Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Digimon Virtual Network

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyLun 25 Fév - 12:45



Une autre Terre …. , un autre lieu … , une autre époque …


An 3000,

A notre époque,la technologie règne en maitre absolue sur nos vies. Personne n’a besoin de faire le moindre effort dans un travail depuis la création une quinzaine d’années plus tôt de programmes d’intelligence artificielle: les digimon.
Installée dans un petit appareil de contrôle, la créature virtuelle permet d’intervenir sur le réseau et d’éxecuter n’importe quel désir de son maitre.
Toutefois, des rumeurs disent parfois que ces digimon sont capables d’agir par eux-même et de créer du désordre au monde réel par l’intermédiaire du Net.
Cependant aucune personne n’avait pu le prouver. La Digital Illusion, la société fabriquant ces intelligences artificielles, supprimerait elle ces preuves pour préserver son commerce ? A moins que tout cela ne soit de simples histoires.



Voici donc le commencement de ….








DIGIMON VIRTUAL NETWORK

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyLun 25 Fév - 12:53

Première partie: Missions sur le réseau mondial


Chapitre 1: Les gardiens du Net



_Incident digimon dans la zone P18 ! cria une voix féminine.
Assis sur un petit muret, près d’un lycée, un jeune homme aux longs cheveux ténèbreux sursauta à,l’appel de la voix que lui lui seul entendit puisqu’elle parlait à son oreille.
_Ici, Team 36, dit le garçon d’une voix basse. Je sors du lycée situé dans la zone P18. Où dois-je aller ?
_Ah, c’est toi, s’exclama la voix. D’après nos lecteurs de données, tu n’as qu’à prendre la rue PR12 puis la PR14 et tu devrais y être.
_Merci, Team 28, remercia le garçon nommé Team 36. Terminé !
Aussitôt le jeune homme homme se mit à courir à travers la foule sur les trottoirs, bousculant au passage plusieurs personnes.
Agé de dix-sept ans et mesurant presque un mètre quatre-vingt, il pouvait le faire facilement sans avoir d’ennuis.
En dehors de sa taille, il avait de très longs cheveux noirs attachés par une queue de cheval à l’arrière. Il portait un large et long manteau noir lui descendant sur le bas de son jean noir et ses bottes en cuir. A travers l’ouverture de son manteau se profilait un tee-shirt blanc. Enfin à son cou pendait une paire de googles.
Après une rapide course à travers les rues, le jeune homme atteignit l’université consacrée à l’étude de la littérature et des lettres: UNI-Paris-5.
Scrutant les alentours, le garçon ne remarqua rien d’anormal et comprit que cela se passait à l’intérieur. Il songea alors qu’il avait besoin d’informations supplémentaires et courut à une borne réseau au milieu de la cour du campus.
Une borne réseau ressemblait à une boite aux lettes sauf que celle ci était peinte en noir avec le symbole de la Digital Illusion sur le côté à utiliser. En dessous de ce logo figurait un écran assez large et une petite fente en forme d’éclair.
Sans la moindre hésitation, le jeune homme sortit un Digital Electronical Control d’une poche de son manteau.
Plus connu sous le nom de DCE, ce petit appareil permettait d’accéder au Net de n’importe où et d’avoir toujours avec soi son serviteur digimon. Sa forme consistait en un boitier rectangulaire de cinq ou six centimètres sur lequel se tenaient un écran, quelques boutons et le symbole de la Digital Illusion. Ensuite deux ailes d’une dizaine de centimètres s’échappaient des deux côtés puis un éclair sortait du haut de l’appareil et un tube cylindrinque du bas.
Dans le cas de celui du garçon, le boitier était noir, les ailes blanches et le reste argenté.
L’objet empoigné, le jeune homme le plaça dans la borne faisant connecter l’éclair avec la fente. Aussitôt l’écran s’alluma et un Blackagumon y apparut.
_Salut, Guillaume ! s’exclama Blackagumon. On va combattre ?
_Avant, il faut savoir où est la cible, déclara Guillaume. Vas sur le Net et trouve moi rapidement sa position.
Acquiesant d’un signe de tête, Blackagumon observait son maitre depuis une salle de contrôle digitale pourvue d’un écran. Il appuya alors un bouton de la table de commande et se digitalisa.
Se rematérialisant dans un couloir digital, Blackagumon courut pour atteindre une salle de contrôle. Il s’installa alors au poste de commande et constata qu’il se trouvait dans la partie réservée au directeur. Il se mit ainsi à fouiller et obtint une carte où il visualisa la position du digimon rebelle. Après cela, il appuya sur un bouton et se digitalisa pour revenir dans la salle de contrôle de la borne réseau.
_J’ai trouvé, Guillaume ! s’écria Blackagumon joyeusement. Il se trouve dans la salle de conférence où un professeur donne un cours der français.
_Cela veut dire des témoins de l’incident, réalisa Guillaume.
_Tu préviens le maréchal Fostier ? demanda Blackagumon.
_Evidemment, répliqua Guillaume en touchant son oreille. Team 36 à Team 01 !
_Ici, Team 01, répondit immédiatement une voix à l’oreille de Guillaume. As tu un souci, Team 36 ?
_J’ai répéré l’accident mais un cours y a lieu, l’informa Guillaume. Je demande donc vos ordres avant d’entamer la procédure.
_J’envoie la brigade de réparation, annonça Team 01. Commencement de la procédure de l’incident 15-175: 18 Septembre 3000, 15h26, 12 secondes et 78 centièmes.
Sans perdre de temps, Guillaume récupèra son DCE dans lequel Blackagumon était revenu puis s’empressa de courir vers le bâtiment face à lui puis pénétra à l’intérieur.
Guidé par les explications de Blackagumon, le jeune homme s’orienta à travers les différents couloirs puis s’immobilisa devant la salle de conférence.
_Tu sais d’où venait le digimon ? demanda Guillaume à Blackagumon.
_Oui, il provient du DCE d’une étudiante située dans les rangées du fond à l’extrême gauche. Elle a des cheveux longs et blonds, répondit Blackagumon.
Rentrant en silence dans la salle, Guillaume longa les murs et monta vers le fond de la salle où il chercha sa cible quand son DCE bipa quand il passa près d’une fille blonde.
Aussitôt il dégaina une sorte de stylo complètement blanc de la poche de son manteau et le pointa vers elle. En appuyant dessus, celle ci perdit alors connaissance puis le jeune homme prit son ordinateur portable et sortit rapidement de la salle.
De retour dans le couloir, il s’assit sur le sol et connecta son DCE au côté de celui d’où venait le digimon rebelle puis transféra Blackagumon sur le Net.
Se matérialisant sur le Net, le digimon se rendit compte qu’il se trouvait dans un espace de données qui était attaqué par de nombreux virus effaçant tout sur leur passage.
Installé à un poste de commande, un Wisardmon observait cela et réalisait des manipulations pour augmenter le nombre de virus.
Brusquement un écran se matérialisa au milieu de l’endroit où apparut le visage de Guillaume.
_Black, l’as tu trouvé ? demanda Guillaume.
_Oui, répondit Blackagumon. Je vais le sécuriser.
Sans perdre une seconde, le digimon dinosaure fonça vers Wizardmon lorsque celui ci tendit son sceptre vers lui et lui lança son attaque Nuage Foudre. Un nuage apparut au-dessus de Blackagumon et électrocuta le digimon.
Subissant pleinement l’attaque, Blackagumon s’écroula sur le sol tandis que Wizardmon poursuivit son attaque et l’intensifia clouant le digimon au sol.
Au même moment, au monde réel, Guillaume fixait le déroulement du combat et se sentit efrayée quand il vit Blackagumon au sol.
_Black ! cria Guillaume. Ce digimon va le supprimer !
Baissant la têe, le jeune homme savait qu’elle était la nature des digimon: malgré toute leur intelligence, ils pouvaient être très sauvages. Quand un digimon en supprimait un autre, celui ci téléchargait ses données afin d’obtenir davantage de puissance.
C’était une chose qu’il connaissait très bien car à une certaine époque, il ne faisait faire que cela à Blackagumon. Ils étaient des combattants du Net cherchant des adversaires à affronter pour obtenir davantage de puissance. Le jeune homme s’était même nommé meilleur Net-Fighter de la France.
Fronçant les sourcils, Guillaume posa ses doigts sur son DCE et y tapa un code.
_Code 7 ! téléportation ! cria Guillaume.
Sur le Net, Blackagumon venait de subir une nouvelle attaque. Son corps était percé à de nombreux endroits, une multitude de données s’échappaient de chaque. Brusquement, il se digitalisa et réapparut de l’autre côté de la pièce.
_Code 2 ! Energie de Shellmon ! cria Guillaume par l’écran dans la salle.
A cet instant, une multitude de données tournèrent de Blackagumon puis entrèrent dans son corps. Celui ci reçut ainsi les données prises à un Shellmon lors d’un précédent combat et sentit toute son énergie s’accroitre.
Au monde réel, Guillaume afficha les statistiques du digimon et constata que ses points d’énergie étaient de 1800. Cela n’était pas assez pour évoluer au niveau supérieur mais cela devrait suffire pour achever le combat.
_Black, utilise l’attaque de Shellmon ! ordonna Guillaume. Ensuite plonges vers Wizardmon !
Sur le Net, Blackagumon fixa le jeune homme sur l’écran et hocha la tête en signe d’obéissance. Ensuite il s’avança de quelques pas et ouvrit sa bouche en grand pour lancer l’attaque Hydro Blaster de Shellmon. Celle ci remplit toute la salle et envoya Wizardmon contre un mur qui se digitalisa sous le choc ouvrant un passage vers les données de la bibliothèque universitaire vers lesquelles se précipitèrent les virus.
_Black, attaque ! ordonna Guillaume.
Blackagumon s’apprêta à obéir mais il réalisa qu’il se trouvait dans l’eau, milieu qu’il ne supportait pas et commençait à se noyer.
Au monde réeol, Guillaume estima cette erreur dans son plan et réagit tout de suite en chargea de nouvelles données vers le digimon.
_Code 2 ! Energie de Frigimon ! cria Guillaume.
Aussitôt une multitude de données se forma autour de Blackagumon puis entrèrent en lui. Celui ci leva alors le poing et toucha avec l’eau qui se changea en glace.
Guillaume poussa un faible soupir puis remarqua que les points d’énergie de Blackagumon venaient de passer à 2600. Si son plan échouait, cela pourrait être assez facile de le faire évoluer maintenant.
Sur le Net, Blackagumon courut sur la glace et plongea sur Wizardmon pour lui assener un violent coup de patte. Celui ci tomba au sol puis le digimon lança son attaque Baby Flame qui recouvrit son adversaire de flammes. A cet instant, celui ci commença à se digitaliser, son corps n’apparaissant plus qu’en données.
Au monde réel, Guillaume eut un léger sourire de cela puis sortit une sorte de petit stylo noir de la poche de son manteau et le connecta à la queue de son DCE.
Au même moment, sur le Net, Blackagumon tendit sa patte droite et absorba les données de Wizardmon puis les transfèra au DCE de Guillaume.
_Combat terminé, dit Blackagumon.
_Parfait, jugea Guillaume en déconnectant le stylo noir. Données récupérées.
_Je peux rentrer ? demanda Blackagumon.
_Crétin ! lui cria Guillaume. Tu dois réparer tous les dégâts !
Sur le Net, Blackagumon rougit un peu puis se hâta de se placer devant le poste de commande de la salle. Rapidement, il détruisit les virus puis programma une restauration pour ramener les données effacées.
_Terminé, annonça Blackagumon en revenant dans le DCE de Guillaume.
_Team 01, dit Guillaume en touchant son oreille. Sécurisation terminée.
_Ce n’est pas trop tôt, répondit Team 01. Tu pourrais être plus rapide. Enfin tu peux rentrer au QG maintenant et apporter les données récupérées.
_Quel type, soupira Guillaume quand la communication fut finie. Il n’est absolument pas capable de dire que c’est bien.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyJeu 28 Fév - 21:28

Ah je connaissait déjà ce chapitre ^^ J'ai du lire le chapitre 2 également ! c'est super !!!

_________________
Digimon Virtual Network Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyVen 29 Fév - 17:43

Chapitre 2: Je suis Kyoudai Emilie ! L’attaque de la bibliothèque !



_Tâche terminée, dit un Kudamon sur l’écran d’un ordinateur.
Face à l’ordinateur, une jeune fille rousse de vingt-deux y était assise, une pile de livres posée sur le côté droit du bureau. Elle avait de longs cheveux lui dégringolant dans le dos, des yeux verts sous une fine paire de lunettes et portait un tee-shirt rouge sous une veste bleue sans manche ouverte, un jean et des baskets rouges flamme.
_Bien, Kudamon, jugea la jeune fille. Si ces livres sont enregistrés, je peux les mettre en rayon. Quand à toi, retournes dans mon DCE.
_Oui, miss Emilie, répondit Kudamon.
Se levant de sa chaise, la jeune fille, Emilie, déconnecta son DCE, un appareil au boitier rouge, les ailes noires et le reste jaune, puis le rattacha à une ficelle pendant à son cou. Ensuite elle prit dans ses mains la pile de livres et fit quelques mètres avant de s’immobiliser devant une porte.
Tenant les livres d’une main bien contre elle, Emilie détacha son DCE et le connecta dans l’adaptateur de la porte.
A l’intérieur du DCE, Kudamon se trouvait dans une salle de contrôle, devant un poste de commande, et appuya sur un bouton qui le digitalisa. Il réapparut sur le Net devant le poste de commande permettant l’ouverture de la porte puis actionna celle ci avant de retourner à l’intérieur du DCE.
Au monde réel, Emilie vit rapidement la porte s’ouvrir puis récupéra son DCE avant de la franchir. Elle marcha dans un couloir avant de revenir à la salle d’accueil de la bibliothèque où elle travaillait.
En passant près du bureau de prêt, elle s’arrêta un instant pour parler avec sa collègue qui le tenait pour aujourd’hui.
_C’est calme ? voulut savoir Emilie.
_Beaucoup de jeunes venant étudier après les cours, répondit sa collègue, mais je n’ai pas eu beaucoup de retours.
_Je vois, fit Emilie. Bon, je vais ranger ces nouveautés dans la section jeunesse. Si tu as un souci, envoies Swanmon à Kudamon qui m’en avertira.
Après cela, la jeune fille reprit sa marche et traversa un couloir pour parvenir à l’espace jeunesse. Elle sourit en voyant plusieurs enfants dedans, deux travaillaient sur les tables, un lisait un petit roman et deux ou trois regardaient des albums assis au sol.
S’avançant vers les caisses où se rangeaient les albums, la jeune fille s’agenouilla devant l’une d’elles et y classa ses livres en prenant soin de respecter l’ordre de taille.
_Ah non ! Ce truc est trop nul ! s’écria une voix au fond de la salle.
En entendant parler aussi fort et en colère, Emilie fronça les sourcils et se retourna pour apercevoir un garçon d’une dizaine d’années secouant un DCE. Elle se releva et alla jusqu’à lui, le regard sévère.
_Tu es dans une bibliothèque, rappela Emilie. Tu ne peux pas faire autant de bruit.
_Je sais, dit l’enfant. Mais mon Tokomon vient d’évoluer en Chuumon ! Je vais devoir l’effacer et en acheter un nouveau ! C’est vraiment pas juste !
Fronçant davantage les sourcils, Emilie n’appréciait guère le comportement de cet enfant. Certes, les digimon n’étaient qu’un tas de données, des intelligence artificielles. En supprimer un n’était donc pas un crime ni une horreur. Toutefois leurs évolutions dépendaient uniquement de la manière dont leur maitre élèvait son serviteur digimon. Par conséquent, elle trouvait cela lâche d’effacer un digimon si le résultat obtenu ne convenait pas au lieu d’essayer de faire davantages d’efforts pour avoir de meilleurs résultats.
_Donnes moi ton DCE, dit Emilie. Je vais retirer ton digimon.
La mine revêche, le garçon tendit son DCE puis la jeune fille se rendit jusqu’au bureau d’où on surveillait l’espace jeunesse puis connecta l’appareil à l’ordinateur.
Aussitôt le Chuumon quitta le DCE et se rendit sur le Net où il se matérialisa dans la salle de contrôle de la bibliothèque. Comme pris de folie, il se mit à rire puis appuya sur toutes les touches du poste de commandant créant une véritable pagaille dans les données emmagasinées sur le réseau.
Pendant ce temps, au monde réel, la sonnerie incendie ne cesser de hurler à l’intérieur de la bibliothèque, les volets en fer venaient de tomber au fenêtre et l’électricité s’était coupée.
_Que se passe t-il, Kudamon ? demanda Emilie en prenant son DCE pour parler à Kudamon.
_Je l’ignore mais je peux émettre l’hypothèse que Chuumon soit sur le Net et y crée un vrai désordre se répercutant tout ici, expliqua Kudamon.
_Nous devons le combattre, Kudamon, s’exclama Emilie. Si on n’agit pas, toutes les données de la bibliothèques pourraient être effacées. Sans compter qu’il pourrait blesser quelqu’un … il pourrait même continuer ses dégâts ailleurs.
_Sans électricité, l’ordinateur ne fonctionne pas, rappela Kudamon. Si je ne peux pas aller sur le Net, nous ne pouvons pas le combattre.
_Il y a une borne réseau dans le hall, se souvint emilie. Je dois me depêcher avant que les portes soient verrouillés.
Aussitôt Emilie partit en courant et franchit le couloir à une vitesse encore jamais faite et atteignit le hall quand les portes se verrouillèrent. Elle courut encore vers la borne réseau et y connecta son DCE.
Quittant rapidement le DCE, Kudamon se digitalisa et arriva sur le Net où il découvrit la salle de contrôle dans un état comme il n’avait jamais vu: de nombreuses données flottaient partout à travers lui.
La queue projetée en arrière, le collier de Kudamon brilla et celui ci lança son attaque Cristal Aura, une vague lumineuse dorée frappa Chuumon qui fut jeté au sol. Ensuite le digimon renard se précipita vers lui et lui rentra dedans plusieurs en donnant aussi de nombreux coups avec sa queue.
_Maintenant retournes dans ton DCE ! ordonna Kudamon.
_Pas question, répliqua Numemon. Si j’y retourne, je mourrai et je ne veux pas mourir ! Je veux être libre et faire payer aux humains leur mépris pour les digimon !
_Les humains ne méprisent pas les digimon, fit Kudamon. Nous sommes des serviteurs et devons leur obéir. C’est la règle.
_Tu sembles être un vrai toutou, lança Chuumon. Je te tuerai alors !
le corps de Chuumon s’envellopa alors d’une multitude de données roses puis celles ci s’intensifièrent et devinrent blanches avant de laisser apparaître un Gatomon.
_Comment as tu évolué ? s’étonna Kudamon.
_Les humains nous rendent faibles et vulnérables. Sans eux, voilà la vraie puissance d’un digimon, annonça Gatomon. Neko Punch !
Plongeant vers Kudamon, Gatomon le toucha et lui laissa plusieurs marques de griffes d’où s’échappèrent quelques données.
_Kudamon ! cria Emilie depuis l’écran de la salle.
Au monde réel, la jeune fille fixait le combat avec angoisse et se demandait comment Chuumon avait pu évoluer aussi vite. Il venait tout juste d’évoluer au niveau Enfant donc ses points d’énergie devaient être compris entre 500 et 800 points. Or, les points d’énergie de Gatomon s’élèvaient à 3200 maintenant. Comment avait il pu combler un tel écart ?
Observant maintenant les statistiques de Kudamon, Emilie constata que son serviteur n’avait que 500 points d’énergie. Il lui en manquait 2000 pour pouvoir aussi évoluer.
_Code 5 ! Restauration énergie ! cria Emilie.
Sur le net, quelques données entourèrent Kudamon puis entrèrent en lui lui redonnant l’énergie possédée avant le début du combat.
_Miss Emilie, quels sont tes ordres ? demanda Kudamon en se tournant vers l’écran.
_Fais des roulades et attaques, décida Emilie.
_Bien, miss Emilie, répondit Kudamon.
Aussitôt le digimon renard se roula sur le sol jusqu’au bas de la salle puis se redressa et sauta en l’air puis bondit sur Gatomon qui fut projeté plusieurs mètres plus loin. Ensuite il utilisa son attaque Cristal Aura détruisant son adversaire. Gatomon commença à se digitaliser puis il approcha pour absorber ses données dans son collier avant de les transférer à son DCE.
_Kudamon, programme une restauration du système, ordonna Emilie.
Acquiesant d’un signe de tête, Kudamon se hâta de se rendre au poste de commande puis programma une restauration du système informatique de la bibliothèque et celui ci revint à son état initial une heure plus tôt puis Kudamon retourna dans le DCE.
_Travail achevé, miss Emilie, annonça Kudamon.
_C’était bien, jugea Emilie. Tout semble revenu comme avant ici.
_Je ne comprends toujours pas comment ce digimon a pu évoluer si vite, dit Kudamon.
_Moi non plus, Kudamon, mais il devait avoir un défaut dans sa programmation. Je ne vois pas d’autre hypothèse, ajouta Emilie.
_Tu dois avoir raison, répondit Kudamon sans partager cette hypothèse ni comprendre pourquoi il ne parvenait pas à croire sa maitresse.
_Assez trainé ici ! On va vérifier si nos données sont toutes correctes ! décida Emilie.
_Oui, miss Emilie, s’exclama vivement Kudamon.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
GaoGomamon
le plus grand fan de Gaomon des deux mondes
GaoGomamon

Masculin
Nombre de messages : 1579
Age : 26
Date d'inscription : 08/07/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptySam 1 Mar - 1:07

Millie ! J'adore vraiment ^^

C'est merveilleusement bon !

La suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptySam 1 Mar - 22:30

Chapitre 3: Je suis Kyoudai Guillaume, agent spécial du DI !



Peu après le combat contre Wizardmon à l’université, Guillaume avait pris une rame dans le métro à quelques rues de là pour sortir à une station du secteur P8. Il marcha d’un pas rapide avant de s’arrêter devant un immeuble dans lequel il entra.
A l’intérieur, il se dirigea vers un vestiaire dans lequel il se déshabilla et mit ses vetements dans un casier à son nom, déverouillé grâce à Blackagumon, puis prit un uniforme. Il enfila une chemise noire sous une veste blanche et violettes qu’il garda ouverte suivi d’un jean noir et d’épaisses bottes en cuir.
Quelques étages plus haut, un jeune homme et une jeune femme, entre vingt-cinq et trente ans, travaillaient chacun de leur côté sur plusieurs moniteurs informatiques. Du côté gauche se trouvait l’homme, les cheveux très blonds avec des yeux bleus clairs portant sa veste d’uniforme fermée. De l’autre côté, la femme avait le même visage que l’home sauf que ses cheveux étaient longs, elle portait une jupe violette jusqu’aux genoux, la veste fermée aussi.
Dans le fond de la salle se tenait un imposant bureau derrière lequel était assis un homme avec d’imposantes épaules de trente-cinq ans. Celui ci avait des cheveux bruns très courts, des yeux marrons et portait une veste ressemblant à celle des autres sauf qu’elle descendait jusqu’à ses cuisses. A son cou pendait un DCE, or au boitier, bleu les ailes et vert le reste, dans lequel apparaissait un Leormon à l’écran.
_Je crois que Guillaume devrait bientôt rentrer, Raphael, dit Leormon.
_Nous verrons, se contenta de répondre l’homme.
_Réponse typique, soupira Leormon.
A ce moment, la porte de la salle s’ouvrit et Guillaume rentra pour s’avancer jusqu’au bureau. Il s’inclina alors légèrement.
_Maréchal Fostier, le salua Guillaume. Agent spécial Kyoudai au rapport !
_Nous vous écoutons, dit Leormon.
Rapidement, le jeune homme fit la synthèse de l’intervention à l’université puis présenta le stylo noir, soit le Data Récupérateur, au maréchal et le posa sur le bureau.
_Intervention réussie alors, déclara le maréchal Fostier. Avec ces données, nous serons capables de recreer ce digimon détruit.
Le maréchal marqua alors une courte pause durant laquelle Guillaume écarquilla les sourcils.
_Cependant j’attendais que Blackagumon et toi fassent mieux, reprit le maréchal.
_Nous faisons de notre mieux, assura Guillaume.
_Le mieux n’est pas assez, jugea le maréchal Fostier. Dans notre organisation, c’est l’impossible que nous devons viser.
_Oui, maréchal, répondit Guillaume en faisant un salut de la main droite.
_Tu peux rentrer chez toi, décida le maréchal Fostier. Tes sœurs vont s’inquiéter.
S’inclinant une nouvelle fois pour saluer son supérieur, le jeune homme quitta alors la pièce.
_Tu es trop sévère, Raphael, jugea Leormon. Malgré ses capacités et son courage, Guillaume reste un enfant. Il a besoin d’encouragement plutôt que de reproches constants.
_Les âmes des humains et des digimon ont besoin d’être fouettés pour exceller, dit le maréchal Fostier. C’est ainsi que je conçois les choses.
_Ceux qui disent que les digimon n’ont pas de sentiments ne te connaissent pas, rit Leormon.
Pendant ce temps, Guillaume avait quitté l’immeuble remettant ses habits civils et marchait dans les rues. Il prit une rame de métro dans une station proche qui l’amèna dans le secteur P14 puis se dirigea vers un immeuble. Il connecta alors son DCE à l’adaptateur de la porte d’entrée et Blackagumon en sortit pour se rendre sur le Net la déverouiller. Ensuite le jeune homme rentra et prit l’ascenseur, ouvert par la même méthode, qui le mena au douzième étage et se rendit dans le fond du couloir, devant la porte 964. il connecta encore son DCE à l’adaptateur et Blackagumon la déverouilla.
_Je suis rentré, annonça Guillaume en rentrant.
Marchant dans le couloir, le jeune homme se rendit à la cuisine où deux filles s’y trouvaient, occupés à préparer le diner. La première était rousse, c’était Emilie, et la seconde avait dix-huit, les cheveux chatains mi-longs lui tombant sur les épaules avec quelques mèches blondes et portait un chemisier à manches longues bleu et brun, un jean à strass et de petites bottines marrons à petits talons. A son cou pendait un DCE dont le boitier était bleu, les ailes argentées et le reste bleu clair.
_C’est maintenant que tu rentres ? s’exclama Emilie d’un ton sévère. Je t’ai déjà dit que tu devais être à la maison à sept heures !
_J’avais des choses à faire, mentit Guillaume d’un ton qui aurait convaincu n’importe qui. Gomen nasai, onee-chan.
_Où étais tu ? voulut savoir Emilie ne perdant pas son air sévère.
_Je … je jouais dans le parc, répondit lentement Guillaume.
_Encore le Net-fight, n’est ce pas ? fit Emilie. Oto-chan, je sais que tu aimes ça mais tu connais notre situation ! Si Alexia ou toi n’obtenez pas de bons résultats, notre famille éclatera encore. Veux tu retourner à l’orphelinat ?
_Bien sur que non ! s’écria vivement Guillaume.
_Ne t’enerves pas, oneesama, fit Alexia d’une voix douce. Cela fait presque un an qu’un inspecteur n’est pas venu. Ils ont du comprendre que tu étais une bonne tutrice.
_En plus, Alexia a un travail, ajouta un Otamamon dans son DCE.
_Je ne veux pas prendre de risques, reprit Emilie d’un ton ferme.
_Tu as raison. Je vais faire mes devoirs, annonça Guillaume en quittant la pièce.
_Tu ne manges pas ? s’étonna Alexia. Nous avons …
_J’ai mangé en venant, assura Guillaume depuis le couloir.
_Tu es trop dur avec lui, oneesama, lui reprocha Alexia.
_Tu dois avoir raison mais il est le seul à aller encore au lycée. Si il connaît une seule baisse, notre famille sera éclatée, rappela Emilie.
_Si seulement okaasan et otosan pouvaient être là …, murmura Alexia tristement.
Dans sa chambre, Guillaume ne s’était pas mis au travail mais s’était allongé sur son lit, les mains sous la tête, fixant le plafond. Dans son DCE, posé sur le bureau, Blackagumon dévorait une centaine de cookies faisant augmenter considérablement ses points d’énergie.
Fermant les yeux, Guillaume se demanda comment aurait pu être sa vie si il avait grandi normalement. Il n’aurait peut être même pas eu Blackagumon.
Rentrant à pied sous une pluie battante, Guillaume, âgé de neuf ans, rentrait seul. Il courait et pleurait quand il trébucha et s’étala dans une flaque.
A terre, le petit garçon pleura de plus belle en se rappelant de la récréation tout à l’heure où ses camarades s’étaient moqués de lui car il n’avait pas de parents venant le voir à la représentation théatrale, ses sœurs étaient toutes deux en famille d’acceuil bien trop loin d’ici. L’enfant se demanda ce qui il avait pu faire pour mériter un tel sort.
_Debout, Kyoudai Guillaume ! cria subitement une voix au-dessus de lui. Es tu un homme ou juste une petite fillette pleurant pour un bobo ?
D’ordinaire, une telle réflexion aurait énervé le gamin mais dans cette situation, il fut surtout surpris. Il redressa la tête et découvrit un homme aux cheveux blonds tombant sur ses épaules avec des lunettes noires et un imperméable jaune descendant à des bottes oranges.
_Ton père n’aurait jamais pleuré, dit l’homme.
_Mon père ? s’écria Guillaume en se relevant. Vous avez connu mon père ?
L’homme observa quelques secondes le jeune garçon, celui ci avait serré les poings et fixait son interlocuteur.
_Tu lui ressembles, dit finalement l’homme.
_Qui êtes vous ? Qui était mon père ? où est il ? Pourquoi …
_Je ne peux pas répondre à des questions, reprit l’homme, mais je sais une chose: si tu suis la voie de ton père, tu pourrais découvrir beaucoup sur tes origines.
_Mes origines ? répèta Guillaume.
_Ton père était le steet-fighter n°1 de France, révèla l’homme. Alors toi … deviens le Net-Fighter n°1 de France !
En prononçant la seconde partie de sa phrase, l’homme tendit sa main et l’ouvrit pouur y faire apparaître, à la manière d’un magicien, un DCE avec un digi-œuf à l’écran.
_C’est un DCE ! C’est super cher ! s’écria Guillaume stupéfait.
_C’est le moment de choisir ton destin, annonça l’homme. Suis les traces de ton père et tu auras un digimon spécial.
_Je le ferai, décida Guillaume fermement. Je serai le Net-Fighter n°1 de France ! Je serai plus puissant que n’importe qui ! Je ne perdrai jamais !

Mentalement, Guillaume chassa ce souvenir et se rappela que durant deux annnées complètes, il avait élèvé le digi-œuf d’une manière très attentive surveillant chacun de ses progrès jusqu’au jour où il a enfin évolué en Blackagumon.
Depuis, le jeune homme avait combattu avec son digimon de nombreux enfant, parfois même des adultes. A treize ans, il s’était même donné le titre de Net-Fighter n°1 de France et le disait clairement au début de chaque combat. Deux ans plus, sa victoire au championnat national lui avait permis de décrocher réellement ce titre.
_C’est ce jour là où ma vie a changé, murmura Guillaume.
Dans un parc du secteur quinze, Guillaume venait de terminer un combat contre un autre jeune grâce auquel Blackagumon avait absorbé les données de son digimon. Soudain un homme d’une dizaine d’années de plus l’arrêta brusquement.
_Qui es tu ? Tu veux te battre ? demanda Guillaume agressif.
_Désolé mais Terriermon et moi ne nous battons pour cela, répondit l’homme.
_Pourquoi combattre alors ? s’étonna Guillaume.
_Je me nomme Ni Claude, se présenta l’homme, et je suis ici car mon supérieur, le maréchal Fostier, souhaite te rencontrer.
_Pourquoi ? voulut savoir Guillaume.
_Tes capacités de combat ont attiré l’attention de notre organisation, répondit Claude.
_Ca semble intérressant, songea Gullaume. Allons y !
Ainsi Claude emmena Guillaume au QG de la Digital Illusion et l’emmena au maréchal Fostier après avoir revêtu un uniforme.
_Maréchal Fostier, voici Kyoudai Guillaume, dit Claude en s’inclinant.
_C’est ce garçon, Raphael ? demanda Leormon depuis son DCE. Il semble normal.
_L’apparence est souvent trompeuse, rappela le maréchal Fostier.
_Vous parlez avec votre digimon ? s’étonna Guillaume.
_Pourquoi pas ? Leormon est mon partenaire et il est naturel de se parler entre deux partenaires, expliqua le maréchal Fostier.
_Mais les digimon ne sont pas des partenaires. Il s’agit de créatures virtuelles. Ils ne peuvent pas comprendre tout ce qu’on leur dit, fit Guillaume.
Brusquement une jeune femme blonde de l’âge de Claude se mit à rire et se releva de son poste, près de moniteurs informatiques.
_Tu as déjà essayé ? lui demanda t-elle. Si tu t’intérressais vraiment à ton digimon, il se pourrait que celui ci ressente un vrai attachement à toi … alors vous pourriez partager tous vos secrets.
_Enchanté de te connaître, dit un Lopmon dans le DCE de la femme. Mon nom est Lopmon, la partenaire de Claudia.
_Je vais t’expliquer rapidement, coupa le maréchal Fostier. Comme tu le sais, les digimon ont été crée comme intelligences artificielles. Toutefois il est apparu que ceux ci étaient capables de dévellopper des sentiments …
_Le plaisir d’être avec son partenaire, la joie de le voir réussir, comprendre nos déceptions, avoir peur pour l’autre … , ajouta Claude. Des choses qui nous ont tous surpris et nous ont conduit à rejoindre cette organisation.
_Malheureusement les humains ne sont pas prêts de voir les digimon comme des créatures ayant conscience d’eux-même, reprit Leormon. Pour la majorité, nous sommes de simples données dans un ordinateur.
_C’est pourquoi si le public devait être au courant, nous serions purement et simplement supprimé, continua Lopmon.
_Ainsi la Digital Illusion a implanté de nombreux groupes partout dans le monde dans le but de répérer des anomalies sur le réseau et de stopper les digimon se rebellant contre l’ordre établi avant d’ameuter les médias, continua Terriermon.
_OK, je veux bien … mais quel rapport avec moi ? demanda Guillaume.
_En fait, la Digital Illusion organise souvent les divers championnats de combat digimon, surtout au niveau national, révèla le maréchal Fostier. Cela permet de sélectionner de bons élèments en combat ce qui est une chose primordiale afin de limiter nos durées d’interventions lors des incidents digimon.
_Cela veut dire que vous voulez que je combatte pour vous ? comprit Guillaume.
_C’est exact, répondit le maréchal Fostier. D’ailleurs si tu acceptes, ta famille pourrait …
_Raphael, je t’ai déjà dit ne pas faire cela ! cria Leormon. L’implication d’un membre dans cette organisation doit être vraiment motivée. De plus, se servir de quelque chose pour forcer quelqu’un est immoral.
Etonné, Guillaume fixa Leormon, visiblement en colère, dans son DCE, et n’arrivait pas à en croire ses oreilles. Ce digimon avait plus de sentiments et de scrupules à se servir de points faibles qu’un humain. En toute logique, une créature virtuelle aurait utilisé un point faible pour contrer et l’être humain son cœur.
Après tout, peut être que les digimon avaient vraiment des sentiment ?
_J’accepte de rejoindre votre équipe, déclara Guillaume.
_Es tu vraiment sur ? demanda Leormon.
_Ta manière de penser et tes réactions me convainquent, Leormon, répondit Guillaume.

Rouvrant les yeux, Guillaume songea que ce fameux jour, il avait enfin pris conscience de ce qu’était les digimon. Certes, ils n’étaient que des créatures virtuelles mais ils pouvaient ressentir et exprimer de nombreux émotions, parfois plus que certains humains.
Depuis ce jour, il avait changé et était devenu un meilleur combattant. Maintenant il se battait pour quelque chose et plus pour lui-même ou sa fierté. En plus de cela, la Digital Illusion s’était arrangé pour faire cesser les inspections sur sa famille. Il aurait aimé partager cette nouvelle avec ses sœurs mais il était malheureusement contraint au secret.
_Je me demande qui était mon père …, songea Guillaume. Est ce qu’il est encore de ce monde ? Qui pouvait il être et qu’a t-il accompli ? Je ne sais toujours pas …

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyVen 14 Mar - 14:34

Chapitre 4: Je suis Cohen Virgile ! Combat à la salle de jeux !


Au milieu d’une longue allée où était rangée de nombreux jeux de toutes sortes, Alexia était en compagnie d’un garçon d’une dizaine d’année tenant en main un jeu de construction.
_Il est vraiment bien ? demanda l’enfant.
_Je le crois, assura Alexia. c’est le meilleur sur le marché.
_Alors je le prends, décida l’enfant en s’éloignant.
La jeune fille sourit puis remonta l’allée pour se rendre dans le coin réservé aux jeux vidéo, qui était aussi en désordre que d’habitude, et commença à remettre un peu d’ordre.
S’étant baissée pour ramasser la pochette d’un jeu, Alexia en profita pour récupérer les autres tombés au sol quand elle remarqua une paire de baskets violettes devant elle.
_C’est plutôt agréable d’être accueilli ainsi, dit une voix amusée au-dessus d’elle, mais ça fait un peu serviteur, non ?
Rougissant légerement, la jeune fille se releva et découvrit en face d’elle un jeune homme de vingt ans, arborant un sourire quelque peu insolent. La jeune fille le trouvait assez mignon avec ses cheveux chatains lui tombant le long de son visage mais aimait moins son tee-shirt noir avec un crane dessus. Cependant sa veste beige ouverte et son jean beige compensaient cela. Elle lui sourit alors gentiment.
_Bonjour, Virgile, le salua Alexia.
_Yo ! répondit le garçon. Dis, j’ai fini le niveau 34 de mon jeu. Tu veux que je …
_Je regrette, Virgile, mais oto-sama m’a aidé à le finir hier soir, l’interrompit Alexia.
_Je vois, reprit Virgile un peu embarrassé. La fin est bien ?
_Je ne pense pas que tu seras déçu, répondit Alexia.
Un court silence s’installa entre les deux puis la jeune fille tourna la tête vers le comptoir et commença à s’éloigner.
_On va bientôt fermer et je dois … , commença Alexia.
_Attends ! cria Virgile.
_Je n’ai pas le temps de discuter, fit Alexia. Excuse moi …
_Mais je suis un client, s’exclama Virgile avec un grand sourire. Mon petit frère aimerait un nouveau jeu mais je ne sais pas quoi lui prendre.
_Si c’est ainsi, je suis à ta disposition, répondit Alexia. Il a quel âge et il aime quoi ?
_Il a neuf ans, il n’aime pas trop les combats mais apprécie beaucoup les animaux et les peluches, expliqua Virgile.
_Hum … un jeu sans combat alors … allons voir ce qu’on a, dit Alexia en réfléchissant.
Durant les dix minutes qui suivirent, la jeune fille montra quelques jeux suceptibles de correspondre aux critères de son choix à son client. Celui ci finit par en prendre un et passa au comptoir pour le lui payer.
_Bonne soirée, lui dit Alexia avec un sourire.
Virgile s’apprêta à lui répondre quand un homme d’une quarantaine d’années, le patron du magasin, apparut catastrophé.
_Il y a un bug sur le réseau ! s’écria t-il. Toutes nos données, nos transactions flambent !
_Des données qui flambent ? s’étonna Virgile. Comment est ce possible ?
_J’étais en train de faire les comptes avec Flamon, mon serviteur digimon, quand je lui ait dit d’effectuer mes calculs plus rapidement. Etrangement, il a commencé à bugguer et a évolué en Flarerizamon. Depuis il détruit tout sur notre base de données !
_Mais … si tout est détruit, le magasin n’aura plus qu’à fermer, comprit Alexia effrayée.
En apercevant le regard de son amie devenir très sombre à l’idée de perdre son travail, Virgile se rendit compte qu’elle tenait vraiment à cette place. Il serra ses poings et décida de combattre ce digimon lui-même.
Prestement, il s’appuya sur le comptoir et sauta de l’autre côté puis se retourna et sortit un DCE de sa poche, bleu pour le boitier, jaune pour les ailes et vert pour le reste. Il le connecta rapidement à l’adaptateur de la caisse électronique.
A l’intérieur du DCE, un Devidramon ressentit cette connexion soudaine et appuya sur un bouton qui le digitalisa. Il réapparut sur le Net au beau milieu d’une tempête de flammes
_Devidramon, bats des ailes pour disperser les flammes ! ordonna Virgile.
Aussitôt Devidramon déploya ses ailes et les battit très fort, le vent produit par cette action écarta les flammes, repérant Flarerizamon en face de lui. Il cessa de battre des ailes et fondit rapidement sur lui. Quand il fut à sa hauteur, il lui donna un violent coup de griffe mais le corps de Flarerizamon redoubla de taille en élèvant ses flammes. Ensuite il projetta plusieurs dizaines de flammes sur Devidramon qui tomba au sol.
_Devidramon ! cria Virgile. Ne perds pas !
Posant ses doigts sur son DCE, le jeune homme tapa un code.
_Code 6 ! Augmentation de puissance ! cria Virgile.
Sur le Net, des données se matérialisèrent autour de Devidramon puis entrèrent en lui. Celui ci sentit alors sa puissance s’accroitre puis se releva. Il aperçut Flarerizamon incendier de nouvelles données et s’élança vers lui. Cependant celui ci le remarqua vite et riposta avec plusieurs longues flammes qui jettèrent encore une fois Devidramon au sol.
_Encore une fois, Devidramon ! ordonna Virgile.
Le visage contracté par l’envie de gagner et la colère, le jeune homme tapa un autre code.
_Code 6 ! Augmentation de puissance ! cria Virgile.
Sur le Net, des données se matérialisèrent à nouveau autour de Devidramon puis entrèrent en lui. Celui ci sentit alors sa puissance s’accroitre davantage et se releva. Il fonça encore une fois vers Flarerizamon mais celui ci riposta avec une nouvelle série de flammes jetant encore au sol le digimon.
_Devidramon ! cria Virgile. On …
_Est ce que tu n’apprends pas ? fit subitement Alexia en lui retenant le bras.
_Mais il faut le combattre, rappela Virgile. Sinon …
_Laisses moi te montrer, dit Alexia en connectant son DCE. Allons y, Otamamon !
A l’intérieur du réseau, Otamamon appuya sur un bouton du poste de commande puis se digitalisa pour réapparaitre sur le Net, juste derrière Flarerizamon. Il ouvrit alors la bouche et lança plusieurs dizaines de bulles qui touchèrent le digimon.
Au monde réel, Alexia sélectionna différentes options de son DCE et transfèra des points d’énergie accumulés dans une réserve. Quand les points de son digimon eurent atteint 1200, celui ci commença à s’entourer d’une sphère de données.
Le DCE afficha le message « évolution » et transfèra un nouveau fluxde données vers Otamamon. Celui ci s’entoura de données formant une sphère puis sa peau se digitalisa. Il s’élargit et s’étendit avant qu’une armure métallique se pose sur son corps. Il apparut au milieu d’une sphère de données qui perça et tomba sur le sol en criant « Coelamon ».
Rapidement Coelamon utilisa son attaque Balle Eau, celle ci envoya de petits projectiles d’eau sur Flarerizamon qui tomba au sol de surprise.
_A présent, dis à ton digimon d’attaquer, fit Alexia.
_OK, accepta Virgile un peu ennuyé. Devidramon, go !
Aussitôt Devidramon se releva et se précipita vers Flarerizamon qu’il trancha en deux d’un seul coup de griffe. Celui ci se digitalisa puis le digimon absorba ses données avant de les transférer au DCE de Virgile.
_Combat terminé, conclut joyeusement Alexia.
Un peu plus tard, il faisait noir dehors, Alexia marchait en compagnie de Virgile à travers les rues parisiennes.
_Tu as déjà combattu souvent avec Otamamon ? demanda Virgile.
_Non, c’est la première fois, répondit Alexia.
_Quoi ? Mais pour être fort, un digimon doit gagner de l’expérience et pour en gagner, il faut beaucoup combattre, s’exclama Virgile.
_J’ai juste voulu combattre avec lui, c’est tout, assura Alexia.
_Ah, ah, ah ! Je suppose qu’on appelle ça la chance du débutant.
Alexia resta silencieuse un moment en pensant aux événements de la journée quand elle se mit à frissonner. Virgile s’en rendit compte et retira sa veste pour la lui tendre.
_Tu vas avoir froid, dit Alexia.
_Je n’ai jamais froid, assura Virgile. Allez, mets le !
_Arigato gozaimazu, le remercia Alexia en enfilant la veste.
Quand les deux jeunes arrivèrent en vue de l’immeuble d’ Alexia, ils remarquèrent la présence de deux personnes en bas: Emilie et Guillaume. Sans chercher à réfléchir ou à comprendre, Guillaume fonça vers eux et envoya son poing dans le visage de Virgile qui tomba sur les fesses.
_Oto-chan, tu ne dois pas agir, lui reprocha Emilie puis se tourna vers Alexia. Et toi, tu es sensée rentrer plus tôt ou prévénir !
_Il y a eu quelques complications et Virgile a voulu me raccompagner comme il était tard. Je suis vraiment désolée, oneesama, s’excusa Alexia.
_Et c’est qui ton Virgile ? voulut savoir Guillaume. Un type qui te ramène pour voir où tu habites et revenir plus tard te violer et te tuer ?
_C’est sympa l’accueuil chez toi, commenta Virgile en reculant un peu.
_C’est juste un copain, oto-sama, assura Alexia. Tout va bien.
_Qu’est que vous avez fait pour rentrer si tard ? demanda Emilie d’un ton sévère.
_Il ne t’a pas touché, hein ? fit Guillaume en levant son poing.
_Il y a juste un digimon qui a attaqué au magasin. Virgile l’a combattu et comme il faisait nuit, il a tenu à me raccompagner, expliqua Alexia.
_Un digimon a attaqué ? s’étonna Emilie.
_J’oubliais … j’ai un exposé à faire avec un ami, s’exclama Guillaume. Ja ne !
Le jeune homme commença à partir au pas de course puis s’arrêta et se retourna.
_Quand à toi, si je te vois encore avec ma sœur, je te paie un nouveau visage ! cria Guillaume.
_Je vais rentrer, dit Virgile encore surpris.salut !
_Ja ne, Virgile ! cria Alexia. Arigato !

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyDim 30 Mar - 21:39

Chapitre 5: Une nuit de réfléxion


Après être rentrée avec sa petite sœur, Emilie s’était assurée que celle ci prenne son repas puis alla dans la salle de bain prendre une douche. Elle se déshabilla rapidement et accrocha son DCE dans la cabine, l’appareil étant étanche, puis ouvrit l’eau.
_Tu es silencieuse ce soir, fit remarquer Kudamon.
_Je ne comprends pas bien, Kudamon, expliqua Emilie. Vous, les digimon, êtes sensés être des programmes faits de données, non ? Par conséquent, un digimon ne devrait pas être capable d’attaquer sans ordre.
_C’est vrai, approuva Kudamon. Hier, Chuumon est parti de lui-même sur le Net et a obtenu le pouvoir d’évoluer tout seul. Aujourd’hui, un autre digimon s’est rebellé contre son maître car celui ci le trouvait lent. Ca semble être un point commun.
_Que veux tu dire ? fit Emilie ne comprenant pas où il voulait en venir.
_Dans les deux cas, c’est parce que le maître a dit quelque chose de blessant que le digimon s’est rebellé contre l’ordre établi, résuma Kudamon.
_Attends ! Tu veux dire que les digimon pourraient ressentir des sentiments de colère ou de haine pour les humains qui les maltraitent ? résuma Emilie.
Kudamon hocha positivement de la tête ce qui fit sourire la jeune fille avant d’éclater franchement de rire.
_C’est stupide ! Des programmes informatiques n’ont pas de sentiments, rigola Emilie.
En voyant sa maitresse rire de son hypothèse dont les éléments étaient concrets, Kudamon fronça les sourcils et se sentit furieux bien qu’il ne comprit pas ce qu’il ressentait.
_Pourquoi tu ne me crois pas ? s’écria Kudamon.
_Kudamon ? s’étonna Emilie en cessant de rire. Mais qu’est qui te prends pas ?
_Ca recommence comme hier … , dit Kudamon. Quand je te vois rire de mon hypothèse, je me sens … je ne sais pas comment le dire … mais je n’aime pas du tout … c’est comme hier quand j’ai vu les dégâts causés par Chuumon … j’ai ressenti la même chose et j’ai voulu très fort le stopper.
_Tu as ressenti … de la colère ? réalisa Emilie dont les yeux s’écarquillèrent.
_Qu’est que c’est ressentir de la colère ? demanda Kudamon.
_Eh bien, c’est … quand quelque chose t’énerve et que … , répondit Emilie en cherchant ses mots pour expliquer.
_Tu ne peux pas être plus précise ? fit Kudamon. On dirait que tu ne comprends pas plus que moi ce sentiment, la colère.
_Hey ! Je sais ce que c’est ! s’écria Emilie. C’est juste que j’ai pas les mots pour le dire !
_Les humains sont réels et possèdent des sentiments mais savent pas les expliquer. Les digimon sont virtuels et peuvent ressentir aussi des sentiments mais ne peuvent pas l’expliquer, reprit Kudamon. C’est une chose étrange.
_Je suppose qu’à force de fréquenter les humains, les digimon les imitent comme les perroquets ou les singes, fit Emilie. Vous êtes des données, il est donc impossible pour vous d’avoir des sentiments.
Baissant la tête, Kudamon ressentit quelque chose lui faisant à l’intérieur de son corps, comme si il s’était pris un coup lors d’un combat.


Dans le salon de l’appartement de la famille Kyoudai, Alexia était assise dans le canapé et regardait un film à la télévision. Cependant son esprit était encore au moment du combat et ne cessait de revoir Virgile ordonner à son serviteur digimon d’attaquer encore et encore.
Même si elle savait que les digimon n’avaient qu’une simple existence en tant que créatures virtuelles, la jeune fille se plaisait à les considérer comme ses amis. C’était pour cela qu’elle n’aimait pas les voir combattre.
_Otamamon, tu aimes combattre ? demanda Alexia.
_Je ne sais pas, Alexia. Tu es ma maitresse donc je dois obéir, que j’aime ou je n’aime pas. De toute manière, je ne suis pas conçu pour aimer quelque chose, rappela Otamamon.
_Alors … que préfères tu ? Aller jouer au parc ou combattre ? fit Alexia.
_Dis ce que tu veux et j’obéirai, déclara Otamamon.
_Je te demande de choisir, s’exclama Alexia d’une voix plus ferme.
_Comme je te connais, je dirai jouer au parc car tu n’aimes pas te battre, dit Otamamon.
Poussant un soupir, Alexia décida d’abandonner et songea que son digimon était trop logique pour elle ce soir.


_Je suis rentré ! cria Virgile en poussant la porte de son appartement.
Aussitôt un petit garçon ressemblant un peu au jeune homme courut vers lui.
_Grand frère ! Tu m’as ramené mon jeu ? s’écria le gamin.
_Ton jeu ? Quel jeu, Jérémie ? fit Virgile avec une moue d’étonnement.
_Ah ! Tu m’avais promis ! s’exclama Jérémie avec quelques larmes aux yeux.
_Attends, c’est quoi ça ? demanda Virgile en faisant apparaître une pochette de jeu de derrière son dos.
_Ah ! Merci, grand frère ! s’écria Jérémie en lui arrachant presque la pochette des mains.
Virgile sourit en voyant son petit frère courir pour essayer son jeu puis se rendit dans sa chambre et s’assit à son bureau.
Commençant à faire ses devoirs pour ses cours de comptabilité, le jeune homme repensa au combat qui s’était déroulé précédemment et se demanda pourquoi mais surtout comment un digimon pouvait attaquer et évoluer de lui-même.
Sans hésiter, il alluma l’écran de son ordinateur et se connecta à Internet puis se rendit sur un moteur de recherche où il tapa « digimon évolution ». Il obtint rapidement une série de résultats expliquant que l’évolution n’était possible que si le maître du digimon donnait assez de points assez de points pour atteindre le niveau supérieur.
Pourtant, Virgile se souvenait bien que le maître de Flamon n’avait nullement demandé à celui ci d’évoluer ni transféré de points d’énergie. Comment avait il pu obtenir l’énergie manquante pour évoluer dans ce cas ?
Haussant les épaules, le jeune homme décida de croire que ce digimon avait connu un bug ou était mal paramétré mais au fond de lui-même, il se jura d’en savoir plus quand il le pourrait.


_Maréchal Fostier ! Tout le monde ! cria Guillaume. Un digimon a été découvert sur le réseau ! Il faut se depêcher d’effacer les preuves !
Tournant la tête vers lui, Claudia lui sourit gentiment.
_Pour une fois, tu arrives après la bataille, dit gentiment Claudia.
_Données du magasin effacées, maréchal Fostier ! s’exclama Claude en se tournant vers son supérieur. J’ai agi de telle manière à croire à un hackeur.
_Bon travail, jugea le maréchal Fostier, mais l’essentiel manque: il faut supprimer les souvenirs des témoins et de la victime avant qu’ils ne parlent.
_Le magasin était bientôt fermé. Il ne devait y avoir personne, émit Claudia.
_Raisonnement stupide ! cria le maréchal Fostier dont la voix retentit à travers la salle. Nous devons confirmer toutes nos actions ! Alors prouvez moi que le site est vraiment sécurisé !
_Il y avait encore une employé et un client. C’est d’ailleurs eux qui ont combattu Flarerizamon, annonça Guillaume.
_Comment tu sais qui était le digimon rebelle ? s’étonna Claude. En plus d’être le meilleur en combat ici, tu as dévellopé des pouvoirs de médiums ?
_C’est le magasin où travaille sa sœur, rappela Claudia. En tant qu’opérateur du DI, tu devrais être au courant des informations sur tous nos membres, frère.
_C’est toi la mémoire de nous deux, répliqua Claude d’un ton ennuyé.
_Pour ta sœur, pourras tu la surveiller discrètement, Guillaume ? demanda le maréchal Fostier. Il faudrait que tu essaies de l’empêcher d’en parler.
_Je lui dirai, assura Guillaume, mais je ne crois pas qu’elle en parlera.
En même temps, le jeune homme s’assit à côté de Claudia et connecta son DCE à un adaptateur tandis que la jeune femme le regarda, surpris.
A l’intérieur du DCE, Blackagumon sélectionna plusieurs boutons puis transfèra un fichier sur le réseau propre à la Digital Illusion.
Sur les écrans d’ordinateurs de la salle s’afficha alors une image de Virgile.
_Voici celui qui était avec ma sœur, dit froidement Guillaume.
_Encore un frère protecteur, soupira Claudia. Je vais lancer une recherche sur ce garçon.
Rapidement, la jeune femme s’éxecuta puis obtint un profil correspondant à la photo.
_Ce garçon se nomme Cohen Virgile, 20 ans, étudiant en comptabilité au lycée Racine secteur P15, habite secteur P17 rue PR49 immeuble 12 appartement 68 avec sa mère, 40 ans, employée de banque, et un petit frère, 9 ans, élève à l’école primaire 4 de P17.
_Peux tu regarder si il a un casier judicaire ou quoique ce soit ? fit Guillaume. Un papier gras laissé à terre peut être ?
_Je t’en prie, n’imite pas Claude, soupira Claudia. Lui, il se sert des fichiers du DI pour trouver une faille chez mes petits amis.
_Je vais prévenir la brigade de réparation, annonça Claude. Ils pourront effacer les souvenirs du garçon et de la victime.
_Une minute, intervint le maréchal. J’aimerai épagner le garçon. Il a plutôt bien combattu. Contentez de vous de placer une surveillance sur lui.
_Bien, maréchal, répondit Claude.
_Je m’occuperai de la surveillance la journée, maréchal, proposa Guillaume.
_Comme tu veux, accepta le maréchal Fostier, mais ne manques aucune de ces actions !
_Aucun danger, il va le surveiller mieux que l’agent le mieux entrainé de la brigade de surveillance, fit Claudia en poussant un nouveau soupir.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyDim 30 Mar - 22:45

Ouais vive ta fic !
Pour savoir si un digimon a un coeur ou pas il fat savoir s'il a une consience ou alors si c'est juste de l'instinct informatique ^^

_________________
Digimon Virtual Network Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyLun 31 Mar - 0:09

Chapitre 6: Je suis Rosenbaum Julien ! L’agent transféré !


A l’intérieur d’un DCE, un Lucemon se tenait assis devant un poste de commande quand il remarqua l’heure et appuya sur un bouton se digitalisant alors. Il réapparut sur le Net devant un autre poste de commande où il poussa une manette.
Dans une chambre richement décoré, un jeune homme dormait dans un grand lit aux couvertures soyeuses lorsque le réveil, une horloge superbe, sonna. Celui ci grommella un peu et se retourna dans son lit.
_Lucemon, éteins ça, marmonna le garçon.
_Ja, meister, répondit Lucemon en coupant la sonnerie.
Baillant un peu, le garçon se leva, vêtu d’un somptueux pyjama or. Il se rendit dans sa salle de bain et prit une rapide douche avant de s’habiller.
Agé de seize ans, il mesurait environ un mètre soixante-dix, il possédait un corps bien proportionné même si il n’était pas vraiment musclé. Son visage semblait très fin avec une peau aussi blanche que celle d’un cadavre mettant en valeur ses yeux bleus azur ainsi que sa longue chevelure blonde dorée rejetée dans le dos. Il portait une chemise blanche en soie avec une rose à la boutonnière, un pantalon noir en tweed et des chaussures en cuir.
_Es tu prêt, meister ? demanda Lucemon.
_Je descends déjeuner et nous pourrons partir, répondit Julien.
Après un copieux petit déjeuner, le jeune homme sortit à l’extérieur, dans une immense cour, et rentra à l’intérieur d’une limousine qui démarra rapidement.


Pendant ce temps, au QG du DI, le maréchal semblait s’être absenté tandis que Guillaume râlait en gesticulant, énervant au passages ses équipiers.
_Non mais c’est vrai ! j’étais en pleine mission importante et tout, et il ose me rappeller car je perds mon temps ! Le maréchal exagère franchement ! s’exclama Guillaume.
_Surveiller un témoin, tu appelles ça une mission importante ? fit Claude. Ton vrai rôle est de combattre les digimon rebelles. Le reste laisse le aux autres.
_Je pense qu’il regrette surtout le fait qu’il ne peut plus surveiller une personne, un garçon même, en contact avec sa sœur, dit innoncemment Claudia.
_Même pas vrai, répliqua Guillaume, les joues devenues un peu rouge.
_Pourtant au début, tu as dit que c’était le meilleur moyen pour découvrir tous les sales trucs que faisaient ce type, s’exclama Blackagumon.
_BLACK !!! cria Guillaume.
Au même moment, la porte s’ouvrit laissant le passage au maréchal Fostier. Cependant celui ci n’était pas seul: un jeune homme de seize ans avec une longue chevelure blonde dorée rejettée à l’arrière, des yeux bleu azur, un teint très pâle et il portait sa veste d’uniforme fermée avec une rose dessus.
_Tout le monde, je vous présente l’agent spécial Rosenbaum Julien. Etant donné, la recrusdescence ces derniers jours des attaques de digimon rebelles, j’ai jugé bon d’effectuer un transfert, annonça le maréchal Fostier.
_Enchanté de vous rencontrer, dit Julien dont les traits semblaient un peu tendus.
_Et moi alors ? protesta Guillaume. Je suis un agent spécial aussi !
_Tu es très bon, Guillaume, reconnut le maréchal Fostier, mais tu es seul. Or, les digimon semblent plus puissants qu’ailleurs, étrangement. C’est pourquoi Julien est ici.
_En plus, ce gamin est presque un prince, s’exclama Claudia en consultant une fiche sur les dossiers. Quelle chance de travailler avec une telle personne !
Fixant la jeune femme, l’expression du visage de Julien devint subitement presque glaciale.
_Et il a gagné combien de championnats pour être agent spécial ? insista Guillaume.
_Celui de cette année en Allemagne, répondit le maréchal Fostier.
_Dans ce cas, je suis son sempai, déclara Guillaume en bombant le torse. Je suis le Net-Fighter n°1 de France depuis deux ans !
Observant le garçon, Julien ne chercha pas à lui répondre, ne haussant même pas les épaules.
_En fait, c’est Julien qui serait ton sempai, intervint Leormon. Sa famille subventionne le DI et il y travaille depuis quatre ans.
Touché par l’argument, Guillaume fit une légère grimace puis eut un sourire narquois.
_Ceux qui subventionnent, c’est ces personnes qui montent en grade pour leur fric et non leur talent ? répliqua Guillaume en fixant bien Julien.
Blessé par l’allusion, Julien le foudroya vivement du regard.
_Crois tu qu’il est réellement possible de faire cela ? La section allemande dépend de la section européenne qui dépend de la section japonaise ! Quand on monte en grade, c’est le commandant du DI qui prend la décision et il est assez riche pour faire vivre sa section ne pas avoir besoin de subventions ! lança Julien.
_Je suis sur que ça doit être le cas pour toi, fit Guillaume. Parvenu !
_Désolé, mais les discussions avec un homme préhistoriques m’ennuient, soupira Julien.
_COMMENT ? hurla Guillaume en levant son poing.
Sans manifester la moindre émotion sur son visage, Julien observa attentivement le garçon de son regard le plus glacial.
Brusquement une sonnerie stridente retendit dans la salle et Claudia courut rapidement à son poste où Lopmon l’attendait à l’écran.
_J’ai fait le répèrage, Claudia, lui dit Lopmon. C’est au secteur 8, au jardin botanique.
_Bien, jugea le maréchal Fostier. Guillaume, Julien, allez y tout de suite !
_Es tu tombé sur la tête, Raphael ? demanda Leormon inquiet.
_Julien ne connaît rien de la ville donc Guillaume se chargera de le guider, décida le maréchal. Allez y maintenant !
Lançant un regard noir au garçon pour lui faire comprendre qu’il ne suivait vraiment que les ordres de son supérieur, Guillaume quitta la pièce, suivi par Julien.
_Raphael, as tu l’intention d’être emprisonné pour homocide involontaire ? fit Leormon. As tu vu comme moi leurs regards ?
_Tout ira bien, Leormon, déclara le maréchal en se rasseyant dans son fauteuil. Début de l’intervention 15-178 : 24 Septembre 3000, 10 heures, trente six minutes, quinze secondes et quarante centièmes.
Pendant ce temps, Guillaume se déplaçait dans Paris pour la première fois en limousine, celle de Julien, et en était vraiment étonné, promenant son regard partout autour de lui. Sans montrer son amusement, Julien se plaisait à voir ce garçon admirer sa richesse dont il venait de faire des reproches dessus.
_Meister, nous approchons du secteur concerné, annonça subitement Lucemon.
_Pourquoi il l’appelle meister, Guillaume ? demanda Blackagumon. Je croyais qu’il s’appellait Julien moi.
Ainsi la limousine finit par s’arrêter devant un immense parc, entouré d’un haut et épais mur de briques. Sortant de la limousine, Julien connecta son DCE à l’adaptateur de la grille puis Lucemon se rendit sur le Net pour en libérer l’ouverture.
Quand les deux agents furent entrés dans l’enceinte, ils découvrirent une belle pagaille: les tuyaux d’arrossage fonctionnaient seuls et arrossaient les promeneurs ou les jardiniers, les réservoirs débitaient sans interruption, les tondeuses roulaient toutes seules …
_J’ai rarement vu un tel désordre, nota Guillaume. Pour faire tant de dégâts en si peu de temps, nous n’avons pas un seul adversaire qui nous attend.
_Nous pouvons l’interpréter autrement, dit Julien. Il peut y avoir un seul digimon mais d’un niveau plus puissant qu’à l’ordinaire.
_Attends ! s’écria Guillaume. Les niveaux supérieurs sont Parfait et Ultime. Personne de ce monde n’est capable de faire évoluer un digimon au niveau Parfait. Si nous avons affaire à cela, nous …
_La situation sera catastrophique, achèva Julien. Lucemon, te sens tu prêt ?
_Ja, meister, répondit Lucemon.
_Black, tu y vas toi aussi ? demanda Guillaume.
_Ja, Guillaume ! cria Blackagumon en imitant Lucemon.
Courant vers une borne réseau proche, Guillaume et Julien s’apprêtèrent à y connecter leur DCE lorsqu’un jet d’eau les mouilla puis une tondeuse fonça vers eux. Rapidement, ils se hissèrent à une branche d’arbre, à la force des bras, pour l’éviter.
_On ne peut pas combattre ensemble, dit Julien, ou ces machines nous attaqueront.
_Un de nous doit protéger l’autre, comprit Guillaume.
_Comme tu as l’avantage de connaître le réseau francophone, je te laisse le combat et je m’occupe des machines décida Julien.
Lâchant la branche, le jeune homme sauta au sol, retombant sur ses pieds, puis se releva et prit sa fleur qu’il effeuilla un peu avant de courir pour attirer les tondeuses loin de la borne.
Profitant de la diversion, Guillaume sauta devant la borne réseau et observa Julien, occupé à courir derrière les tondeuses, songeant qu’il l’avait peut être mal jugé. Ensuite il connecta rapidement son DCE à la borne puis Blackagumon le quitta et se rendit sur le Net.
S’étant matérialisé sur le Net, le digimon dinosaure découvrit une destruction complète de l’ensemble de la base de données du jardin botanique expliquant son disfonctionnement total. A partir de là, cinq Floramon s’étaient engouffrés dans une brèche pour se promener ailleurs, un Redveggiemon faisait pareil avec une autre, cinq Woodmon sortaient eux aussi par une autre et huit Mushroomon par une autre encore.
_Guillaume, ce n’est pas une attaque ! C’est une invasion ! cria Blackagumon.
_Je vois cela, dit Guillaume. Si on ne les arrête pas très vite, ils détruiront beaucoup sur le réseau et il sera impossible de trouver un justificatif d’une telle attaque ! Ce serait la fin du DI et des digimon !
_Que dois-je faire ? demanda Blackagumon.
_Vas attaquer les Woodmon ! ordonna Guillaume.
Aussitôt le digimon se précipita et s’enfonça dans la brèche empruntée par les Woodmon, ment à la base de données d’une banque. Il fonça vers eux et en percuta un qui tomba au sol puis cracha son attaque Baby Flame au maximum ce qui les carbonisa tous. Il absorba ainsi leurs données puis les transféra au DCE de son partenaire.
_Yosh ! cria Guillaume. Maintenant occupe toi des Floramon ! Les plantes ne peuvent rien contre le feu !
Revenant sur ses pas, Blackagumon retourna à la base de données détruite du jardin botanique puis s’engouffrant dans la brèche empruntée par les Floramon. Celle ci donnait sur la base de données d’une école et le digimon les aperçut en train de détruire le système électronique de l’école. Il ouvrit alors la bouche et lança son attaque sur la proche qui se détruisit, chargeant ses données en lui.
Constatant l’agression de leur congénère, les deux autres Floramon se retournèrent puis tendirent leurs bras pour ligoter Blackagumon avec des lianes. Celui ci tenta de se débattre mais cela ne fit que resserrer l’étreinte. Soudain les Mushroomon arrivèrent par là et balancèrent sur le digimon leurs champignons qui réapandit un violent gaz qui abrutit Blackagumon. Pour l’achever, Redveggiemon se montra d’un autre côté.
Les deux Floramon lâchèrent leur prise puis Redveggiemon ne cesser de lui donner des coups de poings faisant tomber sans cesse le digimon à terre.
_BLACK !!!! hurla Guillaume devant l’écran.
Observant attentivement l’écran de son DCE, le jeune homme constata que son partenaire était vraiment mal en point. Ses points d’énergie baissaient chaque seconde. Pour le moment, il lui en restait 110.
Soudain Julien arriva près de lui, au pas de course, le regard imperturbable.
_En as tu fini ? demanda Julien.
_Meister, son digimon est en train de mourir, constata Lucemon.
_Tu n’es vraiment capable de rien, jugea Julien. Allons y, Lucemon !
_Ja, meister ! répondit Lucemon.
Rapidement, le jeune homme connecta son DCE puis Lucemon se matérialisa sur le Net. Ensuite Julien sélectionna une option dans le menu de son DCE puis transfèra davantage de points d’énergie à Lucemon.
_Plan B, Lucemon ! ordonna Julien.
_Ja, meister, répondit Lucemon.
Le DCE afficha le message « évolution » et transfèra un nouveau flux de données vers Lucemon. Celui ci s’entoura de données formant une sphère puis sa peau se digitalisa. Un corps humain se matérialisa un plastron doré puis de longues bottes dorées. Des ailes blanches lui poussèrent dans le dos puis obtint un sceptre dans la main gauche et une épée dans la main droite. Il apparut au milieu d’une sphère de données qui perça et tomba sur le sol en criant « D’arcmon ».
Volant rapidement à travers le réseau, le digimon retrouva les digimon où Blackagumon était devenu un petit Koromon. Ensuite il tendit vers Redveggiemon son sceptre et utilisa son attaque Battement d’amour qui le détruisit d’un rayon puissant de lumière blanche puisd absorba ses données. Il vola ensuite vers les Floramon et donna quelques coups d’épées qui les digitalisèrent prenant aussi leurs données.
Après cela, les Mushroomon lui lancèrent des champignons mais il détruisit ceux ci avec son attaque puis la renouvella pour tous les détruire.
_Secteur sécurisé, meister, annonça D’arcmon.
De retour au DI, Julien détailla le récit de l’intervention au maréchal Fostier tandis que Guillaume s’était avachi dans un fauteuil et s’assurait que Koromon allait bien tout en songeant qu’il s’était fait battre sur son propre terrain.
_Monsieur, je crois qu’il vous faudrait démettre Kyoudai Guillaume, annonça Julien.
_QUOI ? cria Guillaume en se leva promptement. Que veux tu dire ?
_Un membre du DI doit se débrouiller seul et tu as échoué, rappela Julien. Notre mission est de sécuriser chaque digimon rebelle en un minimum de temps.
_Arrêtes de dire ça ! Je ne partirai pas à cause de toi ! lança Guillaume.
_Tu n’as pas à décider, trancha Julien.
_Je commençais à te trouver bien mais là, tu es … tu es vraiment un sale enfant gâté par ses parents ! répliqua Guillaume.
_Certains parents ont la chance d’offrir tout ce qu’ils peuvent à leurs enfants, fit Julien d’un ton calme.
_Tu es …
_CA SUFFIT !!!! hurla le maréchal Fostier.
Le hurlement de colère du maréchal était la chose que tous redoutaient et dès qu’ils l’entendirent, ils se retournèrent vers lui.
_Guillaume, Julien, à partir de cette minute, vous êtes l’équipe d’intervention du DI basé sur les opérations du secteur P, annonça le maréchal.
_QUOI ? crièrent ensemble Guillaume et Julien. AVEC LUI ?
_Raphael, tu ne m’écouteras pas mais je crois que c’est l’idée la plus pire que tu as eu depuis que je te connais, déclara Leormon.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyLun 31 Mar - 21:16

A l'occasion de l'arrivée du personnage que j'ai crée, je me sens obligé de poster un petit commentaire, même si j'en suis déjà beaucoup plus loin dans cette fic ^^.

Donc : vive ma peste au masculin ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Neko-kun
GLE
GLE
Neko-kun

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 28
Localisation : Au Digital World, en train de foncer vers la bataille !!!!
partenaire digimon : Blackagumon
Date d'inscription : 17/07/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyMar 1 Avr - 9:36

Peste? C'est tout? T'as voulu me coller au chômage, j'appelle pas ça une peste moi, un peu plus vulgaire XD

_________________
Digimon Virtual Network 080820041031900729
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyVen 4 Avr - 19:28

Chapitre 7: Une journée de repos ! Embouteillages en ville !


Malgré le fait qu’aujourd’hui était sa journée de congé, Emilie s’était levée comme toujours vers six heures afin de préparer le petit déjeuner pour sa sœur et son frère tout en s’assurant qu’aucun ne soit en retard au travail et au lycée.
Quand tous deux furent partis, la jeune fille débarrassa la table et mit la vaisselle dans le lave-vaisselle que programma rapidement Kudamon.
_Miss Emilie, que comptes tu faire aujourd’hui ? demanda Kudamon.
_Faire des courses. Nos provisions sont presque épuisées, répondit Emilie. Normalement c’est la tâche de Guillaume. Il va m’entendre celui là.
_Je présume que tu utiliseras l’auto pour tout transporter ? fit Kudamon.
La jeune fille répondit par un simple hochement de tête puis, toujours su le Net, le digimon appuya sur un bouton du poste de commande de l’appartement et se retrouva devant celui de l’immeuble puis actionna l’ouverture des différentes porte jusqu’au parking souterrain. Ainsi sa maitresse sortit jusque là tandis que le petit renard les referma après son passage.
Dans le parking, Emilie se rendit à leur place réservée pour leur voiture, une minuscule voiture rouge, bleue et noire, la couleur préférée de chacun, où ils tenaient à peine à trois.
Passant au volant de l’automobile, la jeune fille songea que la conduite était l’unique chose que les digimon ne faisaient pas. Ainsi elle sortit sa voiture du parking et commença à circuler à travers les rues parisiennes.
Tout en roulant, Emilie songea que le secteur 18 où la famille Kyoudai avait élu résidence n’était qu’un quartier résidentiel et pour faire des courses, chacun était obligé de le quitter pour se rendre généralement aux secteurs 6 ou 8 spécialisés en magasins pour la vie quotidienne. Cela aurait pu être vraiment bien mais c’était trop loin.
Quittant le secteur 18, la jeune fille se rendit compte qu’elle était entrée au secteur 16, connu pour ses embouteillages incroyables. Cela commençait bien d’ailleurs: trois camions étaient devant elle ainsi qu’une dizaine d’autres voitures.
_La prochaine fois, je prends le métro, soupira Emilie en s’affalant sur le volant.
_Et tu ramènes les courses comment ? Tu les fais léviter au-dessus de ta tête ? fit Kudamon.
_Ouais, exactement, bougonna Emilie en fixant le camion devant elle.
_Redresse toi correctement. Si un policier te voit …
_Je sais … , soupira Emilie en se recalant dans son siège.
Sur le Net, Kudamon se gratta légerement l’oreille droite avec sa queue puis décida de regarder la configuration de l’embouteillage et sa durée afin de prévénir. Avant de le faire, il réalisa que c’était une idée eue sans le moindre commentaire de sa maitresse. La seule chose à laquelle il obéissait, c’était de vouloir lui faire plaisir. L’esprit du digimon s’arrêta à cet instant: il voulait faire plaisir ? Les digimon n’étaient pas capables d’éprouver un tel sentiment et il n’avait jamais pensé à cela auparavant.
Ne cherchant pas à comprendre, il quitta l’endroit où il se trouvait puis flotta à les couloirs digitaux du Net avant de parvenir dans une immense salle où était régulée la circulation sur Paris. Chacun installé à un poste de commande, une quinzaine de Starmon en assuraient la parfaite maintenance.
S’approchant d’un poste de commande vide, Kudamon fit une rapide recherche et afficha le carrefour où était bloqué sa partenaire. Les résultats qu’il obtint le surprirent: tout était bouché depuis plus trois heures.
Fronçant les sourcils, le renard digimon songea qu’un embouteillage ne durait jamais si longtemps. En plus, la salle était vraiment calme. Si quelqu’un avait remarqué cette situation, la salle aurait été un véritable bordel.
Sautant à terre, Kudamon se rendit jusqu’au cable par lequel était retransmis toutes les données puis le suivit à travers le réseau. Durant une bonne demie-heure, il longea le cable avant de parvenir à une salle de stockage de données où le cable s’était coupé à cet endroit.
Devevant encore plus méfiant, Kudamon rentra dans la salle et découvrit que de nombreuses données volaient un peu partout. Brusquement, une importante décharge électrique l’envoya contre un mur.
Levant rapidement la tête, le digimon aperçut alors un Thunderbirdmon voler à travers la salle tout en décrivant de nombreux cercles, comme pour un ballet aérien, tout en lançant plusieurs séries d’éclairs.
_Je l’ai trouvé, dit Kudamon. Miss Emilie !
Au monde réel, dans sa voiture, Emilie ne cessait de bailler lorsqu’elle entendit Kudamon l’appeler. Elle détacha alors son DCE pour pouvoir lui parler.
_Miss Emilie, il y a un souci sur le réseau, dit Kudamon. Un Thunderbirdmon attaque ici et c’est à cause de lui que la circulation dans Paris est bouchée.
_Quoi ? s’exclama Emilie.
_Si il n’est pas détruit, la circulation ne sera jamais rétablie car il a coupé le cable transmettant les informations, ajouta Kudamon.
_OK, combattons alors, décida Emilie.
Sortant promptement de sa voiture, la jeune fille courut à une borne réseau proche, située devant une boulangerie, et y connecta son DCE.
Sur le Net, Kudamon courut à toute vitesse à travers à travers la salle puis s’immobilisa un instant pour lancer son attaque Cristal Aura. Celle ci se dirigea vers Thunderbirdmon mais le digimon se protégea avec ses ailes stoppant l’attaque. Ensuite il projeta son attaque Orage Foudre mais Kudamon était parti bien avant son déclenchement.
_Kudamon, continue à tourner puis essaie de sauter ! cria Emilie.
Sans répondre quoique ce soit, ni tourner la tête, Kudamon se répèta mentalement l’ordre puis continua à courir partout à travers la pièce. Cependant Thunderbirdmon ne se décida pas à l’ignorer et utilisa plusieurs fois son attaque Aile Eclair mais Kudamon l’esquiva toujours avec de nombreuses secondes à l’avance.
Brusquement, le renard digimon sauta sur un poste de commande puis de là il sauta sur les griffes de son adversaire et remonta jusqu’à son dos.
_Continue, Kudamon, l’encouragea Emilie.
A présent sur le dos de son adversaire, Kudamon utilisa son attaque Cristal Aura mais celle ci n’affecta guère le digimon. Cependant celui ci commença à se retourner rapidement et réalisa de nombreux loopings si bien que Kudamon dut s’accrocher fermement aux plumes.
Depuis le monde réel, Emilie assista au combat et se demanda comment elle pourrait aider son digimon puis eut une idée et composa un code sur son DCE.
_Code 2 ! Energie de Patamon ! cria Emilie.
Sur le Net, un flux de données entourèrent Kudamon puis entrèrent en lui avant que deux petites ailes oranges lui poussèrent dans le dos. Celui ci les déploya et se mit à voler. Ainsi il utilisa son attaque Cristal Aura depuis le ciel en visant la tête de Thunderbirdmon. Celui ci subit l’attaque de plein fouet et s’écroula au sol mais se releva vite puis revola vers Kudamon l’envoya au sol d’un simple coup avec son aile.
Profitant que son adversaire était au sol, Thunderbirdmon envoya à toute puissance son attaque Foudre Orage sur lui. L’attaque fondit sur Kudamon qui fut projetté à plusieurs mètres de là.
_KUDAMON !!! hurla Emilie.
Au monde réel, Emilie avait ouvert en grand la bouche en apercevant l’attaque puis remarqua que celle ci avait fait baissé les points d’énergie de Kudamon à 500.
Réalisant que son digimon risquait de mourir, la jeune fille songea qu’elle devait impérativement une solution lorsqu’elle repensa qu’elle avait déjà une source d’énergie incroyable en sommeil dans son DCE.
Sans hésiter, ses doigts composèrent le code de ce fameux pouvoir.
_Code 2 ! Energie de Gatomon ! cria Emilie.
Sur le Net, de nouvelles données entourèrent le corps de Kudamon étendu au sol puis entrèrent en lui.
Depuis le monde réel, Emilie découvrit que les points d’énergie du digimon passèrent passèrent de 500 à 2900.


Pendant ce temps, ai QG du DI, Lopmon et Terriermon venaient de répérer les données du combat se déroulant sur le Net.
_Maréchal Fostier, un combat est engagé entre deux digimon, dit Claude.
_Je n’ai jamais vu une telle puissance, constata Claudia. Où ce digimon trouve t-il donc une telle puissance ? Il n’y a que Blackagumon pour cela !
_Raphael, ce digimon est en cours d’évolution, comprit Leormon.
_Continuez la surveillance et recherchez son origine, ordonna le maréchal Fostier.


Pendant sur le Net, les données entrées en Kudamon continuèrent à se charger et celui ci commença à se redresser.
Le DCE afficha le message « évolution » et transfèra un nouveau flux de données vers Kudamon. Celui ci s’entoura de données formant une sphère puis sa peau se digitalisa. Les pattes et le corps du digimon se mirent à grandir puis un masque se superposa sur sa tête. Ensuite une épaisse crinière blanche entoura sa tête et quelques poils se prolongèrent de ses joues. Enfin sa queue se transforma en une longue lame ayant la forme d’éclair. Il apparut au milieu d’une sphère de données qui perça et tomba sur le sol en criant « Reppamon ».
Aussitôt Reppamon sauta sur le sol et bondit agilement avant de sauter vers Thunderbirdmon et de le blesser à l’aile avec sa queue ce qui fit tomber le digimon au sol. Ensuite le digimon courut vers lui et enfonça sa lame en pleine poitrine ce qui le détruisit immédiatement. Alors que le digimon se digitalisa, il absorba ses données puis les transmit au DCE puis envoya 1900 points d’énergie pour régresser en Kudamon.
Après cela, le digimon se rendit au poste de commande et relança les différents programmes puis retourna dans le DCE d’ Emilie.
_Tu as fait du bon travail, dit Emilie avec un sourire. Mais pourquoi as tu régressé de ton plein gré ? Tu étais plein d’énergie. Les digimon restent toujours sous leur forme la plus évoluée possible.
_Je n’ai pas besoin d’avoir autant d’énergie puisque je t’ai, fit Kudamon.
_Que veux tu dire ? s’étonna Emilie.
_Si tu n’avais pas été là, sans toi, je serais mort … alors je peux avoir autant de puissance que je veux, sans toi, je ne suis rien, expliqua Kudamon. Ma seule force est toi.
_Kudamon … , murmura Emilie.
Serrant son DCE dans sa main, la jeune fille leva la tête vers le ciel.
_Qu’est que les digimon ? Un simple programme informatique ? Je commence à ne plus du tout en être sure, songea mentalement Emilie.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyVen 4 Avr - 21:59

Ouais !! Mais dans cette fic tout le monde est frère et soeur et julien ets devnu un riche mdr ! Avec de longs cheveux blonds ^^

Suite !!!!

_________________
Digimon Virtual Network Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptySam 5 Avr - 14:02

Chapitre 8: Equipiers et rivaux ! Le pouvoir de Blackagumon !


Quelque part sur le Net, un Darktyrannomon luttait contre un Deltamon. Tous deux bataillaient ferme épaules contre épaules, poings contre poings. Derrière eux, un D’arcmon les observait ne sachant pas vraiment comment intervenir.
Au monde réel, devant la porte verrouillée d’un parking souterrain, Guillaume se tenait devant un adaptateur où étaient connectés deux DCE.
_Continue, Dark ! l’encouragea Guillaume.
Observant son équipier, ce même l’indisposait vraiment, Julien effeuillait sa rose.
_Du bist kleinkariert, soupira Julien. Tu ne peux rien faire ainsi.
_Je t’ai pas sonné ! lança Guillaume. Je vais utiliser le code 12 qui va doubler son énergie.
_Quoi ? Du bist dumm ! s’écria Julien. Tu veux transformer tes points d’énergie en reserve en énergie pour booster sa puissance ? C’est du suicide ! Aucun digimon ne le supporte !
_Je ne suis pas n’importe qui et Dark non plus, fit Guillaume. Code 12 !
Sur le Net, Darktyrannomon lâcha un court instant puis un important flux de données noires l’entoura et entra lui. Celui ci se mit à rugir puis doubla de volume avant de repousser Deltamon de sa paume qui tomba au sol. Ensuite il le saisit par le bras droit et le fit tournoyer autour de lui avant de le jetter au sol puis cracha d’importantes flammes qui le détruisirent.
Après cela, Darktyrannomon absorba ses données et les transfèra au récupérateur connecté au DCE de Guillaume puis redevint Blackagumon.
_Quand est ce qu’on mange ? demanda Blackagumon.
_Meister ! Meister ! As tu vu ce phénomène ? demanda D’arcmon.
Au monde réel, Julien s’était figé et ne cessait de fixer Guillaume et Blackagumon.
_Mais qui est vraiment ce garçon ? se demanda Julien. Un tel pouvoir ne peut pas être possible ! Comment a t-il réussi cet exploit ?


Quand il rentra chez lui, Guillaume avança le plus discrètement possible. Quand il était sorti suite à l’appel de Claudia, ses sœurs étaient endormies, normal à deux heures du matin, et ne voulaient absolument pas les réveiller.
En se mettant au lit, le jeune homme songea à la réaction de son équipier, le terme lui arracha une grimace, quand il avait utilisé avec succès l’énergie noire sur Darktyrannomon. En plus, il savait parfaitement ce qu’il faisait car il avait accompli plusieurs fois ce miracle, la première fois remontant à la finale de sa première victoire au championnat.
_Black, tu dors ? demanda Guillaume.
_Des beignets aux pommes … des crêpes à la confiture … des gâteaux au chocolat … des gauffres au sucre … , dit la voix de Blackagumon depuis le DCE.
_Shimada ! grogna Guillaume. Celui là me donne faim à rêver à voix haute !


Pendant ce temps, Julien était aussi rentré chez lui, marchant seul dans un long couloir du manoir famillial. Son esprit ne cessait de penser au miracle accompli par Guillaume et ne parvenait pas à comprendre comment une personne pouvait transmettre de l’énergie noire à son digimon et que celui ci sache l’utiliser sans être détruit. C’était techniquement impossible.
Fronçant les sourcils, Julien avait effeuillé toutes les pétales de sa rose et regarda la lune par la fenêtre se demandant si il n’avait pas sous-estimé son équipier. Apparement cette personne possédait des ressources dépassant le potentiel d’une personne moyenne.
Continuant à fixer l’astre lunaire, Julien eut un léger sourire en rejetant ses cheveux en arrière.
_Ca devient intérréssant maintenant, songea Julien.
Dans le DCE de Julien, Lucemon était assis à son poste de commande et repassait sur un écran le combat de tout à l’heure. Malgré le fait de l’avoir vu plusieurs dizaines de fois, il était incapable d’expliquer pourquoi Darktyrannomon avait survécu.
Haussant les épaules, Lucemon songea que Blackagumon n’était qu’un digimon d’un niveau vraiment bas. Il ne souciait que de manger et combattre, préfèrant se précipiter vers le danger sans prendre le temps de réfléchir.
Pourtant comment ce digimon avait pu réussir un tel miracle ?
Brusquement, il se rappela d’une conversation avec celui ci.
Quelque part sur le Net, Blackagumon et Lucemon attendaient que leurs partenaires aient finis leurs cours de la journée pour les rejoindre dans leur DCE. Allongé sur le sol, Blackagumon ne cessait de pousser des soupirs.
_Je m’ennuie, soupira Blackagumon. Je veux combattre ! Combat ! Combat !
_Combattre n’est pas notre priorité, dit Lucemon. C’est juste un devoir si un digimon rebelle attaque. En dehors de cela, notre vie est normale.
_Tu es ennuyeux, répliqua Blackagumon en se redressant. Et puis, ce n’est pas comme que mon lien avec Guillaume existe.
_Que veux tu dire ? s’étonna Lucemon en fixant le digimon.
_Guillaume et moi avons grandi ensemble, nous avons partagé tout ensemble. Ses peines, ses joies, ses colères sont les miennes … et combattre est notre plaisir commun. C’est la vraie force de notre équipe, expliqua Blackagumon.

Lucemon resta silencieux incapable de trouver une réponse convenable.
Mentalement, Lucemon se souvint de cela: Blackagumon avait grandi toujours au contact de Guillaume. Si il comprenait bien, Guillaume s’était toujours occupé de son digimon lui racontant tout sans jamais rien lui cacher. Ce serait pour cela que Blackagumon posséderait un pouvoir incroyable. C’était un raisonnable plus que stupide songea Lucemon.
_Meister …, murmura Lucemon.
Fermant les yeux, le digimon se souvint que même quand il était un tout petit Puttomon, sorti d’un digi-œuf quelques jours plus tôt, il avait toujours été seul. Son maître lui donnait à manger, s’occupait de lui normalement mais ne lui parlait pas vraiment.
Baissant la tête, Lucemon songea que cela n’avait guère changé quand il avait évolué. Son maître s’était décidé à se battre comme un Net-Fighter afin … il ne savait même pas pourquoi son maître avait décidé de combattre …
Maintenant que tous deux étaient membres du DI, il savait que leur raison de combattre était de se battre était d’arrêter les digimon rebelles mais était ce la vraie motivation de son maître ? Avait il quelque chose qui comptait plus ?
_Meister … me rends tu faible ? demanda mentalement Lucemon.


Dans l’immeuble du DI, le maréchal Fostier se tenait dans son bureau privé et travaillait sur son ordinateur. Sur ses jambes étaient posées une étrange peluche de chat. Soudain la porte s’ouvrit brutalement laissant entrer un homme du même âge que lui. Celui ci avait des cheveux blonds, quelque peu frisés, lui tombant sur les épaules, des lunettes noires masquant son regard et portait une chemise blanche à manches courtes avec des dessins de soleils et de lunes dessus, un pantalon en toile vert foncé et de longues bottes noires.
_Yo, Raphael-kun ! le salua l’homme en refermant la porte.
_Matsuo-san, ne devrais tu pas être plus respectueux ? fit le maréchal Fostier.
_Raphael-kun, tu es toujours aussi coincé, soupira Matsuo.
_Moi, j’aime bien qu’il soit respectueux. Ca montre la bonne éducation d’une personne et ses principes, dit une voix depuis les épaules du maréchal.
En même temps, la peluche sauta et se posa sur le bureau.
_Leormon-kun ! s'exclama Matsuo enchanté. Tu vas bien ?
_Oui, répondit Leormon. Mais pourquoi êtes vous ici ?
_Je n’ai pas le droit de rendre visite à mon meilleur ami humain et son partenaire ? demanda Matsuo en simulant un air complet d’étonnement.
_Nous ne doutons pas de ton sens de l’amitié, reprit le maréchal, mais nous n’habitons pas tous deux de l’autre côté de la rue.
Matsuo poussa un vague soupir d’ennui tandis que le maréchal le soutint d’un regard ferme.
_En fait, je voulais vous dire que j’ai progressé dans mes recherches, avoua Matsuo. Si je suis capable de l’appliquer, il se pourrait bientôt que les humains et les digimon puissent se voir et apprennent à être ensemble.
_Nous n’avons toujours pas compris ton but, objecta le maréchal.
_Tu sais que j’ai scanné les données de Leormon quand il est venu ici pour la première fois, n’est ce pas ? demanda Matsuo.
Les deux partenaires répondirent par un petit hochement de tête.
_En me servant de cela, je devrais être capable de trouver un moyen de briser la frontière qui sépare notre monde au réseau, continua Matsuo.
_Es tu vraiment sur de laisser les digimon venir ici soit une bonne solution ? Nous avons beaucoup de soucis avec les rebelles. Si ils agissent d’ici, les dégâts seront double ou triples, sans compter les témoignages des personnes, rappela le maréchal.
_Je m’occupe de tout cela, assura Matsuo avec un sourire confiant. Je réaliserai mon plus grand rêve et assurerai la protection de notre monde.
_Je ne crois pas que les humains y soient prêts, objecta Leormon qui venait de rejoindre l’épaule droite de son partenaire.
_L’exclusivité reste pour le DI, s’exclama Matsuo. Oh, je dois y aller ! Ja ne minna !
En même temps, Matsuo agita la main en passant la porte puis la referma brutalement et les partenaires entendirent des bruits de pas résonner dans les escaliers ce qui fit soupirer le maréchal Fostier, consterné.
_Ce type est sensé être le chef de cette organisation … le créateur des digimon … et il agit pire qu’un ado … , soupira le maréchal. Incroyable !
_Einstein était un génie mais il était aussi étrange, rappela Leormon amusé.
Escaladant la tête de son partenaire, Leormon passa sur son autre épaule, sa queue caressant un peu sa joue.
_Que penses tu de ces idées ? demanda le maréchal.
_Je suis aussi méfiant que toi, Raphael, mais quoiqu’il arrive, je sais que rien n’arrivera tant que nous serons ensemble. Toi et moi ne laisserons jamais rien de mal arriver aux humains et aux digimon, assura Leormon. Ensemble, nous sommes forts.
_Merci, Leormon, murmura le maréchal en posant sa main sur la petite tête du digimon.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyMar 8 Avr - 19:15

Chapitre 9: La promenade sur les quais de la Seine



Enroulée dans ses couvertures, Alexia dormait profondément dans sa chambre lorsqu’elle entendit la sonnette de l’appartement retentir.
_Otamamon, vas ouvrir … j’arrive …, grommella Alexia.
Sur le Net, Otamamon secoua la tête pour acquieser puis avança à travers les couloirs digitaux puis se rendit au poste de commande de la porte d’entrée et l’actionna.
Pendant ce temps, la jeune fille s’est levée et habillée en vitesse pour courir à la porte d’entrée qu’elle poussa. Cependant elle ne vit personne mais entendit des gamins rire en descendant les escaliers au pas de course.
_Si un jour, j’en chope un, je lui fais la peau ! leur cria Alexia.
A présent en colère, la jeune fille rentra et claqua la porte avec autant de violence que ce fut presque un miracle qu’elle ne soit pas à terre. D’un côté, c’était toujours un miracle qu’aucune porte ne soit jamais tombée les moments où la famille Kyoudai se fâchait. C’était toujours rare et durait très peu mais tous trois étaient si têtus et colériques que les cris retentissaient dans tout l’appartement et les portes ne cessaient de claquer.
Ensuite la jeune fille retourna à sa chambre pour récupérer son DCE puis se rendit à la salle de bain où elle déposa ses affaires puis prit une douche d’une demie-heure avant de se rhabiller et de coiffer ses cheveux.
Après cela, elle sortit de la salle de bain et se rendit à la cuisine et mangea les tartines que lui avaient préparé Otamamon.
_Que comptes tu faire, Alexia ? demanda Otamamon dans son DCE posé sur la table.
_Je ne sais pas … me promener un peu …, répondit Alexia évasive.
Ayant fini de déjeuner, la jeune fille mit sa vaisselle au sale puis sortit hors de son immeuble. Elle marcha à travers les rues sans se soucier d’où elle allait réellement quand il finit par se retrouver sur l’un des ponts emjambant la Seine.
S’approchant du parapet, Alexia s’y accouda et se pencha très légerement pour observer l’eau.
_C’est beau, murmura Alexia.
_J’aime voir de l’eau, songea Otamamon.
_Depuis la fin du dernier millénaire, ce fleuve était plus que pollué et tomber dedans était presque s’empoisonner. Cependant grâce au dévelloppement des digimon, les humains ont réussi à construire des choses pour dépolluer le fleuve, raconta Alexia. c’est un bel exemple de travail en commun.
_C’est une jolie histoire mais tu es naive, s’exclama Otamamon.
_Qu’est que tu veux dire ? s’étonna Alexia.
_Les humains se contentent de contrôler et superviser les digimon. Sur le net, les digimon font tout ce que les humains faisaient autrefois. A présent, les humains ne connaissent plus le goût de l’effort puisqu’ils sont toujours servis par des serviteurs, expliqua Otamamon.
_Otamamon … , murmura Alexia.
Baissant la tête, la jeune fille se demanda si tout cela était vrai ou pas. Après tout, les digimon faisaient beaucoup de choses mais c’était justement pour apporter du bien-être à l’humanité. En plus, il fallait des personnes pour créer ces digimon.
Soudain il entendit des bruits d’applaudissements et cris en contrebas. Elle des endit sur les quais et découvrit deux garçons, leurs DCE connectés ensemble et semblaient livrer un combat l’un contre l’autre.
_Mon Gesomon va t’écraser ! lança l’un des garçons.
_Tu plaisantes, j’espère ? Parce que c’est mon Greymon qui va t’atomiser ! répliqua l’autre garçon. Go, Greymon ! Mega Flame !
Fronçant les sourcils, Alexia ne supportait de voir les personnes utiliser les digimon pour combattre ou régler un différent. Certes, ils n’étaient que des créatures virtuelles mais ils possédaient de l’intelligence et le sens de la conversation.
_Arrêtez ! leur cria Alexia.
_Qu’est que tu veux ? demanda le premier garçon ennuyé.
_Cessez ce combat ! Les digimon ne sont pas faits pour se battre ! lança Alexia.
_C’est une blague ? rigola le second garçon.
_Les digimon possèdent des attaques spéciales, des points, des évolutions … c’est fait pour combattre. C’est leur nature de combattre, répliqua le premier garçon.
_Ce n’est pas vrai ! s’écria Alexia. Alors ça ne vous ferez rien de perdre votre digimon ?
_C’est juste des données. Ca se remplace vite en téléchargeant un autre et en l’installant sur son DCE, répondit le second garçon.
A l’intérieur d’un DCE, Gesomon et Greymon semblèrent écouter attentivement les paroles des deux enfants et tous deux ressentirent une profonde colère. Gesomon se dirigea vers le poste de commande et utilisa toute l’énergie accumulée par l’appareil pour les transférer tous les deux sur le Net.
_Bon … on a un combat à finir, fit le premier garçon.
_Hey ! Mon Greymon n’est plus là ! s’affola le second garçon.
_Gesomon non plus, fit le premier garçon stupéfait.
_Vous avez blessé vos digimon et ils sont partis, conclut Alexia.
_Ne dis pas de bêtises, soupira le second garçon.
Songeant qu’elle les convaincrait pas, la jeune fille s’éloigna et marcha le long du quai en repensant au jour où elle avait vu un digimon se rebeller contre son maître Elle devint soucieuse et se demanda si ces deux digimon pouvaient causer des ennuis sur le Net.
_Otamamon, ces digimon peuvent être dangereux ? demanda Alexia.
_Un digimon qui n’obéit plus fait ce qu’il veut, répondit Otamamon. Imagine un peu les dégâts que peut faire Greymon.
_Il faut les en empêcher, décida Alexia.
_Mais comment ? fit Otamamon.
_Si tu vas sur le Net, on pourrait les retrouver et les convaincre que détruire n’arrangera pas leurs affaires, suggèra Alexia.
_Je peux essayer, accepta Otamamon. Après tout, je suis juste ton serviteur.
_Au pont là-bas, il y a une borne réseau, l’informa Alexia. Allons y !
Courant sur une quinzaine de mètres, la jeune fille atteignit le pont, sauf que celui ci était une écluse en fait. Les portes s’ouvrirent brusquement libérant une quantité. Sans même réaliser qu’elle allait se noyer, Alexia attrapa, par instinct de survie, une échelle métallique et remonta le plus rapidement possible.
Quand elle fut en haut, elle se hissa sur la terre ferme et s’écroula au sol. Elle n’arriva pas à croire ce qu’elle venait de faire car au cours d’éducation physique, elle était toujours incapable de monter à la corde.
_Alexia, il faut se depêcher, cria Otamamon.
Se redressant, la jeune fille respira à fond puis se rappela qu’avec la libération de toute cette eau, la ville risquait d’être noyée. Rapidement, elle atteignit la borne encastrée dans un poteau du pont et y connecta son DCE.
Aussitôt Otamamon appuya sur une touche du poste de commande et se matérialisa sur le Net. Il se retrouva au milieu d’une salle avec plusieurs postes de commandes abandonnées et détruits. Près de l’un d’eux, Greymon lançait son attaque Mega Flame visant n’importe où. Dans un autre coin, Gesomon perçait une brèche dans un mur.
_Arrêtez ! cria Alexia depuis un écran au milieu de la salle.
_Qu’est que c’est ? s’étonna Greymon.
_Les enfants qui vous élèvent vous ont maltraité et forcé à combattre. C’était mal mais la ville n’est pas responsable de cela ! s’exclama Alexia.
_Les humains maltraitent tous les digimon, dit Gesomon. Si les digimon étaient libres d’eux, ils seraient heureux.
_Après tout, nous pouvons vivre et évoluer sur le Net comme nous le voulons. Je ne vois pas pourquoi les humains pourraient nous commander, ajouta Greymon.
_Ce n’est pas vrai ! s’écria Alexia. Arrêtez !
Au même moment, Gesomon se tourna vers Otamamon.
_Tu n’es pas d’accord ? Tu ne ressens jamais de colère ou d’ennui de faire des tâches ingrates alors que celle que tu appelles maitresse pourrait les faire ? fit Gesomon.
_C’est à dire … , commença Otamamon.
_C’est toujours toi qui fait tout, non ? reprit Greymon. Pour elle, tu es juste un tas de données qui la sert. Si tu n’étais pas là, elle en prendrai un autre.
_Je … , fit Otamamon.
_Otamamon … , murmura Alexia.
Baissant la tête, la jeune fille se demanda si son serviteur allait rejoindre les digimon se rebellant contre les humains. Attristée, il lui sembla sentir son cœur se serrer.
_Je suis d’accord, dit Otamamon. Les humains exploitent les digimon et profitent d’eux pour vivre une vie sans soucis. Grâce à nous, ils peuvent se reposer tandis que les corvées semblent se faire toutes seules.
_Tu viens te décider alors … , songea mentalement Alexia.
_Mais Alexia n’est pas ainsi, reprit Otamamon en relevant la tête. Déjà, elle ne me demande pas de l’appeler maitresse ! Alexia est douce et gentille ! Elle se soucie de moi et elle me parle ! Alors c’est pour cela que crois que tous les humains ne sont pas des êtres insensibles aux digimon !
Surprise, Alexia redressa la tête et fixa le petit digimon. Au même moment, elle vit son corps s’entourer de données et il évolua en Coelamon.
_Otamamon a évolué tout seul ! s’écria Alexia.
Jetant un œil succintivement, la jeune fille constata que ses points d’énergie étaient à 2300 points et n’avait jamais atteint une telle puissance.
Sur le Net, Greymon fixa Crabmon d’un regard semblable à un dégoût, ou peut être aussi de l’incompréhension.
_Si tu ne veux pas être libre, nous pouvons le faire pour toi, décréta Gesomon.
Installé derrière un poste de commande, les bras du digimon tapèrent sur quelques touches. Cela transmit des informations aux données gérant les canalisations parisiennes.
Au monde réel, dans le sous-sol de Paris, les canalisations explosèrent, et sous l’endroit où se trouvait Alexia, plusieurs d’entre elles brisèrent la surface créant une sorte de tremblement de terre ce qui fit plonger la jeune fille dans le fleuve.
_Alexia ! Non ! cria Crabmon.
Sur l’autre rive, un jeune homme se promenait, roulant en scooter, quand il aperçut une filler tomber à l’eau. Il s’arrêta et posa pied au sol en mettant la béquille de son véhicule puis courut jusqu’au bord. Il remarqua alors l’ouverture de l’écluse et la montée rapide des eaux.
_Devidramon ! cria le motard. Tu vas devoir intervenir ou la ville va être noyée !
Ayant répérée une borne réseau non loin, le jeune homme y accourut et y connecta son DCE. Aussitôt un Devidramon le quitta pour se matérialiser sur le Net.
Ensuite le garçon retira son casque, et se révèla être Virgile, et s’approcha du fleuve. Il songea que rien ne la sauverait si personne ne plongeait la chercher.
Prenant une profonde inspiration, il sauta et plongea dans l’eau. Celle ci lui sembla très tiède puis nagea rapidement. Il repèra vite la jeune fille et manqua de crier quand elle découvrit qu’il s’agissait d’ Alexia. Cependant cela sembla lui donner un moteur car il nagea encore plus vite et fut très vite près d’elle.
Quand il arriva à ses côtés, il constata qu’un phénomène étrange était en train de se passer. En effet, le corps de la jeune fille était entourée d’une sorte de brume noire. Il ne comprit guère mais songea qu’il aurait le temps de chercher des explications plus tard. Ainsi ses mains traversèrent la brume mais il ressentit alors comme des brûlures.
Se disant que ce devait être un phénomène naturel, comme le frottement de l’eau chaude sur sa peau fraiche, et se força à oublier la douleur pour attraper la jeune fille et la remonter lentement en haut.
Quand il atteignit la surface, la brume noire disparut d’un coup. Virgile nagea jusqu’à la berge et leva le corps de son amie avant de se hisser au sec. Il s’assit alors sur le bord et regarda ses mains: ses gants en cuir s’étaient complètement calcinés et avaient laissé à ses mains de nombreuses traces de brûlures.
_Mais qu’est que c’était ? s’étonna Virgile.
Près de lui, Alexia commença à reprendre conscience.
_Que s’est il passé ? demanda t-elle. Je me souviens des digimon, Gesomon a voulu me tuer, je suis tombée dans l’eau … je me souviens d’être dans l’eau et je me suis peu à peu évanouie, comme si je m’étais endormie …
_Ensuite je t’ai sortie des eaux, complèta Virgile.
En entendant sa voix, Alexia reconnut tout de suite qui lui parlait et se redressa.
_Virgile ! cria Alexia.
_C’est bon de se sentir reconnu, fit Virgile avec un sourire.
_Et Otamamon ? Où est il ? voulut savoir Alexia inquiète.
_Ah oui ! Le combat ! réalisa Virgile. Je vais voir tout de suite !
Sur le Net, Crabmon avait encaissé plusieurs attaques de Gesomon et Greymon mais quand Devidramon était arrivé, il les avait rapidement détruit puis absorbé leurs données.
_Devidramon est le meilleur, constata Virgile peu modeste.
_Coelamon, tu vas bien ? demanda Alexia inquiète.
_Oui, répondit Crabmon. Mais dans l’accident, ton DCE a été détruit avec l’eau. Je ne peux plus du tout quitter le Net maintenant, sauf si tu me télécharges sur ton ordinateur.
_Je le ferai, assura Alexia. En plus, j’en ai un autre chez nous.
_Génial, s’exclama Crabmon.
_Puisque tout va bien, je peux te laisser ? fit Virgile. A moins quje tu n’ais besoin d’un prince charmant pour te raccompagner chez toi sur son destrier mécanique.
_Non, ça ira, répondit Alexia avec un sourire. Arigato gozaimazu, Vi-kun.
En adressant ses remerciements, la jeune fille s’inclina poliment devant lui.
_Qu’est que tu fais ? s’étonna Virgile.
_Je te remercie en utilisant ma politesse, expliqua Alexia. je suis japonaise, enfin d’origine, je suis de nationalité française. En fait, c’est oneesama qui dit que nous sommes japonais mais je n’ai aucun souvenir de cela. Il me semble avoir vécu toujours en France.
_Je vois, dit Virgile. Je vais y aller.
S’avançant vers la jeune fille, le garçon lui déposa un petit baiser sur la joue avant de monter sur son scooter et de démarrer rapidement. La jeune fille le regarda partir, encore toute surprise par ce baiser.
_Vi-kun … , murmura Alexia.
Elle porta ses doigts et caressa sa joue droite où s’étaient posées ses lèvres.
_C’était si doux … , songea Alexia.


Pendant ce temps, au DI, le maréchal Fostier venait de quitter son bureau de la salle de contrôle en pleine intervention pour rejoindre son bureau privé. Il verrouilla la porte et appuya sur un bouton de son DCE ce qui fit apparaître Leormon sur son bureau. Sur le temps que son partenaire s’installa dans son fauteuil, le digimon connecta un appareil et diffusa un enregistrement de données relevés quelques minutes à peine.
_C’est bien ce que je pense, Leormon ? demanda le maréchal Fostier.
_Oui, Raphael, répondit Leormon. Cela correspond en tout point à l’énergie noire telle que je peux la connaître.
_Utiliser l’énergie noire sur le Net était incroyable … Au monde réel, c’est un exploit qui n’avait encore jamais été réalisé, songea le maréchal Fostier pensif.
_Tu penses qu’il s’agit … , fit Leormon.
_Sans aucun doute, répliqua le maréchal Fostier. Guillaume est le premier des enfants et on dirait que nous venons de découvrir le second.
_Trouver est exagéré, fit remarquer Leormon. Nous savons juste que l’enfant vit à Paris.
_Avant, on les cherchait à travers tout le monde réel, rappela le maréchal Fostier. A présent, nous savons qu’il vit à Paris, comme Guillaume. Le troisième pourrait être là aussi.
_Cela ne veut rien dire, répliqua Leormon. Guillaume a été balloté plusieurs années entre les familles d’accueuil et les orphelinats. Le second enfant peut temporairement être à Paris.
_C’est une hypothèse à ne pas négliger, soupira le maréchal Fostier. Dans ce cas, le troisième enfant est aussi éloigné.
_On peut dire que leur père aura compliqué toutes les pistes pour protéger ses enfants. En quinze ans, nous n’en avons trouvé qu’un que par le hasard, songea Leormon.
_Pourtant je préfererais savoir où ils sont et être capable de les mettre en sécurité si ils seraient en danger, dit le maréchal Fostier. Certaines personnes pourraient les tuer …
_Je sais, Raphael, approuva Leormon.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyVen 11 Avr - 11:34

Ouah ! Super chapitres !!

Comme dit posei : a quand la suite ?

_________________
Digimon Virtual Network Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyVen 11 Avr - 13:05

Chapitre 10: Sensations de frissons ! Virgile entre au DI !


En rentrant chez lui dans la soirée, Virgile fit attention de ne faire aucun bruit en refermant la porte d’entrée puis passa devant les portes de la cuisine et du salon quand sa mère et son petit frère avaient le dos tourné. Il se rendit alors à la salle de bain où il s’enferma.
S’asseyant sur le rebord de la baignoire, il voulut regarder une nouvelle fois ses mains. Celles ci étaient couvertes de brûlures aux croûtes noires et le jeune homme se demanda comment une telle chose pouvait être possible.
Ne cessant de regarder ses mains, le jeune homme ne parvenait pas à comprendre une seule seconde comment une telle chose était possible. La brume n’avait pas la capacité à blesser les créatures vivantes.
Troublé, il se leva et marcha jusqu’au lavabo où il fit couler de l’eau afin de nettoyer un peu ses plaies. Aussi étrange que cela put lui paraître, chacune de ses brûlures se referma au simple contact de l’eau.
_Je dois vraiment être un Dieu, songea Virgile stupéfait.
Tout en séchant ses mains avec une serviette, le jeune homme passa un doigt sur ses anciennes blessures mais celles ci étaient belles et bien refermées. Si il avait passé tout son temps à l’étude d’une religion et à réciter des prière, il aurait crié au miracle. Cependant dans son cas, il était plus un scientifique et préfèrait toujours raisonner. Après tout, pour chaque phénomène étrange, il existait une explication rationelle. Malheureusement, il ne pouvait pas dire laquelle dans ce cas de figure.
_A table ! cria subitement sa mère.
L’appel de sa mère le sortit si brutalement de ses pensées que Virgile en tombant à la renverse et s’écrasa dans la baignoire juste derrière lui.
Dans la salle à manger, le petit Jérémie était déjà assis tandis que sa mère servait le repas.
_Pourquoi t’attends pas grand frère ? fit Jérémie. Je veux pas manger sans lui !
_Il n’a qu’à rentrer à l’heure, répliqua sa mère. Toujours à trainer, celui là !
_Grand frère ne traine pas ! s’écria Jérémie.
Au même moment, Virgile entra dans la pièce et s’installa en face de son petit frère prenant sa fourchette commençant à manger.
_Où étais tu, toi ? Pourquoi n’as tu rien dit ? demanda sa mère.
_J’étais … quelque part, répondit Virgile. C’est pas important.
_Et où quelque part ? insista sa mère.
_Avec sa nouvelle copine ! s’exclama Jérémie en pouffant de rire.
Virgile s’apprêta à lui dire que ce n’était pas cela lorsqu’il se remémora le moment où il avait embrassé Alexia et rougit un peu.
_Tais toi enfin ! lui cria Virgile. Depuis quand les morveux de ton âge connaissent quelque chose à ça ?
_Il dit toujours ça quand c’est vrai, rigola Jérémie puis se mit à chantonner. Virgile a une nouvelle copine ! Virgile a une nouvelle copine ! Virgile a une nouvelle copine !
_Ca suffit vous deux ! aboya leur mère. Taisez vous et mangez !
Obéissant à leur mère, les deux frères commencèrent à manger en silence quand Jérémie leva le nez de son assiette.
_Dis, grand frère, tu n’as pas oublié demain, hein ? fit Jérémie.
_Qu’est qu’il y a demain ? demanda Virgile surpris.
_Tu m’avais promis de m’emmener à la fête foraine ! T’as oublié ! s’écria Jérémie en commençant à pleurer.
_Je plaisante, s’exclama Virgile en prenant un ton décontracté. C’était pour t’ennuyer un peu !
_C’est vrai ? fit Jérémie en s’arrêtant de pleurer, le bord des yeux mouillés.
_Voyons ! On ne doute pas de son grand frère adoré, répondit Virgile.
_Youpi ! Demain on ira à la fête foraine ! Demain on ira à la fête foraine ! Demain on ira à la fête foraine ! s’écria Jérémie en battant des mains.
_Dire que j’avais complétement oublié, songea mentalement Virgile en poussant un soupir.


Le lendemain matin, Virgile fut réveillé très tôt, entre six et sept heures, par une sorte de tornade d’un mètre quarante environ qui lui sauta sur le ventre plusieurs fois pour l’obliger à se lever.
En s’asseyant au bord de son lit, le jeune homme caressa son ventre et son abdomen martelés de coups de pieds et se demanda si il ne ferait pas mieux de fermer sa porte de chambre avec un verrou le soir.
Ensuite les deux frères se préparèrent, même si le plus jeune était déjà complètement prêt à partir, puis sortirent de leur appartement. Une fois dans la rue, Virgile prit la main de son petit frère pour ne pas le perdre puis l’emmena vers la station de métro la plus proche où ils prirent une rame qui les mena au secteur P8.
Quand ils arrivèrent au lieu de leur destination, Virgile emmena son petit frère deux rues plus loin devant une immense fête foraine où il semblait avoir tous les manèges possible.
Durant plusieurs heures, les deux frères s’amusèrent à s’essayer toutes sortes d’attractions, le petit se blotissant contre le plus grand quand il avait peur.
En marchant dans les allées, Jérémie répéra les montagnes russes tout près où ils n’étaient pas encore allés.
_Grand frère, je veux aller là, s’écria Jérémie.
_Ce n’était peut être pas pour ton âge, fit Virgile ennuyé.
_Je veux y aller ! insista Jérémie en tapant du pied.
_Tu es encore petit je pense, expliqua Virgile.
_Je veux y aller ! Je veux y aller ! cria Jérémie en se mettant à pleurnicher.
Poussant un soupir, Virgile songea qu’il était vraiment incapable de résister aux larmes de son frère et que celui ci le savait parfaitement. Ainsi il consola rapidement celui ci puis l’emmena vers les montagnes.
Devant le wagonnet, Virgile porta son frère et l’attacha convenablement avant de faire de même pour lui-même puis l’attraction commença.
Pendant ce temps, sur le Net, une nuée de Bakemon voletaient à travers l’espace qui s’occupait de la gestion de la maison hantée. Brusquement l’un d’eux semblait s’ennuyer et entraina ses camarades vadrouiller à travers le réseau du parc d’attraction.
De retour au monde réel, le wagonnet de Virgile et Jérémie roulaient de manière assez rapide et empruntaient de nombreuses fois des bouches. Le petit Jérémie regrettait sérieusement d’être venu et ne cessait de hurler tandis que Virgile soupirait. Brusquement, le wagonnet s’arrêta d’un coup en pleine montée.
_Qu’est qui se passe, grand frère ? demanda Jérémie.
_Ce doit être une panne, répondit Virgile en dissimulant son inquiétude.
Tournant la tête, il regarda en bas et estima qu’il devait y avoir entre cinquante et quatre-vingt mètres de hauteur. Au même moment, il aperçut deux autres wagonnets qui arrivaient sur eux.
Devenant littérallement blanc de peur, le jeune homme songea que si ces deux wagonnets ne freinaient pas, ils seraient bons pour finir en bouillie. Rapidement, il se dégagea de sa sécurité et fouilla ses poches où il retrouva de la ficelle.
_Jérémie, tu vas faire ce que je te dis et m’obéir sans dire un mot, ordonna Virgile.
Travaillant le plus vite possible, le jeune homme attacha son petit frère à son ventre le plus solidement possible, la tête contre lui, puis il bondit sur les rails et descendit un peu pour se tenir aux barres du manèges en évitant de regarder en bas.
C’était tout juste. Quelques secondes plus tard, les deux wagonnets passèrent très rapidèrent et poussèrent le leur qui s’écrasa au sol.
Pendant ce temps, une limousine arriva à toute vitesse à l’entrée de la fête foraine d’où sortirent Guillaume et Julien. Ils rentrèrent précipitamment et aperçurent le garçon dont leur avait parlé le maréchal au loin.
_Il faut se depêcher et vite ! s’écria Julien.
_Tu veux intervenir d’ici ? fit Guillaume.
_Il faut reprendre le contrôle de l’attraction le plus vite possible, expliqua Julien. Si on traverse cette foule, il nous faudra trop longtemps pour parvenir là-bas !
_Mais d’ici, les digimon devront traverser tout le Net ! Si ils tombent sur des rebelles, ce sera aussi long ! s’exclama Guillaume.
Tournant la tête, le jeune homme observa un court instant les montagnes russes puis s’avança vers une borne réseau près d’un stand de tir où il connecta son DCE.
_Je vois que tu as finalement comprit, dit Julien. Tu n’es pas si idiot alors …
_Non, je te laisse t’occuper du combat sur le Net et je te laisse t’occuper de Black, annonça Guillaume. Moi, je vais sauver ce garçon !
_WAS ? s’écria Julien manquant de tomber à la renverse.
Sans se soucier de son collègue, Guillaume courut à travers la foule et grimpa sur le toit de l’une des baraques de la foire d’où il sauta sur une autre puis encore une autre.
Fixant le garçon qui s’éloignait, Julien sembla comme halluciné et n’arriva pas à comprendre comment une personne pouvait décider une telle chose. Il était vrai que cela reposait d’une certaine logique mais il ne connaissait personne pour le faire.
_Meister, l’appela Lucemon. Nous devons aller combattre.
_J’ai beau chercher à le comprendre, je ne peux pas, songea Julien. Mais qui est il vraiment ? Comment arrive t-il à être aussi surprenant ?
_Meister ! cria Lucemon.
Revenant à la réalité, Julien se rappela qu’il devait combattre les digimon rebelles travaillant sur cette fête foraine. Il se dirigea vers la borne réseau et y connecta son DCE puis tourna la tête vers les montagnes russes.
_Trotell ! murmura Julien. Ne fais pas de bêtises !
Sautant de toit de baraque en toit de baraque, Guillaume avançait vite à travers la fête foraine et atteignit rapidement la petite place au pied des montagnes russes où il sauta au sol. Afin de ne pas être dérangé et pour remplir correctement son travail, il saisit son effaceur de mémoire et le tendit haut puis l’activa: une lueur blanche apparut puis toutes les personnes tombèrent à terre, juste évanouis.
Sans hésiter, le jeune homme courut jusqu’à la cabine qui commandait l’attraction et baissa la manette de l’alimentation électrique. Dans l’instant qui suivit, tout le manège s’immobilisa.
Ensuite il courut jusqu’à un wagonnet et le programma en mode manuel. Ainsi celui ci commença à démarrer.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyVen 11 Avr - 13:10

Sur le Net, Blackagumon et Lucemon se trouvaient à mi-chemin de l’endroit où était géré les montagnes russes mais étaient bloqués par une dizaine de Bakemon. Lucemon tentait de les frapper mais ceux ci étaient traversés à chaque fois. Seul Blackagumon semblait avoir un effet avec ses flammes mais il n’était pas encore assez fort.
Bursquement un Bakemon poussa lucemon au sol et s’apprêta à l’attaquer quand Blackagumon lui sauta dessus et l’enflamma rapidement.
_Touche pas à mes copains ! cria Blackagumon d’un ton menaçant.
Surpris, Lucemon se redressa et observa le digimon. Depuis quand étaient ils amis ? Leur relation était juste celle d’équipiers en combattant ensemble.
_Nous ne sommes pas amis, Blackagumon, fit Lucemon en détournant la tête.
Sautant près de lui, le dinosaure digimon lui sourit et lui tendit la main.
_Pourquoi tu dis ça? Pour moi, tous ceux qui combattent avec moi, à mes côtés, sont des amis, s’exclama Blackagumon.
Surpris, Lucemon scruta le visage du digimon et se demanda comment celui ci pouvait être si amical. D’ordinaire, il était toujours froid avec lui et ne parlait guère. Cependant il se décida à lui laisser une chance et tendit sa main vers.
_D’accord. Nous sommes amis, dit Lucemon.
Blackagumon sembla ravi et les deux digimon se serrèrent la main quand Lucemon ressentit un flux important d’énergie dans tout son corps puis évolua en D’arcmon.
Se tournant vers les Bakemon, D’arcmon tendit son sceptre et les détruisit d’une seule attaque plus puissante que toutes celles qu’il avait pu déjà lancer auparavant.
Au monde réel, Julien se tenait devant la borne réseau et avait la bouche ouverte en grand en constatant l’évolution de son partenaire. De 600 points d’énergie, il avait monté à 2600.
_Oh, mein Gott ! s’écria Julien. Wir durch ein Wunder !
Complètement supéfait, le jeune homme se demanda à quoi pouvait être du cette prodigieuse évolution. Il savait que les digimon étaient doués de sentiments sur lesquels ils s’aidaient afin d’évoluer à un pouvoir assez important mais jamais encore il n’avait fait cela.
Maintenant qu’il y repensa, c’était pile au moment où son partenaire avait pris la main de Blackagumon. C’était la seconde fois que ce digimon se retrouvait mêlé à une augmentation de puissance.
Fronçant les sourcils, il songea aussi que les digimon rebelles étaient particulièrement forts sur le réseau francophone là où était Blackagumon. Pouvait il exister un lien entre les deux ?
_Je crois que je me raconte n’importe quoi, se dit Julien.
En haut des montagnes russes, Guillaume avait réussi à atteindre l’endroit où Virgile s’était suspensu, commençant à avoir de sérieuses crampes, et l’avait aidé à remonter.
Une bonne heure plus tard, Guillaume et Julien étaient rentrés au DI avec Virgile où celui buvait un chocolat chaud, installé dans un fauteuil. Devant lui, le maréchal Fostier lui raconta tout au sujet des digimon ce qui étonna le garçon au plus haut point.
_Des intelligences articielles pourvues de sentiments … c’est de la pure science-fiction, dit Virgile. Vous devez être fous !
_Tu as tout de même vu ces attaques, rappela le maréchal Fostier. Tu as combattu il y a dix jours à un magasin de jeux un Flamon évolué en Flarerizamon, hier un Greymon et Gesomon et aujourd’hui, tu as réussi à survivre à l’attaque de Bakemon.
_Attendez ! Comment vous savez tout ça ? s’écria Virgile.
Sans laisser le temps au maréchal, ou Leormon dans son DCE, de répondre, Guillaume se précipita sur lui, le poing levé.
_On sait tout sur toi ! répliqua Guillaume. Alors dis nous quelles sont tes relations avec ma sœur ! Allez avoue, vermine !
_Ta sœur ? Qu’est que tu veux dire ? fit Virgile surpris.
Alors que Guillaume commença à s’énerver un peu plus, Claudia arriva derrière lui et lui pinça l’oreille pour le trainer plus loin.
_Ca suffit, soupira Claudia. Le DI n’est pas une organisation qui permet aux frères de contrôles les petits amis de leur sœurs !
_C’est pourtant pratique pour contrôler leur casier judiciaire, répliqua Claude depuis son bureau en échangeant un clin d’œil avec Terriermon sur son écran.
_Comme je t’ai dit, le DI est une organisation qui combat les digimon rebelles pour que personne ne se rende compte, reprit le maréchal Fostier. Si les gens savaient, les digimon pourraient être tous supprimés pour ne prendre aucun risque.
_Pour éviter cela, le DI existe pour arrêter ces digimon, continua Leormon. Quand une personne a assisté à un événement comme cela, nous supprimons ses souvenirs. Toutefois, si elle a combattu un digimon, nous la gardons en surveillance.
En songeant qu’il avait pu se distinguer de la masse de personnes en combattant des digimon rebelles, Virgile se sentit assez flatté.
_Monsieur, je suppose que vous comptez l’intégrer ? comprit Julien.
_Quoi ? Je refuse ! s’époumona Guillaume. Je dois déjà supporter de travailler avec un type qui me prend toujours de haut ! Pas question d’avoir un vantard en plus !
_Ce n’est pas à toi de décider, rappela Julien. Nous sommes de simples agents et devons obéir à nos supérieurs ! Si ils veulent engager quelqu’un, nous n’avons rien à dire !
_Si tu veux ressembler à un mouton, libre à toi ! Mais moi je veux donner mon avis dans ce que je fais ! rétorqua Guillaume.
_Je me contente de respecter la hiérarchie en restant à ma place, répliqua Julien.
Sur ce, le jeune homme lança un regard plus glacial à Guillaume qui sembla ne pas être impressionné du tout puis fit tourner son fauteuil pour effectuer un travail sur l’ordinateur en buvant une tasse de café.
_Les personnes que vous surveillez sont obligées d’intégrer le DI ? fit Virgile.
_Les membres du DI se recrutent de cette manière, expliqua Claude. On est souvent civils et on découvre que les digimon peuvent agir eux-même.
_Cependant tout le monde ne choisit pas de nous rejoindre. Beaucoup ont peur de combattre et de risquer leur vie sans cesse, reprit le maréchal Fostier. Ceux là, nous leur faisons oublier alors leurs souvenirs liés aux digimon.
_Pas question ! s’exclama Virgile.
Quand il avait entendu parler de perdre ses souvenirs, le jeune homme s’était levé spontanément. Il ne voulait absolument pas perdre l’occasion de se distinguer du commun des mortels. Après tout, le DI semblait être une sorte d’élite.
_Je veux rejoindre le DI, annonça Virgile d’un ton ferme.
_Tu es vraiment sur ? Cela est très lourd comme responsabilités, dit le maréchal Fostier.
_Je suis vraiment sur, affirma Virgile.
_Dans ce cas, Demidevimon et toi serez la Team 45 du DI, déclara le maréchal Fostier. A présent, laisse moi t’expliquer certaines choses.
_Avant nous avons une question à te poser, fit Leormon. Virgile, hier, as tu vu une jeune fille d’à peu près ton âge agissant étrangement ?
Se rappelant d’hier, le jeune homme pensa tout de suite à Alexia. Cependant il songea à sa noyade manquée et son aventure de l’après-midi. Il ne voulut pas la mettre en danger et décida de cacher son amie.
_Je regrette mais j’étais occupé avec le combat, mentit Virgile avec conviction. Je suis vraiment désolée de ne pas vous aider.
_Ce n’est rien, assura le maréchal Fostier avant de finir mentalement. Tu mens vraiment bien mais je le sens. Ainsi la première sœur de Guillaume doit être dans tes connaissances.
_Bon ! On va expliquer tout le DI à notre nouveau compagnon ! s’exclama Claudia en ébouriffant les cheveux de Virgile.
_Ah ! Ne me décoiffes pas ! cria Virgile furieux.
Constatant que le jeune homme n’aimait pas cela, Guillaume se précipita sur lui et s’amusa à ébourriffer complètement sa chevelure tandis que Virgile lui donna de bonnes bourrades.
Assis dans son fauteuil, Julien tourna la tête avant de reporter son attention sur son écran où l’attendait Lucemon.
_Avec deux énergumènes pareils, j’ai peur des jours à venir, soupira Julien.
_Je comprends, meister, fit Lucemon avec un regard désapprobateur.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyVen 11 Avr - 16:06

Citation :
_Oh, mein Gott ! s’écria Julien. Wir durch ein Wunder !

Wie, avec un e à la fin, pas wir, Milie-sama. " Wir " ça veut dire " nous " ^^.

Tiens, c'est marrant, le " Oh mein Gott ! " je le dis souvent en vrai, j'avais pas remarqué à la première lecture x3. Ou alors je dis " Himmelgott ! " xD.
Revenir en haut Aller en bas
Snowagumon
membre Champion
membre Champion
Snowagumon

Masculin
Nombre de messages : 417
Age : 23
Localisation : Del Ray City, en train de lutter contre un ouragan ^^
partenaire digimon : Snowagumon, Ranamon et Veemon ^^
Date d'inscription : 03/02/2008

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptySam 12 Avr - 11:52

Trés bon chapitre !

Poseidonjd: Tu est allemand ? Je vois que tu connait cette langue comme ta poche.
Revenir en haut Aller en bas
http://shayminstudio.clicforum.com/portal.php
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptySam 12 Avr - 12:41

il est pire, c'est un lorrain XD (gomen juju-chan Twisted Evil )

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptySam 12 Avr - 13:58

Citation :
Poseidonjd: Tu est allemand ? Je vois que tu connait cette langue comme ta poche.
Citation :
il est pire, c'est un lorrain XD

@ Hitman : Non, je ne suis pas Allemand, mais comme dit Milie-sama je suis Lorrain. Je suis à même pas 15 minutes en voiture de l'Allemagne, et dans mon coin l'allemand est, disons, monnaie courante. J'aime beaucoup cette langue, je l'étudie, j'écoute de la musique allemande, donc forcément je dois m'y connaître ne serait-ce qu'un peu. ^^

@ Milie : Gomen de quoi ? Je suis Lorrain, und ich bin stolz auf mich ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyDim 13 Avr - 17:40

Chapitre 11: Le mystère de Guillaume ! Le trio infernal !


_Au sol, tout le monde ! cria Lucemon.
Se plaquant sur le sol, Lucemon évita juste à temps une véritable rafale de crottes roses. Près de lui, Blackagumon ne cessait de lancer ses flammes sur des Numemon autour de lui, le corps recouvert de crottes. Au-dessus d’eux, Demidevimon volait à travers l’espace, une crotte sur la tête et tentait de combattre leurs adversaires.
Au monde réel, Guillaume venait de s’étaler de tout son lot dans une eau dégoûtante. Sur le bord, Virgile tenta de l’aider à se relever mais perdit l’équilibre et rejoignit son collègue tandis que Julien restait le plus proche possible du mur en se bouchant le nez.
_Es stinkt ! se plaignit Julien. Lucemon, depêche toi ! Je veux prendre une douche !
_On dirait que le gamin de riche n’est pas à sa place, rigola Guillaume.
_Si tu veux mon avis, il préfère les missions dans les parcs fleuris, ajouta Virgile.
Détournant la tête, Julien fixa le combat retransmis grâce à la borne réseau et songea que sa vie avait pris un tournant désagréable. Depuis plus d’une semaine que Virgile avait rejoint le DI, Guillaume et lui ne s’entendaient pas trop bien, surtout que Guillaume voulait tout savoir de sa relation avec Alexia, mais ils avaient trouvé un terrain d’entende en ce qui le concernait: tous deux semblaient trouver très amusant d’ennuyer les fils de riches.
Sur le Net, les Numemon chargèrent ensemble et se jettèrent sur les trois digimon qui se retrouvèrent au sous des horreurs puantes.
_Ca se présente mal ! s’exclama Julien.
_Il faut les faire évoluer ! Maintenant ! décida Guillaume.
_C’est impossible, déclara Virgile. Cette semaine, nous avons tant combattu que nos réserves d’énergie sont presque vides. Par conséquent, aucun de nous n’a le pouvoir de faire évoluer son partenaire.
_Que propose le génie alors ? lança Guillaume.
_On doit abandonner la mission, annonça Julien d’un ton sombre.
_Tu plaisantes ? s’écria Guillaume furieux. C’est toi qui dit que notre devoir est de remplir correctement chaque mission ! Si tu te dégonfles là, je saurais que t’es un trouillard qui abandonne à la première difficultée !
_Le devoir est important, je suis d’accord, approuva Julien, mais si nous persistons, nos partenaires seront détruits !
_Ecoute, je déteste agir ainsi mais on n’a pas le choix, ajouta Virgile. Regarde les stats ! Ils sont presque épuisés !
_Vous n’êtes que des lâches ! cria Guillaume. En tout cas, je ne partirai pas et je combattrai avec Black, toujours ! Ensemble, nous battrons n’importe qui !
Au moment où Guillaume extériorisa sa colère, son corps sembla réagir et s’entoura d’une aura noire. Il sembla s’en étonner puis décida de l’utiliser comme celle du Net. Il retira alors son DCE de la borne et scanna l’énergie avec puis reconnecta l’appareil.
Aussitôt sur le Net, l’énergie noire arriva vers Blackagumon et projeta au loin les Numemon sur lui. Ensuite elle l’entoura puis celui ressentit une immense force l’envahir dans tout son corps et évolua en Darktyrannomon.
_Il a évolué ! cria Julien. Wie wunch !
Fronçant les sourcils, le jeune homme n’arrivait plus à comprendre comment fonctionnait une évolution. En plus, Guillaume l’avait déjà surpris quand il s’était révèlé capable d’utiliser l’énergie noire mais ce soir, il venait de le faire au monde réel pour l’envoyer sur le Net. Depuis quand une telle chose était possible.
_Ca recommence, murmura Virgile.
En lui-même, Virgile avait déjà reconnu l’énergie: c’était la même qui avait entouré le corps d’ Alexia quand elle se noyait. Puisqu’ils étaient frère et sœur, il était normal de posséder ce même pouvoir, bien qu’il soit pas sur du nom à employer pour désigner cela. Il songea que si cette énergie apportait de la force à Blackagumon, elle en avait donné aussi à Alexia lui permettant de rester en vie le temps que quelqu’un la sorte de l’eau.
_Guillaume est vraiment hors du commun, conclurent mentalement Julien et Virgile.
Pendant ce temps sur le Net, Darktyrannomon envoya à pleine puissance son attaque Dark Fire tous les Numemon et absorba leurs données. Sur le DCE de Guillaume, ses points d’énergie affichaient 5300.


Vers environ cinq heures du matin, Julien était toujours allongé sur son lit et n’arrivait toujours pas à se rendormir, les bras sous son oreiller. Son esprit ne cessait de revivre les événements de la soirée.
Dans son DCE posé sur la table de chevet, Lucemon remarqua la lumière toujours allumée:
_Tu ne dors toujours pas, meister ? demanda Lucemon.
_Je ne peux pas, répondit Julien.
_Tu penses encore au combat de tout à l’heure et à Guillaume ? fit Lucemon.
_Utiliser l’énergie noire est sensée être une chose impossible … cela doit provoquer la mort de son partenaire … pourquoi ? Comment ?
_Tu oublies de mentionner son apparition au monde réel, rappela Lucemon.
_Je n’oublie pas, dit Julien. Je ne comprends vraiment pas. Les digimon n’existent que sur le Net. Ce qui s’y rapporte ne peut être que là-bas. Alors pourquoi Guillaume a pu obtenir de l’énergie noire de son propre corps ?
Devant les interrogations de son partenaire, Lucemon se contenta de garder le silence.
_Lucemon, comment fonctionne l’évolution ? demanda Julien.
_Quand un digimon a assez de points d’énergie, il évolue au niveau suivant et ne régresse que si des points lui sont retirés, répondit Lucemon.
_Alors comment Blackagumon a évolué de 500 à 5000 ? Comment tu as évolué de 600 à 2500 ? Comment ? insista Julien.
_Je crois que le pouvoir de l’évolution est basée sur l’amitié, déclara Lucemon.
_Qu’est que tu dis ? s’écria Julien en se redressant et attrapant son DCE.
Tournant un peu le dos, Lucemon se décida à révèler sa théorie.
_Quand j’ai évolué l’autre fois, ce n’est pas avec ton pouvoir que je l’ai fait. J’ai ressenti quelque chose d’agréable et mon pouvoir a augmenté, comme si Blackagumon m’avait donné sa force pour combattre.
Lucemon marqua alors une courte pause puis reprit.
_Blackagumon et Guillaume se font confiance et partagent le moindre secret. Le pouvoir de Blackagumon nait avec celui de Guillaume. Comme si leur énergie n’était qu’une.
_Où veux tu en venir ? fit Julien.
_Tu me rends faible, meister, l’accusa Lucemon.
_Ce n’est vrai ! s’écria Julien.
_Prouves moi le contraire en me donnant assez d’énergie pour évoluer comme le fait Blackagumon alors, répliqua Lucemon.
_Mais je ne sais pas comment, protesta Julien.
_Tu es plus que faible, meister, reprit Lucemon d’un ton froid.


Le lendemain matin, Virgile se promenait dans un parc de la capitale française en songeant aux événements de la nuit sans parvenir à les comprendre quand il aperçut Alexia, assise sous un arbre. Aussitôt il se précipita vers lui et s’assit près d’elle.
_Oyaho gozaimazu, Vi-kun, le salua Alexia.
_Euh … bonjour, répondit Virgile. Tu vas bien ?
La jeune fille hocha la tête puis Virgile se demanda si il devait lui parler des digimon. Apreès tout, elle croyait depuis longtemps que les digimon étaient dignes de respect et cela lui ferait plaisir. Cependant il devait théoriquement garder le secret.
_Alexia, tu sais garder un secret ? fit Virgile.
_Oui, répondit Alexia. si tu me dis quelque chose, je ne le dirai à personne.
A partir de ce moment, le jeune homme expliqua que les digimon étaient réellement capables d’avoir des sentiments et mentionna l’existence d’une organisation permettant d’arrêter les digimon rebelles avant d’avoir trop de dégâts.
_Tu fais partie de cette organisation ? demanda Alexia.
_C’est à dire .. , commença Virgile un peu gêné.
_Tu peux me le dire. Je ne dirai cela à personne, assura Alexia avec un sourire.
_Oui, répondit Virgile.
_Pourquoi personne n’est venue me voir moi ? fit Alexia. j’étais avec toi deux fois.
_En fait, j’ai menti pour dire que j’étais seul, avoua Virgile.
_Tu penses que je ne suis pas capable de combattre ? fit Alexia un peu ennuyée.
_Ce n’est pas ça ! s’exclama Virgile d’un ton vif avant de chercher ses mots. C’est juste que … ces combats sont dangereux … Tu as déjà manqué de te noyer … Lors des attaques, nous mettons nos vies en jeu …
Il tourna la tête vers elle puis la baissa.
_Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose, murmura Virgile.
Sentant ses joues rougir un peu, Alexia eut un large sourire.
_C’est si gentil, dit Alexia.
En même temps, leurs mains se frôlèrent légerement quand Virgile prit vraiment la sienne puis meurs visages commençèrent à se rapprocher l’un de l’autre. Alexia passa alors ses bras autour du cou de Virgile, leurs bouches n’étant plus qu’à quelques centimètres l’une de l’autre. Virgile entoura ensuite la taille de la jeune fille quand leurs lèvres se touchèrent enfin pour commencer un premier baiser.

_________________
Digimon Virtual Network Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network EmptyDim 13 Avr - 18:40

Citation :
_Il a évolué ! cria Julien. Wie wunch !

Je t'avais pas déjà dis que ça voulait rien dire ? Confused

Si tu veux dire " Quel miracle ! " c'est " Was für ein Wunder ! ", ou alors " Wie ein Wunder ! ". [ du moins, selon mes connaissances. Mais wie wunch, ça je te garantis que ça existe pas xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Digimon Virtual Network Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Digimon Virtual Network
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» COURSE DU FIGARO SUR VIRTUAL REGATTA
» Les génériques de notre jeunesse
» Warhammer ACW traduit en français à télécharger
» [Routage] Fil de discussion
» Explications ? [Porte non validée ?]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics Digimon-
Sauter vers: