Digiduo

Cliquez ici pour retourner sur Digiduo
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Digital World Reality

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Neko-kun
GLE
GLE
Neko-kun

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 28
Localisation : Au Digital World, en train de foncer vers la bataille !!!!
partenaire digimon : Blackagumon
Date d'inscription : 17/07/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyMer 22 Aoû - 15:42

Mouahahah! Hero-boy va terminer sa vie en prison! =P Bravo à Jérémie!

_________________
Digital World Reality - Page 7 080820041031900729
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyMer 22 Aoû - 23:48

36] LE PIEGE DE SUMIKO



_Vous ne passerez pas ! s’écria Beast Girl avec Grizzmon derrière elle.
Debout à l’entrée d’un camp situé quelque part dans Cliff Valley, le désert du Digital World, la jeune fille défendait à ses ennemis d’y pénétrer. Devant elle se tenait, Guillaume, Blackagumon, Yoshino, Raramon, Tohma, Gaomon et Relena avec Lunamon accrochée à la tête de sa partenaire.
Au moment où Grizzmon s’élança sur eux, Raramon flotta jusqu’à eux puis se mit à chanter sa sublime berceuse qui assoupit les deux partenaires en quelques instants. Aussitôt le petit groupe s’introduisit avec précipitation à l’intérieur du camp et se rendit au centre où était bâti les petites maisons contrôlant l’ensemble du camp.
Dans la nuit, à la seule lueur de la lune, Yoshino, Relena et leurs partenaires se postèrent au guet tandis que leurs deux amis pénétraient dans la maison. Cela faisait plus d’une semaine que le commandant Satsuma avait eu cette idée de raid dans les différents camps construits au Digital World afin de libérer les digimon qui y étaient séquestrés. Pour leur troisième mission, l’équipe commençait à être roder: Raramon endormait la personne gardant l’entrée du camp puis Tohma se faufilait dans la maison afin d’ouvrir toutes les cellules. Enfin ils faisaient sortir tous les digimon hors du camp pour les dissimuler dans des endroits repérés durant la journée par un autre groupe composé de Julien, Lucemon, Alexia, Virgile et Ikuto. Après cela, ils pouvaient rentrer finalement au monde humain au DS afin de prendre du repos en vue de recommencer une nouvelle opération d’ici deux ou trois jours.
A l’intérieur de la maison, Tohma, Gaomon et Guillaume avançaient le plus discrètement possible sauf Blackagumon qui se prenait les pieds dans chaque objet qui trainait sur le sol ce qui le faisait crier ou en parlant à voix haute. Par chance, il y avait toujours une seule personne pour garder un camp en raison de la faiblesse des effectifs de Kogure. Cependant ils se doutaient tous qu’un jour ou l’autre, leur ennemi y placerait plus d’une personne.
Parvenu au panneau de contrôle qui gérait l’ensemble du camp, Tohma craqua rapidement les codes du système de sécurité qui le protégeait puis actionna la commande permettant l’ouverture des cellules.
A l’extérieur, les portes de chaque cellule remonta en grand mais les digimon restèrent à l’intérieur encore sous la domination de Kogure et des mauvais Tamers. Ainsi Yoshino, Relena et Lunamon coururent à travers le camp tenant chacune en main une petite sphère argentée qui brisait le contrôle mental exercé par les divers appareils utilisés par Kogure. Ainsi les digimon sortaient peu à peu des cellules pour rejoindre l’entrée, guidés par Guillaume et Blackagumon, où les attendait Tohma, monté sur Gaogamon, les amenait à différents refuges des Tokkun Mountains qui avaient été répéré la veille par le groupe d’ Ikuto mais surtout sécurisé de telle sorte que seul un membre du DS pouvait s’y rendre.
Sur le chemin du retour emprunté à travers les montagnes, le petit groupe entreprit de discuter un peu plus joyeusement mais surtout de bailler très souvent jusqu’au moment où ils arrivèrent à un endroit suffisament grand pour lancer une bombe oscillatrice sans risquer d’ouvrir le portail au-dessus du vide.


Le lendemain matin, à la Tamer Union, Kogure entra en sifflotant joyeusement dans son bureau où il remarqua son assistante, Sumiko, travaillant sur l’ordinateur et Tai qui semblait particulièrement en colère.
_Maitre, cela ne peut plus durer ! s’écria Tai visiblement très irrité.
_Qu’as tu donc, mon brave garçon ? demanda Kogure.
_Cette nuit, un nouveau camp a été attaqué et les digimon qui s’y trouvaient ont été volé ! Si cela continue, il ne nous restera plus que nos partenaires ! s’écria Tai.
_Quoi ? Tu veux dire que … ces stupides membres du DATS ont encore recommencé une de leurs intrusions ? s’écria Kogure devenu furieux.
_Ils ont attaqué le camp E8, l’informa Tai. C’est Beast Girl qui a le contrôle du secteur E, je l’ai sermonné … Dois-je la mettre au cachot pour lui apprendre à échouer ?
_Non, je connais leur tactique, dit Kogure pensif. Avec cette gélatine rose, personne ne peut lutter contre elle puisqu’elle peut endormir ses ennemis.
_Comment devons nous réagir alors ? demanda Tai. Nous risquons de perdre la partie.
_Tu as entièrement raison mais je n’ai aucune idée sur la façon de neutraliser ce digimon gélatine, déplora Kogure. J’y ait pourtant si réfléchi …
_On pourrait se boucher les oreilles, suggèra Tai.
_Les sons de Raramon sont si sensibles que je ne connaisse rien pouvant les arrêter, en dehors d’un mur mais je ne nous vois par porter un mur autour de nous, réfuta Kogure.
_En effet, ce ne serait guère pratique pour avancer, confirma Tai. Et les filles auraient ajouté que cela n’avait aucune esthétique.
En terminant sa phrase, le jeune homme fit une telle grimace en levant les yeux au ciel que n’importe qui dans la pièce aurait ri, n’importe qui sauf Kogure qui ne semblait pas affecté tandis que Sumiko ne voyait rien d’eux car elle leur tournait le dos, occupée à travailler.
_Ces gens du DATS m’importunent trop ! s’exclama Kogure. Il faut une vengeance ! Je réclame une vengeance maintenant !
_Oui, il faut une vengeance, approuva Tai.
Devant son ordinateur, Sumiko s’interrompit dans son travail et fit pivoter sa chaise pour se retourner vers son maitre et son second.
_Je crois que j’ai votre vengeance, déclara Sumiko.
_Miss Sakamoto, que dites vous ? s’étonna Kogure. Je ne comprends pas.
Poussant de sa main gauche la souris, la jeune femme ouvrit un programme sur lequel était enregistré un son.
_J’ai extrait le chant de Raramon à partir des vidéos enregistrées lors des intrusions des différents camps, annonça Sumiko. En le modifiant quelque peu, j’ai réussi à obtenir une séquence sur laquelle j’ai utilisé mon propre ADN. Ainsi je suis insensibilisée à la fréquence de ce chant sur cette séquence.
_C’est très intelligent, constata Kogure. Pouvez vous insensibiliser d’autres que vous ?
_Malheureusement non, répondit Sumiko. Si je rajoute un autre ADN, il se pourrait que cette séquence musicale soit détruite. Nous ne pouvons pas le permettre puisque c’est l’unique moyen que ayions d’arrêter ces gens.
_Maitre, je refuse que ce soit elle qui se rende à la prochaine attaque, annonça Tai.
_Comment cela, Tai ? Je croyais que tu voulais gagner cette partie, s’étonna Kogure.
_Si, maitre. Mais je n’ai aucune confiance en votre assistance. J’ai peur à une trahison. Qui nous dit que cette bande est le chant de Raramon ? fit Tai méfiant.
Sur ce, Sumiko appuya spontanément sur le bouton lecture: le chant de Raramon se fit peu à peu entendre à travers la pièce ce qui donna à Kogure et à Tai l’envie de bailler d’abord lorsque la jeune femme coupa la piste.
_Eh bien, es tu convaincu ? lança Sumiko. Cette bande contient elle le chant de Raramon ou une simple chanson ?
_C’est bien Raramon, confirma Tai sans cesser de fixer Sumiko, mais je n’ai toujours aucune confiance en vous.
A ce moment, Kogure saisit le bras de Tai et le serra assez fort tandis que le jeune homme ressentit une forte douleur à la tête. Obligeant le garçon à le regarder dans les yeux, Kogure utilisa ses nouvelles lentilles pour garder son contrôle sur lui.
_Ne mêle pas tes sentiments au jeu, compris ? cingla Kogure.
_Oui, maitre, murmura Tai d’un signe d’assentiment.
A côté d’eux, Sumiko se détourna de son maitre et préfèra achever son travail. Elle se retourna donc vers l’ordinateur où elle téléchargea la fameuse piste sur un lecteur MP3.


Au monde humain, c’était le milieu de l’après-midi et au QG du DS, tout semblait plus ou moins tranquille. Miki, Megumi et les Pawnchessmon effectuaient leur surveillance à travers leur monde et le Digital World, Satsuma et Kudamon veillaient à ce que leur équipe travaillait bien que tous deux toléraient un climat assez permissif. Mike et Gaomon observait Tohma effectuer un travail, Alexia, Yoshino et Raramon bavardaient tranquillement de tout et rien ponctué régulièrement d’éclats de rire. Au centre de la pièce, Chika, Biyomon, Relena, Lunamon, Julien et Lucemon jouaient au Ma-jonk à même le sol. Installé dans un fauteuil, Jérémie s’occupait à des news pour Digiduo, sous l’œil de Virgile, adossé à son fauteuil, tandis que Dorumon somnolait aux pieds du jeune homme. Enfin Ikuto s’était assis contre un mur et astiquait son boomerang.
Finalement la porte s’ouvrit en deux d’où entra Guillaume et Blackagumon qui venaient juste de se réveiller, preuve en était que le digimon baillait encore.
Au moment où les deux partenaires avançèrent dans la pièce, Satsuma se releva en remettant ses lunettes correctement.
_A présent que tout le monde est ici, j’ai décidé de lancer une nouvelle opération de libération cette nuit, annonça Satsuma.
_Ce n’est pas trop dangereux d’agir si rapproché ? s’inquièta Tohma.
_Je ne pense pas, répondit Satsuma. Par contre, je veux changer l’équipe pour vous permettre d’avoir une véritable nuit de sommeil.
_Ce ne serait pas mauvais, approuva Relena.
_Bien que Yoshino et Raramon seront obligées de participer, reprit Satsuma en tournant la tête vers les deux concernées. Cela vous ira ?
_Non, c’est agréable de se sentir si utile, s’exclama Raramon amusée.
_Ceux qui vous accompagneront … seront Julien et Lucemon, Chika et Biyomon et Jérémie et Dorumon. Egalement Mike, tu comprend vite comment fonctionne les chose, tu t’occupera d’ouvrir les cellules, continua Satsuma.
Chacune des personnes nommées répondirent par un simple hochement de tête tandis que Mike et Jérémie se demandaient comment se dérouler cette mission en sachant que ce serait leur première à effectuer.


La nuie venue au Digital World, il était un peu plus de minuit lorsque le groupe désigné pour le raid arriva au milieu de la Data Forest où avait été bâti le camp à investir cete nuit. Suivant les indications données par Tohma, Mike informait le groupe de la direction à suivre lorsqu’ils parvinrent à une grand clairière, non naturelle car Mike se souvenait d’être venu ici et elle était remplie d’arbres majestueux et immenses, où se dressait le camp.
S’élançant vers le camp, Yoshino et Raramon en tête du groupe, ils parvinrent à l’entrée où ils s’arrêtèrent car aucun gardien de ne s’y trouvait.
_Ce n’est pas normal, murmura Yoshino. Il y a toujours une personne pour garder le camp.
_Le Digital World est immense, Yoshi, rappela Chika. Il est fort possible que certains camps ne soient pas gardés. Ils n’ont pas assez d’effectif pour cela.
_Tu as peut être raison mais je préfère rester prudente, jugea Yoshino.
_Eh bien, envoie Raramon se promener dans le camp, proposa Julien. Si il y a quelqu’un ou non, elle pourra toujours agir.
Approuvant l’idée de son ami, Yoshino se tourna vers Raramon qui accepta immédiatement sa mission et s’envola à l’intérieur du camp. Ainsi le digimon flotta à travers les allées du camps, rentra dans les deux maisons et visita même la fosse mais elle n’aperçut personne: le camp était vraiment désert.
_Il n’y a absolument personne, Yoshino, annonça Raramon.
_Parfait ! Alors allons y ! s’exclama Yoshino.
Aussitôt le groupe fonça à l’intérieur du camp et se dirigea vers les maisons afin de permettre l’ouverture des cellules et de libérer chaque digimon. Parvenus devant l’une d’elles, ils s’arrêtèrent et Mike s’apprêta à entrer lorsqu’une jeune femme blonde, Sumiko, apparut devant eux.
_Vous devez être les membres du DATS, dit Sumiko.
_Qui est cette fille ? demanda Jérémie surpris.
_Elle apporte les ennuis, répondit Julien en fronçant les sourcils.
_Pas pour longtemps ! s’exclama Yoshino. Raramon !
_Attendez, j’ai un cadeau pour vous, annonça Sumiko dont les yeux brillaient.
La jeune femme sortit alors le lecteur MP3 et appuya sur le bonton lecture: le chant modifié de Raramon commencer à se diffuser dans le camp et endormit tout le monde sauf Sumiko. Celle ci les observa un instant lorsque Tai apparut avec Agumon.
_Bon travail, concèda Tai. A présent, laisse moi travailler !
Se retournant pour apercevoir Tai, le partenaire du jeune homme se dirigea vers les cellules et ramena une dizaine de Woodmon auquel Tai ordonna de placer les humains et les digimon au sol dans la fosse. Avant de les laisser s’executer, il s’avança vers Yoshino mais Sumiko fut plus rapide et prit le digivice de celle ci pour remettre dedans Raramon.
_Je pouvais le faire ! cingla Tai en lançant un regard noir.
_Notre maitre sera surement ravi de l’étudier donc c’est à moi de le garder, expliqua Sumiko.
Se détournant de la jeune femme qui l’énervait copieusement, Tai rejoignit Agumon qui surveillait les Woodmon transportant leurs ennemis dans leurs bras et les jetant en bas de la fosse, à presque quinze mètres de profondeur.
_Que vas tu faire d’eux ? demanda Sumiko à Tai. Notre maitre t’a autorisé à les utiliser comme tu voulais.
_Je me souviens, rétorqua Tai. Je compte les utiliser comme entrainement pour un des digimon de ce camp. Je me demande comment ils agiront face à Cerberumon.
_Cela t’ennuierait il que j’observe comment un digimon lutte contre des humains ? demanda Sumiko. J’aimerai remettre une étude à notre maitre la plus complète que possible.
_Pourquoi pas ? Tu verras ainsi où finissent les traitres ici, répondit Tai avec un sourire.
_Tu es pénible, Tai, soupira Sumiko.
_Je n’ai aucune confiance en toi et je ne me cache pas, répliqua Tai. Méfie toi car je t’aurai toujours à l’œil quoique tu fasses.

_________________
Digital World Reality - Page 7 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyJeu 23 Aoû - 0:07

Flûte de zut ! S'ils touchent un seul cheveux ( blond xD ) de mon Lucemon, ou bien une seule plume, ou bien n'importe quoi d'autre, je fais un malheur spiderman * et là, par pur sadisme, Milie va le faire mdr *

Vivement la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyVen 24 Aoû - 0:50

37] PRISONNIERS



Allongé à plat ventre sur un sol recouvert à la fois par du sable et des cailloux, Mike se réveilla en se redressant grâce à ses mains, qui s’éraflèrent, et se demanda où il pouvait être. Il se mit alors à genoux et aperçut autour de lui les corps étendus et inertes de Yoshino, Julien, Chika, Lucemon et Biyomon. Tous avaient visiblement des contusions, des hématomes et des égratignures un peu partout sur le corps. Le jeune homme avança à quatre pattes, comme les bébés, vers Chika, la plus proche de lui, et constata que celle ci n’était qu’endormie. D’ailleurs chacun de ses compagnons s’éveilla un à un peu après lui.
_Où sommes nous ? demanda Chika.
_Et surtout où est la femme ? Qui était elle ? ajouta Yoshino soucieuse.
_Nous l’avons aperçu une fois, se rappela Lucemon. C’est l’assistante de Kogure.
Du haut de la fosse, Tai, Agumon et Sumiko regardaient en contrebas le réveil des quatre jeunes et leurs partenaires. La jeune femme tenait un carnet sur lequel elle comptait écrire toutes les observations effectuées.
_Hey ! cria Tai. Comment se sentent les fiers gens du DATS ainsi rabaissés à terre ?
Au fond de la fosse, chacun d’eux s’était relevé et entendant la voix narquoise de Tai, ils s’étaient empressés de lever la tête pour apercevoir un Tai empli de joie et de triomphe et l’assistante de Kogure, indifférente, écrivant des notes.
_Tai, qu’est que tu nous veux ? demanda Mike en mettant ses mains en porte-voix.
_Je souhaite juste servir mon maitre en vous neutralisant, répondit Tai. Soyiez fiers car vous allez servir à renforcer notre puissance.
En contrebas, le petit groupe échangea un regard où se lisait clairement l’incertitude et la peur. Soudain un Cerberumon bondit devant eux et poussa un grognement si fort que Chika se cacha derrière Julien, impressionnée.
_Encore lui ? Ca devient lassant, soupira Yoshino.
En même temps, la jeune femme chercha son digivice à l’intérieur d’une de ses poches ou sur le sol lorsque la voix de Sumiko l’interrompit:
_C’est ceci que tu cherches ? demanda Sumiko en tendant le digivice de Yoshino contenant Raramon à l’intérieur.
_Relâchez moi ! Relâchez moi ou quand je sors, je vous massacre ! criait Raramon en donnant des coups sur l’écran.
_Raramon ! Non ! s’exclama Yoshino dépitée.
_Peu importe, nous sommes encore deux à pouvoir combattre, répliqua Julien. Let’s go !
Au moment où Lucemon évoluait en Angemon, Chika s’apprêtait à agir de même avec Biyomon lorsque Cerberumon bondit sur sa partenaire et envoya l’oiseau digimon contre la paroi qui s’effondra au même moment. Aussitôt Chika courut pour dégager sa partenaire, aidée par Yoshino.
Resté seul, Angemon lança son attaque Main du Destin sur Cerberumon qui le toucha au niveau du dos mais celui ci fit une superbe cabriole avant de se rouler au sol puis attaqua Dorumon. Le petit digimon Dragon roula au sol mais réussit à se mettre sur le côté avant de sauter de travers pour porter une attaque avec ses griffes sur Cerberumon. Cependant celui ci réussit à coincer son adversaire en posant sa patte sur le ventre de celui. Dorumon se mit à crier sous l’effet de la douleur qui lui déchirait le ventre.
A quelques mètres de là, Jérémie contemplait son partenaire en danger et ne voyait pas comment l’aider. Il se rappela alors que la première fois où il avait évolué était pour le défendre face à Gomamon, le partenaire de Heros Boy. Si Dorumon combattait pour le protéger contre leurs ennemis, pourquoi il n’était pas en mesure de se battre lui aussi pour soutenir Dorumon ?
A cet instant, le digivice du jeune homme s’illumina complètement tandis que la deuxième étoile se remplit d’or puis émit un rayon de lumière qui frappa Dorumon.
Le digivice vert s’illumina pour former ensuite une image digitale d’un dragon. Dorumon fut recouvert d’un quadrillage vert digital puis sa peau se digitalisa. Le dragon prit sa place couvert uniquement d’un quadrillage vert puis il fut recouvert d’une douce fourrure bleue tandis que ses griffes se teignirent en rouge. Deux grandes ailes noires se fixèrent sur son dos et un rubis se fixa à son front. Le digimon apparut au milieu de grandes ondulations vertes en criant « Dorugamon ».
_Il s’est transformé ? s’étonna Sumiko sans cesser de prendre des notes.
_Non, il vient d’évoluer, corrigea Tai. Ces gens ont un capital de chance incroyable. Ils sont capables d’obtenir une nouvelle évolution là où ils en ont besoin.
Dans la fosse, Dorugamon avait renversé sur le dos Cerberumon, qui s’était relevé, et s’était envolé. Ensuite une salve d’énergie circulaire s’était formé au niveau de ses pattes qu’il avait lancé sur le digimon. Celui ci en était tombé à terre lorsqu’ Angemon avait enchainé avec son attaque Main du Destin qui achèva Cerberumon.
Au même moment, Yoshino, Mike, Chika et Biyomon accoururent vers les deux Tamers pour les féliciter du combat.
_Fuyons avec Dorugamon ! décida Yoshino. Il semble assez fort pour nous transporter tous.
_Bien sur qu’il l’est, s’exclama Jérémie en prenant une mine offensée.
De manière très pressée, le petit groupe se hâta de monter sur le dos de Dorugamon tandisb qu’ Angemon régressa en Lucemon. Ensuite le Dragon digimon s’envola au-dessus de la fosse et s’apprêta à en sortir lorsqu’il ressentit une sorte d’électrochoc qui se répandit dans tout son corps puis régressa au niveau Enfant et tous ses occupants se retrouvèrent en chute libre au-dessus du vide ce qui les fit retomber sur le sol de la fosse.
Après une bonne dizaine de minutes, le groupe se releva, contusionnés de nouveau, en se demandant pourquoi Dorugamon n’avait pas pu passer et avait été forcé de régresser.
_C’était une bonne idée, lança Tai. Mais on avait prévu le coup ! Le haut de la fosse est équipée d’un champ de force qui envoie un courant électrique intense au digimon qui essaie de le franchir !
Agenouillé à terre, Jérémie caressait doucement la fourrure de son partenaire qui était un peu grillée à certains endroits. Il se sentait vraiment désolé que celui ci ait pu autant souffrir et cela le rendait très triste.
Derrière lui, Mike avait croisé les bras et essayait de réfléchir à un moyen de sortir de cette situation mais n’en trouvait aucune. Julien s’était assis entre Lucemon et Chika qui serrait Biyomon contre elle. Enfin Yoshino s’était assis sur une anfruosité du sol lui servant de siège et tentait de trouver elle aussi une idée valable. Elle soupira en pensant qu’elle était l’ainée, le chef, la responsable du groupe et aurait du normalement assurée leur protection mais au lieu de cela, elle n’avait réussi qu’à les mettre en danger.
En haut de la fosse, Tai échangeait quelques mots avec Agumon mais si bas que Sumiko ne pouvait rien entendre et songea mentalement que ce garçon ignorait tout de la politesse et des bonnes manières. Soudain la jeune femme voulut s’avancer d’un pas ou deux vers le bord de la fosse lorsqu’elle perdit l’équilibre. Elle tenta de se rétablir mais n’y arriva lorsqu’en effectuant quelques mouvements désordonnés, un petit sac lié par un cordon tomba de l’une de ses poches. Lorsqu’elle crut basculer elle aussi, Agumon la maintint et la remena un peu en arrière, en sécurité.
_Merci, Agumon, le remercia Sumiko.
_Ca lui arrive d’être généreux contrairement à moi, lança Tai. Moi, je t’aurai laissé tomber et observé qui se serait passé.
_Décidement ton amabilité m’étonne chaque jour, ironisa Sumiko.
_Je n’ai aucune confiance en toi, répèta Tai en s’éloignant. Je vais prendre une douche.
Le jeune homme commença à s’éloigner pour rentrer dans la maison tandis qu’ Agumon fixa son partenaire en baissant un peu la tête puis se tourna vers Sumiko.
_N’y faites pas attention. Mon partenaire peut une personne très gentille mais il a beaucoup changé depuis quelques temps, lui confia Agumon d’un ton bas.
Hésitant à ajouter la suite, Agumon osa tout de même le dire.
_Il était si gentil quand il n’était qu’un simple Bronze Tamer, ajouta Agumon.
Saluant la jeune femme, Agumon courut rejoindre son partenaire à la maison. Silencieuse, Sumiko le regarda partir et songea aux paroles du digimon puis décida de se retirer elle aussi.
A l’intérieur de la fosse, personne n’avait pu suivre les événements qui s’étaient déroulés en haut mais tous avaient aperçu le petit sac tomber. Il avait d’ailleurs fini sa course sur la tête de Julien qui avait bougonné que ce genre de choses n’arrivait qu’à lui.
_Je me demande ce que contient ce sac, dit Yoshino en soupesant l’ojet. C’est si léger.
_On l’ouvre ? demanda Chika très curieuse.
_Je ne sais pas si c’est très correct, fit Mike. C’est peut être personnel.
_Ou c’est un objet concernant leurs projets, objecta Jérémie. Ouvons le !
Cèdant à la curiosité qui les dévorait, chacun d’eux accepta de jeter un coup d’œil au contenu de ce mystérieux sac. Ainsi Yoshino désserra le cordon et ouvrit le sac où lui apparut plusieurs digivices dont le sien. Elle le saisit et fit sortir immédiatement Raramon qu’elle s’empressa de serrer dans ses bras.
_Raramon, je suis si heureuse de te voir, s’exclama Yoshino.
Prenant à son tour le sac, Mike observa le contenu du sac et distingua quatre autres digivices: un bleu, un jaune, un violet et argenté et un noir et violet.
_Ceux sont … nos digivices ! déclara Mike stupéfait.
Serrant fermement le sien dans le creux de sa main, le jeune homme n’arrivait pas à croire qu’il le retrouvait enfin et se demandait si Demisorcemon était encore à l’intérieur. Aussitôt il alluma son digivice et constata que son partenaire était toujours dedans puis le tendit devant lui pour matérialiser Demisorcemon devant lui.
_Demisorcemon, je croyais ne jamais te revoir, lui confia Mike en posant les mains sur les épaules de son partenaire.
_Mike, depuis combien de temps as tu éteint ton digivice ? fit Demisorcemon. J’ai l’impression d’être resté en sommeil juste une nuit.
_Je ne sais pas vraiment, avoua Mike, mais c’est fini.
_En attendant, ce n’est pas cela qui va nous faire sortir, dit Chika en croisant les bras.
_Détrompes toi car j’ai un plan, annonça Mike. Demisorcemon, peux tu utiliser ta magie pour creuser un tunnel dans la paroi.
Répondant par un signe de tête positif, Demisorcemon se positionna devant la paroi et tendit son sceptre pour créer une puissante boule de lueur qui fut projetté sur la paroi creusant ainsi un début de tunnel de deux ou trois mètres. Le digimon s’y avança et recommença plusieurs fois son opération avant de remonter progressivement en hauteur.
Lorsque Mike et Demisorcemon se hissèrent au bout du tunel, le jeune homme constata que celui ci débouchait à l’arrière du camp. Il fronça les sourcils car il avait espéré que son partenaire ait dépassé justement le camp.
_Vous pouvez monter, il n’y a personne, indiqua Mike.
L’information donnée, Raramon flotta hors du tunnel sortant la première, suivie de Yoshino qui se hissa à la force des bras puis aida Chika à monter tandis que Biyomon la poussait par derrière. Ensuite Lucemon aida Julien à remonter à la surface et Jérémie porta Dorumon sur son dos le long de l’ascension de peur de le fatiguer.
_Faut-il traverser le camp, Yoshi ? demanda Chika visiblement inquiète.
_Cela m’ennuie, avoua Yoshino. Je n’ai guère envie que nous soyions repris.
_Nous pouvons continuer jusqu’au mur où je le ferai exploser, se proposa Demisorcemon.
_Si cela te convient, ce sera parfait, assura Yoshino.
Pendant que le petit groupe marchait vers le fond du camp pour atteindre le mur, Julien détaillait Demisorcemon de la tête aux pieds, d’un air étonné, intéressé et émerveillé.
_Avoir un partenaire pouvant faire de la magie, s’exclama Julien rêveux. C’est si génial !
_Et moi, je pue ? bouda Lucemon en détournant la tête.
_J’ai pas dit ça ! se défendit Julien. D’ailleurs tu es merveilleux, toi !
Parvenus devant le mur, Demisorcemon s’avança le premier et tendit son sceptre faisant exploser le mur réalisant un grand trou dedans. Le groupe s’engagea par cette brèche et se retrouva à l’air libre de la Data Forest lorsqu’ils remarquèrent Sumiko devant eux accompagnée d’un troupeau de Mammothmon.
_Vous comptiez partir ? leur demanda Sumiko. C’est très mal élèvé de partir ainsi sans dire au revoir à ses hôtes. Quelle éducation déplorable !
_Vous croyiez qu’on peut battre tous ces digimon ? demanda Chika nerveuse.
_Mon maitre sera ravi par votre mort, déclara Sumiko en les fixant un par un.
La jeune femme passa alors la main dans sa poche et en sortit une chose qu’elle dissimula le mieux possible dans le creux de sa main puis leva son bras comme pour la lancer.
S’attendant au pire et ne sachant absolument pas quoi, chaque membre du groupe avait fermé les yeux par instinct. Soudain un portail souvrit sous leurs pieds juste au moment où la jeune femme allait lancer sur eux son mystérieux objet.
Lorsque le groupe de Yoshino rouvrit finalement les yeux, ils se trouvaient au milieu de la pièce du DS, en sécurité, où Satsuma se leva pour les accueillir.
_Eh bien, vous avez eu beaucoup de chance que Tohma ait réussi à vous retrouver au bon moment, dit Satsuma.

_________________
Digital World Reality - Page 7 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
veemon1710
membre Ultime
membre Ultime
veemon1710

Masculin
Nombre de messages : 642
Age : 26
Localisation : Chez moi
partenaire digimon : Veemon , Blackagumon et Terriermon
Date d'inscription : 23/09/2006

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyVen 24 Aoû - 11:57

Ils sont bien les deux chapitres mais comment les digivices etaient dans ce sac sachant que la derniere fois il etaient avec emilie ca cache quel que chose a croire que sumiko est emilie
Revenir en haut Aller en bas
WaterGirl_89
La princesse de Digiduo
La princesse de Digiduo
WaterGirl_89

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 30
Localisation : Dans un coin paumé près de la fin du monde....
partenaire digimon : Garurumon, le plus mignon des louloups! *_*
Date d'inscription : 27/04/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyVen 24 Aoû - 12:42

Onee, j'ai une impression de plus en plus bizarre sur Sumiko! O_o Si ce que je pense est vrai, je te gifle! >.<

Sinon: JE VEUX CARESSER LA FOURRURE DE DORUMON MOI AUSSI!!!!!! Sad
Otamamon, tu vas revenir! Enfin!!!!! I love you Je veux pouvoir porter mon digimon chéri dans mes bras! I love you

Bon, j'attends la suite avec impatience moi suite:

_________________
Digital World Reality - Page 7 Restlesslovelu0
--> http://himegime-bluestar.skyrock.com
MaJ: 10/01/09
Revenir en haut Aller en bas
http://watergirl89.skyblog.com
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyVen 24 Aoû - 14:24

Citation :
_Avoir un partenaire pouvant faire de la magie, s’exclama Julien rêveux. C’est si génial !
_Et moi, je pue ? bouda Lucemon en détournant la tête.
_J’ai pas dit ça ! se défendit Julien. D’ailleurs tu es merveilleux, toi !

Merveilleux, magnifique, et tant d'autres adjectifs pour toi mon Lucemon d'amour I love you lol!

Mais c'est vrai qu'avoir un Digimon capable de magie, c'est trop cool ! *_*

Vivement la suite, je veux savoir ce qu'est devenu Emilie !
Revenir en haut Aller en bas
Neko-kun
GLE
GLE
Neko-kun

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 28
Localisation : Au Digital World, en train de foncer vers la bataille !!!!
partenaire digimon : Blackagumon
Date d'inscription : 17/07/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyVen 24 Aoû - 22:30

Un digimon qui fait de la magie, c'est pas mal, mais un digimon qui peut manger tous les plats que votre frère rate pour pas qu'il se vexe, c'est encore mieux =P Ca le nourit etvous échapper au pire! XD

_________________
Digital World Reality - Page 7 080820041031900729
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyVen 24 Aoû - 23:30

38] INTERROGATIONS



Revenus au DS, les cinq humains et leurs partenaires se remettaient peu à peu de leurs émotions tandis que les Pawnchessmon leur apportèrent de quoi manger car aucun d’eux n’avait eu de nourriture depuis plus d’une journée et ils commençaient vraiment à ressentir une très grosse faim.
Durant leur repas pris de bon appétit, Yoshino raconta leur aventure en s’interrompant plusieurs fois pour mordre dans son sandwich et l’avaler.
_Je peux en avoir aussi ? demanda Blackagumon en posant sa patte près d’un sandwich.
_Nous avons eu le déjeuner il y a une demie-heure, rappela Gaomon.
Pour obliger Blackagumon à retirer ses pattes de la table, Gaomon lui donna un léger coup de poing qui fit tomber le digimon sur les fesses. Celui ci se releva, boudeur, et se détourna en croisant les bras contre sa poitrine.
_C’est pas juste ! J’ai si faim et je suis si faible ! marmonna Blackagumon.
_le DS un budget limité, Blackagumon, et si nous voulons laissons manger quand vous voulez, Yushima me tuera de le faire exploser, dit Satsuma amusé. C’est notre ami et le ministre qui s’occupe des affaire liées aux digimon mais il n’a pas le pouvoir de nous accorder un budget illimité ou un accès gratuit à tous les restaurants du pays.
Laissant ainsi Blackagumon qui boudait toujours et s’était assis dans un coin, le dos tourné, pour bien montrer qu’il faisait la tête, Satsuma se retourna vers son équipe.
_A présent, il est temps d’analyser l’échec de notre opération, dit Satsuma d’une voix grave.
_Je pense qu’il serait bon de voir d’abord ce qui s’est passé avec cette femme, proposa Kudamon. Je me demande comment elle a pu les endormir.
_Mes souvenirs sont si brefs, je l’ai à peine vu, fit Chika en baissant la tête.
_Tu étais la plus éloignée, rappela Julien en passant son bras autour de ses épaules. Tu ne pouvais pas bien voir.
_Moi, je me souviens un peu, fit Mike. Cette femme a utilisé un appareil … j’ai pas su distinguer quoi exactement mais avec elle a diffusé une musique, enfin un son … Comme on s’est endormis aussitôt, je suppose que ce qui nous a endormi.
_Cette mélodie, nous la connaissons, murmura Raramon. Nous avons été piègés avec nos propres armes.
Baissant les yeux, Raramon se laissa tomber lourdement et seul le fait qu’elle se trouvait dans les bras de Yoshino l’empêcha de chuter sur le sol. Ressentant la tristesse de sa partenaire, la jeune femme la caressa doucement. Elle-même se sentait aussi triste.
_Qu’est qui se passe, Yoshino ? demanda Relena tandis que Lunamon s’amusait à faire voler ses cheveux.
_Cette mélodie, c’était celle de Raramon, révèla Yoshino tristement.
_Comment peux tu être si sure ? Nous ne l’avons entendu que quelques secondes … cela ne peut pas suffire pour reconnaître un son, objecta Jérémie.
_Contrairement à vous, nous avons une longue expérience avec nos partenaires et nous sommes capables de reconnaître une chose de lui, ne serait-ce un infime détail, qu’une personne normale ne pourrait pas, l’interrompit Satsuma.
_La réciproque est de même, Rentarou, fit Kudamon. Nous-même pourrions vous reconnaître par n’importe quel moyen et vous comprendre mieux que personne.
_Bon, nous savons maintenant que Kogure utilise notre tactique, trancha Mike soucieux de ne pas faire de polémique. Alors que faisons nous ?
_Je crois qu’il faut arrêter nos raids, annonça Chika.
La jeune fille baissa la tête regrettant d’avoir dit ce qu’elle pensait de peur d’être traitée de froussarde et songea qu’elle aurait mieux fait de se taire.
_Je crois que c’est une proposition judicieuse, jugea Kudamon.
_Ah oui ? fit Chika ne pouvant s’empêcher de paraître étonnée.
_Ce n’est pas une honte d’avoir peur, Chika, dit Satsuma en se tournant vers elle. Au contraire, ta peur te recommande une grande prudence et ce dont nous avons besoin actuellement. Si Kogure se sert du chant de Raramon pour nous pièger, nous ne pouvons plus agir à découvert mais étudier de nouvelles stratégies afin de nous détourner de ce piège.
A présent, Chika se sentit rassurée et réconfortée adressant alors un grand sourire à Satsuma en songeant que celui ci méritait bien son poste: il savait diriger parfaitement une équipe en se souciant de chacun d’eux mais en étant aussi autoritaire lorsque cela était néccessaire.
_Continuons notre analyse, reprit Julien. Nous avons aperçu comment Kogure et ses mauvais Tamers faisaient pour obtenir des digimon très forts: ils les obligent à se combattre dans des matchs à mort où le vainqueur absorbe les données du perdant.
_C’est vraiment répugnant ! s’exclama Yoshino énervée, ils traitent les digimon comme les taureaux en Espagne dans les arènes !
Sous le coup de la colère, la jeune femme s’emporta et donna un violent coup de poing, en libèrant de la digisoul, sur la table devant laquelle elle était assise qui se brisa en deux.
_Si il aime les taureaux, moi, je lui propose de lui offrir une corrida en le plaçant au milieu de l’arène ! répliqua Guillaume.
_Moi, j’aimerai venir au point le plus mystérieux, les interrompit Tohma. Vos digivices !
_C’est vrai que j’aimerai comprendre aussi, ajouta Mike en croisant les bras. Ca ne tombe pas du ciel que je sache.
_Ou alors vous avez tous beaucoup prié pour récupérer vos partenaires, rigola Guillaume.
_Est il possible que nous ayions un allié dans le camp ennemi ? demanda Lunamon.
Croisant lui aussi les bras contre sa poitrine, Satsuma réfléchit à cette proposition bien que cela lui paraissait embarrassant.
_Je ne sais pas mais même si une personne de Kogure venait pour nous donner des informations, je crois que j’aurai beaucoup de doutes sur elle, émit Satsuma.
_C’est à juste titre, approuva Tohma. Cette personne pourrait raconter n’importe quoi pour gagner notre confiance et trahir dès moment où nous aurons le dos tourné.
_Peut être que Kogure a dans l’idée de rendre justement ces digivices pour envoyer ensuite un espion ? proposa Yoshino.
_J’ai une autre idée mais vous allez me prendre pour un fou, dit Jérémie en baissant la tête.
_Parles donc, Jérémie, assura Satsuma. Nous ne te critiquerons pas.
_Si c’était Emilie ? suggèra Jérémie. Après tout, son partenaire peut évoluer en Unimon et Unimon vole, non ? Alors elle pouvait survoler le camp et vous a aperçu. Elle a ainsi lancé le sac contenant vos digivices.
_Finalement il est aussi cinglé que son frère, fit Guillaume avec une moue. Si Milie-sama nous avait vu, elle serait descendue les aider !
_Mais son partenaire, Penguinmon, ne peut évoluer qu’au niveau Adulte, rappella Jérémie. Cela aurait été vraiment stupide de descendre dans un camp rempli de puissants digimon !
_Cela relance le débat, les interrompit Kudamon. Est ce que votre chef est bien morte ou a t-elle survécu ?
_Kogure nous avait dit qu’elle avait sauté par la fenêtre de son bureau en récupérant nos digivices, se rappella Mike. Si elle a utilisé Unimon, il est envisageable qu’elle ait survécu.
_Non, c’est impossible que Milie-sama ait survolé le camp, dit subitement Julien.
_Et pourquoi est ce impossible ? demanda vivement Guillaume.
_Nos digivices captent les signaux des autres digivices, rappela Julien. Si Milie avait volé au-dessus de nous, mon digivice et celui de Jérémie auraient capté son signal.
_C’est vrai, reconnut Tohma. Contrairement aux notres, vos digivices peuvent capter de nombreux signaux et sur une bonne distance.
_Il est donc évident que leur amie n’était pas là, conclut Yoshino en baissant la tête.
Triste, la jeune femme pensa à Alexia qui parlait souvent de cette fameuse fille et racontait de nombreuses choses sur elle. La jeune femme sentait combien elle était triste de ne rien savoir à propos d’elle et aurait voulu lui donner des réponses. Cependant elle se mit à sourire en songeant qu’elle allait retrouver son partenaire ce qui la réconforterait certainement.
_Par contre, je me demande pourquoi l’assistante de Kogure est venue nous attendre toute seule, songea Mike en se grattant le menton.
_Elle n’était pas vraiment seule, fit Lucemon. Pas avec autant de Mammothmon.
_Je veux dire qu’elle était accompagnée par Tai, s’expliqua Mike. Pourquoi celui ci n’est il pas venu avec elle ?
_On ne sait pas vraiment où il était, dit Chika. Il pouvait attendre à l’entrée.
_J’ai vérifié: il était dans la maison, répliqua Mike. Je ne trouve pas cela normal.
_Vous étiez au fond de la fosse, il ne pouvait pas se douter que vous en sortiriez aussi facilement, s’exclama Guillaume en haussant les épaules.
_Facilement ? s’écria Chika énervée. Cela se voit que tu n’y étais pas !
_Calmez vous ! tonna la voix de Satsuma.
Sentant le ton monter que la discussion commençait à dériver, le commandant venait de faire usage de sa légendaire voix de stentor que Yoshino aimait se moquer discrètement lorsqu’il entrait en colère.
_Mike, reprit Satsuma d’une voix plus calme, tu as d’autres pistes pour préciser ta pensée ?
Le jeune homme se contenta de hocher la tête négativement.
_Je n’ai qu’une intuition mais ce qui me semble étrange est que cette femme savait où nous allions arriver, reprit Mike.
_Je vois à quoi tu fais allusion, dit alors Tohma. Comment a t-elle pu emmener les Mammothmon là bas sans savoir où vous étiez ?
_C’est exactement cela, approuva Mike. Les Mammothmon sont des digimon qui se déplacent lentement et très répérables. Pour les placer là bas, elle a du le faire peu après notre départ comme si elle savait par où on était partis.
_De plus, les camps n’ont pas été conçu avec un système capable de localiser la position des personnes qui s’y trouvent, ajouta Tohma.
_Ca va, les génies ! s’exclama Guillaume. On a compris: il y a vraiment quelque chose qui cloche avec cette fille.
_Est il possible que cette fille soit une ancienne joueuse ? suggèra Kudamon. Comme les autres, elle aurait perdu ses souvenirs puis en revenant au Digital World a retrouvé son digivice ou une chose ainsi.
_Si elle avait un digivice, ils l’auraient su, protesta Relena. On a déjà dit que leurs digivices auraient capté son signal.
_Sauf qu’un digivice peut s’éteindre, émit Kudamon. Cette femme a pu justement apercevoir votre disparition, allumé son digivice et l’éteindre dès qu’elle a localisé votre position.
_C’est vrai que localiser un signal ne prend que quelques secondes, fit Julien.
En écoutant la suggestion de Kudamon, Yoshino se mit à penser à quelque chose puis se redressa aussitôt après l’intervention de Julien.
_Mais alors, cela peut nous ramener à Emilie qui a pu survoler le camp, s’exclama Yoshino.
_Décidement, il faut toujours qu’on pense à Milie, songea Guillaume. J’espère qu’elle ne le saura jamais ou sa tête pourrait devenir plus grosse que celle de Virgile.
_Je crois que nous allons nous perdre en hypothèses, déclara Satsuma. Essayons de revenir à des pistes plus tangibles.
_Rentarou, mon idée est crédible, fit Kudamon.
_Elle l’est, approuva Satsuma, mais elle ne reste qu’une hypothèse et je veux que nous essayons d’en faire plus pour comprendre ce qui s’est passé.
_Moi, j’en ai une, songea Relena. A la Tamer Union, il peut tracer tous les humains ayant un digivice et les digimon sous leur contrôle, vrai ?
_Donc tu penses que c’est une personne de la Tamer Union qui aurait avertie l’assistante de Kogure, dit Tohma comprenant l’idée de sa sœur.
_Et pourquoi elle ? demanda Raramon. Tai est le second de Kogure et a une ancienneté bien plus ancienne qu’elle.
_Désolée, j’ai fait fausse route, s’excusa Relena en baissant la tête.
L’équipe réfléchissait donc à une nouvelle hypothèse sans la trouver lorsqu’un portail s’ouvrit près d’eux d’où sortit Ikuto, Virgile et Alexia. Lorsqu’il se releva, Virgile aperçut ses amis et marcha vers eux.
_Si vous êtes revenus tous seuls, c’était bien la peine qu’on se fatigue à marcher dans la Data Forest à vous chercher, s’exclama Virgile.
_Vi-kun, cesse de te plaindre, s’exclama Alexia avant de lui murmurer à l’oreille, ou sinon je ne t’embrasse plus pendant une semaine.
Effrayé par cette simple menace, le jeune homme se calma vite tandis que Julien et Guillaume échangèrent un regard en essayant de se retenir de rire. Ensuite Satsuma se tourna vers son bureau et prit les trois digivices que Mike avait posé dessus tout à l’heure puis s’avança vers les trois nouveaux venus.
_Je crois que j’ai une chose pour vous qui vous fera plaisir, annonça Satsuma.
Distinguant tout de suite son digivice dans la main de Satsuma, Ikuto fonça vers celui ci et manqua d’arracher la main de son commandant si celui ci ne l’avait pas ouverte. Aussitôt il le leva bien haut puis fit sortir Falcomon qu’il serra très fort dans ses bras.
_Falcomon ! Tu m’as tellement manqué ! s’exclama Ikuto.
_Ikuto, pourquoi tu m’as laissé si longtemps dans ton digivice ? fit Falcomon.
_Pardon, Falcomon ! s’excusa Ikuto. Si tu savais comme je regrette de ne pas avoir pu te retrouver avant !
Durant ce temps, Satsuma avait tendu leurs digivices à Virgile et Alexia. Le jeune homme l’avait saisi immédiatement pour faire sortir Demidevimon qui se percha sur son épaule qu’il caressa lentement sous son ventre.
Fixant son digivice, Alexia le prit lentement en pensant à ce que cela signifiait puis fit sortir Otamamon qui bondit dans ses bras.
_Où est onesama ? demanda soudainement Alexia.
_De quoi parles tu, Alexia ? demanda Mike.
_C’est onesama qui avait nos digivices, rappella Alexia vivement. Si ils sont revenus, où est onesama ? Elle doit être là !
_Mais onee-chan … , commença Guillaume ne sachant pas quoi dire.
_Nous avons retrouvé les digivices dans le camp, expliqua Mike. Je regrette mais nous pas trouvé un seul indice pouvant conduire à Milie.
Regardant Mike qui la fixait, Alexia se refusait encore à y croire. Leurs partenaires avaient disparu en même temps qu’ Emilie donc elle devait revenir aussi. Ses yeux commencèrent à s’embuer de larmes.
_C’est un mensonge ! cria Alexia. Vous mentez !
En serrant Otatamamon contre, elle se mit à courir et franchit la porte pour déambuler dans les différents couloirs.
_Onesama ! Onesama ! cria Alexia en pleurant.
Dans la salle, le groupe était demeuré silencieux depuis le départ d’ Alexia lorsque Yoshino fronça les sourcils et quitta à son tour la pièce.
_Puisqu’aucun de vous n’a le courage de dire la vérité, je vais le faire ! s’exclama Yoshino.

_________________
Digital World Reality - Page 7 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyVen 24 Aoû - 23:30

Croisant les bras contre sa poitrine, la jeune femme marcha dans les couloirs du DS, suivi de Raramon qui flottait derrière elle, puis arriva devant la porte de la chambre d’ Alexia.
Frappant doucement contre celle ci, elle n’obtint aucune réponse et décida d’ouvrir. Derrière celle ci, elle découvrit Alexia, assise sur son lit et recroquevillée en train de pleurer tandis qu’ Otamamon s’était posé sur son oreiller ne sachant pas comment consoler sa partenaire.
Se forçant à sourire, Yoshino s’avança à travers la chambre puis s’assit sur le lit et entoura la jeune fille de son bras.
_Alexia-chan ? fit doucement Yoshino.
_Oh, c’est toi, Yoshino-san, consta Alexia en relevant lentement la tête. Que veux tu ?
_Je suis venue te dire la vérité, répondit Yoshino, sur ta sœur.
_Onesama ? s’exclama vivement Alexia. Que sais tu ?
_Nous ne savons pas grand chose mais nous avons émis l’hypothèse que ta sœur ait pu survivre et ce serait elle qui nous aurait lancé vos digivices en survolant le camp. Il est vrai que techniquement, elle les possédait, révèla Yoshino.
_Alors elle serait vivante, dit lentement Alexia en fermant les yeux.
_Mais cela ne reste qu’une hypothèse, rappela Yoshino. Il ne faut pas non plus t’emballer en pensant la revoir maintenant. Il se peut qu’elle se cache au Digital World et ne sait pas comment faire pour vous retrouver.
_Pouvoir penser qu’elle est vivante est la plus belle nouvelle, dit Alexia. Même si je ne peux pas la voir, je veux conserver l’espoir qu’elle soit en vie.
Tournant la tête vers Yoshino, la jeune fille lui adressa un grand sourire que la jeune femme lui rendit. Alexia l’observa puis posa une question:
_Yoshino-san, pourquoi tu me dis cela ? demanda Alexia.
_Parce que … tu me rappelles comment j’étais à ton âge, lui confia Yoshino. Je me sentais si faible parfois et seule même si Masaru et Tohma étaient avec moi … Je voulais prouver que je pouvais être forte sans eux …
Rêveuse, la jeune femme regarda devant elle et repensa à divers moments de cette époque puis tourna à nouveau la tête vers la jeune fille.
_Je crois que toi aussi, tu dois montrer à tes amis que tu es forte, dit Yoshino.
_Je ne suis pas sure d’avoir cette force, Yoshino-san, fit Alexia en baissant la tête.
_Tu as cette force en toi, Alexia-chan, et le jour où tu en prendras conscience, plus rien ne pourra t’arrêter, lui confia Yoshino.
La jeune fille se sentit rougir un peu à la remarque de son amie puis leva la tête pour se tourner vers elle.
_Merci, Yoshino-san, d’être si gentille avec moi, s’exclama Alexia avec le sourire.
_Ce n’est rien, fit Yoshino. Par contre, cesse de m’appeler Yoshino-san, c’est trop … sérieux ! Dis plutôt Yoshi-chan !
_Comme tu veux, accepta Alexia en souriant toujours, Yoshi-chan.

_________________
Digital World Reality - Page 7 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyDim 26 Aoû - 1:16

39] LE PROJET FINAL DE KOGURE



Monté sur le dos d’un Allomon, Tai lui donnait des coups de pied sur le côté ou de poing sur la tête afin que le digimon aille plus vite. Le digimon traversait de son mieux la plaine de Land Tamer pour se rendre à Digi-Central. Lorsque celui ci fut arrivé, Tai le fit marcher plus lentement dans les rues pour ne blesser personne jusqu’à la Tamer Union.
Là bas, il attacha le digimon à une barre prévue pour cela puis courut à l’intérieur de l’immeuble renversant au passage Uwe et Rosa puis se précipita dans un ascenseur qui l’emmena au septième étage. Toujours aussi pressé, il alla jusqu’au bout du couloir et pénétra dans une pièce avec une grande machine pourvue d’un d’écran sur laquelle il entra des codes puis un portail s’ouvrit.
Se précipitant à l’intérieur, le garçon fut transporté au monde réel juste devant la porte du bureau de Kogure. Il frappa plusieurs coups répétés, impatient.
_Entre donc, Tai, l’invita la voix de Kogure.
Le jeune homme poussa donc la porte et entra dans le bureau du profeseur. Celui ci émit un faible et discret sourire en songeant qu’il avait deviné juste bien que ce n’était pas difficile: seul Tai savait frapper à une porte comme si il voulait la défoncer.
_Maitre, nous avons un problème, annonça Tai. Ils se sont échappés !
_Qui s’est échappé ? demanda Kogure devenu un poil plus agressif.
_Les prisonniers du DATS, répondit Tai en baissant la tête une seconde. Ils ont réussi à creuser un tunnel.
_Tu ne les surveillais pas ? tonna Kogure. Et le système de vidéo-surveillance ?
_Je … je me suis endormi, avoua Tai en baissant les yeux.
_Je te considère comme mon second ! Je te délègue la responsabilité de veiller sur notre armée ! Je te …
_Je suis un humain ! cria Tai d’une voix si forte qu’il couvra la voix de Kogure.
Serrant les poings ce qui les comprima presque, le jeune homme souffla comme un bœuf et ne cessa de répéter cette phrase:
_Je suis humain ! Je suis humain ! Je suis humain ! cria Tai. HUMAIN ! HUMAIN !
Serrant davantage ses poings, il réussit quelque peu à se calmer pour utiliser une argumentation plus convaincante.
_Je ne suis pas une de vos machines, prof ! Je suis un être humain et j’ai besoin de manger et dormir ! Comme Agumon ! Nous avons besoin tous deux de repos une nuit sur trois ou s’allonger une ou deux ! La manière dont vous nous traitez est digne d’un maitre se servant d’un esclave !
Apercevant une lueur brillante de colère dans l’œil du garçon, Kogure songea que l’esprit de celui ci essayait une nouvelle fois de se libérer de son emprise. Décidement l’état mental de ce garçon le surprenait chaque jour en constatant qu’il résistait progressivement de plus en plus.
Fou de colère, Tai eut une envie de frapper Kogure et de le mettre en pièce lorsque son corps s’illumina d’une forte digisoul de couleur orange que le garçon forma autour de son poing droit puis se précipita vers Kogure pour lui envoyer un uppercut en pleine face.
Cependant Kogure tendit sa main devant lui et créa avec sa digisoul de couleur noire une sorte de bouclier qui arrêta Tai. Toujours furieux, le garçon y donna des coups lorsque Kogure le saisit par le bras fermement et l’obligea à le regarda dans les yeux le replongeant sous un contrôle total.
Lorsqu’il lâcha le garçon, celui ci s’immobilisa puis Kogure sortit de sa poche l’effaceur de mémoire qu’il utilisa sur lui afin d’effacer ce souvenir et ne garder aucune trace de sa crise mais surtout empêcher de reprendre le contrôle de lui-même. Le garçon s’évanouit aussitôt puis il prit une bombe oscillatrice qu’il lança devant lui ouvrant un portail puis jeta le corps d’un coup de pied dedans puis celui ci se referma.
Se rasseyant à son bureau, Kogure songeait encore une fois que Tai était vraiment un garçon hors du commun. Parmi tous ceux dont il avait le contrôle, Tai était le seul capable de surmonter ce contrôle. Pourtant il leur avait inséré un implant de contrôle au milieu de leur cerveau émettant des ondes qui les obligeait à obéir à n’importe lequel de ses ordres. Il aurait même pu dire à l’un d’eux de sauter du haut des falaises d’ Old Canyon que celui ci l’aurait fait sans discuter.
Néanmoins, Tai parvenait à se libérer du contrôle à certains moments et chaque fois lorsqu’il était avec lui. A chaque fois, cela partait d’un désaccord sur un plan ou l’annonce d’une nouvelle … Cela avait même commencé très vite, une bonne dizaine jours après l’intervention selon ses souvenirs.
Soucieux, Kogure se demanda ce qui pouvait expliquer cela. Etait ce un rejet de l’implant par l’organisme de Tai ? Cela lui paraissait hautement improbable puisqu’avant chaque opération, il vérifait scrupuleusement que chaque corps le supporterait.
Son autre théorie était que l’âme et l’esprit de Tai étaient bien plus forts que celui des autres mauvais Tamers. Par conséquent, il pouvait reprendre le contrôle de lui-même quand ses sentiments étaient contrariés.
De toute manière, il savait que cela importait peu comment cela se produisait mais il devait impérativement cesser cela. Il avait l’idée de renouveller une intervention où il lui insererait un implant bien plus puissant. Cependant il n’avait pas encore crée un implant suceptible d’être assez fort pour contrôler toute la fougue et la hargne du garçon.
Kogure réfléchissait toujours à ce problème lorsque la porte de la pièce d’à côté s’ouvrit pour laisser entrer Sumiko.
_Il est venu ? demanda t-elle.
_Oui, je l’ai sermonné, se contenta de répondre Kogure.
_Bien, fit Sumiko impassible. J’ai trouvé dans l’ordinateur un dossier dont je n’arrive pas à avoir accès.
_Comment se nomme ce dossier ? l’interrogea Kogure en essayant de conserver un ton calme.
_Royal Knights, répondit rapidement Sumiko.
_C’est un dossier auquel vous n’avez pas avoir accès, s’exclama Kogure en haussant la voix.
_Je vois, dit tranquillement Sumiko. Je ne vous dérangerai plus.
Sur ce, la jeune femme le salua correctement en s’inclinant puis retourna dans la pièce afin de se replonger dans son travail.
A présent qu’il était seul, Kogure alluma l’écran de son ordinateur et ouvrit le fameux dossier Royal Knights et s’empressa d’en crypter le contenu au cas où son assistante ou n’importe quelle autre personne parviendrait à l’ouvrir.
Se levant ensuite, il quitta son bureau puis marcha dans le couloir arrivant à l’ascenseur qui l’emmèna au sous-sol. Il traversa un véritable labyrinthe de couloirs sombres, éclairés uniquement par de faibles ampoules au plafond puis arriva devant un monte-charge. Il monta à l’intérieur et celui ci l’amèna au niveau –3.
Au niveau –3, il quitta le monte-charge et s’avança de quelques mètres jusqu’à une immense porte blindée. Il alla sur le côté où se trouvait un petit boitier commandant l’ouverture de la porte et composa une longue série de codes.
Finalement la porte s’ouvrit et il pénétra d’un pas très digne et presque théâtrale dans une immense pièce froide et sombre.
A l’intérieur se trouvait, disposés en cercles, neuf énormes tubes en verre circulaires. Dans huit d’entre eux baignait un grand digimon dans une eau transparente et pure. Ils semblaient tous endormis comme plongés dans un profond sommeil. De gauche à droite, on pouvait voir un Dukemon, un Alphamon, un Alforceveedramon, un Omegamon, un Dynasmon, le tube vide uniquement rempli d’eau, Rhodoknightmon, Magnamon et Craniunmon.
_Comment allez vous mes fiers soldats ? leur demanda Kogure d’une voix amusé.
Observant chacune de ses merveilles d’un regard fier, Kogure songea qu’une fois réveillés, plus rien ni personne ne pourrait s’opposer à lui.
Pour parvenir à ce résultat, il avait du passer cinq bonnes années au Digital World à rechercher chacun des Guerriers Royaux et à les digitaliser à l’aide d’un appareil qu’il avait conçu de lui-même. Ensuite il avait seulement déclenché l’inondant lui permettant de recréer un nouveau Digital World. Depuis il avait travaillé sur les données des Guerriers Royaux et les avait modifié afin d’obtenir un contrôle total sur eux.
A présent, il en était à la dernière phase: l’éveil avant la réssurection. Cela consistait à les alimenter en énergie importante en utilisant les données de digimon morts lors de combats.
Il songea alors qu’il n’avait plus qu’à avoir encore un peu plus de patience et bientôt, il pourrait dominer complètement le monde réel grâce aux Gueriers Royaux.
Son regard rencontra alors le tube vide et serra les poings en songeant que le Guerrier Royal qu’il voulait le plus lui échappait. Il ne rêvait que de l’obtenir: il voulait Sleipmon.
Imaginer la tête que ferait ce stupide Satsuma en constata que son soi-disant partenaire était mort pour devenir un pion de son ennemi aurait enchanté à merveille Kogure.
Malheureusement celui ci était resté sous sa forme Enfant, Kudamon, au Digital World et lui avait toujours échappé facilement quand il le trouvait. Il lui était bien arrivé quelques fois de l’attraper mais ses amis digimon, notamment Falcomon et Gaomon, étaient toujours intervenus pour le sauver.
En pensant au DATS, Kogure se demandait comment ces gens pouvaient appeler les digimon comme des partenaires. Pour lui, un digimon était avant tout une créature digitale incapable de ressentir un seul sentiment. De plus, ils vivaient dans la nature comme des animaux ce qui indiquait à quel point leur niveau d’évolution.
Comment des humains normalement constitués pouvaient prétendre être amis avec ces monstres ? Les digimon n’avaient jamais rien apporté de bon à son monde, le monde humain, en dehors de la destruction et de la souffrance.
Pourtant les gens du DATS et les six Tamers qui les avaient rejoint étaient convaincus que les digimon pouvaient être des amis. Ils croyaient vraiment en ce pouvoir de l’amitié unissant un humain et un digimon. Il songea que c’était tout bonnement ridicule et la seule chose qui pouvait vraiment rendre fort un digimon était la digisoul que lui donnait son maitre.
Pour lui, la relation entre un humain et un digimon devait être celle d’un rapport entre un être supérieur sur un être inférieur. Il fallait établir une domination sur le digimon pour l’empêcher de se rebeller comme n’importe quel animal.
Néanmoins, les gens du DATS et les Tamers croyaient vraiment aux vertus du pouvoir de l’amitié. Selon eux, il suffisait de croire en l’autre et se faire confiance l’un en l’autre pour obtenir un pouvoir incroyablement fort.
Kogure haussa les épaules et secoua la tête négativement: le seul moyen d’obtenir un pouvoir très puissant était de le conquérir par la force. Cette règle était à l’origine même de l’évolution: les forts dominaient les faibles et les écrasaient. Si on mettait un éléphant dans une pièce avec une armée d’une centaine de fourmis, ce sera toujours l’éléphant qui sortira vainqueur de la pièce.
Observant les Guerriers Royaux encore en sommeil dans leurs tubes, Kogure sourit en songeant que le monde réel serait bientôt sous sa domination.
Cependant il n’oubliait pas le monde humain auquel il destinait un destin effroyable: être détruit par l’autre arme qu’il mettait au point dans une autre salle au niveau –8.
_J’ai déjà gagné, songea Kogure. Echec, capitaine Satsuma !


Pendant ce temps, Sumiko était dans son bureau et regardait l’écran de son ordinateur tout en repensant à ce qui s’était passé la nuit dernière où le portail s’était ouvert juste au moment où elle attaquait les gens du DATS.
_J’ai échoué, murmura t-elle.
Cependant elle eut à nouveau un petit sourire et se redressa dans le dossier de sa chaise fixant l’écran de son ordinateur, motivée.
_Mais en attendant d’avoir une nouvelle chance, je vais trouver ce que contient ce fameux dossier Royal Knights, déclara t-elle.

_________________
Digital World Reality - Page 7 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
WaterGirl_89
La princesse de Digiduo
La princesse de Digiduo
WaterGirl_89

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 30
Localisation : Dans un coin paumé près de la fin du monde....
partenaire digimon : Garurumon, le plus mignon des louloups! *_*
Date d'inscription : 27/04/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyDim 26 Aoû - 1:56

Sumiko va se faire taper sur les doigts! XD J'espère qu'elle va réussir à ouvrir le fichier et le décrypter Razz

Ouais, ben pk je ne suis pas étonné par les 8 Guerriers Royaux dans le sous-sol de la Tamer Union? >_> PARCE QUE KOGURE EST UN CONNARD!

suite:

_________________
Digital World Reality - Page 7 Restlesslovelu0
--> http://himegime-bluestar.skyrock.com
MaJ: 10/01/09
Revenir en haut Aller en bas
http://watergirl89.skyblog.com
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyDim 26 Aoû - 13:55

Oyo, mais c'est un vrai baka ce Kogure T___T Il a la preuve sous les yeux qu'on peut avoir un lien d'amitié avec un Digimon, et il s'obstine à avoir ses pensées débiles... M'enfin faut dire, s'il les avait pas, il serait pas méchant, et y'aurais plus personne à cogner ! xD

Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyDim 26 Aoû - 23:49

40] LE MASQUE TOMBE



Vers deux heures du matin, Sumiko s’éveilla dans son lit et frotta ses yeux qui réclamaient de se fermer. Cependant elle n’avait pas le choix: pour se rendre en restant ici, elle devait faire ce qu’elle faisait ici depuis presque un mois.
Se levant en silence de son lit, elle passa sa blouse par dessus ses vetements car elle ne déshabillait jamais pour dormir. A quoi bon ? Elle ne se couchait jamais avant vingt-trois heures pour se lever deux heures plus tard puis se recoucher entre quatre et cinq heures. De toute manière, elle n’avait aucun pijama, chemise de nuit ou même des vetements de rechange.
Tenant dans sa main une torche électrique, elle éclaira prudemment les couloirs qu’elle traversait puis se rendit jusqu’au bureau de Kogure. Celui ci ne le fermant jamais, elle y rentra donc en toute facilité.
S’infiltrant dans la pièce, elle posa sa main sous sa blouse et en sortit un digivice qu’elle alluma puis activa le scanner. Tendant le digivice, elle scanna l’ensemble de la pièce ce qui confirma qu’aucun dispositif de surveillance y était placé.
Ainsi elle fut rassurée et s’avança vers le bureau où elle s’assit devant le bureau de Kogure puis démarra l’ordinateur. Evidemment celui ci lui demanda le mot de passe avant de s’ouvrir mais depuis le temps qu’elle travaillait avec lui, elle avait eu le temps de mémoriser les touches sur lesquelles il tapait pour rentrer son mot de passe.
Une à une, elle appuya sur chaque des touches. D’abord son doigt se posa sur le S puis le L suivi du E, du I, du P, du M, du O et finalement du N. Elle le confirma ensuite en appuyant sur la touche entrée.
La jeune femme trouvait cela étonnant que Kogure ait choisi le nom de Sleipmon comme mot de passe. Celui ci lui avait parlé du DATS et du fait que la cinquième saison reprenait des aventures réelles. Cele l’avait vraiment surpris mais à présent, elle s’y était faite. Cependant elle avait vu constater que Kogure détestait et méprisait Satsuma au plus haut point mais dans ce cas, pourquoi avait il choisi le nom du niveau Ultime de son partenaire ?
Au moment où elle y réfléchissait, elle s’aperçut que l’ordinateur était finalement démarré. Elle se rua dans les fichiers pour y chercher le dossier Royal Knights mais l’ordinateur était rempli de nombreux fichiers, dossiers et sous-dossiers.
Songeant qu’elle ne pouvait pas inspecter tout cela manuellement, la jeune femme décida de faire cracher les secrets de ce disque dur par la manière forte. Détachant le digivice de la cordelette pendant à son cou, elle retira la clé USB puis le connecta au disque dur puis téléchargea le programme qui était installé dessus.
Installant le programme destiné à rechercher sur un ordinateur tous les fichiers à partir de mots clés, la jeune femme bénit intérieurement l’un de ses meilleurs amis qui avait passé plus d’une semaine le mois dernier à concevoir ce programme bien que celui ci possédait une tête si volumineuse que si elle lui adressait le compliment en face, celle ci éclaterait.
Lorsque le programme fut installé et prêt à être utilisé, elle tapa dans le camp de recherche « Royal Knights » puis le logiciel se mit à rechercher parmi tous les dossiers et fichiers se trouvant sur l’ordinateur.
Au bout d’une bonne demie-heure, un résultat apparut dans une nouvelle fenêtre: une icône de dossier portant le nom de Royal Knights. Elle cliqua immédiatement dessus mais celui ci était bien verrouillé comme elle s’y attendait. Lorsqu’elle essayait de l’ouvrir, l’ordinateur lui demandait d’entrer un mot de passe.
Se creusant les méninges pour trouver tout en sachant que cela pouvait être n’importe quoi. Il devait juste y avoir plusieurs milliards de combinaisons possibles. Soudain elle repensa au titre du dossier et songea que le mot de passe pouvait être le nom d’un de ces Royals Knights.
Essayant chacun des noms, elle rentra à tour de rôle, Sleipmon, Dukemon, Dynasmon, Alphamon, Magnamon, Alforceveedramon, Craniunmon, Rhodoknightmon et Omegamon. Cependant ce fut chaque fois un échec et l’ordinateur lui disait qu’elle s’était trompée en tapant son mot de passe.
Se sentant découragée, elle se demanda si elle ne ferait pas mieux de copier ce dossier sur son digivice pour y réfléchir plus tard lorsqu’elle remarqua le S au mot Knights. Cela indiquait plusieurs digimon dont pourquoi choisir un mot de passe n’en désignait qu’un ?
Réfléchissant à cela, elle se demanda quel était le moyen de désigner tous ces digimon par un seul mot lorsqu’il songea aux initiales. Et si le mot de passe se constituait de la première lettre de chaque Royal Knight ?
Mentalement, elle fit la liste des initiales: A, D, O, M, S, R, D, A et C mais elle se demanda alors dans quel ordre les classer. Elle songea que Kogure était avant tout un scientifique et privélégiait avant tout la logique. Pour elle, la logique était de classer cette série de lettres dans l’ordre alphabétique.
Ainsi la jeune femme appuya une à une sur les touches A, A, C, D, D, M, O, R et S puis valida sa frappe en appuyant sur la touche entrée.
Aussitôt le dossier s’ouvrit pour afficher une grande fenêtre dans laquelle s’afficha un texte tout en défilant où était inscrit uniquement un texte en langage informatique.
Poussant un juron, la jeune femme eut envie de pousser l’ordinateur à terre. Elle venait de passer son temps à se creuser les méninges pour percer ce code et toutes les informations que celui ci contenait étaient cryptées.
Cependant elle réalisa que le fait que ce dossier soit crypté était une bonne chose car cela signifiait que Kogure tenait précieusement à ces informations et voulait qu’aucune personne n’en connaisse la teneur.
Déplaçant la souris, elle réalisa un clic droit avec puis sélectionna l’option pour transfèrer le dossier à l’intérieur de son digivice.
Celui ci se chargea lentement tandis qu’elle surveillait attentivement l’heure s’écoulant à l’horloge de l’ordinateur, elle s’aperçut que cinq heures venait de sonner. Elle commença à se sentir mal à l’aise car Kogure appréciait de se lever tôt tout en se couchant tard. Nerveuse à l’idée d’être surprise dans le bureau du patron, elle jeta un coup d’œil au transfert et se rendit compte que celui ci était parvenu à 98%.
Poussant un court soupir de soulagement, elle songea que d’ici quelques minutes, elle pourrait récupérer son digivice, éteindre l’ordinateur et se glisser dans la pièce d’à côté pour faire croire qu’elle était déjà au travail.
Finalement le transfert atteignit les 100% et elle retira tout de suite son digivice puis ferma toutes les fenêtres ouvertes. Elle s’apprêta à mettre l’ordinateur hors-tension lorsque la porte du bureau s’ouvrit progressivement.
_Je me doutais bien qu’une petite souris se glissait dans mon bureau depuis un moment, dit la voix de Kogure amusée.
Appuyant sur l’interupteur, Kogure pénétra dans la pièce apercevant ainsi Sumiko qui n’avait nulle part où se cacher. Elle se maudit d’avoir autant trainé et surtout de s’être fait prendre au même endroit une seconde fois.
_Je me demande pourquoi vous agissez ainsi, miss Sakamoto, déplora Kogure. Vous faisiez un si bon travail et était si brillante.
_Peut être … parce que je ne suis pas Sumiko Sakamoto ! s’écria t-elle.
Serrant son digivice qu’elle avait dans sa main droite, elle le leva devant elle pour le présenter à Kogure qui remarqua que celui ci était rouge et comportait deux étoiles.
_Ce digivice me rappelle celui d’une Tamer que j’ai eu le plaisir de connaître, s’étonna Kogure, et qui nous a quitté très vite.
_Elle n’est pas si loin que tu le crois, Kogure ! s’exclama t-elle.
Etonnée par cette déclaration, Kogure fixa la jeune femme puis haussa les épaules en songeant que c’était tout bonnement ridicule. Sumiko était blonde et avait une bonne vue tandis que cette fille s’étant suicidée était rousse et myope.
_Cette fille est morte, miss Sakamoto, précisa Kogure.
_Vraiment ? demanda t-elle d’une voix moqueuse.
Tenant toujours son digivice devant elle l’alluma puis activa la matérialisation digimon et un Penguinmon apparut devant elle qui sauta à terre.
_Enfin libre ! Milie, j’ai cru que tu ne me réveillerais jamais ! s’exclama Penguinmon.
_Pardonne moi, Penguinmon, mais t’éveiller ici m’aurait remarquer, s’excusa t-elle.
_C’est bon, Milie, je comprends, répondit Penguinmon.
De son côté, Kogure semblait stupéfait: son regard allait succesivement de la jeune femme, Sumiko ou qui ce soit, à Penguinmon. Comment était il possible que cette fille avait pu survivre ? Elle était tombée du dizième étage dans le fleuve. Elle aurait du s’y noyer et crever la bouche ouverte.
_Tu ne peux pas être celle que tu prétends ! C’est impossible ! s’écria Kogure.
_Rien n’est impossible lorsque nous avons une chose précieuse à défendre, révèla Emilie.
_Une chose précieuse ? qu’est que c’est ? demanda Kogure étonné.
_Mes amis ! répondit dans un cri Emilie. Ils représentent la force qui me guide et anime mon cœur me permettant d’avancer sur un chemin rempli d’embûches. Tant qu’ils m’attenderont, je pourrais pas mourir !
_Tu me racontes encore un tissu de mensonges sur l’amitié, fit Kogure d’une mine écoeurée. La seule chose qui rend un humain puissant est le pouvoir ! Seul un pouvoir immense basé sur la force peut nous faire triompher de tout !
_La relation établie entre un humain et un digimon est basée sur cette amitié mais en plus fort. C’est l’amour qu’on leur porte qui les rend fort et les fait évoluer, répliqua Emilie.
Mettant sa main sur son cœur, Emilie posa son regard sur son partenaire qui s’était mis devant elle, prêt à la protéger.
_Cet amour peut être plus fort que tout il débouche sur un pouvoir bien plus grand que la simple force ou l’intelligence ne pourrait nous apporter, reprit Emilie.
_Et nous pouvons te le prouver, renchérit Penguinmon.
_Oui ! Penguinmon, détruis la fenêtre ! ordonna Emilie.
Se retournant vers la fenêtre située derrière sa partenaire, le petit digimon ouvrit son bec pour lancer son attaque Laser Glace qui produisit une projection importante de glace comme un rayon laser qui fit voler la fenêtre en mille morceaux.
Aussitôt la jeune fille se baissa pour prendre son partenaire son bras gauche et se releva pour sauter à travers le trou dans le mur.
A l’extérieur, Emilie commençait à tomber sauf qu’elle tendit vers le haut son digivice en appuyant sur l’un des petits boutons. A cet instant, une corde digitale se forma puis s’accrocha au sommet de toit. Ainsi la jeune fille se laissa glisser, la main droite accrochée à son digivice qui créait la corde, jusqu’au sol.
Resté à l’entrée du bureau, Kogure se rappella de cette scène qui s’était déroulé un mois plus tôt et se demanda comment cette fille comptait s’y prendre pour survivre. Il s’empressa de courir vers le trou et regarda en contrebas où il ne vit aucun corps ni aucun effet dans l’eau du fleuve. Il se pencha alors davantage et aperçut Emilie qui sauta à terre, quelques centimètres du sol, puis cassa la corde qui se digitalisa.
Grognant comme un chien à qui on aurait retiré son os, Kogure comprit maintenant comment elle avait procédé: elle avait utilisé la fonction de son digivice permettant de créer n’importe quelle arme ou objet suceptible d’aider à l’aventure. Comment avait pu ne pas y penser ? Ce digivice, il l’avait crée de ses mains et son cerveau.
Depuis le bas du complexe, Emilie arborait un grand sourire, rempli de moquerie et de satisfaction, et lui adressa un signe de la main.
_Sayonara ! cria Emilie. Et ce ne fut pas un plaisir de te rencontrer !
Connaissant parfaitement le caractère de Kogure maintenant, la jeune fille se doutait que celui ci allait réagir rapidement. Certes, elle avait coupé le système équipant son bureau alertant d’une intrusion et empêchant de transmettre ses ordres mais elle savait que celui ci gardait toujours un revolver dans une des poches de sa blouse et ne voulait pas l’expérimenter.
Se tournant vers Penguinmon, elle lui sourit et songea que la vraie aventure allait enfin pouvoir recommencer puis posa à peine sa main sur son digivice que celui ci s’illumina.
_Penguinmon, évolution ! Unimon !
Grimpant immédiatement sur le dos d’ Unimon, Emilie étendit ses jambes le long du ventre de celui ci tandis qu’il s’envola dans le ciel. Fermant les yeux, elle se laissa aller à retrouver cette douce sensation du vent lui caressant le visage et faisant voler ses cheveux. C’était si bon de voler dans le ciel avec son partenaire où elle l’avait l’impression d’être en sécurité.
Depuis un mois, il lui semblait n’avoir jamais éprouvé ces sentiments et songea combien être avec Penguinmon lui avait manqué et souhaita pouvoir rester toujours avec lui.
A la tombée de la nuit, Unimon descendit sur une plaine loin de Tokyo où il redevint Penguinmon tandis que sa partenaire vérifia que son digivice était bien éteint. Ensuite elle retira sa blouse et sa jupe pour apparaître vêtue d’un tee-shirt orange et d’un short vert lui arrivant peu avant les genoux puis sortit ses lunettes et ses baskets des poches de sa blouse. Elle mit sur son nez ses lunettes en songeant combien elles aussi lui avaient manqué quand elle s’était forcée, en compagnie de Kogure ou n’importe quelle autre personne, à travailler sur un ordinateur sans, puis ôta ses sandales pour remettre ses baskets.
Passant la main dans ses cheveux, elle les détacha laissant tomber la masse de cheveux blonds le long de son dos. Elle soupira de ne pas pouvoir laver cette horrible couleur pour retrouver ses magnifiques cheveux habituels.
_Prochain arrêt, je veux un hôtel avec une douche ! se plaignit Emilie.
_C’est vrai que cela se trouve facilement, soupira Penguinmon. Au fait, comment allons nous retrouver les autres ?
Baissant la tête, Emilie plongea sa main dans une des poches de son short d’où elle sortit trois boules grises avec un anneau de couleur différente pour chaque au milieu qu’elle posa sur le sol. La première était rouge, la seconde bleue et la troisième jaune.
_Qu’est que c’est, Milie ? demanda Penguinmon intrigué.
_Il s’agit de bombes oscillatrices d’espace-temps, expliqua Emilie. Celles ci permettent de transformer l’espace-temps et ainsi d’ouvrir un portail.
_C’est super ! On pourra aller n’importe où ! se réjouit Penguinmon.
_Non, fit Emilie. Chacune de ces bombes a une destination précise et j’ignore laquelle est celle qui m’intéresse. Kogure devait me les détailler aujourd’hui.
_Et qu’ouvrent elles alors ? l’interrogea Penguinmon.
_La première ouvre un portail du monde réel au Digital World et inversément, la seconde ouvre un portail du Digital World au monde humain et inversément et enfin la dernière ouvre un portail de ce monde au monde humain et inversément, expliqua Emilie.
_Et tu veux aller à ce monde humain, n’est ce pas ? lui demanda Penguinmon en devinant les pensées de sa partenaire.
_Nos amis sont là bas au DATS. Il faut absolument y aller, déclara Emilie. Je dois découvrir quelle bombe ouvre le portail menant au monde humain.

_________________
Digital World Reality - Page 7 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyLun 27 Aoû - 0:00

Héhé, on commençait un peu à s'en douter que Sumiko était Milie ! ^____^ Content que la chef soit de retour, mais par bonheur ce n'est pas la chef de mon personnage mouahaha =P

Vivement la suite ^____^ ( et bien fait pour Kogure xD )
Revenir en haut Aller en bas
WaterGirl_89
La princesse de Digiduo
La princesse de Digiduo
WaterGirl_89

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 30
Localisation : Dans un coin paumé près de la fin du monde....
partenaire digimon : Garurumon, le plus mignon des louloups! *_*
Date d'inscription : 27/04/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyLun 27 Aoû - 16:46

Ma onesama!!!!!!! ^__________^ Tu t'es bien joué de mois ur MSN onee TT" C'est pas gentil! >.<
Mais j'suis trop heureuse que tu sois de nouveau là!!!! I love you Je me demande ce que tu m'as fait faire pour ton retour.... je pleure? je te serre fort? les deux? j'ai hâte d'y être!!!! Very Happy

suite:

_________________
Digital World Reality - Page 7 Restlesslovelu0
--> http://himegime-bluestar.skyrock.com
MaJ: 10/01/09
Revenir en haut Aller en bas
http://watergirl89.skyblog.com
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyMar 28 Aoû - 0:28

41] CONFRONTATION DES CHEFS


Installés dans les fauteuils au DS, les Tamers, Yoshino, Tohma, Ikuto, Chika, Relena ainsi que leurs partenaires digimon pouvaient entendre leur ventre gargouiller comme si ils n’avaient rien avalé depuis une semaine. En fait, chacun d’eux revenait par groupe de deux ou trois du Digital World où ils avaient essayé d’observer les manœuvres des mauvais Tamers lorsque ceux ci les avaient justement attaqué. Parvenant à les contrer et à s’échapper, tous avaient perdus beaucoup d’énergie sans parler des digimon.
_J’ai faim ! se plaignit pour la énième fois Virgile.
_Tu n’as qu’à faire certaines choses avec Alexia. Il paraît que ça coupe la faim, rigola Julien.
Pour toute réponse, le jeune homme reçut un bon coup de poing sur la tête de la part d’ Alexia qui le traita de baka.
_C’est étonnant, dit Yoshino d’un ton moqueur. Je croyais que nous avions toujours de la nourriture en réserve dans les cuisines du DS. Pourquoi est ce si long alors ? Ils la font pousser sur le sol ?
A ce moment, un petit homme vêtu d’une large blouse noire tenant un balai fit son apparition dans la pièce et se rendit jusqu’au bureau de Satsuma.
_Excusez moi, commandant Satsuma, le cuisinier me fait porter un message. Il ne reste plus aucune provision, dit celui ci.
_Le DS est ravitaillé toutes les deux semaines en grande quantité, s’étonna Satsuma. Et le suivant est dans trois jours … Il devrait en rester bien assez.
_Il n’y a plus rien, insista l’homme.
_Je vous crois, Hasisba, je crois, assura Satsuma. Mais que s’est il passé ?
_Ce n’est pas un digimon, fit Kudamon sans dresser la tête. Tu as fait programmer la porte de la cuisine interdisant l’accès aux digimon.
_C’est un reproche, n’est ce pas ? murmura très bas Satsuma à son partenaire.
_Disons que tu aurais pu me laisser l’accès. Tu sais bien que je ne permettrai jamais de piller des affaires du DS, répondit Kudamon sur le même ton.
Caressant doucement la fourrure de son partenaire, Satsuma se leva et se dirigea vers le fond de la pièce où travaillaient Miki, Megumi et leurs partenaires Pawnchessmon.
_Passez moi les vidéos de la cuisine, demanda Satsuma.
Pendant ce temps, Virgile, Ikuto, Falcomon et Demidevimon s’étaient relevés et tentaient de quitter le plus discrètement possible la pièce lorsque Tohma les remarqua et envoya Gaomon bloquer le passage.
_Vous avez bien l’air pressés, fit Tohma d’une voix curieuse. Un problème de conscience ?
_Pas du tout ! s’exclama Virgile en se retournant. On va juste aux toilettes !
_Oui, c’est un besoin très urgent, approuva Ikuto en rigolant.
A ce moment, Miki diffusa une vidéo enregistré trois jours plus tôt lorsque la majorité de l’équipe et étaient partis au Digital World laissant la garde du DS à Virgile et Ikuto. Sur la vidéo en question, on pouvait les voir en compagnie de leurs partenaires se rendre à la cuisine et dévorer une bonne partie du stock.
_Tu vas devoir demander à programmer maintenant la porte pour empêcher l’accès aux humains, dit Kudamon ne pouvant pas se retenir.
_On avait un petit creux, s’exclama Ikuto en passant la main dans ses cheveux.
_Un petit creux ? A vous quatre, vous avez dévoré les rations pour une semaine complète ! C’est que vous appelez un petit creux ? leur cria Satsuma.
_Ben, on en avait quand même laissé, crut bon de préciser Virgile.
_Ils feraient mieux de se taire, chuchota Yoshino à Alexia
_Pour punir votre … gourmandise, vous serez d’abstreinte durant les trois prochaines semaines et vous commencez ce soir ! reprit Satsuma.
Prenant une mine catastrophée, Ikuto se laissa retomber dans un fauteuil proche de lui tandis que Virgile se contenta de hausser les épaules.
_C’est quoi être d’abstreinte ? demanda Virgile.
_C’est la pire punition que notre commandant puisse trouver. Tu dois surveiller le DS toute la nuit puis dormir juste trois heures avant de rejoindre tout le monde, soupira Ikuto.
_Et tu ne pourras pas aller te glisser dans la chambre d’ Alexia ! rigola Julien.
A peine eut il fini sa réplique que le garçon se reprit un nouveau coup de poing sur la tête.
_Maintenant on mange quoi ? demanda Yoshino dont l’estomac émit une longue plainte.
_Je crois qu’il ne nous reste plus qu’une solution … , songea Satsuma.
Une heure plus tard environ, toute l’équipe du DS et les Tamers se trouvaient à l’intérieur d’une agréable maison où les attendait une douce et gentille femme brune, Sayuri, ainsi que son mari, Suguru.
Devant le festin que la jeune femme avait préparé en si peu de temps rien que pour eux, tout le monde s’empressa de se mettre à table sauf Satsuma qui s’attarda au salon pour bavarder avec son ami Suguru.
_Tu sais que j’aime que tu préviennes ? J’ai horreur que tu surcharges ma femme, fit Suguru.
_Je suis désolé, s’excusa Satsuma, mais ce n’était pas prévu et ils ont tous tellement combattu aujourd’hui qu’ils méritent bien ce repas.
En parlant, Satsuma fixa son équipe qui se goiffrait dans la cuisine des délicieux plats typiquement japonais préparés par Sayuri sous l’œil attendri de la cuisinière.
_Et pourquoi les zouaves qui ont volé les provisions du DS sont là aussi ? s’étonna Suguru.
_Ils ont combattu eux aussi aujourd’hui. Je ne peux pas me permettre de les laisser jeuner après tout ce qu’ils ont fait, fit Satsuma.
A ce moment, Sayuri arriva près d’eux et posa une main sur l’épaule de son mari et adressa un sourire aux deux hommes.
_Tout va bien pour moi. J’adore cuisiner, assura Sayuri. Mais je vous conseille de venir manger vous aussi ou ils ne vous laisseront pas une miette.
_C’est une bonne idée, approuva Satsuma. Cela évitera aussi à Kudamon de m’étrangler.
_Si tu allais t’asseoir comme tout le monde, je ne serais pas obligé de serrer peu à peu ma queue autour de ton cou pour t’y obliger, se défendit Kudamon.
Passant ainsi à la cuisine, les deux s’assirent enfin pour commencer à manger. Kudamon resta sur l’épaule de son partenaire et utilisa alors sa queue pour saisir sa nourriture ou prendre celle que lui donnait Satsuma.
Soudain au milieu de ce repas si frugal comme l’appelait Sayuri, bien que tous se demandaient comment était un copieux repas pour elle, la sonnerie de la porte d’entrée. Chika se leva alors:
_Je vais y aller, maman, se proposa Chika. Reste là, Biyomon.


Pendant ce temps, Unimon survolait la ville portant Emilie sur son dos. La jeune fille avait utilisé la bombe rouge qui avait mené Penguinmon et elle au Digital World. Après avoir longtemps hésité, elle avait choisi d’utiliser la bombe bleue les conduisant au monde humain.
Cependant la jeune fille n’était pas certaine d’où elle se trouvait et avait décidé de survoler la ville pour se répérer. Lorsqu’elle avait aperçu puis reconnu l’immeuble du DATS, elle comprit qu’élle était finalement au monde humain.
Cependant elle savait qu’elle ne pouvait pas se rendre là bas tout de suite tant que ses cheveux seraient blonds. Elle se doutait que personne ne croirait que Sumiko et elle ne formaient qu’une seule et même personne.
Ainsi la jeune fille volait sur le dos d’ Unimon cherchant un endroit où elle pourrait se débarrasser de cette maudite couleur blonde. Soudain elle remarqua une maison qui lui était familère: c’était celle de Masaru.
Un léger sourire se dessina sur ses lèvres et elle songea que Sayuri était vraiment une femme très gentille et serviable. Elle n’aurait aucun mal à inventer une histoire suffisament convaincante pour l’émouvoir et rentrer chez elle afin de prendre une douche.
Certes, elle savait que sa fille Chika faisait partie du DATS mais elle songea que dans la journée, elle devait plutôt se trouver avec ses amis à essayer de trouver un plan pour lutter contre Kogure ou à combattre au Digital World.
Devant à Unimon de descendre dans la rue, celui ci piqua vers le sol et se posa au milieu de la chaussée juste devant la maison où Emilie posa pied à terre. Unimon revint ensuite Penguinmon qu’elle remit à l’intérieur de son digivice puis s’avança vers le perron de la maison et appuya sur le sonnette qui retentit aussitôt.
Quelques minutes plus tard, la porte s’ouvrit lentement mais en grand pour laisser apparaître Chika qui reconnut instantanément la personne devant.
_Ah ! Sakamoto ! hurla Chika. Biyomon ! Tout le monde !
Apercevant la jeune fille et entendant qu’elle appellait ses amis, probablement à l’intérieur de la maison, Emilie songea qu’elle devait avoir vraiment la poisse: il fallait justement que les gens du DATS soient là alors qu’elle n’était pas encore redevenue normale.
Songeant qu’elle ne parviendrait jamais à les convaincre de sa vraie identité, la jeune fille libéra Penguinmon et le fit évoluer en Unimon. Aussitôt elle sauta sur le dos et celui ci s’envola rapidement au-dessus de la ville.
En regardant en contrebas, elle constata qu’ils venaient de partir à temps car toute l’équipe du DS et ses amis venaient de sortir de la maison. Fronçant les sourcils, elle comprit que ceux ci allaient essayer de la poursuivre.
Bien qu’elle détestait plus que tout l’idée d’attaquer ses amis et alliés, la jeune fille songea que c’était son unique chance pour fuite et revenir plus tard. Ainsi Unimon descendit en piqué et lança vers les digimon son attaque Tir Saint: une violente salve glacée sous forme de rayon jaillit de sa bouche et frappa les digimon qui s’étaient avancés pour combattre et suivre Unimon. A savoir: Gaomon, Blackagumon, Raramon, Otamamon, Lucemon, Demidevimon, Falcomon, Biyomon, Lunamon, Dorumon et Demisorcemon. Tous s’écroulèrent à terre, blessés par la force de l’attaque.
Depuis Unimon, Emilie baissa la tête se sentant honteuse d’attaquer encore une fois des alliés digimon tout en serrant une carte dans ses mains qui avait permis d’augmenter la puissance de l’attaque de son partenaire de 100%.
Durant ce temps, Unimon était remonté et commençait à fuir. En bas, Kudamon échangea un bref regard avec Satsuma qui fixait Unimon.
_Rentarou, maintenant ! ordonna Kudamon.
_Oui ! approuvant Satsuma en scannant sa digisoul dans son digivice. Digisoul Charge !
_Kudamon, évolution ! Reppamon !
Aussitôt Reppamon se mit à courir pour suivre Unimon puis réalisa un magnifique saut, il se retrouva sur le toit d’un immeuble d’où il plongea pour attaquer Unimon d’un coup de griffe à sa croupe. Se retournant, Unimon lança sur lui son attaque Tir Saint mais le digimon s’était déjà replacé sur un autre toit et l’attaque se perdit sur un poteau téléphonique qui s’écroula dans un parc.
Au milieu du ciel et au-dessus d’une rue, Emilie regarda autour d’elle et chercha des yeux Reppamon afin de l’éviter. Cependant celui ci bondit subitement sur elle et saisit son tee-shirt avec ses crocs pour l’emmener sur le toit d’un immeuble.
_A présent, tu es notre prisonnière, déclara Reppamon en posant une patte sur son dos.
Allongée à plat ventre contre le sol en béton du toit, Emilie avait mal partout: ses bras et ses jambes s’éraflaient au contact de la surface et le poids de la patte de Reppamon ajouté à ses griffes n’arrangeaient rien.
La jeune fille se demanda elle pouvait se sortir de cette situation en songeant qu’elle ne pouvait pas compter sur Unimon: celui ci aurait peur de la blesser si il attaquait. Dans cette situation, elle devait donc se sortir d’affaire toute seule.
Remuant péniblement le bras elle réussit à détacher son digivice puis le posa à terre, elle fit défiler le choix des armes l’écran: une corde, une épée, un bouclier, une lance, un couteau, un trident, un filet … aucune des armes programmées ne correspondait à ce dont elle avait besoin. Elle appuya sur un autre bouton et constata qu’il s’agissait du programme créant une sphère bouclier repoussant les attaques diverses mais aussi les tempêtes, les flammes et l’eau.
Activant le programme, le digivice émit une forte lueur qui créa une sphère transparente et protectrice autour de la jeune fille et repoussa Reppamon à l’autre bout du toit. Ensuite Emilie brisa la sphère et courut au bord du toit où elle se jeta dans le vide en visant avec son digivice un poteau horyzontal de feux tricolores. Une corde digitale se matérialisa alors et se fixa au poteau à laquelle se suspendit Emilie de toutes ses forces et se laissa remonter jusqu’à lui.
En bas, l’équipe du DS était finalement parvenus à les rejoindre au moment où Emilie réalisa son numéro de voltige.
_Kogure doit apprendre le cirque à ceux qui travaillent pour lui ! s’exclama Julien.
_Travailler pour lui doit vraiment relèver du cirque, rigola Virgile.
Dans le ciel, Unimon aperçut sa partenaire s’enfuir et remarqua Reppamon qui se relevait décidant alors d’attaquer maintenant. Le digimon envoya son attaque Tir Saint qui atteignit Reppamon au ventre et le fit basculer dans le vide où il régressa en Kudamon mais déstabilisé par l’attaque, il n’arriva pas à retrouver son équilibre.
Apercevant son partenaire tomber, Satsuma se précipita et plongea juste sous lui permettant à Kudamon de se poser sur son dos. Celui ci se releva tandis que le petit digimon se remit sur son épaule.
_Tu vas bien, Kudamon ? demanda Satsuma.
_Oui, répondit Kudamon. Mais fais moi évoluer en Sleipmon ! Maintenant !
_Kudamon, tu es blessé, fit remarquer Satsuma.
_Satsuma, il faut l’avoir ! s’exclama Kudamon. Unimon est peut être fort mais une fois évolué en Sleipmon, je pourrais le battre ! Maintenant !
Déterminé, Kudamon regardait son partenaire les yeux devenus un peu plus étroits et Satsuma songea que celui ci avait raison bien qu’il n’appréciait pas de le faire combattre lorsqu’il venait d’être blessé. Reprenant son digivice, il scanna sa digisoul faisant ainsi évoluer Kudamon en Sleipmon.
Pendant ce temps, Unimon avait profité de sa victoire sur son adversaire afin de voler jusqu’à Emilie. Lorsqu’il passa sous elle, la jeune fille se laissa tomber et atterit sur son dos puis elle cassa la corde de son digivice qui se digitalisa.
Unimon se depêcha à s’enfuir lorsque Sleipmon apparut quelques instants plus tard. Prêt à charger, Unimon comptait attaquer mais Emilie connaissait la puissance du digimon et savait que son partenaire ne pouvait pas l’affronter.
Suivant l’ordre de sa Tamer de fuir, Unimon battit en retraite et fuya vers l’arrière lorsque Sleipmon lança son attaque Bifrost qui créa plusieurs flammes se dirigeant vers eux mais Unimon l’esquiva facilement. Cependant l’attaque atteignit alors le toit d’un immeuble et décrocha un morceau qui tomba sur Unimon.
Déstabilisé, le digimon fit la toupie en descendant vers le sol et perdit ainsi sa partenaire qui tomba mais Demisorcemon utilisa sa magie pour ralentir sa chute tandis qu’elle s’évanouit.
Lorsqu’ Unimon retrouva son équilibre, il voulut parler à Emilie mais aperçut alors celle ci sur le sol. Furieux, il descendit en piqué et se plaça devant elle envoyant plusieurs rafales de son attaque Tir Saint qui toucha n’importe quoi autour de lui, immeubles, boutiques … Par chance, l’équipe du DS avait pu se baisser à temps.
_Sleipmon, il faut le neutraliser ! cria Satsuma à son partenaire.

_________________
Digital World Reality - Page 7 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyMar 28 Aoû - 0:29

Entendant le cri de Satsuma, Sleipmon revint vers eux et aperçut Unimon qui était visiblement en colère. Il descendit vers lui et s’apprêta à lancer son attaque Souffle d’ Odin lorsqu’ Unimon plongea vers lui le piquant avec sa corne.
_Tu ne toucheras pas Milie ! Je ne laisserais personne faire du mal à ma partenaire ! Pars ou je te détruirai ! cria Unimon.
A ce moment, le digivice d’ Emilie s’illumina complètement puis la troisième étoile se remplit d’or tandis qu’un rayon de lumière rouge frappa Unimon.
Le digivice rouge s’illumina en formant une image de gryphon puis les trois étoiles du digivice brillèrent aussi puis une étoile apparut sur le front d’ Unimon qui fut recouvert d’un quadrillage noir puis celui ci se digitalisa. Le gryphon se matérialisa recouvert d’abord par un quadrillage rouge puis une fourrure blanche épaisse se fixa sur son corps. Deux longues ailes parcèrent ensuite de son dos. Le digimon apparut dans des vagues rouges entouré par un arc-en-ciel en criant « Hippogryphomon».
_Il a évolué ? s’étonna Jérémie. Mais il n’y avait personne pour l’aider.
_Les digimon répondent aux sentiments de leurs partenaires mais aussi, ils veulent protéger plus que tout leurs partenaires, expliqua Yoshino.
_En attendant, Sleipmon, détruis nous vite ce digimon ! s’écria Guillaume. T’as battu Zambamon alors c’est pas lui qui va te faire peur !
Hippogryphomon lança son attaque Vague Pression qui serra contre lui Sleipmon mais le digimon lui donna un coup de pied qui propulsa Hippogryphomon à terre. Ensuite il commença à lancer son attaque Bifrost.
Au sol, Emilie commença à émerger de son sommeil forcé lorsqu’elle perçut les bruits du combat. Relevant la tête, elle se demanda qui se battait et découvrit alors Sleipmon préparant son attaque sur Hippogryphmon.
Apercevant la troisième étoile sur son digivice, Emilie comprit que son partenaire avait évolué pour la protéger mais il allait se faire tuer.
_HIPPOGRYPHOMON !!!! hurla Emilie.
Au moment où Sleipmon lança son attaque sur Hyppogryphomon, Emilie s’élança et se plaça entre les deux, les bras écartés. Elle reçut l’attaque en pleine poitrine mais celle ci cessa lorsque Sleipmon la remarqua. Elle s’écroula à ce moment à genoux.
_Ca fait mal …, murmura Emilie en se massant la poitrine.
_Milie, tu vas bien ? demanda Hippogryphomon inquiet.
_Tout va bien, répondit Emilie en tournant la tête. Je suis fière de toi.
_Tu sembles tenir à ton partenaire. Alors je te propose de le remettre dans ton digivice et de me le donner ! la somma Satsuma.
Tournant la tête vers Satsuma, la jeune fille songea qu’il était encore plus impressionnant en vrai puis se dit qu’il n’y avait plus aucun moyen de fuite. Elle imagina déjà ses tentatives d’explications et se sentit déjà découragée.
Résignée, elle se leva plus ou moins facilement en raison de la douleur qui semblait lui déchirer la poitrine puis remit Hippogryphomon dans son digivice où il redevint Penguinmon puis le tendit à Satsuma. A cet instant, Sleipmon régressa en Kudamon et réalisa un petit saut pour retourner sur les épaules de son partenaire.
_Sumiko Sakamoto, c’est gentil d’être venue, s’exclama Julien.
Surprise d’entendre ce nom, Emilie soupira en se demandant combien de temps où l’appelerait ainsi puis réalisa qu’elle le savait déjà: quand cette stupide couleur blonde aurait disparue de ses cheveux.
_Ecoutez, je ne suis pas celle que vous croyiez, dit Emilie. Je suis … une amie. Une amie de très longue date pour plusieurs personnes ici.
Son regard se porta un moment sur Alexia, Mike, Virgile, Guillaume, Julien et Jérémie.
_Je suis …. Je suis Emilie ! reprit Emilie en achèvant son dernier mot dans un cri.
Baissant la tête, la jeune fille n’osa regarder le visage de ses amis. Lire ce qu’il pouvait penser en ce moment lui ferait extremement mal. Soudain elle se reçut une superbe gifle.
_Menteuse ! Tu n’es pas pas ma onesama ! cria Alexia.
Frottant sa joue endolorie, Emilie fixa Alexia dont le visage semblait être rouge de colère mais elle remarqua quelque chose dans ses yeux … comme des larmes. Elle se reçut alors plusieurs autres gifles et se prit quelques coups de poing où elle avait été blessé.
_Dis le que tu n’es pas ma onesama ! Dis le ! s’écria Alexia furieuse.
_Imoto-chan, calme toi ! supplia Emilie
A la mention du terme d’imoto-chan, Alexia ressentit sa colère s’accroitre et cessa ses gifles pour se concentrer à donner des coups de poing en pleine poitrine. Grimaçant à cause de la douleur physique, Emilie eut encore plus mal d’être frappée par son amie. Soudain Kudamon sauta en l’air et produisit son attaque Cristal Aura qui produisit un fort éblouissant et fit tomber à terre Alexia.
_Je peux comprendre ta colère, Alexia, mais elle vient de subir une attaque assez violente et il est donc préférable de ne pas la brutaliser, fit Kudamon.
Se reculant, Alexia envoya un regard noir à Emilie qui le reçut en plein cœur et baissa la tête puis s’avança vers Mike et Virgile.
_Les garçons, on est amis depuis quatre ans, hein ? Je suis sure que l’apparence ne vous illusionnera pas, vous.
_Milie n’aurait jamais agi tu l’as fait ! s’exclama Mike.
_Emilie ne pourrait jamais brutaliser ou regarder un digimon être brutaliser ! Tu ne peux pas être Emilie ! ajouta Virgile.
Baissant la tête, Emilie sentit son cœur se déchirer encore plus puis marcha en direction de Guillaume avec un faible sourire.
_Guillaume, tu me crois, toi ?
Pour toute réponse, la jeune fille reçut un coup de poing en pleine figure qui la fit basculer à terre. Bien que cela lui fasse assez mal, elle se sentit très peinée de ne pas être reconnu par ses meilleurs amis puis se tourna vers Julien et Jérémie.
_Juju ? Jérémie ?
_Tu n’es pas Milie-sama ! affirma Julien, les bras croisés.
_Emilie n’aurait jamais pu agir comme toi, ajouta Jérémie.
A terre, la jeune fille se sentit vraiment mal comme si tout son monde s’écroulait autour d’elle. Si une faille venait à s’ouvrir dans le sol, il se pourrait bien qu’elle se jette dedans. De ses yeux, des larmes perlèrent et inondèrent son visage.
_Je suis Milie, je vous le jure ! s’exclama Emilie au milieu des larmes.
_Onesama ne pleure jamais ! Elle est trop forte pour cela ! objecta Alexia furieusement.
_Ce n’est pas vrai ! Je ne suis pas forte ! dit Emilie.
Se levant, Emilie fit face à ses amis et passa de l’un à l’autre.
_Je ne suis forte que si vous êtes avec moi ou si je sais que vous m’attendez. Mais la vérité est que seule, je me sens … si faible. Alors cessez de croire que je suis forte ! cria Emilie.
A nouveau, les larmes recommencèrent à couler.
_Moi, je veux bien te croire, annonça soudainement Kudamon.
_Kudamon ? s’étonna Satsuma. Comment peux tu être si sur pour une fille que tu ne connais pas et n’a jamais vu ?
_Fais moi confiance, Rentarou, répondit simplement Kudamon.
Il passa alors sur l’autre épaules de son partenaire pour fixer Emilie.
_Mais pour gagner ma confiance, tu devras répondre correctement et avec exactitude à la question que vais te poser, reprit Kudamon. Et si je te fais confiance, Satsuma le fera aussi.
_Kudamon, tu ne peux pas m’engager à faire cela ! l’interrompit Satsuma.
_Je t’ai dit te me faire confiance ! rappella Kudamon.
Poussant une sorte de grognement étouffé, Satsuma croisa les bras en se demandant quelle idée avait pu germer dans la tête de son partenaire.
_Est ce que tu acceptes mes conditions ? demanda gravement Kudamon à Emilie.
_Oui, je suis prête à tout pour prouver qui je suis ! s’exclama immédiatement Emilie.
_Alors … Dis moi la phrase dite par Tohma lorsque j’ai raconté l’histoire du Digital World à l’époque où Masaru nous a ramené au monde humain, énonça Kudamon.
Fixant Kudamon d’un air étonné, Emilie se demanda de quoi il pouvait parler avant de songer que si le digimon lui posait cette question, elle devait connaître forcément la réponse. Pourtant elle n’avait jamais connu Kudamon avant aujourd’hui …
Fermant les yeux, Emilie essaya de remonter tous les événements depuis qu’elle connaissait le Digital World. Elle avait bien élèvé un Kudamon à sa Digi-ferme mais il n’avait strictement rien à voir avec le partenaire de Satsuma.
Commençant à s’énerver, elle ne trouvait pas la réponse ni même une piste puis décida de se calmer. Elle inspira profondément et se rappela alors du moment où elle avait appris la vérité sur le Digital World: la cabane où s’était trouvé Satsuma, Kudamon, Yoshino, Raramon, Tohma et Gaomon.
Visualisant toute la conversation s’étant déroulé à la cabane, elle revit Kudamon expliquer l’inondation et enfin entendit la phrase de Tohma.
Avec un sourire empli de confiance, Emilie rouvrit les yeux et fixa Kudamon, les yeux exprimant une forte détermination.
_La réponse à ta question est: « Kogure aurait il voulu faire une interprétation de la Bible concernant le déluge et la création du monde ? Selon ce texte, Dieu a voulu recréer le monde en provoquant le déluge. » ! s’exclama Emilie.
_Réponse exacte, accepta Kudamon avec un petit sourire.
_Kudamon, peux tu avoir l’obligeance de nous expliquer maintenant ? demanda Satsuma.
_Rentarou, te souviens tu qui as entendu notre conversation à la cabane ? fit Kudamon.
_C’est Emilie, la chef des Tamers, répondit Satsuma. Mais une autre personne pouvait aussi être là à nous espionner.
_Est que tu as déjà oublié ? Le digivice d’un Tamer peut localiser n’importe quel signal d’un autre digivice. Si une autre personne était là, Emilie l’aurait su et elle aurait au moins averti ses camarades, rappella Kudamon.
_Ce qui signifie qu’elle est vraiment la seule à connaître notre conversation, comprit Satsuma.
_Kudamon … Je crois que je vais te serrer très fort dans mes bras si je peux, s’exclama Emilie en poussant un soupir d’épuisement.

_________________
Digital World Reality - Page 7 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
WaterGirl_89
La princesse de Digiduo
La princesse de Digiduo
WaterGirl_89

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 30
Localisation : Dans un coin paumé près de la fin du monde....
partenaire digimon : Garurumon, le plus mignon des louloups! *_*
Date d'inscription : 27/04/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyMar 28 Aoû - 1:41

Si c'est pas de la cruauté envers soi-même ça! XD Ma pauvre onee... comme on a fait pour pas te reconnaitre? Oo Excuse-moi, mais tu as un nez assez penché sur les photos du trombinoscope.... donc... (te fâche pas, n'importe qui te le dira! ^^"""")
Je dis: VIVE KUDAMON!!! XD (le coup de la queue qui se ressert, ça m'a bien fait marré! XD Malin Kudmon Razz )

Bon, ben je vais pouvoir faire des groooooooooos câlins à ma onesama de nouveau moi!! I love you

suite:

_________________
Digital World Reality - Page 7 Restlesslovelu0
--> http://himegime-bluestar.skyrock.com
MaJ: 10/01/09


Dernière édition par le Mar 28 Aoû - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://watergirl89.skyblog.com
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyMar 28 Aoû - 15:12

Oh la la, pauvre Milie ! On l'a mal traité dis donc... Mais Kudamon a été le Digimon de la situation ! xD

Vivement la suite ^^ prochain épisode, je sens venir les excuses et les retrouvailles larmoyantes.
Revenir en haut Aller en bas
Belzemon
membre Bébé
membre Bébé


Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 23
partenaire digimon : Belzemon.
Date d'inscription : 28/08/2007

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyMer 29 Aoû - 20:31

Super fics !
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniques-digital.logu2.com
Emilie
officière Milie
officière Milie
Emilie

Féminin
Nombre de messages : 6542
Age : 33
Localisation : quelque part en train de serrer Kudamon (l'étouffer même XD)
partenaire digimon : Penguinmon, Kudamon et Terriermon
Date d'inscription : 08/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyMer 29 Aoû - 22:56

42] EMILIE RACONTE TOUT



Au DS, tout le monde s’était rassemblé dans la pièce principale comme d’habitude sauf que le silence y régnait ce qui n’était pas du tout naturel. Assis derrière son bureau, Satsuma se demandait si il avait eu raison s’étonnant de douter de son partenaire. Sur son épaule, Kudamon avait complètement baissé la tête et fermé les yeux donnant l’impression de dormir. Installées chacun dans un fauteuil, Alexia et Yoshino serraient contre elles leur partenaire. Dans d’autres fauteuils, Relena avait posé sa tête sur sa main droite tandis que Lunamon s’était mise sur sa tête et ses épaules, Virgile avait passé ses mains sous sa tête tandis que Demidevimon somnolait sur ses jambes, Julien essayait de lire un livre mais il n’avait pas su lire un seul paragraphe tandis que Lucemon l’observait en silence, Jérémie caressait la fourrure de Dorumon et Chika pensait à son frère tandis que Biyomon avait posé sa main sur la sienne. Assis à terre contre un mur, Ikuto et Falcomon se serraient l’un contre l’autre. De l’autre côté, Guillaume était assis de la même façon tandis que Blackagumon était avachi sur le sol. Enfin Tohma avait essayé de travailler sur un des ordinateurs mais n’avait pas pu y parvenir et sa main s’était contenté de caresser gentiment la tête de Gaomon qui avait alors rapproché son corps pour la poser sur ses genoux.
Soudain la porte s’ouvrit par laquelle entra Emilie qui revenait de prendre une bonne et longue douche et s’était changée. La jeune fille avait à nouveau ses longs cheveux roux lui tombant le long du dos, de fines lunettes noires sur ses yeux verts et portait un tee-shirt rouge sous une veste sans manches marron très claire ouverte, un jean lui descendant jusqu’à des baskets rouges et jaunes avec des flammes.
Apercevant Emilie, Alexia ouvrit en grand la bouche et eut un sourire de pleine satisfaction avant de courir vers elle et de la serrer très fort dans ses bras.
_Onesama ! Onesama ! Onesama! cria Alexia. Tu es enfin là !
Sentant les bras fermes d’ Alexia qui la serraient très fort, Emilie fit un sourire à la jeune fille lorsqu’il fit aussi une grimace car celle ci touchait aussi sa poitrine qui était vraiment très douloureuse suite à l’attaque de Sleipmon.
_Imoto-chan, tu sais que je t’adore ? fit Emilie.
_Je t’adore aussi, onesama, s’exclama Alexia.
_Alors … LACHE MOI ! cria Emilie.
_Mais pourquoi, onesama ? demanda Alexia d’un ton déçu.
_D’abord tu es en train de m’étouffer. Ensuite ma poitrine est devenue très fragile depuis que j’ai subi l’attaque de Sleipmon, répondit Emilie.
Réalisant qu’elle faisait souffrir Emilie, Alexia devint confuse et la lâcha. Evitant de faire une grimace, la jeune fille massa doucement l’endroit où la douleur lui faisait le plus mal.
S’étant levé de son fauteuil, Guillaume venait de se mettre à pleurer:
_Milie-sama est revenue ! Milie-sama est revenu ! s’exclama Guillaume en pleurant.
_Ce type est encore plus cinglé que Masaru, murmura Tohma à Gaomon.
_Et Blackagumon n’est pas mieux qu’ Agumon, lui répondit Gaomon.
S’avançant à travers la pièce, Emilie s’arrêta devant Guillaume et le jeune homme bondit sur elle pour la serrer dans ses bras en reniflant dans son tee-shirt.
_Milie-sama, tu es revenue ! répèta Guillaume.
Observant le jeune homme, Emilie eut une lueur espiègle et envoya un coup de poing à son ami qui tomba à terre. Celui ci se releva puis tous deux se regardèrent lorsqu’ Emilie leva son pouce droit.
_Notre relation a commencé ainsi … Nous aimons nous battre mais surtout nous renvoyer la pareille, fit Emilie.
Répondant par un grand sourire qui illumina son visage, Guillaume tendit son poing serré sur lequel Emilie frotta le sien.
_De nos jours, les jeunes sont complètements fous, soupira Yoshino. C’est le pire !
_Parce que tu crois que toi et les autres étiez mieux à leur âge ? répliqua Raramon. Cela me rappelle la fois où tu …
_Tais toi ! cria Yoshino en attrapant Raramon et la déformant.
Durant ce temps, Emilie se sépara de Guillaume et s’avança vers le bureau de Satsuma.
_Excusez moi mais je pourrais récupérer mon digivice ? demanda t-elle.
Se relevant, Satsuma glissa une main sous son manteau et sortit le digivice de la jeune fille puis le lui tendit.
_Je suis désolé mais je ne pouvais pas faire autrement, dit Satsuma.
_Je comprends très bien, répondit Emilie.
Saisissant son digivice au creux de sa main, Emilie libéra Penguinmon qui apparut devant elle. Celui ci regarda autour de lui lorsqu’il remarqua Kudamon sur l’épaule de Satsuma et lança une attaque Laser Glace sur lui bien que celui ci se contenta de sauter sur le bureau pour esquiver et l’attaque passa alors juste près de l’oreille de Satsuma qui sembla ne pas paraître surpris ou troublé.
_Penguinmon ! Tu n’avais pas à faire cela ! s’exclama Emilie.
_C’est lui qui m’avait attaqué ! rappela Penguinmon en détournant la tête.
Avant qu’ Emilie ne puisse répondre, Kudamon sauta du bureau et se posa juste devant Penguinmon qui se mit tout de suite en position d’attaque.
_Je suis désolé pour cela, Penguinmon, dit Kudamon, mais je ne faisais que mon devoir en te combattant car nous croyions que vous étiez des ennemis.
Kudamon tendit alors sa queue vers Penguinmon.
_Sans rancune ? reprit Kudamon.
Observant le petit digimon lui tendre la queue, Penguinmon croisa les bras contre son ventre et détourna la tête.
_Je suis désolé, Kudamon, mais il est juste un peu rancunier et boudeur, s’excusa Emilie.
_Ce n’est rien. Je peux comprendre, répondit Kudamon.
Se tournant en direction de Satsuma, Kudamon sauta pour rejoindre l’épaule de son partenaire et replaçant sa queue autour de son cou.
_Maintenant tu peux nous dire ce que tu faisais dans le camp ennemi ? demanda Julien.
_Ouais, cela s’apparente à de la trahison, s’exclama Virgile en secouant un peu la tête.
_Cela s’est passé depuis le moment où nous avons été séparés. J’avais laissé Guillaume s’occuper de faire diversion et je suivais les signaux envoyés par vos digivices … mais je n’ai atteri que dans le bureau de Kogure. Je les ait pris lorsqu’il est arrivé. Pour me défaire, j’ai sauté à travers la fenêtre puis crée une corde digitale sur laquelle, je me suis laissée glisser jusqu’au sol et j’ai ainsi pu fuir, raconta Emilie.
_C’est pour cela que Kogure croyait que tu t’étais bêtement suicidée, comprit Mike.
_Ensuite j’ai pensé à vous et j’ai décidé de revenir vous aider mais avec plus prudence. Je me suis donc déguisée et donnée naissance à Sumiko à travers laquelle j’ai du jouer un vrai rôle de composition pour gagner la confiance de Kogure, reprit Emilie.
_Tu as fait cela pour nous alors ? s’étonna Virgile.
Tournant la tête vers Virgile, Emilie lui adressa un sourire radieux:
_Vous êtes mes amis et je peux faire beaucoup de choses pour vous, dit Emilie. Et puis vous m’avez élu tous chef de notre équipe donc il est de mon devoir de me soucier de vous et de vous protéger.
Baissant alors la tête, Virgile se demanda si il pourrait vraiment faire tout cela en risquant sa vie juste pour aider un ami.
_Malheureusement pour moi, j’appris plus tard que Guillaume vous a libéré, reprit Emilie. Et félicitations à toi, mon vieux. Par ton intervention, Kogure est resté deux jours inconscient suite à sa rencontre avec toi.
_Et encore, je ne me suis pas complètement défoulé, répliqua Guillaume.
_Quand j’ai appris cela, je ne savais plus quoi faire. C’est d’ailleurs, ce même jour où il m’a parlé du DATS suite à une de vos attaques dans les montagnes, continua Emilie.
_Je m’en souviens. C’est le jour où j’ai remporté une belle victoire sur Beast Girl ! je ne suis pas le guerrier digimon pour rien ! s’exclama Ikuto.
_Cependant je n’avais toujours aucun moyen de vous contacter ou de rejoindre le monde humain. Par conséquent, j’ai décidé de rester pour accumuler des informations sur Kogure le temps que je retrouve votre trace, reprit Emilie.
_Et tu as déniché beaucoup d’infos ? demanda Demidevimon.
_Quelques unes … , répondit vaguement Emilie.
Sur ce, la jeune fille s’approcha d’un des ordinateurs de la pièce et y connecta son digivice pour y télécharger les programmes chargés dessus. Ensuite elle ouvrit un fichier tandis qu’une image holographique apparut dans la pièce représentant un fin objet gris ressemblant à une capsule de médicament passé à un agrandissement d’un millème de fois.
_Qu’est que c’est ce truc ? demanda Chika en fixant l’image.
_Ceci est un implant mental, révèla Emilie d’un ton grave.
_Tu ne veux pas dire un plant d’emmental ? rigola Virgile.
Poussant un vague soupir en songeant que son ami n’avait pas changé et restait profondément désespérant, Emilie ne prêta pas attention à l’interruption et commença son cours:
_Un implant mental est un objet conçu par Kogure qui s’insère au milieu du cerveau. Celui ci envoie alors des ondes qui inhibent la pensée du cerveau. Du moins, elles inhibent ce qui est contraire au programme pour lequel elles sont réglées, expliqua Emilie. Kogure les utilise pour contrôler ses mauvais Tamers et empêcher que ceux ci ne s’éloignent de lui ou le trahissent un jour.
_Quelle horreur ! s’écria Yoshino la main plaquée sur la bouche, écoeurée.
_Ce type n’est vraiment qu’un connard ! Une ordure ! lança Alexia furieuse.
_Mais c’est impossible, murmura Tohma ne cessant de fixer l’image holographique.
_Pourquoi est ce impossible, master ? demanda Gaomon.
_Cette chose n’existe pas dans notre monde. Aucun scientifique n’a été amène de comprendre et de manier ce qui se passe dans notre cerveau, dit Tohma. Comment Kogure a t-il pu mettre au point cette diablerie ?
_Un échantillon t’aiderait à comprendre ? fit Emilie.
La jeune fille prit alors un implant mental de sa poche, un si petit objet, et le tendit à Tohma qui le prit en l’observant attentivement avec l’air d’un petit garçon ahuri découvrant la neige pour la première fois.
_Cette chose est encore pire que tout ce que nous avons pu croire jusque là, fit Kudamon. Il est même pire que Kurata !
_Il n’a pas encore massacré complètement les digimon, lui ! s’écria Ikuto avec hargne.
_Mais il les considère comme lui, dit Emilie en baissant la tête. Pour lui, les digimon sont juste de simples créatures virtuelles sans aucun cœur et juste bonnes à combattre. Selon lui, seul un rapport de domination doit être établi entre un humain et un digimon.
_Ce n’est pas vrai ! Les digimon peuvent être des amis ! s’écria Alexia.
_Les digimon et les humains ensemble sont le pouvoir ! ajouta Ikuto avec hargne.
_Mais j’ai aussi une autre chose mais le dossier dans lequel il est contenu est complètement crypté, reprit Emilie.
_Tohma, crois tu pouvoir le décrypter ? demanda Satsuma.
_Je pense, répondit Tohma. Montres moi.
Retournant vers l’ordinateur, Emilie ferma le fichier de l’implant mental puis ouvrit celui nommé Royal Knights et rentra le mot de passe faisant ainsi apparaître le long texte crypté.
_Il aime bien les choses compliquées, constata Tohma. Ne comptez pas avant une bonne journée avant de pouvoir lire ces informations.
_Je me demande bien pourquoi ce dossier Royal Knights, fit Gaomon. Cela sent le danger.
Entendant la remarque faite par Gaomon, Kudamon sembla se raidir et baissa la tête, troublé. Ressentant la nervosité de son partenaire, Satsuma tourna légerement sa tête vers lui.
_Kudamon, qu’est qui ne va pas ? demanda Satsuma.
_Je crois que j’ai des doutes sur ce que veut faire Kogure, émit Kudamon.
_Que veux tu dire, Kudamon ? fit Raramon.
_Est ce que tu parles de … ? l’interrogea Falcomon.
_Oui, exactement, répondit Kudamon nerveusement.
_Mais de quoi s’agit il ? demanda Yoshino dont le pied battait la mesure.
_Lorsque le Digital World était encore … normal, je me trouvais dans une forêt quand Kogure m’est apparu pour la première fois et a voulu me capturer. Cependait j’ai pu toujours réussir à y échapper, raconta Kudamon.
_Je me souviens. Quelques fois, Gaomon et moi sommes venus t’aider, se rappela Falcomon.
_C’est vrai mais j’avais un peu oublié cette histoire et je n’ai pas fait le lien de cela avec ce qui se déroule actuellement, ajouta Gaomon.
_Mais quel rapport y a t-il bon sang ? s’exclama Raramon impatiente.
_Au cours de nos dernières années passées au Digital World, j’ai pu constater et ressentir que les Guerriers Royaux avaient été détruit l’un après l’autre, révèla Kudamon.
_Tu penses que ce serait l’œuvre de Kogure ? l’interrogea Satsuma.
_Les Guerriers Royaux ont tous été tué, j’ai manqué d’être capturé par Kogure et je suis un Guerrier Royal, rappela Kudamon.
_Bon sang ! s’écria Emilie. Est ce que cela signifie que …
Affolée par l’idée à laquelle elle venait de penser, la jeune s’arrêta là incapable d’en dire plus.
_Milie-sama, à quoi tu penses ? demanda Guillaume.
_Je pense … et si Kogure essayait de recreer les Guerriers Royaux mais de façon à qu’ils soient sous son contrôle ? reprit Emilie.
En entendant l’idée d’ Emilie, le silence remplit complètement la pièce et rendit tout le monde paniqué et inquiet. Satsuma, Yoshino, Tohma, Ikuto, Chika, Relena et leurs partenaires se souvenaient de leurs combats il y avait dix ans où ils avaient affronté ces incroyables et redoutables guerriers tandis qu’ Emilie, Guillaume, Virgile et Jérémie revisionnaient mentalement les épisodes 40 à 46 où ils avaient pu apercevoir l’extraordinaire pouvoir de ce groupe de digimon. Enfin Alexia, Mike et Julien avaient entendu des récits depuis leur arrivée au monde humain et étaient peut être plus inquiets car aucun d’eux n’avait pu voir le pouvoir d’un de ces digimon de leurs propres yeux.
_Ecoutez, on a déjà battu plusieurs des Guerriers Royaux ! s’exclama Ikuto. Il n’y a pas de raison qu’on ait peur contre eux !
_Ikuto a raison. On peut le faire, s’exclama Relena.
_Ouais ! Moi et Demidevimon, on va se le faire ! se vanta Virgile.
_Depuis quand un digimon du niveau Complet comme moi aurait une telle chance ? fit Demidevimon en regardant son partenaire de travers.
_Je peux tout faire, rappela Virgile en gonflant la poitrine.
_Je t’adore, Vi-kun, mais par moment, tu es vraiment énervant, soupira Alexia.
_Il est irrécupérable, soupira Yoshino. C’est le pire !
_Emilie, est ce que tu sais d’autres choses ? demanda Satsuma en se tournant vers Emilie.
_Je connais les ambitions de Kogure mais je crois que cela va vous géler le sang, fit Emilie.
_Dis toujours ! répliqua Otamamon.
Détaillant un à un le visage des personnes et digimon se tenant la pièce, Emilie redressa ses lunettes sur son nez puis s’éclaircit doucement la gorge.
_Kogure a l’intention de dominer le monde réel à l’aide de l’armée de digimon entrainée au Digital World et à l’arme secrète qu’il doit finir de mettre au point.
Elle s’interrompit à cet instant pour apercevoir ses auditeurs serrer les poings ou remarquer une lueur de colère ou d’écoeurement dans leur regard.
_Et il essaie de mettre au point une seconde arme secrète avec laquelle il a l’intention de détruire le monde humain.

_________________
Digital World Reality - Page 7 Satsumaetkudamonqd0
Une geniale bannière sur Satsuma et Kudamon. Arigato gozaimasu ma imoto-chan cherie I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://thedigiduo2.free.fr/index.html
WaterGirl_89
La princesse de Digiduo
La princesse de Digiduo
WaterGirl_89

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 30
Localisation : Dans un coin paumé près de la fin du monde....
partenaire digimon : Garurumon, le plus mignon des louloups! *_*
Date d'inscription : 27/04/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyMer 29 Aoû - 23:37

Bon ben: okaeri nasai onee!!!! I love you Oups, ça fait mal^^"""""
Bon ben.... c'est officiel: KOGURE EST FOU ET POURRI JUSQU'A L'OS! TT"

Décidément Vi-kun... tu fais l'unanimité par moment lol! Allons, soit pas fâché^^ Je t'aime Very Happy *veut un câlin*

suite:

_________________
Digital World Reality - Page 7 Restlesslovelu0
--> http://himegime-bluestar.skyrock.com
MaJ: 10/01/09
Revenir en haut Aller en bas
http://watergirl89.skyblog.com
Neko-kun
GLE
GLE
Neko-kun

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 28
Localisation : Au Digital World, en train de foncer vers la bataille !!!!
partenaire digimon : Blackagumon
Date d'inscription : 17/07/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyJeu 30 Aoû - 17:12

Bizarre mais j'ai l'impression que plus on avance dans la fic plus Kogure s'améliore en diablerie -_- (comme dirais Tohma XD).

_________________
Digital World Reality - Page 7 080820041031900729
Revenir en haut Aller en bas
Poseidonjd
le meilleur ami de Lucemon
le meilleur ami de Lucemon
Poseidonjd

Masculin
Nombre de messages : 4784
Age : 27
Date d'inscription : 13/01/2005

Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 EmptyJeu 30 Aoû - 22:26

J'adore le jeu de mots : " implant mental " et " plan d'émental " xD .

Sinon c'est vrai que Kogure devient de plus en plus diabolique au fur et à mesure des chapitres... Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Digital World Reality - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Digital World Reality   Digital World Reality - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Digital World Reality
Revenir en haut 
Page 7 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» world of game
» WoW : Coming in November - Scourgewar
» [epic] taille de char
» Wow Minis starter deluxe dispo ici
» [ACHAT] Table de dissection FW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digiduo :: le coin des artistes :: Fanfics :: Fanfics Digimon-
Sauter vers: