaient ensemble, même si les relations étaient plus compliquées dans ce monde. Si ils s’étaient déjà embrassés plusieurs fois, la jeune fille regrettait de n’avoir jamais pu être plus proche de lui. Malheureusement pour eux, un stupide dinosaure et un toutou trop curieux les suivaient toujours de près.
Brusquement, elle fut tirée de ses pensées par une étreinte qui la retint au niveau du ventre. Effrayée, elle voulut se débattre mais l’emprise était trop forte quand elle sentit des lèvres très douces se poser sur son cou et l’embrasser.
_Je t’ai eu, on dirait, lui murmura Masaru.
_Tu n’es qu’un gamin, Masaru-kun, lui répliqua Kyoko.
Sentant les mains du garçon se glisser sous son tee-shirt, la jeune fille sourit et se blottit davantage contre lui.
_Masaru … , murmura Kyoko.
Malheureusement, que ce soit au monde humain ou au Digital World, il existait depuis toujours une règle affirmant que tout moment une fin. Ce fut Agumon qui déclencha la fin de ce moment ci.
_Hey, aniki, qu’est que tu fais ? On dirait ces types dans les films que regarde Chika ! Allez ! Sois un homme et viens jouer ! s’écria Agumon.
Enervé d’avoir été interrompu par son partenaire, Masaru lâcha son amie puis plongea dans l’eau. En même temps, Kyoko ressentit une profonde frustration de cette intervention du digimon et sauta aussi dans l’eau. Les deux humains se saisirent d’ Agumon et l’obligèrent plusieurs fois à rester la tête sous l’eau.
Resté sur la berge, Salamon les observait et se sentait vraiment seul.
_Je suis vraiment le seul à être sensé ici, soupira Salamon.
Après leur bain dans le lac, les deux humains et leurs partenaires se rendirent à leur campement, établi depuis deux ou trois jours à quelques mètres du lac. Là-bas, Kyoko fit du chocolat chaud et en servit à Masaru, Agumon et Salamon qui l’avalèrent d’une traite.
Soupirant, Kyoko songea qu’ils étaient irrécupérables puis voulut boire son chocolat. Elle tendit sa main pour prendre sa tasse quand elle remarqua Kudamon qui venait de la finir et se léchait le museau avec sa langue.
_Ah ! Fallait pas te gêner ! s’écria Kyoko.
_Tu avais posé ta tasse. Je ne pouvais pas savoir que c’était la sienne, dit Kudamon sur le ton le plus innocent possible.
_Donne moi une bonne raison de ne pas d’envoyer mon poing dans ta face et d’aller te noyer dans le lac puis te jeter au feu ? s’écria Kyoko en se levant vivement.
Avant même qu’il soit possible de lever un doigt, Kudamon réapparut de l’autre côté, assez près de Masaru.
_Comptes tu vraiment faire tout ceci aussi simplement ? demanda Kudamon malicieusement.
_Sale fouine ! bongonna Kyoko.
_Quelles sont les nouvelles, Kudamon? voulut savoir Masaru.
_Tout va bien au Digital World, assura Kudamon. Falcomon s’occupe de la forêt Zambada comme le faisait Mercurimon, Gaomon aide des digimon s’occupant de fermes sur Kita, Raramon s’occupe de bébés digimon non loin d’ici, Piyomon l’aide en allant leur chercher de la nourriture, Kamemon a choisi de s’installer sur une île pour pêcher et les Pawnchessmon sont partis aider des digimon pris dans une avalanche.
_Quoi ? Je ne veux pas que ce soit calme ! Je veux de l’action ! Je veux combattre ! Je veux qu’il y ait une attaque ! se plaignit Agumon.
_Idiot ! lança Masaru en lui donnant un coup de poing sur la tête. Si tout va bien, c’est que ce monde connaît enfin la paix. C’est une très bonne chose.
En entendant cela, Kyoko fut si surprise qu’elle lâcha la carafe d’eau qu’elle tenait en main qui tomba et se renversa sur Salamon. Sans se soucier de son partenaire, elle se précipita vers Masaru et posa sa main sur son front.
_Non, aucun signe de fièvre, s’étonna Kyoko. As tu mangé quelque chose qui ne passe pas ?
_Arrête, soupira Masaru. Je veux dire … J’adore combattre mais être au Digital World est déjà une aventure incroyable. Nous bougeons toujours où nous voulons, nous faisons ce que nous voulons … Aucun jour ne ressemble à hier ou à demain. Tout change et l’aventure n’est jamais la même.
_Masaru … , s’exclama Kyoko avec des yeux grands écarquillés.
_Je le déclare officiellement bon pour l’asile, annonça solennellement Salamon dont la tête portait la carafe.
_Cela fait cinq ans que vous êtes ici, rappela Kudamon. Il a mûri, comme toi, Kyoko. Vous n’êtes plus les deux enfants que j’ai connu quand vous êtes entrés au DATS.
_Mais aniki et Kyoko ne poussent pas sur des arbres, s’étonna Agumon.
Tout le monde soupira à cette réplique désespérante et navrante tandis que Masaru en félicita son auteur d’un bon coup de poing sur la tête. Soudain une lueur apparut dans le ciel et atterrit très rapidement devant eux pour révéler Dukemon.
_Que fais tu ici, Dukemon ? demanda Kudamon. N’étais tu pas dans les plaines de Kaname ?
_Si, nous venons d’essuyer une belle bataille à nouveau contre un groupe de Fugamon. Enfin le problème est réglé, expliqua Dukemon.
_Zut ! Je pensais qu’il venait nous demander de l’aide ! ronchonna Agumon.
_Tu es venu me faire un rapport sur un problème résolu ? fit Kudamon. Ou il y a autre chose ou tu t’es pris un fameux coup durant cette bataille.
_Oui, approuva Dukemon. Durant cette bataille un groupe de Goblimon a obligé un Keramon à pirater les données du Digital World et à s’infiltrer par-là au monde humain afin de leur ouvrir un portail.
_Tu veux dire qu’ils sont partis au monde humain ? s’écria Masaru.
_Le portail s’est refermé derrière eux mais, selon nos estimations, une vingtaine serait passé à travers, reprit Dukemon.
_Il faut rejoindre en vitesse le monde humain et les arrêter ! décida fermement Masaru.
_Et comment tu fais ? fit Kyoko. Le portail digital a été fermé. De plus, nous n’avons aucun moyen de l’ouvrir depuis ce monde. Sans compter que nous n’avons pas de comlink pour prévenir nos amis ou le capitaine.
_Mais il faut pourtant faire quelque chose, s’exclama Masaru furieux.
_J’ai peut être une idée, songea Kudamon. Restez ici et si cela est possible, je reviendrai vous chercher pour vous amener au monde humain.
Libérant sa digisoul, Kudamon évolua en Sleipmon puis s’envola pour disparaître très rapidement de la portée de leurs yeux.


Au cœur de l’ Arbre du Digital World, Kudamon se tenait assis sur son arrière-train sur la table au-dessus du cercle de cristaux par lequel parlait Yggdrasill.
_Tu ne viens pas souvent me voir, Kudamon, dit Yggdrasill.
_Je regrette, Yggdrasill, mais j’ai appris maintenant à me débrouiller seul et à ne compter que sur toi. Je ne crois seulement qu’en mes capacités et en celles des personnes qui m’accompagnent, répondit Kudamon.
_Tu es une d’une sincérité stupéfiante, reprit Yggdrasill. Devant moi, tu oses dire sans peur ce que tu penses réellement.
_Au monde humain, j’ai appris que cacher ses opinions et ses pensées étaient lâche. Si tu veux être respecté, tu dois avoir le courage de les exprimer, expliqua Kudamon.
_Je vois, fit Yggdrasill. Alors pourquoi es tu venu ?
_Es tu au courant des Goblimon qui ont fui vers le monde humain ? demanda Kudamon.
_Oui, répondit Yggdrasill.
_Je me demandais si tu pourrais ouvrir, temporairement bien sur, pour que Masaru, Kyoko et moi allions les retrouver, exposa Kudamon.
_Je ne peux pas, répondit Yggdrasill après un court instant de silence.
_Pourquoi ? voulut savoir Kudamon. Ces digimon risquent de provoquer des dégâts ! Ils vont donner une mauvaise de nous aux humains !
_J’ai eu une idée qui m’en empêche, annonça Yggdrasill. J’ai l’intention de rouvrir le portail et de garantir la stabilité de la barrière dimensionnelle.
_Yggdrasill ! s’écria Kudamon stupéfait. Tu … tu … Pourquoi ?
_Depuis que les digimon sont tous revenus au Digital World, j’ai vu combien ceux qui avaient un partenaire redoublaient d’ardeur et d’efforts. Comme si cela leur donner une force supplémentaire, même loin l’eux. Cependant je constate aussi que ces digimon souffrent d’être séparés d’eux, expliqua Yggdrasill. Comme tu as déjà dit le premier, un Dieu est celui qui se préoccupe des personnes dont il a la charge. J’ai été un mauvais Dieu avant en laissant les digimon se débrouiller par eux-même.
_Yggdrasill, merci … , murmura Kudamon.
_C’est pour cela que tu vas te rendre en émissaire au monde humain et tu vas me ramener ton partenaire pour trouver une entende pour nos deux mondes, reprit Yggdrasill.
_Oui, Yggdrasill, répondit immédiatement Kudamon.
Bien que le petit digimon conservait une attitude digne et réservée, son cœur ne cessait de battre de plus en plus vite rien qu’à la pensée de revoir Satsuma et il avait presque envie de crier de joie à cette idée.
_Quand dois-je partir ? Et comment ? demanda Kudamon.
_Tout de suite, si tu veux, répondit Yggdrasill. Il te suffit de penser le plus fort possible à ton partenaire et le portail s’ouvrira toujours.
_Merci, Yggdrasill, le remercia Kudamon.
Fermant les yeux, Kudamon ne cessa de visualiser Satsuma et se demanda ce que celui ci avait pu devenir après si longtemps. A ce moment, un portail digital s’ouvrit sous lui dans lequel il se laissa glisser.


Après avoir refermé un dossier, Satsuma, ex-capitaine du DATS, se leva de son siège et rejoignit Miki et Megumi, ses deux agents, qui attendaient dans le couloir. Il s’apprêta à fermer la porte quand le trio aperçut un portail digital qui s’ouvrit juste au-dessus du bureau de Satsuma.
_Qu’est que c’est ? s’exclama Satsuma.
_Je croyais que le portail était fermé, s’étonna Megumi.
_Il l’était, rappela Miki. Cela fait cinq ans qu’aucun incident s’est produit. C’est le premier qui apparaît depuis la fermeture du portail.
Alors que les deux jeunes commentaient l’événement, Satsuma était déjà retourné dans la pièce et s’avançait vers son bureau. Soudain Kudamon tomba dessus tandis que le portail se referma complètement.
_Kudamon ! cria Satsuma.
Apercevant son partenaire, Kudamon sourit et sentit son cœur rater un battement dans sa poitrine puis sauta vers lui pour se placer à sa place habituelle: sur son épaule droite avant de caresser légèrement la joue gauche de Satsuma avec le bout de sa queue.
_Tu m’as manqué, Satsuma, murmura Kudamon.
_Que fais tu ici, Kudamon ? demanda Satsuma en caressant le dos de son partenaire avec la paume de sa main.
_Je t’ai manqué aussi ? fit Kudamon en se redressant.
Levant un peu la tête, Satsuma prit la mine d’une personne qui réfléchit avant de se tourner vers le digimon.
_En fait, j’ai surtout remarqué ton absence l’hiver car j’avais froid au cou, répondit Satsuma.
_Tu n’as pas changé et tu ne changeras jamais, soupira Kudamon.
S’étant avancées à leur tour, Miki et Megumi regardaient le petit digimon en silence ayant peur de poser la question dormant au fond de leur cœur.
_Kudamon … si tu es revenu, nos partenaires vont revenir, ne ? fit Megumi.
_Si ils le veulent et vous aussi, oui, répondit Kudamon. En attendant, nous avons un rendez-vous, Satsuma.
_Tu comptes m’expliquer quelque chose ? demanda Satsuma.
Succinctement, le digimon rapporta son entretien avec Yggdrasill ce qui coupa quelques secondes le souffle de son partenaire.
_Cela veut dire que Yggdrasil nous laisserait être ensemble ? comprit Satsuma.
_Oui, approuva Kudamon.
_Et c’est moi qu’il veut voir, reprit Satsuma. Pas Suguru-kun, moi !
_Qu’est que tu veux dire ? s’étonna Kudamon en fronçant les sourcils.
_Ce n’est rien, assura Satsuma avec un léger sourire. On y va ?
_Avec toi, j’irai n’importe où, répondit Kudamon. Es tu prêt ?
Fermant les yeux, Satsuma pensa le plus possible au Digital World tandis que Kudamon visualisa l’arbre où vivait Yggdrasill. Ainsi le portail réapparut les amenant devant l’ Arbre du Digital World.


_Bonjour, capitaine Satsuma, dit Yggdrasill.
Se tenant sur la table sous le cercle de cristaux, Satsuma songea que l’endroit semblait moins effrayant que la dernière fois. Peut être le fait de savoir que ce n’était pas son meilleur ami qui lui parlait arrangeait les choses.
_Bonjour, salua Satsuma en s’inclinant un peu, mais il y a un moment que je ne suis plus capitaine, Yggdrasill.
_Au Digital World, on retient toujours une personne grâce au nom sous lequel elle s’est illustrée, expliqua Yggdrasill.
_Qu’attends tu de nous ? demanda Satsuma en jetant un bref regard à Kudamon.
_Nous ? sembla s’étonner Yggdrasill. C’est surtout une chose que toi peut faire.
_Si Kudamon est avec moi, je ne fais rien tout seul, assura Satsuma. Tous deux formons une équipe et nous avons besoin de nous deux pour se compléter.
_Ne fais pas attention, Yggdrasill. Cela lui a juste manqué d’utiliser le pronom nous même si il ne l’avouera jamais, se moqua Kudamon.
_Je le suppose que Kudamon a du te parler de mon projet, commença Yggdrasill. Toutefois, je sais que ni tous les humains, ni tous les digimon ne sont pas d’accord pour cela. C’est ainsi que j’ai peur d’un nouveau conflit entre les deux.
_Le DATS fera tout pour l’éviter, s’exclama Satsuma.
_De plus, nous pouvons nous rendre dans les deux mondes, ajouta Kudamon. plus aucune loi ne peut l’interdire, n’est ce pas ?
_Non, approuva Satsuma. Le seul souci reste que nous sommes sous tutelle d’un gouvernement. Nous savons combien ils sont influençables. Pour être efficace, le DATS doit être libre de ses mouvements mais il faut tout de même une personne pour en assurer la surveillance. Les humains et les digimon sont des êtres vivants et un être vivant peut céder très vite aux tentations d’utiliser le pouvoir qu’il a.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers - La réouverture du portail   Sam 16 Fév - 2:26

_Si je comprends, tu souhaite que le DATS ne soit affilié à aucune contrainte politique mais il doit être aussi contrôlé par une personne arbitre ? résuma Kudamon.
_C’est exact, répondit Satsuma.
_Durant ces cinq dernières années, tu es tombé de quel étage ? fit Kudamon qui commençait à s’inquiéter pour la santé mentale de son partenaire.
_Je crois que je comprends de quoi tu parles, capitaine Satsuma, dit subitement Yggdrasill. Tu agis d’une véritable logique. C’est une chose que j’observe rarement, surtout chez les humains qui préfèrent croire en leurs émotions.
_Excusez moi mais je ne parle que le langage digital ainsi que le japonais, l’anglais, appris grâce à Satsuma. Pourriez vous me traduire dans une de ces langues ? fit Kudamon.
_Kudamon … mon idée serait que le DATS soit parfaitement libre de ses actions et la seule personne qui nous surveillerait serait Yggdrasill, expliqua Satsuma. Ainsi les commandants et capitaines n’auront pas à se justifier tout le temps mais seulement en cas de graves crises ou d’un échec.
_Tu as l’air d’avoir passé beaucoup de temps avec le professeur Daimon, songea Kudamon, mais je dois avouer que ton idée me semble bonne.



A plusieurs dizaines de mètres de leur campement, Masaru et Kyoko s’étaient allongés sous un arbre, abrités derrière un buisson touffu. Le jeune homme avait passé une main sous le tee-shirt de la jeune fille et remontait le long de son ventre Jusqu’à sa poitrine tandis que l’autre main lui enserrait la taille. En même temps sa bouche lui donnait de doux et petits bisous dans le cou. De son côté, Kyoko avait retiré la veste et le tee-shirt de Masaru puis noué ses mains au cou du garçon et lui caressait le dos où enfouissait ses mains dans ses cheveux.
Brusquement, une toux sèche les ramena à la réalité et Masaru se retourna pour découvrir Satsuma avec Kudamon devant eux.
_Qu’est qu’ils font, Satsuma ? demanda Kudamon. Masaru avait si chaud pour enlever tous ses vêtements du haut ?
_On a encore de la chance de ne pas être arrivés plus tard, soupira Satsuma.
_Capitaine Satsuma, s’exclama Masaru en se relevant. Que faites vous ici ?
En même temps, le jeune homme se dépêcha de se rhabiller afin d’être plus présentable devant son supérieur. Derrière lui, Kyoko s’activait à se recoiffer un peu.
_Nous vous expliquerons, répondit Satsuma. Vous venez avec nous ou nous vous laissons à vos batifolades ?
Rougissant fortement, les deux jeunes ne répondirent pas et suivirent leur capitaine. Ainsi ils revinrent au campement où Dukemon avait rassemblé Gaomon, Raramon, Falcomon, Piyomon, Kamemon et les Pawnchessmon qui semblaient plus qu’impatients de partir. Au milieu de cette foule, Agumon et Salamon dormaient sur le sol.
_Qu’est que vous faisiez vous deux ? demanda Raramon à Masaru et Kyoko.
_Des choses, répondit Masaru en lui montrant son poing d’un air plus que menaçant.
_Je n’ai pas trop compris mais j’ai vu qu’ils semblaient se déshabiller peu à peu, fit Kudamon. Pourras tu m’expliquer ce rite humain que je ne connais pas, Satsuma ?
_Il est temps de partir, annonça Satsuma qui n’avait absolument aucune envie que son partenaire continue le débat. Ecoutez, la seule chose à faire est de penser très fort à votre partenaire, c’est compris ?


Dans le jardin de la résidence de la famille Daimon, toute l’équipe du DATS s’était réunie et attendaient de manière nerveuse. Soudain Ikuto repéra un portail digital qui commençait à s’ouvrir et les plus proches s’écartèrent très vite. Heureusement pour eux car trois humains et une dizaine de digimon en tomba et s’écroula au sol.
_Pourquoi l’atterrissage est toujours si douloureux ? se plaignit Kyoko. Mon pauvre dos.
_La prochaine fois, je veux un matelas sous le portail, s’exclama Satsuma.
En même temps, tous les digimon s’étaient déjà relevés et avaient couru, piétinant au passage Masaru, Kyoko et Satsuma, pour rejoindre leurs partenaires.
Falcomon courut vers Ikuto qui courait aussi vers lui puis tous deux s’étreignirent vraiment très longuement.
_Falcomon, tu es revenu, s’exclama Ikuto.
_Oui, Ikuto. Maintenant je resterai toujours avec toi, fit Falcomon. Ikuto …
Avant même que Piyomon n’ait fait un mètre, Chika l’avait déjà rejointe et lui sauta dessus pour l’enlacer le plus fort possible.
_Piyomon ! s’écria Chika avec les larmes aux yeux. Enfin …
_Chika … , murmura Piyomon.
Courant tous deux l’un vers l’autre, Yushima et Kamemon se serrèrent les mains avant que le vieil homme n’ait posé un genou au sol pour serrer Kamemon contre lui.
Volant à travers les airs, Raramon se rendit jusqu’à Yoshino qui était assise sur une chaise. Elle allait ouvrir la bouche et se précipiter car elle remarqua le gros ventre de sa partenaire.
_Ah ! Yoshino, tu es obèse ! Je le savais ! Je savais que sans mes conseils, tu ne saurais jamais t’en sortir ! cria Raramon.
Poussant un soupir, la jeune femme saisit sa partenaire et entreprit de la déformer.
_Bonjour Raramon. Je suis enchantée de te revoir, soupira Yoshino.
Près d’elle s’avança Gaomon qui cherchait du regard Tohma sans parvenir à le trouver.
_Miss Yoshino … , commença Gaomon.
_Gaomon ! cria une voix aiguë près de lui.
A côté de Yoshino jouait une petite fille de deux ans mais quand elle vit Gaomon, elle se leva vite et courut vers lui. Elle grimpa un peu pour atteindre son visage et lui fit un petit bisou sur la joue ce qui eut pour effet immédiat de faire rougir le digimon.
_Gaomon, où papa est ? demanda la petite fille.
Se redressant dans sa chaise, Yoshino récupéra la petite fille et la prit dans ses bras.
_Cesse de l’ennuyer, Mina, dit Yoshino.
_Kaasan … , cria la petite Mina.
Fixant la petite fille et constata que son visage ressemblait beaucoup à Yoshino, Masaru s’avança vers son amie.
_C’est ta fille ? fit Masaru.
_Wah ! Le Digital World t’a rendu intelligent ! s’exclama Yoshino.
En entendant cela, Raramon afficha une expression d’incrédulité et de stupéfaction.
_Quoi ? J’ai loupé ça ? J’ai raté le moment où ma Yoshino est devenue maman ? J’ai pas vu son bébé dès le premier jour ? AHHHHHH ! hurla Raramon.
_Ne t’en fais pas. Tu pourras bientôt voir le deuxième, fit Yoshino en caressant son ventre.
A peine la jeune femme eut finie sa phrase que Kyoko et arriva en courant et sauta sur Masaru pour le serrer dans ses bras en hurlant à pleins poumons.
_QUOI ? ELLE VA DEJA AVOIR DEUX BEBES ? MASARU, JE VEUX QUE TU ME FASSES UN BEBE ! cria Kyoko.
_Kyoko … je .. tu … , bredouilla Masaru dont les joues étaient devenues rouges.
_On dirait que tu vas avoir du travail, fiston ! lui lança Suguru. Comme cadeau de retour, je te prête ma chambre ! Ca porterai peut être bonheur pour mon petit-fils !
_Papa, yameru ! cria Masaru.
_Merci de votre bénédiction, Suguru-san, s’exclama Sayuri en serrant davantage Masaru dans ses bras.
_Je ne crois pas que le Digital World lui ait fait du bien à elle, songea Yoshino.
_Si je dois avoir un neveu d’elle et de Masaru-nii-chan, je ne veux pas penser à comment va être le gamin, soupira Chika.
_Ce sera un formidable Daimon, s’exclama Suguru d’un ton très fier.
_Tant qu’il prend de son père, j’en suis convaincu, dit Satsuma près de lui.
_Pour ce genre de conseils, tu les donneras quand tu auras, OK ? répliqua Suguru.
_Pour ça, ça risque d’être très long, répondit Kudamon. je suppose que tu n’as rencontré personne en mon absence, n’est ce pas ?
_Je n’ai pas besoin de cela, fit Satsuma en fixant tout le monde autour de lui. Les personnes réunies ici sont la seule famille que j’ai besoin.
Ouvrant en grand la bouche, Suguru resta sans parler durant plusieurs longues minutes.
_Comment je suis sensé dire quelque chose après ça ? soupira Suguru.
_Eh bien, tais toi pour la première fois de ta vie, lui conseilla Satsuma amusé.
En même temps, le capitaine tapa dans ses mains afin de ramener l’attention.
_Ecoutez tout le monde, je me doute que vous préféreriez passer du temps avec vos partenaires mais nous avons du travail, rappela Satsuma. Alors il est temps de retourner au DATS reprendre notre service.
Tandis que tout le monde commença à se rassembler, Masaru s’avança vers Satsuma de manière assez timide. Le capitaine ne se rappela pas l’avoir déjà vu ainsi.
_Capitaine, je … est ce que … , commença Masaru.
_Est ce que tu pourrais rester ici ? acheva Satsuma.
_Comment ... ? s’étonna Masaru.
_Tu peux rester, reprit Satsuma. Nous t’appellerons que nous aurons du nouveau.
_Merci beaucoup, capitaine, le remercia Masaru en s’inclinant très poliment.



Presque une heure plus tard, la famille Daimon était installée avec Yoshino, Kyoko et Gaomon dans le salon. Yoshino et Kyoko étaient assises dans le canapé et Kyoko ne cessait de proposer des prénoms pour le nouveau bébé. La jeune femme tournait sans cessa sa tête vers Raramon avec un air de résignation.
Dans un coin, Chika se tenait avec Piyomon et tous deux bavardaient ensemble.
Dans la cuisine, Sayuri servait un copieux repas à Agumon et Salamon qui ne semblaient pas capables de se rassasier.
Assis dans un fauteuil, Suguru observait Masaru tenir la petite Mina dans ses bras qui ne cessait de rire aux éclats.
_Elle est adorable cette petite, fit Masaru. Je me demande qui est le père.
Au même moment, il remarqua le regard de la fillette, des yeux bleus qui lui rappelaient à s’y méprendre deux d’une autre personne qui comptait beaucoup pour lui.
_Pas possible ! s’écria Masaru en fixant Mina puis Yoshino.
_Qu’est qui y a, Masaru-kun ? demanda Kyoko.
_Yoshino … c’est la fille de … Tohma ? fit Masaru.
_Comment tu le sais ? s’étonna Yoshino avec les yeux écarquillés.
_Elle a les même yeux que lui, répondit Masaru.
S’approchant de Masaru, Gaomon fixa la petite Mina.
_C’est la fille de master ? fit Gaomon surpris. Mais pourquoi il n’est pas là ?
Un lourd silence emplit subitement la pièce et le regard de Yoshino, Chika et Suguru s’assombrit quand Chika brisa la glace.
_Tohma … Tohma est mort … il y a six mois, annonça Chika.
_QUOI ? crièrent ensemble Masaru et Gaomon.
_Master ne peut pas être mort ! Non, master ne le peut pas ! Master ne peut pas être mort ! Master ne peut pas être mort ! ne cessa de répéter Gaomon.
_Tohma … , murmura Masaru. Mon ami … Moi qui croyait souvent que ma vie serait mieux serait mieux, je comprend à quel point, il m’est précieux …
Baissant la tête, Yoshino poussa un soupir en caressant son ventre proéminent. A l’intérieur dormait l’enfant que son fiancé ne connaîtrait jamais … Elle se sentit vraiment mélancolique quand elle ressentit une violente douleur dans le bas de son ventre.
_Yoshino, ça ne va pas ? s’écria Raramon paniquée.
_Hey ! Le canapé est mouillé ! Qui a renversé de l’eau dessus ? cria Kyoko.
Sans laisser le temps à personne de comprendre ni de réagir, Suguru se leva à toute vitesse de son fauteuil.
_Dépêchons nous ! C’est le moment de jouer à l’ambulance ! s’écria Suguru.


Pendant ce temps, au DATS, le capitaine Satsuma et Kudamon observaient leur équipe procéder à diverses manœuvres pour localiser les Goblimon en fuite du Digital World.
Au même moment, Ikuto et Peckmon patrouillaient dans la ville depuis les airs.
_C’est trop calme, Satsuma, dit Kudamon. D’ordinaire, un Goblimon ne se cache pas. Il est plus bête que Masaru: il se précipite vers tout ce qui bouge pour taper dessus.
_Quelle est la différence flagrante entre les deux ? fit Satsuma.
_Masaru ne cogne pas les faibles, rappela Kudamon. Il ne défie que ceux qui peuvent vraiment se battre contre lui.
_Enfin nos deux mondes sont deux univers distincts, songea Satsuma. Ils doivent être perdus au milieu des immeubles.
_Vu la taille de leur cerveau, ils seraient perdus dans leur propre maison, soupira Kudamon.
Soudain l’alerte digimon retentit à travers toute la salle indiquant un résultat des recherches.
_Nous avons trouvé sept Goblimon, capitaine, annonça Megumi.
_Prévenez Masaru et Ikuto tout de suite ! ordonna Satsuma.
_Pour Masaru, il doit déjà être au courant, dit Miki. Ils sont apparemment en voiture, à un kilomètre des Goblimon !
_Incroyable, comme un Daimon attire les ennuis, commenta Satsuma avec un sourire.


Roulant le plus rapidement possible, brûlant même tous les feux rouges, malgré les hauts cris de son épouse, Suguru ne cessait d’appuyer sur la pédale d’accélération. A l’arrière, Yoshino ne cessait de pousser des cris tandis que Masaru et Kyoko essayaient de soutenir au mieux leur amie. Près d’eux, Chika, Raramon et Salamon observaient dans l’impuissance.
Dans le coffre, Agumon et Piyomon cherchaient à comprendre ce qui se passait en imaginant toutes sortes de théories jusqu’au moment où Masaru mit un coup de poing à son partenaire qui bascula au fond du coffre.
Brusquement, Suguru retira vite son pied de la pédale droite et appuya à fond sur celle du milieu ce qui freina sec l’automobile.
_Papa, tu es fou d’arrêter ainsi ? cria Masaru. Tu veux nous tuer ?
Au moment où le jeune homme s’était levé en s’aidant avec ses mains appuyées sur les sièges avant, le jeune homme aperçut six Goblimon devant eux. Ceux ci semblaient les avoir vu et se précipitaient vers eux.
_OK, Agumon et moi, on s’en occupe, décida Masaru. Filez à l’hôpital !
En même temps, le dinosaure digimon avait sauté sur la banquette arrière, écrasant Chika et Salamon au passage, puis Masaru ouvrit la portière.
Ensuite les deux partenaires se précipitèrent vers les digimon, poings levés. Masaru plongea le premier et envoya un Goblimon au sol tandis qu’ Agumon déclencha son attaque Baby Flame qui jeta trois autres au tapis.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers - La réouverture du portail   Sam 16 Fév - 2:27

Ensuite les deux partenaires se précipitèrent vers les digimon, poings levés. Masaru plongea le premier et envoya un Goblimon au sol tandis qu’ Agumon déclencha son attaque Baby Flame qui jeta trois autres au tapis.
Profitant de la diversion occasionnée par son fils, Suguru raccellera et la voiture repartit de plus belle en empruntant une rue sur le côté. Le trajet sembla se poursuivre sans encombre quand après quelques rues, il aperçut au loin d’autres Goblimon.
_Satsuma-kun va encore me dire qu’un Daimon attire les ennuis, soupira Suguru.
_J’y vais, annonça Kyoko. Salamon, allons y !
Prenant le chiot digimon dans ses bras, la jeune fille ouvrit la portière et sauta sur le sol avant même que la voiture ne soit complètement arrêtée. Sans hésiter, la jeune fille se jeta sur un Goblimon qu’elle frappa d’un bon coup de poing qui le mit au sol avant de saisir son digivice pour faire évoluer Salamon en Witchmon.
Ensuite Witchmon s’éleva dans les airs et dirigea ses mains vers plusieurs Goblimon et les détruisit d’une seule attaque.
Pendant cette diversion, Suguru avait remis son véhicule en circulation et fonçait à nouveau à travers la ville en espérant ne plus être ralenti. Malheureusement ce souhait ne sembla pas vouloir se réaliser car il aperçut une nouvelle horde de Goblimon cinq kilomètres plus loin.
_Cette fois, il va falloir … , commença Suguru.
_Non ! cria Chika à l’arrière. J’y vais avec Piyomon !
_Chika … , murmura Sayuri en tournant la tête vers sa fille.
_Laisse, Sayuri ! Notre fille est un homme, s’exclama Suguru.
_Papa, soupira Chika désespérée.
Sans attendre que la voiture soit arrêtée, Chika ouvrit la portière puis Piyomon sortit en premier avant de laisser sa partenaire s’accrocher à ses ailes. Au même instant, leurs digisoul s’unirent et le digimon évolua en Garudamon.
Laissant sa fille s’occuper de ce léger détail, Suguru ne chercha même pas à freiner ou ralentir mais accéléra pour passer de justesse entre les nombreux coups de massue que les Goblimon donnaient à la voiture.
_Je jure que si ma voiture a le moindre coup, je demande réparation à Satsuma-kun pour refaire la peinture, grogna Suguru.
_Si tu te souviens, tu as détruit notre voiture quand un homme t’a défié à une course auto dans la ville, rappela Sayuri. Depuis Satsuma-san te laisse utiliser sa voiture …
_Mais c’est formidable ! Donc je peux l’endommager comme je veux puisque je n’aurai rien à payer, s’exclama Suguru ravi.
_Suguru-san … , soupira Sayuri.
Appuyant davantage sur la pédale d’accélération, Suguru fit passa la vitesse de la voiture au-delà du maximum autorisé, pas loin du triple en fait. Sayuri était cramponnée à son siège tandis que Yoshino ressentait chaque accélération par de violents coups dans son ventre ce qui la faisait hurler.
Soudain elle ressentit d’autres coups en raison d’un freinage plus que brutal du conducteur.
_Dites, c’est à l’hôpital ou au cimetière que vous devez me conduire ? s’écria Yoshino.
_Digimon ! cria Suguru.
Face à la voiture se tenait une nouvelle horde de Goblimon qui se ruaient déjà vers eux.
_Sayuri, c’est à toi ! annonça Suguru. Je sors m’en occuper puis tu prends le volant !
_Mais je ne sais pas conduire ! s’écria Sayuri.
_Sois un homme et assure ! répliqua Suguru.
Avec énergie, Suguru ouvrit la portière et sortit pour se jeter sur un Goblimon et l’envoya au sol d’un seul coup de poing. Raramon sortit aussi et utilisa sa digisoul pour évoluer en Rosemon puis attaquer.
Restée seule au volant de la voiture, Sayuri commença à trifouiller à tous les boutons, actionnant le klaxon, tous les feux possibles … quand elle utilisa le levier de vitesse sauf qu’elle fit faire une marche arrière et la voiture percuta un mur.
_Je crois que ce n’était pas ça, dit Sayuri ennuyée.
_Le levier ... mettez le vers votre jambe puis démarrez en appuyant sur la pédale gauche puis relâchez la pour appuyer sur la droite, lui conseilla Yoshino qui se demandait si son bébé n’allait pas naître dans la voiture.
Voulant mettre les conseils, Sayuri releva le levier de vitesse sauf qu’elle passa troisième au lieu de la première. Elle essaya alors de lever l’embrayage mais la voiture ne fit que gronder. Comprenant l’erreur, Yoshino fit un effort plus que surhumain pour se traîner jusqu’au levier et repassa la première. Ainsi la voiture commença à démarrer puis la jeune femme passa la seconde et la troisième avant d’aller se rallonger.
_Il a fallu que ce môme veuille sortir aujourd’hui, soupira Yoshino.


Pendant ce temps, au DATS, Satsuma et Kudamon observaient l’évolution de la situation: Masaru et Agumon se battaient encore contre deux Goblimon, Kyoko et Witchmon venaient d’en détruire six, Rosemon en avait éliminé cinq et Suguru terminait le dernier, Ikuto et Yatagaramon attaquaient sept Goblimon depuis le ciel et Chika et Garudamon venaient d’en battre une dizaine.
_On dirait qu’ils travaillent bien, jugea Kudamon.
_Je suis tout de même inquiet, songea Satsuma.
_Après ce qu’ils ont déjà, ce n’est pas encore aujourd’hui que de simples Goblimon vont les battre, dit Kudamon.
_Ce n’est pas ça, répliqua Satsuma furieusement. Tu te rends compte que cet inconscient a laissé ma voiture à Sayuri qui n’a jamais tenu un volant de sa vie ? Dans quel état, je vais la retrouver maintenant ?
Amusées par la remarque, Miki et Megumi poussèrent un léger gloussement de rire tandis que Kudamon manqua de tomber des épaules de son partenaire sous le coup de la surprise.


Retombant au sol après avoir fini de combattre un dernier Goblimon, Masaru se retourna vers Agumon qui poussait des hauts de cris de victoire. Le jeune homme décida d’appeler le DATS pour savoir si tout était fini ou si il y avait encore à combattre.
_Aniki, c’est joli la lumière là bas ! s’exclama Agumon.
Se demandant ce que son partenaire avait vu, Masaru se tourna et aperçut ces fameuses lueurs qui étaient en fait de grandes flammes à l’emplacement du parc. Aussitôt il donna un bon coup de poing sur la tête d’ Agumon.
_Crétin ! C’est une attaque ! lança Masaru. Allez, ramène toi !
En même temps qu’il courait, le jeune homme connectait son comlink.
_Tout le monde au parc si il n’y a plus rien ! annonça Masaru. Un digimon utilisant le feu semble y être apparu !
_C’est exact, confirma la voix de Satsuma. Le signal d’un digimon vient d’apparaître au secteur B-27 dans le parc. Malheureusement nous ignorons qui il est.
_Cependant, au vue de sa puissance, il est plus que probable qu’il s’agit d’un digimon au niveau Ultime, reprit la voix de Kudamon.
Un bon quart d’heure plus, toute l’équipe s’était réunie aux abords du parc: Masaru et Shinegreymon, Rosemon, Ikuto et Ravemon, Chika et Garudamon, Kyoko et Sakuyamon et enfin Suguru.
_Papa, tu ne devrais pas être là, s’exclama Masaru. C’est dangereux !
_Un homme ne fuit jamais le danger ! affirma avec vigueur Suguru.
_Sans partenaire, tu ne comptes quand même pas faire quelque chose ? soupira Masaru.
_Tant qu’un homme dispose de ses poings, il peut toujours tout réaliser, répliqua Suguru.
_Laisse tomber, Masaru-nii-chan, son cas est encore plus désespérée que le tien, fit Chika.
Soudain la forme d’un large et haut digimon émergea des flammes en même temps que celui ci lança une série de boules de feu. Les digimon réussirent toutefois à les esquiver et à protéger leurs partenaires.
_Masaru, c’est Marsmon ! cria Ikuto.
_Qui est ce ? demanda Rosemon.
_Comme Mercurimon, Marsmon est un Digimon Olympe, expliqua Ikuto.
_Si tu es comme Mercurimon, pourquoi attaques tu les humains ? s’écria Suguru.
_Car je juge que les humains n’ont pas à être avec les digimon. j’ai entendu les idées de Yggdrasill et je vais lui prouver que les humains affaiblissent les digimon en battant l’équipe qui a battu Dieu et en détruisant le DATS du Japon ! annonça Marsmon.
_Nous allons te montrer combien notre pouvoir est infini, lança Masaru. Shinegreymon !
Aussitôt Shinegreymon s’élança vers son adversaire et lança son attaque Glorious Burst mais le digimon contre-attaqua en faisant gonfler ses flammes ce qui aboutit à un match nul.
_Si le feu ne peut rien, utilisons la foudre, enchaîna Ikuto. Ravemon !
Répondant à l’appel d’ Ikuto, Ravemon vola vers Marsmon et leva son épée pour utiliser son attaque Ame no Ohariri mais celle ci ne sembla guère l’affecter. Brusquement celui ci gonfla à toute puissance ses flammes et s’apprêta à recouvrir ses adversaires.
Voulant protéger leurs partenaires, les digimon se placèrent devant les flammes lorsque celles ci se gelèrent peu à petit comme par un effet magique.
_Qu’est qui s’est passé ? demanda Suguru.
_La cavalerie arrive toujours à temps, Suguru-kun, dit une voix derrière eux.
Etonné et intrigué, tout le monde se retourna et découvrit Sleipmon au côté de Satsuma.
_Capitaine ! cria Masaru.
_Alors toi, tu as le don d’apparaître pile à temps ! s’écria Suguru. Tu es vraiment un homme !
_En attendant, je crois que vous avez besoin d’un bon plan, dit Satsuma.
_Vous avez ça ? fit Ikuto.
_Je le pense, répondit Satsuma. Masaru, tu te sens capable de monter avec Sleipmon et de sauter sur Marsmon ?
_Pour le frapper ? Sans problème, boss ! s’écria Masaru.
_Et moi alors ? Je peux le faire ! bouda Suguru comme un enfant de six ans.
_Dès qu’il est au sol, tout le monde attaque, reprit Satsuma.
Tout le monde approuva le plan d’un signe de tête puis Masaru se plaça sur une patte de Sleipmon qui le mit sur son dos. Ensuite le digimon s’envola le plus rapidement et s’arrêta au-dessus de Marsmon d’où Masaru plongea puis envoya un violent coup de poing en pleine poitrine du digimon qui s’effondra au sol.
Dans l’instant même, Shinegreymon, Ravemon, Rosemon, Garudamon et Sleipmon envoyèrent leurs attaques Glorious Burst, Ame no Ohariri, Forbidden Temptations, Ailes Ombre et Bifrost qui frappèrent ensemble le digimon et le détruisirent pour le ramener à l’état de digi-œuf.
_Encore une mission accomplie grâce à mon génie, se vanta Suguru.
_Qu’est que tu as dit ? C’était mon idée ! rappela Satsuma.
_Il me semble avoir déjà dit ce plan, songea Suguru.
_Menteur ! Ce plan était le mien ! répliqua Satsuma. En plus, t’as même pas combattu !
_Bien sur que si ! rétorqua Suguru.
_Quelques Goblimon ne comptent pas, précisa Satsuma. Un môme de dix ans avec un partenaire l’aurait fait !
_Tu me compares à un gosse maintenant ? explosa Suguru.
_Je n’oserai pas car le niveau intellectuel et mental de l’enfant est au moins deux fois supérieur au tien, répliqua Satsuma.
_Satsuma … , fit Sleipmon très surpris.
_On n’a plus Masaru et Tohma mais on n’a pas gagné en mieux, soupira Chika.
_C’est le pire, songea Rosemon.
_Allez ! Laissons les adultes jouer et allons voir Yoshino, décida Masaru.

*****************************

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers - La réouverture du portail   Sam 16 Fév - 2:30

Dans une chambre de l’hôpital, Yoshino donnait le sein à un magnifique petit bébé avec une ou deux mèches blondes. Assise dans un fauteuil, Sayuri la regardait en tenant Mina. Soudain la porte s’ouvrit pour laisser entrer Masaru, Agumon, Raramon, Kyoko, Salamon, Chika, Piyomon, Ikuto et Falcomon.
Dès qu’elle vit le bébé, Kyoko courut auprès de Yoshino.
_KAWAIIIII ! cria Kyoko. J’en veux un aussi, Masaru-kun !
_Il est adorable, fit Chika enchantée.
_Bah, c’est juste un bébé. Ca bave, ça hurle … c’est tout …, dit Ikuto en haussant les épaules.
_Sans cœur ! lança Chika en lui donnant un coup sur la tête.
_Il a les même yeux que Mina, on dirait, fit Masaru.
_Oui, je crois qu’il ressemblera à son père, songea Yoshino avec un faible sourire.
La jeune femme baissa la tête un instant puis se redressa pour regarder Masaru.
_Quand Mina est née, Tohma a regretté que tu ne sois pas là pour être son parrain … c’est pour cela qu’il a voulu que ce soit Chika sa marraine, révéla Yoshino. Est ce que … tu voudrais être le parrain de Ryo, Masaru ?
_Avec plaisir, accepta Masaru avec un grand sourire.
_Et quand on aura un bébé à nous, tu seras la marraine, Yoshino-san, décida Kyoko.
_Hey ! Arrête avec ça ! s’écria Masaru.
_J’ai hâte de voir cet enfant, dit Sayuri avec un grand sourire.
_Kaasan !!! cria Masaru.
_Moi aussi, je veux voir ton fils, aniki ! s’exclama Agumon.
_Mais vous allez arrêtez ? s’écria Masaru.

************************************


Quelques jours plus tard, Kyoko marchait dans les rues et se dirigeait vers le collège, son ancien collège. Elle avait reçu un coup de fil mystérieux de Masaru lui demandant de la retrouver sur le terrain de basket de leur collège pour discuter de leur avenir.
Quand elle fut arrivée au milieu du terrain de basket, la jeune fille se rappela que c’était ici que tous deux s’étaient rencontrés. Elle s’était disputée avec lui et l’avait incité à le combattre. Au début, Masaru ne voulait pas mais quand elle lui avait mis un superbe coup de poing qui l’avait étalé au sol. Ainsi ils s’étaient combattus avant de tomber au sol, épuisés.
Poussant un soupir, la jeune femme se demanda si son petit ami ne voulait pas rompre. Et si elle ne l’avait trop poussé avec les bébés et ne se sentait pas prêt du tout ?
Soudain Masaru arriva derrière elle et passa ses bras autour de sa taille puis déposa un baiser dans son cou.
_Masaru-kun, que veux tu me dire ? demanda Kyoko.
Lâchant la jeune fille, Masaru fit quelques pas et prit ses deux mains dans la sienne.
_Je voulais te remercier d’être venue au Digital World avec moi, dit Masaru. C’était vraiment bien d’être avec toi là-bas.
_Ce n’était rien, dit Kyoko. Ca m’a fait plaisir aussi.
_Et ces cinq dernières années m’ont fait réfléchir un peu … , reprit Masaru.
En même temps, le jeune homme posa un genou à terre puis sortit une bague de sa poche et la passa au doigt de son amie.
_Kyoko, veux tu m’épouser ? demanda Masaru.
N’en revenant absolument pas, la jeune fille le fixa, le cerveau ayant du mal à fonctionner correctement.
_Non …
Déçu, Masaru tenta de cacher ce qu’il ressentait.
_Ce n’était rien, fit Masaru. C’était idiot de faire ça …
_Ahhh ! Non ! Je voulais dire oui ! s’écria Kyoko réalisant son erreur.
_Attends … tu veux m’épouser … oui ou non ? Décide toi, idiote ! s’écria Masaru.
_Crétin ! Tu annonces ça comme ça ! Ca fait toujours drôle ! répliqua Kyoko.
_Toujours ? s’étonna Masaru. T’as combien de demandes par jour ?
_Eh bien, tu es le premier, avoua Kyoko en rougissant. Oui … je veux être ta femme.

**********************************


Quelque part au Digital World, Satsuma avançait à travers une forêt, Kudamon sur son épaule, quand il arriva dans une clairière où le petit renard digimon se posa sur un rocher. Son partenaire s’y assit aussi.
_Es tu vraiment sur de ta décision ? demanda Satsuma.
_Je crois que c’est le mieux, répondit Kudamon. Je suis un Royal Knight et il est mieux que je sois ici pour m’assurer qu’aucun digimon ne cause d’ennuis.
_Nous nous sommes à peine retrouvés que tu repas déjà … , songea Satsuma.
_Si cela ne tenait qu’à moi, je resterai toujours avec toi, avoua Kudamon, mais le sens du devoir est plus fort que mes envies.
_Je comprends, approuva Satsuma.
_De toute manière, nous pourrons toujours nous voir. Je pourrais toujours venir te voir là-bas et tu pourras toujours me voir ici, dit Kudamon.
_C’est vrai, fit Satsuma. Tu feras attention à toi, n’est ce pas ?
_Je te le promets, assura Kudamon. Tu prendras soin de toi aussi, Satsuma ?

*************************************


Au monde humain, au bord d’une rivière, Yushima pêchait, Kamemon assis sur ses genoux. A sa gauche était assis Satsuma et de l’autre côté Suguru.
_C’est agréable de voir nos partenaires revenir, n’est ce pas ? fit Yushima.
_Parlez pour vous, soupira Suguru. Je ne suis pas prêt de revoir Banchouleomon …
_Crois en lui, je suis sur que tu le reverras, assura Satsuma avec un sourire.
_Oui, la foi est ta meilleure arme, approuva Yushima.
_Vous avez sûrement raison, fit Suguru. Au fait, tu as fait quoi de ton écharpe, Satsuma-kun ?
_Kudamon a décidé de rester au Digital World pour remplir son devoir de Royal Knight. Enfin cela n’est pas un exil puisque nous pouvons nous voir quand nous le voulons grâce aux portails ouverts par notre volonté, expliqua Satsuma.
_Vous avez vraiment mûri tous les deux, dit Yushima avec un sourire ravi.
_Au fait, mon fils va se marier dans quelques mois, annonça Suguru. Vous êtes de la noce, hein ? Sinon je vous pète la gueule !
_Hey ! On se retrouve dans les pires moments alors on ne va pas rater un moment de se voir pour s’amuser, s’exclama Satsuma.
_En parlant de pires moments, je voulais te dire que j’ai mené la voiture que tu m’as prêté chez le garagiste, fit Suguru. Selon lui, il y en a pour 160000 Yens de réparations.
_Pardon ? s’écria Satsuma. Cette voiture était neuve quand je l’ai acheté il y a neuf mois! Tu as fait quoi avec ?
_Ben j’ai conduit Yoshino à l’hôpital et on a croisé les Goblimon ! Tu crois qu’ils n’allaient pas attaquer car c’était ta voiture ?
_Je t’ai vu sur vidéo au DATS ! Tu as évité la plupart des coups, répliqua Satsuma. Alors comment l’as tu arrangé ?
_Tu sais bien … je l’ai passé à Sayuri pour qu’elle emmène Yoshino, fit Suguru. Elle a rentré une fois dans un mur en marche arrière, ensuite elle a rentré trois fois dans un mur en marche avant, de nombreuses fois sur le trottoir et au final, elle a passé direct en cinquième ce qui a fait exploser le moteur.
_QUOIIII ? hurla Satsuma. Mais il reste quoi de ma voiture ? De la tôle ?
_Enfin elles vont bien, c’est l’essentiel, assura Suguru.
_Mais tu me bousilles une voiture neuve, achetée il y a à peine un an ! Tu me prends pour Crésus ou quoi ? s’écria Satsuma.
_Il n’y a pas de mort, ni blessé ! C’est bon, non ? répliqua Suguru. Et puis, tu as une assurance, non ? Donc tu vas être remboursé !
_Je regrette mais mon assurance ne prend pas en compte ça, à moins si j’arrive à te faire entrer dans la catégorie des catastrophes naturelles ! rugit Satsuma.
_Ils font fuir le poisson, Hiroshi, soupira Kamemon.
_Finalement aucun de ces deux là n’a absolument pas mûri, soupira Yushima.




FIN

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you


Dernière édition par le Sam 16 Fév - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
WaterGirl_89
La princesse de Digiduo
La princesse de Digiduo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 29
Localisation : Dans un coin paumé près de la fin du monde....
partenaire digimon : Garurumon, le plus mignon des louloups! *_*
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: Digimon Savers - La réouverture du portail   Sam 16 Fév - 14:35

Je me marre! Sont vraiment bête les hommes quand même!

Super en tout cas Very Happy
La réaction de Raramon pour Mina! XD "quoi? j'ai loupé ça? AAAAAAAAHHH!" Elle me tue celle-là Smile

Yes! Mariage Masaru et Kyoko! Il était temps Mais je plains Yoshino Oo" Un ballade pareille en voiture quand on a ses contractions, j'imagine que ça doit être l'horreur O_o" Mais bon, le petit ryo va bien, c'ets l'essentiel Mr. Green

Super fic onee Smile Mélange subtile en l'action et l'émotion

_________________

--> http://himegime-bluestar.skyrock.com
MaJ: 10/01/09
Revenir en haut Aller en bas
http://watergirl89.skyblog.com
Ichigo_Kurosaki1979
membre Disciple
membre Disciple


Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Digimon Savers - La réouverture du portail   Lun 18 Fév - 16:44

Salut,

j'ai lu ton prologue de ton fanfic Digimon Savers 02 et je l'ai bien aimé. C'était vraiment bon et drôle. Les disputes entre Satsuma et Suguru, très hilarantes. J'ai bien aimé la partie où Masaru fait sa demande en mariage à Kyoko. C'était très bon. Continue le bon travail et n'aandonne surtout pas. Merci, Émilie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Digimon Savers - La réouverture du portail   

Revenir en haut Aller en bas
 
Digimon Savers - La réouverture du portail
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture d'un café à Mons
» L'ouverture de la salle d'armes
» Ouverture /Fermeture des Frontières
» Ouverture Facile
» Ouverture d'un starter Alpha...au BOM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics Digimon-
Sauter vers: