Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Digimon Virtual Network

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mar 13 Mai - 23:45

[size=24]Chapitre 21: Rupture ! Lucemon part ! [/size]



_D’arcmon, fais attention à toi ! cria Myotismon.
Venant d’atterir sur le sol, le digimon avait remarqué que le Shurimon qu’ils étaient occupés à combattre allait attaquer son équipier. Celui ci lança son grand shuriken et atteignit violemment le dos du digimon. celui ci s’effondra au sol et redevint Lucemon.
Ensuite Reppamon, monté par Emilie, arriva au pas de course et sauta dans les airs puis transperça Shurimon en pleine poitrine avec sa queue.
_Vous allez bien, minna ? demanda Emilie.
_Je m’en sortais très bien, assura Virgile. Je l’aurai battu tout seul, tu sais.
S’étant redressé, Lucemon observa les deux humains et leurs partenaires: Virgile se vantait de ses probables performances, Emilie s’assurait si Reppamon allait bien et Myotismon régressa en Demidevimon cherchant un moyen de faire taire son partenaire.
Fronçant les sourcils, Lucemon songea qu’il était le seul à régresser lors des combats ou à ne pas évoluer à n’importe quel moment.
_Meister me rend complètement faible, songea Lucemon.
De retour dans la salle de contrôle du DI, Emilie, Virgile et Julien retrouvèrent Guillaume qui demandait avec insistance au maréchal Fostier pour qu’il n’avait pas été appelé.
_Ce n’est pas sérieux, aniki, s’écria Guillaume. Il faut maitriser vite nos interventions. Or, vous savez que Black et moi sommes imbattables !
Poussant un soupir de résignation, le maréchal Fostier songea qu’importe l’argument employé, le garçon trouverait le moyen de critiquer.
_Tu as manqué beaucoup de cours, rappela le maréchal Fostier. Si tu continues à agir sortir de cours comme cela, tu pourrais être renvoyé de ton lycée.
_Mais … , commença Guillaume agacé.
Brusquement le jeune homme sentit une main sur son épaule gauche, celle d’ Emilie, et tourna la tête vers sa sœur ainée.
_Qui y a t-il, onee-chan ? s’étonna Guillaume.
_C’est moi qui lui ait demandé, déclara Emilie. Je ne veux pas que tu continue à manquer le lycée de telle manière.
_Quoi ? Ah ! C’est pas vrai ! Je suis entouré par des irresponsables ! s’écria Guillaume. Je vais boire un café pour oublier une telle injustice !
Le jeune homme grogna en sortant de la pièce, sous le regard d’ Emilie qui souriait.
_Pourquoi as tu menti ? demanda le maréchal Fostier surpris.
_Parce que si c'est de vous, ou n’importe qui, que ça vient, il sera furieux mais si c’est de moi, il râlera une bonne journée ou deux mais finira par l’accepter car il sait que je n’agiçs que pour assurer sa protection et son éducation, expliqua Emilie.
_En gros, il faut être sa sœur pour l’ennuyer, rigola Claudia. Ca me rappelle quelqu’un, ça !
_Je ne ferai pas de commentaires, soupira Claude.
Assis devant ses moniteurs, le jeune homme donnait l’impression de travailler, tant qu’on ne voyait pas ses poings serrés sur le bureau, et Terriermon qui se roulait à terre de rire à l’écran rien qu’à observer son partenaire écouter sa sœur.
Pendant ce temps, sur le Net, les digimon du DI se reposaient dans le cœur de leur système informatique. Blackagumon s’empiffrait de cookies, Kudamon et Demidevimon jouaient ensemble à chat, Leormon faisait un petit somme conservant son ouie en éveil, Lucemon s’était assis en tailleur et observait ses équipiers, Terriermon roulait sur le sol en faisant des cabrioles et seule Lopmon assurait la surveillance du réseau.
_Dites, pourquoi combattez vous ? demanda Lucemon en levant la tête.
_Au début, je pensais n’être qu’un digimon, fait pour combattre, commença Demidevimon, mais en venant au DI, cela a changé … maintenant je combats pour protéger les humains mais aussi pour aider Virgile.
_Moi, j’ai toujours suivi les ordres de Milie, reprit Kudamon. Quoiqu’elle dise, je réponds oui. Milie est toujours si gentille que je veux toujours combattre pour elle et avec elle.
_Moi aussi ! s’écria Blackagumon. Combattre avec Guillaume est cool ! J’adore défier sans cesse des adversaires, surtout si ils sont plus forts, et les vaincre !
_Au début, Claude me considérait comme un objet et ma vie ne semblait guère avoir d’interet. Aujourd’hui ma vie a changé et j’adore être avec lui ! Travailler ensemble est formidable et j’adore cela, continua Terriermon.
_Claudia m’a toujours traité gentiment alors je veux répondre à ses sentiments à restant avec elle et en l’aidant toujours, poursuivit Lopmon.
_Et toi, Leormon ? demanda Kudamon en se tournant vers le lionceau digimon.
_Je veux protéger la vie de chaque humain, répondit Leormon. C’est pourquoi Raphael et moi combattrons toujours ensemble et lne aisserons jamais personne être blessé.
_Au fait, pourquoi tu veux savoir cela ? demanda Lopmon.
_C’est juste pour faire la conversation, assura Lucemon.
_Menteur ! cria Blackagumon. Tu veux juste savoir ce qui nous rend fort car tu es le plus faible de notre équipe !
_Qu’est que tu veux dire ? s’étonna Lucemon.
_C’est simple ! tu es le seul à ne jamais affronter de Parfait et encore moins à évoluer à ce niveau, rappela Black.
_Toi non plus, tu n’évolues pas à ce niveau ! lui assèna Lucemon.
_C’est vrai, reconnut Blackagumon, mais contrairement à toi j’ai déjà battu une trentaine de digimon Parfait à moi tout seul !
_Darktyrannomon a une forme plus pratique que D’arcmon, nuança Leormon.
_Par conséquent, tu es le plus faible digimon du DI ! s’écria Blackagumon. En fait …
Cependant le digimon n’eut pas le temps de finir sa phrase car Kudamon le percutait au ventre ce qui le fit tomber au sol.
_Blackagumon, tais toi ! Tu te comportes comme un imbécile ! lança Kudamon.
_Laisse le, Kudamon, l’interrompit Lucemon. Il a raison …
Se relevant, l’ange digimon fit face aux digimon puis se tourna légerement sur le côté.
_Je suis vraiment le plus faible de cette équipe … , reprit Lucemon d’un ton ferme. Si … si … meister n’était pas si faible … mais il a trop peur de venir m’aider ! Il est effrayé de venir ici et de risquer sa vie pour une créature faite de données ! Il ne se soucie pas du tout de moi !
_Pourquoi tu ne lui en parles pas ? suggèra Terriermon. Dès fois, Claude oublie que j’ai des sentiments mais je lui rappelle et il devient tout gentil ! Momentai, tout ira bien !
_Meister est juste égoïste et ne soucie de personne sauf lui, répliqua Lucemon. Ne comparez vos partenaires à meister !
Sur ce, le digimon fit quelques pas vers un poste de commande puis appuya sur un bouton et se digitalisa.
_Je crois que leur équipe va se briser, songea Leormon.
_Qu’est que tu veux dire, Leormon ? demanda Kudamon.
_La relation d’un humain et d’un digimon sont basés sur une confiance et une estime mutuelle. Cependant dans le cas de Julien et Lucemon, aucun des deux ne semblent s’estimer. Il s’agit juste d’une relation de travail, ils sont ensemble car ils ont besoin de l’autre pour se battre et c’est pourquoi ils restent ensemble, expliqua Leormon. Une telle relation est vouée à l’échec au bout du terme.
_Et si tu demandais au maréchal de le laisser aller sur le Net ? songea Demidevimon. C’est vrai ! Il nous envoie tous sauf lui ! Julien et Lucemon ne se sont jamais vus !
_Raphael sent la peur des gens. Ne me le demandez pas comment mais en lisant attentivement les yeux d’une personne, il peut connaître tous ses sentiments, révèla Leormon. Et dans les yeux de Julien, il ne voit que de la peur.
_Pourquoi il aurait peur ? s’étonna Terriermon. Momentai ! Avec son partenaire, tout ce qui arrive ici est momentai !
_Julien est habitué aux missions et il semble avoir du peur du changement. Il n’a pas l’habitude de risquer sa vie pour une mission, reprit Leormon. Tant qu’il n’acceptera pas que le devoir d’un membre du DI est de risquer sa vie pour en sauver beaucoup d’autres, Raphael ne le laissera pas partir sur le Net.
_Tu es étrange, Leormon, dit Kudamon après un court moment de silence. Contrairement à nous, tu n’as aucun mal à chercher des mots pour décrire tes sentiments ou parler de ceux des autres. Comment peux tu être aussi psychologique ? Après tout, tu es aussi un digimon.
_Je suppose que je suis très bon observateur, se contenta de répondre Leormon.


Dans la soirée, Julien marchait dans un long couloir de son manoir et arriva devant la porte de la bibliothèque devant laquelle il connecta son DCE. Il attentit patiemment son ouverture mais rien ne vint.
_Lucemon, ouvre cette porte maintenant ! ordonna Julien.
_Nein, meister, répondit Lucemon, les sourcils froncés.
_Warum ? Pourquoi agis tu ainsi ? demanda Julien surpris. Tu .. tu es juste un digimon ! Tu es sensé obéir à mes ordres !
_Je suis juste cela pour toi ? fit Lucemon.
_Qu’est que tu veux dire ? s’étonna Julien ne comprenant rien du tout.
_Tu ne comprends vraiment rien aux digimon ! Ta famille a beau subventionner le DI, tu ne sais rien sur nous ! Tu as beau chercher des renseignements, tu ne comprendras jamais, meister ! Parce que … parce que … tu es faible, meister !
_Faible ? répèta Julien. Je ne suis pas faible !
_Dans ce cas, pourquoi suis-je le seul digimon à ne pas évoluer au niveau Parfait ? Pourquoi n’es tu capable de me faire évoluer n’importe quand même si mon énergie est basse ?
_Hey ! Blackagumon n’évolue pas au niveau Parfait mais lui, il ne manque pas de respect envers son partenaire, rappela Julien d’un ton sec.
_On respecte ceux qui méritent de l’être ! assèna Lucemon. Tu ne le mérites pas !
Lucemon baissa un instant la tête puis la redressa d’un ton fier, les yeux emplis de colère.
_Blackagumon peut évoluer, grâce à Guillaume, quand il veut ! Même si reste un Adulte, il peut battre des Parfait ! Il ne régresse pas à la première attaque subie ! Parce que … parce que Guillaume a foi en lui et Blackagumon répond à ses attendes !
Le digimon marqua une courte pause mais reprit rapidement.
_Si les digimon évoluent, c’est parce que leurs partenaires ont foi en eux et les digimon veulent répondre en leurs espoirs ! C’est pourquoi un humain et un digimon sont imbattables tant qu’ils croient en eux !
_Tu as fini ? demanda Julien en prenant son ton le plus glacial.
_Tu ne m’impressionnes pas, meister ! Durant toutes ces années, je croyais devoir te respecter mais tu ne l’as jamais mérité ! s’écria Lucemon. Alors je veux ne plus jamais te revoir !
Dans le DCE, Lucemon sélectionna une option puis se digitalisa pour se matérialiser quelque part sur le Net.
_Lucemon … ? fit Julien complètement surpris. Il … il … est parti ?

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mer 14 Mai - 23:27

Chapitre 22: Le départ de Julien ! Un regard en arrière !



Debout, dans la salle de contrôle du DI, devant le bureau du maréchal Fostier, Julien déposa son effaceur de mémoire, son récupérateur et son comlink puis déposa beaucoup plus lentement son badge d’agent spécial du DI.
_Je suis vraiment désolé, Julien, déclara le maréchal Fostier, mais sans partenaire, je n’ai pas le droit de garder un humain dans cette organisation.
_Je sais, monsieur, je comprends, répondit Julien d’un ton indifférent.
_Julien, où vas tu aller ? voulut savoir Claudia. Tu …
_Je rentre chez moi, annonça Julien. Je n’ai plus rien à faire ici maintenant.
_Je vois qu’on compte beaucoup pour toi, répliqua Guillaume. Tu …
_Tu nous manqueras beaucoup, le coupa Emilie en donnant un bon coup de pied au mollet de son frère qui grimaça par l’effet de la douleur.
Sans adresser un seul regard à ses anciens collègues, le jeune homme traversa la salle et la quitta dans le silence le plus complet.
Après un voyage d’une heure ou deux, installé dans un jet privé appartenant à sa famille, le jeune homme atterrit dans un aéroport privé de Berlin où il prit une limousine. Celle ci l’emmena hors de la ville et silonna à travers la campagne afin d’arriver dans une immense propriété. On pouvait voir de grands jardins bordées d’allées pour la promenade mais le jeune homme ne souciait absolument pas du paysage. La limousine finit par entrer par un superbe portail en fer forgé et roula jusqu’au devant d’un manoir vingt fois plus grand que celui qu’il venait de quitter en France.
Quand la limousine s’arrêta près de la porte d’entrée, Julien ouvrit lui-même la porte et sortit, fixant quelques instants le bâtiment.
_Je suis de retour à la maison, songea Julien.
Montant le long escalier, le jeune homme rentra à l’intérieur où il retrouva l’immense hall couvert de diverses tableaux. Du haut des escaliers en face de lui, un garçon d’une douzaine d’années se mit à courir et bondit vers lui.
_Grand frère ! Tu es enfin revenu ! cria le garçon.
Agé d’une douzaine d’années, le petit garçon avait les même yeux que Julien et les même cheveux aussi sauf qu’ils étaient beaucoup plus courts. Egalement le teint de sa peau était plus bronzé que lui, normal puisque ce gamin passait ses journées à sécher les cours de son précepteur en courant à travers les champs du domaine Rosenbaum.
_Uwe, tu as à l’air d’aller bien, constata Julien.
_Ce morveux va toujours bien, répliqua une voix au-dessus d’eux.
Levant la tête, Julien aperçut une jeune fille d’une vingtaine d’années qui descendait l’escalier de manière calme et distinguée. Celle ci avait de longs cheveux noirs attachés pour faire deux tresses, elle était la seule des quatre enfants à posséder la couleur de cheveux de leur père, des yeux bleus azur ainsi qu’un visage très pâle.
_Bonjour Julien, le salua t-elle.
_Bonjour Ruki, répondit Julien. Rudi n’est pas avec toi ?
_Il accompagne Vater à une scéance de travail à l’assemblée, l’informa Ruki.
_Et toi ? fit Julien.
_Tu sais bien que Vater ne veut pas que les filles fassent un métier d’hommes. Elles sont institutrices, infirmières …
_C’est n’importe quoi ! l’interrompit Julien. Ecoute, je t’ai déjà dit que tu n’avais pas à obéir à Vater ! Tu es ce que tu veux être ! C’est ta vie !
_Il nous a donné la vie, Julien, rappela Ruki. En cela, nous lui devons le respect.
_Je ne pourrais jamais respecter un type pareil, s’offusqua Julien. J’aurai mieux fait d’aller vivre chez Guillaume, tiens !
_Tu fréquentes les garçons ? Tu es devenu gay ? s’exclama Uwe en battant des mains.
_Scheisse ! cria Julien avant de s’enfuir dans l’escalier.
_Il a vraiment de mauvaises manières parfois, soupira Ruki. Uwe, tu ne dois surtout pas devenir comme lui, compris ?
_Tu veux rire ? Je ne veux surtout pas ressembler à Rudi ou toi ! C’est trop ennuyeux ! Julien est vraiment cool ! s’écria Uwe.
Venant d’entrer dans sa chambre, Julien s’était écroulé sur le lit, si grand qu’il aurait pu dormir avec six autres personnes. Sur un pan complet de mur, environ trente mètres, se dressait une splendide bibliothèques portant de magnifiques livres. Dans un coin à droite partait un long placard sur une quinzaine de mètres et un bureau était posé dans le dernier coin. Enfin un large canapé et deux bons fauteuils gris se tenaient au milieu de la pièce.
_Si ennuyeux de revenir … , murmura Julien. Le pire sera quand Vater sera là.
S’allongeant sur le lit, le jeune homme songea à son père et ses yeux se froncèrent.
Quatre ans plus tôt, Julien venait d’avoir onze ans. Il ressemblait vraiment à un enfant et son visage était plus réjoui même si actuellement il était fâché.
En face de lui se dressait un homme d’un bon mètre quatre vingt, aux cheveux blonds et courts, des yeux bleus azur et portant un costume sombre.
_Je t’interdis de le faire ! Ce travail n’est pas pour une personne de notre rang ! Veux tu ruiner notre famille ? s’écria son père.
_Je suis désolé, Vater, mais travailler au DI me plait vraiment ! J’en ai assez de rester cloitré à la maison ! J’ai envie de sortir dans la ville et d’aider les gens de mes propres mains ! La mission du DI est noble et importante ! s’insurgea Julien.
_Tu es mon fils et tu me dois respect et obéissance, répliqua son père.
_Pour cela être respecté, il faut le mériter ! Or, je ne crois pas qu’en n’étant jamais avec ta famille, tu mérites son respect ! rétorqua Julien. Quand à obéir, je le veux bien si cela ne contraint pas mes propres ambitions ! En tout cas, je ne suivrai pas ton chemin !
_Bien, dit froidement son père. Dans ce cas, je supprime tout financement du DI.
_Mais agis à ta guise, Vater, répondit doucement Julien.
_Comment cela ? s’étonna son père.
_Dans ce cas, je vais utiliser le compte que tu nous mets à disposition depuis la naissance. Je le ferai fructifier et avec remplacerai tes subventions, annonça Julien d’une voix glaciale.
Complètement surpris, son père le fixa s’étonnant d’entendre un enfant réagir ainsi.
_Echec et mat, Vater, l’achèva Julien.

Les yeux fixés au plafond, le jeune homme songea qu’il avait toujours réussi à résister à son père et il n’était pas encore prêt à abandonner. Cependant il avait toujours eu avec lui une chose qui lui manquait maintenant.
_Lucemon … , murmura Julien. Je me demande ce qu’il fait …
Se redressant, le jeune homme se mit debout et se demanda pourquoi il pensait à ce stupide digimon. Après tout, il l’avait renié et insulté, il ne lui devait rien. Haussant les épaules, le jeune homme traversa sa chambre et s’immobilisa devant son bureau sur lequel il remarqua un petit appareil ovoïde noir avec un cercle argenté autour de l’écran et une petite ceinture dorée sortant des deux côtés.
Avançant son bras, lentement, Julien prit l’objet dans le creux de ses mains tandis que son regard ne cessa de s’attarder dessus.
Agé de sept ans, le petit Julien avait les cheveux courts et jouait dans le petit jardin derrière le manoir. Soudain son frère, Rudi, onze ans, arriva vers lui et se pencha vers son petit frère.
_Tu joues avec moi ? demanda Julien.
_Je regrette, je ne peux pas, répondit Rudi. Cependant comme tu es souvent seul, je t’ai apporté un cadeau qui devrait t’amuser.
_C’est vrai ? C’est quoi ? s’exclama Julien.
Sortant une main de sa poche, Rudi tendit un petit appareil à son frère. Celui ci le saisit immédiatement et aperçut un digi-œuf à l’écran.
_Wah ! Un digi-œuf ! Je vais avoir enfin un digimon ! s’écria Julien enchanté.
_Cet appareil est un Digital Farm Electronic où éclot ton digimon et où il fait ses premiers pas avec toi. Quand il aura évolué au niveau Enfant, tu pourras avoir un Digital Control Electronic et ainsi ton digimon ira sur le Net, expliqua Rudi.
_Je me demande quel digimon se sera, dit Julien en fixant le digi-œuf à l’écran.
_Mais n’oublies pas que tu dois t’en occuper correctement où il n’évoluera pas comme tu veux, ajouta Rudi.
_Oui, répondit Julien.
Durant plusieurs jours, le petit garçon n’avait pas quitté sa chambre, guettant sans cesse le moment où le digi-œuf éclorait. La nuit, il dormait, la main serrée fortement sur son Digital Farm Electronic.
Soudain, un jour, l’appareil se mit à étinceler puis le digi-œuf se fendit peu à peu puis un Puttomon apparut à l’écran.
_Ah ! Il est mignon ! cria Julien.
Tenant toujours l’appareil dans sa main, le jeune homme pensa encore une fois et se demanda pourquoi celui ci avait changé de l’adorable digimon qu’il était.
Agé de neuf ans, Julien avait les cheveux un peu plus longs, et était vêtu d’un costume de soirée très strict. Au milieu de cette soirée, pour il ne savait quelle raison, il s’ennuyait ferme. Comme d’habitude, son père multipliait les rencontres envers les autres convives.
S’éclipsant discrètement, le petit garçon se réfugia dans les toilettes où il s’écroula contre le mur, la tête posée sur les genoux.
_Pourquoi je suis toujours seul ? Pourquoi c’est toujours si ennuyeux ? soupira Julien.
Brusquement un bipement se fit entendre de sa poche et le petit garçon en sortit son Digital Farm Electronic où apparaissait un Cupidmon.
_Tu n’es pas tout seul, meister, dit Cupidmon. Je suis là.
_Cupidmon … , murmura Julien.
_Je ne te laisserai jamais, meister, reprit Cupidmon. Je serai toujours avec toi.
_Moi aussi je ne te laisserai jamais Cupidmon, promit Julien d’un ton ferme.
A ce moment, le Digital Farm Electronical se mit à étinceller d’une forte lueur dorée et Cupidmon évolua en Lucemon.
_Tu as évolué ? s’étonna Julien. Tu as évolué pour moi ?
_Tant que tu respecteras ta promesse, meister, je serai avec toi, dit Lucemon.
_Ja, Lucemon, répondit Julien. Je te promet que nous serons toujours ensemble..

Observant fixement le petit appareil dans le creux de sa main, Julien se remémora à nouveau cette promesse puis se souvint des derniers mots de son partenaire.
_Tu as fini ? demanda Julien en prenant son ton le plus glacial.
_Tu ne m’impressionnes pas, meister ! Durant toutes ces années, je croyais devoir te respecter mais tu ne l’as jamais mérité ! s’écria Lucemon. Je veux ne plus jamais te revoir !
Se souvenant de cette scène, le jeune homme baissa la tête puis rentendit sa promesse et celle de Lucemon.
_Tant que tu respecteras ta promesse, meister, je serai avec toi, dit Lucemon.
_Ja, Lucemon, répondit Julien. Je te promet que nous serons toujours ensemble

Reposant l’appareil sur le bureau, Julien prit son DCE et le détacha. Il regarda longuement celui ci et songea que son partenaire ne l’avait pas trahi. Il s’était engagé le premier à être toujours avec lui mais depuis plusieurs années, il se contentait de le laisser se débrouiller et ne l’appelait qu’au moment de combattre.
_Je n’ai pas tenu ma promesse … , réalisa Julien.
_Une personne n’est respectée que si elle le mérite.
C’était sa phrase qu’il employait le plus souvent, sur laquelle il axait sa philosophie depuis des années. Cependant il n’avait pas respecté le premier sa croyance. Il avait renié et trahi une promesse. N’importe quelle personne, que ce soit Lucemon, un humain ou un digimon, ne pouvait le respecter vraiment si il était incapable de tenir une promesse envers elle.
Baissant la tête, il comprit enfin pourquoi Lucemon était parti. A sa faible relation avec lui s’était ajouté le pouvoir des autres digimon ce qui l’avait amené à s’interroger sur lui et son partenaire et à se rendre compte de leur absence de communication.
_Lucemon … , murmura Julien. Je voudrai te dire …
Sans terminer sa phrase, le jeune homme poussa un soupir et songea qu’il ne l’entendrait jamais. Machinalement, il alluma son ordinateur puis sortit un ordinateur portable qu’il démarra aussi.
S’arrêtant brusquement, le jeune homme se demanda ce qu’il faisait puis réalisa qu’il pouvait se servir du Net pour le retrouver. Cependant il secoua la tête car Lucemon ne lui adresserait même pas la parole. Il faudrai mieux lui parler directement, en face …
Ne cherchant plus à réfléchir, Julien connecta son DCE à un ordinateur et chargea le code frontière puis le transfèra à l’autre avant d’actionner le programme puis ouvrit la frontière juste au-dessus de son bureau.
Contemplant la frontière, Julien songea qu’il avait vraiment peur. L’idée de se rendre sur le Net lui semblait plus qu’effrayante. Il pouvait être effacé très facilement, un digimon pouvait l’attaquer n’importe quand … Tout pouvait arriver. Il se dit qu’il ferait mieux de ne plus y penser et de refermer la frontière.
_Tant que tu respecteras ta promesse, meister, je serai avec toi, dit Lucemon.
_Ja, Lucemon, répondit Julien. Je te promet que nous serons toujours ensemble.

Entendant à nouveau sa promesse et celle de son partenaire, le jeune homme réalisa qu’il pouvait pas continuer à vivre avec le poids d’une promesse non tenue.
_Je suis vraiment effrayé … , commença Julien.
Le jeune homme fixa intensément la frontière comme hynoptisé.
_Mais il y a quelqu’un qui m’attend là-bas, continua Julien.
Il commença à faire quelques pas se rapprochant davantage de la frontière et tendit son bras qui la toucha presque.
_C’est pour cela que que j’y vais ! cria Julien.
Cette fois, il tendit complètement son bras qui entra à l’intérieur puis sauta dedans, entrant entièrement à l’intérieur pour rejoindre le Net.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Snowagumon
membre Champion
membre Champion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 417
Age : 22
Localisation : Del Ray City, en train de lutter contre un ouragan ^^
partenaire digimon : Snowagumon, Ranamon et Veemon ^^
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Mer 14 Mai - 23:34

Excellent chapitre !

HS: Emilie, et Digimon War, tu as oublié ? Je t'ai envoyé 3 messages et tu en a pas lu un seul !
Revenir en haut Aller en bas
http://shayminstudio.clicforum.com/portal.php
cam'z
membre Entrainement
membre Entrainement


Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 24
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 15 Mai - 10:03

oui très bon chapitre
Revenir en haut Aller en bas
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 30
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 15 Mai - 11:24

C'est cool que ce soit centré sur lui ^^ J'aimerai bien avoir une maison comme ça ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 15 Mai - 13:56

Chapitre 23: Lucemon, reviens ! La force de meister !


Avançant à travers un quelquonque couloir du Net, Lucemon ne savait plus du tout où il se trouvait. La seule chose dont il était sur était d’être hors des réseaux de chaque pays où aucune juridiction du DI tombait.
Soudain un Commandramon arriva vers lui en courant et le renversa. Il continua sa course puis réalisa seulement ensuite et se retourna.
_Qui es tu ? demanda Commandramon.
_Je suis Lucemon, répondit Lucemon.
_Tu es un digimon rebelle ? fit Commandramon.
_Non, je veux juste rester à l’écart des humains, pas leur nuire, déclara Lucemon.
_Attends, tu as quitté ton partenaire car tu ne supportais pas, non ? Il te méprisait, te considérait comme de simples données … , commença Commandramon.
_Je ne pouvais plus le supporter car il me rendait faible, révèla Lucemon. Cependant il y a des humains vraiment bien au monde réel ! Des humains qui risqueraient la vie et qui adorent leurs partenaires plus que tout !
_Tu fais allusion au DI ? comprit Commandramon.
_Pas seulement, répliqua Lucemon. Il existe aussi des civils qui ignorent tout des digimon et de leurs sentiments ! Cependant quand ils le découvrent, ils sont prêts à tout donner et à croire en leur partenaire !
_Les humains ne seront jamais des amis, déclara Commandramon. Qu’importe votre relation, ils vous considéront toujours comme inrférieurs tant que vous resterez sur le Net.
_Nous sommes des données. Où d’autre irions nous ? s’étonna Lucemon.
_Suis moi, se contenta de répondre Commandramon.


Roulant sur le sol à travers un couloir digital, Terriermon effectuait quelques cabrioles. A côté de lui, sa jumelle, Lopmon, se contentait de marcher tranquillement près de lui. Brusquement le premier digimon lapin tomba en percutant Julien qui se redressa.
_Julien ? s’étonna Lopmon.
_Momentai, qu’est qui se passe ? s’exclama Terriermon.
_Rien, répondit Julien. Que faites vous ici ?
_Depuis plusieurs jours, nous avons répéré le signal d’un digimon sur le réseau et étrangement toujours proche d’un lieu d’attaque, expliqua Lopmon.
_C’est pour ça, on se déploie pour le trouver, ajouta Terriermon. Momentai !
_Je vois, constata Julien. J’y vais.
_Un instant, l’interrompit Lopmon. Tu n’es plus membre du DI et ne peux pas te rendre sur le Net à présent.
_Laissez moi, je dois faire quelque chose, répliqua Julien en fronçant les sourcils.
_Qu’est que c’est ? demanda Terriermon en levant ses oreilles.
_Cela ne vous concerne pas ! s’exclama julien.
_En tant que membres du DI, tout ce qui se passe sur le Net nous concerne, rappela Lopmon.
_Yah, yah, momentai, approuva Terriermon en se balançant légerement.
_Foutez moi la paix ! cria Julien.
Passant son chemin, le jeune homme commença à avancer. Cependant les deux lapins digimon ne semblaient pas être d’accord sur ce sujet et le suivirent. Durant une bonne heure, Julien espèra qu’ils finiraient par abandonner mais il réalisa que non.
_Gut … , soupira Julien. Allez, venez !


Pendant ce temps, Lucemon se tenait avec Commandramon au milieu d’un large cercle formé de quadrillatère carré gros. La salle était cylindrique et s’élèvait vraiment haut pour se terminer par un dôme.
_Sais tu quel est cet endroit ? demanda Commandramon.
Pour toute réponse, Lucemon se contenta de hocher de la tête.
_Ceci est un sas digital, l’informa Commandramon. Quand un digimon y entre, il est reprogrammé et peut alors se rendre au monde réel, à condition de trouver une frontière.
_Est ce cela qui est prévu ? Tu comptes envahir le monde réel avec tous les digimon rebelles se trouvant sur le Net ? fit Lucemon.
_C’est exact, approuva Commandramon. Bientôt la race humaine ne sera plus qu’un souvenir comme les digimon qui la défendent.
_Tu n’as pas le droit ! s’écria Lucemon. D’accord, les, humains peuvent être cruels avec nous mais personne ne mérite de mourir ! Tu ne peux pas faire cela !
_Chaque jour, les humains tuent des digimon, énonça Commandramon. Combien de personnes se réveillent le matin et découvrent leur digimon mort car il n’a pas été suffisant nourri ? Combien effacent un digimon car ils jugent son évolution nulle ? Les humains ne se soucient absolument pas de nous ! Seul compte leur propre vie !
_Tu oublies le DI ! Chaque jour, au DI, humains et digimon luttent ensemble, risquant leurs propres vies, pour assurer la protection des humains et des digimon ! s’exclama Lucemon.
_Le DI se soucie uniquement des pertes de ses bénéfices si toute cette histoire était connue du public, corrigea Commandramon.
_Non, il se soucie réellement des digimon ! D’ailleurs si le DI ne comptait pas des humains remarquables, les digimon seraient déjà tous effacés ! reprit Lucemon.
_Effacer ? Tu vois … c’est la seule chose à laquelle pense les humains découvrant un digimon n’agissant pas normalement pour eux ! décréta Commandramon.
_Tais toi ! cria Lucemon. Ce sont les humains qui donnent la vie aux digimon ! Sans eux, aucun digimon n’existerait ! Alors respecte ceux à qui tu dois ta vie !
_Les humains n’ont pas crée les digimon … ils ont copié … , déclara Commandramon.


A travers les multiples couloirs du Net, Julien, accompagné par Terriermon et Lopmon, était devant le portail qui bloquait l’accès du réseau européeen au réseau international, dit libre. Le jeune homme posa sa paume dessus et celle ci ouvrit le passage où Kudamon et Demidevimon apparurent juste derrière.
_On a trouvé le digimon du signal, annonça Kudamon d’un ton grave.
_Mais c’est inquietant, ajouta Demidevimon. Nous avons senti le signal de Lucemon avec lui.
_Lucemon ? s’écria Julien. J’y vais !


_Les humains ont copié les digimon ? De quoi parles tu ? s’écria Lucemon.
_Tu es un digimon virtuel. Tu as été crée par cette sous-espèce que tu as quitté mais que tu aimes encore tant. Tu n’as pas à comprendre, répondit Commandramon.
_Digimon virtuel ? Qu’est que cela veut dire ? s’étonna Lucemon.
_Je pensais trouver encore un allié, je me suis trompé, jugea Commandramon.
Attrapant son fusil mitrailette, le digimon soldat pointa son arme vers Lucemon et tira plusieurs rafales. Celui ci esquiva en se plaquant au sol puis y roula pour éviter une autre rafale de balles.
Serrant ses poings, Lucemon se concentra pour évoluer mais ne ressentit absolument pas le pouvoir: il resta lui-même.
_Tu es vraiment très faible ! Tu n’es pas même capable d’évoluer ! s’exclama Commandramon. Les digimon amis avec des humains ne sont que de sous-digimon !
Baissant la tête, Lucemon songea qu’il avait quitté Julien et le DI afin de devenir plus fort qu’il était. Pourtant il était actuellement incapable d’évoluer et allait mourir.
Si Julien était avec lui, il aurait été déjà capable d’évoluer en D’arcmon et de détruire en moins deux Commandramon.
_Meister … , murmura Lucemon.
Au même moment, une rafale tirée par Commandramon la toucha à une jambe et le fit rouler davantage sur le sol.
_Meister … , murmura Lucemon.
Approchant lentement du digimon, Commandramon pointa son fusil vers lui.
_C’est la fin, vermine ! Disparais ! s’écria Commandramon.
_Le seul pour qui c’est la fin est toi ! cria une voix derrière lui.
Surpris, le digimon se retourna et découvrit Julien, le regard déterminé. Derrière lui se tenait Terriermon, Lopmon, Kudamon et Demidevimon.
_Je n’ai pas su tenir ma promesse mais maintenant je m’en souviens ! s’exclama Julien en serrant son DCE. Lucemon, évolution maintenant ! Explodiere ihn !
En entendant la voix du jeune homme, Lucemon redressa la tête et fut stupéfait de voir son partenaire ici. Il avait toujours cru qu’il ne viendrait ici car il n’était pas assez courageux pour risquer sa propre vie. Pourtant il était venu … Il s’était élancé au hasard à travers le Net pour le retrouver.
_Meister … , murmura Lucemon.
Reprenant peu à peu des forces, le digimon réussit à se remettre debout.
_Ja, meister ! cria Lucemon.
Le DCE de Julien s’illumina d’une intense lueur dorée puis des données entrèrent en Lucemon qui évolua en D’arcmon.
Aussitôt D’arcmon leva son sceptre et lança un puissant flash de lumière blanche qui projetta Commandramon au sol. Cependant celui ci se redressa vite et s’envellopa d’un flux de données violettes pour évoluer en Sealsdramon.
Fonçant vers son adversaire, Sealsdramon infligea un bon de griffes à son adversaire au niveau de sa jambe.
_Un humain et un digimon ensemble sont une abérration, dit Sealsdramon. Je vous détruirai tous jusqu’au dernier !
_J’ai dit que tu es celui qui sera détruit ! rappela Julien. Je ne pardonnerai pas ce que tu as fait à … mon partenaire ! Nous t’exploserons ensemble !
Au même moment, une lueur dorée naquit dans sa poitrine puis envellopa son cœur avant de laisser sortir un cœur doré cristallin qui atterit dans ses mains.
_D’arcmon, montre lui notre pouvoir ! ordonna Julien.
_Ja, meister ! cria D’arcmon.
Au milieu de l’obscurité, Julien fit tourner ses mains puis rapprocha son cœur doré et son DCE dans l’autre. Approchant les deux objets, le cœur se digitalisa au contact du DCE puis celui ci afficha le message « Perfect Evolution ». Le jeune homme leva haut sa main gauche et cria « Heart Energy Release » en tendant son DCE vers D’arcmon. Au contact de celles ci son corps se plia et il se mit à quatre pattes. Tout son corps se recouvrit d’une épaisse fourrure blanche puis ses ailes s’unifièrent pour ne former qu’une paire qui s’étoffa. Un visage d’oiseau se dessina sur sa tête. Enfin une longue se matérialisa au bout de son corps. Le digimon apparut en volant dans un espace noir et doré en langage binaire puis se posa sur le sol en criant « Hippogryphomon ».
Sans hésiter, Hippogryphomon s’élança et jeta Commandramon au sol qui tomba contre un mur. Celui ci se redressa puis tapa du pied et s’élèva à travers le cylindre pour passer au travers du dôme.
_Il fuit ? s’exclama Julien.
_Julien, là-bas ! cria Lopmon.
Tournant la tête, le jeune homme aperçut de nombreuses données noires surgirent d’un mur: des virus.
_Fuyons, meister ! cria Hippogryphomon.
Montant rapidement sur le dos de son partenaire, Julien aida les digimon à le rejoindre puis Hypogryphopmon s’envola rapidement. Il vola rapidement à travers les couloirs du Netn mais finit par être rattrapé par une autre nuée devant lui. Derrière lui, une autre nuée l’empêchait de battre en retraite.
Contaminé par les virus, le digimon ne tarda pas à régresser en Lucemon faisant chuter tout le monde à terre. Les virus se tournèrent et descendirent pour se rapprocher lentement d’eux.
_Je ne veux pas mourir ! cria Lopmon ! Claudia !
_Je veux envoir Milie, dit Kudamon.
_Et moi, je veux savoir si Virgile a eu de bonnes note en cours, ajouta Demidevimon.
_Je veux encore jouer avec Claude ! s’exclama Terriermon.
_Pourquoi devons nous mourir ici et maintenant ? songea Julien en fixant les virus.


Au même moment, une alerte stridente retentit dans la salle de contrôle du DI indiquant la présence inquiétante d’une multitude de virus.
_Que se passe t-il ? demanda le maréchal Fostier.
_Nos digimon sont en danger ! s’écria Claudia effrayée. Lopmon !
_Autant de virus vont les effacer ? Non ! cria Virgile. Il faut les aider !
_Ouvrez la frontière maintenant ! ordonna Leormon.
_Mais c’est inutile d’aller sur le Net, songea Guillaume. Nous serons effacés aussi.
_Ne discutez pas et faites le ! exigea Leormon.
Bien qu’ils ne comprenaient pas du tout, Claude et Claudia activèrent immédiatement le programme du code frontière. Ainsi la frontière apparut instantanément entre les deux ordinateurs des jumeaux.
Sur le Net, une sorte de tornade de données sembla se produire dans laquelle fut pris le groupe de Julien qui ne sut plus comment s’orienter avant d’apercevoir un trou dans l’espace.
Brusquement, Julien tomba en premier juste sous la frontière puis reçut Kyaromon, Pagumon, Chocomon, Gummymon et Cupidmon sur son dos puis la fontière se referma.
_Nani kure ? s’écria Emilie stupéfaite.
_Que font les digimon dans notre monde ? s’exclama Guillaume.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Snowagumon
membre Champion
membre Champion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 417
Age : 22
Localisation : Del Ray City, en train de lutter contre un ouragan ^^
partenaire digimon : Snowagumon, Ranamon et Veemon ^^
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 15 Mai - 16:02

Trop cool le chapitre !

HS: Emilie, Et mes messages alors ? ( Elle m'écoute pas ou quoi ? )
Revenir en haut Aller en bas
http://shayminstudio.clicforum.com/portal.php
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 30
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 15 Mai - 18:51

ouais !! des digimon réel ! comme dans code lyoko, virtualistion ^^

Enfin l'équipe ets revenu ! ces chapitre de la période julien et lucemon étaient super !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 26
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 15 Mai - 19:16

Vi-kun est le seul à bien aimer mon personnage xD.

_________________


*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 30
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 15 Mai - 19:30

Ouais !! sérieux j'aime beaucoup ! Surtotu le chapitre où le juju est dans sa maison !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Jeu 15 Mai - 22:01

Chapitre 24: De l’autre côté ! Vers l’avenir !


_Que font les digimon dans notre monde ? s’exclama Guillaume.
Contemplant les digimon qui venaient d’apparaître dans leur monde, toute l’équipe sembla déconcertée tandis que les digimon coururent vers leurs partenaires.
_Kyaromon, pourquoi es tu là ? demanda Emilie en se baissant pour prendre Kyaromon.
_Je ne sais pas mais je suis vraiment heureux, répondit Kyaromon.
_Je suis aussi mignon ainsi ou en en Demidevimon ? s’exclama Pagumon.
_Hum .. tu es pas mal, dit Virgile en le ramassant.
_Chocomon, je ne peux pas y croire, s’écria Claudia en s’agenouilla au sol pour serrer sa partenaire contre elle.
_Moi non plus mais j’adore ça, avoua Chocomon.
_Gummymon … , murmura Claude en serrant son partenaire.
_Momentai, Claude ! s’exclama Gummymon.
_Sumimasen, dit Guillaume, mais que fait celui là ici ?
En entendant la voix du jeune homme, Julien se redressa et se mit debout.
_Tu n’as toujours pas appris la politesse, soupira Julien.
_Qu’est que tu fous ici ? insista Guillaume.
_Pourquoi les digimon sont là, maréchal ? les interrompit Emilie en se tournant vers son supérieur hierarchique.
Enh se relevant de son bureau, le maréchal Fostier eut un léger sourire puis prit son DCE.
_Je dois vois dire un secret, dit le maréchal Fostier en tendant son DCE. Leormon, Release !
Aussitôt des données oranges sortirent du DCE puis Leormon se matérialisa avant de sauter sur les épaules de son partenaire et de se placer sur la tête.
_Les digimon peuvent exister dans ce monde, dit Leormon, si ils trouvent une âme humaine pour répondre à leurs sentiments.
_Pour cela, le lien se crée quand un humain réussit à obtenir sa Data Force se connectant alors à son partenaire digimon, continua le maréchal Fostier.
_Ainsi les deux partenaires sont capables d’être toujours ensemble, que ce soit dans ce monde ou sur le Net, achèva Leormon.
_Sugei, s’exclama Emilie.
_Alors Black ne viendra pas me voir lui, soupira Guillaume.
_Au fait, maréchal, nous sommes parvenir à retrouver le digimon du signal localisé, dit Chocomon. C’est Commandramon.
_Bonne nouvelle, jugea le maréchal Fostier. Faites une recherche sur lui !
Aussitôt Claudia se mit à son poste, Chocomon sur ses genoux, et rechercha rapidement les informations avant de les transmettre sur un écran holographique.
_Il y a une erreur, non ? fit Julien surpris.
_Non, tout correspond, répondit Claudia aussi surprise.
_Commandramon, partenaire du sergent Jones, lut Emilie, section américaine du DI, cellule Nord, état du Nevada.
Fixant les informations, Guillaume se remémora ce qu’il savait sur l’organisation de la section américaine: il y avait un général assurant tout le contrôle, l’équivalent du maréchal Fostier pour la section européenne. Ensuite venait trois lieutenants pour la cellule Nord, Canada et Etats-Unis, la cellule centrale, les pays autour du Mexique, et la cellule Sud, l’ amérique du Sud. Ensuite dans chaque pays était assigné un capitaine. Enfin, dans le cas des Etats-Unis, on trouvait un sergent s’occupant de chacun d’un état.
_Il y a plus de trois ans, le sergent Jones fut tué avec toute son équipe, humains et digimon, dans une attaque à une centrale nucléaire, révèla gravement le maréchal Fostier.
_Quoi ? s’écria Guillaume.
_Commandramon n’a pas pu en réchapper ? supposa Kyaromon.
_Le DI a mené une investiguation spéciale à ce moment pour comprendre ce qui s’était passé. Tout le Net a été inspecté mais aucun signal de leurs digimon ne fut détecté, dit Julien.
_Tu en connais des choses, s’étonna Virgile.
_Je suis rentré au DI vers onze ans, se contenta de répondre Julien.
_Maréchal, comment l’expliquez vous ? demanda Claude.
_Je ne l’explique pas du tout, avoua le maréchal Fostier. En dehors du fait qu’un vieux fantôme ressort de l’ombre, je ne comprends absolument rien.
_Commandramon est un soldat, pas un fantôme, corrigea Leormon amusé.
_Leormon, soupira le maréchal Fostier.
_En attendant, il ne reste plus qu’à attendre et à voir, conclut Guillaume. Rien ne sert de s’alarmer. On verra bien si Commandramon reviendra !
_Tu as raison, oto-chan, approuva Emilie.
_J’ai toujours raison, onee-chan, s’exclama Guillaume.
_Depuis quand ? protesta Virgile. Seul un génie come moi peut avoir raison !
_Rien n’a changé ici, songea Julien.
_Nein, meister, répondit Cupidmon en se rapprochant de son partenaire.







FIN DE LA PREMIERE PARTIE

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 30
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Sam 17 Mai - 9:44

Maintenant que les digi sont réels tout va changer ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Sam 17 Mai - 11:12

Demidevimon a écrit:
Maintenant que les digi sont réels tout va changer ^^
une petite nuance: ils ne sont pas reels: ils peuvent seulement apparaitre au monde reel car au lien qui les unit à leur partenaire

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 30
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Sam 17 Mai - 19:05

ils sont en chair dans le monde réel où ce sont des hologrammes ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 26
Localisation : Irgendwo da draußen...
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Sam 17 Mai - 20:09

Si c'étaient des hologrammes, ils ne pourraient pas les toucher, ils les traverseraient, or il est dit qu'ils les touchent, donc non ils sont matériels ^^.

_________________


*~ Ich träume von dir, und wünsch' du wirst hier. Ich warte auf dich, mag' dich unendlich ! ~*

Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Dim 18 Mai - 1:14

Partie 2: L’invasion du monde réel




[size=22Chapitre 1: La terre s’ébranle ! Un ennemi introuvable ![/size]



Début Février 3001, tout sembla tranquille et parfaitement normale sur cette planète bleue qu’était la Terre. Ses habitants, les humains, vivaient chaque jour de manière normale: ils se levaient le matin, se rendaient au travail puis rentraient le soir pour se coucher. Chaque jour semblait être le même pour toute l’humanité.
Cependant cette partie de l’humanité ne savait pas qu’une organisation secrète s’évertuait à protéger leur tranquillité et leur innoncence. Elle se nommait DI et alliait des humains avec des digimon, considérés comme des créatures virtuelles dépourvues de sentiments. Ensemble, les deux espèces se battaient pour empêcher les digimon rebelles de se prendre aux humains.
Depuis plusieurs mois, une de ses équipes, celle s’occupant du territoire français, avait découvert le dévelloppement important des attaques de digimon rebelles ainsi qu’un accroissement considérable de leur force ce qui avait obligé les membres à élèver eux aussi leur niveau. Cependant depuis trois mois, il n’y avait plus eu d’attaque anormale à déclarer.
Dans un des plus beaux parcs de Paris, cette équipe s’était réunie à l’écart, sous l’ombre d’un chêne centenaire pour pique-niquer.
_Il fait beau pour un mois de Février, s’exclama Emilie. Qui veut du jambon ?
Agée de vingt-deux ans, Emilie était une jeune fille responsable et très mûre. Devenue très jeune, chef de sa famille, elle savait prendre de bonnes décisions très vite. Elle était la partenaire de Kudamon, Kyaromon au monde réel, et avait rejoint le DI quelques mois plus tôt quand il avait pris conscience qu’un digimon pouvait éprouver des sentiments. Depuis, elle considérait humains et digimon sur un pied d’égalité et aimait à rêver d’une harmonie entre eux d’ici plusieurs années.
_J’en veux bien, répondit Virgile, et Pagumon aussi !
Rentré dans l’organisation quelques semaines avant Emilie, le jeune homme avait deux ans de moins qu’elle. Il pouvait être très responsable, gentil et intelligent mais le plus souvent on le trouvait vantard et prétentieux. Il était le partenaire de Demidevimon, Pagumon au monde réel. Au début, il considérait celui ci comme un serviteur mais depuis qu’il était entré au DI ? le digimon était devenu son meilleur ami.
_Otosama, tu veux quoi ? demanda Alexia.
Agée de dix-neuf ans, la jeune fille était la petite sœur d’ Emilie. Même si elle ne travaillait pas pour le DI, son frère, sa sœur et son petit ami s’inquiétaient beaucoup pour elle et n’avait pas envie non plus de combattre comme eux, elle savait tout sur la vérité sur les digimon et considérait depuis toujours Otamamon, son partenaire comme un ami.
_Deux minutes, je nourris Black, s’exclama Guillaume.
_Je veux plus de cookies, réclama Blackagumon depuis son DCE.
Membre du DI depuis deux ans et demi, le jeune homme avait dix-sept ans. Même si son partenaire ne pouvait pas venir dans leur monde, tous deux entretenaient une relation parfaite se comprenant à merveille. Adorant tous deux le combat, ils se précipitaient toujours même si l’humain se révèlait souvent plus intelligent que le digimon.
_Il y a des cookies, Claude ? demanda Gummymon près de Claude dévorant un sandwich.
_C’est le déssert, idiot, soupira Chocomon sur les genoux de Claudia.
Agés tous deux de vingt-six ans, Claude et Claudia étaient jumeaux, comme leurs partenaires. Même si ils savaient combattre, leur principale activité au DI était le répérage des digimon rebelles et de rassembler des informations pour le transmettre aux agents sur le terrain.
_Itadakimasu ! cria Emilie en mordant dans son sandwich.


Quelque part dans la campagne berlinoise s’élèvait une immense propriété appartenant depuis plusieurs générations à la famille Rosenbaum. Dans le manoir de cette famille se trouvait une chambre appartenant à un membre du DI.
Dans cette chambre, Julien était allongé sur son lit et lisait un bon livre tandis que Cupidmon somnolait sur l’un des fauteuils.
Membre du DI depuis cinq ans, le jeune homme appartenait, à son regret, à l’une des plus importantes familles européeenes. Avec son partenaire, il avait dévellopé une relation strictement professionnelle mais après une sévère dispute, tous deux avaient appris plus sur l’autre et s’entendaient beaucoup mieux.
S’apprêtant à tourner la page de son livre, le jeune homme ressentit brusquement une violente secousse et tomba en bas de son lis.
_Cupidmon, tu as senti ça ? demanda Julien surpris.
_Ja, meister, répondit Cupidmon tombé au sol. Je n’aime pas ce qui se passe.
Autour d’eux, la terre semblait continuer à trembler et Julien rampa le mieux possible pour atteindre la fenêtre d’où il aperçut des arbres qui s’étaient déjà déracinés.
_Qu’est qui se passe ? Aucun tremblement de terre n’a jamais eu lieu en europe, pas d’une telle ampleur, en plus ! s’exclama Julien.
_Ce doit être l’œuvre d’un digimon, meister, supposa Cupidmon.
_Allons au DI vérifier, décida Julien d’un ton ferme.
Afin d’éviter de tomber, le jeune homme se retint à la chaise de son bureau puis au bureau lui-même avant d’actionner le programme de la frontière. Aussitôt les deux partenaires plongèrent à l’intérieur.
Quand ils furent sur le Net, Lucemon se tenait près de Julien puis ils coururent à travers un couloir digital puis atteignirent le système informatique du DI en Allemagne où une opératrice leur ouvrit une frontière pour les faire sortir tandis que Lucemon redevint Cupidmon.
_Capitaine Heiss ! Que se passe t-il ? demanda Julien à son supérieur.
_Je ne sais rien, lui avoua le capitaine Heiss. J’ai reçu un message de détresse de l’ Autriche où trois villes proches de notre frontière ont été dévasté par un tremblement de terre et cela vient de remonter par la Bavière jusqu’à ici et semble s’étendre.
_Quel genre digimon fait cela ? s’interrogea Julien intrigué.
_En fait, aucun signal n’a été détecté, révèla le capitaine Heiss.
_Meister, c’est inquietant, jugea Cupidmon.
_Nous partons tout de suite pour Paris, décidan Julien. Je suis certain que le maréchal Fostier pourra nous aider.
_Tu as tellement confiance en lui ? fit le capitaine Heiss.
_Leormon et lui connaissent beaucoup de choses sur les digimon, répondit Julien. Sans compter qu’il est un ami personnel du commandant en chef.
_Vas y, l’autorisa le capitaine Heiss.
_Danke sehr, herr capitaine Heiss, le remercia Julien.


Pendant ce temps, dans la salle de contrôle du DI de la cellule française, le maréchal Fostier avait rappelé en plein milieu de leur pique-nique toute son équipe et leur ordonné de ne pas mettre leur uniforme pour aujourd’hui afin de ne pas perdre de temps.
Ainsi les jumeaux avaient repris leur poste habituel tandis que Guillaume, Virgile et Emilie cherchaient eux aussi un quelquonque signal suspect depuis un ordinateur.
Tous avaient envoyé leurs partenaires sur le Net à travers les différents secteurs à inspecter. Cependant la présence de leur supérieur leur tapait vraiment sur les nerfs car celui ci ne cessait de leur dire de chercher mieux ou plus vite tout en passant, s’arrêtant même, derrière eux ce qui leur donnait l’impression désagréable d’être surveillés.
_On fait de notre mieux, aniki, protesta Guillaume. Vous voulez prendre ma place et que je prenne votre fauteuil ?
_FAIS TON TRAVAIL ET LAISSE MA PLACE TRANQUILLE ! hurla si fort le maréchal Fostier, à quelques centimètres du garçon, que Guillaume eut l’impression d’avoir reçu un bon coup de poing en pleine figure.
Soudain la porte de la salle s’ouvrirent laissant Julient et Cupidmon faire leur entrée ey s’arrêter devant le maréchal Fostier.
_Guten tag, dit Julien. Vous êtes au courant ?
_Oh oui, soupira Claudia dans un murmure.
_Comment se porte la cellule allemande ? voulut savoir le maréchal Fostier.
_Tous les effectifs essaient de leur mieux pour localiser le digimon ainsi qu’en Autriche. le capitaine Heiss a alerté les cellules suisse et belge mais personne n’a encore réussi à ole localiser, exposa Julien.
_Comment est ce possible ? s’exclama Virgile en se levant. On doit être plus d’une centaine à rechercher ce digimon ! Si il y a quelqu’un chose, on aurait déjà du le voir !
_Tu conclues quoi alors ? fit Emilie.
_C’est un simple séisme. Cela ne concerne en rien notre organisation, répondit Virgile.
Brusquement la porte de la salle de contrôle se rouvrit de nouveau où Leormon apparut sur le seul, essouflé.
_Tu as tort. Cette affaire concerne notre organisation, annonça Leormon.
_Tu l’as trouvé, Leormon ? s’exclama le maréchal Fostier. Tu es vraiment parfait !
_C’est un digimon réel, Raphael, révèla Leormon soucieux.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 30
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Dim 18 Mai - 3:47

Ah Ah ! Maintenant ils sont tous réels ^^

Chapitre cours et ... à quand la suite ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Dim 18 Mai - 14:43

Chapitre 2: Les deux espèces de digimon ! Sans évolution !



Venant d’apparaître sur le seuil de la porte de la salle de contrôle, essoufflé, Leormon venait d’annoncer l’impossible:
_C’est un digimon réel, révèla Leormon soucieux.
Abandonnant leur recherches là où elles en étaient, dans le flou en fait, tous se retournèrent vers le petit lionceau digimon, effarés. Sur les écrans, digimon semblaient aussi curieux. Seul le maréchal Fostier conserva son visage strict et impénétrable.
_Es tu vraiment sur de toi ? demanda le maréchal Fostier.
_J’ai eu des doutes dès le début de l’attaque et je suis parti pour m’isoler afin de sentir les ondes à travers ce monde, expliqua Leormon. J’ai bien senti: il existe un autre digimon que moi en Europe.
_Un autre digimon que toi ? répèta Julien ne comprenant pas le sens de la phrase.
_Qu’est que tu as de spécial ? demanda Guillaume.
Sans répondre aux questions, Leormon sauta sans le moindre élan et se rattrapa au-dessus du bureau de son partenaire où il se retourna agilement et se posa dessus.
_En dehors de toutes les apparences, je n’ai jamais été crée par les humains … je ne suis pas un digimon virtuel … , commença Leormon. La vérité est que je viens d’un monde autre que celui ci.
_Digital World est le nom de cet autre monde, ajouta le maréchal Fostier. Les deux mondes étaient toujours séparés, sans lien commun, mais ils ont commencé à se rapprocher au dévelloppement du Net.
_Un autre monde … avec des digimon réels … , murmura Virgile.
_Cette histoire a commencé quand j’étais encore un adolescent. Avec mon meilleur ami, nous avons découvert l’émergence de créatures inconnues dans ce monde se servant du Net pour y entrer. Cependant personne n’a jamais cru à ces histoires car les dégâts ont toujours été minimes et les digimon étaient souvent faibles, reprit le maréchal Fostier. Plus tard, mon ami s’est marié à une scientifique japonaise ayant suivi plusieurs cours avec lui. A nous trois avons décidé de comprendre d’où venait ces étranges créatures.
_Alors des digimon sont déjà venus ici … , fit Emilie. Je me demande qui pouvaient être ce couple de scientifiques.
_Plus tard, ce fut le frère de l’épouse qui découvrit la solution en captant des signaux étranges sur le Net qui émergeaient en créatures. Nous avons fini par remonter les signaux mais les passages changeaient toujours. Par conséquent, le frère a construit un portail de sécurité qui a délimité l’emplacement du Net empêchant l’ouverture de passages depuis le Digital World implantant un sas d’entrée qui ne s’ouvre que depuis le Net, continua le maréchal Fostier
_Cela donc empêché les digimon de continuer à venir ici, comprit Guillaume.
_Mais comment Leormon est venu ici ? demanda Julien.
_Mon histoire n’est pas finie, les enfants, dit le maréchal Fostier. Malheureusement peu avant cette fermeture, la fille de mon meilleur ami et sa femme a disparu à travers un passage … Par conséquent, nous avons décidé de la récupérer en allant au Digital World. Les choses n’ont pas été bien du tout et nous avons du renoncer … nous sommes partis en fuyant …
_Vous avez quand même ramené un souvenir, rigola Virgile.
_C’était le destin, murmura Leormon.
_Le destin ? répèta Emilie.
_Un jour que l’équipe de Raphael campait, je me demandais qui ils étaient et je me suis approché. Cependant j’ai fini par me retrouver dans le sac de Raphael et celui ci l’a fermé aussitôt, raconta Leormon.
_C’est ainsi que j’ai ramené ce passager clandestin, achèva le maréchal Fostier, en refermant le portail.
_C’était vraiment le destin de nous rencontrer, murmura Leormon en fermant les yeux.
_Je ne comprends pas, s’exclama Julien. Si le portail est fermé, comment un digimon réel pourrait venir dans le nôtre ?
_Meister, je crois que Commandramon l’a rouvert, dit Cupidmon. Souviens toi quand nous étions dans ce sas … il nous a échappé en sautant vers le haut …
_Un sas avec un dôme ? demanda le maréchal Fostier.
_Oui, monsieur, répondirent ensemble Julien et Cupidmon.
_Cette théorie est donc juste, conclut le maréchal Fostier. Commandramon a rouvert le portail laissant un digimon venir dans notre monde.
_Que devons nous faire ? demanda Claudia.
Subitement, Guillaume donna un bon coup de poing sur une table et se redressa vivement.
_Il faut le combattre et l’empêcher de nuire ! Après tout, vous avez tous des digimon Parfaits qui peuvent venir ici ! Alors depêchez et détruisez le ! s’écria Guillaume.
Approuvant son petit frère, Emilie se leva à son tour.
_Oto-chan a raison. Nous sommes l’équipe du DI la puissante. Nous sommes donc les seuls à le faire, s’exclama Emilie. Itakimasu !
_J’en suis aussi, décida Julien fermement.
A son tour, Virgile se leva les poings serrés.
_Ouais, allons combattre ce digimon ! C’est que nous savons faire de mieux, dit Virgile.
Achevant cette levée, les jumeaux imitèrent eux aussi leurs camarades.
_Après tout, ce ne sera pas différent de nos autres combats, songea Claude.
_Puisque tout le monde est d’accord, je le suis aussi, achèva Claudia. Faisons le ensemble !
Entre une ou deux heures plus tard, un hélicoptère appartenant au DI survolait la frontière allemande cherchant un quelquonque signe d’activité d’un digimon. Soudain il arriva en vue de la ville de Strasbourg et le pilote distingua de nombreux immeubles s’écroulant dans le coeur du centre ville.
Se dirigeant rapidement vers les lieux, l’hélicoptère ralentit puis la porte s’ouvrit d’où sauta Emilie, Julien, les yeux fermés, Virgile, Claude et Claudia en parachutant atterissant au milieu d’une chaussée sur laquelle brûlait des carcasses de voitures.
_C’était pas y a un mois le 31 Décembre ? s’exclama Virgile amusé.
Ne cherchant même pas à relever la nouvelle bêtise de leur collègue, les jeunes libèrerent leurs partenaires puis pressèrent le pas afin de trouver le digimon qu’ils cherchaient depuis un bon moment.
Brusquement, ils sentirent la chaussée se soulever et glissèrent le long de la nouvelle côte avant de faire un superbe vol plané qui se termina par un atterrisage dans un tas d’ordures. En redressant la tête la première, Claudia aperçut un étrange digimon taureau en face d’eux, juste quelques mètres plus loin.
_Il est là ! cria Claudia.
Au milieu de la chaussée se tenait un immense taureau, pèsant plus de quatre ou cinq tonnes. Sa peau était du cuir de couleur marron recouverte par une cuirasse rouge. Au début de ses pattes était attaché une articulation jaune ainsi qu’aux genoux et avant les sabots. D’ailleurs ses sabots étaient pourvus de fines griffes aiguisées. Sa tête était protégée par un casque ne laissant dépasser que le museau, les yeux de manière séparée et de très longues cornes. Enfin neuf longues et fines queues comme des cordes terminaient son corps.
_Vous connaissez ce digimon ? demanda Virgile.
_Je ne l’ai jamais vu dans la base de données du DI, avoua Julien.
_Je connais toute notre base et il n’y est pas, révèla Claudia. Ce digimon nous est complètement inconnu !
De son côté, le digimon taureau gratta le sol férocement et chargea vers eux mais chacun des digimon sauta en avant et se plaçant entre leurs partenaires et le digimon.
Le DCE rouge s’illumina et afficha le message « évolution » puis envoya un flux de données rouges sur Kyaromon. Celui ci fut entouré par celles ci et se transforma en un petit renard blanc. Le digimon apparut dans une sphère rouge en criant « Kudamon ».
Le DCE or s’illumina et afficha le message « évolution » puis envoya un flux de données or sur Cupidmon. Celui ci fut entouré par celles ci et se transforma en ange. Le digimon apparut dans une sphère or en criant « Lucemon ».
Le DCE jaune s’illumina et afficha le message « évolution » puis envoya un flux de données jaunes sur Pagumon. Celui ci fut entouré par celles ci et se transforma en une sorte de chauve-souris bleue avec un crane sur la tête. Le digimon apparut dans une sphère jaune en criant « Demidevimon ».
Le DCE gris s’illumina et afficha le message « évolution » puis envoya un flux de données grises sur Gummymon. Celui ci fut entouré par celles ci et se transforma en un lapin blanc avec des oreilles au bout vert Le digimon apparut dans une sphère grise en criant « Terriermon ».
Le DCE blanc s’illumina et afficha le message « évolution » puis envoya un flux de données blanches sur Chocomon. Celle ci fut entourée par celles ci et se transforma en un lapin marron avec des oreilles au bout rose Le digimon apparut dans une sphère grise en criant « Lopmon ».
Avec courage, les digimon se jettèrent sur leur ennemi: Kudamon lança son attaque Cristal Aura qui l’empêcha juste d’avancer, Demidevimon tenta son attaque Fléchette Demi qui ne fit absolument rien, Lucemon essaya avec Lopmon et Terriermon d’attaquer directement mais ne réussirent qu’à s’écraser au sol.
_Des digimon virtuels, hein ? lâcha le digimon taureau avec dédain. Déjà, votre existence est une honte pour les tous les digimon car vous servez ces créatures faibles ! Mais en plus, votre niveau est des plus pitoyables !
_Tais toi ! cria Emilie. Tu ne sais rien du pouvoir naissant entre un humain et un digimon !
_Et présente toi ! ajouta Julien. Qui es tu ?
_Mon nom est Oushimon, un des guerriers personnels des seigneurs du Digital World et je suis ici pour conquérir le monde réel avant de voir notre monde être détruit par la cupidité et la stupidité humaine, répondit le digimon.
_De quoi parle t-il ? s’étonna Virgile.
_Le maréchal a dit que le portail est fermé depuis plus de quinze ans. Aucun humain n’a donc pu y aller, dit Claude. Je ne comprends pas.
_De toute manière, on va le détruire vite faite ! s’exclama Virgile enthoustiaste.
_Bien parlé, Vi-kun, approuva Emilie en lui donnant une forte tape dans le dos qui le fit s’écrouler au sol. Décidement t’es pas stable comme mec !
_Ne me faites pas rire, répliqua Oushimon. Un digimon virtuel, affaibli par un humain, n’atteint que le niveau Adulte et je suis un Parfait !
_Momentai ! s’écria Terriermon avec un mauvais sourire. On est aussi des Parfait !
_Tu vas goûter à notre pouvoir, s’exclama Kudamon.
_Et tu viendras pas te plaindre après, ajouta Demidevimon.
_Tout le monde, donnez nous votre pouvoir, dit Lopmon.
_Kudamon, montre lui le pouvoir des humains et digimon, dit Emilie.
_Tout de suite, Milie, répondit Kudamon. Kudamon, évolution …
_Explose le, Demidevimon ! s’écria Virgile.
_Aucun souci, Virgile, assura Demidevimon. Demidevimon, évolution …
_Lucemon, à notre tour, continua Julien.
_Ja, meister, approuva Lucemon. Lucemon, évolution …
_Terriermon ! cria Claude en même temps que Claudia: Lopmon !
_Momentai, Claude, s’exclama Terriermon. Terriermon, évolution …
_Avec toi, Claudia, ajouta Lopmon. Lopmon, évolution …
Cependant les DCE avaient beau s’illuminer da la lueur la plus intense qu’il soit et les digimon avaient beau faire des efforts pour se transformer, aucun d’eux n’était capable d’évoluer et finirent par s’écrouler au sol.
_C’est là tout votre potentiel ? ricana Oushimon. Même pas capables d’évoluer ! Vous êtes une honte pour tous les digimon !
_Je crois que nous avons des ennuis, annonça Virgile.
_Si tu crois seulement … , soupira Claude.
_Le maréchal n’avait pas dit que l’évolution était possible n’importe où tant que nous croyions l’un en l’autre ? fit Emilie intriguée.
_C’est vrai, approuva Julien aussi troublé. En plus, ils ont su passer au niveau Enfant alors ils devraient pouvoir évoluer.
_Je crois que j’ai compris, dit subitement Virgile.
_Tu viens d’avoir une idée ? fit Claudia surprise. Si c’est comme le jour où …
_Ferme la ! cria Virgile. Ecoutez, ils ont évolué car Oushimon nous menaçait directement. Par conséquent, si on est encore attaqués, ils évolueront encore.
_Mais où il va chercher des idées aussi dingues ? soupira Emilie.
_Même ton frère est plus intelligent, commenta Julien en jetant un regard de travers à Virgile.
_Si vous avez peur, j’ose moi, décida bravement Virgile.
Avant de laisser ses amis réagir, le jeune homme s’élança rapidement en direcyion d’ Oushimon. Cependant celui ci s’apprêta à l’embrocher avec ses cornes quand son partenaire vola jusqu’à lui et le poussa en arrière.
_T’es idiot ou quoi ? s’écria Demidevimon. Je ne peux pas du tout évoluer et te tuer ne changera rien du tout !
_De toute manière, on mourra aussi, répliqua Virgile. Autant agir !
Au moment de se relever, le jeune homme se sentit retenu au sol et pour cause: Terriermon et Lopmon lui retenaient chacun un bras avec leurs oreilles. Non loin de là, Claude et Claudia échangèrent un bref regard silencieux.
_Je ne voudrai pas dire mais il a raison: on va mourir, s’écria Julien.
_Arrête de pisser à ta culotte, se moqua Emilie. Il te repérera encore plus vite.
_Je ne pisse pas à ma culotte ! s’insurgea Julien furieux.


Pendant ce temps, dans la salle de contrôle du DI, le maréchal Fostier, Guillaume, Leormon et Blackagumon ne cessaient d’observer la tournure que prenaient les événements depuis les écrans holographiques.
_Pourquoi les digimon ne peuvent pas évoluer, aniki ? demanda Guillaume.
_Je ne sais pas, répondit le maréchal Fostier ne cherchant même pas à cacher son inquiétude.
_Raphael, nous devons les ramener, s’exclama Leormon. Qu’importe si Oushimon dévaste encore des villes, si eux meurent, nous sommes fichus !
Approuvant d’un signe de tête, le maréchal Fostier se releva vite de son bureau et fit un simple geste à Guillaume qui comprit immédiatement. Ainsi tous deux se hâtèrent d’ouvrir une frontière devant leurs équipiers, qui plongèrent rapidement, et créernt un transfert direct jusqu’au système du DI où ils sortirent complètement empilés les uns sur les autres.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Dim 18 Mai - 14:45

_Où on ne pourrait pas mettre des coussins à cet endroit ? se plaignit Claudia.
_Entschuldigung, meister mais tu froisses mes ailes, soupira Cupidmon.
_Excusez moi de vous déranger mais je suis en dessous …, fit Emilie. ALORS DEPECHEZ VOUS DE VOUS RELEVER EN VITESSE !!!
_Je suis au sommet, se vanta Gummymon au-dessus de la pile. Momentai !
_Ah ! Qui me mets sa baskets sur mon nez ? s’écria Claude.
_Les enfants sont si râleurs, constata Leormon amusé.
Un léger quart d’heure fut utilisé pour se dégager puis se remettre de leurs émotions et enfin raconter en détail tout ce qui s’était passé.
_Pourquoi l’évolution n’était pas possible ? demanda Julien. Pourquoi ?
_Si j’étais là, j’écraserai Oushimon avec une patte dans le dos, s’exclama Blackagumon. J’ai même pas besoin d’évoluer pour ça !
_Je ne comprends vraiment pas … , fit le maréchal Fostier. Leormon ?
_Je suis le même, Raphael, répondit Leormon.
_Nos digimon évoluent du niveau Bébé II à Enfant mais pas du niveau Enfant à Adulte. Il y a vraiment quelque chose d’étrange, dit Claude en se grattant la tête.
_Momentai ! s’exclama joyeusement Gummymon. On va finir par comprendre ou trouver un moyen d’évoluer puis on battra Oushimon ! Tout ira toujours bien au DI !
_Tu es trop optimiste, Gummymon, lui reprocha Cupidmon.
_C’est vrai, approuva Claudia en serrant Chocomon contre elle. C’est la première fois que le DI est confronté à un tel cas de figure. Nous avançons dans le brouillard.
_Je sais que tout est momentai puisque Claude avec moi, répliqua Gummymon. Pas de souci tant que nous sommes tous ensemble ! Momentai ! Momentai !
_Gummymon … , murmura Claude en resserrant son partenaire contre lui.
_Je ne crois pas qu’être ensemble soit suffisant cette fois, soupira Emilie.
Tenant Kyaromon dans ses mains, la jeune fille laissait son fauteuil tourner aléatoirement.
_Que pouvons nous faire … ? répèta Julien enfonçé dans son fauteuil.
Soudain une étrange boule blanche passa près d’eux et roula sur toute la pièce avant de s’arrêter contre le bureau du maréchal Fostier. Ils remarquèrent alors que la boule était en fait un Calumon. Celui ci se redressa, les oreilles bien droites.
_C’était cool ! s’écria Calumon. Calumon s’est bien amusé !
_Qui est ce digimon ? s’étonna Virgile.
_Ce digimon est mon partenaire, révèla une voix provenant de la porte.
A ce moment, tout le monde tourna la tête et aperçut Matsuo sur le seuil, adossé nonchalamment à l’interstice.
_Yo minna-san, s’exclama Matsuo avec son sourire habituel. Je viens de constater que vous aviez quelques petits soucis et comme je passais dans le coin par hasard …

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Dim 18 Mai - 14:48

maintenant que ce chapitre est enfin révèlé, je peux m'expliquer clairement.

Come vous avez lu, il existe deux univers parralleles qui n'ont aucun lien entre eux: le monde reel et le Digital World.
seul la présence du Net a pu toucher cet autre monde et permettre à des digimon réels d'acceder au monde réel.

Cependant les humains qui ont decouvert ce nouveau monde ont recrée des digimon pour chaque humain de leur monde. ceux ci sont des digimon virtuels.

je vous prie maintenant de ne plus confondre la notion de digimon réel. Ok, certains diçgimonb virtuels apparaissent au monde réel mais ils ne seront JAMAIS des digimon réels !!!

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 30
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Dim 18 Mai - 18:58

Ah okiiii ! Mais j'avais raison, il trainait un monde digital quelque part ^^
Sueper chapitre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Dim 18 Mai - 23:31

Chapitre 3: La clé ! Blackagumon arrive au monde réel !



Adossé tranquillemment et de manière plus que nonchalante contre le seuil de la porte, Matsuo observait l’équipe française du DI, arborant un sourire insolent.
_Yo minna-san, s’exclama Matsuo avec son sourire habituel. Je viens de constater que vous aviez quelques petits soucis et comme je passais dans le coin par hasard …
_Le revoilà le touriste, murmura Claudia si bas que seule Chocomon l’entendit.
Traversant la salle, le commandant en chef du DI récupéra le petit Calumon et le déposa sur le bureau où Leormon lui adressa un regard froncé.
_Tu es encore là, toi ? maugréa Leormon.
_Calumon accompagne toujours Matsuo ! s’exclama Calumon en battant des mains.
_C’est vrai que tu reçois ton intelligence du cerveau de Matsuo-kun, fit Leormon malicieux.
En entendant l’attaque du digimon, les yeux de Calumon se remplirent de larmes et il courut se réfugier contre la poitrine de Calumon qui le serra contre lui.
_Matsuo ! Matsuo ! Matsuo ! braillait Calumon.
_Ce n’était pas du tout gentil, déclara Matsuo en caressant Leormon à rebrousse poil.
Ne supportant d’être carressé ainsi, tous les poils du digimon s’hérissèrent sur le coup ce qui fit reculer Matsuo d’un bon mètre.
_Si ce n’est pas moi qui le blesse, c’est lui qui m’ennuie, rappela Leormon sévèrement. De plus, je t’ai déjà interdit de me carresser ainsi !
_Tu es si ennuyeux de parler comme Raphael-kun, soupira Matsuo.
_Si tu pouvais utiliser plus souvent ce que tu as sous ta tignasse blonde, tu pourrais peut comprendre que nous ressemblons à nos partenaires, intervint le maréchal Fostier.
_Mec, vous êtes vraiment désolant, soupira encore Matsuo.
S’approchant du bureau, Emilie se mit à tousser légerement ce qui eut pour effet de faire se retourner Matsuo.
_Excusez moi, monsieur, je suppose que vous êtes amis avec notre maréchal mais vous vous trouvez sur un lieu interdit d’accès. Sans compter que nous sommes en crise. Dans ce cas, je vous demande de quitter rapidement les lieux, dit Emilie d’un ton sévère.
Observant la jeune fille, sa déclaration n’eut l’effet sur Matsuo de laisser apparaître un grand sourire au visage.
_C’est Mr Tensai Matsuo, lui souffla Claudia. Oui, je sais … il est vraiment spécial.
En entendant l’information donnée par son amie, Emilie se sentit plus que rougir et s’inclina fortement plusieurs fois devant Matsuo, ce qui fit rire les garçons.
_Sumimasen, sumimasen, monsieur, sumimasen ! Wakatarai ! Sumimasen ! Sumimasen !
_Je ne vois pas de raison de s’excuser, fit Matsuo indifférent. Tu es étrange.
_Vous êtes japonais, non ? s’étonna Emilie, et les japonais sont très respectueux, non ?
_Ca depend des modèles, répondit le maréchal Fostier en ne fixant que Matsuo. Mais ce n’est pas le sujet ! Alors toi, je te conseille de nous dire ce que tu es venu dire ou je te colle dans une pièce spéciale du DI une bonne semaine !
_Tu te souviens que je suis ton supérieur ? rappela malicieusement Matsuo.
_Si tu te souviens bien, au début du DI, tu m’as dit qu’il n’y aurait jamais de rapport hierarchique entre nous car nous sommes amis et en amitié, nous sommes toujours égaux. Par conséquent, je te traite en tant qu’ami, contre-attaqua le maréchal Fostier.
_Et maintenant parles nous de ta solution miracle, achèva Leormon.
Effectuant alors un magnifique salut, comme à la fin d’une représentation théatrale, Matsuo s’écarta de quelques pas puis s’éclaircit la gorge.
_En fait, qu’importe où ils sont, les digimon peuvent toujours évoluer, commença Matsuo. Il existe néanmoins une contrainte: un digimon virtuel ne possède pas cette capacité en lui et doit capter une source d’énergie pour pouvoir évoluer.
_Une source d’énergie ? répèta Julien. Qu’est que c’est ?
_Ce qui rend les digimon du réseau francophone fort. C’est parce que cette source vit sur cette partie du Net que cette section du DI doit affronter de très forts digimon, expliqua Matsuo. Si vous voulez, c’est comme quand vous dans votre maison et allumez un feu dans votre cheminée. La chaleur qui s’en dégage se répand dans toute la maison mais elle est la plus forte dans la pièce où est le feu.
_Dans ce cas, si on amène la source d’énergie au monde réel, nos digimon seraient capables d’évoluer, comprit Emilie.
_J’ai tout compris, s’exclama Virgile.
_Un vrai miracle, dit Gummymon à Claude.
_Nous avons cherché depuis longtemps ce qui rendait forts les digimon de cette partie du Net, rappela Julien, mais nous n’avons jamais rien trouvé. Ce n’est en disant qu’on a besoin de cette source d’énergie que nous allons réussir à le faire maintenant.
_Nous n’avons pas trouvé, meister, car elle était juste devant nos yeux, déclara Cupidmon.
_Que veux tu dire, Cupidmon ? demanda Claudia surprise.
_Je ne comprends absolument pas, avoua Julien.
Les yeux froncés, Cupidmon pensa au moment où il avait évolué quand Blackagumon lui avait simplement donné la main. Il s’était senti fort, si fort que même julien ne lui donnerait jamais autant de pouvoir.
_Cette source d’énergie … c’est Blackagumon, s’exclama Cupidmon.
_Quoi ? cria tout le monde, à l’exception de Matsuo.
_Impossible ! Black maitrise très mal l’évolution, rappela Guillaume. Si il portait un tel pouvoir en lui, il …
_C’est justement car il l’a qu’il n’évolue pas normalement. Le programme gérant les évolutions de tous les digimon à travers le Net le rend confus et seul tes sentiments l’aident à évoluer correctement, l’interrompit Matsuo.
_C’est vraiment vrai ? s’exclama Julien dont les yeux étaient devenus comme des billes.
_Sugei ! ne sut dire qu’ Emilie.
_Un tel pouvoir … , murmura Virgile.
_Ce n’est pas vrai ! J’ai reçu … j’ai reçu le DCE de … de … de Black de la main d’un inconnu ! s’insurgea Guillaume. Black est normal ! C’est un simple digimon !
_C’est la vérité, assura Matsuo. Ton partenaire est le premier prototype crée et porte en lui la source d’énergie néccessaire pour l’évolution. J’ai perdu un jour sa trace et je l’ai trouvé un beau jour, luttant avec un jeune Net-Fighter.
_Je ne peux pas y croire … , murmura Guillaume.
_Je suis fort ! Je suis si fort ! s’exclama Blackagumon depuis son DCE.
_De toute manière, ça n’aide pas, fit remarquer Emilie en fronçant les sourcils. Puisqu’il n’atteint pas le niveau Parfait, Black est forcé de rester sur le Net.
_C’est vrai, approuva Julien. Le maréchal nous a appris qu’il fallait avoir de forts liens avec son partenaire pour qu’il puisse venir ici.
_Et pourquoi ce n’est pas possible ici ? demanda Matsuo.
Arborant un discret sourire, Matsuo se comporta à la manière d’un professeur interrogait sa classe pour vérifier si les élèves retenaient ses cours.
_Quand notre partenaire évolue au niveau Parfait, c’est grâce à nos émotions ressenties donc on crée un fort lien entre nous, répondit Virgile.
_Atteindre le niveau Parfait est si utile ? insista Matsuo.
Tapant le sol avec la semelle de ses baskets, Emilie commençait à s’énerver de la manière aussi lente qu’utilisait Matsuo pour leur exposer son idée.
_Avec tout le respect que je vous dois, monsieur, nous n’avons pas le temps de jouer aux devinettes ! Oushimon est train de tout détruire ! Alors assumez votre rôle et dites nous comment amener Blackagumon ici ! s’écria Emilie.
_Les gens sont si stressés … , soupira Matsuo. En fait, le niveau de vos digimon ne correspond à rien. Le seul moyen de savoir si votre lien existe est si vous êtes capable de le faire évoluer sans utiliser votre DCE.
_C’est le cas, s’exclama Guillaume. Alors Black …
_Il pourra venir, surtout que ton lien avec lui est plus que fort, jugea Matsuo. Cependant je pense, qu’en dehors des combats, il sera très faible.
_Tant que nous pouvons battre des types forts, n’importe quoi ! s’écria Blackagumon dont les yeux brillaient dans le DCE.
_Vous avez entendu mon idiot de dino ? fit Guillaume. Dites moi comment l’amener !
_Comme les autres, dit simplement Matsuo.
Prenant une courte inspiration, Guillaume tendit son bras bien droit avec son DCE dans le creux de sa main.
_Release, Black ! cria Guillaume.
Aussitôt des données noires sortirent du DCE puis un Botamon se matérialisa devant Guillaume. Celui ci s’agenouilla et le prit dans ses bras.
_Botamon ? s’étonna Guillaume. Pourquoi est il au niveau Bébé I ?
_Je l’ai dit: au monde réel, hors combat, il sera très faible, rappela Matsuo.
_En attendant, allons combattre Oushimon maintenant ! s’écria Emilie.
_Maintenant on peut évoluer et on va le détruire, déclara Virgile.
_Un instant, vous ne pouvez pas partir ainsi, tonna Matsuo.
En entendant la voix devenue très sérieuse de Matsuo, tout le monde se retourna pour le découvrir, le visage plus que sérieux. Sur le bureau, Calumon arborait la même expression que son partenaire.
_C’est la première que je les vois sérieux, Raphael, s’exclama Leormon choqué.
_Moi aussi, lui avoua le maréchal Fostier aussi surpris que son partenaire.
_Oushimon n’est pas un digimon normal, déclara Matsuo. C’est un guerrier qui se bat des Seigneurs Digimon, les protecteurs du Digital World.
_Au Digital World, il en existe six: Marsmon, Dianamon, Mercurimon, Neptunmon, Minervamon et Appollomon, ajouta Calumon. Si un de leurs guerriers vient ici pour combattre, il se battra en leur nom avec toute sa force. Je peux vous assurer qu’ils so,t plus que forts. Seul le travail en équipe pourra vous donner vos chances.
_Comment sais tu cela ? s’étonna Leormon.
_Je suis un digimon réeel moi aussi, Leormon, répondit Calumon. J’ai même grandi au palais d’ Appollomon, le saint protecteur tué, mais je ne supportais de vivre dans ce monde où les digimon ne semblaient faire que se combattre. Quand j’ai rencontré Matsuo, je lui ait demandé de m’emmener loin d’ici …
_Ainsi Calumon et moi avons travaillé ensemble, continua Matsuo. Si j’ai crée le corps de chaque digimon virtuel, Calumon leur insufflé le souffle de vie avec ses pouvoirs.
_C’est très beau tout ça mais on a quand même ce digimon à se faire, s’exclama Guillaume.
_Tu as raison, oto-chan. Nous avons assez attendu, approuva Emilie. Ikai !
_Ouais ! Allons enfin combattre ! s’écria Virgile.
_On ne change pas une équipe de fous, songea Julien en baissant son regard vers Cupidmon.

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 30
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Dim 18 Mai - 23:49

Youpi !
Je veux le combat ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Lun 19 Mai - 17:26

Chapitre 4: Un pouvoir changeant ! Oushimon change !


Dans un quartier d’habitation de la ville de Metz, en Lorraine, une tour d’immeuble s’écroula brusquement, comme déraciné du sol, et alla s’écraser sur une autre tour ce qui entraina une réaction en chaine détruisant au total tout le quartier.
Sur la chaussée recouverte de grabats et de pierre, Oushimon courait et et utilisait son pouvoir, de puissantes ondes émises par ses articulations, pour produire des séismes dans le sol de la ville.
_Les humains sont tellement faibles, songea Oushimon. Ils sont incapables de se battre ou de résister. Ils préfèrent se terrer chez eux et prier pour leur misérable existence !
Continuant sa course à travers la ville, le digimon taureau fit crouler tout une école primaire et regarda un instant tous les enfants essayer de s’en échapper. Un sourire se dessina sur son visage puis il s’élança immédiatemment à leur poursuite.
Effrayés, les enfants tentaient de courir le plus vite que leurs petites jambes leur permettaient quand un petit garçon de sept ou huit ans trébucha et s’étala sur le sol. Il essaya de se relever vite mais Oushimon était déjà sur lui. Il se mit à crier perdu et ferma les yeux …
Oushimon ne cessa de se rapprocher du garçon et leva ses pattes vers lui quand un missile l’atteignit en pleine poitrine et le renversa sur le sol. Au même moment, Claudia apparut et courut vers l’enfant etr l’aida à se relever.
Restée derrière, Antilamon créa une barrière entre les enfants et Oushimon puis Rapidmon sauta devant lui.
_Enfin un digimon qui ressemble à quelque chose, constata Oushimon, mais je te battrai plus vite que tu le crois !
Surgissant de derrière le dos de son partenaire, Claude fixa le digimon d’un regard sévère.
_Nous ne sommes pas là pour cela, décréta Claude. Nous t’annonçons un défi quand tu voudras dans la plaine après la ville !
_Un défi ? fit Oushimon. Un digimon ne refuse jamais un défi ou son honneur n’existe plus. Je serai là et vous détruirai !
Pendant ce temps, dans la plaine en question attendait le reste de l’équipe du DI. Depuis les airs, Hippogryphomon, avec Julien sur son dos, guettait l’arrivée de leur ennemi. Caché derrière un rocher, Quilinmon et Emilie attendaient le meilleur moment de passer à l’attaquer. Au milieu de la plaine se tenait Darktyrannomon plus qu’impatient et Guillaume, allongé sur la tête de son partenaire.
_Guillaume, il arrive quand ? Je veux combattre ! s’écria Darktyrannomon.
_Calme toi un peu, soupira Guillaume. Si tu continues à remuer autant, je vais tomber …
Soudain Rapidmon et Antilamon revinrent enfin et s’arrêtèrent à proximité du digimon dinosaure qui soupira qu’ils ne soient pas des ennemis.
_Il va bientôt arriver, je crois, annonça Claude sur l’épaule de Rapidmon.
_Claudia, tu devrais te mettre en sécurité, conseilla Antilamon en posant sa partenaire à terre.
_Tout ira bien, assura Antilamon. Sois juste en sécurité.
_Combat ! Combat ! Combat ! Combat ! ne cessait de répéter Darktyrannomon.
_Je commence vraiment à avoir mal à la tête, soupira Guillaume. D’habitude, ça ne me gêne pas mais plus deux heures à entendre ce refrain m’énerve vraiment !
Brusquement, une faille apparut au milieu de la plaine et la traversa complètement l’ouvrant en deux. Trop lent pour réagir, Darktyrannomon tomba dedans tandis que Rapidmon se propulsa sur un côté et Antilamon sauta pour atteindre l’autre.
A présent, toute l’équipe se tenait prête et plus qu’attentive à ce qui se passait sur le terrain de bataille. Seul Darktyrannomon n’y prêtait guère d’attention car il essayait de remonter du gouffre dans lequel il venait de tomber.
Sur la plaine, Oushimon apparut dans une charge incroyable et fonça vers Antilamon qu’il renversa. Celle ci tomba sur le côté et se blessa dans le sol. Au même moment, Claudia poussa un cri car elle ressentit comme un coup dans le bas de son dos.
Depuis les airs, Julien fixait leur ennemi puis leva son pouce vers Emilie et le retourna complètement vers le bas. Aussitôt Quilinmon bondit hors de sa cachette et réalisa un superbe saut. Il s’arrêta quelques centimètres avant son adversaire et lui enfonça sa corne dans son armure qui s’effrita légerement. Oushimon battit alors le sol avec deux de ses queues et écarta Quilinmon de lui.
_Je ne pensais pas que votre niveau était si élèvé, dit Oushimon. On dirait que ce combat va être intérressant.
Chargeant l’un contre l’autre, Quilinmon et Oushimon se heurtèrent ensemble, front contre front. Cependant les cornes du taureau digimon semblaient affecter Quilinmon mais celui ci ne s’en plaignait absolument pas. Cependant Emilie ressentait en même une très forte douleur au niveau de son front résonnant à chaque fois qu’une corne frappait la tête de son partenaire.
_Meister, puis-je aider ? demanda Hippogryphomon.
_Je t’en prie, Hyppogryphomon, répondit Julien en se tenant à sa fourrure.
Descendant en piqué, le digimon battit des ailes et lança son attaque Vague Aérienne créant une puissante brise qui rabattit Oushimon sur le sol. Celui ci réussit à faire une roulade puis se remit sur le sol quand Antilamon l’attrapa par ses queues et le décolla du sol. Ce fut alors le tour de Rapidmon qui envoya une double série de missiles vers le digimon qui tomba sur le sol créant un cratère d’un bon mètre.
_Ce pouvoir … , dit Oushimon. Je n’aurai jamais pensé que des digimon virtuels puissent en avoir autant. On dirait que je vais devoir avoir recours à ma forme de combat.
_Une autre forme ? s’étonna Julien en devenant soucieux.
_Restons très prudents, minna, ordonna Emilie.
Dans le fond du cratère où il se trouvait, le corps d’ Oushimon fut entouré d’une multitude de données puis celui ci se mit debout ses pattes arrières et il grandit. Il atteignit une bonne hauteur de plus de deux mètres et ses pattes devinrent respectivement des jambes et des bras. Ensuite ses queues se détachèrent de son corps et se métamorphèrent en une longue épée inscrusté de pierres précieuses. Sur la cuirasse recouvrant son ventre était dessiné un étrange symbole: un carré avec le trait du bas en moins et plus arrondi.
Donnant un bon coup de sabot sur le sol, il réalisa un magnofique saut et se sortit sans problème du cratère. Ensuite il bondit en direction d’ Hippogryphomon et le blessa à une aile ce qui le fit s’écraser au sol.
Dans la chute et l’atterrissage forcé, Julien fut éjecté de son partenaire mais souffrit peu de cela. Par contre, il pouvait sentir une profonde douleur qui lui irradiait le dos.
_Ca blesse, s’écria Julien.
Levant son épée, Oushimon s’apprêta à achever l’un des deux quand Antilamon l’arrêta en plongeant à travers tout et le plaquant ainsi au sol. Cependant celui ci la projetta au loin de sa main gauche et se redressa. Celle ci s’écrasa quelques mètres plus loin et Claudia sentit une douleur se diffuser à travers tout son corps.
_Il a évolué ? fit Emilie surprise.
_C’est le niveau Ultime, Milie ? demanda Quilinmon.
_Si il a évolué, ça devrait l’être, songea Emilie se sentant devenir nerveuse.
_Attends ! cria Claudia. On a déjà du mal à battre un Parfait ! Peux tu imaginer une seconde si on doit affronter un Ultime ?
_Je suis resté un niveau Parfait, déclara Oushimon. En tant que guerrier des Seigneurs Digimon, je possède deux formes. La première est ma vraie forme, le mode animal, mais je peux aussi prendre une forme de combat, le mode humain.
_Donc on a Oushimon mode humain et Oushimon mode animal mais les deux restent à notre niveau Parfait, comprit Julien. Allons y !
Derrière lui, Hippogryphomon s’était redressé mais se tenait avec mal quand il perdit l’équilibre et redevint Lucemon qui tomba au sol. Julien courut alors vers lui et s’agenouilla à ses côtés.
_Je suis désolé, meister, murmura Lucemon. j’ai échoué.
_Tu as fait de ton mieux, assura Julien. C’est pas grave.
_Meister … , murmura Lucemon.
Au même moment, Oushimon appuya sa main gauche sur le signe dessiné sur sa poitrine. Celui ci s’illumina et matérialisa une pluie de pierres qui tomba sur Rapidmon et l’ensevelirent tandis qu’ Antilamon donnait des coups de poings pour repousser chaquer rocher et les disperser.
Près de sa sœur, Claude ressentit des coups sur tous les membres de son corps, comme si on le bombardait de balles de tennis. Cela était si fort et faisait si mal qu’il s’évanouit.
Instantanément, Rapidmon, bloqué sous les rochers, régressa en Terriermon, et réussit à se faufiler entre les interstices des pierres, le corps couvert de blessures.
_Ca se passe vraiment mal, pesta Emilie.
_Nous n’avons pas du tout l’avantage, Milie, constata Quilinmon.
_Virgile et Myotismon devaient venir en renfort, songea Emilie. Je crois que nous avons fait une erreur de ne pas les avoir pris dès le départ.
Soudain une véritable pluie de chauve-souris noire envahit le terrain et toutes se précipitèrent vers Oushimon qui fut assailli de toutes parts. Ensuite Myotismon jailit sur le côté et réussit à lui flanquer un bon coup de pied sur la poitrine.
_Quilinmon, attaque avec ta corne là-bas ! ordonna Emilie.
Sans discuter des ordres de sa partenaire, Quilinmon utilisa sa fulgurante vitesse pour disparaître et réapparaitre immédiatement devant la poitrine du digimon. Avec force, il enfonça sa corne à l’impact de Myotismon et réussit à la percer.
_Myotismon, attaque ! cria Virgile depuis le sol.
_Toi aussi, Antilamon ! ajouta Claudia en courant vers sa partenaire.
Au même moment, Darktyrannomon parvint enfin à se hisser en haut de la faille où il était tombé et se remit debout sur la terre. Ainsi Oushimon était maintenant cerné par Quilinmon, depuis les airs, Antilamon et Myotismon par le devant et Darktyrannomon à l’arrière.
Libèrant toute leur puissance, Darktyrannomon cracha des flammes tout autour du digimon, Quilinmon le frappa à la poitrine d’une forte lueur blanche explosive, Antilamon jeta un flash de lueur rose et Myotismon projeta une nuée de chauve-souris. Toutes les attaques s’emmelèrent ensemble et créerent une formidable explosion recouvrant le terrain d’une épaisse fumée montant jusqu’au ciel.
Soudain Oushimon sauta à travers la fumée et réalisa un superbe salto arrière pour se rattraper et se réceptionner juste derrière ses ennemis.
_Vous avez un incroyable potentiel, votre force est surprenante, votre courage est exemplaire, votre détermination sans faille … , commença Oushimon.
_Il nous fait des compliments ? s’étonna Virgile.
_Tu crois que nos attaques l’ont trop secoué ? fit Myotismon.
_Ca doit être ça, approuva Virgile en hochant la tête.
_Si ton cerveau est le résultat d’avoir subi des attaques fortes, je préfère ne pas imaginer ce que cela a du être, songea Emilie pour elle-même.
_C’est un vrai honneur de combattre avec vous, déclara Oushimon.
_Dis, si tu nous respecte autant, soyons amis et cessons de nous battre, s’exclama Claudia.
_Je regrette mais un guerrier ne revient pas en arrière. Quand un guerrier s’engage à combattre, il meurt ou gagne, il n’y a pas d’autre alternative, expliqua Oushimon.
_Eh bien, tu mourras, s’exclama Guillaume sur Darktyrannomon.
_Ce serait un honneur de mourir de la mains de braves guerriers, dit Oushimon, mais mon honneur de serviteur des Seigneurs Digimon ne me le permettra jamais !
_Qu’est que tu veux dire ? demanda Quilinmon.
_Les Seigneurs Digimon veulent prouver qu’un digimon crée par de faibles humains ne sera jamais plus fort qu’un digimon normal. C’est pourquoi vous ne pourrez pas me battre. Mon honneur ne le permettra pas, s’exclama Oushimon.
Serrant son poing sur son épée, le digimon leva le bras et frappa Antilamon au ventre. Celle ci fut blessée au ventre et s’écroula au sol redevenant Lopmon. Au même moment, Claudia sentit une profonde déchirure dans le bas de son ventre. Ensuite le symbole d’ Oushimon brilla à nouveau et matérialisa une nouvelle pluie de rochers mais Darktyrannomon les détruisit en puissant jet de flammes.
_Je n’arrive toujours pas à comprendre où peut être son point faible, dit Emilie soucieuse.
_Il a surtout d’excellents poings forts, répliqua Quilinmon.
_Merci, Quilinmon, mais le moment humouristique est pas pour tout de suite, fit Emilie.
En bas, Julien avait quitté Lucemon et courait vers ses amis.
_Ecoutez, j’ai compris ! cria Julien. Je sais comment le vaincre !
_C’est vrai ? fit Virgile. Comment veux tu faire ?
_Son point faible est le symbole sur sa poitrine, révèla Julien. Je suis presque sur si Quilinmon frappe là, il sera tué.
_Dans ce cas, essayons, s’exclama Emilie. Yosh !
_Guillaume, avec Darktyrannomon, retiens le et aide les à frapper ! cria Julien.
_Yosh ! répondit Guillaume en tendant le pouce. Vas y, Dark !
Aussitôt Darktyrannomon s’approcha d’ Oushimon et le serra très fort dans ses bras, un bras sous la tête et l’autre au niveau du ventre, et ne cessa de le serrer contre lui pour l’empêcher de bouger.
_Itso, Quilinmon ! Finissons en ! s’écria Emilie.
_Yosh, Milie ! répondit Quilinmon.
Utilisant sa prodigieuse vitesse, le digimon se précipita en direction de la poitrine.
Depuis le sol, Julien, Claudia, Lopmon, Virgile, Myotismon, Lucemon et Terriermon les observaient et esperaient que cette attaque soit enfin la bonne.
Atteignant la poitrine d’ Oushimon, Quilinmon enfonça avec force sa corne en pleine milieu du symbole. Au même moment, le digimon ressentit une profonde douleur et s’écroula au sol, son corps perdant peu à peu des données.
_Vous … vous m’avez battu … , murmura Oushimon. Vous êtes forts … mais serez vous assez forts pour battre ceux qui viendront après moi ? J’espère qu’ils sauront mieux respecter leur engagement que moi …
Son corps se digitalisa peu à peu puis finit par complètement se désintégrer puis tous ses données se rassemblèrent pour former un digi-œuf qui tomba sur le sol.
_Pourquoi cet œuf est apparu ? s’étonna Virgile.
_Puisque c’est un digimon réel, il doit redevenir un digi-œuf, supposa Julien.
_En attendant, le cauchemar est fini ! On a gagné ! s’écria Guillaume.
_Non, ce n’est que le commencement … , dit Emilie soucieuse. D’autres viendront ….

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 31
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Lun 19 Mai - 23:08

Chapitre 5: Après le combat ! Un rêve du passé !



De retour au DI, l’équipe se reposait de toutes leurs émotions subies durant leur dernier combat. Assis chacun dans un fauteuil, Kudamon pendait au cou d’ Emilie, Guillaume buvait un café avec Koromon sur ses genoux, Julien discutait avec Lucemon assis près de lui au sol, Virgile racontait la bataille en exagérant quelque peu son rôle, Claudia serrait Lopmon dans ses bras et Claude se remettait peu à peu avec Terriermon sur ses épaules qui s’amusait à lui bander les yeux avec ses oreilles.
Observant l’équipe victoire, Matsuo et Calumon étaient assis tous deux sur le bureau du maréchal Fostier. D’ailleurs celui ci était installé derrière dans son fauteuil avec Leormon posé sur sa tête, les pattes en avant.
_Kawai ! Houtouni kawai ! s’exclama Matsuo avec un sourire ravi.
_Ce ne sont pas les filles sensées agir ainsi ? fit innoncemment le maréchal Fostier.
_Kisama, si j’ai besoin de toi, je t’appelle, OK ? Alors fiche moi la paix, répliqua Matsuo.
_Jamais, répondit le maréchal Fostier visiblement amusé.
_Excusez moi, monsieur, dit subitement Julien en se redressant, mais j’aimerai comprendre quelque chose …
_Nani, Ju-chan ? demanda Matsuo en tournant la tête vers lui.
_D’abord cessez de m’appeler ainsi, soupira Julien avant de redresser la tête. Ecoutez, durant notre bataille, il s’est passé quelque chose … A un moment, quand Hippogryphomon a été blessé, j’ai senti une douleur dans mon dos … Egalement quand Rapidmon s’est trouvé sous les rochers, Claude s’est évanoui … Je ne comprends pas pourquoi …
_Ce n’est pas tout … Quand Oushimon tapait avec ses cornes sur Quilinmon, je pouvais sentir mon front avoir mal, ajouta Emilie.
_Ca m’est aussi arrivé, se souvint Claudia. Quand Antilamon a subi cette attaque au ventre, je pouvais sentir mon ventre se déchirer …
Au fur et à mesure que les membres du DI évoquaient leurs expériences, Matsuo ne cessa de sourire. A côté de lui, Calumon s’était levé et battait des mains.
_C’est une chose normale, expliqua Matsuo. Quand vous étiez sur le Net, vos corps étaient faits de données et la douleur s’estompait beaucoup plus facilement. Cependant au monde réel, votre corps est organique, les données des digimon sont capables de s’organiquer, et la douleur devient aussi réelle. En raison de votre lien, vous ressentez aussi cette douleur.
_Alors Quilinmon avait aussi mal … , fit Emilie en baissant la tête.
_C’est pour cela que j’ai régressé ? demanda Terriermon. Comme Claude s’est évanoui, j’ai perdu mon pouvoir, c’est ça ? C’est pas momentai !
_Mais vous êtes encore inexpérimentés, déclara Leormon en éparpillant les mèches de son partenaire. Même quand je combats sur le Net, Raphael peut sentir ce que je fais … quand j’ai donné mon énergie à Devidramon ou j’étais malade, j’ai bien senti que son cœur en souffrait autant que mon corps.
_Tu as mal senti, se contenta de répondre le maréchal Fostier. Et laisse mes cheveux !
_Menteur, murmura Leormon en ébourriffant davantage sa coiffure.
_En tout cas, il y a quelque chose qui m’ennuie, songea Emilie soucieuse.
_Vous … vous m’avez battu … , murmura Oushimon. Vous êtes forts … mais serez vous assez forts pour battre ceux qui viendront après moi ? J’espère qu’ils sauront mieux respecter leur engagement que moi …
_Oushimon a dit que d’autres viendront après lui pour continuer ce qu’il avait déjà commencé. Je trouve cela plus qu’inquiétant, dit Emilie.
_Bah ! On les battra aussi ! s’exclama Virgile. Pas vrai, Demidevimon.
_Oui, répondit Dmidevimon en battant des ailes.
_Nous avons éprouvé beaucoup de difficultés à battre Oushimon. Nous ne pouvons pas dire si nous battrons ses congénéres … Ils pourraient être encore plus forts que lui, émit Julien.
_Tu as raison, meister, approuva Lucemon.
_Cessez de vous en faire car Koromon et moi, on les arrêtera, déclara Guillaume optimiste.
_Et après, on dévorera une montagne de glaces, ajouta Koromon.
_Tu veux dire Demidevimon et moi ? intervint Virgile. T’es pas aussi forts que nous !
_Tu veux rire ? On gagne avec une patte dans le dos, répliqua Guillaume.
_Myotismon est plus fort que ton dino ! s’écria Virgile.
_Ils ont encore à apprendre, soupira Emilie.


Dans la cuisine de leur appartement, Alexia se tenait devant la table où attendaient patiemment trois bols de riz au curry avec leurs baguettes. La jeune fille ne cessait de regarder l’horloge indiquant que sa sœur et son frère avaient plus de trois heures de retard et se demandait ce qui pouvait leur être arriver.
Soudain la porte d’entrée s’ouvrit et les deux jeunes apparurent sur le seuil de la cuisine.
_Watashitachi wa kaeru, dit Emilie.
_Okaeri, répondit Alexia en relevant la tête. Où étiez vous ?
_En mission, répondit Guillaume en s’asseyant sur sa chaise. J’ai faim …
_Il s’est passé quelque chose de grave sur le Net ? fit Alexia soucieuse.
_Pas sur le Net, un digimon a émergé au monde réel, révèla Emilie.
_Houtoni ? sans partenaire ? s’exclama Alexia.
_C’est plus compliqué, dit Guillaume. Onee-chan, explique, moi, je bouffe ! Itadakimasu !
_Hum, tu devrais te retourner avant, dit Kudamon depuis les épaules d’ Emilie.
Surpris, Guillaume se retourna et découvrit la porte du réfrigérateur ouverte avec Koromon à l’intérieur, occupé à avaler tout ce qui était comestible.
_La nourriture des humains est si délicieuse ! s’écria Koromon dont les yeux brillaient.
_Koromon, sors tout de suite de là ! s’écria Guillaume en se levant.
_Non, je commence juste mon repas, répliqua Koromon en avalant un gros poulet.


Assis sur un quai de la Seine, Virgile partageait plusieurs hamburgers et des frites avec Demidevimon, sous la seule lumière de la lune et le jeune homme espèrait rentrer très tard pour que sa mère sort partie se coucher avant de retarder l’interrogatoire.
_Virgile, pourquoi les digimon du Digital World viendront ici ? demanda Demidevimon.
_Si je savais … , fit Virgile en haussant les épaules. Ce qui compte est de les battre et de devenir forts tous les deux !
_Pourquoi être fort est si important pour toi ? voulut savoir Demidevimon.
_Je ne veux plus dépendre des autres, répondit Virgile. Quand tu étais juste Devidramon, nous ne gagnions pas souvent … mais maintenant que tu es Myotismon, notre pouvoir a augmenté.
_Ce n’est pas notre pouvoir qui augmente, c’est parce que nous avons pris conscience de sa nature, dit Demidevimon. Enfin je crois …
_Pouvoir … , murmura Virgile. Tout le monde en veut mais personne ne peut définir ce que c’est … je me demande pourquoi …
_Parce que le pouvoir change selon ce que tu es, songea Demidevimon.
_Le pouvoir change … peut être … , fit Virgile.
Levant la tête, le jeune homme observa un long moment l’astre lunaire qui était plein.
_La lune est vraiment belle ce soir, dit Virgile.


Allongé dans son grand lit, Julien ne parvenait toujours pas à s’endormir, même après cette longue et pénible journée. A côté de lui était déjà endormi Lucemon.
Les bras croisés sous son oreiller, le jeune homme songea à cette journée et se rappela de la douleur qu’il avait ressenti dans son dos. A cet instant, il se demanda si Lucemon avait eu assez mal que lui. Il réalisa que ce n’était pas le premier, ni la première blessure, que son partenaire subissait donc cela ne devait pas vraiment l’affecter. Cependant c’était la première que lui sentait une telle douleur.
Dans le milieu où il avait grandi, Julien ne se souvenait pas de s’être blessé. Il y avait toujours quelqu’un pour l’empêcher de tomber dans les escaliers ou de s’érafler dans des ronces.
Se tournant dans son lit, le jeune homme caressa le bas et songea pour la première fois, il se sentait vraiment vivant. Pour la première fois, il avait connu ce que les enfants apprenaient dès qu’ils commençaient à se déplacer.
_Meister, tu bouges … , dit Lucemon.
_Désolé, Lucemon, s’excusa Julien. Ca doit être la lune qui m’empêche de dormir …


Dans leur appartement, Claudia dormait déjà dans son lit en serrant Lopmon contre elle tandis que Claude était assus dans le sien et partageait des cookies avec son partenaire.
_Encore ! J’en veux encore ! s’exclama Terriermon, les oreilles dressées. Momentai !
_Calme, Terriermon. On a avalé déjà cinq paquets, fit Claude. Les filles vont encore dire qu’on ressemble à des cochons.
_Si elles ne voient pas clair, elle n’ont qu’à se rendre à l’oculiste car je suis un lapin et toi un humain, déclara Terriermon. Momentai !


Dans sa chambre, Emilie dormait avec kudamon enroulé sur lui-même près d’elle. Cependant si le premier semblait être calme, la seconde paraissait plus agitée.
_Watashi wa …. Otosan … kaasan … Ma-ji-san … Raphael-san … , murmurait Emilie.
Dans une pièce très sombre, une petite fille de trois ans dormait, installée sur un fûton avec une couverture. Soudain elle se réveilla ayant envie de boire et descendit en bas quand elle aperçut de la lumière et entendit des cris dans le laboratoire de ses parents. Bien qu’il s’agissait d’une zone interdite, elle d’approcha et regarda par la porte entrebaillée.
Regroupés autour d’une table, trois hommes et une femme semblaient être en désaccord. Le premier homme devait avoir vingt-dix ans et possédait des cheveux noirs lui tombant sur les épaules avec des yeux noirs portant un pull-over noir sous une veste noire sans manche, un jean et des baskets de la même couleur. Près de lui se tenait un homme du même sauf que ses cheveux étaient courts et bruns, ses yeux avaient une couleur marron et il portait seulement une chemise blanche avec un jean noir et des chaussures en cuir. Ensuite venait une femme portant une simple robe blanche assise devant la table. Elle était incroyablement belle, ses cheveux étaient très longs et chatains tirant sur le blond, ses yeux étaient d’un magnifique vert. Elle avait deux ou trois années de moins que les deux hommes précédents. Enfin venait un homme de de vingt-sept ans avec de très courts cheveux blonds coiffés au gel, des yeux d’un vert semblable à ceux de la femme et portait un tee-shirt jaune, un jean et des sandales.
_Gabriel-kun, tu ne comprends vraiment pas, s’indigna l’homme blond.
_Je comprends mais se servir du Net pour retrouver Luna est trop dangereux ! Sans compter qu’on ne sait pas du tout d’où viennent ces créatures ni qui elles sont ! s’offiusqua l’homme aux cheveux noirs, nommé Gabriel.
_Calmez vous un peu tous les deux, intervint le dernier homme. Gabriel, Kyoudai-san, cela est inutile de se disputer.
_Reste en dehors de ça, Raphael. Je peux m’en sortir seul, assura Gabriel.
_Tu ne comptes pas frapper ton beau-frère comme tous ceux qui te contredisent, à part moi, j’espère ? soupira Raphael.
_Et pourquoi pas ? s’exclama Gabriel en levant ses poings.
_Quand tu veux, Kyoudai d’adoption ! s’écria Kyoudai en serrant aussi ses poings.
Se défiant du regard, si noir qu’ils se seraient entre-tués si cela aurait été possible, quand le poing de Gabriel s’acrasa le premier sur la joue de Kyoudai. Celui ci lui rendit un bon coup dans l’estomac avant de recevoir un coup de pied. Le combat continua un peu lorsque Raphael réussit à les séparer.
_Arrêtez de vous disputer ! cria la femme.
_Mitsuni … , murmura Gabriel en se tournant vers elle.
_Mimoto-chan … , ajouta Kyoudai.
_Ecoutez, je veux retrouver ma petite fille plus que tout mais vous battre n’aidera pas à le faire ! Onegai onichan ! Onegai Gabriel-san ! Onegai !
S’avançant vers Gabriel, Raphael posa sa main sur son épaule.
_Ta femme a raison, mon ami, dit Raphael. Se disputer entre nous n’aide pas. Ecoute, je sais que tu n’arrives pas à faire confiance à Kyoudai-san mais nous sommes une équipe tous les quatre. Il peut y avoir des divergences mais au nom de notre intêret commun, nous devons nous unir et oublier nos différents pour aller de l’avant.
A ce moment, Raphael leva la tête et croisa le regard de Kyoudai.
_Fais le, ordonna Raphael. Je te fais confiance.
_Arigato, Raphael-kun, répondit Kyoudai avec un sourire.
_tu comptes me trahir maintenant ? fit Gabriel en détournant la tête.
_Je ne te trahirai jamais, tu sais bien ! Nous sommes amis depuis l’école primaire ! Je préfère encore mourir que te trahir ! s’écria Raphael puis se radoucit un peu, mais en tant qu’ami, je dois t’aider à faire ce qui peut être le mieux et te ramener ta fille.
Derrière la porte, la petite fille écoutait mais ne semblait pas tout comprendre sauf que son père se disputait encore avec son oncle. Soudain la porte s’ouvrit et Raphael sortit. Quand il la vit, il s’agenouilla devant elle.
_Ryoko, tu devrais être au lit, dit sévèrement Raphael.
_Gomen nasai, Raphael-san, mais j’avais soif, expliqua Ryoko.
_Et tu es venue boire à cette porte ? fit malicieusement Raphael.
_J’ai entendu des cris, avoua Ryoko. Toosan et toi êtes fâchés ?
_Bien sur que non, répondit Raphael. Ton père et moi sommes infâchables !
_Ca n’existe pas ton mot, rigola Ryoko.
_Eh bien, maintenant si, déclara Raphael en passant la main dans les cheveux de la fillette.
_Dans ce cas, c’était encore toosan et, Ma-ji-san, comprit Ryoko triste. Pourquoi ils se disputent tout le temps ? Je n’aime pas ça !
Un petit sourire ennuyé passa sur le visage de Raphael puis celui ci plaça ses bras autour de la petite fille et la serra dans ses bras.
_Tu sais, Ryoko, aucune famille n’est parfaite, assura Raphael. Dans chacune, on se dispute ou il y a un problème quelquonque … mais l’important est de s’aimer …
_Tu m’aimes, toi, Raphael-san ? demanda Ryoko.
_Oui, je t’adore, Ryoko, répondit Raphael.

Se redressant dans son lit, Emilie se demanda ce que voulait dire ce rêve. Cette femme, c’était sa mère et l’autre homme, son père. Elle avait encore assez de souvenirs d’eux dans sa tête. Il y a avait une autre personne qu’elle connaissait, ce Raphael, était la même personne, en plus jeune, que son supérieur au DI.
Se remémorant de l’histoire qu’il avait raconté, Emilie comprit que ses parents avaient été impliqué avec des digimon et le Digital World. Elle se demanda si c’était la raison de pourquoi ils avaient été séparé.
Debout sur le quai d’une gare, Ryoko, âgée de quatre ans, se tenait en compagnie de son père, Gabriel, qui fixait le train devant lui.
_Emilie, maintenant monte dans ce train, ne parle à personne et ne cesse de te répéter durant tout le trajet « Watashi wa Noguyachi Emilie, ordonna Gabriel.
_Mais mon nom est Kyoudai Ryoko, s’exclama Ryoko. Tu …
_Obéis maintenant ! C’est un ordre ! lui intima Gabriel.
_Mais toosan … , commença Ryoko.
_Ne m’appelles pas ainsi … dis Kyoudai-san, l’interrompit Gabriel.

Les mains posées sur sa tête, Emilie n’arrivait pas à comprendre le sens de ce souvenir. Son père l’avait fait partir et obligé à oublier son vrai nom … Elle se souvint alors qu’elle avait vécu deux dans une pension de Nagoya avant d’être placé en famille d’accueil puis d’orphelinat en orphelinat et d’autres fois en famille d’accueil.
Baissant la tête, la jeune fille réalisa qu’elle n’avait jamais connu Guillaume, son petit frère, avant de le rencontrer à l’orphelinat, comme elle avait très peu connu sa petite sœur. Eux étaient si petits qu’ils n’avaient aucun souvenir du début de leur vie.
_C’est peut être mieux ainsi, songea Emilie en se rallongeant. Kaasan … toosan … pourquoi êtes vous partis au Digital World ? Pourquoi le maréchal n’est pas venu me chercher si il m’aimait ? Qui est le frère de kaasan ?

_________________

Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   

Revenir en haut Aller en bas
 
Digimon Virtual Network
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Web] My Lego Network
» Les courses de Virtual Loup-De-Mer
» Ecart de vent entre VLM et Virtual Regatta
» Problème de connexion à site virtual loup de mer
» [Virtual Regatta] Vendée Globe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics Digimon-
Sauter vers: