Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Digimon Virtual Network

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Dim 13 Avr - 18:47

quand j'aurai fini toute ma fic, je passerai le fichioer pour corriger les fautes en allemand XD

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 31
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mar 15 Avr - 19:27

Le chapitre 10 est super ! C'est mignon ^^

Mais le 11 j'aime pas l'histoire d'amour, désolé je supporte pas de voir ça ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mer 16 Avr - 22:27

Chapitre 12: Des interrogations venues du passé ! Un début de réponse !


Quelques jours s’étaient écoulés depuis l’attaque nocturne des Numemon et aucune alerte sérieuse n’avait pu être signalée ce qui soulagea les membres du DI bien que le maréchal Fostier insista pour garder la surveillance au-delà du maximum possible.
Tard dans la soirée, Julien revint dans la salle de contrôle où se trouvait uniquement le maréchal. Dans son DCE, Leormon semblait dormir.
_Monsieur, j’ai conscience de l’heure tardive et que je ne devrais pas vous parler mais ma curiosité est telle que je ne peux pas, s’introduisit Julien. Veuillez m’en pardonner.
_Je considère la curiosité comme une qualité, déclara le maréchal Fostier. Vas y !
_Je m’interroge sur qui peut être Guillaume, avoua Julien. Je ne comprend comment il peut être … aussi spécial. En essayant de trouver des informations, j’ai découvert une chose: aucune personne ne porte le nom de Kyoudai.
Le jeune homme s’interrompit légerement voulut voir la réaction de son supérieur mais celui ci demeura aussi imperturbable que d’ordinaire.
_J’ai alors effectué une recherche par photos et j’ai découvert qu’aucun des trois Kyoudai ne portait le même nom. L’ainée, Emilie, se nomme Noguyachi, la cadette, Alexia, porte le nom de Voltglatz, et celui du benjamin, Guillaume, est Mehaut, continua Julien.
Sans chercher à savoir ce que pensait le maréchal, Julien poursuivit son exposé:
_Dans le parcours de ces trois enfants, on se rend compte qu’ils se sont connus à l’orphelinat de Strasbourg 5, où Guillaume a vécu ses quatre premières années, entre 2985 et 2989. Ils sont séparés mais Emilie et Guillaume se retrouvent de de 92 à 93 à l’orphelinat de Caen. Par la suite, Emilie reverra Alexia à celui de Bordeaux de 93 à 96. Enfin les trois sont à nouveau ensemble de 95 à 98 à un orphelinat de Paris, date à laquelle où Emilie a réclamé le droit de s’occuper des deux enfants, continua Julien.
Le jeune homme arrêta à cet endroit pour récupérer son souffle puis reprit son argumentation:
_Dans les dossiers, aucun lien famillial n’apparaît entre les trois enfants. D’ailleurs Emilie n’a réussit à obtenir leur garde que par le travail obtenu et la condition que ceux ci disposent toujours d’excellents résultats. Chaque mois, il est prévu qu’un inspecteur passe chez eux pour contrôler leur état et si cela ne plait pas, ils retourneraient à l’orphelinat. Il est à noter que ces inspections se sont arrêtées au moment où Guillaume est entré au DI.
_Sous-entendrai tu qu’il existe une corréllation ? fit malicieusement le maréchal Fostier.
Réalisant que ce genre de déclaration risquait de lui apporter des soucis, Julien baissa la tête puis songea que ce n’était pas vraiment une attitude courageuse. Il serra les poings et estima qu’il voulait aller au bout de ce qu’il avait entrepris. Il redressa la tête et fixa son supérieur d’un contact visuel ferme.
_Oui, monsieur, répondit Julien.
Fixant un long moment le garçon, le maréchal Fostier demeura silencieux, moment durant lequel Julien crut durer des heures.
_Tu as toutes les qualités pour être un bon agent du DI, reconnut le maréchal Fostier.
A ce moment, le maréchal Fostier lui adressa un rare sourire puis posa sa tête contre le dossier de son fauteuil.
_Le courage, la perséverance, la détermination, la curiosité … , énumèra t-il. Il ne te manque qu’une seule chose pour devenir l’un des meilleurs agents.
_Qu’est que c’est ? demanda Julien intrigué.
_Je ne peux pas te le dire. Pour devenir fort, on doit suivre le chemin de son cœur. Par conséquent, tu dois trouver seul ce qui te manque, répondit le maréchal Fostier.
_Je trouverai alors, fit Julien demeurant sceptique.
_Cependant … sais tu garder un secret ? demanda le maréchal Fostier.
Levant la tête, Julien fit un hochement approbatif.
_Le secret que je vais te parler … à personne, tu ne dois en parler. Il y va de la vie de trois personnes, reprit le maréchal Fostier.
_Je promets de ne rien dire, à personne, assura Julien.
_Cette histoire commence comme un conte de fées, dit le maréchal Fostier avec un sourire. Il était une fois dans un pays lointain, le Japon, dix-neuf ans plus tôt, un couple de scientifiques travaillait ensemble à l’élaboration d’un projet. Ce couple avait deux enfants: Ryoko, âgé de deux ans, et deux petites filles jumelles qui venaient de naitre: Luna et Helia.
Comme hynoptisé par son supérieur, Julien ne disait rien et écoutait d’un silence comme si il écoutait un prêtre lors d’une messe.
_Un an plus tard, un petit garçon est né: Ryu. La famille semblait vraiment heureuse mais rien n’est jamais simple. Après leur un an et demi, l’une des jumelles, Luna, a disparu, emmenée par on ne sait qui, reprit le maréchal Fostier. Les parents ont été anéantis puis ont décidé de réagir. D’abord ils ont protégé leur enfant ainé, Ryoko, en l’envoyant dans une pension et ont changé son identité. Durant un an, ils ont travaillé pour retrouver des informations sur leur fille. Quand ils ont trouvé où ils pouvaient être, ils ont placé leurs deux derniers enfants en sécurité et ont changé leur identité à eux aussi. Ensuite ils ont rassemblé une équipe, de vieux amis à eux, et sont partis.
_Vous étiez leur ami, n’est ce pas ? comprit Julien.
_Oui, répondit le maréchal Fostier après un long silence. Nous étions quatre: les parents, moi, et l’autre personne était leur frère.
_Que s’est il passé ? Vous l’avez retrouvé ? demanda Julien.
_Nous avons cherché presque deux ans mais troucer une seule trace. A la fin, les parents ont décidé de rester là-bas et nous ici, répondit le maréchal Fostier.
_Vous les avez laissé là-bas ? s’étonna Julien.
_Notre autre compagnon, le frère, s’était blessé gravement. J’ai du le ramener, expliqua t-il. par la suite, ce n’est pas ce qui nous intéresse.
Le maréchal Fostier marqua une pause et observa Julien dont le visage exprimait un grand sérieux. Dans sa poitrine, son cœur battait si fort qu’il lui sembla même exploser.
_De retour à notre civilisation, le frère et moi avons décidé de retrouver les trois enfants pour assurer une surveillance discrète sur eux, reprit le maréchal Fostier, afin de garantir une sécurité totale pour eux.
_Malheureusement les changements d’identité utilisés par les parents ne vous ont pas permis de les retrouver, devina Julien.
_Nous n’avions pas le moindre piste, complèta le maréchal Fostier. Mais un jour, Mehaut Guillaume, nommé par lui-même Kyoudai Guillaume, est apparu. Au début, je ne me souciais pas plus de lui qu’un autre agent. Il m’a raconté son histoire: malgré leur noms différents, ses sœurs et lui se seraient reconnus par un médaillon commun aux trois et m’a demandé de les laisser ensemble en lui permettant d’indiquer que leur dossier était réglé sur le serveur administratif.
_Sacrément culotté, commenta Julien.
_Quelques semaines plus tard, Guillaume m’a surpris en étant capable d’utiliser de l’énergie noire. Or, il n’existe qu’une seule personne pouvant le faire: le père, Ryoko, Helia, Luna et Ryu ! Il m’est donc apparu que Guillaume et Ryu ne faisaient qu’un.
_Dans ce cas, pourquoi ne pas faire un test ADN à ses sœurs ? suggèra Julien.
_Le DI n’est pas une organisation du gourvernement ou un service de police. Nous ne pouvons pas demander un test ADN à une personne extérieure à l’organisation, rappela Leormon.
_C’est vrai, approuva Julien. Et qui est leur père ? Il …
_Ce n’est pas le sujet, reprit d’un ton sévère le maréchal Fostier. Je considère cette conversation comme terminée.
_Mais … , protesta Julien stupéfait.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 31
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mer 16 Avr - 23:30

Hum ^^ un début de réponse !

Il manque pas un 4ème enfant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 17 Avr - 18:32

Chapitre 13: La prison de glace ! Kudamon est mon ami !



Par une belle matinée d’automne, Emilie marchait le long des boulevards parisiens. Près d’elle, le flot incessant de voitures ne cessait de défiler à travers les rues.
Levant la tête, la jeune fille regarda le soleil et se demanda comment serait cette journée. Serait elle normale ou un digimon allait il désobéir à sa programmation et attaquer ?
Quand elle y repensait, son propre serviteur, Kudamon, avait agi de même. De sa pleine initiative, le digimon avait quitté son DCE pour se rendre sur le Net afin de savoir pourquoi il y avait un embouteillage si important.
Théoriquement, un digimon était un simple programme, composé de données. Quand on utilisait un ordinateur, celui ci ne pouvait rien sans qu’on lui ait demandait au préalable. Alors pourquoi les digimon n’étaient pas pareils ? Comment étaient ils capables de penser et d’agir par eux-même ?
_Miss Emilie, dit Kudamon depuisson DCE. Je ne veux pas te déranger dans tes pensées mais je crois que tu bloques la circulation.
Emergeant de ses pensées, Emilie revint à la réalité et se rendit compte qu’elle s’était arrêtée en plein milieu de la chaussée où klaxonnaient de nombreux automobilistes en poussant plusieurs jurons.
_So desu ka ... , fit Emilie un peu ennuyée puis se mit à crier. Sumimasen ! Sumimasen !
Se mettant en même temps à courir rapidement, la jeune fille atteignit vite le trottoir.
_A quoi pensais tu ? Ce n’est vraiment pass prudent, lui reprocha Kudamon d’un ton sévère.
_Ca va ! Tu es juste un digimon ! Toi, tu restes là dedans ou sur le Net alors tu ne peux pas comprendre ce qu’est la vie ici, répliqua Emilie.
Depuis son DCE, Kudamon baissa la tête et se sentit blessé. Bien qu’il fut surpris et n’arriva pas à le comprendre, il n’aimait absolument pas cette répartie. Pourtant il était juste un serviteur digimon, une créature virtuelle. Les humains se montraient tous si peu aimables avec eux. Il était vrai qu’ Emilie était souvent gentille avec lui, ne l’obligeait pas à combattre et le laissait parler. Malgré tout, en ce moment, il se sentait vraiment en colère contre lui.
_Tu penses être plus maligne que moi car tu vis dans le monde réel ? fit Kudamon acide. Dans ce cas, laisse moi te dire une chose: les digimon, moi, connaissons plus de choses sur ton monde que vous, humains, connaissez du notre !
Désarçonnée, la jeune fille prit son DCE où elle vit à l’écran Kudamon avec un air furieux.
_Kudamon ? Qu’est que tu as ? s’étonna Emilie avec une moue.
_Et quand un digimon sort du lot, cela ne vous plait pas, n’est ce pas ? Cependant ce n’est rien ! C’est juste une erreur ! Il est mal paramétré ! On le détruit et c’est tout ! Pourquoi vous ne comprenez pas ? s’écria Kudamon.
_Ca recommence … , songea mentalement Emilie effrayée. Il agit de lui-même … mais il est en colère … est ce qu’il va devenir agressif comme les autres ?
_Pourquoi tu ne comprends pas ? Pourquoi ? insista Kudamon. Tu dis souvent qu’un humain avec un digimon sont complémentaires ! Pourtant tu es comme les autres ! Les humains n’ont aucun respect pour les digimon ! Nous, les digimon, avons du respect et confiance en vous ! C’est pour cela que nous acceptons vos ordres … c’est pourquoi j’obéis aux tiens …
Comme incapable de prononcer une seule parole, Emilie ne cessa de l’écran quand elle aperçut plusieurs larmes dans les yeux du digimon.
_Namida ? lâcha Emilie avec une surprise totale.
_Je l’ai compris … d’autres digimon aussi … Certains se mettent à détester les humains et veulent détruire leur race … je les comprends … les humains nous poussent à les haïr ! C’est de leur faute si les digimon attaquent ! s’exclama Kudamon.
a ce moment, Kudamon regarda un court instant la jeune fille puis baissa la tête.
_Mais je n’ai jamais pu me sentir capable de faire cela … J’ai encore trop de respect pour toi ! Je ne peux pas le faire ! reprit Kudamon.
Soudain plusieurs passants passèrent en courant auprès d’ Emilie. Surprise, celle ci se retourna et remarqua qu’il sortait d’une boucherie. Intriguée, elle décida d’aller voir ce qui pouvait faire sauver des personnes aussi vite.
Quand elle entra, la jeune fille comprit vite: il régnait un froid glacial à l’intérieur et comprit que le thermostat s’était déréglé. Elle s’avança vers un terminal près de la porte de la chambre froide sur lequel elle connecta un DCE. Cependant Kudamon refusa de le quitter.
_Kudamon ? fit Emilie. Depêche toi ! Il faut …
_Je n’ai pas envie d’aller combattre un des miens, dit Kudamon. Il se bat car il veut être libre et en a assez des humains. Je n’irai pas.
_Kudamon, cesse de faire l’enfant ! cria Emilie furieuse.
_Je n’irai pas, répéta Kudamon d’un ton sévère.
Baissant la tête, la jeune fille soupira et n’arriva pas à comprendre ce qui pouvait bien clocher dans le programme de son digimon.
Pendant ce temps, sur le Net, trois Frigimon attaquaient le serveur de la boucherie où ils détruisaient de nombreuses données. Soudain l’un d’eux poussa une manette …
Au monde réel, Emilie venait de s’appuyer sur la porte de la chambre froide, découragée et désespérée, quand la porte s’ouvrit brutalement et tomba à l’intérieur.
Au même moment, sur le Net, un Frigimon lança son attaque Sub Zero Absolu qui explosa le poste de commande.
Dans la seconde qui suivit l’ouverture de la chambre froide se referma immédiatement enfermant la jeune fille à l’intérieur.
Depuis son DCE, Kudamon remarqua cela et se leva vivement.
_Miss Emilie ! cria Kudamon.
Baissant la tête, le renard digimon réalisa qu’il n’était pas assez en colère pour la laisser mourir à l’intérieur. En fait, personne ne méritait de mourir
Se tournant vers le poste de commande, le digimon poussa un bouton et se digitalisa pour réapparaitre sur le Net. Il aperçut un des Frigimon et courut vers lui lorsque celui ci l’envoya rouler sur le côté d’un coup de pied.
Dans la chambre froide, Emilie s’était agenouillée au sol et gélait complètement. Elle frissonnait, ses bras étaient nus puisqu’elle avait oublié sa veste à l’appartement.
Normalement, dans une telle situation, elle aurait eu confiance en Kudamon et aurait cru en lui pour qu’il la sorte de cette mauvaise passe.
En repensant à cela, la jeune fille réalisa qu’elle confiait sa vie à Kudamon, une petite créature virtuelle qui n’était sensé qu’obéir à des ordres. C’était vrai qu’elle se souciait de lui même si il n’était pas théoriquement vivant. Cependant lui aussi se souciait d’elle. Il cherchait toujours à l’aider même quand elle n’avait rien demandé.
Elle se rappela alors du moment où il lui avait fait des reproches.
_A quoi pensais tu ? Ce n’est vraiment pas prudent, lui reprocha Kudamon d’un ton sévère.
Elle avait mal pris ce qu’il avait dit, son ton, mais elle avait déjà réagi comme cela
Huit ans plutôt, quelque part dans la ville de Caen, Emilie se tenait debout sur le trottoir et semblait incapable de faire un geste.
Au milieu de la chaussée, un petit garçon de presque neuf ans, Guillaume, semblait paniquer, des voitures passaient au plus près de lui. Soudain un adulte le ramena sur le trottoir où sa sœur le remercia.
_Merci beaucoup, monsieur, dit Emilie.
Ensuite elle se tourna vers son petit frère semblait avoir rétréci.
_Onegai yurusu boku onee-chan, murmura Guillaume.
_Nandem ? Nandem kimi hayaku saru ? Kimi shinu dekiru ! Kyoudai Guillaume, kimi baka desu! explosa Emilie.
_Boku wa … , commença Guillaume, la tête basse. Gomen nasai … gomen nasai …
_Baka no Guillaume! Baka ! continua Emilie
.
Redressant la tête légerement, elle comprit que Kudamon avait réagi exactement comme elle. Quand Guillaume s’était montré si imprudent en traversant la route, elle s’était inquiétée car elle avait eu peur de le perdre.
_A quoi pensais tu ? Ce n’est vraiment pas prudent, lui reprocha Kudamon d’un ton sévère.
Elle s’était retrouvée dans la même situation que Guillaume et Kudamon à la sienne. Comme elle, le digimon s’était inquiété et lui avait crié dessus pour passer son émotion.
_Kudamon … , murmura Emilie. Qu’est que j’ai fait ?
Pendant ce temps, su le Net, Kudamon ne cessait de courir partout et d’attaquer les Frigimon mais ceux ci se contentaient de le contrer avec un simple coup de pied. Cependant celui ci n’abandonna pas et se releva pour lancer son attaque Cristal Aura mais l’un des Frigimon utilisa Sub Zero Absolu qui l’envoya contre un mur.
Très affaibli, le digimon songea qu’il ne devait plus avoir beaucoup de points d’énergie et risquait de mourir bientôt en continuant à combattre. Cependant il se rappela qu’ Emilie mourrait aussi si l’attaque ne s’arrêtait pas.
Se rappelant de sa dispute contre la jeune fille, Kudamon ressentit de la tristesse de savoir que leurs dernières paroles échangées seraient juste de la rancune et de la colère.
Avec force et volonté, il se redressa et se remit sur ses pattes.
_Frigimon, je ne perdrai pas, résolut Kudamon. J’ai encore quelque chose à faire.
Le corps tendu, le regard tendu du digimon semblait exprimer une grande détermination à combattre et à vaincre son ennemi.
_Il y a une personne qiue j’aime et que j’ai blessé ! Alors je n’ai pas le droit de mourir ou de la laisser mourir sans lui avoir dit « Excuse moi, miss Emilie » ! s’écria Kudamon.
Au même moment, au monde réel, Emilie pensa à Kudamon et se demanda ce qu’il allait devenir. Elle songea qu’elle aimerait sortir d’ici en vie et lui dire qu’elle était désolée.
_Kudamon, pardonne moi ! cria Emilie.
Soudain le DCE connecté à l’interface s’illumina d’une intense lueur rouge puis sur le Net, Kudamon fut recouvert par une sphère de données rouges à travers de laquelle il évolua en Reppamon. Le DCE afficha alors ses points d’énergie 3800.
Surpris d’avoir évolué, Reppamon se demanda comment il avait pu réussir à évoluer tout seul puis se décida à en profiter rapidement.
Aussitôt il courut à la vitesse de l’éclair et et enfonça sa lame dans chaque Frigimon en l’espace de quelques secondes puis absorba leurs données. Ensuite il transfèra leurs donnérs au DCE puis envoya trois mille de ses points d’énergie pour régresser en Kudamon.
Par la suite, il répara le système de la boucherie et actionna l’ouverture de la chambre froide avant de retourner dans le DCE.
A l’intérieur de la chambre froide, emilie était encore sur le sol glacé quand la porte s’ouvrit. Sans perdre de temps, elle se releva et sortit en vitesse. Elle se dirigea vers son DCE et se demanda si Kudamon avait combattu pour elle. Elle remarqua alors que ses points d’énergie avaient absolument pas changé. Elle se sentit déçue puis réalisa qu’une personne vexée ne venait pas aider son offenseur cinq minutes après.
Déconnectant son DCE, elle sortit de la boucherie et marcha dans la rue. Elle voulait dire quelque chose mais n’y arrivait pas. Kudamon aussi avait envie de lui parler mais n’osait pas non plus.
Tournant dans une ruelle, la jeune finit par s’arrêter et s’adossa à un mur avant de prendre son DCE dans sa main droite.
_Kudamon … , je voulais dire … , commença Emilie.
_Je suis désolé, la coupa Kudamon. Ce n’était pas du tout gentil de t’avoir mal parlé tout à l’heure. Je suis vraiment désolée.
_Non, c’était vraiment ma faute, reprit Emilie. C’est moi qui ait traversé sans me soucier du danger et toi qui m’a vu … alors … je suis désolée, Kudamon, d’avoir crié dessus …
_Merci, miss Emilie, répondit Kudamon avec un large sourire.
_Kudamon, ne m’appelles plus aisi, demanda Emilie. Tu n’es plus mon serviteur … tu es mon ami ! Appelles moi Milie plutôt.
_Comme tu veux, Milie, accepta Kudamon.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Snowagumon
membre Champion
membre Champion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 417
Age : 22
Localisation : Del Ray City, en train de lutter contre un ouragan ^^
partenaire digimon : Snowagumon, Ranamon et Veemon ^^
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 17 Avr - 20:45

Trés bon chapitre.

HS: a tu recu mon message sur Digimon War ?
Revenir en haut Aller en bas
http://shayminstudio.clicforum.com/portal.php
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Ven 18 Avr - 13:53

Chapitre 14: L’ouverture de la frontière digitale !


Dans la cafétariat du DI, la majorité des membres de l’équipe principale s’était rassemblée en attendant de se rendre à la salle de contrôle. Assis côte à cote sur un banc, Claude et Claudia finissaient de boire leur gobelet, café pour le jeune homme, thé pour la jeune femme. Installé droit dans sa chaise devant une petite table ronde, Julien sirotait un thé glacé. En face de lui, Virgile était plus ou moins avachi et buvait un chocolat froid de manière bruyante, même Demidevimon ne le supportait pas. Enfin Guillaume, qui avait eu la malchance de perdre à la courte-paille, choissisait une boisson devant le distributeur.
_Dites, il arrive quand ce Mr Tenji ? fit Claudia. Je ne me souviens plus.
_C’est qui celui là ? s’étonna Claude en tournant la tête vers sa jumelle.
_Tu as oublié ? Aujourd’hui, le commandant en chef du DI, soit le PDG de la Digital Illusion, vient pour nous parler d’une idée, rappela Claudia. Mais je ne sais plus l’heure.
Poussant un soupir, Julien posa sa canette sur la table.
_Tu ne sais donc pas retenir un nom ? Si tu es si bête que cela, ce n’est pas la peine de venir travailler ici ! répliqua Julien d’un ton froid. Il se nomme Tensai pas Tenji !
_Je … je me suis trompée, murmura Claudia en baissant la tête.
_Je t’interdis de parler ainsi à ma sœur ! s’écria Claude en se levant.
_C’est une simple erreur ! OK, elle s’est trompée mais c’est pas une faute impardonnable ! Alors laisse la tranquille ! enchaina Guillaume en serrant fort son gobelet renversant le café contenu sur le sol.
_Encore un qui s’énerve pour un rien, jugea Julien en lançant un vague regard à Claude.
_Je te préviens que si tu t’adresses encore à ma sœur de cette manière, je ne sais pas ce que je te ferait ! le menaça Claude.
_Arrêtez un peu, s’exclama Virgile. Si le commandant en chef du DI vient ici, ce n’est pas vraiment le moment de déclencher une dispute !
Au même moment, Claudia se leva et posa sa main droite sur l’épaule de son frère et l’autre sur celle de Guillaume.
_Et puis, il a raison. C’était vraiment ma faute. Je suis sensée retenir toutes les informations importantes du DI, ajouta Claudia. Remontons !
Un bon quart d’heure plus tard, l’équipe était de retour dans la salle de contrôle: devant le bureau de leur maréchal, Claude et Claudia observaient ce qui se passaient sur le Net avec Terriermon et Lopmon, Guillaume nourrissait Blackagumon qui était entouré de montagnes de cookies dans le DCE, Virgile révisait une leçon pour un de ses cours et Julien effectuait un travail devant un des ordinateurs.
Soudain la porte de la salle s’ouvrit par laquelle rentra Matsuo en faisant un grand signe de la main à tout le monde.
_Yo minna-san ! s’exclama Matsuo en guise de salutations.
Tous surpris, chacun se retourna s’attendant à voir un adolescent pour découvrir un homme d’une quarantaine d'années avec des lunettes noires, une chemise à manches courtes avec dessins et un pantalon en toile. En bref, les habits du parfait touriste.
_Yo, monsieur qui va bientôt sortir d’ici sous les hurlements ! s’exclama Guillaume, et si je le peux, avec un coup de pied aux fesses en prime !
A ce moment, Julien lui tapota l’épaule et lui adressa un regard glacial quand il se retourna.
_C’est plutôt toi qui risque d’en recevoir un, soupira Julien. Tu ne sais vraiment rien !
_Pourquoi ça ? s’étonna Claude. Tout membre du DI doit revetir un uniforme quand il entre au QG. De plus, aucun non membre ne peut venir, sauf par la dérogation du maréchal. Ceux sont les règles.
_Ne me dites pas que vous ignorez qui c’est ? fit Julien consterné.
_Un touriste qui s’est trompé entre le train pour Nice et celui de Paris ? rigola Virgile.
_Je suis dans une équipe d’idiots, soupira Julien. OK, il est présenté différemment mais c’est Mr Tensai, le créateur des digimon et commandant en chef du DI !
_Quoi ? s’écria tout le monde.
Passant au milieu d’eux, Matsuo les observa avec un grand sourire puis s’arrêta un instant devant Julien et lui ébourriffa les cheveux.
_Ce qu’il est rusé ce petit ! C’est très bien, mon garçon ! s’exclama Matsuo.
_Mr Tensai, arrêtez je vous prie, demanda Julien agacé.
Fixant le jeune homme du regard, Matsuo sembla plus que choqué comme si il venait d’entendre le pire des jurons.
_Comment m’as tu appelé ? fit Matsuo. Ah non ! Ne le redis surtout pas !
_Ce type a manqué sa vocation. Il aurait mieux valu pour lui d’être un animateur de camp de vacances, murmura le maréchal Fostier pour lui-même
_Ecoutez, appelez moi Matsuo-san ! C’est pas plus beau ? fit Matsuo.
_C’est à dire … , commença Guillaume. Nous sommes sensés dire son grade et son nom devant un de nos supérieurs.
_Ce sont les règles que fait respecter le maréchal Fostier, ajouta Claude.
_Seigneur, soupira Matsuo. A quoi cela vous sert il ? Mes pauvres petits !
_Cela sert à leur faire prendre conscience qu’ils font partie d’une organisation et dans une organisation, il existe une hierarchie, rappela le maréchal Fostier.
_Raphael-kun, tu vas bien ? demanda Matsuo en se tournant vers lui avec un grand sourire.
_Il me semble que tu n’es pas venu depuis le Japon jusqu’ici, pour le plaisir de nous saluer. Dans ce cas, commences à nous expliquer quels changements tu veux apporter à cette équipe du DI, rappela le maréchal Fostier.
_Direct au boulot, soupira Matsuo. T’es pire qu’un prof de droit !
_Si nous perdons du temps, un digimon pourrait en profiter, répondit le maréchal Fostier.
_Les enfants, ne devenez jamais comme lui, déclara Matsuo.
En entendant une légere quinte de toux de son ami, Matsuo comprit qu’il était temps de commencer ou son cher ami risquait de perdre patience et de les rendre sourds.
_Commençons, dit Matsuo. Quelqu’un peut dire la différence entre notre monde et le Net ?
_Notre monde est un monde réel. Il est fait de terres organiques et les êtres qui l’habitent sont faits de chair et de sang, répondit Claudia.
_Au contraire, sur le Net, tout est digital. Chaque élément est fait par des données ce qui inclut les digimon, achèva Claude.
_Excellente réponse, dit Matsuo. Par conséquent, un être humain peut il aller sur le Net ?
_Bien sur que non, fit Julien ne comprenant pas le sens de la question. Notre corps ne peut pas devenir des données.
_Je vois, reprit Matsuo. Mais est-on sur de cette information ?
_Monsieur, nous venons de dire que les humains sont faits de chair et de sang et le Net de données ! Par conséquent, on ne peut pas aller sur le Net ! s’exclama Guillaume.
_Il existe pourtant une frontière entre notre monde et le réseau, dit Matsuo. Si on ouvrait cette frontière, il pourrait être possible d’accéder au Net.
_C’est une blague ? s’étonna Julien. Une telle chose est impossible !
_Voudriez vous une démonstration ? demanda Matsuo. Vi-kun, comme tu es le plus jeune ici, tu vas le faire avec moi, décida Matsuo.
_Hey ! J’ai eu vingt ans ! Je ne suis pas le plus jeune ! s’écria Virgile.
_Tu es le dernier arrivé de cette équipe, Tu es donc le petit dernier, expliqua Matsuo.
Poussant un faible soupir, le jeune homme s’avança jusqu’au commandant en chef du DI et se demanda par quel miracle il comptait l’envoyer sur le Net.
_Dia-kun, De-kun, voulez vous bien vous rendre à vos postes afin de lancer le programme « code frontière » ? demanda Matsuo.
_Ce programme n’existe pas, s’étonna Claudia connaissant chaque programme enregistré sur les ordinateurs de n’importe quelle section du DI.
_Tu veux dire, il n’existait pas, corrigea Matsuo amusé. Allez, au boulot, les enfants !
Encore assez surpris, les deux jumeaux s’installèrent à son poste de commande où, sur leur moniteur principal, ils découvrirent l’existence d’un nouveau programme, le « code frontière , comme l’avait nommé Matsuo.
Ne sachant pas ce que cela produirait mais ne pouvant pas se permettre de désobéir à un supérieur, tous deux cliquèrent ensemble. Au même moment, deux long fils de données relièrent ensemble les deux moniteurs où entre les deux on apercevait le Net.
_Je vous présente une frontière. S’ouvrant dans le monde réel à partir d’un programme, utilisés par deux ordinateurs ou deux DCE, elle permet d’entrer sur le Net, expliqua Matsuo.
_Ca peut dire qu’on peut vraiment aller sur le Net ? fit Virgile qui n’en revenait pas.
_A toi de nous le dire, Vi-kun ! s’excclama Matsuo d’un ton enjoué. Vas y !
Observant la frontière et son collègue, Guillaume détourna légerement la tête et songea qu’il aurait vraiment aimé être à sa place. Cela devait être une chose fascinante de se rendre sur le Net. En plus, il pourrait vraiment être avec Blackagumon.
En même temps que Matsuo lui avait dit d’y aller, Virgile sentit aussi une tape dans son dos. Il fixa la frontière et ressentit de l’appréhension et se demanda si cela pouvait être vraiment sur. Cependant il réalisa qu’il serait le premier humain à le faire. Cette pensée le stimula et il sauta à travers la frontière.
Pris dans plusieurs flux de données, le jeune homme eut l’impression de se noyer avant d’être jeté au sol d’une salle complètement digitale. A l’intérieur de celle ci se trouvaient Lucemon, Demidevimon, Blackagumon, Terriermon, Lopmon et Leormon.
_C’est ce qui correspond à la salle de contrôle du DI, comprit Virgile. Wah ! C’est génial ! En plus, je n’ai même pas l’impression d’être digital ! Je me sens comme au monde réel, peut être même plus libre on dirait …
Alors que Demidevimon arrivait vers lui et voletait au-dessus de sa tête et que Blackagumon ne cessait de sauter partout, Terriermon et Lopmon étaent occupés, assis derrière un poste de commande, où ils surveillaient le réseau. Brusquement, Lopmon remarqua un signal étrange et appuya sur un gros bouton rouge.
Au monde réel, une alerte stridente retendit dans toute la salle de contrôle du DI et Claudia fit apparaître en grand Lopmon à l’écran.
_Claudia, un digimon rebelle est passé à l’attaque, annonça Lopmon.
_Je vois, répondit Claudia. D’après les données que tu me transmets, il se trouve dans supermarché du secteur P15.
_Nous sommes plus rapides, soeurette, reprit Claude. Selon les données approfondies par Terriermon, il est au supermarché qui fait le coin PR45 et PR38.
Sur le Net, Terriermon s’écarta de son moniteur et tourna la tête vers Lopmon pour lui tirer la langue en agitant ses oreilles.
_Désolé, Lopmon ! Il faudra être plus rapide, se moqua Terriermon.
_Terriermon no baka, répondit Lopmon à son jumeau.
_C’est une excellente nouvelle, se réjouit Matsuo.
_Normalement, on se réjouit quand il n’y a pas d’attaque, soupira Julien qui eut un instant la pensée que cet homme était encore plus stupide que Guillaume.
_C’est vrai, reprit Matsuo en battant des mains. C’est un super moyen de tester la frontière ! Qui va se rendre sur le Net ? Hum … Vi-kun vient d’y aller … Gui-kun, ce sera toi !
_Il est vraiment pire que Guilllaume et Virgile réunis ensemble, songea mentalement Julien. Si j’avais ces trois là dans ma section, je démissionnerai tout de suite.
_Allez ! En route, les enfants ! Le travail et le devoir n’attendent pas ! les encouragea Matsuo.


Pendant ce temps, Emilie se trouvait au milieu d’un supermarché et faisait ses courses, maudissant son petit frère qui avait encore oublié de les faire cette semaine. Elle poussait son chariot puis s’arrêta pour prendre un paquet de céréales.
_N’oublies pas les aliments surgelés, rappela Kudamon. Il n’y en a plus et c’est ce que vous mangez le plus.
_Même pas vrai ! répliqua Emilie.
_Otamamon dit souvent qu’il fait marcher le micro-onde midi et soir, fit Kudamon.
_C’est parce qu’on est pressés, tenta Emilie.
_Trop feignants pour cuisiner, oui, continua Kudamon. C’est plus facile d’utiliser les machines puisqu’il n’y a rien à faire, non ?
_Ca va, oui ? soupira Emilie. Je travaille, je dois m’occuper des comptes et que oto-chan et imoto-chan vont bien, imoto-chan a son travail et oto-chan doit étudier. On n’a pas vraiment envie de se fatiguer à cuisiner.
_Tu vois, je préfère dis comme cela, dit Kudamon avec un sourire.
Poussant un soupir, la jeune fille se demanda si il existait beaucoup d’humains qui se disputaient avec un digimon quand les lumières s’éteignirent toutes, sans exception.
_Une coupure de courant ? s’étonna Emilie.
_C’est impossible. Chaque construction est conçue avec un générateur de secours. Si la ligne électrique se coupe, il prend automatiquement le relais, rappela Kudamon.
_Donc ça vient d’ici ? fit Emilie en fronçant les sourcils.
_Digimon, Milie, digimon, ajouta Kudamon en fronçant les sourcils.
_Les bornes réseau ne fonctionneront pas, réalisa Emilie. Comment faire ?
_Es tu stupide ? fit Kudamon. Les bornes produisent elles-même leur propre électricité !
_So desu ka, s’exclama Emilie. Itso, Kudamon !
Venant d’arriver à l’entrée du supermarché, Guillaume, Julien et Virgile s’éclairaient, chacun muni d’une torche électrique, avant de trouver une rangée de bornes réseau dans la galerie marchande. Julien se plaça devant l’une d’elles et Virgile devant une autre. Ensuite ils connectèrent leurs DCE où Lucemon et Demidevimon en sortirent et actionnèrent le programme « code frontière » qui ouvrit la frontière entre les deux bornes.
Fixant la frontière ouverte devant lui, Guillaume se demanda ce qu’il trouverait là-bas et coment pouvait être le réseau puis décida de s’y rendre. Aussitôt il sauta à l’intérieur et fut pris par plusieurs flux de données qui l’absorbèrent et l’éjectèrent au milieu de plusieurs salles rongées par les flammes. Dans le fond se trouvait un Tyrannomon.
Se relevant, Guillaume saisit son DCE et le tendit droit devant lui.
_Black, release ! cria Guillaume.
De nombreuses données noires sortirent du DCE puis Blackagumon se matérialisa devant lui. Celui ci regarda autour de lui et quand il vit Guillaume, il lui sauta dessus faisant tomber son partenaire au sol, écrasé par le poids du digimon.
_Guillaume est là ! Guillaume est là ! s’écria Blackagumon.
_C’est peut être digital un digimon mais son poids, il est réel, soupira Guillaume. Black, relève toi ou je te prive de gâteaux un mois complet !
Effrayé par cette horrible menace, le dinosaure digimon se releva immédiatement.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Ven 18 Avr - 13:56

_Allons combattre, Guillaume ! Fais moi évoluer et j’irai écraser cette fausse réplique ratée de Dark ! s’exclama Blackagumon.
_Je ne peux pas, fit Guillaume en consultant son DCE. Tes points d’énergie sont trop bas et ma réserve d’énergie est épuisée.
_Tu veux que je combatte un grand dino méchant sous cette forme ? tu as envie d’une crêpe Blackagumon pour demain matin ou quoi ? s’écria Blackagumon.
Au monde réel, Julien et Virgile observaient ce qui se passait sur le Net grâce à l’écran des bornes réseau et Julien fronça les sourcils.
_Nous allons t’aider, décida Julien. Je peux faire évoluer Lucemon. D’arcmon vous couvrira. Virgile, comment est la forme de Demidevimon.
_Il peut évoluer quand il veut ! répondit Virgile en levant le pouce.
_OK, accepta Guillaume. On n’a pas trop le choix.
Rapidement, Lucemon et Demidevimon se matérialisèrent près de Guillaume et Blackagumon puis évoluèrent en D’arcmon et Devidramon. Devidramon engagea le combat le premier contre Tyrannomon, les deux digimon se tinrent les mains et tentèrent de renverser l’autre lorsque le dinosaure digimon flanqua un magistral coup de pied à Devidramon qui s’écroula au sol. D’arcmon décida de lancer son attaque La Pucelle, il tendit son sceptre vers son adversaire et déclencha un puissant flash de lumière blanche mais le digimon bloqua l’attaque avec sa queue avant d’utiliser celle ci pour fouetter D’arcmon jusqu’à ce qu’il ait régressé. En même temps, Blackagumon utilisait de nombreuses fois son attaque Baby Flame mais cela se sembla même pas chatouiller le digimon.
Devidramon venait de se relever quand Tyrannomon ouvrit en grand sa bouche et cracha son attaque Souffle de Feu qui le recouvrit de flammes et le fit régresser en Demidevimon.
_Ce digimon est vraiment fort, songea Julien.
_Il doit y avoir un moyen de l’avoir, s’exclama Virgile.
Au même moment, Emilie arriva, essouffée et pas de course, et s’immobilisa près d’eux.
_Vous n’avez pas arrivé à battre ce digimon ? fit Emilie.
_On s’y emploie, répondit Virgile en cherchant son effaceur de mémoire, mais tu ne devrais pas rester ici. On s’occupe de tout.
_Vous n’arriverez pas à battre ce digimon, déclara Emilie.
_Parce que tu penses y réussir ? fit Julien avec un léger sourire moqueur en se s’interrogeant sur le fait si tous les français étaient tous des prétentieux.
_Ensemble, Kudamon et moi avons le pouvoir, s’exclama Emilie.
S’approcha d’une borne réseau, la jeune fille connecta rapidement son DCE et Kudamon en sortit pour se matérialiser sur le Net au pied de Tyrannomon.
_Kudamon, tu es prêt ? demanda Emilie.
_Quand tu veux, répondit Kudamon d’un ton ferme.
_Shinka ! crièrent Emilie et Kudamon ensemble.
Le DCE d’ Emilie s’illumina d’une intense lueur rouge puis sur le Net, Kudamon fut recouvert par une sphère de données rouges à travers de laquelle il évolua en Reppamon.
_Comment il a évolué ? s’étonna Virgile. Elle n’a rien fait !
_Il y a plus étonnant ! Son digimon a obtenu 3800 points d’énergie ! s’exclama Julien.
_Ca doit être de famille, songea Virgile encore tout surpris.
_De famille ? fit Julien en fronçant les sourcils.
_C’est la sœur de Guillaume, expliqua Virgile.
Fronçant davantage les sourcils, Julien se dit que cette famille semblait de plus en plus mystérieuse en se rappelant de l’histoire racontée par le maréchal.
Sur le Net, Reppamon ne cessait de courir autour de Tyrannomon et l’attaquait à divers endroits avec sa lame mais cela ne semblait pas être assez pour le détruire.
_Guillaume, je veux évoluer, réclama Blackagumon.
_Mais tu ne peux pas, fit Guillaume. Ton énergie …
_Kudamon a réussi à évoluer sans que sa partenaire ne l’aide ! Alors si on essaie de le faire aussi, peut être que je peux aussi évoluer, s’exclama Blackagumon.
Fermant les yeux, Blackagumon joignit ses mains comme pour une prière.
_Je veux évoluer ! Je veux devenir Dark ! Je veux évoluer ! Evoluer ! cria Blackagumon.
Observant son partenaire, Guillaume ne savait pas vraiment quoi penser puis décida de faire confiance à son partenaire.
_Je veux que Black évolue ! Je veux qu’il devienne Dark ! cria Guillaume.
Le DCE de Guillaume s’illumina d’une intense lueur noire puis Blackagumon fut entouré de données et évolua en Darktyrannomon. L’écran du DCE de Guillauma afficha un total de 6800 points d’énergie.
Aussitôt Dartyrannomon s’élança vers son adversaire et le saisit par les pattes avant de lui de nombreux avec sa queue. Son adversaire se défendit mais le digimon lui envoya un violent coup de poing, renforcé par une attaque de Reppamon au même moment, qui fit s’écrouler le digimon au sol. Ensuite il lança son attaque Fire Blast qui le désintégra complètement. Il absorba les données et les transmit au DCE de Guillaume qui les reçut dans son récupérateur de données.
_C’était cool ! s’écria Virgile. Je veux faire pareil !
Repassant ses deux évolutions plusieurs fois dans sa tête, Julien n’arriva pas à comprendre comment cela était possible. Un digimon évoluait grâce à l’énergie accumulée dans le DCE, c’était un fait. Alors comment expliquer cela ?
_Je crois que le pouvoir de l’évolution est basée sur l’amitié, déclara Lucemon.
_Qu’est que tu dis ? s’écria Julien en se redressant et attrapant son DCE.
Tournant un peu le dos, Lucemon se décida à révèler sa théorie.
_Quand j’ai évolué l’autre fois, ce n’est pas avec ton pouvoir que je l’ai fait. J’ai ressenti quelque chose d’agréable et mon pouvoir a augmenté, comme si Blackagumon m’avait donné sa force pour combattre.
Lucemon marqua alors une courte pause puis reprit.
_Blackagumon et Guillaume se font confiance et partagent le moindre secret. Le pouvoir de Blackagumon nait avec celui de Guillaume. Comme si leur énergie n’était qu’une.

Se souvenant de cette conversation avec son partenaire, Julien songea que c’était en connectant ensemble leurs sentiments à ceux de leurs partenaires que Kudamon et Blackagumon avaient réussi à évoluer puis secoua la tête négativement.
_C’est supide, réfuta mentalement Julien. Des sentiments restent des sentiments. Ils ne peuvent se transformer en pouvoir. Je crois que … les digimon ont l’évolution en eux et l’activent malgré eux … oui, ça doit être ça.
Au même moment, Guillaume s’était approché de l’écran pour voir la personne qui venait de les aider à combattre quand il la reconnut.
_Onee-chan ! cria Guillaume. Qu’est que tu fous là ?
_C’est un plaisir d’aider son frère, soupira Emilie. Les jeunes n’ont plus aucun respect envers leurs ainés.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Lun 21 Avr - 13:44

Chapitre 15: L’entrée d’ Emilie au DI ! Un nouveau style de combat !



Passé la première surprise, Guillaume avait décidé de retourner au monde réel bien qu’au fond de lui-même, il se demanda si un exil ici ne serait pas plus préférable que d’affronter sa grande sœur. Ainsi Julien et Virgile réactivèrent le programme qui rouvrit la frontière par lequel sortit Guillaume qui tomba au sol.
_Oto-chan ! cria Emilie arborant son air sévère. D’où viens tu ?
_Arrête de faire ton regard de vieille bibliothèque grinceuse, grimaça Guillaume. J’ai l’impression d’avoir ma grand-mère en face de moi !
_Obasan, corrigea Emilie d’un ton froid.
_OK, soupira Guillaume. J’ai l’impression d’avoir ma obasan devant moi.
Echangeant un regard de surprise, Virgile et Julien semblèrent assez déconcertés par cette interruption pour un mot dit en français au lieu du japonais. Brusquement, Julien se souvint de l’histoire du maréchal et du fait que Guillaume était le plus jeune des enfants. Le jeune homme songea qu’il n’avait jamais pu apprendre le japonais comme langue maternelle et la plus vieille de ses sœurs semblait veiller à le lui apprendre.
_Bon, d’où viens tu ? reprit Emilie d’un ton ferme.
_Puisque je dois tout te raconter, le mieux est d’aller au DI. Cet endroit n’est pas du tout sécurisé pour cette conversation, déclara Guillaume.
_Le DI ? Qu’est que c’est ? s’étonna Emilie.
_Nous ne pouvons pas expliquer ici, reprit Julien. Comme vient de le dire Guillaume, seul notre QG est un endroit sur pour parler de ces événements.
Durant tout le trajet dans la limousine de Julien, Emilie ne cessa de poser des questions mais aucun des trois garçons ne désserra ses lèvres pour y répondre. En fait, il n’était pas certain qu’ils l’entendaient car tous trois avaient mis discrètement leur lecteur MP3 en marche.
Plus tard, dans la salle de contrôle du DI, Emilie s’était installée dans un fauteuil où le maréchal Fostier expliquait en détail tout ce qui concernait les digimon. Durant ce temps, les trois garçons s’étaient écartés, surtout Guillaume qui semblait ne pas vouloir rester trop près de sa sœur.
_Je comprends maintenant, dit Emilie. Je pensais que c’était juste des erreurs …
_Momentai ! s’écria Terriermon depuis l’écran de Claude. Tout le monde pense ça ! Mais au fond, on est de gentils monstres si on est gentil avec nous. Pas vrai, Claude ?
_Oui, approuva Claude en souriant à son partenaire qui dansait sur son écran.
_A présent, tu dois choisir si tu veux intégrer le DI ou pas, reprit le maréchal Fostier.
_Je … , commença Emilie.
_Vous savez, ma onee-chan est très occupée, la coupa Guillaume. Elle travaille en bibliothèque et je ne crois …
_Le DI est une organisation qui vous laisse choisir quand vous venez ici. De plus, vous pouvez intervenir si vous percevez une alerte et vous en êtes proche, rappela le maréchal Fostier. Qu’est que tu as aujourd’hui ? Tu sembles bien nerveux.
Se relevant, Emilie marcha vers son frère et lui donna un bon coup sur la tête.
_Tu sais, je peux décider pour moi ! De plus, je travaille uniquement l’après-midi alors je ne suis pas si occupée ! s’écria t-elle en japonais. Wakatta ?
_Hai, lâcha Guillaume avec une grimace.
Se tournant vers le maréchal Fostier, Emilie le regarda et s’inclinant légerement.
_J’accepte, annonça Emilie.
_Parfait, jugea le maréchal Fostier avec un sourire.
_Comme si c’était pas assez, grommella Guillaume. J’ai déjà à supporter un prétentieux, un vantard, des jumeaux pouvant être vraiment agaçants et maintenant ma onee-chan ! C’est pas juste ! Encore un ainsi et je démisionne !
Fixant Guillaume d’un regard sévère, le maréchal Fostier commença à se sentir énerver par ce jeune homme qui se comportait comme un gamin de l’école primaire.
_TAIS TOI, KYOUDAI !!! hurla le maréchal Fostier.
Se trouvant tout près de son supérieur, Guillaume en tomba à la renverse sous le cri, le hurlement, incroyablement puissant. A travers la pièce, tout le monde s’était bouché les oreilles même si le son passait.
_Quelle puissance ! s’exclama Emilie.
_Veinarde, lui glissa Claudia. Tu as assisté à une colère dès ton premier jour !
_J’aurai voulu éviter, fit Emilie.
_Comme tout le monde, ajouta Claudia.
Soudain l’alerte retendit à travers toute la salle tandis que Lopmon et Terriermon apparurent en grand sur les écrans de leurs partenaires.
_Un digimon vient d’être répéré à un collège secteur P8, annonça Terriermon.
_Il s’agit du collège Jules Ferry, PR56, ajouta Lopmon. D’après les données reçues, le digimon rebelle vient du DCE d’un collégien en classe de cinquième B. Je suis désolée mais je n’ai pas d’avantage d’information sur lui.
_C’était déjà parfait, Lopmon, assura Claudia.
_Bon travail, Terriermon, le félicita Claude.
_Dans ce cas, c’est à la brigade spéciale d’intervenir, décida le maréchal Fostier. Comme tu viens de combattre, Guillaume, c’est Virgile qui ira avec Emilie. Nous allons voir comment se débrouille notre nouvelle recrue.
_Pourquoi je ne peux pas retourner sur le Net ? demanda Guillaume ennuyé.
_Matsuo-kun m’a expliqué qu’il préférait espacer vos voyages sur le Net d’une journée entre chaque. On ne sait pas encore si cela peut avoir un effet sur votre santé et nous limiterons les risques avec un intervalle de sécurité, expliqua le maréchal Fostier.
Guillaume poussa un soupir d’ennui tandis que Julien songea que Virgile avait aussi été sur le Net. Il était le seul de la brigade à ne pas y avoir été ce qui aurait logique de l’envoyer lui. Il s’apprêtai à se rappeller à son supérieur quand il réalisa qu’aller sur le Net l’effrayait. Les combats qu’il menait depuis le monde réel lui suffissait. Le Net était un endroit où il pouvait risquer d’être effacer en une seule fois. Il n’était pas un digimon et pouvait donc pas mourir ici. Par conséquent, il songea que c’était mieux de rester là.
Lorsque l’équipe arriva devant le collège Jules Ferry, les quatre jeunes s’infiltrèrent discrètement dans le collège et atteignirent une salle de technologie déserte où les ordinateurs affichaient divers messages ou programmes sans aucune logique.
_Il y a un DCE connecté à chaque ordi, s’exclama Virgile. Lequel est le bon ?
Soudain les ordinateurs fermèrent tout à coup leurs programmes quand Terriermon apparut sur l’écran de l’un d’eux au fond de la classe.
_Salut, les amis ! s’exclama Terriermon. Lopmon et moi avons constaté que le digimon rebelle s’était rendu dans une autre zone du système informatique du collège. Ainsi nous en avons profité pour remettre de l’ordre.
Au même moment, Lopmon apparut à côté de son jumeau digimon.
_Le DCE d’où vient le digimon rebelle est celui connecté à cet ordinateur, reprit Lopmon. Il vous suffit de le mettre en sécurité et de retirer les autres.
_Sur ce, on a encore du boulot ! fit Terriermon. Allons y, sister ! Momentai !
Tandis que les deux jumeaux digimon disparraissaient de l’écran, Julien déconnectait le DCE de l’ordinateur et le plaça dans un sachet hermétique. Durant ce temps, les autres déconnectèrent les autres pour les rassembler dans une boite que Guillaume posa sur le bureau du professeur.
_A présent, on peut y aller, déclara Virgile. Let’s go !
_Comment vous allez sur le Net ? demanda Emilie.
S’avançant chacun devant un ordinateur, Julien et Guillaume y connectèrent leur DCE puis leurs partenaires activèrent le programme qui ouvrit la frontière.
_Tu vois, tu fais comme moi, tu sautes dedans, fit Virgile d’un ton de professeur.
_Tu ne devrais pas te vanter, lui conseilla Emilie. Tu n’y as été qu’une fois.
_Ca, c’est ma onee-chan, s’exclama Guillaume avec un grand sourire plus qu’amusé de voir Virgile perdre de son assurance.
Ensuite les deux jeunes fixèrent la frontière devant eux puis sautèrent dedans. ils furent absorbés à l’intérieur par de nombreux flux de données avant d’atterir dans une salle où flottaient de multiples données. Assis chacun à un poste de commande, Terriermon et Lopmon travaillaient à tout reprogrammer.
_C’est ça le Net ? fit Emilie. Ca semble réel !
_Bon, sortons les digimon, décida Virgile en tendant son digivice. Demidevimon, release !
Aussitôt de nombreuses données jaunes sortirent du digimon puis Demidevimon se matérialisa devant lui.
_Kudamon, release ! cria Emilie en imitant son collègue.
Un flot de données rouges apparut devant elle d’où émergea Kudamon. La jeune fille observa un instant le digimon puis se pencha vers lui et le serra très fort.
_KAWAI !!!! cria Emilie.
_C’est vraiment une fille, soupira Virgile en se tournant vers Demidevimon.
_Milie, il y a un digimon à combattre, rappela Kudamon qui commençait à étouffer.
Relâchant son partenaire pour le poser sur ses épaules puis se releva. Ensuite les deux humains et Demidevimon traversèrent la salle pour se retrouver dans un couloir qu’ils remontèrent jusqu’à une salle contrôlant toute l’infrastructure du collège où un Morishellmon détruisait tout.
_Je suis prêt, Milie, dit Kudamon.
_Allons y, répondit Emilie.
_Shinka ! crièrent Emilie et Kudamon ensemble.
Le DCE de la jeune fille s’illumina d’une lueur rouge intense puis Kudamon évolua en Reppamon. Celui ci s’élança vers Morishellmon mais celui ci tenta juste de l’écraser avec ses pattes obligeant le digimon à esquiver.
_Fais moi aussi évoluer, Virgile, demanda Demidevimon.
_Tu n’as pas assez d’énergie, fit Virgile. Ton dernier combat t’a beaucoup pris.
_Black a pu évoluer avec peu d’énergie, rappela Demidevimon. Il faut aider Reppamon !
_Je … je ne sais pas comment faire, avoua Virgile.
Baissant les poings, le jeune homme serra les poings et ressentit en lui profonde injustice. Il détestait plus que tout se sentir dépassé et voudrait être capable d’être comme Guillaume, même mieux si c’était possible.
Soudain son DCE s’illumina à l’intérieur de la paume de sa main d’une intense lueur jaune. Des données recouvrirent alors Demidevimon qui évolua en Devidramon.
Depuis le monde réel, Julien et Guillaume observèrent cela et Julien ne comprit toujours pas la raison. Il commençait à se poser de plus en plus de questions sur le sujet.
De retour sur le Net, Reppamon continuait à courir autour de Morishellmon et à utiliser son attaque Vent Lame mais celle ci le blessait très peu. Devidramon se précipitait vers lui et le griffait mais le digimon rentrait sa tête dans sa coquille.
_Ce digimon se cache quand on attaque, ragea Virgile.
_Il faudrait être capable de sauter dessus et d’attaquer, songea Emilie.
_Même Reppamon ne peut pas, fit Virgile en secouant la tête.
Quand son collègue eut parlé de son partenaire, Emilie fixa le digimon puis Reppamon et eut brusquement une idée.
_Reppamon, viens ici ! ordonna Emilie.
_Qu’est qu’il y a, Milie ? demanda Reppamon en sautant auprès d’elle.
Sans répondre, la jeune fille tapa un code et fit une sélection sur son DCE.
_Code 9 ! Arme ! Epée ! cria Emilie.
Aussitôt une épée se matérialisa aux pattes de son partenaire qu’ Emilie ramassa et serra la poignée dans la poignée.
_Je ne comprends pas, Milie, dit Reppamon confus.
_Combattons ensemble, Reppamon ! s’écria Emilie. Issho ni !
Emjambant rapidement son partenaire, la jeune fille s’accrocha d’une main au cou du Reppamon et tenant l’épée d’une autre.
_Saute jusqu’à Morishellmon ! Maintenant ! cria Emilie.
Obéissant à l’ordre de sa partenaire, Reppamon bondit, d’un saut rapide, et se retrouva rapidement au-dessus de la tête de Morishellmon. Aussitôt Emilie se mit debout et plongea, l’épée tendue en avant. Elle enfonça la lame à travers la tête du digimon puis se réceptionna sur ses pieds. Le digimon commença à se tordre de douleur tandis qu’il se désintégra.
Reppamon absorba ses données et récupéra sa partenaire sur son dos puis transmit les données à son DCE.
_Sugei, onee-chan ! cria Guillaume.
_Je ne peux pas le croire! Elle a battu elle-même un digimon ! exclama Julien.
_Pas possible ! Je rêve ! s’écria Virgile.


Pendant ce temps, au DI, le maréchal Fostier avait suivi le combat dans son intégralité et sourait. Se tenant derrière lui, Matsuo souriait aussi.
_Nous avons l’ainée et le benjamin, dit Matsuo d’un ton satisfait.
_Tu es sur que c’est une preuve ? demanda le maréchal Fostier.
_Une telle prise de risque, c’est purement génétique Kyoudien, affirma Matsuo.
_Si tu le dis … , soupira le maréchal Fostier.
_Il ne reste plus qu’à trouver la seconde enfant …, songea Matsuo. Encore un …
_Ils te manquent, n’est ce pas, Matsuo-kun ? fit le maréchal Fostier.
_Non, répondit Matsuo.
Tournant la tête vers l’écran, Matsuo fixa un long moment Emilie.
_C’est Ryoko qui me manque … , avoua Matsuo d’une voix triste.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 31
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Lun 21 Avr - 22:50

Matsuo seai le père d'emilie ? il était marié à ryoko ? mdr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mar 22 Avr - 12:48

Chapitre 16: Intrusion au DI ! Une nouvelle force à combattre !



Une dizaine de jours s’étaient écoulés depuis les deux précédentes attaques marquant l’arrivée d’ Emilie au DI. Depuis, quelques attaques s’étaient produites mais toutes avaient été facilement maitrisé.
Dans l’appartement des Kyoudai, Alexia préparait avec Otamamon le petit déjeuner et se demandait ce que sa sœur et son frère faisaient. Celle ci ignorait que tous deux avaient du se lever au cours de la nuit pour se rendre sur les lieux d’une attaque.
_Le week-end, on est sensés déjeuner ensemble, non ? grommella Alexia. Quelle bande d’égoïstes ! Certaines personnes peuvent avoir des choses à faire !
_Comme aller au parc voir son petit ami ? suggèra Otamamon d’un ton faussement innocent.
_Mêle toi de tes affaires, répliqua Alexia.
_Je suis ton digimon. Tes affaires sont aussi les miennes, s’exclama Otamamon.
_Eh bien, oublie celle là, soupira Alexia.
Assise devant la table, en face de son bol de café, la jeune fille avait appuyé sa tête contre ses mains, les coudes sur la table. Elle poussa un profond soupir quand elle aperçut l’heure sur l’horloge de la cuisine.
_Je vais être en retard ! s’exclama Alexia dans un cri de panique.
Cette fois, la jeune fille n’hésita plus et dévora à toute vitesse ses tartines. Ensuite elle se rendit à la salle de bains où elle nettoya son visage puis observa un moment dans le miroir avant de sortir de l’appartement.
_Itakimasu ! cria Alexia en passant la porte, plus par habitude que pour se faire entendre.
Courant à travers les rues, la jeune fille slaloma presque pour traversa la chaussée et atteignit finalement le parc. Elle marcha de manière plus lente le long de l’allée et finit par arriver devant une petite fontaine où attendait Virgile.
_Yo ! s’exclama Virgile.
_Ohayo gozaimazu, le salua Alexia en s’inclinant légerement.
La jeune fille s’avança ensuite vers elle puis le jeune homme la prit dans ses bras, posant ses lèvres sur les siennes, commençant un baiser.


Tout seul dans la salle de contrôle du DI, Julien était assis devant un ordinateur. Aujourd’hui était le week-end et le maréchal Fostier était normalement la seule personne à y être, même si actuellement il devait être occupé dans son bureau.
Tournant la tête, le jeune homme observa un instant la salle déserte et songea que ce silence semblait vraiment étrange. D’ordinaire, il y avait toujours quelqu’un qui parlait … c’était beaucoup plus vivant.
Haussant les épaules, Julien se retourna vers son ordinateur et songea que la solitude permettait de mieux travailler. Au moins, il n’y avait pas de garçon agaçant, cherchant à savoir ce qu’il faisait et lui faire des reproches, le cas Guillaume, ni assez stupide pour renverser son café sur son clavier ou ses notes, le cas Virgile.
Lisant un à un les résultats de ses recherches, le jeune homme cherchait des informations sur l’évolution des digimon mais ce qu’il trouvait ne lui donnait guère de satisfaction.
Soudain il entendit les moniteurs de contrôle détecter un signal et décida de savoir de quoi il s’avança. Il s’avança vers le poste de Claude et s’assit dans le fauteuil puis lut les données: selon l’ordinateur, un digimon possédant une quantité importante de puissance de force était en train d’apparaître sur le Net. Cependant aucun signal d’attaque n’était mentionné. Cela semblait être normal, à l’exception de cette formidable puissance.
_Je me demande ce qui se passe sur le Net … est ce un digimon qui va évoluer ? Mais quel digimon peut posséder autant de puissance ? se demanda Julien intrigué.


Marchant seul à travers les couloirs du Net, Lucemon avait quitté momentanément son partenaire. Il était en colère que celui ci ne comprenait toujours pas comment fonctionnait l’évolution. Même si lui avait encore du mal à y croire, que l’amitié puisse augmenter considérablement l’énergie d’un digimon, cela devenait une évidence. Pourquoi cet idiot ne comprenait il pas ?
Voletant à travers le couloir, Demidevimon arriva en face de lui et s’immobilisa à sa hauteur.
_Salut, Lucemon ! s’exclama Demidevimon. Que fais tu ici ?
_J’avais envie d’être seul, répondit Lucemon. Et toi ?
_Virgile est avec sa copine, soupira Demidevimon. J’ai pas envie de rester dans son DCE pour entendre leurs amygdales être lavées !
Baissant la tête, le digimon ange la redressa pour fixer le digimon.
_Demidevimon, comment considères tu ta relation avec ton partenaire ? demanda Lucemon.
_Au début, Virgile ne se souciait pas du tout de moi. J’étais juste utile à faire les corvées et à lui éviter de faire des efforts, commença Demidevimon. Cependant depuis qu’il est entré au DI, il est devenu plus gentil avec moi … Il fait vraiment attention à moi … et je me sens différent maintenant … comme si je devenais plus fort quand il est gentil … parce que maintenant je n’ai plus un maitre humain mais un ami humain … Les digimon sont plus forts avec un ami humain qu’un maitre.
_Je vois … , murmura Lucemon en baissant la tête. Amitié, hein ?
Fixant un instant, Demidevimon battit des ailes puis s’abaissa un peu.
_Tu es ennuyé parce que Julien ne peut pas de te faire évoluer quand tu le voudrais, non ? J’ai raison ? fit Demidevimon.
Irrité de s’être fait découvrir aussi facilement, Lucemon fronça les sourcils, furieux.
_Ce n’est pas vrai ! Je ne me soucie pas du tout de quoi est capable ou non meister ! Il peut faire ce qu’il veut, je m’en moque ! s’écria Lucemon.
_Tu es jaloux, constata Demidevimon.
_Ce n’est pas vrai ! répliqua Lucemon.
Aucun des deux n’eurent le temps de dévellopper chacun davantage d’arguments car ils ressentirent une incroyable force quelque part part à travers le Net.
_Qu’est que c’est ? demanda Demidevimon. Je n’ai jamais ressenti cela !
_On dirait la puissance dégagée par une évolution mais c’est au moins mille fois plus fort que tout ce que j’ai pu déjà ressentir, s’exclama Lucemon.


Allongés à plat ventre sur le plancher du salon, Emilie et Guillaume étaient en pleine partie d’un jeu vidéo. Sur l’écran, Kudamon et Blackagumon avaient intégré le jeu aussi et aidaient le personnage de leur partenaire à gagner. Tous deux conversaient en japonais.
_Je vais te battre, oto-chan, s’exclama Emilie.
_Depuis quand les vieux savent jouer ? se moqua Guillaume.
_Vieux ? Je vais te donner une leçon, Kyoudai Guillaume ! s’écria Emilie.
_En plus d’être le Net-Fighther n°1, je suis Video Gamer n°1 aussi, répliqua Guillaume.
_Tu es plus vantard que Virgile ! lança Emilie.
_Hey ! C’est une insulte ! s’offusqua Guillaume.
Dans le jeu, Kudamon s’apprêta à créer son attaque Cristal Aura et Blackagumon à lancer son attaque Baby Flame quand tous deux perçurent une incroyable qui les ébranla au point de les déconcentra. Ainsi l’attaque de Kudamon se perdit sur un arbre et celle de Blackagumon atteignit un rocher.
_Milie, il y a un problème ! s’exclama Kudamon.
_Un super digimon va arriver ! J’espère qu’on va le combattre ! se réjouit Blackagumon.
_Digimon ? répèta Emilie en échangeant un regard de surpris avec son frère.
_Allons voir au DI ce qui se passe, décida Guillaume.


Installés l’un contre l’autre sur la table de la cuisine de leur appartement, Claude et Claudia se tenaient chacun devant un ordinateur portable, occupés à jouer à la bataille navale.
Sur le Net, Terriermon et Lopmon participaient aussi au jeu en essayant de protéger la partie de son partenaire et d’espionner les coups de son adversaire.
_B3, annonça Claudia.
_Et un de coulé encore, soupira Claude. Terriermon, fais plus attention. Lopmon est en train de voir tout mon jeu !
_Je sais, dit Terriermon ennuyé, mais j’arrive plus à faire face ! Elle m’attaque sur différents programmes et je ne sais plus où agir !
_Tu es géniale, ma Lopmon, la félicita Claudia en échangeant un sourire avec sa partenaire.
_La partie n’est pas finie, rappela Lopmon.
Sur le Net, Terriermon essayait de reprogrammer une partie de sa défense pour empêcher Lopmon de lire encore le jeu de son partenaire quand il ressentit une incroyable force à travers le réseau qui le fit tomber au sol. De l’autre côté, Lopmon se mit à glisser et s’écroula sur le sol.
_Qu’est que c’est, Terriermon ? demanda Lopmon inquiète.
_Je ne sais pas. Je n’ai jamais encore senti ça, songea Terriermon.
_Lopmon, Terriermon, que se passe t-il ? fit Claudia ne comprenant pas ce qui se passait.
_Vous allez bien ? voulut savoir Claude.
_Ca va, répondit Terriermon, mais je ne crois pas que tout ira bien encore longtemps.
S’étant remis debout, les deux petits digimon lapins avaient les oreilles dressées indiquant la présence d’une personne ou chose inconnu.
_Allons au DI, frérot, décida Claudia.
_Je suis d’accord, approuva Claude.


Dans son bureau privé, le maréchal Fostier travaillait sur quelques dossiers. Couché sur le bureau, Leormon somnolait tranquillement quand il redressa la tête et se leva immédiatement. En même temps, tous les poils de son dos se dressèrent.
_Raphael ! cria Leormon.
_Qu’est qu’il y a, Leormon ? demanda le maréchal Fostier devenant soucieux.
_Ramènes moi sur le Net. Quelque chose est en train d’arriver, annonça Leormon.
_Peux tu dire de quoi il s’agit ? fit le maréchal Fostier.
_Une grande force ébranle le réseau … Je crois qu’un digimon évolue, Raphael, mais ce ne sera pas comme d’habitude … c’est un niveau Parfait ou Ultime, révèla Leormon.
_Quoi ? Non ! cria le maréchal Fostier.


Lorsque toute l’équipe fut réunie au grand complet dans la salle de contrôle du DI, chacun cherchait à comprendre ce qui se passait, s’affairant chacun sur un ordinateur, mais ils ne parvenaient pas la moindre information. Brusquement, toutes les lumières s’éteignirent d’un coup, les ordinateurs restant allumés car leur alimentation était capable de se régénérer par elle-même en cas de coupure.
_Maréchal, qu’est que c’est ? demanda Claude.
_Le DI a un groupe électrique de remplacement, rappela Guillaume. Active le, Claudia !
_C’est impossible, annonça Claudia. Il vient d’être détruit en même temps que notre alimentation en électricité !
_On dirait qu’on s’en prend à notre système, dit Julien en fixant son écran.
_Le système informatique du DI n’est pas sécurisé ? s’étonna Emilie en se retournant.
_Justement si, répondit le maréchal Fostier nerveux. Le système informatique ne peut être pénétré que par un humain ou un digimon membre du DI.
_Cela veut dire qu’il y a traitre dans l’organisation ou des fuites, ajouta Leormon depuis son DCE. C’est une chose très grave.
_Meister, je détecte quelque chose où je suis, révèla Lucemon sur l’écran de Julien.
_Ah oui ? Fais nous un screenshoot, ordonna Julien.
_Ja, meister, répondit Lucemon.
Quelques minutes plus tard, le digimon transmit plusieurs images aux ordinateurs qui les mélangèrent pour reconstituer l’image d’un Karatenmon.
_Karatenmon, un niveau Parfait, Raphael ! s’écria Leormon.
_Claude, Claudia, trouvez moi son signal et dites moi qui est son partenaire ! ordonna le maréchal Fostier. Maintenant !
_Ce digimon ne correspond à aucun signal des digimon membres du DI rentrés dans la base de données, annonça Claudia après ses recherches. C’est … c’est un digimon rebelle !
_Alors un membre du DI a introduit ce digimon ici ? fit Virgile. C’est …
_C’est lâche et abject ! l’interrompit Guillaume enervé.
_Nous devons le combattre et le détruire, Raphael, décida Leormon. Ce digimon risque de détruire tout notre système ! J’y vais !
_Es tu sur de toi, Leormon ? demanda le maréchal Fostier.
_Maintenant, Raphael ! ordonna Leormon.
_Dans ce cas, mets y tout ce que tu as ! s’exclama le maréchal Fostier.
Au même instant, le DCE posé sur la poitrine du maréchal Fostier se mit à briller d’une intense lueur orange:
Le DCE afficha le message « évolution » et transfèra un nouveau flux de données oranges vers Leormon. Celui ci s’entoura de données formant une sphère puis sa peau se digitalisa. Ses pattes et son corps grandirent et se dévelloppèrent puis une fourrure mordorée le recouvrit. Ensuite une longue et épaisse crinière jaune se matérialisa autour de sa tête tandis que des anneaux en fer se fixèrent à ses pattes, à sa queue et à ses joues. De chacun de ses anneaux jaillit des flammes. Enfin de grandes ailes mordorées percèrent de son dos et se déployèrent. Il apparut au milieu d’une sphère de données orange qui perça et tomba sur le sol en criant « Firamon ».
Sur le Net, Firamon se mit à courir à travers plusieurs couloirs avant de parvenir à la salle où se trouvait Lucemon ainsi que Karatenmon.
_Je ne sais pas qui tu es, Karatenmon, mais je ne compte pas te laisser détruire cette section du DI ainsi ! Prépare toi à combattre ! s’écria Firamon.
_Je ne laisserai plus une larve élèvée par les humains m’imposer leur volonté ! C’est toi que je détruirai, faible vermisseau ! lança Karatenmon.
Avec courage et volonté, Firamon courut et sauta en direction de son adversaire tandis que Karantemon tendit son sceptre vers lui …

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 31
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mer 23 Avr - 13:21

Super chapitre ! Mais qui a envoyé ce monstre aussi fort ? d'ailleur il manque pa sla suite du combat ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 24 Avr - 0:27

Chapitre 17: L’équipe du DI battue ? Le pouvoir nait ensemble !


Son sceptre tendu vers Firamon, Karatenmon l’utilisa pour projeter une formidable boule d’électricité vers lui mais le digimon se jeta au sol et réalisa une superbe roulade pour l’esquiver. Ensuite il se redressa vivement et sauta par derrière sur son adversaire et réussit à le plaquer au sol, ses griffes plantées dans son dos.
_Lucemon, finis le ! ordonna Firamon en tournant la tête vers Lucemon.
_Meister ! cria Lucemon.
Depuis le monde réel, Julien observait la tournure pris par le combat puis, constata que les points d’énergie et de réserve de son partenaire étaient assez, il fit évoluer rapidement Lucemon en D’arcmon.
De retour sur le Net, D’arcmon serra dans sa main son sceptre et le pointa vers Karatenmon d’où sortit un puissant flash de lumière blanche. Celle ci se dirigea vers le digimon sauf que celui ci réussit à se dégager en éjectant Firamon par dessus son corps à l’aide de ses jambes et se redressa juste à temps. L’attaque de D’arcmon heurta alors un mur qui se digitalisa.
Se remettant sur ses pattes, Firamon courut à nouveau vers Karatenmon quand celui ci l’attendit avec ses sabres. Il s’envola au-dessus de lui et le blessa à plusieurs endroits.
_Firamon ! cria le maréchal Fostier.
Sans se soucier nullement de son corps blessé, Firamon ouvrit la bouche et cracha de longues flammes vers son adversaire mais celui ci les bloqua en croisant ses lames devant lui.
_Cette fois, je t’aide ! décréta le maréchal Fostier en saisissant son DCE.
Malheureusement le partenaire de Firamon n’eut pas le temps de l’aider car Karatenmon rentra carrément dans le digimon puis lui donna un coup de pied dans le ventre qui le jeta au sol. Celui ci commença à se relever quand une foudroyante charge électrique l’atteignit et le fit régresser en Leormon.
Voulant achever son adversaire, Karatenmon tendit à nouveau son sceptre vers lui lorsque D’arcmon s’interposa pour le protéger. Les deux attaques s’entre-choquèrent et s’annulèrent bien que Leormon en ressentit les effets s’affaiblissant davantage. Il perdit connaissance à ce moment et régressa en un petit Frimon.
Au monde réel, le maréchal Fostier se précipita vers l’ordinateur le plus proche et y connecta son DCE pour télécharger dedans Frimon afin de le mettre en sécurité.
_C’était un beau combat … le niveau Parfait est incroyablement fort, constata Julien.
_Qu’importe si il est fort, nous devons le détruire, résolut Guillaume. Ce digimon est un ennemi, point final ! Alors faisons comme d’habitude !
_Ouais ! Je veux combattre un digimon parfait ! se réjouit Blackagumon.
_C’est un combat comme les autres, ajouta Kudamon, sauf qu’il se passe sur notre système et non sur celui des autres.
_Par conséquent, si on défend les autres, faisons pareil pour nous, approuva Emilie.
_Je suis d’accord aussi pour combattre, jugea Virgile.
_Moi aussi, enchaina Demidevimon.
_En plus, tout le système informatique de la section européenne du DI pourrait être détruit si nous n’intervenons pas, songea Claudia.
_Nous n’avons donc pas le choix, continua Lopmon.
_En plus, ce digimon pourrait s’enfuir et attaquer ailleurs, supposa Terriermon.
_Puisque nous sommes d’accord, allons sur le Net et combattons ! s’exclama Claude.
Debout face à son équipe, le maréchal Fostier les observait, avec un léger sourire, et se sentit fier de diriger des personnes aussi consciencieuses dans leur impliquement.
_Puisque vous avez choisi, commença le maréchal Fostier. Claudia, Claude, ouvrez la frontière ! Vous y allez tous !
Pendant que les deux jumeaux s’employaient à activer le programme, le maréchal Fostier se tourna vers Julien.
_Julien, tu restes avec moi, d’accord ? Nous ne savons ce que ce combat pourrait donner et je pense que nous ne serons pas trop de deux pour limiter les dégâts, reprit le maréchal Fostier.
_A vos ordres, monsieur, répondit Julien.
Quelques minutes plus tard, la frontière s’ouvrit à travers la salle dans laquelle sautèrent Guillaume, Emilie, Virgile, Claudia et Claude sans hésiter. Tous les cinq furent entrainés par de nombreux flux de données avant d’atterir brutalement dans la salle où se déroulait le combat et où leurs partenaires les attendaient.
_Black, c’est le moment de montrer qui on est ! s’exclama Guillaume.
Le DCE entre ses mains brilla l’une intense lueur noire.
_Avec plaisir, répondit Blackagumon. Blackagumon, évolution ! Darktyrannomon !
_Kudamon, nous devons détruire Karantemon, rappela Emilie.
Le DCE entre ses mains brilla l’une intense lueur rouge.
_Oui, approuva Kudamon. Kudamon, évolution ! Reppamon !
_Demidevimon, montrons ce que nous avons ! enchaina Virgile.
Le DCE entre ses mains brilla l’une intense lueur jaune.
_Comme tu veux, accepta Demidevimon. Demidevimon, évolution ! Devidramon !
_Terriermon, nous ne combattons jamais beaucoup mais ce n’est pas pour cela que nous sommes faibles ! Quand il le faut, nous pouvons faire comme les autres ! s’écria Claude.
Le DCE entre ses mains brilla l’une intense lueur grise.
_Je vais leur montrer notre pouvoir, assura Terriermon.
Le DCE afficha le message « évolution » et transfèra un nouveau flux de données vers Terriermon. Celui ci s’entoura de données formant une sphère puis sa peau se digitalisa. Le digimon se mit à grandir d’un bon mètre. Une fourrure blanche le recouvrit complètementt puis se teinta en vert au niveau de la tête. Chacun de ses bras se transforma en un long pistolet tandis qu’un pantalon bleu s’enfila à ses jambes. Enfin des griffes lui poussèrent à ses pieds. Il apparut au milieu d’une sphère de données qui perça et tomba sur le sol en criant « Gargomon ».
_Nous aussi sommes fortes, hein, Lopmon ? s’exclama Claudia.
Le DCE entre ses mains brilla l’une intense lueur blanche.
Le DCE afficha le message « évolution » et transfèra un nouveau flux de données vers Lopmon. Celui ci s’entoura de données formant une sphère puis sa peau se digitalisa. Le digimon se mit à grandir d’un bon mètre. Une fourrure rose le recouvrit totalement qui blanchit au bout de ses oreilles. Un pantalon jaune s’enfila à ses jambes et des chaussures marrons aux pieds. Enfin des gants rouges se matérialisèrent à ses mains se terminant en une sorte de pointe. Il apparut au milieu d’une sphère de données qui perça et tomba sur le sol en criant « Tureimon ».

_Allez y, tout le monde ! Détruisez le ! ordonna Guillaume.
Sans même attendre l’ordre du jeune homme, les digimon s’étaient élancés à l’attaque de Karatenmon. En premier, Darktyrannomon avait projeté d’immenses flammes vers lui mais celui ci s’étaient contenté de s’élèver dans les airs pour éviter d’entrer en contact avec. Par la suite, Devidramon se précipita vers lui pour porter un coup avec ses griffes mais son adversaire le blessa à l’épaule avec son épaule.
Profitant de cette diversion, Reppamon utilisa sa vitesse pour courir vers leur adversaire en lançant son attaque Vent Lame. Plusieurs rafales de vent coupant comme des lames se dirigèrent vers Karatenmon mais celui ci les brisa en deux avec ses sabres.
En même temps, Gargomon utilisa son attaque Bras Fusil qui l’atteignit au ventre puis Tureimon bondit au point d’impact et lui infliga son attaque Poing Ninja qui l’expédia à l’autre bout de la pièce.
Décidés à saisir l’occasion, Darktyrannomon et D’arcmon lancèrent ensemble leurs attaque Fire Blast et Battement d’ Amour qui créerent une gigantesque et incroyable exploxion autour de Karatenmon.
De longues minutes de suspense s’ensuivirent durant lesquelles aucun humain ni aucun digimon ne put bouger ni prononcer une seule parole.
Soudain la fumée commença à se dissiper lorsque Karatenmon en sortit indemme.
_C’est tout ce que des larves élèvées par les humains savent faire ? fit Karatenmon. Etre esclave pour devenir si faible, c’est pathétique !
_Ce n’est pas vrai ! Les humains peuvent nous rendre forts ! s’écria Reppamon.
_Quand on travaille ensemble, nous pouvons faire n’importe quoi, ajouta Tureimon.
_Laissez moi vous faire une vraie démonstration de pouvoir, déclara Karatenmon.
Serrant fermement son sceptre, Karatenmon libéra une impressionnante quantité d’électricité qui frappa tous les digimon mais aussi les humains. Ceux ci ne furent pas frappés car chaque digimon protéga son partenaire: Reppamon se plaça devant Emilie avant de tomber au sol, Darktyrannomon fit pareil pareil avec Guillaume sauf que cela le blessa énormément et régressa en Blackagumon, Devidramon couvrit Virgile avant de s’effondrer et Gargomon et Tureimon plaquèrent respectivement Claude et Claudia au sol. Enfin, D’arcmon, ayant déjà subis des dommages, perdit beaucoup d’énergie, et régressa en Lucemon puis en Puttomon avant de tomber sur le sol.
S’étant relevé, chacun des humains s’assura que son partenaire était encore bien tandis que Guillaume porta le sien en sécurité pour ne pas le laisser souffrir davantage.
_Il est trop fort pour nous, constata Clauda en baissant la tête.
_Mais … , commença Virgile.
_Nos digimon ont mis toute leur énergie. Si ça continue, ils mourront, le coupa Claude.
_Nous sommes plus nombreux. Pourquoi ensemble ne sommes nous pas forts ? fit Emilie.
_Non ! On doit continuer ! s’exclama Reppamon en se redressant.
_Le DI doit combattre les digimon rebelles jusqu’à leur destruction. C’est pourquoi nous devons nous battre jusqu’à la fin, ajouta Gargomon.
_Oui, la mission du DI est clairement définie: on doit continuer, maintint Tureimon.
_Alors allons y, tout le monde ! s’écria Devidramon.
A présent, les quatre digimon étaient à nouveau debout et s’élancèrent vers leur adversaire. En tournant le plus rapidement autour de lui, Reppamon le frappa plusieurs fois avec sa queue. Même si les épées le contraient, il ne cessait de recommencer. Soudain Gargomon lança son attaque Bras Fusil qui réussit à l’atteindre dans le dos et sembla l’ébranler un peu. Aussitôt Tureimon fonça vers lui et utilisa son attaque Poing Ninja sur l’impact de son jumeau au moment où Reppamon réussit à le toucher à une aile de tout son long. L’impact de l’attaque de Tureimon projeta Karatenmon sur plusieurs mètres s’écroulant sur un mur qui se digitalisa. Aussitôt Devidramon reprit l’offensive et s’élança sur lui pour attaquer à son tour.
Cependant lorsqu’il arriva près de lui, Karatenmon se redressa et tendit vers lui son sceptre pour déclencher une violente attaque électrique. Celle ci toucha le digimon et l’envoya contre le mur du fond, se digitalisant à l’endroit de l’impact, et régressa en Demidevimon.
_Demidevimon ! cria Virgile en courant vers son partenaire.
_Reppamon, continue tes manœuvres ! ordonna Emilie.
_Oui, Milie, répondit Reppamon.
Sans perdre de temps, le renard digimon s’élança vers son adversaire lorsque celui ci réussit à l’attraper avec son sceptre et le passa par dessus lui. Il vola à travers toute la salle et en sortit par une des brèches dans un des murs. Courant le plus rapidement possible, Emilie s’empressa de suivre son partenaire.
Restés seuls, Claude et Claudia échangèrent un regard ayant peu confiance en la suite des événements. Devant eux, Gargomon et Tureimon étaient encore prêts à combattre.
Sautant dans les airs, Tureimon s’apprêta à utiliser son attaque Poing Ninja quand Karatenmon lança une puissante attaque électrique qui la jeta sur son jumeau. Tous deux ressentirent les effets de l’attaque en même temps d’être repoussés avant de régresser en Terriermon et Lopmon puis de redevenir Gummymon et Chocomon.
Au monde réel, dans la salle de contrôle du DI, le maréchal Fostier et Julien étaient toujours installés aux postes de Claude et Claudia. Quand le maréchal Fostier remarqua l’état d’urgence, il ordonna à Julien d’ouvrir la frontière.
De retour sur le Net, Karatenmon déclencha une immense et foudroyante attaque élevtricité qui emplit toute la salle quand la frontière apparut au même moment aspirant les humains et ramenant les digimon dans le DCE de leurs partenaires.
Sortant ainsi groupés de la frontière, le petit groupe atterit violemment sur le sol puis s’en relevèrent peu à peu.
_Ce digimon est vraiment fort, constata Claudia en regardant son DCE. Pauvre Chocomon !
_Cela faisait un moment que je ne l’avais pas vu sous cette forme, songea Virgile en regardant Pagumon endormi sur l’écran de son DCE.
_Koromon ne va pas bien non plus, ajouta Guillaume.
_Gummymon, tu as été vraiment courageux, dit Claude en regardant son partenaire.
_Un instant, où est Emilie ? demanda le maréchal Fostier.
En quelques secondes, toute l’équipe se retourna pour regarder autour de lu mais la jeune fille demeurait toujours absente.
_Lors du combat, elle a suivi Reppamon, se souvint Claudia.
_Tu veux dire qu’elle est coincée toute seule là-bas ? s’écria Virgile. Elle va mourir !
_Onee-chan ! cria Guillaume. Il faut la ramener ! Onee-chan ! Onee-chan !
Sur le Net, Karatenmon avait poussé un soupir suite au départ de ses adversaires puis s’était rappellé de l’humaine avec son renard digimon partis plus loin. Il s’avança à travers plusieurs couloirs et finit par tomber sur Emilie caressant les plaies de son partenaire.
_Vous êtes là, petites larves ! s’écria Karatenmon.
_Emilie, fuis avec Reppamon ! Nous allons rouvrir la frontière ! cria la voix du maréchal Fostier dans le comlink de la jeune fille.
_Cette fois, je vous tuerai tous deux ! Les larves humaines ne peuvent donner rien de bon ! Le pouvoir s’obtient seul ! ajouta Karatenmon.
La tête tournée vers Karatenmon, Emilie entendait en même temps l’ordre de son supérieur mais aussi le discours de Karatenmon. Ses yeux se froncèrent et ses poings à se serrèrent.
_Monsieur, avec tout le respect que je vous dois, je refuse, déclara Emilie.
_Quoi ? hurla la voix du maréchal Fostier avant qu’ Emilie n’ait fermé son comlink.
_Les humains sont des créatures faibles qui asservissent les digimon pour faire le travail à leur place ! Ils sont incapables de faire le moindre effort ! Ils sont faibles ! s’écria Karatenmon.
_C’est vrai, reconnut Emilie. La plupart des humains méprisent les digimon. Pour eux, il s’agit uniquement de créatures virtuelles et elles sont là pour obéir. Ils en profitent alors pour se décharger sur eux.
_Pourquoi combats tu alors si tu comprends cela ? s’étonna Karatenmon.
_Parce que dans cette majorité, il existe une partie des humains qui considèrent les digimon à pied d’égalité avec eux-même ! Chaque jour, si le DI combat, c’est pour protéger tous les digimon ! Si l’opinion publique connaissait vos attaques, vous seriez déjà détruit ! C’est pourquoi tu ne peux pas condamner toute l’humanité ! s’écria Emilie.
Marquant une courte pause, Emilie reprit de plus belle:
_Avant de découvrir le DI, je croyais qu’aucun humain ne se souciait des digimon … c’est faux … il y a … oto-chan ! Vi-kun ! Julien-kun ! Le maréchal Fostier ! Claudia-san ! Claude-san ! Et à travers notre monde, plusieurs centaines d’humains comme eux croient aussi en les digimon ! C’est pourquoi tu ne ne peux pas critiquer si durement l’humanité !

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 24 Avr - 0:29

Au même moment, une intense lueur rouge sembla naitre à l’intérieur de la poitrine de la jeune fille, du côté gauche.
_C’est pourquoi, je crois qu’un jour humains et digimon pourront vivre ensemble, en paix, en amis ! Car ensemble, humains et digimon peuvent être forts ! enchaina Emilie.
A l’intérieur de sa poitrine, la lueur ne cessa de se dévellopper et envellopa son cœur qui sembla briller étrangement fort.
_C’est pourquoi je combattrai, c’est pourquoi je combattrai toujours avec Reppamon ! Ensemble, nous sommes forts ! poursuivit Emilie en posant sa main sur sa tête.
_Et je te protegerai toujours, Milie, assura Reppamon en se redressant.
_Ensemble, notre pouvoir est invicible ! cria Emilie.
Brusquement, son cœur lumineux brilla encore davantage puis un cristal rouge en forme de cœur sortit de sa poitrine qu’elle attrapa dans sa main gauche.
_Qu’est que c’est ? demanda Emilie.
Au monde réel, toute l’équipe du DI était plus que tendu quand le maréchal Fostier sembla plus que surpris d’observer ce qui se passait avec son cœur.
_C’est … la Data Force … , comprit le maréchal Fostier.
S’affairant à rétablir d’urgence une connexion, le maréchal Fostier choisit d’utiliser le système vocal à travers tout le Net même si ce n’était guère prudent.
_Emilie, scanne ce cœur avec ton DCE ! ordonna le maréchal Fostier. Fais le !
Sur le Net, la jeune fille observait le cœur rouge ne sachant pas vraiment ce que c’était puis songea que son supérieur devait savoir ce que cela donnerait.
Au milieu de l’obscurité, Emilie tendit haut son cœur rouge de la main droite puis approcha son DCE de l’autre. Approchant les deux objets, le cœur se digitalisa au contact du DCE puis celui ci afficha le message « Perfect Evolution ». La jeune fille cria « Heart Energy Release » en tendant son DCE vers Reppamon. Celui ci libéra un immense flux de données rouges qui tourbillonèrent autour du digimon. Elles changèrent sa peau en écailles vertes puis métamorphèrent sa tête en digitalisant son masque. Ensuite une longue et tranchante corne sortit de son front. Ses pattes s’affinèrent et prirent une couleur orange tandis que sa queue se transforma en une vraie queue de renard mais beaucoup plus grande. Enfin de longues ailes blanches lui poussèrent dans le dos. Le digimon apparut en volant et se posa dans un espace noir et rouge orné de langage binaire en criant « Quilinmon ».
A peine eut il fini d’évoluer Quilinmon jeta un regard à Karatenmon puis disparut, comme par magie il sembla, réapparaissant derrière son adversaire auquel il utilisa sa corne pour déchirer sa seconde aile.
Se retournant, le digimon utilisa ses sabres pour l’attaquer mais Quilingmon battit des ailes pour libérer un immense flash de lueur blanche qui recouvrit toute la salle avant de se jeter sur son adversaire et d’enfoncer sa corne au milieu de son abdomen.
_Sugei, Quilinmon ! Sugei ! cria Emilie.
Absorbant les données du digimon, Quilinmon les transmit au DCE de sa partenaire puis se retourna vers elle.
_Merci d’être toujours avec moi, dit Quilinmon.
_Ce n’est rien, assura Emilie. A partir de maintenant, toi et moi combattrons toujours ensemble pour protéger les humains et les digimon, le monde réel et le Net, n’est ce pas ?
_Oui, Milie, répondit Quilinmon. Toujours ensemble.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Snowagumon
membre Champion
membre Champion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 417
Age : 22
Localisation : Del Ray City, en train de lutter contre un ouragan ^^
partenaire digimon : Snowagumon, Ranamon et Veemon ^^
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 24 Avr - 19:55

Excellent chapitre !

HS: Emilie mon message, tu l'as reçu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://shayminstudio.clicforum.com/portal.php
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 31
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Ven 25 Avr - 0:04

Emilie est forte ^^ tu es resté combattre, enfin non plutot discuter ^^ Je te reconnait là héhé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Ven 25 Avr - 12:10

Chapitre 18: Une force commune ! Blossomon attaque !



Quelques heures après la destruction complète de Karatenmon, le maréchal Fostier avait laissé toute son équipe se reposer. Ceux ci s’était réunie à la cafétariat où les distributeurs n’avaient jamais si bien fonctionné et les tables n’avaient encore jamais été si couvertes de gobelets ou de canettes de soda. Tous voulaient savoir comment Emilie avait réussi à réaliser un tel miracle mais elle-même était bien incapable d’y répondre.
Finalement les six membres de la cellule centrale de la section européeenne du DI retournèrent à la salle de contrôle. Le maréchal Fostier les attendait, assis derrière son bureau, pendu à son cou, son DCE révèlait un Frimon encore très faible mais ayant repris connaissance.
_Je suppose que vous avez de nombreuses questions, commença le maréchal Fostier. Ce que vous avez vu sur le Net, l’évolution au niveau Parfait, est le résultat de l’utilisation d’une énergie partagée par les humains et les digimon: la Data Force.
_Data Force ? Qu’est que c’est ? demanda Virgile surpris.
_Il y a de nombreuses années, quand les digimon ont commencé à être introduit sur le Net, ils ont commencé à se faire remarquer … Des scientifiques de la Digital Illusion ont réalisé plusieurs études et ont fini par découvrir que les digimon possédaient un cœur, un cœur similaire à celui des humains, reprit le maréchal Fostier. C’est de ce cœur que partent les émotions ressentis par les digimon.
Le maréchal Fostier s’interrompit un instant pour s’éclaircir la gorge en toussant.
_Ils ont établi ce parrallèle à force d’expérience: quand le digimon ressent une émotion son cœur se met à battre et plus son cœur bat plus vite, son pouvoir augmente et il devient capable d’augmenter ses points d’énergie lui-même et ainsi d’évoluer, poursuivit le maréchal Fostier.
_Ma théorie est donc juste, comprit mentalement Julien. Un digimon a le pouvoir de l’évolution en lui.
_Alors nos digimon n’ont pas besoin de nous quand ils évoluent ? réalisa Claudia tristement.
_Je n’ai pas dit cela, répondit le maréchal Fostier avec un léger sourire. Les scientifiques de la Digital Illusion ont aussi réalisé des études sur le travail entre des membres humains du DI et leurs partenaires. Ils ont conclu que lorsque deux partenaires étaient vraiment proches, l’évolution pouvait être possible n’importe quand.
_Ca, c’est une bonne nouvelle, dit Guillaume avec un sourire.
_Et la Data Force ? Comment ça fonctionne ? voulut savoir Emilie.
_Pour commencer, répondit le maréchal Fostier. Sachez qu’il n’existe que trois personnes au monde à maitriser la Data Force. Cette énergie est le produit des émotions contenues dans un cœur humain répondant à celles d’un digimon. Elle permet alors de créer un cœur cristallin avec cette énergie qui transfère son pouvoir à son partenaire.
Devenant contemplatif, chaque membre de l’équipe demeura silencieux songea aux explications données par leur supérieur.
_Ce sera tout, décida le maréchal Fostier. Rentrez et reposez vous.


Quelques jours s’écoulèrent sans aucune attaque ne se produisirent sur le réseau. Cependant cette apparente tranquillité troublait les membres du DI. Profitant de ce répit, les jumeaux avec l’aide de leurs partenaires reconfiguraient le système informatique et en renforçaient la sécurité. Pendant ce temps, le maréchal Fostier et Leormon cherchaient dans de nombreux dossiers des indices sur qui de l’organisation pourrait la trahir.
Par une journée brumeuse du mois d’ Octobre, Emilie travaillait à la bibliothèque où elle rangeait les ouvrages d’une salle, Guillaume était en cours de biologie au lycée, Julien se trouvait aussi au lycée mais en cours d’italien et Virgile répètait avec son groupe de rock en vue d’un concert proche.
Quelque part sur le Net américain, dans une immense salle était enfermée de nombreux digimon dans des cages séparées. Beaucoup étaient des niveau Adulte mais il y avait quelque Parfait et Enfant.
Soudain la porte de la salle s’ouvrit pour laisser entrer un Commandramon. Celui ci traversa la pièce et se rendit directement devant la cage où était retenu un Blossomon.
_Blossomon, notre dernière attaque s’est soldée pas un échec, rappela Commandramon.
_Hélas, oui. Saberdramon a su évoluer mais a échoué, répondit Blossomon. C’est honteux de perdre face à des larves !
_Dans ce cas, que dirais tu d’aller causer du souci dans cette jolie ville de Paris ? Par exemple, au château de Versailles, suggèra Commandramon.
_J’y vais tout de suite, accepta Blossomon. Je tuerai le plus d’humains que possible.


Installée à une table de la cafétariat du DI, Claudia terminait de boire son thé tout en observant, désapprobative, son frère étendu sur le banc en train de siroter un soda.
_Je souhaite presque que le maréchal arrive, lança Claudia.
_Pour une fois, on est seuls ! Profite un peu, bougonna Claude.
_Momentai, s’exclama Terriermon en remuant ses oreilles dans le DCE.
_Selon toi, Claudia, les digimon imitent leurs partenaires ou c’est les humains qui imitent leurs partenaires ? soupira Lopmon.
_Ni l’un ni l’autre, répondit Claudia en soupirant aussi. Je crois qu’on s’affecte l’un l’autre. A force de se fréquenter, les deux imitent leurs habitudes.
_Et pour le cerveau ? insista Lopmon en jetant un œil à Claude et Terriermon.
_Tu sais bien que les hommes, les mâles, n’en ont pas, dit tranquillement Claudia.
_Tu vas te taire ? s’écria Claude en se relevant vivement.
Sa sœur jumelle s’apprêta à lui répondre quelque chose lorsque la sirène d’alerte retentit et tous deux se précipitèrent pour retourner à leur poste.
De retour dans la salle de contrôle, tous se depêchèrent de connecter leur DCE tandis que Lopmon et Terriermon se mettaient déjà au travail.


Pendant ce temps, au château de Versailles, cela semblait être une véritable panique. Depuis le Net, Blossomon avait pris le contrôle du système informatique du site. A l’intérieur du bâtiment, les armures se déplaçaient seules, programmées normalement pour des spectacles, et attaquaient les visiteurs tandis qu’à l’extérieur, il avait pris possession de plusieurs engins de chantier qui abattaient des arbres ou poursuivaient avec les visiteurs dans les jardins.

_Digimon répéré ! c’est un Blossomon ! annonça Lopmon.
_Il se trouve au château de Versailles et il y a l’air d’avoir du grabuge, ajouta Terriermon.
_Tout le monde est occupé, songea Claudia ennuyée. Comment faire ?
_Et les notres ne seront pas assez forts, ajouta Claude. Sans compter le temps d’y aller.
_Raphael, dit Leormon depuis son DCE, appelle Guillaume !
_Guillaume ? C’est plutôt Emilie dont nous avons besoin, le contredit le maréchal Fostier.
_Nous devons agir le plus vite possible et il sera plus facile pour Guillaume de sortir de son cours qu’ Emilie avec son travail, rappela Leormon. de plus, Darktyrannomon utilise le feu. Ce sera suffissant, Raphael.
_Leormon … , grogna le maréchal Fostier.
_Raphael, maintenant ! aboya séchement Leormon.


Assis au milieu de la classe, Guillaume écoutait son professeur de biologie en prenant des notes quand il entendit son comlink biper à son oreille.
_Ici, Guillaume, je suis en cours, répondit Guillaume très bas.
_Je sais, dit la voix du maréchal Fostier, mais il y a une grave intervention au château de Versailles. Tu dois absolument sortir de ton cours et arrêter cela !
_A quel point est ce grave ? voulut savoir Guillaume.
_Un digimon a complètement pris le contrôle et attaque les visiteurs, expliqua son supérieur.
_Nani ? Wakatta ! Boku wa ikimasu ! annonça Guillaume en fermant la communication.
Aussitôt Guillaume se leva et prétexta un fort mal de tête et s’excusa auprès de son professeur puis sortit en courant à toute vitesse du lycée. Il gagna la station de métro la plus proche qui l’emmena jusqu’au château de Versailles une demie-heure plus tard.
Se précipitant vers l’entrée d’une château, le jeune homme s’immobilisa devant une borne réseau et y connecta son DCE. Aussitôt Blackagumon se matérialisa sur le Net.
_Gomen, Black, mais aujourd’hui on ne sera pas ensemble, dit Guillaume.
_Pas grave, Guillaume ! J’exploserai quand même ce digimon ! s’exclama Blackagumon.
_Alors depêche toi d’évoluer ! s’écria Guillaume
Le DCE de guillaume brilla d’une intense lueur noire puis sur le Net, Blackagumon évolua en Darktyrannomon. Celui ci avança à travers les couloirs du système informatique du château quand il arriva devant la salle contrôlant l’ensemble du domaine.
Entrant à l’intérieur, il aperçut Blossomon occupé à diriger les commandes cherchant à blesser le plus de personnes possible. Lorsqu’il remarqua le digimon, il leva la tête puis se redressa afin de lancer une spirale de fleurs vers son adversaire mais celui ci les réduisit en cendres d’un simple jet de flammes.
Ensuite Darktyrannomon cracha à pleine puissance son attaque Blast Fire qui entoura le digimon d’immenses flammes le transformant en torche digitale ce qui le désintègra. Ainsi le digimon absorba ses données et les transmit au DCE de Guillaume.
_Dark n’a pas besoin d’être Parfait pour être exceptionnel ! s’écria Guillaume.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 31
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Ven 25 Avr - 20:42

Ya une grosse erreur ^^ Le chateau de Versaille n'est pas à paris mais à ..... Versaille !

Pourquoi guilaumme est si fort ? tricherie !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Sam 26 Avr - 21:20

Chapitre 19: La cible est le DI ! Le pouvoir nait de la volonté !


Le lendemain matin qui suivit la dernière attaque, Emilie et Guillaume se promenaient tous deux dans un parc de la capitale tout en parlant de leurs soucis actuels en japonais, en premier lieu pour le respect de leurs origines, et en second, cela empêchait les gens de comprendre le sens de leur conversation.
_C’est étrange ces attaques, dit Guillaume. Cela fait plus de deux ans que je combats des digimon rebelles et c’était toujours pareil. Les digimon ne cherchaient pas à blesser des humains, ils voulaient seulement échapper à leur contrôle …
_L’attaque d’hier prouve le contraire. Blossomon s’est emparé du château et voulait blesser, tuer même des humains. C’était vraiment son but, reprit Emilie.
_Ce n’est pas le seul à mépriser les humains. Si vous vous souvenez de Karatenmon, il traitait les digimon combattant avec des humains de larves et que les humains rendaient les digimon faibles, ajouta Kudamon.
_Cela voudrait dire que des digimon ont réussi à échapper au contrôle de leur partenaire et à se regrouper pour échanger des idées et ensuite attaquer ? fit Emilie en sourcillant.
_Tu oublies un détail, objecta Guillaume. Un humain est forcément mêlé à cette affaire. Sinon comment Karatenmon aurait infiltré notre système ?
_Mais les digimon membres du DI savent comment rentrer dans le système sans avoir besoin d’un membre, rappela Blackagumon. Par conséquent, le traitre peut très bien être un digimon.
_L’avenir est vraiment sombre, dit Emilie soucieuse en fixant le ciel aux nuages noirs.
_C’est bientôt l’orage, onee-chan, s’exclama Guillaume.


Etudiant dans l’immeuble bibliothèque de son manoir, Julien travaillait sur un devoir de biologie mais songeait en même temps à ses soucis avec les digimon.
Mentalement, le jeune homme se répèta les paroles du maréchal Fostier mais ne pouvait pas croire que les sentiments de deux partenaires pouvaient aider à l’évolution. Il était d’accord sur le sujet que les digimon éprouvaient des sentiments mais ils n’en restaient pas moins des créatures virtuelles, c’est à dire faites de langage binaire. Par conséquent, l’évolution était forcément une chose ancrée dans le digimon ce que les scientifiques avaient appelé le cœur.
Dans son DCE, Lucemon s’était accoudé à son poste commande et ne cessait de revoir Blackagumon, Kudamon, Demidevimon, Leormon, Terriermon et Lopmon capables d’évoluer grâce aux sentiments communs partagés avec leurs partenaires.
_Evoluer grâce à son partenaire … Je me demande quel effet cela fait, songea Lucemon.
Fermant les yeux pour essayer de l’imaginer, le digimon se remémora du moment où Blackagumon avait montré son amitié pour lui l’aidant à évoluer. Il se sentit alors envahi par une impression de bien-être et de plaisir.
_Est ce que c’est ce genre de sensations … ou cela est plus ? fit Lucemon. Meister …


Marchant au milieu d’une allée d’un parc d’attractions, au bras de Virgile, Alexia avait posé sa tête sur son épaule de son petit ami.
_Où on va ? demanda Alexia.
_Je ne sais pas trop, répondit Virgile. Oh ! Tu dois avoir faim ! Allons manger des beignets !
_J’ai faim ou tu as faim ? fit Alexia en appuyant fortement sur le pronom tu. De toute manière, je préfère les crêpes !
_C’est très bon les beignets, assura Virgile. C’est nutritif car ils comportent des vitamines ainsi que des …
_Tu suis des études de compta ou de dietétique ? rigola Alexia.
Soudain les deux jeunes cessèrent leur conversation car des cris de peur, de terreur, se faisaient entendre au-dessus de leurs têtes. Quand ils la levèrent, ils découvrirent que la grande roue près d’eux tournait à une vitesse si impressionnante qu’elle sembla être devenu une centrifuge.
_Mon dieu ! Les pauvres ! s’écria Alexia.
_Alexia, va t-en ! ordonna séchement Virgile, les sourcils froncés.
_Quoi ? Si tu ne veux plus me voir, sois plus gentil ! s’exclama Alexia offensée.
_Cet endroit va devenir dangereux ! Alors pars d’ici avant qu’il n’arrive quelque chose de pire ! Maintenant ! exigea Virgile.
_Vi-kun … , murmura Alexia. Qu’est qu’il y a ?
_Je dois arrêter ça et je ne peux pas te protéger en même temps ! Alors sois gentille et fuis tout de suite ! s’exclama Virgile. Depêche toi !
_Wakatta … , soupira Alexia. Fais attention, ne ?
Laissant sa petite amie courir à travers les allées vers la sortie, Virgile tenta de se rappeler où il avait vu une borne réseau et décida de s’y rendre. Sur le chemin, il remarqua aussi d’autres manèges connaissant des problèmes techniques: des carroussels ne cessaient de tourner de plus en plus vite, les auto-tamponneuses se rentraient dedans constamment, les montagnes russes roulaient en circuit continu …
Parvenu à l’entrée du parc d’attraction, le jeune homme aperçut une rangée de bornes réseau contre le mur mais aussi deux gamins assis sur un muret livrant un combat avec leurs digimon. Aussitôt il courut vers eux et pointa son effaceur de mémoire vers eux: un flash de lueur blanche les frappa et les fit s’évanouir. Recupérant leurs DCE, il retourna vers les bornes réseau et les connecta chacun à une d’elle. Ensuite il leur transfèra le programme du code frontière puis se plaça entre les deux bornes en étendant ses deux bras pour activer en même temps le programme.
Ainsi la frontière s’ouvrit dans laquelle il sauta sans perdre de temps.


_Attaque au parc d’attraction secteur P9 ! cria Claudia.
Dans la salle de contrôle du DI, l’alerte retentissait puissamment tandis que les écrans holographiques retransmettaient un combat entre un Metaltyrannomon et Devidramon. Dans le fond, un Datamon était installé au poste de commande ayant le contrôle sur le parc et ses attractions tandis que l’autre côté se tenait Virgile.
_Qu’est qu’il fait là lui ? s’étonna Claude.
_Il a réussi à trouver un moyen d’y aller, répondit le maréchal Fostier en ouvrant son comlink. Bon esprit d’initiative, Virgile. Essaies de tenir un maximum le temps qu’ Emilie et Julien arrivent en renforts !
_Compris, monsieur, répondit la voix de Virgile.
_Emilie, que fais ton frère ? demanda le maréchal Fostier.
_Il a encore une heure de cours, rappela Emilie.
_Tant pis ! s’exclama le maréchal Fostier. Son lycée est dans un secteur proche de Virgile. Si il ouvre la frontière comme Virgile, il pourra l’aider en vous attendant.
_Wakatta, accepta Emilie. Itso, Julien !
_Je suis prêt, déclara Julien d’un ton ferme.


Venant de recevoir l’appel de son supérieur, Guillaume était sorti de sa classe d’algèbre en pretextant encore un mal de tête et courait à travers les couloirs du lycée pour arriver le plus rapidement possible à la salle informatique.
Malheureusement pour lui, d’autres lycéens s’y trouvaient aussi. Le jeune homme ressortit alors et actionna alors l’alerte incendie ce qui fit évacuer rapidement la salle.
Retournant immédiatement dans la salle informatique, le jeune homme installa vite le code frontière dans deux ordinateurs puis l’activa ouvrant ainsi la fameuse frontière dans laquelle il se précipita.
Atterissant au milieu d’un couloir, le jeune homme se redressant vite puis laissant sortir son partenaire. Ensemble, ils se mirent à courir pour retrouver Virgile et Devidramon lorsqu’une nuée de Phantomon surgit devant et derrière eux. Ceux ci levèrent leurs faux vers Guillaume quand Blackagumon cracha des flammes pour écarter la lame.
_Monsieur, dit Guillaume dans son comlink, Nous allons mettre plus de temps que prévu.
_Au moins, on fait quand même la fête, s’exclama Blackagumon. Baby Flame !


_Merde ! lâcha le maréchal Fostier. Avec ce contre-temps, Guillaume n’arrivera pas à temps pour aider Virgile !
_Monsieur, une invasion au DI, s’écria Claude.
Sur le Net, dans le système informatique du DI, une vingtaine de Tankmon envahissait tout et ne cessait de tirer des semonces partout autour d’eux. Terriermon et Lopmon venaient d’évoluer en Gargomon et Tureimon afin de les arrêter. Gargomon tentait son attaque Bras Fusil mais leur cuirasse était trop résistance cela. Tureimon sauta alors sur l’un d’eux et utilisa son attaque Poing Ninja qui réalisa une grande ouverture dans laquelle Gargomon réemploya son attaque le faisant exploser.
_Trois attaques simultanées … autant de digimon … Raphael, si je sais toujours compter, cela nous fait trente-deux digimon ! s’exclama Leormon.
_Ce nombre est le total d’attaques au bout d’un mois ! Comment est ce possible ? Que se passe t-il bon sang ? ragea le maréchal Fostier.
_En premier lieu, nous devons traiter le parc, rappela Leormon. Je vais y aller !
_Claudia, Claude, creez un passage direct entre le DI et le parc ! Maintenant ! ordonna le maréchal Fostier d’un ton sec.
_Oui, monsieur, répondirent ensemble les jumeaux.


Roulant bien au-dessus de la limitation de vitesse autorisée, la limousine de Julien emmenait son propriétaire et Emilie vers le parc d’attractions. Cependant celle ci fut pris dans un embouteillage quand tout un coup, le chauffeur n’eut plus aucun contrôle sur elle.
Sur le Net, un Keramon se tenait assis devant un poste de commande et reprogrammait le système pour prendre le contrôle des voitures de la rue où se trouvaient les deux jeunes.
De retour au monde réel, la limousine venait de s’immobiliser complètement et toutes les voitures autour d’elle lui fonçaient dessus, la percutant violemment. Il était inutile de dire qu’à l’intérieur, Emilie et Julien ne cessaient d’être ballotés.
_Comment une telle chose est possible ? demanda Julien qui venait de se cogner la tête contre une portière.
_Il n’y a qu’une solution, répliqua Emilie. Un digimon contrôle ces voitures ! je ne vois pas d’autre explication sauf si quelqu’un a payé toutes ces personnes pour nous tuer !
_On va mourir ! Je veux voir Mutti ! s’écria Julien dans un cri de desespoir.
_On ne va pas du tout mourir, décréta Emilie. Rassemble ton courage et suis moi !
Rampant jusqu’à une portière, la jeune fille s’accrocha à la poignée puis abaissa la vitre à fond. Ensuite elle passa à travers et se hissa sur le toit de la voiture.
_A toi, Julien, dit Julien.
_Je ne suis pas un singe et en sport, je ne suis pas fort du tout, protesta Julien.
_Je vais t’aider, assura Emilie en tendant ses mains vers la vitre.
Peu rassuré, le jeune homme se laissa glisser vers la vitre puis leva ses mains à travers. La jeune fille lui attrapa les bras et l’aida à se hisser sur le toit tandis que lui poussait sur ses jambes pour lui faciliter la tâche.
_Merci … , murmura Julien essoufflé.
_On n’est pas sorti d’affaire encore, dit Emilie soucieuse. Julien, on va descendre sur le capot et sauter sur cette voiture puis sur l’autre et arriver au trottoir.
Songeant que c’était une pure folie, Julien se mit à crier des insultes en allemand lorsqu’ Emilie le poussa sur le capot et l’obligea à sauter. Celui ci se rattrapa tant bien que mal sur le toit d’une petite voiture. Emilie fléchit ses genoux, sauta et le rejoignit.
A ce moment, toutes les voitures reculèrent laissant une place vide de cinq ou six mètres autour de celle où ils étaient perchés. Aussitôt celle ci se mit à slalommer, rouler en marche avant puis en marche arrière … obligeant les deux jeunes à s’accrocher comme ils le pouvaient.
_Julien ! Saute le mieux que tu peux ! cria Emilie.
_D’accord ! répondit Julien en poussant un cri d’effroi.
Aussitôt les deux membres du DI se relevèrent, prirent un peu d’élan et s’élancèrent du mieux qu’ils purent. Ils tombèrent alors sur la chaussée, sentant leurs genoux et autres artuculations du corps qui souffraient d’une telle chute.
Brusquement, toutes les voitures rappliquèrent dans leur direction. Le réalisant le premier, Julien saisit sa collègue par sa veste et la traina jusqu’au trottoir où elle se releva puis tous deux coururent se réfugier dans un magasin proche, vendant des animaux aquatiques, où ils se laissèrent tomber au sol contre la porte qu’ils venaient de refermer derrière eux.
_Yokata ! s’exclama Emilie à bout de souffle.
_Enfin … en sécurité … , soupira Julien qui ne savait presque plus parler.
Cependant, après quelques longues minutes, toutes les portes de la pièce dans laquelle ils s’étaient réfugiés se fermèrent et se verrouillèrent plus surement qu’un coffre-fort. A ce moment, toutes les vannes d’eau s’ouvrirent et commencèrent à remplir la pièce.
En constatant cela, Emilie et Julien se tournèrent l’un vers l’autre et échangèrent un regard muet rempli de terreur.
_KAASAN !!!! cria Emilie.
_MUTTI !!!!! hurla Julien.


_Passage direct entre le DI et le parc ouvert, monsieur ! annonça Claudia.
Durant ce travail effectué par les jumeaux, Gargomon, Tureimon et Firamon n’avaient cessé de combattre sans relâcha pour empêcher les Tankmon de causer du tort à leur système informatique. Malheureusement, pour un détruit, deux revenaient.
Tenant son DCE dans sa main, le maréchal Fostier échangea un regard avec Firamon qui hocha de la tête positivement.
Sur le Net, Firamon cracha une tornade de flammes et détruisit un Tankmon puis plongea vers le passage. Ensuite il se mit à courir lorsqu’il tomba en face d’un Greymon. Celui ci ouvrit en grand la bouche et lança son attaque Mega Flame mais Firamon l’esquiva facilement et sauta par dessus lui. Ensuite il lui bondit dessus et enfonça ses puissantes griffes dans le dos avant de l’achever avec une formidable tornade de flammes.
Absorbant ses données, le digimon les transfèra au DCE de son partenaire puis reprit de plus belle sa course dans le tunnel.
_Monsieur, un signal de danger sur Emilie et Julien ! glapit Claudia.
_On dirait qu’un digimon veut vraiment les tuer, ajouta Claude. Ils sont coincés à un magasin d’animaux aquatiques et les vannes viennent d’être ouvertes !
_Bon sang ! Qu’est que c’est que cette attaque ? tonna le maréchal Fostier. J’ai plus l’impression d’être dans un film de fin du monde !
_La fin du monde, je ne sais pas, mais la fin du DI, oui, fit Claude. On s’en sortira jamais !
_Tant pis pour Virgile ! décréta le maréchal Fostier. Nos membres aussi sont importants ! Alors appelez Guillaume qu’il sauve Emilie et Julien puis vienne ici !

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Sam 26 Avr - 21:26

_Vas y, Dark, explose les ! ordonna Guillaume.
Ouvrant en grand la bouche, Darktyrannomon cracha un flot d’immenses flammes détruisant tous les Phantomon autour de lui puis absorba leurs données pour les transmettre au DCE de son partenaire qui grimpa sur lui.
_A présent, allons aider Virgile ! s’exclama Guillaume.
_Changement de programme, annonça la voix du maréchal Fostier dans son comlink.
Rapidement, le maréchal Fostier lui expliqua lasituation des membres du DI ce qui les obligeait à abandonner leur mission pour se sauver eux-même.
_Masata ! Masata ! s’écria Guillaume. Dark, depêchons nous ! Ikimasu onee-chan !
Courant le plus rapidement, Darktyrannomon traversa de nombreux couloirs du Net et finit par arriver dans l’espace où était géré le magasin où risquaient de mourir Julien et sa sœur. Une nuée de Ninjamon leur barra la route mais le digimon les explosa d’un seul crachas de flammes. Ensuite il s’avança et aperçut Keramon installé au poste de commande. Il cracha des flammes plus vigoureuses encore le détruisant. Guillaume sauta alors au sol et baissa la manette qui actionna la fermeture des vannes avant d’établir une communication.
Dans le magasin, Emilie et Julien avaient de l’eau jusqu’au ventre et avaient de plus en plus peur quand un hologramme de Guillaume se matérialisa devant eux.
_Onee-chan ! Julien ! Tout va bien ? demanda Guillaume inquiet.
_Non, je veux une mutation comme secrétaire du DI, se plaignit Julien choqué.
_Je crois qu’on va survivre, oto-chan, assura Emilie. Aigato gozaimazu.
_Ce n’était rien, répondit Guillaume. Allez, Dark ! On va libérer le DI !


Durant tout ce temps, le parc d’attractions était sous le contrôle total de Datamon qui ne cessait de rendre les manèges le plus dangereux possible.
Sur le net, Virgile et Devidramon bataillaient fermement contre un Metaltyrannomon assurant la protection de Datamon.
Luttant épaules contre épaules d’abord, Devidramon et Metaltyrannomon se poussèrent l’un l’autre, trainèrent les pieds sur le sol … Soudain Metaltyrannomon donna un coup avec sa queue à Devidramon dans le ventre puis lui décocha un coup de poing dans de poing dans la machoire avant de finir par un coup de pied dans le ventre qui lui fit traverser la pièce au digimon puis s’écraser contre un mur qui se digitalisa.
Courant vers son partenaire, Virgile voulut s’assurer qu’il allait bien quand il le vit se relever rapidement et s’élançant à nouveau vers son adversaire.
Avec un sourire, Virgile tapa un code sur son DCE qui modifia la vitesse de son partenaire. Celui ci se mit alors à foncer à la vitesse de la lumière sur Metaltyrannomon et lui donna un violent coup de tête dans le tête qui le fit à son tour traverser la salle et atterir contre un mur qui se digitalisa.
Devenu furieux de s’être fait attaqué si facilement, le digimon se releva immédiatement et ouvrit en grand la bouche pour lancer à pleine puissance son attaque Laser Nucléaire. Celle ci déclencha une formidable explosion détruisant tous les murs des salles du système informatique du parc d’attractions.
Sous le choc de l’attaque Devidramon s’écroula au sol tandis que Virgile protégea ses yeux de l’éblouissante lumière produite par l’attaque avec ses mains.
_Devidramon, tu vas bien ? demanda Virgile.
_Combattre … nous devons combattre … , murmura Devidramon.
Faisant un effort plus que surhumain, Devidramon réussit à se remettre debout et à faire face à son adversaire.
Serrant ses poings très fort, Virgile enrageait de ne pas être assez fort pour aider son partenaire et se demanda comment faire pour qu’il évolue encore.
Soudain Firamon apparut de derrière Metaltyrannomon et lui sauta mais le digimon l’attrapa par le corps, comme un enfant avec une simple peluche, et le claquant au sol. Réalisant qu’il n’avait pas ses chances contre lui, le digimon se redressa et courut vers Virgile et Devidramon puis s’arrêta à leur hauteur.
_Virgile, tu dois nous aider ! Il n’y a que toi pour le faire ! s’exclama Firamon.
_Qu’est que tu veux dire ? s’étonna Virgile.
_Tu dois trouver le pouvoir en toi, répondit Firamon, mais je te donnerai de l’aide.
Se tournant vers Devidramon, le digimon laissa échapper de nombreuses données de son corps qui entrèrent en Devidramon. Celui ci sentit ses forces revenir et même être devenu encore plus fort qu’avant. Ensuite Firamon régressa en Leormon puis Frimon et perdit connaissance ayant donné beaucoup trop de son énergie.
_Leormon … , murmura Virgile.
_Virgile, tout le monde combat en croyant en nous, dit Devidramon. Si ils nous laissent seuls, c’est qu’ils ont confiance en nos possibilités !
_Tout le monde combat … ? murmura Virgile.
Fermant les yeux, le jeune homme songea à tous ses amis occupés à divers combats afin de protéger leurs vies et le DI.
_Guillaume et Black … , murmura Virgile.
Mentalement, il vit Guillaume et Darktyrannomon en train de combattre une armée de digimon quelque part sur le Net.
_Emilie et Kudamon … , Julien et Lucemon …. , murmura Virgile.
Mentalement, il vit Julien et Emilie courir au milieu d’une chaussée entourés de voitures.
_Claude et Terriermon … , Claudia et Lopmon … , murmura Virgile.
Mentalement, il vit les jumeaux affairés devant leurs moniteurs tandis que Gargomon et Tureimon combattaient une armée de digimon.
_Le maréchal et Leormon … , murmura Virgile.
Mentalement, il songea à son supérieur qui devait crier des ordres pour organiser mieux la stratégie de défense et revit le sacrifice de Leormon.
A l’intérieur de sa poitrine, une intense lueur jaune brillait inondant tout puis envelloppa les contours de son cœur.
Ouvrant les yeux, une étincelle brûla dans ses pupilles et Virgile se retourna vers son partenaire posant sa main sur sa patte avant.
_Cette fois, c’est assez ! Oui, tout le monde combat et nous aussi ! Montrons leur que nous aussi sommes forts ! s’écria Virgile.
_Je suis avec toi, Virgile, toujours ! s’exclama Devidramon.
_Alors faisons le ensemble ! Battons Metaltyrannomon ! cria Virgile.
Au même moment, son cœur ne cessa de s’entourer d’une aura lumineuse qui ne cessa de s’intensifier. Celui ci devint alors complètement jaune lumineux. Ensuite un cœur cristallin jaune sortit de sa poitrine que rattrapa vivement Virgile dans ses mains.
_C’est …. C’est …. C’est ma Data Force ! cria Virgile.
_C’est notre Data Force, corrigea Devidramon.
_Notre Data Force ! crièrent ensemble Virgile et Devidramon.
Au milieu de l’obscurité, Virgile serra son cœur jaune dans sa main gauche et son DCE dans l’autre puis les approcha l’un de l’autre. Approchant les deux objets, le cœur se digitalisa au contact du DCE puis celui ci afficha le message « Perfect Evolution ». Le jeune homme fit tourner trois fois son bras droit dans un mouvement circulaire puis cria « Heart Energy Release » en tendant son DCE vers Devidramon. Au contact de celles ci, les pattes avant se transformèrent en bras humains, les pattes arrières en jambes, le reste du corps en un buste d’homme moyen et même la tête se modifia pour prendre un visage humain. Une peau bleutée claire recouvrit ensuite tout son corps. Par la suite un costume bleu foncé l’habilla avec une multitude de boutons dorés, une cape rouge et noire s’attacha à ses épaules, de longs gants verts foncés apparurent à ses mains et d’épaisses bottes marrons à ses pieds. Un masque rouge se fixa à ses yeux et s’attacha derrière sa tête avec un nœud en forme de chauve-sourus. Ensuite un bijou en or de chauve-souris se matérialisa et se fixa à son cou. Le digimon apparut recouvert complètement par sa cape dans un espace noir et jaune orné de langage binaire puis la retira en criant « Myotismon ».
Se posant devant Virgile, la cape de Myotismon se mit à voler puis le digimon ouvrit en grand ses bras pour lancer une nuée de chauve-souris noires qui se précipitèrent vers Metaltyrannomon. Celles ci le mordirent à de nombreux endroits partout sur son corps. Ensuite Myotismon s’élança et sauta sur sa poitrine pour le mordre avec ses forces avec ses dents. Celui ci se détruisit et absorba ses données.
_Superbe, Myotismon ! s’écria Virgile. A présent, termine cette attaque maintenant !
Se retournant vers son partenaire, Myotismon approuva d’un signe de tête puis dirigea son troupeau de chauve-souris vers Datamon le détruisant rapidement.


Quelques heures plus tard, dans la salle de contrôle du DI, tout était enfin rentré dans l’ordre: les personnes ayant été témoins des incidents avaient vu leurs souvenirs disparaître, les manèges du parc d’attractions s’étaient arrêtés et le système informatique de leur organisation était à nouveau sécurisé.
A présent, tous s’étaient écroulés dans un fauteuil, aussi épuisés physiquement et mentalement que leurs partenaires. De leur côté, Emilie et Julien avaient tellement de pansements qu’ils étaient à mi-chemin entre un être humain et une momie.
_Je ne veux plus vivre ça … , soupira Claudia.
_Au moins, j’ai un Parfait moi aussi, se vanta Virgile qui semblait le seul encore en forme.
_En attendant, les choses pourraient devenir encore pires, dit Frimon depuis son DCE.
_Pire ? Ca va être dur, répliqua le maréchal Fostier qui paraissait aussi éprouvé que les autres membres de son équipe.
_Ce que nous avons vécu aujourd’hui était une attaque qui serait digne d'être une offensive des meilleures stratégies de guerres, reprit Frimon. Si vous voulez mon avis, il se pourrait que quelque part sur le Net est rassemblé une vraie armée de digimon avec un excellent chef.
_Tu veux nous rassurer, là ? fit Guillaume arborant une superbe moue.
_Je fais des hypothèses et, en mon sens, c’est la plus logique, répondit Frimon.
_Si c’est vrai, nos ennuis ne font que commencer, songea le maréchal Fostier.
A travers toute la salle de contrôle, on n’entendit plus qu’un immense silence.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 31
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Lun 12 Mai - 19:43

a quand la suite ? on attends avec imparience ^^ Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mar 13 Mai - 19:46

Chapitre 20: A travers l’ Europe ! Double évolution !



_Guillaume, attention ! cria Julien.
Debout sur un plongeoir, situé à une vingtaine de mètres au-dessus de l’eau, Guillaume ne cessait de reculer pour échapper à une dizaine de centaines ne cessant de le poursuivre.
En bas, Julien courait autour du petit bassin pour échapper à deux tigres très effrayants. En fait, une attaque venait de se produire sur le Net ciblant un jardin zoologique et ouvrant toutes les cages redonnant la liberté. Au début, Guillaume et Julien avaient voulu aider les gardiens à les renfermer mais très vite, ils s’étaient trouvés pourchassés et avait choisi de se réfugier dans la piscine toute proche. Malheureusement ils les avaient suivi.
Brusquement, le poids du jeune homme et celui des singes brisa en deux la planche. Alors que les singes se rattrapèrent aisément à l’échelle, Guillaume plongea sans aucune préparation et tomba dans l’eau, la bouche grande ouverte.
Apercevant la chute de son collègue, Julien se précipita vers le grand bassin, sautant par dessus un banc pour gagner du temps, et plongea. Certes, il n’aimait guère Guillaume et ne s’entendait pas avec lui mais personne ne méritait de mourir à cause de disputes.
_Depêchez vous, Emilie, Virgile ! songea mentalement Julien.
Sur le Net, Quilinmon courut rapidement vers un Vajramon mais celui ci sortit son épée et le bloqua. Myotismon écarta ses bras et lança un nuage de chauve-souris vers lui qui le frappèrent de partout. Ensuite Quilinmon augmenta sa vitesse et tenta d’attaquer à nouveau mais leur adversaire le bloqua à nouveau.
Tournant la tête l’un vers l’autre, les deux digimon murmurèrent un plan puis tous deux lancèrent ensemble un nuage de chauve-souris combiné à un flash de lumière puissante qui projeta Vajramon en arrière. Ainsi Quilinmon bondit et enfonça sa corne dans sa poitrine.


Rentrant en même temps que le soleil couchant, Emilie et Guillaume étaient presque arrivés à leur immeuble, parlant en japonais de la dernière attaque et de leurs problèmes actuels.
_Ces attaques deviennent vraiment dures et dangereuses, songea Emilie.
_Avant, le combat pouvait durer un moment, ce n’était pas vraiment important, car les dégâts étaient minimum. Cependant, à présent, les attaques visent vraiment la vie des humains. Les digimon qui attaquent veulent tuer, ajouta Guillaume.
_Je me demande pourquoi ils agissent ainsi … , dit Emilie. Tu crois que Leormon a raison avec sa théorie d’une armée de digimon ?
_Je ne sais pas … je me demande si c’est vraiment possible …, répondit Guillaume. En fait …
Le jeune homme comptait poursuivre sa phrase quand il aperçut son autre sœur, Alexia, juste devant la porte de leur immeuble. Celle ci semblait plus que furieuse, ses pieds battaient la mesure sur le trottoir.
_Vous avez des ennuis, déclara Otamamon amusé.
Echangeant un regard, le frère et la sœur déglutirent un peu de salive: certes leur sœur était plus calme et réservée qu’eux deux mais ce n’était pas une Kyoudai pour rien. Quand elle entrait en Alexia mode Dark, elle devenait vraiment effrayante.
_Je peux savoir ce que vous faites ? s’écria Alexia. Je suis passée aujourd’hui à la bibliothèque et on m’a dit que tu étais partie sans rien dire, oneesama ! Et toi, otosama, le lycée a appelé pour prévenir que tu sortait du lycée comme tu voulais ! Mais qu’est qui vous prends ? Vous êtes devenus complètement cinglés ?
_Imoto-chan, tout le monde nous regarde, soupira Emilie. Cesse de hurler, surtout en japonais ou tout le quartier va rappliquer …
_Je m’en fiche ! Qu’est que vous faites ? reprit Alexia de plus belle.
_Eh bien … , commença Guillaume ne sachant pas trouver une excuse valable pour combler chacun de ses absences au lycée.
_On est occupés à combattre. Tu sais, le Net est vraiment dangereux maintenant avec tous ces digimon qui veulent blesser les humains, s’exclama Blackagumon. Heureusement que le DI, mais surtout Guillaume et moi, existe, pour arranger ça !
Si le début de tentative d’explication de son frère l’avait énervé davantage, Alexia sembla se radoucir quand elle entendit parler du DI.
_Vous … vous travaillez au DI ? fit Alexia surprise.
_Tu connais le DI ? s’écrièrent ensemble Emilie, Kudamon et Guillaume.
_J’ai un ami qui m’en a parlé … Il dit que cela peut être vraiment dangereux, se contenta de répondre Alexia.
_Vi-kun … , songea mentalement Emilie.
_Et pourquoi ça vous affecte autant ? exigea de savoir Alexia.
_Ce n’est plus des attaques au hasard, les digimon veulent vraiment blesser, tuer des humains. Normalement, on essaie de respecter nos horaires sociales mais dans ces conditions, c’est impossible. On doit protéger la population et combattre, expliqua Emilie.
_Sans compter que maintenant on affronte des Parfait, précisa Guillaume.
_Watashi wa … sumimasen … , s’excusa Alexia en commençant à pleurer.
_Non, c’est pas de ta faute, assura Emilie en la prenant dans ses bras.
Trois jours s’écoulèrent durant lesquels aucune attaque ne fut recensée. Cependant le matin du quatrième jour, le maréchal Fostier entra dans la salle de contrôle avec un visage révèlant qu’il apportait de très mauvaises nouvelles.
_Qui est mort, aniki ? demanda Guillaume à moitié avachi dans son fauteuil.
_BAKAMON !!!! hurla le maréchal Fostier si fort que le garçon tomba au sol.
_Ce n’est pas drôle, Guillaume, dit Leormon depuis son DCE, nous venons de recevoir des messages de détresse de plusieurs cellules européennes ne pouvant lutter contre un digimon Rebelle apparu sur leur partie du réseau.
_Trop forts pour eux ? s’étonna Julien. Des niveaux Parfait ? Je croyais que seul le réseau francophone recensait les digimon les plus puissants !
_C’est exact, répondit Leormon. Cela veut donc dire que ma théorie est juste. Pour voir des Parfait sur d’autres réseaux, une armée s’est crée.
_Est ce loin de notre cellule ? voulut savoir Emilie.
_Le premier vient de la cellule norvégienne, à Oslo, la seconde de la cellule grecque, à Athènes, le troisième de la cellule hongroise, à Budapest, et enfin le dernier de la cellule russe à Moscou, détailla le maréchal Fostier.
_C’est loin, fit remarquer Claudia. Si on y va et qu’un digimon attaque ici ?
_C’est pour cela que ton frère, toi et moi restons ici, décréta le maréchal Fostier. Le reste d’entre vous, vos avions décollent dans moins d’une heure.


Quelques heures plus tard, un avion débarqua Emilie dans un aéroport de Moscou où deux membres du DI l’attendaient pour la conduire rapidement au QG de la cellule russe où elle rencontra un homme légerement plus âgé que le maréchal Fostier.
_Je suis le capitaine Bodgat, se présenta l’homme, et je dirige cette cellule bien que je reste rattaché aux ordres du maréchal.
_Hashimashite, le salua Emilie en s’inclinant poliment. Je suis Kyoudai Emilie.
_Et moi, Kudamon, ajouta Kudamon. Enchanté de vous rencontrer.
_Une des rares équipes à evoluer au niveau Pafait, sourit le capitaine Bodgat.
_Quel est le digimon à combattre ? demanda Emilie.
_C’est un Garudamon et a pratiquemment mis à sac tout le réseau de la ville créant une belle pagaille. Pour mettre les civils en sécurité, des personnes, memes ou alliés du DI, ont influencé sur les pouvoirs publics pour évacuer la ville, expliqua le capitaine Bodgat.
_Votre système est équipé du code frontière ? reprit Emilie.
_C’est un test uniquement valable sur notre réseau, rappela Kudamon.
_Yosh ! Je vais l’installer, décida Emilie.
Courant presque vers les moniteurs informatiques, la jeune fille connecta son DCE puis installa le code frontière et l’activa sur deux postes ouvrant la frontière. Sans hésiter, elle plongea à l’intérieur.
Quand elle se retrouva sur le Net, Kudamon était à ses pieds et elle observa tout autour d’elle: il n’y avait plus rien du tout sauf une sorte de champ digital en guise de sol.
_Wah ! Tout le réseau de la ville a disparu ! s’exclama Emilie.
_Fais moi évoluer et allons y ! Vite ! s’écria Kudamon.
Hochant de la tête, Emilie permit à son partenaire d’évoluer puis monta sur le dos de Reppamon. Celui ci courut rapidement à travers le Net durant presque une heure avant d’apercevoir un Garudamon lançant son attaque Ailes Ombre qui croula un mur complet se digitalisant et asbsorba les données.
_En détruisant, ils absorbent les données ? Ca va les rendre plus forts, comprit Emilie.
_C’est le moment d’évoluer, Milie, songea Reppamon.
Laissant libre cours à ses sentiments, la jeune fille obtint sa Data Force permettant à son partenaire d’évoluer en Quilinmon.
Courant à la vitesse de la lumière, le digimon bondit plusieurs fois sur Garudamon et le blessa à de nombreux endroits de son corps avec sa corne. Celui ci se défendit avec ses griffes quand Quilinmon enfonça subitement sa corne dans la poitrine de son adversaire ce qui le détruisit.
_Yata ! cria Emilie en levant le poing.


_D’arcmon, derrière toi ! cria Julien depuis l’écran où son visage était retransmis.
Faisant volte-face, le digimon aperçut un Gorrillamon fonçait dans sa direction et n’eut aucun mal à l’éviter en s’envolant.
_Danke sehr, meister, le remercia Lucemon.
Depuis qu’il était arrivé dans la cellule grecque du DI, Julien avait pris connaissance du déroulement de l’attaque et était devenu vraiment impressionné qu’un simple digimon de niveau Adulte puisse détruire tout le réseau d’une ville.
Soudain sur le Net, Gorrillamon prépara une puissante énergie dans son canon qu’il commença à pointer vers D’arcmon.
Réalisant cela, le jeune homme songea qu’une telle attaque pouvait risquer de tuer son partenaire. Il posa ses doigts sur son DCE et rentra un code.
_Code 12 ! Absortion du pouvoir ! cria Julien.
Sur le Net, D’arcmon tendit ses mains Gorrillamon et absorba toute l’énergie dans son canon puis l’utilisa en la mélangeant à la sienne. Celle ci frappa de manière incroyablement forte Gorrillamon d’un flash de lumière blanche et le détruisit.
Absorbant ses données et les transmettant au DCE de son partenaire, D’arcmon demeura un moment immobile pensant à l’attaque qu’avait voulu utiliser son adversaire.
_Je me suis senti vraiment fort à ce moment … , songea D’arcmon.
Se tournant enfin vers son partenaire, D’arcmon sourit très legerement.
_Peut être que meister n’est pas aussi faible que je le crois, se dit D’arcmon.


Au même moment de ces deux combats, sur les réseaux respectifs des cellules norvégienne et hongroise, Guillaume et Darktyrannomon terminaient d’achever un Risegreymon tandis que Virgile et Myotismon affrontaient une Lilamon.


Pendant ce temps, dans la salle de contrôle de la cellule centrale de la section européeene du DI, Claude et Claudia inspectaient le réseau sans remarquer le moindre problème.
_On va peut être avoir une journée tranquille, songea Claude d’un ton optimiste.
Comme si elle trouvait cela amusant envers cette phrase, la sirène d’alerte retendit stridemment à travers la salle. Aussitôt sa jumelle se hâta de savoir ce qui se passait.
_Un digimon est entré au DI, s’écria Lopmon.
_C’est Magnamon, révèla Claudia. Malgré son niveau Adulte, son énergie est proche de celle d’un Parfait !
_Allons y, Leormon ! s’exclama le maréchal Fostier en se relevant vite.
Cependant dans son DCE, le petit Leormon était allongé sur le sol et semblait très souffrant.
_Fatigué … Raphael … , murmura Leormon. Dormir …
Plus que surpris, le maréchal Fostier prit son DCE et inspecta l’état de santé de son partenaire constatant alors la présence d’un virus dans son corps lui retirant beaucoup d’énergie.
_Oh non ! Leormon ! cria le maréchal Fostier.
_Je … désolé … Raphael … , dit faiblement Leormon.
_Ne parles pas ! Tu as besoin de te reposer ! s’exclama le maréchal Fostier cachant son inquiétude en parlant aggressivement.
Chacun à son poste, Claudia et Claude se tournèrent l’un vers l’autre puis regardèrent leurs partenaires, Gargomon et Tureimon, combattant déjà Magnamon mais tombant toujours au sol et ouvrirent la frontière au bout de quelques minutes.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 32
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mar 13 Mai - 19:48

Sur le Net, Claude se tint au côté de Gargomon et les deux partenaires se prirent la main tandis que Claudia fit pareil avec Tureimon. Ensuite les deux jumeaux se donnèrent leur main de libre.
_Cette fois, il n’y a plus que nous pour combattre ! Pas question de demander à Guillaume et aux autres ! Quand nous avons besoin d’eux, ils viennent mais j’en ai assez de ne pas me défendre moi-même ! s’écria Claude.
A l’intérieur de sa poitrine, une intense lueur grise naquit dans sa poitrine et envelloppa son cœur pour créer un cœur cristallin gris sortant de sa poitrine.
_D’habitude nous sommes en danger et les autres viennent ! Aujourd’hui les autres ont besoin d’aide et à nous de la donner ! Montrons notre pouvoir ! s’exclama Claudia.
A l’intérieur de sa poitrine, une intense lueur blanche naquit dans sa poitrine et envelloppa son cœur pour créer un cœur cristallin blanc sortant de sa poitrine.
_Montrons le pouvoir des jumeaux ! crièrent ensemble les deux humains et les deux digimon.
_Vas y, Gargomon ! Donne tout ce que tu as ! l’encouragea Claude.
Au milieu de l’obscurité, Claude rapprocha son cœur gris et son DCE dans l’autre puis les approcha l’un de l’autre. Approchant les deux objets, le cœur se digitalisa au contact du DCE puis celui ci afficha le message « Perfect Evolution ». Le jeune homme leva haut sa main gauche et cria « Heart Energy Release » en tendant son DCE vers Gargomon. Au contact de celles ci son corps se recouvrit digitalement millimètre par millimètre d’une armure verte. Ensuite deux sortes de longues ailes métalliques percèrent son dos et se déployèrent. Le digimon apparut au milieu d’un espace noir et gris en langage binaire et déclencha plusieurs séries de missiles tout autour de lui avant de crier « Rapidmon ».
_A nous, Tureimon ! Libère notre pouvoir ! s’écria Claudia.
Au milieu de l’obscurité, Claudia rapprocha son cœur blanc et son DCE dans l’autre puis les approcha l’un de l’autre. Approchant les deux objets, le cœur se digitalisa au contact du DCE puis celui ci afficha le message « Perfect Evolution ». La jeune femme leva haut sa main droite et cria « Heart Energy Release » en tendant son DCE vers Tureimon. Au contact de celles ci son corps se mit à grandir de plusieurs mètres puis sa peau se teinta d’une couleur marron. Ses habits se digitalisèrent et un pantalon se matérialisa à ses jambes puis un plastron en cuir au haut. Enfin un foulard mauve s’attacha à son cou. Le digimon apparut en sautant au sol dans un espace noir et blanc composé de langage binaire en criant « Antilamon ».
Peu impressionné, Magnamon plaça ses bras sur la poitrine et libèra son attaque Magna explosion: celle ci détruisit tous les murs de la salle dans une incroyable explosion produisant une épaisse fumée blanche.
Cependant quand la brume se dissipa, Antilamon se tenait devant ses compagnons et les avait protégé de l’attaque puis utilisa Soin Méditation pour récupérer son énergie perdue.
Au même moment, Rapidmon sortit de l’ombre de son dos et se précipita vers Magnamon et déclencha une série de missiles autour de lui créant de nouvelles explosions.
Ensuite Antilamon s’avança et donna un violent coup de poing à leur adversaire qui tomba au sol et glissa sur plusieurs mètres. Enfin Rapidmon l’achèva avec son attaque Feu Rapide puis absorba ses données pour les transmettre au DCE de Claude.
_Mission accomplie ! s’écrièrent Claude et Claudia en se tapant dans la main.
Au même moment, le maréchal Fostier était assis dans son fauteuil et observa attentivement le combat. Il avait la tête posée contre le fauteuil, parfaitement détendu, et son visage afficha un rare sourire d’enchantement.
_Je suis vraiment fier … Chaque jour, ils me rendent fier d’être leur supérieur et de commander une équipe aussi bonne que celle là, songea le maréchal Fostier.
_Je suis désolé, Raphael … , murmura Leormon.
Baissant la tête, le maréchal Fostier regarda le petit lionceau digimon allongé sur ses genoux, le corps très faible, et le caressa doucement.
_Ce n’est pas ta faute, assura le maréchal Fostier.
_Il n’empêche … si j’étais comme les autres digimon du Net, ce virus m’aurait détruit, Raphael. Il faudra être encore plus prudent, recommanda Leormon.
_Je ne te laisserai jamais mourir, assura le maréchal Fostier. Repose toi.
_Raphael, je ne devrai pas être ici, songea Leormon. Personne de ce monde ne sait que je suis réel et …
_Ca ira, le coupa le maréchal Fostier. Tu resteras sur mes jambes qui sont sous le bureau et je partirai quand il y aura plus personne.
Durant plusieurs minutes, un silence s’installa entre eux deux durant lequel le digimon en profita pour se blottir contre le ventre de son partenaire.
_Merci … , murmura Leormon. Etre ton partenaire est la meilleure chose qui me soit arrivée de toute ma vie, Raphael.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 31
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mar 13 Mai - 20:45

Il ne serai pas réel le leormon ? bizarre bizarre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 26
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mar 13 Mai - 22:08

Tiens, je viens de capter que je ne t'avais encore jamais souligné le fait que Meister devrait toujours s'écrire avec une majuscule, puisqu'il s'agit d'un nom et qu'en allemand tous les noms (propres+communs) prennent une majuscule ^^. C'est parce que je pensais trop au " master " de Gaomon ! xD

_________________


*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   

Revenir en haut Aller en bas
 
Digimon Virtual Network
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Web] My Lego Network
» Les courses de Virtual Loup-De-Mer
» Ecart de vent entre VLM et Virtual Regatta
» Problème de connexion à site virtual loup de mer
» [Virtual Regatta] Vendée Globe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics Digimon-
Sauter vers: