Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Digimon Virtual Network

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyLun 19 Mai - 23:34

Comment j'en était sur qu'emilie était la fille d'un des ancien membre d'il y a longtemps Cool

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMar 20 Mai - 19:04

Chapitre 6: La savane s’enflamme ! Partons en Afrique !



Dans un petit village de Tanzanie, un pays africain, deux adolescents d’une quinzaine d’années, un garçon et une fille, étaient assis sur le sol et discutaient de tout et rien quand la fille repéra une colonne de fumée dans le ciel.
_Moussa, regarde là ! s’écria t-elle.
_On dirait un feu, constata Moussa soucieux. Allons y, Leila !
Courant à travers le village, les deux adolescents sautèrent par dessus des paniers au sol et bousculèrent plusieurs personnes avant de se jetter à travers les épaisses feuilles de la savane. Suivant la direction de la fumée, les deux adolescents progressèrent à bonne distance quand Leila remarqua plusieurs formes dans le ciel.
_Moussa, quelque chose vient du ciel ! cria Leila.
Sans hésiter, le jeune homme prit une longue-vue et la pointa dans la direction indiquée par son amie et manqua de faire un bond: il venait d’apercevoir trois Birdramon dans la lunette de sa longue-vue.
Depuis le ciel, les Birdramon battirent des ailes et jettèrent de grandes boules de flammes qui emflammèrent la savane proche d’eux.
_C’est impossible ! Les digimon ne peuvent pas quitter le Net ! cria Moussa.
_Des digimon ? répèta Leila surprise.
Moussa et Leila étaient tous deux des agents du DI. Dans la cellule africaine, le territoire était si difficile d’accès qu’il n’existant qu’une seule personne pour administrer toute la cellule. Ici, il s’agissait du maréchal Moubawa, aidé d’une équipe installée au QG, qui prenait la décision d’envoyer un message à l’agent le plus proche du point de l’attaque.
_Qu’importe, Moussa. Nous devons prévenir le maréchal, décida Leila. Il pourra nous expliquer ce qui se passe.
_Maréchal, dit Moussa en ouvrant son comlink. Il y a un problème …
_J’ai déjà vu, répondit une voix grave. Je ne sais rien mais j’ai prévénu les plus hautes puissances de notre organisation. Ecoutez, je vous donne comme mission de sécuriser les lieux et d’éviter tout blessé ou mort.
_A vos ordres, monsieur, répondit Moussa.


Dans une chambre plus ou moins ordonnée, si on exceptait les vetements et les livres scolaires au sol, résonna la stridente sonnerie d’un réveil. Dormant et ronflant, Guillaume l’entendit vaguement et étendit le bras pour l’éteindre puis se rendormit. A côté de lui, Koromon ouvrit les yeux et s’étonna de voir son partenaire encore sous les couvertures.
Aussitôt la petite boule rose roula dessous et se mit à sauter très fort sur le ventre du jeune homme qui eut l’impression de subir des coups de poing.
_Debout, Guillaume ! Il fait jour ! cria Koromon.
Ouvrant peu à peu les yeux, Guillaume croisa le regard amusé de son partenaire.
_Je crois que tu vas dormir dans ton DCE la nuit … , soupira Guillaume.


Durant ce temps dans la salle de contrôle du DI, tout semblait calme et normal. Les jumeaux inspectaient, avec leurs partenaires sur le Net, des signes d’activités anormales, Emilie lisait un livre installée dans un fauteuil, Kudamon somnolait pendu à son cou, le maréchal Fostier était installé à son bureau et observait son équipe tandis que Leormon s’était blotti la tête contre son cou et le reste du corps sur son dos.
_Cela fait six jours qu’ Oushimon est apparu, dit le maréchal Fostier. Je me demande pourquoi plus aucune attaque n’a lieu …
_Toi, tu sais t’amuser … , soupira Leormon.
_Je suis d’accord, approuva Emilie. Oushimon a promis que d’autres digimon viendraient alors je crois que nous ne pouvons pas permettre de le laisser faire.
_Tu déteins vraiment sur Emilie, Raphael, s’étonna Leormon.
_Cela me plairait assez, lui répondit son partenaire si bas que seul Leormon entendit.
_J’ai un appel du maréchal de la cellule africaine, annonça Claudia étonnée.
_Eh bien passe l’appel, s’exclama Claude. Momentai !
_Arrête ça ! C’est mon expression ! s’écria Terriermon en frappant l’écran comme pour essayer d’atteindre son partenaire.
Au même moment, le visage d’un homme âgé de la trentaine se matérialisa au milieu de la salle de type africain.
_Maréchal Fostier, je me donne Moubawa et suis le maréchal de la cellule africaine. Je vous appelle suite à la conversation que je viens d’avoir avec le commandant, dit l’homme.
_Que se passe t-il ? demanda le maréchal Fostier en arquant un sourcil.
_Des digimon ont émergés dans mon secteur, annonça le maréchal Moubawa. Le commandant Tensai m’a expliqué que votre équipe était notre seul espoir.
_Il s’agit de Parfait ? demanda Emilie.
_Non, juste trois Adulte, des Birdramon, mais causent beaucoup de dégâts, expliqua t-il.
_Si j’y vais avec Quilinmon, nous y serons vite, déclara Emilie en se levant.
_Prends Julien avec toi, décida le maréchal Fostier.
_Mais il est en cours à son lycée, rappela Emilie.
_Eh bien, il va sortir très vite, répondit le maréchal Fostier d’un ton malicieux.
Deux bonnes heures plus tard, Quilinmon et Hippogryphomon parvenaient en vue de la Tanzanie où ils aperçurent d’immenses flammes brûler la savane.
_Julien, il faut éteindre ce feu, décréta Emilie.
_Laisse faire un expert, s’exclama Julien. Prêt, Hippogryphomon ?
_Ja, meister, répondit Hippogryphomon.
Saisissant son DCE dans sa main, le jeune homme tapa rapidement un code.
_Code 2 ! Energie de Shellmon ! cria Julien.
Des données entourèrent le corps d’ Hippogryphomon puis entrèrent en lui puis celui ci ouvrit la bouche pour cracher un immense jet d’eau sur le brasier et l’éteignit peu à peu.
_A présent, cherchons les Birdramon, dit Emilie.
_Attends, Emilie. Je distingue deux DCE du DI proches de nous, fit remarquer Julien.
_Ce doit être les agents de ce secteur, songea Emilie. Allons y !
Descendant en piqué, les deux digimon se posèrent au milieu d’un village désert où Moussa et Leila s’occupaient d’évacuer des animaux.
_Excusez nous, dit Julien en toussotant un peu.
En attendant la voix du garçon, Moussa se retourna et fit un tel bond de surprise en apercevant les digimon qu’il se retrouva à terre.
_Agent spécial Kyoudai Emilie, se présenta Emilie, et lui est l’agent spécial Rosembaum Julien avec Hippogryphomon. Le mien est Quilinmon.
_Vous … vous avez des digimon réels ? s’exclama Leila stupéfaite.
_Non, ils sont aussi virtuels que les votres, expliqua Julien, mais nous avons dévellopés de très forts liens avec eux.
_En attendant, où sont les digimon ? demanda Emilie.
_Ils ne sont pas loin, à vol d’oiseau, répondit Moussa en indiquant le ciel.
_Ca fait bien quinze kilomètres, estima Julien en tenant une longue-vue contre son œil droit.
_Avec Quilinmon, j’y suis en cinq minutes, s’exclama Emilie. Let’s go !
_Mais en restant ici, je peux me les faire en cinq secondes, répliqua Quilinmon.
Battant légerement des ailes, le corps du digimon se recouvrit d’une très forte aura blanche puis envoya cette prodigieuse énergie en direction des Birdramon.
L’œil fixé à sa longue-vue, Julien aperçut les détails de l’explosion et remarqua l’apparition de trois digimon.
_Beeindrucken ! lâcha Julien sans quitter son œil de la longue-vue.
_C’est le pouvoir d’un Parfait ? Wah ! cria Moussa.
_Je n’ai jamais assisté à une telle chose, ajouta Leila.
_Tu as été génial, Quilinmon, le félicita Emilie en caressant son partenaire.
_A présent, on rentre ? fit Julien.
Cepent Hippogryphomon se cabra légerement, le corps très tendu et cherchant à renifler une odeur particulière.
_Meister, un autre digimon est proche, constata Hippogryphomon.
_Le DCE ne détecte rien, s’étonna Emilie. Tu es si sur de toi ?
_Vérifions, Emilie, décida Julien. Si on part maintenant et qu’un digimon attaque juste après, l’écorcheur d’oreilles ne nous le pardonnera pas.
_Je préfère, en effet, éviter un tel sort, approuva Emilie visiblement effrayée.
Quilinmon et Hippogryphomon s’apprêtèrent à prendre leur envol quand une boule de feu passa entre eux et s’écrasa sur une maison qui s’embrassa.
Redressant la tête, tout le monde aperçut alors un immense digimon phénix dont sa taille globale devait être une bonne cinquantaine de mètres. Son corps semblait être composé seulement de pièces métalliques peintes de couleurs dorées qui étaient couvertes de flammes d’un mètres ou deux. Sur sa poitrine était dessiné un symbole avec trois traits horyzontaux liés par un vertical avec un carré.
_Qui est ce digimon ? demanda Leila. Il est incroyable !
_Je n’ai aucune donnée sur lui, annonça Moussa en tenant un ordinateur portable où était enregistré toutes les informations contenues dans la base de données du DI.
_C’est le moment d’utiliser le cadeau de Matsuo-san, s’exclama Emilie.
Plongeant la main dans une poche de son uniforme, la jeune fille en sortit un sorte d’ordinateur main incroyablement petit. Celui ci ressemblait plus à une console de jeux. Elle ouvrit le boitier où apparaissait l’écran et l’activa en pressant un bouton sur la partie basse qui était le clavier.
Suite à la révélation qu’il pouvait exister des digimon venant ici dont on ne possédait aucune information sur eux, Matsuo avait écrit en moins de douze heures un programme capable d’identifier le digimon en analysant ses données.
_Il se nomme Tenshizamon, niveau Parfait, c’est un digimon Oiseau qui utilise le feu pour combattre, révèla Emilie.
_Tu penses qu’on suffira avec juste deux digimon ? demanda Julien inquiet.
_Ca commence à sentir drôle ici, répliqua Emilie en se forçant à renifler.
_Tu es encore plus énervante que ton frère, soupira Julien.
_Meister, que dois-je faire ? demanda Hippogryphomon.
_On va tenter une reconnaissance, décida Emilie. Ikai Quilinmon !
Décollant promptement, Quilinmon se dirigea vers Tenshizamon quand celui ci élèva les flammes de ses ailes et les jeta vers le digimon. Celui ci fut complètement cerné par le feu quand Hippogryphomon, sanzs attendre l’ordre de Julien, se précipita vers lui et utilisa son attaque Vague Aérienne pour disperser les flammes.
_C’est vous les digimon amis des humains qui ont pu battre Oushimon ? fit Tenshizamon. Il ne me semble pas que vous disposiez d’un pouvoir important.
_Notre pouvoir est à la fois visible et invisible, s’exclama Quilinmon. Tu ne peux pas le comprendre car tu ne le ressens pas !
_Visible et invisible ? Quel pouvoir est ce ? demanda Tenshizamon intrigué.
_Nos partenaires et nous peuvent être vus par n’importe qui mais l’amitié qui nous unit, elle, est invisible, expliqua Quilinmon.
_Joliment dit, Quilinmon, le complimenta Emilie.
_Amitié ? rigola Tenshizamon. Un digimon n’utilise pas de sentiments pour être fort ! La seule chose qui le rend fort est lui-même ! Compter sur les autres est inutile !
_Tu nous diras cela quand tu seras battu, intervint Hippogryphomon. Ja, meister ?
_Ja, Hippogryphomon, approuva Julien.
_Les humains et les digimon ne seront jamais des amis ! Comprenez que vous êtes juste des serviteurs pour eux ! Ils vous détruiront quand vous leur serait inutile ! Vous ne valez rien à côté d’eux, répliqua Tenshizamon.
_Si nous ne nous soucions pas d’eux, pourquoi Julien et moi serions là, combattant avec eux, comme si cela nous semblait impossible de mourir ? lança Emilie. Les humains et les digimon peuvent être des amis ! Oui, ils sont des amis !
_Je suis d’accord aussi avec ça, ajouta Leila au sol. Je n’ai jamais vu mon partenaire autrement que dans mon DCE mais je l’aime plus que tout et il est mon meilleur ami !
_C’est pareil avec moi, approuva Moussa.
A présent, Tenshizamon semblait écouter mais disait absolument rien. Cependant les flammes de son corps ne cessèrent de grandir quand elles se regroupèrent pour dégager une immense et foudroyante explosion dans laquelle fut prise les digimon et le village.
Lorsque la fumée se dégagea, leur adversaire avait déjà disparu tandis que les humains étaient couchés au sol et Quilinmon et Hippogryphomon avaient repris leur forme normale, à la limite même de l’évanouissement.
_Il est plus que costaud, dit Emilie faiblement.
_Appelons à l’aide. On ne peut pas s’en sortir seuls, s’exclama Julien. On a besoin de l’aide de tout le monde !

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMar 20 Mai - 20:24

Bah alors ? vous pouvez pas réussir à deux ? Mr. Green

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMar 20 Mai - 23:29

Chapitre 7: Le safari digimon ! A la recherche de Tenshizamon !



_Comment ça nous partons pour l’ Afrique ? s’exclama Guillaume. Pour deux ou trois Adultes, onee-chan et richard peuvent se débrouiller.
_Je suis d’accord, approuva Virgile. A part apporter le moyen de rentrer, on ne servira strictement à rien !
_Je pense qu’il va s’y passer de graves choses, décréta le maréchal Fostier.
_Comme à l’armée, on ne discute pas les ordres, dit Lopmon.
_Et personne ne veut défier écorcheur d’oreilles, glissa Terriermon à son partenaire.
_Cependant Guillaume et Virgile, vous irez d’un côté tandis que les jumeaux et moi irons d’un autre, reprit le maréchal Fostier.
Les pattes avant posées sur l’épaule de son partenaire, Leormon sembla stupéfait d’entendre cela et tomba du haut de ses épaules, en position debout, et s’écrasa au sol.
_Leormon ? Tu perds ton sens de l’équilibre ? se moqua gentimentn le maréchal Fostier.
_Non, c’est juste que … tu as dit que tu sortais ? s’exclama Leormon.
_Je me souviens de la force d’ Oushimon et je crains qu’un de ses alliés pourrait être là-bas. Je ne laisserai plus mon équipe seule maintenant face à une telle menace, réponditdit le maréchal Fostier. Allons y, tout le monde !
_Aniki, vous êtes trop cool ! s’écria Guillaume.
_Merci, Guillaume, répondit le maréchal Fostier avec un très rare sourire.


Au milieu de la savane africaine roulait à pleine vitesse un 4x4, slalomant à travers divers obstables, conduit par Moussa, avec Leila près de lui. A l’arrière, Lucemon, Kudamon et Emilie mangeaient afin de reprendre des forces. Seul Julien se sentait incapable d’avaler la moindre nourriture avec les chaos de la route.
_Dites, il n’y a pas de meilleure route ? demanda Julien.
_C’est la savane, baby Juju, répliqua Emilie. Il n’y a pas de macadam ici !
Brusquement, le véhicule s’arrêta, réflexe immédiatement de Moussa, car une multitude de jets de parrafine ne cessait de pleuvoir sur eux bloquant les portières.
_Danke sehr, dit Julien soulagé de s’arrêter.
_Je ne crois pas que ce soit un arrêt buffet, meister, fit Lucemon.
_Mon DCE indique une bonne dizaine de digimon autour de nous, constata Emilie.
_Avec toute cette cire, nous mourrons étouffés, s’écria Moussa. Je ne vois aucun moyen de sortir de là !
_Crois en le pouvoir combiné des humains et des digimon, dit simplement Emilie. Kudamon ?
Se tenant sur son arrière-train, Kudamon hocha légerement la tête. Le DCE de sa partenaire s’illumina intensément et il évolua en Reppamon, défonçant au passage le toit lors de l’évolution, et sauta dans les airs avant de se poser au sol.
Debout au milieu des harbes folles de la savane, Reppamon se tenait face à une bonne dizaine de Candlemon qui se précipitèrent vers lui, lançant leur cire fondue. Cependant celui ci leva sa queue et décrivit avec plusieurs cercles d’où partit de nombreuses rafales de vent qui atteignirent chacun des digimon et les détruisit. Ainsi des digi-œufs apparurent et tombèrent sur le sol un peu partout.
_Si on continue ainsi, on aura des centaines d’œufs dans deux mois, s’exclama Julien. En plus, ils sont déjà décorés !
_Julien no baka, soupira Emilie.
_Meister … , fit Lucemon sur la même ton.
Contre toute attende, un Flamedramon sortit de nulle part et atterit sur le capot, cassant de tout son poids le moteur qui explosa, puis réalisa un superbe saut pour attaquer Reppamon. Celui ci roula sur le côté puis se remit sur ses pattes mais son adversaire était vraiment agile.
_Meister, Reppamon a besoin d’aide, s’exclama Lucemon.
Tournant la tête vers son partenaire, Julien fit un discret signe de la tête puis tendit vers lui son DCE. Celui ci brilla d’une intense lumière et Lucemon évolua en D’arcmon.
Faisant tourner son sceptre dans sa main, D’arcmon le pointa ensuite vers Flamedramon et déclencha un puissant flash de lumière blanche. Dans le même instant, Reppamon bondit quand il vit leur adversaire tomber en arrière et le perfora à la poitrine avec sa queue. Le digimon se désintégra donc et redevint un digi-œuf.
_Wah ! Vos digimon sont vraiment puissants ! s’exclama Moussa.
_Ils ont agi si rapidement … , ne cessa de s’étonner Leila.
_En attendant comment on fait, Emilie ? demanda Julien. Cette voiture ne nous conduira plus nulle part à part en la poussant.
_Reppamon pourrait nous emmener tous deux mais on ne connaît pas du tout cet endroit et on se perdrait, fit Emilie ennuyée.
_Le maréchal pourrait peut être nous envoyer quelqu’un, suggèra Leila.
_Oublie ça, soupira Moussa. Le temps d’arriver, tout le continent sera en flammes !
_Taisez vous ! ordonna séchement Emilie.
Surpris, tout le monde se retourna vers la jeune fille qui leur fit signe de garder le silence puis montra le ciel où apparaissait un hélicoptère portant le logo du DI. Celui ci se posa près d’eux puis la porte s’ouvrit par laquelle sortirent Guillaume et Virgile ainsi que leurs partenaires.
_Oto-chan ! Vi-kun ! cria Emilie. Vous tombez bien !
_Ce tas de feraille ne pouvait pas voler plus vite ? On a loupé toute la bataille qui vient de se passer ! C’est pas juste ! C’est pas juste ! s’écria Koromon tenu par Guillaume.
_Tu peux te taire ? soupira Guillaume.
_Tout va bien ici ? voulut savoir Virgile.
En quelques mots, Julien fit le récit de leurs dernières aventures en mentionnant qu’un puissant digimon, allié d’ Oushimon, était quelque part part sur le continent africain à commettre des ravages.
_Eh ben ! Si aniki se retrouve au chomage, il pourra se reconvertir comme diseur de bonne avnture ! s’exclama Guillaume.
_Puisque vous avez amené un bon moyen de transport, utilisons le, décida Julien.
_Je suis d’accord, approuva Emilie puis se tourna vers Moussa et Leila. Désolée vous deux mais c’est trop dangereux pour que vous nous accompagnez.
_On comprend, répondit Leila.
_Bonne chance, ajouta Moussa.


Quelque part dans le ciel du Nord de l’ Afrique volait un autre hélicoptère. A l’intérieur, Claude et Claudia étaient assis l’un à côté de l’autre sur une banquette. La jeune femme tenait sa partenaire entre ses bras tandis que Terriermon faisait des cabrioles sur le plancher. Enfin Leormon se dressait sur une petite table, le regard vers un hublot, les poils hérissés, sous l’œil attentif de son partenaire.
_Tu ne sens toujours rien ? fit le maréchal Fostier.
_En fait, ce digimon dégage trop d’énergie. J’ai besoin de me concentrer davantage pour répérer où il se trouve, répondit Leormon. Je sens qu’il est proche … mais jusqu’où ?
_Sur le net, n’importe quel digimon peut répérer le signal d’un digimon mais au monde réel, seul un digimon réel le peut, dit Terriermon les oreilles tombantes. C’est pas momentai !
_Mais quelque chose brouille ma perception, Raphael, dit Leormon. Comme si l’énergie arrivait de partout et je peux pas isoler chaque partie.
Scrutant son partenaire de son regard imperturbable, le maréchal Fostier saisit subitement les pattes avant du lionceau digimon et les serra entre ses mains. Au même moment, son cœur avait libéré une intense lueur orange.
_Raphael, si tu m’aides en me donnant de l’énergie, tu vas … , commença Leormon.
_Des partenaires s’entraident, non ? Alors laisse moi t’aider, s’exclama le maréchal Fostier.
_D’accord. Faisons cela ensemble, Raphael, accepta Leormon avec un sourire.
Fermant les yeux, Leormon ressentit comme une profonde chaleur si agréable à ses pattes, y sentant aussi une force supplémentaire, une force qu’il utilisa pour créer une aura d’énergie autour de lui et de son esprit. A présent, il se sentit plus résistant et parvint à savoir où était précisement le digimon.
_Raphael ! cria subitement Leormon. Il est juste à quelques mètres ! Voilà pourquoi il me semblait aussi proche !
Lâchant immédiatement les pattes du digimon, le maréchal Fostier courut vers la le hublot où il aperçut un incroyable phénix mécanique, Tenshizamon, qui semblait foncer directement vers leur hélicoptère.
_Non ! cria le maréchal Fostier.
A l’extérieur, en effet, Tenshizamon, dont les flammes ne cessaient de grandir, arrivait à toute vitesse vers l’hélicoptère et le percuta avec sa croupe arrière. L’appareil s’enflamma en même temps qu’il fut projeté en arrière.
Observant le sol sous lui, le digimon songea à toutes ses terres qu’il avait déjà brûlé, à tous ces humains qui fuyaient misérablement, quand ils parvenaient à le faire. Il se dit que ce peuple était vraiment faible et que les deux seigneurs prônant l’éradication totale de l’espèce humaine. Deux autres y étaient complètement opposés et le dernier restait d’avis neutre.
Cependant Tenshizamon pensait que des personnes faibles ne méritaient pas de vivre. Il fallait combattre chaque jour afin de rester en vie. Ces stupides humains étaient incapables de mener un combat, aussi faibles que des larves. Or, une larve, on l’écrasait de son pied.
En plus, songea t-il, les digimon auront deux mondes pour vivre quand toute cette racaille humaine sera éliminée.
_Tout cela est juste, dit Tenshizamon.
Saoudain un immense et puissant jet de flammes le toucha par l’arrière. Celui ci fut surpris qu’il tomba de quelques mais se redressa vite puis fit volte-face pour apercevoir un Darktyrannomon au loin et un Myotismon près de lui. Enfin Quilinmon et Hippogryphomon se tenaient déjà en face de lui, avec leurs partenaires sur le dos.
_Tu n’as pas été sage en notre absence, Tenshizamon, s’exclama Emilie. Tu as commis beaucoup de bêtises et le DI va devoir te punir !
_Vous revoilà, constata Tenshizamon. Auriez vous déjà oublié notre dernière rencontre ?
_Cette fois on est bien prêts, répliqua Julien. Nous te battrons.
_En plus, je suis là donc impossible de perdre, s’écrian Virgile venant d’arriver vers ses amis avec Myotismon.
_Si oto-chan n’était pas avec lui, j’aurai eu peur, glissa Emilie à Julien.
_Moi, j’ai déjà peur avec vous trois, répliqua Julien sur le même ton.
_Tu me paieras cela, baka ! lança Emilie.
_Moi, je peux largement me le permettre, rappela Julien.
Au même moment, Tenshizamon fit gonfler ses ailes d’une multitude de flammèches qu’il lança dans toutes les directions. Cependant les digimon les esquivèrent facilement puis Myotismon utilisa son nuage de chauve-souris qui stoppèrent l’émergeance de nouvelles flammes. Ensuite Hippogryphomon lança son attaque Vague Aérienne et employa le vent afin d’amener les flammes vers le bas, c’est à dire de les étouffer.
Peu à peu, les flammes diminuèrent de taille. Elles ne cessèrent pas devenir plus petites jusqu’au moment où Emilie claqua ses jambes contre la peau de partenaire comme si il était un cheval.
_Ikai Quilinmon ! Nous n’aurons peut être pas de meilleure occasion ! ordonna Emilie.
Aussitôt Quilinmon utilisa sa fulgurante vitesse et apparut juste au-dessus de leur adversaire en quelques secondes. Il leva sa tête puis la baissa pour enfoncer sa corne en plein milieu du dos du digimon.
Cependant quand il eut essayé de frapper avec sa corne, celle ci se brisa net en deux. Au même moment, Emilie ressentit une violente douleur à la tête et dut se la tenir avec ses mains tellement elle était forte.
_Notre meilleur plan vient d’être battu, dit Julien. Qui a une idée ?
_Moi ! s’écria Guillaume. Dark, ligote le avec ta queue !
Assez rapidement, la queue de l’énorme digimon se dirigea vers Tenshizamon afin de s’enrouler sur lui mais celui ci passa à travers et s’échappa. Le digimon tenta de l’attraper plusieurs fois mais chaque fois, son adversaire parvenait à s’échapper.
_Je vais aussi essayer, décida Virgile. Tu es prêt, Myotismon ?
_Toujours, Virgile, répondit Myotismon.
_Code 2 ! Energie de Palmon ! Code 4 ! Duplication ! Code 4 ! Duplication ! cria Virgile.
De nombreux données se matérialisèrent autour de Myotismon puis entrèrent à l’intérieur de lui. Celui ci sentit un fort pouvoir l’envahir puis de nombreuses lianes lui poussèrent aux mains. Il les jeta alors vers Tenshizamon mais celui ci les détruisit d’un simple jet de flammes de son bec.
_C’est tout ce que tu es capable de faire ? lança Guillaume.
_Fous moi la paix ! répliqua Virgile. Tu n’as guère fait mieux !
_Il a raison, jugea Julien. Qu’importe nos essais, seul le résultat compte. Qu’importe ce que nous uilisons, si ça échoue, c’est un échec !
_Votre incapacité me conforte dans ma position. Les humains sont faibles et rendent les digimon qu’ils élèvent faibles. C’est pourquoi ils doivent être éliminer. Vous ne méritez pas de vivre, décréta Tenshizamon.
_Eliminer les humains ? répèta Guillaume surpris. Tu ne peux pas faire ça.
_Pas question ! Quilinmon et moi ne le tolérerons pas, s’exclama Emilie.
_Hippogryphomon, il faut l’arrêter ici et maintenant, dit Julien.
_Suffit de discuter ! Allons y et tuons ce gros poulet roti ! cria Virgile.
Au même moment, les flammes de Tenshizamon ne cessèrent de brûlèrent et augmentèrent d’une taille incroyable. Celles ci le transformèrent en une colossale boule de flammes qui libèra une explosion foudroyante se dirigeant vers l’équipe du DI …

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMer 21 Mai - 9:18

Le maréchal sur le terrain ? ca promet Cool

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
cam'z
membre Entrainement
membre Entrainement


Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 25
Date d'inscription : 25/02/2008

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMer 21 Mai - 15:57

la suite vite.
Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMer 21 Mai - 21:46

L’œil fixé à sa longue-vue, Julien aperçut les détails de l’explosion et
Citation :
remarqua l’apparition de trois digimon.
_Beeindrucken ! lâcha Julien sans quitter son œil de la longue-vue.

On dit " Beeindruckend ", Milie-sama. Beeindrucken est un verbe qui veut dire impressionner si je ne m'abuse. Impressionnant se dit beeindruckend ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMer 21 Mai - 22:03

Chapitre 8: Un combat du passé revient vers un combat du présent



Observant Tenshizamon se rapprochant davantage de l’hélicoptère, le maréchal Fostier ne semblait plus du tout savoir comment réagir. Après tout, quels moyens pouvaient utiliser contre un si gigantesque oiseau en feu pouvant détruire cet appareil d’un simple impact ?
_Cette fois, nous sommes morts, dit le maréchal Fostier.
_Dans un combat, quand la situation est désespérée, vous croyiez en les digimon, n’est ce pas, Raphael ? fit Leormon d’un ton étrangement calme.
_Oui, évidemment, répondit le maréchal Fostier en se tournant vers le digimon, mais je ne comprend pourquoi tu parles de cela maintenant.
_En ce moment aussi, la situation est désespérée mais j’ai foi en les humains, reprit Leormon.
_C’est beau d’avoir foi en nous mais ça ne nous sauvera pas, dit tristement Claudia.
_Désolé, Leormon, mais on n’a pas vraiment envie de penser à ça, ajouta Claude.
_C’est parfaitement le moment, déclara Leormon. Les digimon ont d’incroyables capacités de combat mais les humains possèdent eux aussi des dons incroyables, comme celui de dévellopper une très forte technologie.
_Si tu as une idée, dis la vite, tonna le maréchal Fostier perdant toute patience.
_C’est la technologie humaine qui nous sortira de là, révèla Leormon.

Au beau milieu du ciel africain flottaient cinq parachutes s’éloignant peu à peu d’un hélicoptère qui explosait. Ceux ci étaient respectivement le maréchal Fostier avec Leormon, Claude, Claudia, Lopmon et Terriermon.
_Excellente idée, Leormon, dit Claudia satisfaite.
_C’était vraiment tout juste, commenta Claude en fixant l’hélicoptère en flammes.
_Nous sommes vivants alors ne t’occupe pas de ça, s’exclama Terriermon. Momentai !
_Les jumeaux, faites évoluer vos partenaires maintenant, ordonna le maréchal Fostier.
En même temps, Leormon évolua en Firamon et son partenaire défit son parachute pour sauter sur le dos du digimon. Tournant la tête l’un vers l’autre, les jumeaux défirent aussi leur parachute puis firent évoluer respectivement Terriermon et Lopmon en Rapidmon et Antilamon avant de se poser sur leur épaule.
_A présent, allons combattre de digimon, décida le maréchal Fostier. Fonce, Firamon !


Durant ce temps, une sphère géante de flammes avait totalement recouvert Tenshizamon concentrant ainsi une redoutable explosion vers Quilinmon, Hippogryphomon, Myotismon, Darktyrannomon et leurs partenaires humains.
A travers le souffle et la chaleur de l’explosion, on ne parvenait à ne plus rien du tout à plusieurs kilomètres à la ronde. De très longues minutes s’écoulèrent avant la fin de l’attaque. A ce moment, Tenshizamon découvrit un Antilamon face à lui et à ses pieds se tenait les digimon et humains, le corps avec quelques brûlures mais en vie.
_Comment as tu pu les protéger des flammes ? s’étonna Tenshizamon.
_Je voulais juste protéger mes amis, répondit simplement Antilamon. Ensuite mes pouvoirs ont fait le reste.
_Et comme je suis un androïde moi aussi, je vais en finir, décréta Rapidmon derrière lui.
Levant ses bras, Rapidmon visa son dos de ses canons et lança une série de missiles mais aucun ne pénétra sa peau métalisée.
_L’attaque de Rapidmon est inefficace ! s’écria Claude dépassé.
_C’est comme Quilinmon tout à l’heure, se souvint Emilie. Sa peau est impossible à percer !
_Même si on éteint ses flammes, sa peau reste impossible à traverser. Je ne vois vraiment pas comment le battre, dit Julien ennuyé.
_Même Quilinmon n’est pas assez rapide pour lui aussi, ajouta Guillaume. C’est ennuyeux.
Soudain Firamon arriva subitement au-dessus de lui d’un magnifique bond, portant son partenaire sur son dos, et cracha d’immenses flammes qui toucha son dos avant de se poser sur le sol.
_Darktyrannomon, attaque au même endroit que moi, ordonna Firamon.
Poussant un grognement comme un signe de confirmation, Darktyrannomon cracha un puissants d’immenses flammes qui atteignirent et balayèrent complètement le dos de leur adversaire. Ensuite Firamon refit un nouveau saut et bondit sur l’endroit près du cou. Il leva ses griffes et réussit à enfoncer sa patte à travers la peau métallique.
_Ils ont réussi ! Ils ont percé une ouverture ! s’écria Emilie.
_Cette fois, on va l’avoir, se réjouit Virgile. Vas y, Myotismon.
Aussitôt Myotismon s’envola vers Tenshizamon et s’apprêta à lancer son nuage de chauve-souris quand les ailes du digimon s’enflammèrent davantage puisn attrapa Firamon et Myotismon avant de les jeter au sol.
S’écrasant tous deux au sol, Myotismon s’assomma sur un rocher et régressa en Demidevimon tandis que le maréchal Fostier eut le réflexe de se jeter au sol pour laisser à son partenaire le soin d’effectuer une roulade et de se remettre debout.
_Nous avons un point d’impact maintenant, dit Julien, mais y aller ne sera pas facile.
_Pas de problème, déclara Darktyrannomon. Je vais m’en occuper !
_Non, attends, Dark ! s’écria Guillaume.
Comme si il l’entendait pas son partenaire, Darktyrannomon se dirigea vers Tenshizamon quand celui ci fondit rapidement sur lui qu’il ne put pas l’esquiver et fut renversé sur un rocher. Dans la foulée, le digimon ouvrit le bec pour déclencher un puissant déluge de flammes dans lequel le digimon régressa en Koromon.
_Pourquoi ce crétin ne m’écoute jamais ? soupira Guillaume allongé sur le sol.
_Je voulais le battre … , fit tristement Koromon.
_Au contact des humains, vous, digimon, êtes devenus si primaires. Vous ne comptez que sur eux pour diriger votre vie. C’est pitoyable, lança Tenshizamon.
S’étant relevé, le maréchal Fostier serra les poings et s’avança vers lui.
_Ce n’est pas vrai ! cria le maréchal Fostier. Au DI, chaque digimon est libre d’agir pour lui-même ! Si un digimon ne veut pas faire ce qu’on lui demande, nous le laissons tant qu’il ne sème aucun désordre !
_Tous les humains sont faibles et rendent faibles les digimon, répèta Tenshizamon.
_Tais toi ! s’écria Firamon. Je suis né et ait grandi au Digital World ! Je pensais aussi que les humains étaient différents … en vérité, nous sommes pareils ! Humains, digimon réels ou virtuels … chacun de nous a une vie et des sentiments et c’est ce qui nous rend unique tous ! Si tu veux nous critiquer, apprends à nous connaître d’abord !
Au même moment, Claude s’était tourné vers Rapidmon puis celui ci s’était envolé par derrière Tenshizamon et lança vers le point d’impact une série de missiles. Cependant ses ailes donnèrent un bon coup dedans et les renvoyèrent vers Rapidmon mais ainsi vers Hippogryphomon, le plus proche, qui subirent l’attaque et regressèrent respectivement en Terriermon et Lucemon.
_En me défendant seulement, je peux venir à bout de vous tous, dont cinq Parfait ! C’est une preuve évidente de faiblesse, déclara Tenshizamon.
_Il y a des années, un humain et un digimon se sont battus pour faire reconnaître les efforts du travail combinés des humains et des digimon ! En leur nom, je ne te laisserai plus insulter les humains et encore moins nos partenaires ! s’insurgea le maréchal Fostier.
Ne cessant de fixer son supérieur, Emilie sembla s’étonner en entendant parler d’un humain et d’un digimon combattant ensemble puis sentit sa tête lui faire très mal et s’évanouit.
Dans une petite ville japonaise en pleine nuit, un Birdramon lançait de grosses boules de feu partout. Dans une rue, un Tyrannomon tentait de le combattre en utilisant ses pattes avant. Au sol se tenait Raphael et Gabriel, le dernier ne cessait d’encourager Tyrannomon.
_Vas y, Tyrannomon ! Continue ! cria Gabriel.
_On va se faire répérer, Gabriel, dit Raphael inquiet.
_Tu préfères laisser ce digimon tout détruire ? fit Gabriel agacé.
_Bien sur que non, répliqua Raphael. Mais …
Soudain Birdramon fonça rapidement vers Tyrannomon et le piqua au ventre avec son ventre, ouvrant une profonde déchirure. Celui ci s’effondra au sol où il régressa en un Agumon, avec des bandes rouges en cuir au bras. Aussitôt Gabriel courut vers lui.
_Agumon, tu vas bien ? demanda Gabriel.
_Désolé, Gabriel, il est vraiment fort … , murmura faiblement Agumon.
Levant la tête, le jeune scientifique aperçut le digimon cracher une boule de feu et détruire ainsi un immeuble. Enervé, il serra très fort les poings.
_Je ne resterai pas sans rien faire ! Si tu ne peux plus agir, c’est moi qui protégerai cette ville alors ! s’écria Gabriel. Let’s go !
Au même moment, il posa sa main droite sur son coeur libèrant une intense lueur jaune à l’intérieur. Tout son corps s’envellopa de cette lueur formidablement puissante puis il toucha la tête d’ Agumon qui se régénéra complètement à son contact.
Tournant la tête l’un vers l’autre, Gabriel et Agumon se prirent la main.
_Full Data Force ! cria Gabriel.
Pleinement envahi par la Data Force de son partenaire, Agumon se transforma peu à peu et évolua en Metaltyrannomon.
Metaltyrannomon se précipita vers Birdramon et lança son attaque Laser Nucléaire qui le détruisit instantanément.

_Onee-chan ! Onee-chan ! cria Guillaume. Réveille toi !
_Milie ! Milie ! s’écria Kudamon. Qu’est que tu as ?
Reprenant connaissance, la jeune fille leva la tête et aperçut son frère et son partenaire agenouillés auprès d’elle.
_Quand je pense que tu t’es évanoui, rigola Virgile. Petite nature, va !
Baissant la tête, Emilie pensa à sa vision et songea que ce n’était pas son imagination. Les paroles de Raphael avaient déclenché le réveil d’un de ses souvenirs enfouis.
_On est en train de se faire laminer ! s’écria Julien.
S’étant redressé un peu, Emilie aperçut Claudia au sol qui tenait Lopmon évanouie dans ses bras et remarqua que seul Firamon était encore capable de combattre.
_Firamon, n’abandonnons pas, dit le maréchal Fostier.
_Ce n’est pas au programme, Raphael, répondit Firamon.
Le digimon sauta pour atteindre Tenshizamon quand celui ci se retourna et lui donna un violent coup de bec. Celui ci tomba au sol et finit par régresser en Leormon.
Se sentant plus qu’impuissante, Emilie serra fortement ses poings, les comprimant presque, et songea à son père qui avait combattu comme eux des digimon.
Levant la tête, son père aperçut Birdramon cracher une boule de feu et détruire de cette manière un immeuble.
Fixant Tenshizamon d’un regard énervé, Emilie se releva furieusement les poings serrés.
Enervé, son père serra très fort les poings.
_Je ne resterai pas sans rien faire ! Si tu ne peux plus agir, c’est moi qui protégerai cette ville alors ! s’écria Gabriel. Let’s go !
_Tenshizamon, je vais te prouver que les humains ne sont pas sans pouvoir ! Avec Kudamon, je te montrerai notre pouvoir immense ! s’écria Emilie.
Au même moment, il posa sa main droite sur son coeur libèrant une intense lueur jaune à l’intérieur. Tout son corps s’envellopa de cette lueur formidablement puissante puis il toucha la tête d’ Agumon qui se régénéra complètement à son contact.
Posant sa main droite sur son cœur ce qui libèra une intense lueur rouge à l’intérieur, la jeune fille laissa alors tout son corps s’envelloper de cette lueur formidablement puissante puis attrapa Kudamon et posa ses deux mains sur lui ce qui le régénéra immédiatement.
Tournant la tête l’un vers l’autre, Gabriel et Agumon se prirent la main.
Baissant la tête, Emilie partagea un intense contact visuel avec lui tout en conservant ses mains sur son corps.
_Full Data Force ! cria Gabriel.

_Full Data Force ! cria Emilie.
Pleinement envahi par la Data Force de son partenaire, Agumon se transforma peu à peu et évolua en Metaltyrannomon.
Complètement submergé par la Data Force de sa partenaire, Kudamon se transforma peu à peu et évolua en Quilinmon.
Metaltyrannomon se précipita vers Birdramon et lança son attaque Laser Nucléaire qui le détruisit instantanément.
_Ikai Quilinmon ! cria Emilie.
S’élançant à toute vitesse, Quilinmon sembla encore plus rapide que d’ordinaire, comme si sa vitesse s’était triplée, et atteignit le dos de Tenshizamon avant que personne n’ait eu le temps de fermer les yeux. Ensuite il agrandit avec sa corne le trou d’impact puis libèra son intense lueur blanche qui créa une immense explosion de lumière et de flammes.
_Qu’est que c’est ? Un miracle ? s’exclama Julien.
_En tout cas, j’ai mal aux yeux, fit Virgile.
_C’est le vrai pouvoir de la Data Force, dit faiblement Leormon à son partenaire.
_Oui, répondit le maréchal Fostier. Le pouvoir même de Gaby …
Soudain au milieu de l’explosion, Tenshizamon se détruisit complètement et une minuscule sphère blanche, que personne ne remarqua, s’échappa rapidement, puis Quilinmon se posa à nouveau sur le sol.
_Mission accomplie, s’exclama Emilie. Ensemble, humains et digimon sont forts !
_C’est vraiment ma onee-chan, commenta Guillaume. Presque aussi forte que moi !
Au même moment, Emilie tourna discrètement la tête vers le maréchal Fostier et le fixa un long moment.
_Je crois que c’est le moment d’avoir une conversation, Raphael-san, dit mentalement Emilie.

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMer 21 Mai - 23:06

POurquoi elle est si forte ? ^^ Elle gagne juste parce qu'elel a vu comment gagner dans son rêve !

Et guillaume qui dit : elle est presque aussi forte que moi mdr

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyJeu 22 Mai - 23:21

Chapitre 9: Les souvenirs oubliés du passé émergent de la mémoire


Assise dans une pièce sombre, la petite Ryoko fixait la porte, le regard triste. Elle avait deux petites tresses de cheveux roux et portait un chemisier blanc avec une jupe verte.
_Toosan … kaasan … , murmura tristement Ryoko. Je m’ennuie …
Soudain la porte devant elle s’ouvrit et Raphael apparut sur le seuil. Aussitôt la petite fille se leva et courut vers lui.
_Okaeri ! cria Ryoko.
_Ryoko, tu vas bien ? demanda Raphael.
_Je m’ennuies, fit Ryoko en baissant la tête. Où sont kaasan et toosan ?
_Ils sont occupés, répondit Raphael, mais je vais rester avec toi le temps qu’ils arrivent.
Prenant la main de l’homme avec sa petite main. Ryoko sourit légerement.
_On sera toujours ensemble, hein, Raphael-san ? fit Ryoko.
_Je ferai ce que je peux pour ça, assura Raphael en posant sa main dans ses cheveux.

En plein milieu de la nuit, Emilie se trouvait devant l’immeuble où se tenait le QG du DI. Elle le fixa plusieurs minutes puis se décida à y rentrer.
Dans la salle de contrôle, le maréchal Fostier travaillait encore à étudier quelque chose. Etendu sur le bureau, Leormon dormait profondément. Brusquement, la porte s’ouvrit pour laisser passer Emilie.
_Okaeri, dit Emilie.
Levant la tête, le maréchal Fostier s’étonna de voir quelqu’un ici si tard, ou même si tôt on pouvait aussi dire. Il était probablement le seul membre de cette cellule à effectuer autant d’heures supplémentaires.
_Il y a un souci, Emilie ? demanda le maréchal Fostier.
_Okaeri, répéta Emilie. Okaeri Raphael-san.
Plus que surpris d’entendre une autre personne que son partenaire l’appeler par son prénom, le maréchal Fostier se leva et s’avança légerement.
_Okaeri, murmura Raphael. Tu … tu te souviens de moi ?
_De brefs souvenirs, répondit Emilie. Je suis capable de me rappeller une dispute entre toosan et mon oncle, quelques rencontres avec toi, un combat de toosan avec Agumon … mais tout est encore si flou …
_Je ne pensais pas que tu puisses encore te souvenir, fit Raphael. Pour dire la vérité, je n’ai jamais été sure que Ryoko et Emilie étaient vraiment la même personne.
_Je ne comprends pas, avoua Emilie.
_Je vais t’expliquer, dit Raphael. Tout commence plusieurs années en arrière quand ton père et moi n’étions que des enfants …
Assis contre un arbre, un petit garçon de huit ans aux cheveux courts et noirs avait la main posée sur une des blessures du garçon près de lui, celui ci avait des cheveux bruns et courts, sans se soucier de ses propres blessures.
_Rafy, pourquoi as tu fait ça ? Je pouvais le faire seul ! Regarde comment tu es ! s’exclama le garçon aux cheveux noirs.
_Tu crois être dans un meilleur état, Gaby ? fit Raphael avec un sourire un peu insolent.
_C’était mon combat, assura Gabriel.
_Nous sommes amis, rappela Raphael. Si tu es en danger, je viens t’aider …
_Si tu souffres, j’ai mal aussi et je veux arrêter notre souffrance, ajouta Gabriel.
_Quand tu souris, cela guérit toutes mes blessures, continua Raphael.
_Mais si tu pleures, mon cœur pleure aussi, enchaina Gabriel.
_Car tous deux sommes amis, s’exclamèrent ensemble les deux garçons.
Tendant tous deux la main, Gabriel et Raphael la serrèrent très fort.
_Toujours amis ! Best friends forever ! Best friends, perfect team ! crièrent ils en choeur.

_Le temps a passé mais notre amitié est toujours restée, continua Raphael. Quand nous étions de simples ados, ton père a découvert Agumon … J’aimerai t’en dire plus mais il n’a jamais dit à personne comment tous deux s’étaient rencontrés.
_Alors Agumon vous a expliqué d’où venait les digimon ? fit Emilie.
_En fait, les Agumon ne doivent pas être très intelligents, répondit Raphael. Celui de ton père était incapable de se souvenir de comment il était venu ici.
_Encore plus bête que Black … , soupira Emilie.
_Ton père et moi avons désiré vraiment en savoir plus. Pour cela, il est devenu scientifique afin d’accomplir des recherches sur les digimon et leur monde et moi j’ai choisi d’être un détective, rattaché à un service de police, afin de connaître tout événément étrange suceptible d’être l’œuvre d’un digimon, reprit Raphael.
_C’est le début du DI, non ? fit Emilie.
_Les moyens à l’époque étaient vraiment loin de nos moyens actuels, dit Raphael en jetant un rapide regard autour de lui.
_Et … comment kaasan et lui se sont rencontrés ? demanda Emilie devenue excitée.
_La question habituelle pour un enfant, sourit Raphael. En fait, nous étions à l’université quand un jour, il a aperçu une fille japonaise vraiment très belle. Il m’en parlait sans cesse mais il n’osait jamais lui parler. Pour le décider, j’ai décidé de la draguer un peu … et après une petite discussion entre hommes, il a compris que si il n’agissait pas, il finirait par la perdre par un autre.
_Kawai ! cria Emilie.
_Par la suite, ton père et ta mère se sont mariés à la fin de nos études. Cependant quand ta mère est tombée enceinte de toi, elle s’est sentie déprimée car son grand frère ne partagerait pas les joies de sa famille. Ton père ne voulait pas partir s’installer au Japon car il craignait de perdre une chose précieuse ici.
_Qu’est que c’est ? demanda Emilie intriguée.
Assis sur le rebord du toit d’un immeuble, Gabriel contemplait le soleil se coucher sur Paris quand Raphael vint s’asseoir près de lui.
_Ne devrais tu pas être avec ta jolie épouse ? fit Raphael.
_Je suis contrarié. Elle veut rentrer dans son pays car son frère lui manque mais moi si je pars, c’est mon frère à moi qui me manquera, lâcha Gabriel.
_Tu n’as pas de frère, s’étonna Raphael.
_De mon sang, non, mais nos cœurs ne font un à tous deux alors toi et moi n’avons pas besoin d’avoir le même sang pour être frères, expliqua Gabriel en souriant.
_Gabriel … , murmura Raphael. Tu veux rester pour moi ?
_Je ne peux pas quitter la seule personne à laquelle j’ai ouvert mon âme depuis tant d’années. Je ne peux pas, résolut Gabriel.
_Gabriel … IDIOT ! cria Raphael dont la voix résonna à travers les immeubles.
_Raphael … , murmura Gabriel.
_Je n’ai personne ici … et la seule famille que je possède est toi, ta femme et le futur bébé … alors je viendrai avec toi … , dit Raphael.
_Raphael … , murmura Gabriel avec un sourire. Tu es …
_Best friend forever ! Best friends, perfect team, s’exclama Raphael en tendant sa main.
_Best friend forever ! Best friends, perfect team, répondit Gabriel en serrant sa main.

_Ainsi nous sommes partis ensemble au Japon où tu es née. Nous avons continué nos recherches sur les digimon jusqu’au jour où une de tes sœurs a disparu à travers un passage ouvert par un digimon ayant émergé ici, reprit Raphael.
_Une de mes sœurs ? s’étonna Emilie.
_Tu ne te souviens pas du tout que trois ans après toi, tu as deux sœurs jumelles qui sont nées ? fit Raphael. Merde !
_Alexia a une sœur jumelle alors … , réalisa Emilie avec des yeux sortant de leur orbite.
_Quand elles avaient cinq mois, l’une d’elles s’est aventurée dehors et a disparu … Par la suite, ton oncle nous a aidé beaucoup et a répéré d’où venait les digimon et a construit une barrière autour du Net fermée par un sas relié au Digital World, continua Raphael.
_Ensuite vous avez décidé d’aller au Digital World la chercher ? comprit Emilie. C’est pour cela que j’ai du quitter la maison ?
_En fait, ton père est devenu très soupçonneux depuis cet accident, expliqua Raphael. Il ne faisait déjà pas confiance à ton oncle mais il s’est mis à se méfier aussi de moi … plus aucun de nous ne pouvait t’approcher ni ta sœur … Pour assurer ta protection, ton père a cru bon de t’éloigner et de changer ton nom.
_Mais pourquoi ? Vous n’étiez pas des criminels ! s’exclama Emilie.
_Je ne sais pas du tout de quoi ton père avait peur, répondit Raphael. Depuis cet accident, il ne s’ouvrait plus à moi même si je pouvais sentir encore sa confiance dans son cœur pour moi.
_Toosan … , murmura Emilie tristement.
_Ensuite notre expédition au Digital World fut un vrai échec. Nous étions constamment attaqués et nous sommes toujours perdus … elle a fini le jour où ton oncle s’est blessé et ton père m’a demandé de le ramener. Je l’ai supplié de revenir avec nous mais tes parents ne voulaient pas partir sans ta sœur … , raconta Raphael.
_C’est ainsi … , dit Emilie en baissant la tête.
_Finalement ton père a poussé ton oncle vers le sas puis moi ensuite … Nous aurions pu repartir mais le Digital World est si immense que nous n’aurions jamais pu les retrouver. Nous avons décidé d’utiliser plutôt notre énergie à retrouver leurs enfants et à assurer leur sécurité, achèva Raphael.
_C’est plutôt nous qui vous avons trouvé, rigola Emilie.
_Vous êtes les enfants de votre père: toujours là où on ne s’attend pas, répondit Raphael.
_Arigato gozaimazu Raphael-san, dit Emilie pour le remercier de ces informations.
_C’était un plaisir de te revoir, assura Raphael.

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyVen 23 Mai - 9:09

ouais enfin un peu de passé ^^

Bientot à la recherche des disparu du digimonde ^^

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptySam 24 Mai - 14:17

Chapitre 10: Attaque en plein cœur de la ville !


Au beau milieu d’un quartier désert de Tokyo, en plein milieu de la nuit, le maréchal Fostier se tenait devant le bâtiment abritant le siège central de la Digital Illusion. Sans hésiter, il introduisit une carte magnétique dans le scanner à l’entrée puis entra à l’intérieur.
Sans chercher où il devait aller, il se rendit à un ascenseur qui l’emmena vers les appartements privés du président de la société et pénétra dans la chambre de celui ci où Matsuo dormait en tenant Calumon entre ses bras.
_Debout !!! hurla le maréchal Fostier.
Réveillé en sursaut, Matsuo en lâchant son partenaire qui tomba au sol et roula jusqu’à un mur tandis qu’il se redressa très surpris.
_Que se passe t-il ? Un incendie ? La troisième guerre mondiale ? s’écria Matsuo.
_Ryoko s’est réveillée, dit simplement Raphael.
_Ryoko s’est réveillée ? De quoi tu parles ? fit Matsuo en baillant.
_Si tu te souviens, tu as deux nièces et un neveu qu’on cherche depuis des années, n’est ce pas ? reprit Raphael. Eh bien, Ryoko est venue me voir cette nuit.
_Excuse moi mais cette nuit est le moment de maintenant, s’étonna Matsuo.
_Il doit parler de la nuit en France, comprit Calumon en sautillant. La nuit dernière, c’était l’après-midi ici !
_Tu lui as dit quoi ? voulut savoir Matsuo.
_La vérité, répondit Raphael. C’est la fille de mon meilleur ami et elle voulait connaître son passé. Au nom de notre amitié, je me dois de lui dire la vérité.
_Raphael-kun, nous avions décidé de retrouver les enfants pour assurer leur sécurité et justement au nom de cette sécurité de ne rien leur révèler sur leurs origines. Si les craintes de Gabriel-kun sont fondés, ils sont en danger, s’exclama Matsuo.
S’étant levé complètement, Matsuo apparaissait maintenant sous un jour différent: son visage était constrasté par la colère et l’agacement mais aussi l’inquiétude. Raphael n’avait encore jamais vu cela, tellement habitué à voir son ami rire et plaisanter sur les problèmes les plus sérieux. Apparement, la sécurité des enfants leur ami commun semblait être le sujet le plus sensible pour lui.
_Je suis vraiment désolé, Matsuo, dit Raphael en baissant la tête, mais je ne pouvais pas mentir. Je ne le peux pas. C’est la fille de mon meilleur ami ! C’est avec elle que j’ai si souvent joué ! Je ne peux la regarder en face si elle se pose des questions et me contenter de dire « Je ne sais pas » ! Je ne peux vraiment pas !
En entendant la révolte de son ami, Matsuo réalisa qu’il s’était emporté trop vite. Certes, il se souciait beaucoup des enfants mais il savait que son ami aussi. En fait, tous deux adoraient ces trois enfants, la seule chose leur restant de leur ami commun, particulièrement l’ainée avec laquelle ils avaient partagé de nombreux moments.
_C’est moi qui m’excuse, Raphael-kun, fit Matsuo. Je sais que tu te soucies de cela et qu’il est dur pour toi de travailler en sachant que deux des enfants sont juste devant toi. Je crois que j’aurai fait pareil si Ryoko était venue à moi.
_Ce n’est rien, assura Raphael. Je suppose que ma première réaction aurait semblable à la tienne si ça aurait été toi.
_Allez, oublions, s’exclama Matsuo avec un sourire détendu. Nous avons été capables de devenir des amis maintenant alors ne soyons pas fâchés pour si peu.
_Tu as raison, approuva Raphael en lui souriant aussi.
Les deux amis s’apprêtèrent à sortir de la chambre quand une sirène plus que retendissante sonna dans la pièce, si forte que le maréchal Fostier songea qu’elle était cinq ou six fois pire que l’alarme de sa cellule.
_C’est ton QG de ta société, non ? s’étonna le maréchal Fostier.
_Oui, répondit Matsuo. Cependant une alarme est activée ici si un digimon est vraiment très puissant ou commet des actions graves.
Tout en répondant à son ami, Matsuo se dirigea vers un ordinateur portable posé sur le bureau et chercha d’où venait le problème quand son visage pâlit énormement.
_Ils sont deux en plein cœur de Tokyo et viennent de détruire le QG japonais du DI ! Ils se dirigent ici ! s’écria Matsuo.
_Eh bien, allons combattre, décréta le maréchal Fostier.
Au même moment, son DCE libèra Leormon qui sauta pour se poser sur l’épaule droite de son partenaire, le regard soucieux.
_Oui, allons y, approuva Leormon.
_Vous êtes tous seuls, objecta Matsuo. Emi-chan, Gui-chan, Ju-chan, De-chan et Dia-chan ne pourront pas venir vous aider. C’est trop loin pour arriver à temps !
_Nous combattrons ensemble, décida le maréchal Fostier. Toi et moi ! Allez, viens !
Comme frappé de surprise, Matsuo observa son ami et sembla se demander si celui ci n’était pas devenu fou. A ses pieds, Calumon était devenu triste et inquiet.
_Calumon ne veut pas combattre, s’exclama Calumon paniqué.
_Se battre est vraiment mauvais, ajouta Matsuo en baissant la tête. Je ne veux pas blesser quelqu’un, qu’importe ce qu’il ait pu faire … c’est cruel !
_Es tu stupide ? s’écria le maréchal Fostier. Si nous n’allons pas nous battre, des innoncents mourront ! OK, se battre n’est pas toujours bien mais parfois c’est utile ! Un combat qui permet de protéger des vies est un combat qui a un sens !
_Calumon n’aime pas du tout se battre … les digimon se battent tout le temps mais Calumon n’a jamais aimé cela … Les digimon et les humains devraient toujours parler de ce qui les ennuient plutôt que de se battre … , fit Calumon d’une petite voix.
_C’est inutile, Raphael, soupira Leormon. Nous devons le faire seuls.
_Dans ce cas, allons y, accepta le maréchal Fostier en s’éloignant.
_Raphael-kun, tu risques de mourir ! s’écria Matsuo paniqué. Arrête !
_Leormon et moi préfèrons mourir au milieu d’un combat pour protéger une seule vie que de rester assis sans rien faire, se contenta de répondre le maréchal Fostier.
A l’extérieur, deux digimon humanoides semaient le désordre à un carrefour très fréquenté la capitale nippone. Les automobilistes et les passaient cherchaient à fuir en courant partout.
Le premier se nommait Mizugamezamon et ressemblait à un chevalier. Mesurant presque deux mètres, il portait une armure d’un bleu très clair. Sur son torse se dessinait un étrange symbole et possédait un casque recouvrant seulement l’arrière et le haut de sa tête d’où dépassait une montagne de cheveux blonds s’arrêtant au bas de son dos. Dans sa main droite, il maniait habilement et s’en servait pour attaquer les humains.
Près de lui, Otomezamon ressemblait à une magnifique jeune femme avec des cheveux similaires au premier digimon. Elle portait un plastron bleu sur le haut de son corps mais une longue jupe blanche sur ses jambes ainsi que des bottes en cuir. Sur son torse était aussi dessiné un symbole. Comme l’autre digimon, elle maniait très bien l’épée mais de la main gauche comme pour différencier.
Soudain un puissant jet de flammes se dirigea rapidement vers lui lorsque Mizugamezamon réalisa un salto en arrière et le remarqua. Ses cheveux flottèrent alors au-dessus de sa tête, comme portés par le vent, puis tendit sa main gauche vers les flammes. De celle ci sortit un puissant flux d’eau et les aspergea ce qui les éteignit.
_Mon attaque a échoué, Raphael, constata Firamon.
_Je crois que ce sera très dur, songea le maréchal Fostier.
_Essayons de dialoguer, Raphael-kun, dit Matsuo. Comme tu es très ami avec Gabriel-kun, tu considères que te battre est bien mais je pense que discuter est meilleur.
_Chacun est libre de ses croyances, Matsuo. OK, si tu ne veux pas te battre mais moi, je ne renoncerai pas tant qu’un souffle de vie m’animera, répliqua le maréchal Fostier.
_Raphael-kun … , murmura Matsuo.
En même temps, Firamon sauta sur le côté et s’élança à travers les airs pour bondir en direction de Mizugamezamon quand celui ci leva son épée et le blessa en plein milieu du ventre. Le lion digimon s’écroula au sol, de nombreuses données sortant de sa blessure, tandis que le maréchal Fostier courut vers lui.
_Firamon, est ce que tu vas bien ? demanda le maréchal Fostier inquiet.
_Il faut … combattre … encore … , dit Firamon en poussant un grognement.
_Tu n’es plus en état de combattre, s’exclama le maréchal Fostier. Tu vas mourir !
_Tu l’as dit tout à l’heure, rappela Firamon. Plutôt mourir en combattant afin de protéger une seule vie que de rester en arrière à ne rien faire.
Réagissant à son propre argument utilisé tout à l’heure avec Matsuo, le maréchal Fostier eut l’impression de recevoir un très violent coup de poing dans l’estomac.
Dans le même temps, Firamon s’était relevé et courut, beaucoup plus lentement qu’à l’ordinaire du fait de sa blessure, et cracha plusieurs flammes vers Otomezamon mais celle ci souleva sa jupe libèrant un formidable vent qui les renvoya vers lui. Ensuite Mizugamezamon s’élança et le blessa plusieurs fois au dos avec son épée avant que le digimon tombe au sol.
_Firamon ! cria le maréchal Fostier. Cesse de jouer les héros ! Tu n’aides à rien du tout !
_Raphael … je suis vraiment heureux de t’avoir connu … tu es la meilleure personne que j’ai rencontré de ma vie … tu … , murmura faiblement Firamon.
_Firamon !!! hurla le maréchal Fostier.
Quelques mètres en retrait, Matsuo regardait avec désolation et une profonde tristesse son ami assistant au proche décès de son partenaire. En serrant les poings, il songea que les combats étaient vraiment injustes: ce n’était jamais ceux qui oeuvraient pour le bien qui gagnait.
Aux pieds de son son partenaire, Calumon était aussi très triste. Il se sentait toujours si malheureux de voir quelqu’un souffrir, plus encore si cette personne était un ami. Cependant il souffrait encore plus quand il assistait à un combat.
Quand il était encore au Digital World, avant sa rencontre avec son partenaire, le digimon avait toujours détesté ces digimon se battant l’un contre l’autre pour des raisons toujours futiles. Pourquoi les humains et les digimon ne pouvaient ils pas comprendre que se battre était mal ? Pourquoi ne comprenaient ils pas qu’une personne était plus forte à discuter avec son adversaire qu’à le cogner ?
Au même moment, Mizugamezamon se précipita en direction de Firamon afin de l’achever quand le maréchal Fostier emjambant son partenaire et s’accrocha à son épée pour l’empêcher de frapper.Cependant Otomezamon surgit par derrière et lui donna un bon coup avec son épée à l’épaule droite ce qui lui fit lâcher prise. Le maréchal Fostier tomba au sol, quelques mètres à côté de Firamon.
_Raphael-kun … Firamon .. , murmura Matsuo ne sachant plus bouger un seul muscle.
Redressant la tête, Calumon aperçut ses amis en danger mais sentit aussi la peur ne cessant d’envahir le cœur de son partenaire.
Des larmes ne cessèrent alors de se former dans ses yeux qui devinrent très embués.
_ARRETEZ !!!!! hurla Calumon.
Sur son front, le triangle rouge de Calumon s’était illuminé d’une très forte lumière. Surpris, Matsuo se pencha et remarqua que cela venait de partenaire.
Fronçant les sourcils, il pensa à son ami en danger mortel et réalisa que seul Calumon pouvait les sauver de cette situation. Aussitôt il attrapa le petit digimon et le lança de toutes ses forces vers Firamon.
Tombant sur son dos, Calumon pleurait toujours et ses larmes coulèrent sur la blessure de Firamon. Au même moment, son triangle sur son front continua à briller et toucha la blessure de long en large puis celle ci se referma instantanément. Le digimon fit alors pareil de l’aiutre côté et Firamon put se relever.
_Calumon ? Est ce un miracle ? demanda Firamon.
_Calumon est fatigué … , murmura Calumon.
Tombant au sol, le petit digimon s’évanouit presque lorsque Firamon remarqua que son partenaire était menacé par Mizugamezamon. Aussitôt il s’élança et lui sauta dessus de toutes ses forces. Celui ci s’écroula au sol et Raphael se redressa.
_Firamon ? Tu es debout ? Ta blessure ? demanda Raphael inquiet.
_Je ne sais pas comment mais Calumon m’a guéri, expliqua Firamon.
_Calumon possède le don de vie mais ce n’est pas un pouvoir facile. Il ne vient qu’en fonction de ses sentiments, révèla Matsuo. Plus ils sont forts, plus son pouvoir est grand.
_Je crois que je comprends maintenant ils n’aiment pas combattre, Raphael, dit Firamon. Une créature qui peut donner la vie ne peut pas supporter de la reprendre.
_Et c’est pour cela que Matsuo ne veut pas non plus combattre, ajouta Raphael en se tournant vers son ami. Il reste sur le côté pour ne pas forcer Calumon au combat. Même si ses sentiments sont blessés de ne pas agir, il ne veut pas blesser ceux de Calumon.
_Raphael, je suis prêt à combattre de nouveau, s’écria Firamon.
Au même moment, Raphael posa instantanément sa main droite sur son cœur où billa une lueur orange avant d’obtenir un cœur cristallin orange.
_Tous deux aussi n’aimons pas combattre mais si une chose précieuse, comme une vie ou nos rêves, est menacée, nos âmes s’enflamment et le combat a un sens. Un combat n’a de sens que si on se bat ensemble, approuva Raphael.
_C’est pourquoi tous les deux nous combattons: ensemble, nos combats ont un sens mais si nous étions seuls, je n’en vois pas de raison, continua Firamon.
_C’est le moment de montrer notre pouvoir ! crièrent ensemble Raphael et Firamon.
Au milieu de l’obscurité, Raphael saisit dans une main son cœur orange et son DCE dans l’autre puis les frappa ensemble puis le cœur se digitalisa au contact du DCE et celui ci afficha le message « Perfect Evolution ». Raphael leva haut sa main gauche et cria « Heart Energy Release » en tendant son DCE vers Firamon qui fut entouré de données oranges. Au contact de celles ci, le digimon se mit debout sur ses pattes arrières et sa crinière se modifia quelque peu. Le digimon apparut dans un espace noir et orangte composé en langage binaire et lança partout autour de lui d’immenses flammes créant un cercle de feu en criant « Flaremon ».
_Allons y, partenaire ! crièrent ensemble Raphael et Flaremon.
Au même moment, Matsuo observaient son ami humain et son partenaire digimon eut son visage afficha un léger sourire de satisfaction.
_L’amitié entre les humains et les digimon est la seule chose qui sauvera le monde, non, nos deux mondes et le Net, songea mentalement Matsuo. La haine nous détruira mais l’amitié et l’amour assureront notre protection.

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyDim 25 Mai - 19:43

C'est rare un chapitre sans un seul jeune ^^ Calumon est le docteur de l'équipe maintenant Laughing

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyLun 26 Mai - 23:40

Chapitre 11: Combat de titans! Des renforts inattendus !



Cognant ses deux poings l’un contre l’autre, Flaremon les enflamma puis s’élança en direction de Mizugamezamon et Otomezamon. En même temps, chacun de ses poings frappa l’un d’eux qui s’écroula au sol.
_Joli coup, Flaremon, le félicita Raphael.
Cependant Otomezamon laissa sa jupe se soulever par laquelle sortit une violente bourrasque de vent qui projeta Flaremon contre un immeuble. Ayant profité de cela pour se lever, Mizugamezamon tendit sa main gauche vers son adversaire et l’empêcha de se lever en maintenant un puissant jet d’eau sur lui.
Serrant les poings, Raphael songea que son partenaire était encore en difficulté. Il fallait dire qu’il était seul contre deux … Brusquement, il se rappela que Flaremon n’était pas seul puisqu’il était ici pour le soutenir.
Un léger sourire éclaira son visage et il se dit que ce combat pouvait aussi se jouer à deux contre deux.
Courant vers un trottoir tout proche, Raphael donna un bon coup de pied dans un feu tricolore qui tomba au sol et dégagea le poteau métallique avant de l’attraper dans ses mains. Ensuite il s’élança vers Mizugamezamon et porta un coup à sa main gauche ce qui interrompit le jet d’eau immédiatement.
Tournant la tête, Mizugamezamon se demanda quel genre de digimon l’attaquait quand il découvrit, à sa complète surprise Raphael. Celui ci continuait à lui taper sur le poignet à l’aide de son poteau métallique.
_Comment .. ? Un humain qui ose m’attaquer directement ? fit Mizugamezamon. Tu …
Au même moment, Otomezamon s’était déjà élancé vers Raphael, l’épée levée quand Flaremon, qui venait de se relever enfin, fut beaucoup plus rapide et lui donna un bou coup de poing dans la poitrine la faisant tomber au sol.
_Merci de m’avoir protégé, Raphael, dit Flaremon.
_Nous sommes partenaires, rappela Raphael. Je ne peux pas survivre sans toi et tu ne peux pas survivre sans moi. C’est pour cela que nous nous protégeons mutuellement.
_Partenaire, es tu prêt à combattre avec moi ? demanda Flaremon.
_Je le suis toujours, partenaire, répondit Raphael.
Se mettant ainsi dos à dos, Raphael et Flaremon empêchaient leurs adversaires de les frapper par l’arrière. Raphael donnait des coups avec sa barre métallique à Otomezamon qui rispostait avec son épée mais il parvenait à bloquer l’arme ou à l’esquiver. Contre lui, Flaremon donnait de bons coups de poing à Mizugamezamon bloquant son épée, parfois même il réussissait à la faire tomber et en profitait pour jeter son adversaire au sol d’un coup de pied.
Les bras croisés contre sa poitrine où il serrait contre lui Calumon, Matsuo regardait le combat dans son intégralité, particulièrement réjoui.
_Sugei ! Houtouni sugei ! s’écria Matsuo. Combattre ensemble de manière si synchronisée est si exceptionnell ! Si parfait ! Sugei !
_Matsuo, tu es pire qu’un enfant de cinquième année, soupira Calumon.
Brusquement, Mizugamezamon, qui était pourtant au sol, se jeta sur les jambes de Flaremon et le fit tomber au sol avant de se battre dans un corps à corps pour l’empêcher de se relever.
Dans le même temps, Otomezamon attaqua Raphael par l’arrière et le blessa à l’omoplate ce qui le fit tomber à genoux au sol.
_Tu as un certain courage, humain, et de bonnes capacités, reconnut Otomezamon, mais ton chemin s’arrête ici !
Levant bien haut son épée, le digimon s’apprêta à décapiter le maréchal de la section européenne du DI sous les de Flaremon, Matsuo et Calumon, horrifiés.
_Raphael, non ! hurla Flaremon.
_Raphael-kun ! cria Matsuo.
_Calumon ne veut pas voir mourir ses amis, dit tristement Calumon en se mettant à pleurer.
La lame ne cessa de se rapprocher du cou de Raphael, centimètre par centimètre, le temps lui-même sembla s’être arrêté tant l’instant devenait dramatique. L’épée d’ Otomezamon n’était plus qu’à seulement trois centimètres de sa nuque …
Contre toute attende, Quilinmon survint au dernier moment et se jeta contre Otomezamon qui tomba à terre tandis qu’ Emilie sauta sur Raphael le poussant au sol, roulant à plusieurs mètres avec lui.
Dans les quelques instants qui suivirent, Rapidmon et Myotismon firent aussi leur apparition et portèrent une attaque sur Mizugamezamon qui s’écroula au sol. Ensuite Darktyrannomon arriva par une rue adjacente et cracha un puissant jet de flammes vers Otomezamon accompagné par Antilamon. Enfin Hyppogryphomon arriva par le ciel et se posa sur la chaussée près de Myotismon et des leurs amis humains.
_Tout le monde ! s’exclama le maréchal Fostier. Comment avez vous réalisé ce miracle ?
_Il n’y avait pas une chance pour que vous puissez tous venir ensemble en raison de la distance importante, ajouta Flaremon.
_En fait, Lopmon et Terriermon s’ennuyaient et ont décidé de construire une sorte de radar capable de détecter n’importe quel digimon dans notre monde, commença Claudia.
_Et au début de l’attaque, le radar a immédiatement sonné en nous faisant remarquer qu’il s’agissait de deux Parfait, continua Virgile.
_C’était vraiment dangereux de les laisser en liberté, poursuivit Julien, donc nous avons voté pour agir malgré l’absence d’ordre officiel.
_Et pour régler le problème de vitesse, il a suffit d’emmener tout le monde à bord d’un hélico qu’a soulevé Quilinmon. Avec sa géniale vitesse, il est venu ici en explosant tous les records de vitesse, conclut Emilie.
_Houtouni sugei, s’exclama Matsuo en battant des mains. Un parfait état d’esprit d’équipe !
_Matsuo, onegai, pourrais tu redevenir adulte ? fit Calumon.
_Eh bien, maintenant que vous êtes ici, terminons ce combat qui n’a que trop duré ! Depêchez vous ! ordonna le maréchal Fostier.
_Ca lui arracherait la bouche à aniki de dire merci ? soupira Guillaume.
_Tu sais bien qu’il est incapable de dire un compliment sauf si il peut dire un reproche ou une critique ensuite, rappela Darktyrannomon.
Ensuite Rapidmon passa à l’attaque le premier en employant une série de missiles mais aucun de leurs deux adversaires ne fut touché car ils esquivèrent tous deux par un remarquable salto en arrière. Antilamon tendit ses mains en avant et leur jeta une boule de lueur rose qui explosa sur Mizugamezamon mais celui ci en ressortit sans dommage et plongea sur elle qui s’écroula sur un immeuble proche.
_Ca ne fonctionnera pas de cette manière, songea Julien. Il faut combiner nos forces pour les avoir, je crois bien.
_Tu as une idée en tête ? voulut savoir Emilie.
_Oui, approuva Julien. Darktyrannomon et Flaremon, crachez toutes les flammes que vous êtes capables autour de nous !
_Attends, l’arrêta Virgile. Tu veux nous piéger ou quoi ?
_Nous serons piégés mais eux aussi, fit remarquer le maréchal Fostier. Comme ils semblent incapables de voler, il sera plus difficile pour eux de combattre.
_Pour nous aussi, dit Claude ennuyé.
_Je suis certain que Julien a un bon plan en tête, assura le maréchal Fostier. Allez y !
Aussitôt Darktyrannomon et Flaremon utilisèrent leurs flammes du mieux qu’ils purent afin de créer un véritable cercle de feu autour d’eux, celui ci s’élèva à trois ou quatre mètres.
_A présent, Hippogryphomon, fais monter ces flammes jusqu’au ciel ! ordonna Julien.
_Ja, meister ! répondit Hippogryphomon.
Prenant son envol, Hppogryphomon libèra un intense vent qui souffla sur les flammes qui montèrent peu à peu jusqu’aux nuages bloquant toute retraite pour les deux camps.
_Là, c’est sur on peut pas sortir sans gagner, s’exclama Emilie.
_C’est tout le pouvoir que vous avez ? fit Mizugamezamon. Je ne m’attendais pas à une tentative si faible.
_Montrons leur ce qu’est réellement le pouvoir, Mizugamezamon, dit Otomezamon.
Approuvant d’un signe de tête rapide, Mizugamezamon rangea son épée à son ceinturon puis joignit ses mains au-dessus avant de se mettre à tourner si vite sur lui-même qu’il aurait fallu un excellent anénomètre pour mesurer sa vitesse de rotation.
En même temps que le digimon tournait sur lui-même, des colonnes d’eau naissaient une à une depuis le ciel et inondaient les flammes, éteignant peu à peu le brasier.
_Wah ! Il peut vraiment faire ça ? s’écria Virgile stupéfait.
_Et il reste le vent, songea subitement Flaremon. Raphael !
Malheureusement personne n’eut le temps de répondre aux inquietudes de Flaremon car Otomezamon venait de soulever sa jupe. De sous celle ci se dégagea de fortes brises qui projetèrent les digimon un peu partout sur le sol. Au même moment, chacun de leurs partenaires ressentit leur douleur au même niveau qu’eux.
_Calumon n’aime pas du tout voir ses amis souffrir dit tristement Calumon.
Sur son front, le symbole du petit digimon s’illumina.
_Je veux aider tout le monde … je veux les protéger … , ajouta Calumon.
_Calumon, est ce que … ? commença Matsuo.
Levant la tête vers son partenaire, Calumon comprit à quoi il faisait allusion. Il n’aimait vraiment pas du tout cette idée mais pour protéger ses amis, c’était autre chose.
_Oui, répondit Calumon.
Retirant sa main droite du ventre du digimon, Matsuo la plongea dans une de ses poches et attrapa un DCE d’une seule couleur: le vert.
_Es tu vraiment sur ? demanda Matsuo.
_Combattre est mal mais le faire pour sauver un ami est bien, répondit Calumon, alors aujourd’hui je veux le faire pour nos amis.
Sur son front, le symbole ne cessa de briller intensément comme pour répondre au DCE qui brillait maintenant d’une intense lueur verte.
Le DCE vert afficha le message « évolution » et transmit un flux de données à Calumon. Une sphère de données l’envellopa et sa peau se digitalisa. De son petit corps naquit un immense serpent qui s’enroula sur lui-même. Sa peau se teignit en blanc argenté avec quelques cercles dorées. Ensuite une crête de cheveux verts poussèrent sur sa tête. Le digimon apparut dans une sphère verte en criant « Quetzalmon ».
Déployant toute la longueur de sa queue, Quetzalmon l’utilisa pour ligoter Otomezamon et Mizugamezamon qui se retrouvèrent ainsi incapables de bouger.
_Calumon a évolué ? s’étonna le maréchal Fostier.
_Profitons en et détruisons les ! s’écria Emilie. Ikai minna !
_Non, ce n’est pas que veut Calumon, décréta le maréchal Fostier. Attendez !
_C’est moi qui tombe de Dark et c’est aniki qui devient fou … , fit Guillaume stupéfait.
_Pourquoi combattez vous ? demanda Quetzalmon. Pourquoi attaquez vous ce monde ? Les humains n’ont jamais rien fait au Digital World !
_Nous combattons car les Seigneurs Digimon, nos maitres, nous ont demandé d’éliminer la race humaine avant que les humains n’annihilent tous les digimon, répondit Mizugamezamon.
_Nous, les Digimon Protecteurs, avons reçu la vie des Seigneurs Digimon, et notre devoir est de les servir et de protéger le Digital World, ajouta Otamezamon.
_Mais nous n’avons rien fait ! Le portail est fermé depuis des années ! s’écria Virgile.
_Oui, le portail a été fermé depuis des années et les digimon du Digital World vivaient dans la paix et l’harmonie, approuva Otamezamon. Mais un jour, il s’est rouvert amenant un Commandramon, à la tête d’une armée de digimon virtuels. Ceux ci ont commencé à attaquer les digimon … Quand le Seigneur Mercurimon l’a interrogé, Commandramon a révèlé qu’il servait les humains désireux de conquérir le Digital World afin de posséder un monde plus paisible que le leur.
_Commandramon ? fit Julien en échangeant un regard avec Hippogryphomon.
_Ce doit être le même que nous avons rencontré, meister, approuva Hippogryphomon.
_A présent, je comprends pourquoi les Seigneurs Digimon veulent éliminer les humains. C’est une réaction naturelle afin de protéger les digimon, comprit Flaremon.
_Ecoutez, ce Commandramon est un ennemi à nous, s’exclama Emilie. On ne sait pas qui il est vraiment et ce qu’il veut mais nous savons qu’il en veut aux humains et utilisent depuis longtemps des digimon virtuels ! Il n’a rien à voir avec les humains !
_Les humains sont nuisibles, déclara Mizugamezamon.
_Et votre race doit être éliminée pour notre survie, confirma Otamezamon.
Au même moment, les deux digimon soufflèrent tout l’air de leurs poumons ce qui relâcha l’étreinte de Quetzalmon leur permettant de s’échapper.
_C’est l’heure de mourir, humains, décréta Mizugamezamon.
Se tournant vers Otamezamon, le digimon leva son épée et tous deux croisèrent leur arme.
_Explosion des Eléments ! crièrent ils ensemble.
Des deux épées naquirent des flammes, de l’eau, du vent et de la terre se rassemblant en une grosse sphère qui ne cessa de grossir, de grossir et encore de grossir. Ensuite ils la poussèrent vers leurs ennemis déclenchant une violente explosion …
Cependant une barrière de lumière blanche se matérialisa devant chacun des humains et des digimon absorbant l’énergie de l’explosion. Peu après, une femme magnifique aux longs cheveux d’or portant une simple robe blanche fit son apparition dans le ciel et en descendit très lentement pour se poser au sol.
_Ce qu’elle est jolie ! s’extasia Claudia.
_Cela pourrait être ennemie, répliqua Claude méfiant.
_Tenshizamon, que fais tu ici ? demanda Mizugamezamon surpris.
_C’est … Tenshizamon ? s’écria tout le monde en même temps.
_J’étais certaine que Quilinmon l’avait détruite, fit Emilie soucieuse.
_Mizugamezamon, Otamezamon, je sais que notre devoir est important mais je vous prie de laisser ces humains vivre, dit Tenshizamon. Ce sont des personnes au cœur pur qui savent respecter leur parole et respectent profondément les digimon.

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMar 27 Mai - 22:38

ouais ! super chapitre !

On ets prs d'une réconciliation ?

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyDim 8 Juin - 17:09

Chapitre 12: Confrontations des idées ! Parler est la solution !



_Mizugamezamon, Otamezamon, je sais que notre devoir est important mais je vous prie de laisser ces humains vivre, dit Tenshizamon. Ce sont des personnes au cœur pur qui savent respecter leur parole et respectent profondément les digimon.
_Tenshizamon, nous devons éliminer tous les humains, rappela Mizugamezamon. Ce sont les ordres des Seigneurs Digimon.
_Ceux sont les ordres des Seigneurs Mercurimon et Marsmon. Les Seigneurs Minervamon et Neptunmon sont beaucoup moins véhéments, clarifia Tenshizamon.
_Tu comptes nous trahir ? fit Otomezamon en levant son épée.
_Non, je considère aussi que les humains méritent de disparaître mais seulement ceux qui ne sont pas capables de survivre. Après tout, c’est le principe même d’une évolution, nous survivons en devenant plus forts, expliqua Tenshizamon.
_Je ne vois pas que des humains fuir où nous attaquons, dit Mizugamezamon. Aucune de ces pitoyables créatures ne méritent de survivre.
_As tu oublié les personnes devant toi ? fit Tenshizamon. Il n’y a pas que des digimon virtuels mais aussi des humains. Je l’ai compris au dernier combat quand cette humaine a utilisé toute son énergie pour la donner à son partenaire … Cependant dans l’attaque je n’ai pas senti uniquement leurs forces ensemble mais aussi celles de tout le monde … Inconsciemment comme si ils avaient donné leur force à Quilinmon pour me détruire.
Tenshizamon marqua une courte pause pour jeter un regard aux humains et leurs partenaires.
_Je crois que les humains ont en eux le pouvoir de croire en les autres et en soi. Quand ils l’utilisent, tout devient possible, continua Tenshizamon. C’est pourquoi je crois qu’un humain capable de réaliser un miracle mérite de survivre.
_Tu veux dire qu’on peut tuer tout le monde sauf eux, c’est ça ? fit Otomezamon.
_Oui, répondit Tenshizamon.
_Un instant, cria Guillaume. Je refuse ça !
_Je suis d’accord avec oto-chan, approuva Emilie. Si nous combattons, c’est pour protéger les humains ! Leur survivre est contraire à nos objectifs !
_Ils refusent de survivre ? s’étonna Otomezamon. Toutes les créatures ne pensent pourtant qu’à vivre au maximum ! Pourquoi ceux là n’acceptent ils pas ?
_Car personne ne mérite de mourir, s’exclama le maréchal Fostier. Aucun humain ou digimon n’a le droit de mourir juste parce que quelqu’un l’a décidé ! La vie est la chose la plus précieuse qui existe dans l’univers car elle a un début et une fin ! Chaque jour, nous luttons pour en repousser plus les limites ! Voilà pourquoi nous combattons: pour protéger des vies innoncentes ne voulant pas mourir !
_Dans ce cas, nous sommes le même, déclara Mizugamezamon. Notre désir est de protéger les digimon du Digital World. Eux non plus ne veulent pas mourir.
_Ensemble, les humains et les digimon sont forts, énonça Emilie. Puisque nous avons un ennemi commun, attaquons le ensemble !
_Tu veux proposer une alliance avec eux ? s’étonna Julien.
_C’est Commandramon qui est à l’origine de nos problèmes sur le Net comme de ceux survenus au Digital World, rappela le maréchal Fostier. Nos deux peuples gagneraient plus en s’alliant contre lui. En nous battant, nous faisons son jeu.
_S’allier n’est pas du tout l’idée qu’ont nos maitres, objecta Mizugamezamon.
_Sur ce point, je suis d’accord, approuva Tenshizamon.
_Pourquoi on discute encore ? fit Virgile en haussant les épaules. Quoiqu’on leur dise, ils veulent nous détruire alors combattons !
_Pour une fois, je suis d’accord avec toi, déclara Guillaume.
_Enfin du soutien, s’exclama Virgile. Mais que veux tu dire pour une fois ?
_Non, je pense que combattre les Digimon Protecteurs serait un désavantage pour nos deux mondes, intervint Quetzalmon. Ecoutez moi bien tout le monde … Le Digital World et le monde réel étaient avant l’apparition du Net deux mondes séparés sans aucun lien qui les connectait. Cependant la création du Net a amené les digimon dans ce monde … C’est pour cela qu’un portail fut conçu pour empêcher les humains et les digimon de se rendre dans un monde dont ils n’étaient pas originaires afin de limiter l’impact sur les populations.
_Nous savons déjà cela, Quetzalmon, dit Julien. As tu quelque chose de nouveau à nous apprendre sur ce sujet ?
_Oui, car maintenant que les deux mondes sont connectés, le mieux est d’éliminer la race la plus faible pour que l’autre se dévellope au mieux, fit Otomezamon.
_Je vais vous révèler le plus grand secret de l’univers, annonça Quetzalmon. Dans cet univers, il existe deux parties. La première peut se nommer la partie organique ou solide car elle regroupe le monde des humains et tout leur système solaire ainsi que leurs galaxies.
_Et la seconde est digitale ? comprit Flaremon. Là où se trouve le Digital World.
_C’est exact, Flaremon, approuva Quetzalmon. La seconde partie est digitale mais ne contient qu’une seule planète pour des millions d’étoiles: le Digital World.
_Deux univers parrallèles alors …. , murmura Julien pensif. Intérressant.
_Cependant en observant le Digital World où vivaient les premiers digimon, le Dieu qui vivait dans ce monde a constaté que ceux ci semblaient faibles. Ils leur manquaient quelque chose pour leur dévellopement. Il a fini par se rendre compte que dans l’autre partie de l’univers, il n’existait aucune forme vie créant un désequilibre ce qui affaiblissait les digimon. Pour rétablir l’équilibre, il a crée une neuvième planète dans la partie organique où il a insufflé le souffle de la vie … Ensuite l’évolution a fait le reste du travail.
_Tu veux dire que … notre monde a été crée par le Dieu du Digital World ? s’étonna Matsuo.
_Je ne vois pas toujours de rapport avec nos soucis actuels, protesta Mizugamezamon.
_Laissez moi continuer, répliqua Quetzalmon. Ainsi dans ce monde, la vie s’est dévellopé par l’énergie donnée par le Digital World ce qui signifient que les humains, ayant atteint le sommet de l’évolution, sont les égaux des digimon.
_Egaux ? répèta Tenshizamon. Je veux bien croire que les humains puissent réaliser des miracles mais en aucun cas, ils ne sont nos égaux. Ils ne savent pas se battre et ont besoin de leurs partenaire pour cela. Nous, digimon, combattons seuls !
_Ce n’est pas vrai ! s’exclama Emilie. Je considère Kudamon comme mon égal ! Nous sommes pareils tous les deux, nous avons nos propres sentiments qui deviennent un quand nos cœurs s’enflamment ! Les humains et les digimon peuvent faire un !
_Mes sentiments et ceux de Black ne font qu’un ! On pense tous deux la même chose en même temps, ajouta Guillaume. Nous sommes complémentaires !
_Cela explique beaucoup de choses, ironisa Julien avec un léger sourire d’amusement.
_Les humains et les digimon dépendent l’un de l’autre, reprit Quetzalmon. Si une espèce disparaît, l’autre sera aussi détruite.
_Nous ne sommes plus au commencement du monde, décréta Otomezamon. A moi, attaque Vent du Ciel !
Levant ses bras en direction du ciel, Otomezamon libèra un puissant vent qui rassembla de nombreux nuages orageux au-dessus d’eux. Ceux ci se mirent à pleuvoir et déchainer plusieurs tonnerres d’éclairs sur eux. Ensuite Mizugamezamon étendit ses bras et inonda complètement les humains et les digimon face à eux.
_Mourrez, humains et traitres ! lâcha Mizugamezamon avec dédain.
_Je crois qu’ils ne veulent vraiment pas nous laisser la vie sauve, dit Virgile.
_Tu n’as rien trouvé de mieux à dire ? soupira Myotismon.
Soudain un des éclairs touchèrent Quetzalmon qui ressentit toute la charge en électricité et régressa en Calumon épuisé. Matsuo courut immédiatement vers lui et s’agenouilla pour le prendre dans ses bras.
_Calumon, daijoubu ? demanda Matsuo inquiet.
_Vas me chercher une bonne crème glacée à tous les parfums, murmura Calumon.
_En attendant, nous avons un problème, dit le maréchal Fostier avec une grimace. Il faut se depêcher de les battre rapidement !
Levant la tête vers les trois digimon qui ne cessaient de causer des dégâts en ce monde, Guillaume serra davantage ses poings puis songea au miracle que sa sœur avait réalisé au dernier combat et se dit puisque leur sang était commun, il devrait être capable de réaliser lui aussi des miracles.
_Vous voulez qu’on en finisse rapidement, aniki ! Regardez bien ! s’écria Guillaume.
Le regard pétillant par une étincelle enflammée, Guillaume libèra une intense et formidable énergie noire qui s’élèva jusqu’au ciel avant de poser sa main droite sur la patte avant gauche de Darktyrannomon. Celui ci chargea en lui toute cette énergie qui sembla considérablement augmenter sa puissance.
_Dark, attaque ! ordonna Guillaume.
Aussitôt Darktyrannomon lança une magistrale attaque Blast Fire qui recouvrit complètement Otomezamon et Mizugamezamon détruisant complètement leurs armures et vetements.
_Cette force … , murmura Mizugamezamon.
_C’est un simple Adulte qui peut faire cela ? s’étonna Otomezamon.
Dans l’instant qui suivit, Quilinmon venait de s’envoler et et arriva par derrière Otomezamon en plein milieu du dos et avant que son complice ne s’en soit rendu compte, il fit pareil avec lui. Deux digi-œufs apparurent alors et se posèrent au sol.
_Ca, c’est un travail famillial, s’exclama Emilie en se tournant vers son frère.
Au même moment, Flaremon s’était élancé en direction de Tenshizamon et lui décocha un violent coup de poing en pleine poitrine qui l’écroula au sol.
_Tu nous respectes mais je peux pas te laisser détruire ce monde, dit Flaremon. V Fire !
Plaçant ses bras contre sa poitrine pour former un V, Flaremon enflamma ses bras et projeta sur Tenshizamon d’immenses flammes qui la consumèrent très rapidement.
_Cette fois, le combat est fini, déclara Julien en poussant un soupir de soulagement.
_Je n’en suis pas sur, meister. Il se pourrait qu’il existe d’autres Digimon Protecteurs et ceux ci viendront aussi, intervint Hippogryphomon.
_Eh bien, attendons les et on les combattra ! s’exclama joyeusement Virgile.
_Sugei ! Sugi ! Sugei ! ne cessa de crier Matsuo en battant des mains. Sugei ! Vous êtes vraiment une merveilleuse équipe !
_Quand est ce que tu t’inscris à l’école primaire déjà ? fit le maréchal Fostier amusé.
Tournant la tête à son ami pour lui éviter de répondre, Matsuo ne put pas s’empêcher toutefois de lui donner une bonne bourrade avec son coude dans le ventre bien que cela laissa complètement indifférent Raphael.
_A présent, il est temps de rentrer. Je pense que vous devez être tous très fatigués et un peu de repos vous fera beaucoup de bien, déclara le maréchal Fostier.
_Moi, je veux une montagne de cookies, réclama Blackagumon.
_Momentai ! J’en veux aussi une ! protesta Rapidmon.
_Si ils en ont une, j’en demande aussi une, enchaina Myotismon.
_Je suppose qu’ils l’ont mérité, songea Claudia avec un sourire, les bras croisés.
_D’ailleurs moi aussi j’ai faim, annonça Virgile. Alors rentrons manger avant que je tombe !
_Ne t’en fais pas, rigola Guillaume. Black te réanimera !
_Il y a des moyens plus agréables, soupira Virgile.

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyDim 8 Juin - 21:44

Enorme ce chapitre ! I want la suite

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyLun 9 Juin - 1:04

Chapitre 13: Une nouvelle recrue au DI ! Alexia protège le secret !


Après leur retour très tardif dans la nuit au DI, aucun des membres ne s’étaient sentis le courage de rentrer chez lui si bien qu’ils avaient choisi de dormir dans une salle de repos aménagée dans l’immeuble.
Plus de quarante huit heures s’écoulèrent avant leur réveil où ceux ci semblaient encore légerement endormis. Tandis qu’ils se réveillaient, le maréchal Fostier entra dans la salle.
_Bien dormi, tout le monde ? demanda le maréchal Fostier.
_Oui, c’était parfait, monsieur, assura Emilie.
_Le lit était un peu dur mais j’étais si fatigué que je n’ai rien senti, fit Julien.
_Meister, ne donne pas de moyen à Guillaume et Virgile de t’ennuyer. Ils trouvent bien assez d’arguments contre toi, lui glissa Lucemon.
Observant son équipe qui se tenait devant lui, soit assis sur un lit soit debout soit accroupi au sol pour mettre ses chaussures, le maréchal Fostier sourit légerement.
_Tout le monde, je veux dire que je suis vraiment fier de vous pour votre attitude à protéger notre monde quoiqu’il arrive, déclara le maréchal Fostier. Vous êtes une formidable équipe.
Devant un tel compliment venant de l’homme qui semblait incapable de dire simplement les mots « bon travail » ou « c’était bien », toute l’équipe le dévisagea en se demandant de quelle maladie il souffrait ou si il venait de tomber d’un escalier. Même Leormon semblait inquiet et avait posé sa queue sur le front de son partenaire.
_Non, pas le moindre signe de fièvre, constata Leormon. Il ne reste plus que comme hypothèses le coup sur la tête, l’indigestion ou la folie.
_Cependant j’attends que vous fassiez mieux maintenant, reprit le maréchal Fostier. Les Digimon Protecteurs ne s’arrêteront certainement pas là et notre devoir est de protéger notre monde contre eux. C’est pourquoi vous devez donner plus encore que du maximum que vous pouvez donner.
Echangeant un léger sourire un peu désabusé, l’équipe songea que leur supérieur ne changerait jamais. Il pouvait être capable de faire un excellent compliment mais il l’accompagnerait toujours d’une critique qui l’annulait.
_Je suis rassuré maintenant, fit Leormon.
_A présent, vous voulez du café, du thé ou du chocolat avec des croissants pour votre petit-déjeuner ? demanda le maréchal Fostier avec un sourire.
_Oh oui ! Ce serait super ! s’écria Virgile.
_J’ai vraiment faim, approuva Guillaume.
_Eh bien, allez vous les chercher vous-même, répliqua le maréchal Fostier en tournant les talons. Je ne suis pas à votre service !
_Raphael, tu es vraiment … , soupira Leormon.


Une bonne dizaine de jours s’étaient écoulés depuis la dernière bataille contre les Digimon Protecteurs et tout semblait être redevenu parfaitement normal. On ne recensait même pas d’attaque de digimon rebelles sur le Net. Aucun membre du DI n’était naif ou stupide: ce silence était signe de mauvaise humeur. Leurs ennemis cherchaient probablement à éviter d’être répérés et préparaient leurs sombres desseins dans l’ombre.
Par une belle après-midi ensoleillée, Emilie, Virgile Guillaume et leurs partenaires digimon se promenaient avec Alexia à travers les rues de Paris. Seuls Julien ne souhaitait pas venir préfèrant rester seul ainsi que les jumeaux assurant la surveillance quoditienne.
_Il fait très beau pour un début, constata Alexia qui tenait discrètement la main de Virgile.
_C’est peut être un digimon qui fait la météo, plaisanta Virgile.
_Vi-kun, nous ne sommes pas sensés aborder ce sujet en public, rappela Emilie. Notre organisation est sécrète comme ce pourquoi nous combattons. Personne ne doit savoir.
_Je sais mais personne ne m’écoute, fit Virgile en grognant un peu.
__Nous ne savons pas. Imagine qu’une personne nous voit souvent sortir du DI et se demande qui nous sommes et se décide à nous espionner ? C’est pourquoi nous ne devons jamais parler de nos missions dans un endroit non sécurisé, s’exclama Guillaume.
Soudain les quatre jeunes ressentirent brutalement le sol trembler et se soulever. La chaussée s’ouvrit complètement en deux afin de se dresser en pente quand un Ankilomon surgit de sous la chaussée.
_Un digimon ! s’écria Emilie.
_Koromon, prêt ? demanda Guillaume en tenant d’une main son DCE et Koromon de l’autre
_Un instant, on ne peut pas agir, les arrêta Virgile.
_Tu es tombé sur la tête ? fit Kudamon sur les épaules d’ Emilie. Il faut le neutraliser avant que des humains ne soient blessés.
_Mais tout à l’heure, vous avez dit que nous ne pouvions pas parler de nos missions dans un lieu non sécurisé. Par conséquent, les accomplir, nous ne pouvons pas non puisqu’on risque de nous voir, s’exclama Virgile avec un sourire amusé.
_Je n’ai jamais eu si honte … , soupira Demidevimon en quittant l’épaule de son partenaire.
Quelques instants plus tard, Reppamon, Darktyrannomon et Devidramon se tenaient autour d’ Ankilomon. Reppamon sauta vers lui mais le digimon lui lança sa queue qui l’atteignit dans le ventre et le fit tomber au sol où il roula jusqu’à un trottoir. Ensuite Darktyrannomon cracha un long jet de flammes mais Ankilomon fut protégé par sa carapace. Devidramon se jeta alors sur lui mais ses griffes ne l’écorchèrent même pas.
_On dirait que ce digimon est très costaud, jugea Virgile soucieux.
_Yosh ! cria Emilie. Reppamon, prêt à passer au niveau supérieur ?
_Oui, Milie, assura Reppamon.
_Dans ce cas, itso ! s’exclama Emilie en faisant apparaître son cœur. Heart Energy Release !
_Reppamon, évolution ! Quilinmon !
Aussitôt Quilinmon s’élança en utilisant son incroyable vitesse et surgit derrière Ankilomon perçant alors sa carapace avec sa corne. Ensuite Devidramon élargit en grand le trou ouvrant complètement la carapace. Enfin Darktyrannomon l’achèva en lançant à nouveau son puissant jet de flammes qui le ramèna à l’état de digi-œuf.
_Joli travail, minna, s’exclama Emilie.
_Rentrons au DI et faisons un rapport pour notre cher maréchal, dit Guillaume en tenant le digi-œuf contre lui et Koromon d’une main par les oreilles.
_Un instant, Alexia n’est plus là, s’exclama Virgile qui regardait dans toutes les directions.
_Je suppose qu’elle a voulu se mettre à l’abri, songea Emilie. J’espère.
_Oui. Onee-chan est vraiment très prudente, assura Guillaume.
_J’espère qu’elle va vraiment bien, murmura Virgile inquiet.
Cependant la jeune fille n’avait absolument pas cherché à se mettre en sécurité durant tout le combat. En fait, elle s’était contentée de rester à distance sur le trottoir quand elle avait aperçu une étrange lueur derrière elle. En se retournant, elle avait alors vu un homme s’enfuir et avait eu un mauvais préssentiment.
Courant à travers diverses ruelles assez étroites, Alexia poursuivait cet homme si étrange quand celui ci s’engouffra dans un immeuble. Elle hésita un court instant puis songea que cette lueur ressemblait vraiment à un flash. Si cet inconnu avait pris des photos, le secret que s’efforçait de garder le DI ne serait plus. Dans ce cas, il se pourrait que tous les digimon soient détruits et Otamamon …
Refusant une telle chose arriver sans agir, la jeune fille courut vers la porte d’entrée et profita du passage d’un enfant pour y entrer. Elle lui posa alors des questions sur l’homme qui venait d’entrer dans le bâtiment.
_Il habite au même étage que moi, répondit l’enfant. Appartement 427.
_Merci beaucoup, répondit Alexia avec un large sourire.
Ensuite elle se précipita vers un ascenseur qui l’emmena rapidement au quatrième étage et s’arrêta devant la porte de l’appartement 427.
Sans chercher à frapper, elle connecta son DCE à l’interface d’entrée et Otamamon déverrouilla la porte et elle put rentrer dans l’appartement.
A l’intérieur, la jeune fille constata que la cuisine et le salon étaient vides et pénétra dans la chambre où un jeune homme d’une trentaine d’années se servait d’un ordinateur.
_Arrêtez ! cria Alexia.
Surpris, le jeune homme se retourna et aperçut la jeune fille en face de lui n’ayant aucun mal à la reconnaître.
_Tu étais avec ces enfants et ces digimon, dit l’homme.
_Avez vous pris des photos ? demanda Alexia.
_C’est exact, confirma d’un ton fier l’homme. Je suis un journaliste qui va perdre bientôt son emploi si il n’obtient pas un bon reportage. Avec CA, je suis capable de rester dans le métier jusqu’à la fin de ma carrière.
_Vous ne ferez rien du tout, s’exclama Alexia.
_Je ne sais pas ce que tu comptes faire mais c’est trop tard, annonça l’homme. Je viens d’envoyer toutes mes photos à mon journal. A mon avis, ils sortiront sans tarder une édition spéciale sur le sujet.
_Parfait, vous n’avez plus rien à m’apprendre, dit Alexia d’un ton sévère.
_Tu … tu vas me tuer ? s’écria l’homme effrayée subitement.
Passant la main dans sa poche, la jeune fille prit un effaceur de mémoire. Techniquement, seul un membre du DI pouvait en posséder un mais elle savait qu’une attaque de digimon rebelles pouvait avoir lieu n’importe où, n’importe quand. C’était pour cela qu’elle avait volé un effaceur à son frère, une tâche très simple vu qu’il ne rangeait jamais sa chambre, afin de sécuriser au maximum la situation pour protéger les digimon.
Serrant très fort l’objet au creux de sa main, Alexia le tendit devant l’homme et appuya dessus. Aussitôt un flash de lumière blancha frappa l’homme qui s’évanouit.
Pendant ce temps, sur le Net, Otamamon pourchassait l’e-mail envoyé par le journaliste à son journal. Pour cela, il se laissa rouler sur le sol et finit par dépasser le courrier. A cet instant, il lança son attaque Bulle Enfant qui détruisit le canal où était transmis les messages ce qui annihila l’e-mail.
_E-mail intercepté, Alexia, annonça Otamamon.
_Parfait, jugea Alexia en tenant son DCE. Allons porter l’appareil-photo au DI.


Pendant ce temps, dans la salle de contrôle du DI, Emilie terminait de rédiger le rapport de leur intervention tandis que Guillaume et Virgile se reposaient confortablement dans un fauteuil chacun.
_Ce n’est pas trop fatiguant de me laisser toujours écrire le rapport de l’intervention ? fit Emilie en leur jetant un regard noir.
_Oh si ! Cela nous fatigue vraiment de te voir autant travailler, s’exclama Guillaume.
_On est tellement fatigués qu’on ne peut rien faire, rigola Virgile.
_Il n’y a eu aucun témoin de l’intervention ? demanda subitement le maréchal Fostier.
_La brigade de réparation a fait son travail dans les immeubles sur les lieux du combat mais nous avons besoin de savoir si des témoins étaient présents près de vous, ajouta Leormon.
Soudain la porte s’ouvrit laissant le passage à Alexia ce qui sembla surprendre le maréchal Fostier juste en face de la porte.
_En fait, il y en a eu un, annonça Alexia.
_Un quoi ? fit Virgile les bras croisés sous la tête.
_Un journaliste qui a pris des photos, révèla Alexia.
Tout en parlant, la jeune fille s’avança vers le bureau du maréchal Fostier, en songeant mentalement que c’était un homme plus qu’impressionnant, et posa devant lui l’appareil-photo. Celui ci le prit et visionna la bande dans la petite lucarne de l’appareil.
_Comment as tu eu cet appareil ? s’étonna le maréchal Fostier.
_Je l’ai suivi et je lui ait pris après avoir effacé ses souvenirs, avoua Alexia.
_Finalement j’ai pas perdu mon effaceur, marmonna Guillaume.
_C’est incroyable de voir cela. Une civile qui apparaît être meilleure que des agents sensés maitriser toutes nos procédures, dit le maréchal Fostier la voix remplie de sarcasmes.
_Ce n’est pas leur faute, Raphael, intervint Leormon. Ce sont des agents chargés de sécuriser les digimon. Ils ne peuvent pas prêter attention aux témoins.
_Qu’est que tu suggères ? fit le maréchal Fostier. Leur coller au cul à chacun un membre de la brigade de réparation pour répérer les témoins ?
_Je me demandais si on ne pourrait pas recruter une certaine personne pour accompagner l’équipe d’intervention et surveiller si il y a des témoins, corrigea Leormon.
_Et qui veux tu recruter ? demanda le maréchal Fostier ne comprenant pas.
_Raphael, tu es une personne très intelligente mais certains moments, tu es plus stupide qu’un Numemon, soupira Leormon. Je te parle de la personne qui était présente au dernier combat et a neutralisé le témoin.
_Tu .. tu parles de moi, Leormon ? s’exclama Alexia stupéfaite.
_Non, je parle juste d’une fille qui a répéré un témoin et a choisi de le suivre sans être membre du DI, ironisa Leormon.
_Excuse le, déclara le maréchal Fostier. Il est plus que moqueur.
_Ce n’est rien, assura Alexia.
_Un instant, protesta Emilie. Je ne crois pas qu’ Alexia puisse faire ça. C’est vraiment dangereux les combats que nous menons.
_Je suis d’accord, approuva Guillaume. Elle pourrait être blessée.
En entendant son frère et sa sœur parler d’elle ainsi, Alexia se sentit vraiment en colère qu’ils puissent penser qu’elle était aussi faible.
_Monsieur, je veux rejoindre le DI, annonça Alexia en se tournant vers le maréchal Fostier.
_Imoto-chan, je pense … , commença Emilie.
_Rien du tout, s’exclama Alexia. Je ne suis peut être pas si forte que toi ou oto-sama mais je suis tout de même capable de faire des choses moi-même ! Rentrez vous bien ça dans vos caboches tous les deux !
Observant avec un sourire la jeune fille, le maréchal Fostier songea qu’elle avait assez de nerfs pour effectuer correctement ce travail.
_Tu es engagée au DI, Kyoudai Alexia, annonça le maréchal Fostier.
_Arigato gozaimazu maréchal Fostier, le remercia Alexia.
_Comme tu es membre du DI et tu sembles avoir un fort lien avec ton partenaire, tu devrais être capable de le faire, dit Leormon. tends ton DCE et libère le !
Prenant son DCE dans sa main, Alexia se demanda si c’était vraiment possible puis tendit vers elle son DCE.
_Release Otamamon ! cria Alexia.
Aussitôt des données se matéralisèrent devant puis un Yokomon apparut sur le sol. La jeune fille le regarda un moment avant de courir vers lui et le serrer dans ses bras.
_KAWAI !!! cria Alexia. Tu es enfin là !

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyDim 15 Juin - 19:48

il a fallu attendre longtemps pour qu'elle entre celle là Cool

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyLun 16 Juin - 12:26

Chapitre 14: Le passé est menacé ! La maladie qui touche les humains !



_Je m’ennuie, soupira Koromon.
Sur le sol de la salle de contrôle du DI, Koromon se tenait devant une pile de divers gâteaux et ronchonnait contre le fait qu’il n’y avait plus bon combat, à part l’attaque d’un faible digimon réel de temps en temps.
_On essaie de travailler pour ne pas s’ennuyer, fit Emilie devant un ordinateur. Mais je ne peux toujours pas retrouver la piste de Commandramon.
_Il est probablement toujours au digital World, supposa Lopmon.
_En entendant, le radar ne détecte rien, constata Claude d’un ton satisfait.
_Je n’aime pas savoir Commandramon toujours là-bas, Raphael, songea Leormon. il doit encore attaquer des digimon innoncents.
_Malheureusement je refuse d’envoyer cette équipe là-bas, décréta le maréchal Fostier. Ce monde est bien trop dangereux et ils seront en territoire complètement hostiles. Je n’ai aucune envie de les revoir dans une boite d’alumettes.
_Je suis sur que le radar est cassé, grogna Koromon.
Sautant du moniteur de son partenaire, Terriermon se posa sur le sol et donna un bon coup de pied à Koromon qui roula jusqu’au bureau du maréchal Fostier.
_Depuis que ma sœur et moi l’avons conçu, il a toujours fonctionné, lança Terriermon. C’est pas parce que tu es incapable d’utiliser un ordi que les autres sont pareils !
_Guillaume, tu peux me faire évoluer que je mange un lapin roti ? fit Koromon.
_Débrouille toi tout seul, lui lança Guillaume essayant de faire correctement un travail mais les cris de son partenaire le ralentissaient beaucoup.
_Tu ne penses qu’à combattre, Koromon, s’exclama Yokomon sur les genoux d’ Alexia.
_Il existe d’autres choses à faire, ajouta Lopmon. Comme essayer des tas de produits de beauté et de coiffure avec Claudia !
Tandis que sa partenaire lui sourit gentiment, Claude tourna son fauteuil légerement vers Terriermon auquel il addressa une grimace, tirant la langue, à laquelle répondit le digimon, déformant sa bouche en tirant aussi la langue.
Soudain une alarme visuelle de couleur rouge s’alluma instantanément dans la salle tandis que Leormon se dressa sur les épaules de son partenaires.
_Raphael, un digimon réel vient d’arriver, annonça Leormon. Il est proche de nous mais reste tout de même loin.
En même temps, les jumeaux s’étaient précipités devant leurs moniteurs et s’affairaient à répérer le signal du digimon.
_Je l’ai, s’écria Claudia. Il se trouve en Grèce, près de la ville d’ Athènes !
_C’est un niveau Parfait, précisa Claude.
_C’est un des Digimon Protecteurs que vous parlez si souvent ? demanda Alexia.
_C’est possible, répondit le maréchal Fostier. Avez vous des images ?
_La cellule grèque ne semble pas s’être rendue sur place donc aucune image ou vidéo, dit Claude. Après tout, ils ne font qu’éxecuter vos consignes comme vous avez demandez de ne pas s’approcher d’un digimon au monde réel.
_Envoyons le 4V, Raphael, décida Leormon. Nous enverrons du renfort si cela devient vraiment sérieux.
_D’accord, accepta le maréchal Fostier. Emilie, Julien, vous emmenez Guillaume et Virgile avec vous là-bas ! Maintenant !
_Ca veut dire quoi le 4V ? demanda Alexia surprise quand l’équipe fut partie.
_L’équipe des quatre originale sensée défendre le Net, expliqua Leormon. V désigne le mot Victory ou Victoire.
_Et moi ? Pourquoi ne m’envoyez vous pas les couvrir ? fit Alexia soucieuse.
_Je t’ai engagé pour couvrir nos combats, approuva le maréchal Fostier. Cependant je ne veux pas que tu ailles sur le terrain si il y a un risque que ce soit un Digimon Protecteur ou un Parfaitt. Ton partenaire et toi ne serez pas capables de faire face à une telle menace.
_Un Parfait est si fort que cela ? interrogea Yokomon.
_Tu ne peux pas comprendre jusqu’où va la force d’un Parfait. En fait, nous-même, humains et digimon, ne savons pas quelle est la limite de cette puissance, expliqua Leormon.
_Je vois … , murmura Alexia. Oneesama … otosama … Vi-kun … Julien-kun …


Pendant ce temps, Quilinmon et Hippogryphomon venaient d’arriver en vue d’ Athènes. Les deux digimon survolaient la ville tandis que leurs partenaires ainsi que Guillaume, se tenant à sœur, et Virgile, qui évitait de se tenir à Julien, cherchaient un quelquonque signe d’activé lié à un digimon.
_Je ne distingue rien, meister, constata Hippogryphomon.
_Si je faisais évoluer Koromon en Dark, il se montrerait peut être, rigola Guillaume.
_Tu veux que je répète cette bêtise à l’écorcheur d’oreilles ? fit Julien en lui jetant un regard plus que glacial.
_Euh …. D’écorcheur d’oreilles, il passerait à écorcheur d’humain, songea Guillaume.
_Otoko, je vais interrompre votre conversation mais regardez là-bas, s’exclama Emilie.
En même temps, la jeune fille tendit son doigt vers une colline à l’extérieur de la ville d’où partait un magnifique arc-en-ciel dont les différentes couleurs tombaient une à une sur des points séparés de la ville.
_Cet arc-en-ciel n’est pas naturel, réalisa Julien.
Baissant la tête pour observer le sol, Virgile remarqua que les humains se tenant dans une zone proche d’un maximum de cinq cent mètres d’un rayon de l’arc-en-ciel avaient tous perdus connaissance.
_C’est pire que vous le pensez, intervint Virgile. Cette chose rend malades les humains !
_Est ce un genre de coma ? Ou c’est juste un choc ? supposa Guillaume.
_Peu importe, répliqua Emilie. Je pense que si on bat le responsable de cette attaque, tout rentrera dans l’ordre.
_Au pire, Calumon pourra venir les soigner, songea Quilinmon.
Volant rapidement vers la colline, Hippogryphomon et Quilinmon se posèrent dans le bas où se dressait de nombreuses ruines d’un temple grec ancien. Au milieu d’entre elles se tenait un digimon. Celui ci ressemblait à un gigantesque centaure, mesurant au moins trois mètres, à la peau marron foncé recouverte par une cuirasse dorée. Il avait un casque de mirliton sur la tête ainsi qu’un large carquois rouge rempli de flèches aux diffèrentes couleurs de l’arc-en-ciel.
_Je n’ai jamais vu de données sur ce digimon, constata Julien.
_Cela veut dire qu’il s’agit d’un Digimon Protecteur, comprit Virgile.
_Analysons le, décida Emilie en tendant vers le digimon l’analyseur. Il s’agit de Saggutarumon, un digimon du niveau Parfait. Il utilise ses flèches pour attaquer qui répande dans le corps un poison mortel. Cependant quand une flèche touche seulement le sol, elle libère juste un poison endormant tout le monde.
_Qui a pensé à apporter les masques à gaz ? fit Virgile. Il nous faut huit paires !
_Hippogryphomon, tu vas le surveiller et dévier toutes ses flèches. Il ne faut absolument qu’aucune ne nous touche, ordonna Julien.
_Ja, meister, répondit Hippogryphomon.
En même temps, Koromon et Demidevimon en avaient profité pour évoluer respectivement en Darktyrannomon et Myotismon.
Se trouvant déjà impliqué au cœur du combat, Quilinmon utilisait son incroyable vitesse pour porter une attaque sur Sagutarumon mais celui ci se défendait avec ses sabots ou plus dangereux, son arc, si bien que le digimon devait toujours fuir.
Quand il fut finalement prêt, Myotismon déclencha une nuée de chauve-souris vers leur adversaire mais celui ci ne se sentit absolument pas gêné. Darktyrannomon lança alors un puissant jet de flammes. Cependant ses pattes couraient si vite qu’il put esquiver chacune des flammes très facilement.
_Il est aussi rapide et agile que Quilinmon, nota Emilie.
Soudain Saggutarumon tendit son arc en direction du ciel et le banda de plusieurs flèches. Quand il les eut lancés, de longues trainées lumineuses se répandirent dans le ciel pour toucher de manière dispersée de nombreux endroits en ville.
_Ce type ! Il va endormir tout le monde ! s’écria Virgile.
_Si nous ne l’arrêtons pas ici et maintenant, il pourrait bien tout détruire en ville ! Si tout le monde dort dans les rues, il y aura un maximum de morts ! enchaina Julien.
_Pas question, résolut Guillaume. Dark, vas y !
Aussitôt Darktyrannomon s’élança vers Saggutarumon et voulut cracher d’immenses flammes quand celui ci chargea en plein son ventre à une vitesse dépassant la lumière. Le digimon dinosaure s’écroula en arrière au sol et se cogna la tête contre une pierre avant de régresser en Blackagumon puis Koromon.
_Je sais, dit Julien. Myotismon, utilise ton attaque d’un côté, Hyppogryphomon de l’autre ! Alors Quilinmon attaquera du ciel !
Attaquant ensemble, Hyppogryphomon lança son attaque Vague Aérienne vers l’arrière de Suggutarumon tandis que Myotismon déploya son nuage de chauve-souris vers l’avant du digimon. . Cependant le digimon s’échappa très vite et les deux attaques se rencontrèrent pour s’annulèrent instantanément.
_Il est bien plus rapide que Quilinmon, s’exclama Emilie.
_Si seulement on pouvait l’immobiliser, dit Virgile. Mais je ne vois pas comment.
Observant le digimon, Julien songea que celui ci ressemblait vraiment à une sorte de cheval et se souvint qu’il était habitué à monter des cheveux depuis ses quatre ans. Il pourrait donc monter dessus et tenter de le diriger vers un endroit, des rochers par exemple, où il serait coincé et incapable de bouger.
Réalisant subitement tout le danger de cette idée, le jeune homme se traita mentalement de fou et songea qu’il n’aurait jamais le courage d’accomplir un tel exploit. Soudain il repensa aux divers actes d’ Emilie, Guillaume ou Virgile et se dit que si eux pouvaient faire des choses incroyables, il le pouvait aussi.
_Hippogryphomon, dit fermement Julien en montant sur le dos de son partenaire. Tu vas m’obéir sans poser de questions.
_Aber meister … , commença Hippogryphomon.
_Maintenant, répliqua séchement Julien.
_Ja, meister, répondit Hippogryphomon.
Alors qu’ Hippogryphomon volait au-dessus du terrain de combat, Julien observait attentivement Saggutarumon et quand il fut juste au-dessus lui, il sauta et se laissa chuter pour atterir sur le dos du digimon.
Sentant immédiatement l’intrus qui venait de sauter sur son dos, le digimon se mit à ruer le plus fort possible pour l’éjecter mais Julien eut le réflexe de s’accroper à son carquois tout en se maintenant à l’encolure avec ses jambes.
_Stupide humain, lâchera Saggutarumon. Je te briserai les os !
Continuant à s’éccrocher, au carquois pendant que son adversaire essayait desespérement de le désarçonner, Julien remarqua subitement les flèches à l’intérieur du carquois. Il se rappela alors qu’une seule blessure était mortelle.
Avec rapidité, Julien lâcha sa main droite et saisit une flèche pour la mettre dans sa bouche en éviter de toucher la pointe. Ensuite il se mit debout en se maintenant toujours au carquois, Saggaturumon continuait toujours à ruer, puis posa un pied suivi de l’autre sur le carquois avant de s’accrocher aux oreilles.
Au même moment, Saggutarumon agita fortement sa tête mais Julien continua à résister, laissant pendre ses jambes dans le vide. Ensuite il lança sa jambe droite dans la bouche du digimon bloquant ainsi sa fermeture avant de lâcher ses mains et de balancer à l’intérieur de la bouche sa flèche.
Prenant un certain élan, le jeune homme sauta et atterit sur le sol où il roula sur une bonne dizaine de mètres avant de s’arrêter grâce à un rocher.
Pendant ce temps, le poison contenu sur la flèche était descendu à l’intérieur de Saggutarumon et répandu à travers tout son organisme. Celui ci commença à s’affaiblir fortement, ayant déjà du mal à se déplacer tellement ses jambes tremblaient.
_Quilinmon, vas y ! cria Emilie.
Sans perdre de temps, Quilinmon s’élança et perça le dos de son adversaire qui se détruisit dès l’impact pour redevenir un digi-œuf.
_Encore un ! s’écria Guillaume.
_Julien, tout va bien ? demanda Emilie en courant vers lui.
_Je crois, murmura Julien en se redressant. J’ai mal partout …
_En tout cas, c’était génial ! s’écria Guillaume. J’aurai jamais pensé que tu puisses avoir le courage de faire ça !
_Je suis très bon, je sais, assura Julien en songeant que lui-même ne pensait pas non être capable d’un tel exploit.
Brusquement, Hippogryphomon se posa devant son partenaire, le regard sévère.
_MEISTER, TE RENDS TU COMPTE QUE TU AS MIS TA VIE EN DANGER ? TU AURAI PU MOURIR EN AGISSANT AINSI ? COMMENT AS TU PRENDRE UNE DECISION SI STUPIDE, s’écria Hippogryphomon.
_Je suis désolé, Hippogryphomon, fit Julien. Je ne sais pas … j’ai voulu très fort arrêter Saggutarumon et … je ne pensais même pas pouvoir le faire …
_Au moins, tu as été vraiment courageux alors je te pardonne, dit Hippogryphomon.
_Tu es gentil, répondit Julien en tendant son bras pour caresser son partenaire.

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyVen 20 Juin - 21:35

Quel homme ce julien ^^

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyVen 20 Juin - 23:38

Chapitre 15: Le réveil du passé ! Une nuit entre sœurs !


_Helia, que fais tu ici ?
Se tenant debout devant la portée d’entrée, une petite fille d’un an et demi semblait essayer de l’ouvrir. Elle avait de très courts cheveux chatains, des petits yeux noirs et portant une chemise de nuit blanche.
En face d’elle se tenait une magnifique femme aux longs cheveux blonds avec des yeux d’un vert splendide. Celle ci semblait avoir le ventre un peu arrondi.
_Helia, tu dois aller dormir, dit elle.
_Non, s’écria Helia. Je veux aller retrouver Ryoko-nee-chan et luna-nee-chan ! Je veux retrouver mes sœurs ! Je veux les voir !
_Toosan te l’a expliqué, dit Mitsuni en soupirant. Ryoko est partie dans une école afin d’étudier. Quand à Luna … elle n’existe pas. C’est ton imagination qui l’a crée alors tu dois l’oublier maintenant.
_C’est pas vrai ! C’est pas vrai ! cria Helia. Luna existe !
_Non, c’est comme un rêve qui revient chaque nuit mais ce n’est pas réel. Tu as complètement inventé cette petite fille, répliqua Mitsuni de plus en plus ennuyée.
_Menteuse ! Menteuse ! cria Helia en colère.
Brusquement son père, Gabriel, arriva derrière elle et la prit dans ses bras.
_Ecoute, nous te disons que c’est un rêve alors c’est un rêve ! Maintenant oublies et cesse de nous parler de cette Luna ! ordonna Gabriel.
_Mais Ma-ji-san dit … , commença Helia tristement.
_Qu’est que cet idiot a encore dit ? soupira Gabriel.
_Ne parles ainsi d’onichan, s’exclama Mitsuni. Il fait de son mieux avec nos enfants. Moi, j’ai confiance en lui et en Raphael-san, contrairement à toi …
_Ma-ji-san me raconte souvent des histoires sur Luna, il me dit qu’elle est aussi jolie que je le suis … il dit aussi que même si nous sommes séparées, nous ne devons pas être tristes car nos cœurs seront toujours un. C’est pourquoi on se reconnaitra toujours le jour où je reverrai Luna, raconta Helia.
_Celui là, je vais lui envoyer mon poing dans sa gueule, lança Gabriel en lâchant sa fille d’une main qu’il serra très fort.
_Onichan essaie juste de son mieux de s’occuper de nos enfants, dit Mitsuni. Peut être que ses idées sont meilleures que les tiennes …
_Je n’ai pas confiance en lui ! s’écria Gabriel. Depuis ce drame, je ne veux plus faire confiance à personne, même pas à mon propre frère ! Pourtant Dieu sait que je souffre de ne plus lui confier les tourments de mon cœur !
_Gabriel-san … , murmura tristement Mitsuni.
_Toosan … où Luna ? fit Helia.
_Dans ta tête, répondit Gabriel en soufflant. Tout … tout est dans ta tête !

Se réveillant brutalement, Alexia se redressa immédiatement dans son lit, le corps couvert de sueur, dans ses mains, elle tordait les draps.
Reprenant son calme et son rythme de respiration normale, la jeune fille observa la chambre autour d’elle puis posa un regard sur Yokomon dormant paisiblement.
_Qu’est que c’était … ? Un rêve … ? fit Alexia.
Faisant des efforts pour se remémorer cette vision, la jeune fille songea qu’elle connaissait les deux personnages: c’étaient son père et sa mère. Même si elle n’avait pas vécu longtemps avec eux, elle pouvait voir une image d’eux dans sa tête.
Cependant quelque chose l’ennuyait … Qui était cette Luna qu’elle semblait chercher avec tant d’acharnement ? Egalement quel était ce Raphael ? Pouvait il être le même que le maréchal Fostier. Il se nommait aussi Raphael mais beaucoup de personnes devaient porter ce prénom à travers le monde.
Agé de deux ans et trois, la petite Helia jouait dans le jardin situé derrière sa maison. Sa mère la surveillait discrètement par une fenêtre. Soudain un homme d’une trentaine d’années entra et se dirigea vers elle. Il avait des cheveux courts et blonds coiffés avec du gel, des yeux verts et portait un tee-shirt jaune avec un jean et des sandales.
_Ma-ji-san ! cria Helia en courant vers lui.
_Comment vas tu, princesse ? demanda l’homme en se baissant pour prendre et serrer l’enfant dans ses bras.
Au même moment, un autre homme entra et les rejoignit. Cette fois, ses cheveux étaient courts, ses yeux marrons et il portait une chemise blanche avec un pantalon noir et des chaussures en cuir.
_Nous ne devrions pas être là, Kyoudai-san, dit l’homme ennuyé. J’ai l’impression de trahir la confiance de Gabriel …
Soudain la petite Helia se retira des bras de son oncle et courut vers le second venu pour se coller dans ses jambes, à défaut d’autre chose.
_Raphael-san ! cria Helia joyeusement.
Souriant légerement, l’homme, ou plutôt Raphael, se baissa pour enlacer la petite fille. celle ci avança alors sa petite tête et lui donna un bisou sur la joue.
_Je t’aime, Raphael-san, s’exclama Helia.
_Là, je suis jaloux, s’exclama Kyoudai en détournant la tête.
_Que veux tu ? les femmes m’aiment des plus jeunes aux plus âgées, se moqua Raphael.
_C’est pour ça que tu es toujours célibataire ? répliqua malicieusement Kyoudai.
_C’est vrai que tu n’es toujours pas marié, Raphael-san ! s’exclama Helia. C’est pourtant pas difficile de trouver une belle fille et de faire des bébés avec !
Devenant complètement rouge, Raphael tourna rapidement la tête tandis que Kyoudai explosa littéralement de rire.
_La vérité sort toujours de la bouche des enfants, Raphael-kun, réussit à dire Kyoudai entre plusieurs éclats de rire.

Eclatant de rire au milieu de sa chambre, Alexia songea que c’était vraiment trop drôle cette réplique sortie à ce Raphael.
De plus en plus intriguée, la jeune fille se demanda qui pouvaient être toutes ces personnes et à quoi correspondaient tout ce qu’elle racontait. Soudain elle réalisa qu’elle avait une sœur ainée et celle ci pourrait peut être lui expliquer certaines choses.
Se levant sans faire de bruit, la jeune fille sortit doucement de sa chambre et se rendit à celle d’ Emilie où elle se glissa à pas de loup avant de s’asseoir sur le lit de sa sœur.
_Oneesama ? Tu dors ? demanda Alexia.
_Ben, je dormais jusqu’à là, répondit Emilie encore endormie.
_Je suis désolée … mais j’aimerai en savoir plus sur toosan et kaasan … , fit Alexia.
_Pourquoi tu veux savoir ? s’étonna Emilie.
_J’ai fait un rêve, avoua Alexia. il y avait toosan et kaasan qui ne voulaient pas que je me souvienne d’une fille, toi qui était partie, un oncle et un Raphael …
_Je suppose que fréquenter Raphael-san ramène nos souvenirs, fit Emilie.
_C’est … c’est le maréchal Fostier ? comprit Alexia.
_Il est meilleur ami de toosan, expliqua Emilie, depuis qu’ils étaient enfants. D’après Raphael-san, ils étaient plus proches que deux frères de sang.
_Dans mon rêve, toosan semblait ne plus lui faire confiance … même si il semblait aussi le regretter, dit Alexia.
_Raphael-san m’a raconté qu’après la disparition de Luna, il s’est mis à ne plus faire confiance à personne pour protéger sa famille, expliqua Emilie.
_Luna ? s’écria Alexia. elle existe vraiment ? Tu te souviens d’elle ?
_Je n’ai aucun souvenir d’elle, avoua Emilie. Cependant croyant que j’en avais, Raphael-san m’a parlé d’elle.
_Raconte moi … , supplia Alexia.
_Luna est ta sœur jumelle mais un jour, vous aviez cinq mois, elle s’est aventurée au dehors où otosan combattait un digimon et a été prise dans un passage, raconta Emilie. C’est pourquoi il y a eu une expédition au Digital World …
_C’est pour cela que toosan et kaasan sont partis …., comprit Alexia.
_Oui, approuva Emilie.
_Et Luna-nee-chan ? Tu crois qu’elle va bien ? fit Alexia tristement.
_Tu as dit que tu étais forte alors je suis certaine qu’elle est forte aussi. Et puis, c’est une Kyoudai et un Kyoudai, c’est increvable, s’exclama Emilie.
_Oui, tu as raison, répondit Alexia avec un sourire.
Baissant la tête subitement, Alexia la redressa quelques instants plus tard.
_Tu crois que je pourrais voir Raphael-san ? Je veux dire, vraiment Raphael-san, pas le maréchal Fostier, fit Alexia.
_Je suis certaine qu’il sera d’accord, assura Emilie avec un sourire.

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptySam 21 Juin - 14:17

Oh beau chapitre ! alexia prend conscience de ses origines. Mais c'est bizarre un mioche d e1 an et demi ca parle pas aussi bien que ça ^^

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMar 24 Juin - 22:50

Chapitre 16: Un après-midi en famille ! L’histoire entre kaasan et toosan !


Installé à l’écart sur la terrasse d’un bistrot d’un parc, Raphael buvait un café et songeait à cet appel téléphonique d’ Emilie ce matin. Il trouvait cela étrange que celle ci voulait le voir si vite et espérait vivement que les enfants n’avaient pas de problème grave.
Soudain Emilie arriva devant lui, accompagnée d’ Alexia. celle ci sembla assez nerveuse et il craignit une mauvaise nouvelles. Les deux filles le saluèrent et prirent place à ses côtés.
_S’est il passé quelque chose, Emilie ? demanda Raphael.
_En fait, c’est Alexia qui voulait te voir, expliqua Emilie. Cette nuit, plusieurs souvenirs de notre passé lui sont revenus …
_Et tu lui as tout révèlé ? conclut Raphael avec un sourire malicieux.
_Entre nous, nous ne nous cachons rien. Si l’un de nous pose une question, nous lui répondons si connaissons la réponse, s’exclama vivement Emilie.
_C’est bien l’esprit d’un Royer, commenta Raphael amusé.
_Royer ? répèta Alexia surprise.
_C’est le nom de famille de votre père, révèla Raphael. Quand il a épousé votre mère, il a adopté le sien. Au Japon, c’est souvent que l’homme prend le nom de son épouse, surtout si celle vient d’une famille aisée.
_Kaasan vient d’une famille aisée ? s’exclama Alexia.
_Raconte nous ça, Raphael-san, réclama Emilie enthoutiasmée.
_Il n’y a pas grand chose à dire. Je sais que ses parents sont morts quand elle était jeune et c’est son frère ainé, votre oncle, qui a pris la direction de leur entreprise malgré le fait qu’il n’avait que quinze ans, raconta Raphael. Lui et votre mère s’adorait. C’est d’ailleurs pour cette raison que votre mère a insisté pour rentrer au Japon.
_Et comment ils se sont rencontrés ? voulut savoir Alexia dont les yeux brillaient.
_Les filles, je vous jure … , soupira Raphael en gardant un sourire amusé.
A l’université, Raphael et Gabriel sortaient tous deux d’un cours et comptaient déjeuner quand Raphael se rendit compte qu’il avait oublié quelque chose.
_J’arrive tout de suite, dit Raphael. Tu m’attends dans la cour ?
_OK, Rafy, répondit Gabriel.
Un bon quart d’heure plus tard, Raphael descendait d’un pas rapide l’escalier menant à l’immense cour quand il aperçut son meilleur ami devant lui qui ne bougeait plus du tout. Ses bras semblaient devenus raides contre son corps, ses livres étaient tous étalés sur le sol, les yeux fixaient quelque chose …
_Tu te sens bien, Gaby ? demanda Raphael inquiet.
_Si mignonne … , murmura Gabriel.
Essayant de répérer ce qui pouvait mettre son ami dans un état aussi végétatif, Raphael remarqua une très jolie fille. Elle avait de très longs cheveux chatains tirant sur le blond, de magnifignes yeux verts et portait un chemisier rose pâle, une jupe verte descendant à ses genoux et des ballerines blanches.
_Ne me dis pas que le célèbre Royer Gabriel vient de tomber amoureux là en plein milieu de la cour ? s’écria Raphael en riant. Je ne peux pas le croire.
_Adorable … C’est un ange … , murmura Gabriel toujours incapable de bouger.
_Quoique … soit tu es vraiment amoureux d’elle, soit tu viens de subir une insolation ou un coup sur la tête … soit tu es fou, continua Raphael. Enfin je peux rayer la dernière hypothèse puisque tu es un dingue de naissance.

_Voici pour la première rencontre, résuma Raphael.
_Toosan ne pouvait vraiment plus bouger ? rigola Emilie.
_Kawai ! cria Alexia émerveillée.
_Il a fini par se décoincer ? fit Emilie.
_Quand est ce qu’il lui a avoué son amour ? ajouta Alexia impatiente.
_Comment il a fait ? insista Emilie.
_C’est une très longue histoire … , commença Raphael.
Dans une salle de laboratoire, Mitsuni executait une expérience quand Raphael arriva derrière elle et s’assit sur un tabouret près d’elle.
_Raphael-san, tu vas bien ? demanda Mitsuni avec un sourire.
_Oui, répondit Raphael.
_Dis, pourquoi tu viens toujours ici depuis deux semaines ? voulut savoir Mitsuni. En fait, j’ai émis une théorie …
_Comment ça ? fit Raphael.
_Je t’ai vu me regarder il y a deux semaines et depuis tu viens me voir chaque jour … tu es amoureux de moi, n’est pas ? énonça Mitsuni avec un large sourire.
_Quoi ? s’écria Raphael.
_Je dois dire que tu me plais beaucoup … tu es gentil, doux, attentionné, tu sais écouter les autres … si tu m’aimes vraiment, je veux sortir avec toi, annonça Mitsuni.
Cette fois, la nouvelle fut si abrupte que le jeune tomba de son tabouret et s’écrasa au sol. Il se releva bien vite et se dressa devant la jeune fille.
_Je regrette mais le cœur qui bat sous ta poitrine n’est pas pour moi, dit Raphael.
_Attends … Je dois être celle que tous les garçons de l’université considèrent comme la plus belle et fantasment sur elle … et toi, je te propose de sortir avec moi et tu refuses ? C’est quoi ton problème ? Tu es gay ? s’exclama Mitsuni les yeux grand ouvert.
_Non, répondit Raphael. Je sors très souvent avec des filles, même si je suis célibataire pour le moment.
_Si tu es libre, pourquoi refuses tu ? s’étonna Mitsuni incapable de comprendre.
_Je suis fidèle à mon meilleur ami, révèla Raphael. C’est lui qui est amoureux de toi et sortir avec toi serait une pure trahison ! Plutôt mourir que de trahir mon ami !
_Je ne suis pas certaine d’aimer un garçon qui n’ose rien faire, déclara Mitsuni.
_Gabriel est un type capable de n’ importe quoi, répliqua Raphael. OK, avec les filles, il est si timide qu’il ne serait jamais sorti avec une si je ne le poussais pas ! Cependant il a un cœur noble et généreux et son courage est sans limite !
_Le courage de quoi ? demanda Mitsuni ennuyée.
_Contrairement à moi, il a le courage de se battre contre des monstres qui menacent notre ville ! C’est un héros qui agit dans l’ombre comme Superman ! s’exclama Raphael.
_Je vois que l’imagination des garçons français n’a rien à envier aux garçons japonais. Vous êtes si immatures .. , soupira Mitsuni. Les monstres n’existent pas ! Grandissez !
_Tu veux que je t’en montre un ? demanda Raphael en arquant un sourcil.
_Super ! Après, tu comptes aussi me montrer le Yéti ou le monstre du Loch Ness ? j’ai cru à ces histoires quand j’avais encore dix ans mais moi, j’ai grandi ! rétorqua Mitsuni.
_Si tu as raison, que risques tu ? fit Raphael avec un fin sourire. Tu pourras confirmer que nous sommes deux fous et le crier sur le campus.
Dans la soirée, Raphael avait entrainé la jeune ville à travers les rues parisiennes pour arriver dans une décharge. Très rapidement, le jeune homme s’esquiva et la laissa seule. Celle ci s’aventura au milieu des immondices quand un Guillmon dévala une pente et voulut l’attaquer. Celle ci eut le réflexe instinctif de plonger au sol. Brusquement, le digimon lança son attaque Pyrosphère vers elle …
Au même moment, Gabriel sauta d’un tas d’ordures et la fit rouler pour lui éviter l’attaque avant de se jetter sur Guillmon et de lui donner un bon coup de pied dans le ventre.
_Les monstres existent vraiment … , dit Mitsuni.
En même temps, Gabriel donna un autre coup à Guillmon quand Agumon arriva en courant vers lui et l’achèva de son attaque Baby Flame.
_Quel courage … , murmura Mitsuni.
_Tu vas bien ? demanda Gabriel inquiet en se tournant vers Mitsuni.
_Oui, répondit Mitsuni en se levant. Tu es si brave …
_Eh bien, je ne pouvais vraiment pas laisser une jolie fille se faire attaquer, dit Gabriel.
_Tu … tu es … , commença Mitsuni.
_Je … je … , essaya de dire Gabriel.
Dissimulé derrière un tas d’ordures, Raphael observait les deux jeunes gens avec un sourire particulièrement amusé.
_Depêchez vous de conclure, dit mentalement Raphael. J’ai pas envie de passer toute la nuit dans cet endroit !

_KAWAI !!! crièrent ensemble Alexia et Emilie.
_Voici donc comment votre père et votre mère sont tombés amoureux, conclut Raphael. Si vous voulez savoir plus sur le sujet, j’ai du attendre au moins trois heures avant qu’il se mette à dire « je t’aime ».
_Hey, Raphael-san, tu étais aussi amoureux de kaasan ? demanda Emilie insolemment.
_Je ne sais pas, répondit Raphael. La seule chose que je sais est que je ne pouvais avoir de relation avec elle puisque mon ami en était amoureux.
_Vous êtes vraiment un ami fidèle, reconnut Alexia avec un sourire.
_Et si kaasan t’avait embrassé ? fit Emilie amusée.
_Cela aurait toujours été le même, assura Raphael.
_J’aimerai bien vivre un amour aussi beau que celui là, songea Alexia rêveuse.
_Je peux dire ça à Vi-kun ? demanda Emilie moqueuse.
_Dis ça à mon Vi-kun et je te jure que tu m’entendras ! s’écria Alexia furieuse.
Son ainée se mit à rire de la réaction de sa cadette lorsque Raphael se leva, inquiet. A ce moment, le trio constata qu’une brume intense et blanche avait complètement recouvert le parc. A son contact, tous les humains s’étaient endormis.
_Que se passe t-il, Raphael-san ? demanda Emilie.
_C’est un digimon, n’est ce pas ? comprit Alexia.
_Ce n’est pas tout, révèla Raphael. C’est une technique pour isoler un ennemi dans un secteur donnée en coupant même les communications. On dirait bien que nous devons nous débrouiller seuls.
_Eh bien, attendons ce fameux digimon et battons le, décida Emilie d’un ton ferme.
_C’est l’esprit Royer, hein ? fit Alexia amusée.
_Tu comprends très vite, approuva Raphael. Le seul problème est que tu dois combattre seule avec Kudamon, Emilie. Leormon est resté au DI.

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Demidevimon
L'administrateur qui est ami avec Davis
L'administrateur qui est ami avec Davis
Demidevimon

Masculin
Nombre de messages : 5021
Age : 32
Localisation : La plus belle ville du monde
partenaire digimon : Mon Demidevimon tout mignon à moi
Date d'inscription : 08/01/2005

Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 EmptyMer 25 Juin - 21:38

Super ! c'est pas très romantique mdr Laughing mais c'est marrant, mais pourquoi raphael restait à côté de la fille pendant deux semaines ?

_________________
Digimon Virtual Network - Page 4 Ivanyp0
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo.free.fr
Contenu sponsorisé




Digimon Virtual Network - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Digimon Virtual Network   Digimon Virtual Network - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Digimon Virtual Network
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» COURSE DU FIGARO SUR VIRTUAL REGATTA
» Les génériques de notre jeunesse
» Warhammer ACW traduit en français à télécharger
» [Routage] Fil de discussion
» Explications ? [Porte non validée ?]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics Digimon-
Sauter vers: